Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Olol One
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
    Il n'y a pas de systeme parfait. Meme le scrutin a deux tours comme nous n'elit pas necessairement le plus apprecie, ou le moins deteste.

    Quant aux primaires, c'est un peu bizarre quand meme, ca peut aussi devenir un second tour biaise: meme les gens de gauche peuvent aller voter aux primaires de droite pour ecarter celui qu'ils ne veulent absolument pas au 2eme tour. Pour ma part, je n'aime pas particulierement sauf si celui qui est choisi est vraiment soutenu par son bord, et pas mollement comme ca a pu etre le cas pour Clinton (j'ai l'impression) et Royal. Ou a droite cette annee selon le vainqueur.
    Purée et on va pas se gêner pour dézinguer Sarkozy !
    La présidentielle a lieu dans deux semaines, je ne vois de raison d'en être exclu.

    Vous voulez deux euros ? Voici.
    Je dois jurer sur la Bible que j'adhère aux valeurs des Républicains ? Como no!

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par luciano83 Voir le message
    [...]
    bref je discute pas de l'élection de Trump, je discute du système électoral américain qui me semble biaisé. et effectivement, il l'était déjà à l'époque d'Obama. mais bon, ce système de grands électeurs, en avantageant les états ruraux, favorise d'une manière générale les républicains, tu l'auras compris ;)
    Il n'y a pas de systeme parfait. Meme le scrutin a deux tours comme nous n'elit pas necessairement le plus apprecie, ou le moins deteste.

    Quant aux primaires, c'est un peu bizarre quand meme, ca peut aussi devenir un second tour biaise: meme les gens de gauche peuvent aller voter aux primaires de droite pour ecarter celui qu'ils ne veulent absolument pas au 2eme tour. Pour ma part, je n'aime pas particulierement sauf si celui qui est choisi est vraiment soutenu par son bord, et pas mollement comme ca a pu etre le cas pour Clinton (j'ai l'impression) et Royal. Ou a droite cette annee selon le vainqueur.

    Laisser un commentaire:


  • Olol One
    a répondu
    Envoyé par luciano83 Voir le message
    c'est pas aussi simple non.
    1 grand électeur dans le Wyoming = 195000 personnes
    1 grand électeur en Alaska = 245000 personnes
    1 grand électeur en Californie = 700000 personnes
    1 grand électeur dans l'Etat de New York = 680000 personnes

    de toutes façon qu'un président puisse être élu sans gagner le vote populaire démontre bien que le système est biaisé.
    Oui oui il y a la limite minimum de trois justement pour éviter que les États urbains soient trop avantagés

    Laisser un commentaire:


  • rnc1515
    a répondu
    Envoyé par -Msila28
    Déclaration qu’avait faite le candidat républicain au magazine People en 1998

    « Si je devais me présenter, je le ferais en tant que républicain, indiquait Donald Trump il y a 18 ans. C’est le groupe d’électeurs le plus stupide du pays. Ils croient tout ce que diffuse Fox News [une chaîne d’info en continu conservatrice, ndlr]. Je pourrais mentir et ils le goberaient quand même. Je parie que j’aurais un score extraordinaire. »

    https://fr.news.yahoo.com/choqu%C3%A...-sh&soc_trk=tw

    :grn:
    Vieux fake , Fox news n'avait d'ailleurs pas du tout le poids actuel à l'époque (qui est déjà nettement moindre qu'en 2005).

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Toute cette discussion est quand meme bien franco-francaise.
    Ces discussion n'ont pas de sens, c'est le systeme americain, point
    Ils savent comment ca marche, ca a ete aussi comme ca pour Bill Clinton, pour Obama etc....

    S'ils n'en sont pas content qu'ils le changent... mais ils l'auraient fait depuis longtemps non ?
    S'ils ne leur font pas c'est que ca leur convient

    Pas d'accord sinon avec le coup des votes Texan ou Californien qui ne comptent pas meme pour ceux qui remportent ces Etats
    Bien sur que si ils comptent puisque la Californie est l'Etat qui apporte le plus de Grands Electeurs et que le Texas doit etre le 2eme ou 3eme

    A la limite on peut parler de votes qui ne comptent pas pour ceux qui sont dans des Etats tres majoritairement favorable a l'autre camp mais pour le coup Trump avec le Wisconsin je crois, a reussi a remporter un Etat qui votait Democrate depuis plus longtemps que la Californie, dont c'est pas dit que ces Etats soient ad vitam dans un camp plutot qu'un autre.

    Laisser un commentaire:


  • luciano83
    Invité a répondu
    Envoyé par Olol One Voir le message
    Les grands électeurs sont répartis en fonction de la population.
    Le problème de ce système est surtout qu'une majorité de la population n'a aucun poids sur l'élection.
    Un Californien, un Texan, un électeur du Wyoming ou du Maryland vote pour rien, quel que soit son camp.
    c'est pas aussi simple non.
    1 grand électeur dans le Wyoming = 195000 personnes
    1 grand électeur en Alaska = 245000 personnes
    1 grand électeur en Californie = 700000 personnes
    1 grand électeur dans l'Etat de New York = 680000 personnes

    de toutes façon qu'un président puisse être élu sans gagner le vote populaire démontre bien que le système est biaisé.

    Laisser un commentaire:


  • luciano83
    Invité a répondu
    Envoyé par Katju Voir le message
    Il y a autant de grands électeurs qu'il y a de place dans les deux chambres du Congrès 538. Les états les moins peuplé ont déjà tous le minimum de 3 si tu augmentes quelques part, peu importe le critère, tu es obligé de baisser ailleurs. Si tu sors de ce cadre en plus de briser le pouvoir exécutif tu détruis toute la structure législatif du pays. Autrement dit c'est un changement de constitution, l'A.D.N des USA c'est sa constitution justement parce que c'est ce texte fondateur et révolutionnaire qui en a fait la première démocratie du monde et le modèle à suivre (une Nation gérer par un texte fondateur)... sans ça il n'y a plus aucune continuité historique ils ne sont plus les héritiers de la maison des pères fondateurs mais un hôtel avec un règlement.

    Aucun système n'est parfait parce qu'il est dépendant de son époque et on ne va pas changer de constitution tout les 20 ans au gré d'indice X ou Y encore une fois l'Histoire c'est prépondérant quand on veut une Nation. Nier l'Histoire c'est nier la Nation.

    Et je répète Obama (et tout les autres) a gagné 2 fois avec le même système et personne n'a rien dit. C'est un débat enclenché par les médias qui étaient tous derrière Clinton après celui ou les grands électeurs pouvaient voter Clinton contre le mandat du peuple ce qui est haïssable de la part de corporations censées servir le peuple ...

    Le monde liberal-libertaire vient de prendre un deuxième coup de canon, qu'ils se fassent une raison comme ils ont forcé les défenseurs de l'État providence à le faire avec l'arrivée de Tatcher-Reagan.
    Pas la peine de me faire un cours d'histoire, je sais que c'est la Constitution américaine qui fixe ce cadre. Maintenant ce qui semblait juste (à la base ce système permettait de protéger les grands propriétaires terriens) il y a plus de deux siècles l'est peut être un peu moins auj.
    la problématique, c'est que un grand électeur dans le Wyoming représente auj moins d'électeur qu'un grand électeur en Californie.... c'est pour moi un biais grave dans une démocratie...

    pour moi, le système le plus juste et le plus démocratique, c'est un vote = 1 voix.

    après sincèrement, moi l'élection de Trump, j'en ai rien à cirer, c'est les américains qui vont en souffrir, pas nous. au contraire, je pense même que ça pourrait être une opportunité pour l'Europe. déjà, si ça enterre ce TAFTA de merde, c'est très positif.
    il veut rapatrier les industries américaines aux USA ? qu'il le fasse, ça va entraver la compétitivité des entreprises américaines et donc faire l'affaire des entreprises européennes.

    et pour ce qui est de sa politique internationale, il me fait bcp moins peur que Bush junior

    bref je discute pas de l'élection de Trump, je discute du système électoral américain qui me semble biaisé. et effectivement, il l'était déjà à l'époque d'Obama. mais bon, ce système de grands électeurs, en avantageant les états ruraux, favorise d'une manière générale les républicains, tu l'auras compris ;)

    Laisser un commentaire:


  • rnc1515
    a répondu
    La principale différence entre la situation Française et la situation US, c'est que grâce au système Trump a pu s'emparer de la droite classique. S'il s'était présenté en indépendant il aurait peut-être fait un énorme score populaire comme plusieurs l'ont fait avant lui aux US mais il n'aurait pas été présidente.

    En France dans un système totalement bi-partisan MLP se serait présenté à la primaire de républicains et aurait tout à fait pu la gagner.

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Envoyé par Gilles6975 Voir le message
    Ce n'est pas spécialement pour toi mais :

    A aucun moment vous vous dites que la campagne tient compte de ce paramètre ?

    On ne fait pas campagne sur 2 tours comme on le fait sur 1 seul.
    Certes, mais bon, est-ce que ça change fondamentalement les choses ? La tendance de fond dans la population ?

    Envoyé par Gilles6975 Voir le message
    L'anomalie c'est d'organiser des primaires en France
    Je trouve ça plutôt pas mal pour ma part, de se soumettre au choix des militants (et de tous ceux qui veulent participer) au lieu de faire leur petite tambouille entre eux et en cachette.

    Envoyé par Al Bundy
    Je comprends pas
    Tu le dis, Chirac avait fini en tete au premier tour
    Donc meme avec un seul tour, on n'aurait pas eu Le Pen
    C'est pour ça que j'ai dit "imaginons", car mon exemple ne collait pas avec 2002.
    Maintenant, on peut aussi se projeter en 2017 et "imaginer" un duel Hollande-Sarkozy dès le 1er tour. Duel que pas grand monde n'a envie de revoir il me semble, et à ce petit jeu, MLP peut très bien être devant d'une courte tête au 1er tour.

    Envoyé par Olol One
    Les grands électeurs sont répartis en fonction de la population.
    Mais ils en jouent allègrement visiblement, de cette répartition démographique, puisqu'ils peuvent modifier la carte électorale à leur guise pour favoriser leur camp. J'ai appris un mot à cette occasion : "gerrymandering", qui vient du sénateur Gerry et de salamandre, car son redécoupage vers 1810 avait la forme de cet animal (merci Wiki :grn:).

    Un article intéressant sur le sujet : http://www.lexpress.fr/actualite/mon...s_1846073.html

    Envoyé par oliver69
    Dans la petite France, si ca se passe bien pour TRUMP, ca peut bénéficier au FN (jamais allé au pouvoir, ras le bol) , mais s'il ne tient pas ses promesses, on peut aller vers une abstention record (électeurs trompés même par les nouveaux).
    A gauche , aux primaires, un Montebourg peut tirer son épingle du jeu , mais après s'il y a Macron, Melenchon et Montebourg (même si Macron qui teste actuellement l'adhésion à ses idées, est plus un candidat libéral centriste ) , c'est un suicide organisé.
    Très difficile à prévoir.
    L'effet Trump peut marcher dans les 2 sens :
    - renforcer le camp du FN sur le mode : "Vous voyez que c'est possible, même les Américains l'ont fait, nous aussi envoyons promener les élites de l'UMPS", ou
    - le contredire justement à cause de ce qui s'est passé aux EU sur le mode : "Les Américains ont fait une belle connerie, évitons de faire la même autant que possible". Mais ce 2e point dépendra aussi en partie du candidat de la gauche et de la droite, cf. mon hypothèse ci-dessus.
    Si d'ici la présidentielle, Trump enchaîne les mesures catastrophiques, ça peut aussi avoir un effet néfaste sur la candidature FN.

    Laisser un commentaire:


  • oliver69
    a répondu
    Étonnante sa première intervention. Un mélange d'attaques sur les médias dès le premier jour, et un "c'est injuste" surprenant.Situation complètement inédite d'un président qui découvre le mandat politique, mais qui a été très subtil pour savoir sur quel créneau se faire élire.
    Ce n'est pas un self made man comme présenté par certains, puisqu'il a hérité d'un empire de son père. Par contre , il a su par la télé réalité se rendre populaire , puis ensuite faire croire que sa richesse provenait de son travail. A priori, il a augmenté sa fortune visible par la dette. Et le problème, c'est qu'on ne sait pas à qui il est redevable . Et ses créanciers ne manqueront pas de se rappeler à ses bons souvenirs.
    D'ailleurs son cabinet sera certainement essentiellement composé d'amis entrepreneurs, de banquiers, et parfois d'hommes dont le passé affairiste risque de ressurgir.
    Rien de bien populaire là dedans et un bon nombre d'électeurs seront peut être cocus dans quelques temps. Déjà certaines propositions ont disparu de sites internet.Ce qui est toujours dangereux . Mais on connait bien ça en France et on n'a guère de leçons à donner sur le sujet.
    Par contre, les us , c'est autre chose que la France en matière de pouvoir, et c'est du lourd. Et il y a des enjeux mondiaux , y compris pour la paix.
    On est vraiment dans une période intéressante en politique, même si elle peut se révéler très dangereuse, du fait de similitudes avec un passé difficile : émergence de pouvoirs autoritaires, crises d'identité, paupérisation d'une partie de la population, aspiration à un pouvoir fort....
    L'attitude de TRUMP, certainement en partie régulée par le PR et peut être conflictuelle avec son parti , avec une issue difficile à prévoir, ses décisions, vont impacter le sort de la planète.Le buzz va être permanent.
    Dans la petite France, si ca se passe bien pour TRUMP, ca peut bénéficier au FN (jamais allé au pouvoir, ras le bol) , mais s'il ne tient pas ses promesses, on peut aller vers une abstention record (électeurs trompés même par les nouveaux).
    A gauche , aux primaires, un Montebourg peut tirer son épingle du jeu , mais après s'il y a Macron, Melenchon et Montebourg (même si Macron qui teste actuellement l'adhésion à ses idées, est plus un candidat libéral centriste ) , c'est un suicide organisé.

    Laisser un commentaire:


  • tonton-ol
    Invité a répondu
    Manifestation anti-Trump: des casseurs saccagent des magasins à Portland
    Des casseurs s'en sont pris à des vitrines de magasins et des vitres de voitures, appartenant à des citoyens qui ne demandent rien a personne .
    Effectivement manipulés par les médias, ces casseurs ne sont que des jeunes sans cerveaux ou des adultes qui ont eu un lavage de cerveau par des études scolaires poussés par des idéologies communistes que par des vrais valeurs, fils a papa communistes, drogués par leurs cannabis, mais aussi drogués par leur sectarisme anti démocratique, payés par je ne s'est quels lobbies. Mais surtout on a les même en France, peut être que se sont des Français du parti de Mélenchon, Besancenot, Poutou ou Krivine :grn:
    Dernière modification par , 11/11/2016, 10h26.

    Laisser un commentaire:


  • Olol One
    a répondu
    Envoyé par luciano83 Voir le message
    la problématique de ce système, c'est qu'auj, l'élection des présidents des Etats Unis (donc de tous les états), se joue en fait dans cette dizaine d'état appelé swing states.
    or ces états ont tous leur problématique propre, qui n'est pas forcément celle de tous le pays. c'est, je trouve, donné une importance démesurée à une partie (minoritaire) des électeurs.

    l'autre problématique à mon sens, c'est que ce système, favorise les petits états, peu peuplés, souvent ruraux donc, en leur donnant une importante qui n'est pas raccord avec leur poids économique, social, et démographique. chaque état est représenté par deux sénateurs, et au moins 1 représentant donc au moins trois grands électeurs. si on s'en tenait au simple critère de la population, la Californie aurait plus de grands électeurs, par exemple.
    Les grands électeurs sont répartis en fonction de la population.
    Le problème de ce système est surtout qu'une majorité de la population n'a aucun poids sur l'élection.
    Un Californien, un Texan, un électeur du Wyoming ou du Maryland vote pour rien, quel que soit son camp.

    Laisser un commentaire:


  • Olol One
    a répondu
    Envoyé par Katju Voir le message
    Il y a autant de grands électeurs qu'il y a de place dans les deux chambres du Congrès 538. Les états les moins peuplé ont déjà tous le minimum de 3 si tu augmentes quelques part, peu importe le critère, tu es obligé de baisser ailleurs. Si tu sors de ce cadre en plus de briser le pouvoir exécutif tu détruis toute la structure législatif du pays. Autrement dit c'est un changement de constitution, l'A.D.N des USA c'est sa constitution justement parce que c'est ce texte fondateur et révolutionnaire qui en a fait la première démocratie du monde et le modèle à suivre (une Nation gérer par un texte fondateur)... sans ça il n'y a plus aucune continuité historique ils ne sont plus les héritiers de la maison des pères fondateurs mais un hôtel avec un règlement.

    Aucun système n'est parfait parce qu'il est dépendant de son époque et on ne va pas changer de constitution tout les 20 ans au gré d'indice X ou Y encore une fois l'Histoire c'est prépondérant quand on veut une Nation. Nier l'Histoire c'est nier la Nation.

    Et je répète Obama (et tout les autres) a gagné 2 fois avec le même système et personne n'a rien dit. C'est un débat enclenché par les médias qui étaient tous derrière Clinton après celui ou les grands électeurs pouvaient voter Clinton contre le mandat du peuple ce qui est haïssable de la part de corporations censées servir le peuple ...

    Le monde liberal-libertaire vient de prendre un deuxième coup de canon, qu'ils se fassent une raison comme ils ont forcé les défenseurs de l'État providence à le faire avec l'arrivée de Tatcher-Reagan.

    Tant que le vote du Collège et le vote populaire sont alignés, ça ne choque personne.
    Il y a effectivement un débat sur les "faithless electors", mais dans trente-quatre États (je crois), ils sont tenus de voter pour le vainqueur de l'État.
    À noter que des pétitions demandant l'abolition du Collège électoral commencent à circuler.
    Sinon je me marre un peu de ton "coup de canon", parce que Trump est l'archétype quasi caricatural du libéral-libertaire.
    Dernière modification par Olol One, 11/11/2016, 06h53.

    Laisser un commentaire:


  • rnc1515
    a répondu
    Cela dit je viens de lire sur le site de Nate Silver que Clinton pourrait gagner le vote populaire avec un million de voix (ou plus) d'avance. Ca ne change pas fondamentalement les données du problème évoqué plus haut mais là c'est vrai que ça rendrait vraiment moyen.

    Laisser un commentaire:


  • Katju
    a répondu
    Envoyé par luciano83 Voir le message
    la problématique de ce système, c'est qu'auj, l'élection des présidents des Etats Unis (donc de tous les états), se joue en fait dans cette dizaine d'état appelé swing states.
    or ces états ont tous leur problématique propre, qui n'est pas forcément celle de tous le pays. c'est, je trouve, donné une importance démesurée à une partie (minoritaire) des électeurs.

    l'autre problématique à mon sens, c'est que ce système, favorise les petits états, peu peuplés, souvent ruraux donc, en leur donnant une importante qui n'est pas raccord avec leur poids économique, social, et démographique. chaque état est représenté par deux sénateurs, et au moins 1 représentant donc au moins trois grands électeurs. si on s'en tenait au simple critère de la population, la Californie aurait plus de grands électeurs, par exemple.
    Il y a autant de grands électeurs qu'il y a de place dans les deux chambres du Congrès 538. Les états les moins peuplé ont déjà tous le minimum de 3 si tu augmentes quelques part, peu importe le critère, tu es obligé de baisser ailleurs. Si tu sors de ce cadre en plus de briser le pouvoir exécutif tu détruis toute la structure législatif du pays. Autrement dit c'est un changement de constitution, l'A.D.N des USA c'est sa constitution justement parce que c'est ce texte fondateur et révolutionnaire qui en a fait la première démocratie du monde et le modèle à suivre (une Nation gérer par un texte fondateur)... sans ça il n'y a plus aucune continuité historique ils ne sont plus les héritiers de la maison des pères fondateurs mais un hôtel avec un règlement.

    Aucun système n'est parfait parce qu'il est dépendant de son époque et on ne va pas changer de constitution tout les 20 ans au gré d'indice X ou Y encore une fois l'Histoire c'est prépondérant quand on veut une Nation. Nier l'Histoire c'est nier la Nation.

    Et je répète Obama (et tout les autres) a gagné 2 fois avec le même système et personne n'a rien dit. C'est un débat enclenché par les médias qui étaient tous derrière Clinton après celui ou les grands électeurs pouvaient voter Clinton contre le mandat du peuple ce qui est haïssable de la part de corporations censées servir le peuple ...

    Le monde liberal-libertaire vient de prendre un deuxième coup de canon, qu'ils se fassent une raison comme ils ont forcé les défenseurs de l'État providence à le faire avec l'arrivée de Tatcher-Reagan.
    Dernière modification par Katju, 11/11/2016, 01h52.

    Laisser un commentaire:


  • luciano83
    Invité a répondu
    Envoyé par rnc1515 Voir le message
    Non mais tirer des plans sur la comète à propos d'un écart de 200 000 voix n'a absolument aucun sens dans la mesure où la mobilisation et les votes ne seraient pas du tout les mêmes dans un système où chaque vote compterait réellement. Dans tous les swing states Trump a très bien marché, faut pas chercher plus loin.
    la problématique de ce système, c'est qu'auj, l'élection des présidents des Etats Unis (donc de tous les états), se joue en fait dans cette dizaine d'état appelé swing states.
    or ces états ont tous leur problématique propre, qui n'est pas forcément celle de tous le pays. c'est, je trouve, donné une importance démesurée à une partie (minoritaire) des électeurs.

    l'autre problématique à mon sens, c'est que ce système, favorise les petits états, peu peuplés, souvent ruraux donc, en leur donnant une importante qui n'est pas raccord avec leur poids économique, social, et démographique. chaque état est représenté par deux sénateurs, et au moins 1 représentant donc au moins trois grands électeurs. si on s'en tenait au simple critère de la population, la Californie aurait plus de grands électeurs, par exemple.
    Dernière modification par , 11/11/2016, 00h43.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par rnc1515 Voir le message
    Non mais tu n'en sais absolument rien, on peut aussi très bien estimer que la sur mobilisation aurait profité partout à Trump comme elle lui a profité dans les swing states.
    Oui, c'est vrai, c'est dur a dire. Mais j'ai l'impression que ce serait plus comme cela. Car il s'agit d'un vote de rejet, pas d'un vote pro-Trump. Mais oui, c'est vrai, on ne peut pas savoir formellement.

    Laisser un commentaire:


  • rnc1515
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
    Il est justement probable que la participation aurait ete plus forte qu'elle ne l'a ete dans les etats où c'etait joué d'avance avec le systeme actuel. Donc, a la louche, il est probable que Clinton aurait eu encore plus de voix. Mais bon, ca resterait a 30% de la population en age de voter malgre tout, guere plus.
    Non mais tu n'en sais absolument rien, on peut aussi très bien estimer que la sur mobilisation aurait profité partout à Trump comme elle lui a profité dans les swing states.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par rnc1515 Voir le message
    Non mais tirer des plans sur la comète à propos d'un écart de 200 000 voix n'a absolument aucun sens dans la mesure où la mobilisation et les votes ne seraient pas du tout les mêmes dans un système où chaque vote compterait réellement. Dans tous les swing states Trump a très bien marché, faut pas chercher plus loin.
    Il est justement probable que la participation aurait ete plus forte qu'elle ne l'a ete dans les etats où c'etait joué d'avance avec le systeme actuel. Donc, a la louche, il est probable que Clinton aurait eu encore plus de voix. Mais bon, ca resterait a 30% de la population en age de voter malgre tout, guere plus.

    Laisser un commentaire:


  • rnc1515
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Tout à fait les 2 obtiennent du coup un peu moins de 25% de l'ensemble de l'électorat... pas de quoi pavoiser donc quand moins d'un quart des américains votent pour toi au final. Ajoutons à cela 70% d'opinions défavorables pour commencer le mandat, ça doit être un record. Il ne profitera assurément pas d'un état de grâce et va devoir convaincre/rassurer vite, très vite s'il ne veut pas subir rapidement le même sort qu'un Hollande lâché par tout le monde y compris son gouvernement...
    A deux ou trois points près c'est EXACTEMENT ce qu'ont obtenu Clinton, Bush et Obama. On peut préférer s'en insurger un coup de temps en temps quand c'est un milliardaire grande gueule adepte de l'auto bronzant qui gagne, mais le problème philosophique est dans tous les cas le même. (sauf à considérer qu'à 28 % de l'électorat c'est cool OK t'es légitime mais pas à 25%).

    Laisser un commentaire:


  • rnc1515
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Sinon on a la confirmation que Clinton remporte l'élection "populaire", elle devance Trump de 200 000 voix à peu près sur 120 millions de votants.

    C'est ça qui est gênant dans le système américain. On ne peut dès lors plus dire que Trump est élu par le peuple mais seulement par les grands électeurs alors que quand tu avais les 2 comme Obama au moins c'était indiscutable. Là on se retrouve avec une élection en manque de légitimité comme celle de Bush en 2000...

    Certains veulent réformer cela pour garantir l'élection par le peuple mais il y a une opposition des républicains et pour cause, une telle refonte avantagerait évidement les candidats démocrates puisqu'il donnerait d'un coup plus de poids aux Etats très peuplés comme la Californie et encore moins aux Etats peu peuplés comme le Wyoming, l'Utah ou dans le genre quoi, etats pour la plupart ruraux et acquis aux républicains. C'est pas un hasard si les 2 anomalies (Bush 2000 et donc Trump 2016) sont à la faveur des républicains. Mais bon un tel système aurait l'avantage d'éviter les situations coquaces qu'on observe un peu cette fois-ci où avec le système du "Winner take all", un candidat peut perdre de justesse une bonne partie des swing states et se faire rétamer au nombre de GE alors qu'en terme de voix il est devant au global.

    Encore une fois ça n'enlève pas la défaite honteuse de Clinton, mais même si la règle est ainsi faite, ça doit être un peu gênant d'être élu avec moins de votes que l'adversaire. Enfin c'est le système qui veut ça et y'a bien pire avec les primaires qui avec les différentes règles ("winner take all", proportionnelle, prime au gagnant) et systèmes (caucus, primaire ouverte, semi-ouverte) est un vrai bordel absolument pas juste.
    Non mais tirer des plans sur la comète à propos d'un écart de 200 000 voix n'a absolument aucun sens dans la mesure où la mobilisation et les votes ne seraient pas du tout les mêmes dans un système où chaque vote compterait réellement. Dans tous les swing states Trump a très bien marché, faut pas chercher plus loin.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Au fait, ils servent a quoi les grands electeurs? On pourrait s'arreter là. S'ils peuvent changer d'avis et que ca serve a quelque chose, ce serait dans quel cas? Ou c'est juste une journee symbolique, pour serrer des paluches?

    Laisser un commentaire:


  • rudy69140
    a répondu
    Envoyé par Cactus_ Voir le message
    P'tain si on m'avait dit que je verrais ça un jour...Et encore, le pire va être le moment ou on va voir lui et sa moumoute monter les marches du palais de l'Elysée.
    À ton avis, Sarkozy descendra du perron ou bien il l'attendra à l'intérieur?

    Désolé pour le spoil...:sick::grn:

    Envoyé par ilovetokyo Voir le message
    Un bon argument pour que nous élisions un chauve plutôt qu'une femme ?
    Pour une fois qu'un prolo s'en sort pas trop mal, vous venez encore vous plaindre...:rolleye::grn:

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Cadole Voir le message


    Dire qu'en 2002 ça aurait pu être Le Pen et Chirac dans la même situation si on n'avait qu'un seul tour de scrutin... (enfin Chirac était en tête, mais imaginons)
    Comme quoi, notre système n'est pas parfait mais les 2 tours évitent les "accidents" de ce genre.
    Je comprends pas
    Tu le dis, Chirac avait fini en tete au premier tour
    Donc meme avec un seul tour, on n'aurait pas eu Le Pen
    Si tant est que les resultats de l'election eussent ete les memes, car comme deja dit, la campagne, les accords entre partis avant l'elections n'auraient pas ete les meme dans un autre systeme

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par ilovetokyo Voir le message
    Un bon argument pour que nous élisions un chauve plutôt qu'une femme ?
    C'est surtout un bon argument pour ne pas trop la ramener et balayer devant sa porte...

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X