Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Space_opera
    a répondu
    Des dizaines de morts à Afrine, ville kurde de Syrie attaquée par le tyran turc.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Ha bah ca c'est malin :cloown:

    Une application de fitness dévoile l'emplacement de sites militaires américains au Moyen-Orient

    Le système de géolocalisation d'une application de fitness révèle les itinéraires empruntés à proximité des bases en Syrie, en Irak et en Afghanistan. Des données qui pourraient être utilisées par des terroristes pour prévoir des attaques.

    franceinfo avec AFP
    France Télévisions
    Mis à jour le 29/01/2018 | 08:42
    publié le 29/01/2018 | 08:27

    Voir l'image sur Twitter

    Tobias Schneider

    @tobiaschneider
    En réponse à @tobiaschneider
    Somebody forgot to turn off their Fitbit. Markers trace known military outposts, supply and patrol routes.


    Tobias Schneider

    @tobiaschneider
    En réponse à @tobiaschneider
    Worth browsing a bit. Three positions around the US outpost at Tanf:

    Tobias Schneider

    @tobiaschneider
    En réponse à @tobiaschneider
    So much cool stuff to be done. Outposts around Mosul (or locals who enjoy running in close circles around their houses):

    Passer en mode "privé"

    "Une leçon attend beaucoup de monde lundi matin", a-t-il ajouté ironiquement, faisant référence à des soldats qui seront probablement réprimandés pour avoir révélé des informations confidentielles en entretenant leur condition physique.

    Le département américain de la Défense a déclaré qu'il était en train d'"évaluer" la situation. "La récente divulgation de données souligne l'importance d'une sensibilisation aux différentes situations quand des militaires partagent des données personnelles" a déclaré à l'AFP Audricia Harris, porte-parole du Pentagone. Le problème aurait pu être évité facilement, d'après Strava : "Les athlètes qui ont paramétré leurs données 'en privé' ne voient pas leurs données collectées."

    Lost Weapons
    @LostWeapons
    You can literally spend less than a minute on Stravas new data service and find sensitive sites. Nice patriot position you have there
    On voit meme un cercle parfait immense en plein desert americain sur le twitter du gars qui demande ce qu'il peut bien y avoir la bas

    Le système de géolocalisation d'une application de fitness révèle les itinéraires empruntés à proximité des bases en Syrie, en Irak et en Afghanistan. Des données qui pourraient être utilisées par des terroristes pour prévoir des attaques. 

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Dans le nord-ouest de la Syrie, Erdogan mène une guerre de religion. Il dit lutter à Afrin contre des organisations terroristes sans religion, sans livre (saint) et sans Allah.

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu
    En tout cas, les gens autour de lui, ne sont pas des lumières :mask:

    "La Norvège est un pays majoritairement blanc, n'est-ce pas ?" : https://twitter.com/brutofficiel/sta...88651347783681

    Laisser un commentaire:


  • mediator
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Figure toi, que c'est l'une des principales raisons qui me faisait envie de voir Trump President des USA

    Ce type n'est PAS un politique.
    Ces declarations internationales, mon dieu, c'est l'une des choses dont j'esperais bien profiter.
    Je suis un peu decu d'ailleurs. Apparement il se lache surtout en privé (au sein de son administration), meme s'il a deja dit pas mal de belles betises en publique devant les cameras

    Les deux meilleurs pour moi a ce jour, ce sont deux reponses, sur twitter bien sur, a la Corée du Nord
    La recente: « Moi aussi j'ai un bouton nucléaire, mais il est beaucoup plus gros et plus puissant que le sien, et il fonctionne ! »

    Et celle d'il y a quelques mois: "Pourquoi Kim Jong-un m'insulterait-il en m'appelant "vieux", alors que je ne l'appellerais JAMAIS "petit et gros" ? J'essaye tellement d'être son ami et peut-être qu'un jour ça arrivera".

    Great,
    Ahah, cte monde de fous dans lequel on vit.

    Hier je suis tombé sur une vidéo de nabilla qui conseillait d'acheter des bitcoins.

    Et le jour ou il a tweeté qu'il avait un plus gros bouton nucléaire, j'ai explosé de rire en me disant le mec qui a fait le montage était bon. Et puis apres j'ai vu que c'était son vrai compte et je me suis dit mais c'est pas possible comment il peut faire ça. L'ère de l'idiocratie est arrivé.

    Préparez vous pour 2022. Hanouna va se présenter.

    (il y a des rumeurs pour 2020 d'une candidature d'oprah:crazy:)




    Dernière modification par mediator, 14/01/2018, 02h30.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par mediator Voir le message
    Mais rien que cette semaine trump a dit a macron que les nations qui ne l'aideraient pas a renégocier l'accord iranien serait pour la prolifération nucléaire et contre les USA et les nations pacifiques.:crazy::crazy::crazy:
    Figure toi, que c'est l'une des principales raisons qui me faisait envie de voir Trump President des USA

    Ce type n'est PAS un politique.
    Ces declarations internationales, mon dieu, c'est l'une des choses dont j'esperais bien profiter.
    Je suis un peu decu d'ailleurs. Apparement il se lache surtout en privé (au sein de son administration), meme s'il a deja dit pas mal de belles betises en publique devant les cameras

    Les deux meilleurs pour moi a ce jour, ce sont deux reponses, sur twitter bien sur, a la Corée du Nord
    La recente: « Moi aussi j'ai un bouton nucléaire, mais il est beaucoup plus gros et plus puissant que le sien, et il fonctionne ! »

    Et celle d'il y a quelques mois: "Pourquoi Kim Jong-un m'insulterait-il en m'appelant "vieux", alors que je ne l'appellerais JAMAIS "petit et gros" ? J'essaye tellement d'être son ami et peut-être qu'un jour ça arrivera".

    Great,

    Laisser un commentaire:


  • mediator
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Exact, Critique mais ca reste absurde quand on parle d'un patrimoine de plusieurs milliards.

    Ta recherche m'a fait tomber sur une phrase ou plutot le passage d'une phrase qui m'aura rappelé un truc que j'avais entendu sur Trump et qui peut sans doute repondre a ta question. Pourquoi les banques US n'ont pas envie de preter a Trump.

    Ce passage c'est celui la:

    Ca m'a rappelé une emission sur Trump ou il avait ete dit que Trump avait plusieurs fois utilisé le chapitre 11 du droit des faillites et sa protection qui permet de restructurer les entreprises, sans en perdre le controle, dans les années 90, souvent dans le but d'annuler et/ou etaler les remboursements des prets des banques... et ne plus payer aucun impots (je crois meme qu'ils en ont parlé pendant la campagne US que Trump n'avait pas payé d'impots pendant 20 ans ou un truc comme ca)

    C'est sans doute pour ca que les banques US ne sont pas tres chaudes pour preter a nouveaux a Trump :grn:
    Meme si le dernier refus de pret cité dans l'article, en 2008, date d'une periode ou Trump n'a surement pas ete le seul a se voir refuser de gros prets (2008 l'année de l'eclatement de la bulle immobiliere, faillites des banques, crash eco, crash boursier mondial....)

    C'est un "business man" Trump, bref un mafieux economique qui sait utiliser toutes les ficelles
    Pour ceux qui le prendraient encore pour l'idiot du village....
    Je pense pas qu'il ait eu besoin d'image pour qu'on lui explique cette loi (par contre ca a peut-etre pu se faire en une page :grn: )
    Oui j'avais entendu cette histoire et ça revient un peu à l'histoire du pret avec la deutsch bank ou il refuse de rembourser le pret et quand il devait s'expliquer au juge il a invoqué la crise de 2008 comme un acte de dieu donc qu'il ne pouvait pas prévoir et ce qui explique pourquoi il ne peut pas rembourser.

    Apres quand je parle de situation critique tu peux avoir un ou deux milliards de patrimoine immobilier mais avoir du mal à avoir des liquidités pour rembourser ses échéances.

    Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il ne faut pas croire tout ce qui peut etre dit sur trump mais c'est tout de meme selon mon humble avis assez inquiétant d'avoir a la tete des usa cet energumène.

    Après dans le passé il y en a eu des pas mals du tout sans compter bush, par exemple ford en avait fait une belle en pleine guerre froide lors du débat de l'élection présidentielle :
    Un seul souvenir reste de ce débat qui a opposé Gerald Ford et à Jimmy Carter : l’énorme gaffe de Ford. Le républicain, déclare, avec aplomb que "jamais l’Europe de l’est n’a été sous la domination de l’URSS". Le modérateur du débat n’en croit pas ses oreilles et reste même sans voix quelques secondes après les propos du candidat républicain.

    Espérons que nous survivrons a trump comme nous avons survécu aux autres.

    Mais rien que cette semaine trump a dit a macron que les nations qui ne l'aideraient pas a renégocier l'accord iranien serait pour la prolifération nucléaire et contre les USA et les nations pacifiques.:crazy::crazy::crazy:
    Dernière modification par mediator, 14/01/2018, 00h00.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par mediator Voir le message
    Je suis tombé sur ça mais en cherchant en anglais :
    It’s no surprise the bank that likes to say yes to Trump is reviewing its arrangements with him now he is president


    "Its New York property division first loaned money to him in 1998 at a time when the bank was attempting to expand its commercial real estate portfolio. By that stage, other major banks were becoming cautious about Trump, in part, the Wall Street Journal has said, because of frustration with his business practices.

    A decade later, Deutsche was to find out for itself quite how capricious and unpredictable he could be."

    Et en lisant d'autres articles tu vois qu'il a énormément de pret qu'il n'a pas remboursé, le plus gros serait celui la avec la deutsche banque. Il refuse de rembourser des millions d'euros invoquant la crise de 2008 qui l'aurait mis dans l'impossiblité de rembourser ses prets et invoquant un act de dieu pour sa défense....

    Ensuite personne sait pour l'étendue de sa fortune. J'ai mis situation financière critiquye et non catastrophique à cause de ces histoires de prets non payés et aussi qu'il avait été obligé faute de choix d'emprunter a cdes banques russes louches.

    Lui il clame avoir plus de 10 Milliards et le truc des 3Milliards c'est une estimation et d'autre estimation sontplus autour d'1.5 Milliards en sachant que c'est la somme de ces actifs mais qu'on ne connaitpas le montant de sa dette. J'ai vu le chiffre de 500 millions mais de toute façon on a aucun moyen de savoir tant qu'il ne publiera pas sa feuille d'impot ce qu'il refuse de faire : probablement pour cacher l'étendue de sa fortune . (ou peut etre pour voir qu'il n'a pas bien géré l'héritage de son ^père et qu'on évite de pouvoir fouiner dans certaines histoires de conflits d'intérets).

    et par exemple s'il a un milliard d'actif immobilier, c'est une estimation de la valeur en sachant que s'il a besoin de cash il est obligé de brader ses actifs. Si tu veux bien vendre quelque chose tu dois souvent attendre des mois voir des années.

    Apres tu peux toujours dire qu'il refuse de rembourser les banques non pas parce qu'il ne peut pas mais juste parce qu'il ne veut pas dans ce cas là je te laisse être de mauvaise foi...
    Exact, Critique mais ca reste absurde quand on parle d'un patrimoine de plusieurs milliards.

    Ta recherche m'a fait tomber sur une phrase ou plutot le passage d'une phrase qui m'aura rappelé un truc que j'avais entendu sur Trump et qui peut sans doute repondre a ta question. Pourquoi les banques US n'ont pas envie de preter a Trump.

    Ce passage c'est celui la:
    the troublesome four-times bankrupt client
    Ca m'a rappelé une emission sur Trump ou il avait ete dit que Trump avait plusieurs fois utilisé le chapitre 11 du droit des faillites et sa protection qui permet de restructurer les entreprises, sans en perdre le controle, dans les années 90, souvent dans le but d'annuler et/ou etaler les remboursements des prets des banques... et ne plus payer aucun impots (je crois meme qu'ils en ont parlé pendant la campagne US que Trump n'avait pas payé d'impots pendant 20 ans ou un truc comme ca)

    C'est sans doute pour ca que les banques US ne sont pas tres chaudes pour preter a nouveaux a Trump :grn:
    Meme si le dernier refus de pret cité dans l'article, en 2008, date d'une periode ou Trump n'a surement pas ete le seul a se voir refuser de gros prets (2008 l'année de l'eclatement de la bulle immobiliere, faillites des banques, crash eco, crash boursier mondial....)

    C'est un "business man" Trump, bref un mafieux economique qui sait utiliser toutes les ficelles
    Pour ceux qui le prendraient encore pour l'idiot du village....
    Je pense pas qu'il ait eu besoin d'image pour qu'on lui explique cette loi (par contre ca a peut-etre pu se faire en une page :grn: )

    Laisser un commentaire:


  • mediator
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Ecoute, ca je ne sais pas, j'ai fait des recherches google pour voir des articles sur les banques US qui refusent de preter a Trump, je n'ai vu que des articles sur les banques qui refusent de preter au FN :grn:

    Mais meme si les merdias tournent toujours leurs articles pour mettre en doute la fortune et surtout evoquer les affaires douteuses de Trump je n'en ai pas lu qui niaient vraiment que Trump EST TRES RICHE. Mais vu comment c'est tourné, et malgré une fortune estimé, et pas par des pignoufs, a plus de 3 milliards de dollars, tu en arrives a dire qu'il est "dans une situation financiere catastrophique". C'est ridicule mais ca demontre que le but recherché a ete atteint !

    C'est bien pour ca, beaucoup par blague, un peu aussi pour savoir, sait-on jamais, tu as cru bon preciser qu'il te semblait egalement qu'il ne voulait pas devenir President :rolleye: , si tu croyais aussi que sa femme travaillait pour le KGB (FSB plutot maintenant)
    Je suis tombé sur ça mais en cherchant en anglais :
    It’s no surprise the bank that likes to say yes to Trump is reviewing its arrangements with him now he is president


    "Its New York property division first loaned money to him in 1998 at a time when the bank was attempting to expand its commercial real estate portfolio. By that stage, other major banks were becoming cautious about Trump, in part, the Wall Street Journal has said, because of frustration with his business practices.

    A decade later, Deutsche was to find out for itself quite how capricious and unpredictable he could be."

    Et en lisant d'autres articles tu vois qu'il a énormément de pret qu'il n'a pas remboursé, le plus gros serait celui la avec la deutsche banque. Il refuse de rembourser des millions d'euros invoquant la crise de 2008 qui l'aurait mis dans l'impossiblité de rembourser ses prets et invoquant un act de dieu pour sa défense....

    Ensuite personne sait pour l'étendue de sa fortune. J'ai mis situation financière critiquye et non catastrophique à cause de ces histoires de prets non payés et aussi qu'il avait été obligé faute de choix d'emprunter a cdes banques russes louches.

    Lui il clame avoir plus de 10 Milliards et le truc des 3Milliards c'est une estimation et d'autre estimation sontplus autour d'1.5 Milliards en sachant que c'est la somme de ces actifs mais qu'on ne connaitpas le montant de sa dette. J'ai vu le chiffre de 500 millions mais de toute façon on a aucun moyen de savoir tant qu'il ne publiera pas sa feuille d'impot ce qu'il refuse de faire : probablement pour cacher l'étendue de sa fortune . (ou peut etre pour voir qu'il n'a pas bien géré l'héritage de son ^père et qu'on évite de pouvoir fouiner dans certaines histoires de conflits d'intérets).

    et par exemple s'il a un milliard d'actif immobilier, c'est une estimation de la valeur en sachant que s'il a besoin de cash il est obligé de brader ses actifs. Si tu veux bien vendre quelque chose tu dois souvent attendre des mois voir des années.

    Apres tu peux toujours dire qu'il refuse de rembourser les banques non pas parce qu'il ne peut pas mais juste parce qu'il ne veut pas dans ce cas là je te laisse être de mauvaise foi...
    Dernière modification par mediator, 13/01/2018, 22h25.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par mediator Voir le message
    Personne ne sait combien il possède. C'est beaucoup d'actifs immobiliers, d'hotels, de golf mais en cash il n'a que très peu de liquidités disponibles.

    Et il est très endetté aussi, cela fait 20 a 30 ans qu'il emprunte pour acheter des actifs pour ensuite les hypothéquer lui permettant d'acheter d'autres actifs immobiliers.

    Tu n'as pas réagi quand je l'ai dit mais plutôt que de se moquer betement, tu pourrais te demander pourquoi toutes les banques américaines refusent de lui prêter de l'argent?

    Moi perso si j'ai vraiment 3 milliards en poche, je pense que les banques m'ouvriraient grand leurs portes.
    Ecoute, ca je ne sais pas, j'ai fait des recherches google pour voir des articles sur les banques US qui refusent de preter a Trump, je n'ai vu que des articles sur les banques qui refusent de preter au FN :grn:

    Mais meme si les merdias tournent toujours leurs articles pour mettre en doute la fortune et surtout evoquer les affaires douteuses de Trump je n'en ai pas lu qui niaient vraiment que Trump EST TRES RICHE. Mais vu comment c'est tourné, et malgré une fortune estimé, et pas par des pignoufs, a plus de 3 milliards de dollars, tu en arrives a dire qu'il est "dans une situation financiere catastrophique" (EDIT: Critique). C'est ridicule mais ca demontre que le but recherché a ete atteint !

    C'est bien pour ca, beaucoup par blague, un peu aussi pour savoir, sait-on jamais, tu as cru bon preciser qu'il te semblait egalement qu'il ne voulait pas devenir President :rolleye: , si tu croyais aussi que sa femme travaillait pour le KGB (FSB plutot maintenant)
    Dernière modification par Al Bundy, 13/01/2018, 23h34.

    Laisser un commentaire:


  • mediator
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Haaa le retour de Trump le ruiné... c'est vrai que Forbes ou Bloomberg qui ont enqueté au moment des elections vers la fin 2016, ont estimé qu'il ne pesait qu'entre 3 et 3.6 milliards de dollars. J'aimerais pas etre dans une situation financiere aussi critique.

    C'est etonnant que tu n'aies pas parlé du vrai boulot de sa femme: Espionne pour le KGB

    Personne ne sait combien il possède. C'est beaucoup d'actifs immobiliers, d'hotels, de golf mais en cash il n'a que très peu de liquidités disponibles.

    Et il est très endetté aussi, cela fait 20 a 30 ans qu'il emprunte pour acheter des actifs pour ensuite les hypothéquer lui permettant d'acheter d'autres actifs immobiliers.

    Tu n'as pas réagi quand je l'ai dit mais plutôt que de se moquer betement, tu pourrais te demander pourquoi toutes les banques américaines refusent de lui prêter de l'argent?

    Moi perso si j'ai vraiment 3 milliards en poche, je pense que les banques m'ouvriraient grand leurs portes.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Haaa le retour de Trump le ruiné... c'est vrai que Forbes ou Bloomberg qui ont enqueté au moment des elections vers la fin 2016, ont estimé qu'il ne pesait qu'entre 3 et 3.6 milliards de dollars. J'aimerais pas etre dans une situation financiere aussi critique.

    C'est etonnant que tu n'aies pas parlé du vrai boulot de sa femme: Espionne pour le KGB

    Laisser un commentaire:


  • mediator
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Haaa mais j'ai pas forcement dit que l'alternative etait merveilleuse

    Sinon le "meme lui penser echouer"... ouais, c'est encore mieux, on va meme jusqu'a dire qu'il ne voulait pas devenir President :rolleye:

    Il s'est presenté pour se faire battre, parce qu'il aime bien passer pour un loser ?
    D'ailleurs et toujours dans ce fameux livre, lui et sa femme ont pleuré des larmes de tristesse quand ils ont su qu'il avait gagné, ils etaient inconsolables.... :rolleye:

    Et apres on veut faire des lois pour sanctionner les fake news sur internet :grn:
    Il semble qu'il ne voulait pas devenir président et les premiers choqués par sa victoire ont été son camp.

    Il était en situation de gagner peu importe le résultat c'est a dire s'il devenait président il pouvait jouer a etre président et derriere faire un peu ce qu'il voulait (nommer les gens qu'il voulait promulguer des lois en faveur de ses intéret et des intérets de ses proches). Et s'il perdait, ça lui permettait de retourner ds sa vie d'avant mais avec un énorme éclairage médiatique et visiblement son projet phare aurait été de créer une sorte de méga média trump news en mode fox news mais pour ses idées et de capitaliser sur la pub offerte par la campagne.

    Il faut savoir que sa situation financière était tres critique avant l'élection.

    Ta vision de trump est completement fausse : de candidat anti média, anti systeme et d'etre moins soumis aux pressions des lobbys.

    Il s'est fait racheter certains de ses casinos qui allaient etre déclaré en faillite par des potes milliardiaires qui sont mtn nommé a des postes ds l'admpinistration ou ambassadeur.
    Il a contracté des prets à des banques russes il y a des années car il est interdit bancaire par ttes les banques américaines;

    Encore récemment il a signé une loi autorisant l'exploration de pétrole offshore sur tout les USA. Il a signé une dérogation pour la floride parce qu'il y possède de nombreuses propriétés tournées vers le tourisme et l'idée d'avoir des champs pétroliers offshores devant un complexe hotelier lui appartenant ne l'enchantait guère.

    Je prefere mille fois macron a ce triste personnage.

    Il demande à ses conseillers avant une réunion de résumer le sujet sur une feuille d'une page avec le plus d'images possible et le moins de mots. Il a donc pris ses décisions sur la syrie ou la corée du nord basé sur un document d'une page....

    Il finit ses journées de travail vers 18h quasiment ts les jours et ensuite il passe le reste de la soirée a regarder fox news en appelant ses potes. Et fait ses tweets en réagissant aux sujets de fox news ce qui est un cauchemar pour ses conseillers en com.

    Pour les larmes de tristesse de sa femme, je ne sais pas si c'est vrai mais dire que c'est une fake news avec autant d'assurance est faux. Melania avait son petit confort de vie avant et aujourd'hui elle est prisonniere de son role et elle vivrait tres mal cette situation d'etre limité ds ses déplacements d'avoir toujours des centaines d'agents des secrets services.

    Meme Trum ne supporte la maison blanche et aimerait faire plus souvent du golf bien qu'il en fasse toujours énormément annulant des rendez vous importants...

    Erratum : @lochiba, ce que j'ai dit précédemment est faux, au sénat il n'y a que 51 sénateurs républicains et la majorité est a 50 mais je crois que la chambre des congrès a peu de chance de basculer.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Je ne sais pas si Macron est une alternative mais en tous cas vla la gueule de l'alternative américaine :grn: elle nous a gratifié d'une nouvelle polémique d'ailleurs l'alternative en qualifiant Haïti et les pays africains de "pays de merde" mais bon on dira que ça a juste sorti de la bouche de sénateurs aigris et relayé par des merdias partisans :grn:

    En venir à ce genre d'alternative pour balayer le système c'est quand même signe d'un certain désespoir.



    Dans le cas de Trump, on peut quand même pas dire qu'après la primaire, il ait reçu le soutien franc et massif de son camp :D
    Beaucoup souhaitaient son échec, même lui pensait échouer et n'était pas franchement enthousiasmé par la surprise qu'il a crée (enfin ça c'est la version de Bannon, ça vaut ce que ça vaut)
    Haaa mais j'ai pas forcement dit que l'alternative etait merveilleuse

    Sinon le "meme lui penser echouer"... ouais, c'est encore mieux, on va meme jusqu'a dire qu'il ne voulait pas devenir President :rolleye:

    Il s'est presenté pour se faire battre, parce qu'il aime bien passer pour un loser ?
    D'ailleurs et toujours dans ce fameux livre, lui et sa femme ont pleuré des larmes de tristesse quand ils ont su qu'il avait gagné, ils etaient inconsolables.... :rolleye:

    Et apres on veut faire des lois pour sanctionner les fake news sur internet :grn:

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Dans le cas de Trump, on peut quand même pas dire qu'après la primaire, il ait reçu le soutien franc et massif de son camp :D
    Beaucoup souhaitaient son échec, même lui pensait échouer et n'était pas franchement enthousiasmé par la surprise qu'il a crée (enfin ça c'est la version de Bannon, ça vaut ce que ça vaut)
    J'avais été tellement surpris par sa victoire que j'ai rigolé DEUX secondes. C'est le président des USA jusqu'à la prochaine élection, pas la peine de participer au bashing globalisé qui ne fait que l'énerver un peu plus. C'est un mauvais sketch la politique. Assez paradoxalement, les républicains ont marqué des points en assurant le service après-vente, alors que je voyais le camp démocrate rebondir pour contrer les twitts et reprendre du poids dans les parlements. Les républicains réparent les gaffes, les démocrates jouent la belle au bois dormant : la prochaine élection de mi-mandat risque d'être longue et ch... ah non il y a Bannon c'est vrai ! Un nouveau bouquin avec des photos d'excréments dans un chiotte, peut-être ?

    Trump n'est pas mon politicien favori, mais bon il vend sa came à une clientèle encore moins terrible, donc voilà: vivement la prochaine !

    Laisser un commentaire:


  • lochiba88
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Et pour moi y'a absolument pas photo. Niveau "alternative a la politique en place": Trump c'est le jour et la nuit avec Macron !!
    Je ne sais pas si Macron est une alternative mais en tous cas vla la gueule de l'alternative américaine :grn: elle nous a gratifié d'une nouvelle polémique d'ailleurs l'alternative en qualifiant Haïti et les pays africains de "pays de merde" mais bon on dira que ça a juste sorti de la bouche de sénateurs aigris et relayé par des merdias partisans :grn:

    En venir à ce genre d'alternative pour balayer le système c'est quand même signe d'un certain désespoir.

    Envoyé par François-17 Voir le message
    Les approches politiques entre l'ancien et le nouveau continent ne sont pas du tout comparables, de par les structures des Etats et les visions régaliennes par les électeurs respectifs. Même les personnalités ne sont pas abordées de la même façon: aux USA les personnalités des candidat(e)s sont épluchées pendant des mois sous toutes les coutures durant les primaires. Une fois le vainqueur de la primaire annoncé, c'est toute une machine de course qui se met en branle et la personnalité du candidat passe après les intérêts du camp. En France, on est pas mauvais pour les tirs par l'arrière, une fois qu'un vainqueur de primaire sort du lot: le rassemblement n'a lieu que sur le papier. A droite comme à gauche, les querelles de coursives (oups de carrés excusez-moi mes seigneurs) ne s'arrêtent pas au moment du choix d'un représentant, ce qui n'est pas le cas aux USA.
    Dans le cas de Trump, on peut quand même pas dire qu'après la primaire, il ait reçu le soutien franc et massif de son camp :D
    Beaucoup souhaitaient son échec, même lui pensait échouer et n'était pas franchement enthousiasmé par la surprise qu'il a crée (enfin ça c'est la version de Bannon, ça vaut ce que ça vaut)

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Les approches politiques entre l'ancien et le nouveau continent ne sont pas du tout comparables, de par les structures des Etats et les visions régaliennes par les électeurs respectifs. Même les personnalités ne sont pas abordées de la même façon: aux USA les personnalités des candidat(e)s sont épluchées pendant des mois sous toutes les coutures durant les primaires. Une fois le vainqueur de la primaire annoncé, c'est toute une machine de course qui se met en branle et la personnalité du candidat passe après les intérêts du camp. En France, on est pas mauvais pour les tirs par l'arrière, une fois qu'un vainqueur de primaire sort du lot: le rassemblement n'a lieu que sur le papier. A droite comme à gauche, les querelles de coursives (oups de carrés excusez-moi mes seigneurs) ne s'arrêtent pas au moment du choix d'un représentant, ce qui n'est pas le cas aux USA.

    Bernie Sanders est un homme politique profondément humain, proche des attentes de la jeunesse. Il n'empêche qu'il aurait pris tous les lobbies financiers sur la poire au moment du round final, sans parler d'une partie de la population qui ne partage pas son approche de l'avenir. S'il avait passé les primaires, il aurait été très mal barré pour la suite. Hillary Clinton avait des atouts pour remporter la dernière campagne présidentielle: première femme présidente des USA, son expérience au gouvenement aurait justifié sa présence. A-t-elle perdu parce qu'elle avait gagné avant la partie ? Donald Trump a retourné tout le monde (même lui au passage), parce qu'il a su exploiter deux critères importants lors de l'élection présidentielle:
    - Une volonté des électeurs de mettre un gros coup de pied dans la fourmilière. Les gens ont-ils voté pour lui ou contre elle ?
    - Une politique spectacle à son paroxysme depuis quelques années, aussi époustouflante qu'une course hippique à Monte-Carlo.

    Les choix et décisions du premier homme d'Amérique sont à la mesure de la politique dans l'esprit des gens: la politique est un combat de coqs où les bisbilles passent loin devant le bien commun, où l'affichage de la réussite est plus important qu'une décision embrasant tout pour longtemps. Heureusement que le parti passe avant l'homme, ou plutôt derrière, car les républicains n'ont jamais autant fait d'heures supp' depuis l'intronisation de Donald. Le parti démocrate a une carte à jouer pour les prochaines élections parlementaires, si il met en valeur un(e) potentiel(le) candidat(e) pour la prochaine mandature à la maison-blanche. L'attentisme leur serait fatal, parce que compter sur l'échec de l'autre n'est pas constructif pour servir le pays. Si les démocrates activent certaines personnalités nationales dès l'approche des prochaines élections, ils peuvent gagner plus de sièges que prévu, surtout se placer idéalement dans 4 ans.

    En France tout va bien, les riches gagnent enfin leur vie (pas trop tôt) et les pauvres peuvent aller pointer pour mendier leur pitance. Pourquoi comparer les américains qui visent la Lune et Mars avec les français qui sont déjà les meilleurs ?

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Quoiqu'il en soit le système américain me semble à bout de souffle, bien plus que notre bon vieux système français qui autorise les fantaisies lorsque les français décident de ne plus voter UMP ou PS, là aux States tu peux mettre une chèvre en guise de candidat démocrate et un chacal en guise de candidat républicain qu'ils voteraient quand même pour l'un ou l'autre ou ne voterait pas mais en tous cas ils ne voteraient pas pour une autre alternative.
    Oui et non, car les elections US se font en deux temps et il ne fait aucun doute que pour moi les americains ONT VOTE pour "une autre alternative" ... alors qu'en France, on n'a surement pas elu "une autres alternative". C'est meme tout le contraire, on a avec lui a un condensé de toute la politique, reunissant la mafia politique de Robert Hue a Estrosi. Pas pour rien que c'est le President "et en meme temps".

    Les electeurs US avaient des alternatives a la caste politicienne durant ces primaires
    Trump chez les republicains
    Sanders chez les democrates

    Aux primaires les electeurs republicains ont viré tous les politicards Jeb Bush "le favori" en tete, pour imposer Trump contre la volonté des "lobbyistes" financiers puisque la bas, on est, un peu, moins credule sur le fonctionnement de la caste politique.

    Chez les democrates, Sanders s'est bien battu, mais le "systeme" etait trop contre lui, allant meme jusqu'a truquer les debats entre lui et Hillary en lui donnant des infos sur les "interlocuteurs" publics qu'elle allait avoir en face d'elle (leur histoire perso et leur question, rien que ca !)

    Et pour moi y'a absolument pas photo. Niveau "alternative a la politique en place": Trump c'est le jour et la nuit avec Macron !

    En France on pourrait faire un petit parallele, finalement avec les primaires, quelque part ca pouvait servir a ca, offrir des alternatives a ceux qu'on tente de nous imposer. Fillon l'a remporté contre toute attente, et largement, idem au PS ou Hamon a surpris tout le monde...

    Mais Macron c'est tout sauf une alternative, c'est le "nouveau Dash" bien mieux que l'ancien Dash. A la place d'elire un politique, (soit LR, soit PS mais est ce que ca voulait encore dire quelque chose) que les financiers auront supportés et auraient eu sans doute a payer pour l'influencer, les financiers ont directement placé a l'elysée un de leurs employés. Un de ceux qu'ils avaient placé aupres des politiques.

    Puis faut reconnaitre que c'est plus clair comme ca

    Bref, Macron une alternative, c'est a rigoler, depuis le debut on nous a gentiment expliquer que c'est lui qu'il fallait elire et tout a ete fait pour qu'il soit elu. Pendant 5 mois, jour apres jour on a consciensieusement demoli... celui qui representait la seule "alternative" a son election !
    Dernière modification par Al Bundy, 12/01/2018, 15h18.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba88
    a répondu
    Envoyé par topofnet1 Voir le message
    Sans oublier une possible nouvelle élection à très haut risque en Allemagne, même si ce scenario est moins probable que fin novembre.
    ça ne sera pas le cas à priori, on se dirige plutôt vers une grande coalition reconduite entre CDU - SPD

    Angela Merkel et Martin Schulz ont ouvert la voie au maintien de leur coalition. Un accord de 28 pages a été conclu dans la nuit.


    On notera les destins différents de l'Allemagne et de la France du principalement à nos systèmes électoraux. L'allemagne avec son régime parlementaire à la proportionnelle se voit en effet obligé de reconduire une coalition entre ses 2 partis traditionnels tandis que la France et son système majoritaire a foutu un énorme coup de pied au derrière à ces mêmes partis traditionnels. Pourtant la situation était un peu la même des 2 côtés du Rhin, un affaissement de ces 2 partis traditionnels avec l'électorat qui se barre un peu dans toutes les directions.

    Envoyé par mediator Voir le message
    Pour les USA, je relativise tes propos car ils me semblent que ces élections ne risquent pas d'entraîner d'entrainer de basculement vers un des parlements démocrates vu les sièges mis en jeu, les démocrates vont devoir défendre beaucoup de siège et les républicains sont quasi assurés de conserver les deux chambres si je ne dis pas de betise.

    Ensuite, malgré ttes ses gaffes et scandales,il conserve le soutien de sa base et les autres électeurs républicains continuent de voter républicains par défaut meme s'ils n'aiment pas trump.

    Il n'y a en plus pas d'alternative.Les démocrates ont conservés la ligne clintonienne centriste avec toujoours les memes dirigeants qui n'arrivent pas à profiter des aubaines offertes par trump. Je trouve qu'on est un peu dans la meme situation que l'ump qui ne profite pas du mandat catastrophique de hollande. C'est à dire une guerre des chefs apres l'échec du grand manitou Sarkozy (Clinton) et une ligne politique qui ne change pas, ne réveille pas les foules. Ainsi selon les différents sondages, les américains aimeraient en majorité qqch de plus europpéen, un projet a la bernie sanders mais les démocrates ne proposent qu'une ligne centriste sans grande mesure phare qui relancerait leur popularité.
    Possible, je me suis pas amusé à regarder le détail les sièges remis en jeu, s'il s'agit d'un côté de sièges démocrates où c'est serré et de l'autre de bastions républicains alors effectivement ça sera très compliqué pour les démocrates.

    En ce qui concerne Trump, il conserve son noyau dur sans doute, l'électorat qui votera républicain contre vents et marrées, mais bon on n'est pas élu avec le seul noyau dur, c'est les indécis qui dictent les résultats comme les swing states à la présidentielle donc si la popularité (qui était déjà très basse dès le départ) s'effrite encore, ça me paraît compliqué de convaincre encore ces indécis.

    Les démocrates ont payé l'impopulaire Clinton et paye sans doute aujourd'hui l'absence de relève digne de ce nom dans leur parti. Quoiqu'il en soit le système américain me semble à bout de souffle, bien plus que notre bon vieux système français qui autorise les fantaisies lorsque les français décident de ne plus voter UMP ou PS, là aux States tu peux mettre une chèvre en guise de candidat démocrate et un chacal en guise de candidat républicain qu'ils voteraient quand même pour l'un ou l'autre ou ne voterait pas mais en tous cas ils ne voteraient pas pour une autre alternative.

    En tous cas le PS qui tombe à 6% ou LR à 12% (scores d'un dernier sondage sur les élections européennes de l'an prochain) c'est quelque chose qu'on aurait du mal à imaginer de l'autre côté de l'Atlantique.

    Laisser un commentaire:


  • mediator
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Pas d'élections chez nous en 2018 mais d'autres pays vont voter et ça s'annonce passionnnant (ou pas)


    USA : Trump risque de se prendre une claque pour ses élections de mi-mandat mais bon méfions nous avec ces diables d'américains :grn:

    Et bien d'autres dont des législatives en Italie où on risque de voir un nouveau bloquage à l'espagnole

    http://www.lefigaro.fr/international...annee-2018.php
    Pour les USA, je relativise tes propos car ils me semblent que ces élections ne risquent pas d'entraîner d'entrainer de basculement vers un des parlements démocrates vu les sièges mis en jeu, les démocrates vont devoir défendre beaucoup de siège et les républicains sont quasi assurés de conserver les deux chambres si je ne dis pas de betise.

    Ensuite, malgré ttes ses gaffes et scandales,il conserve le soutien de sa base et les autres électeurs républicains continuent de voter républicains par défaut meme s'ils n'aiment pas trump.

    Il n'y a en plus pas d'alternative.Les démocrates ont conservés la ligne clintonienne centriste avec toujoours les memes dirigeants qui n'arrivent pas à profiter des aubaines offertes par trump. Je trouve qu'on est un peu dans la meme situation que l'ump qui ne profite pas du mandat catastrophique de hollande. C'est à dire une guerre des chefs apres l'échec du grand manitou Sarkozy (Clinton) et une ligne politique qui ne change pas, ne réveille pas les foules. Ainsi selon les différents sondages, les américains aimeraient en majorité qqch de plus europpéen, un projet a la bernie sanders mais les démocrates ne proposent qu'une ligne centriste sans grande mesure phare qui relancerait leur popularité.

    Laisser un commentaire:


  • topofnet1
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Pas d'élections chez nous en 2018 mais d'autres pays vont voter et ça s'annonce passionnnant (ou pas)

    Russie : Poutine est populaire et n'a pas d'opposition, élection pour la forme donc. Le Tsar rempile pour un 4ème et normalement dernier mandat mais en Russie on pense plutôt déjà à ce qu'il se passera à la fin de ce 4ème mandat

    Mélenchonela : vaste blague qui se prépare à Caracas, le principal parti d'opposition qui avait remporté les législatives a boycotté des élections municipales trafiquées, Maduro a saisi cette opportunité pour exclure l'opposition de la prochaine élection présidentielle du coup, c'est bien pratique :D Maduro est on ne peut plus impopulaire (pire qu'Hollande si si !!!) mais sans opposition et avec le contrôle des organes électoraux, sa réélection est assurée :clown: Bon les vénezueliens n'auront pas de quoi s'acheter des pâtes et iront dans des hôpitaux qui n'ont même pas de quoi s'acheter des compresses mais c'est pas grave on va suivre la rhétorique France insoumise et dire que tout est de la faute des méchants américains impérialistes et que tous les médias qui ne vénèrent pas la politique chaviste bonne pour le peuple doivent être répudiés sans ménagement. :)

    USA : Trump risque de se prendre une claque pour ses élections de mi-mandat mais bon méfions nous avec ces diables d'américains :grn:

    Et bien d'autres dont des législatives en Italie où on risque de voir un nouveau bloquage à l'espagnole

    http://www.lefigaro.fr/international...annee-2018.php
    Sans oublier une possible nouvelle élection à très haut risque en Allemagne, même si ce scenario est moins probable que fin novembre.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba88
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message
    Bah en gros Medvedev revient, Poutine redevient Vice-président et le tour est joué :grn:
    J'ai lu quelque part qu'il envisageait de se créer un poste rien qu'à lui qui serait un peu au dessus du président, genre chancelier suprême Palpatine, un truc comme ça :grn:

    Un peu comme l'Ayatollah Kameni pour l'Iran

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Pas d'élections chez nous en 2018 mais d'autres pays vont voter et ça s'annonce passionnnant (ou pas)

    Russie : Poutine est populaire et n'a pas d'opposition, élection pour la forme donc. Le Tsar rempile pour un 4ème et normalement dernier mandat mais en Russie on pense plutôt déjà à ce qu'il se passera à la fin de ce 4ème mandat

    Mélenchonela : vaste blague qui se prépare à Caracas, le principal parti d'opposition qui avait remporté les législatives a boycotté des élections municipales trafiquées, Maduro a saisi cette opportunité pour exclure l'opposition de la prochaine élection présidentielle du coup, c'est bien pratique :D Maduro est on ne peut plus impopulaire (pire qu'Hollande si si !!!) mais sans opposition et avec le contrôle des organes électoraux, sa réélection est assurée :clown: Bon les vénezueliens n'auront pas de quoi s'acheter des pâtes et iront dans des hôpitaux qui n'ont même pas de quoi s'acheter des compresses mais c'est pas grave on va suivre la rhétorique France insoumise et dire que tout est de la faute des méchants américains impérialistes et que tous les médias qui ne vénèrent pas la politique chaviste bonne pour le peuple doivent être répudiés sans ménagement. :)

    USA : Trump risque de se prendre une claque pour ses élections de mi-mandat mais bon méfions nous avec ces diables d'américains :grn:

    Et bien d'autres dont des législatives en Italie où on risque de voir un nouveau bloquage à l'espagnole

    http://www.lefigaro.fr/international...annee-2018.php
    Bah en gros Medvedev revient, Poutine redevient Vice-président et le tour est joué :grn:

    Laisser un commentaire:


  • lochiba88
    a répondu
    Pas d'élections chez nous en 2018 mais d'autres pays vont voter et ça s'annonce passionnnant (ou pas)

    Russie : Poutine est populaire et n'a pas d'opposition, élection pour la forme donc. Le Tsar rempile pour un 4ème et normalement dernier mandat mais en Russie on pense plutôt déjà à ce qu'il se passera à la fin de ce 4ème mandat

    Mélenchonela : vaste blague qui se prépare à Caracas, le principal parti d'opposition qui avait remporté les législatives a boycotté des élections municipales trafiquées, Maduro a saisi cette opportunité pour exclure l'opposition de la prochaine élection présidentielle du coup, c'est bien pratique :D Maduro est on ne peut plus impopulaire (pire qu'Hollande si si !!!) mais sans opposition et avec le contrôle des organes électoraux, sa réélection est assurée :clown: Bon les vénezueliens n'auront pas de quoi s'acheter des pâtes et iront dans des hôpitaux qui n'ont même pas de quoi s'acheter des compresses mais c'est pas grave on va suivre la rhétorique France insoumise et dire que tout est de la faute des méchants américains impérialistes et que tous les médias qui ne vénèrent pas la politique chaviste bonne pour le peuple doivent être répudiés sans ménagement. :)

    USA : Trump risque de se prendre une claque pour ses élections de mi-mandat mais bon méfions nous avec ces diables d'américains :grn:

    Et bien d'autres dont des législatives en Italie où on risque de voir un nouveau bloquage à l'espagnole

    États-Unis, Venezuela, Russie, Irak, Afghanistan... Dans de nombreux pays, 2018 sera synonyme de votes. Qu'ils portent des espoirs de changement ou consacrent au contraire l'ordre établi, Le Figaro fait le point sur les scrutins importants de l'année.

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Iran

    Enormes manifestations contre la république islamique dans de nombreuses villes de l'ouest du pays.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X