Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Quelles que soient nos opinions, les dernières paroles d'un homme à terre, le cou coincé sous le genou d'un représentant de l'ordre pendant longtemps, me touche dans ma dignité d'homo sapiens.

    https://secure.avaaz.org/campaign/en...d_loc/?cBlNjbb

    Cette mise à mort humiliante et longue ne justifiera jamais des pillages en règle dans des dizaines de villes, mais l'effarement collectif peut se comprendre. Avec la polarisation exacerbée des pensées en ce moment, tous les ingrédients sont réunis pour que l'été soit bouillant.

    Vivement les pluies du mois de novembre.
    Dernière modification par François-17, 02/06/2020, 12h12.

    Commentaire


    • non mais peu importe les opinions ce qui s'est passé aux USA avec Floyd est un meurtre pur et simple, rien ne justifie de maintenir un homme à terre avec le genou sur son cou pendant plusieurs minutes comme on l'a vu sur les images.

      Par contre, ce qui est à gerber, ce sont les tentatives de récupération et d'importation du conflit en france par certains partis dont celui de Mélenchon et par la famille d'adama Traoré alors que ces histoires n'ont absolument rien à voir avec l'histoire de Floyd. (3 expertises judiciaires indépendantes ont abouti aux mêmes conlusions c'est à dire à l'absence de responsabilité des policiers)
      Il faut très vite arrêter cela avant que ca dégénère aussi en france parce que les images que l'on a vu hier soir...

      Personne ne dit qu'il n'y a pas des dérapages de certains policiers mais vouloir faire croire que c'est au même niveau qu'aux USA c'est d'une malhonnêteté intellectuelle crasse

      Commentaire


      • Un meurtre ca souligne une volonté de tuer, je ne suis pas sur que le policier avait l'intention de le tuer.
        Sur la video que tout le monde a pu voir, le policier ne semble ni nerveux, ni violent, ni meme en colere et quand il regarde dans la direction de ceux qui filment l'intervention, il ne semble pas non plus angoissé, surpris ou géné qu'on le filme

        Pour moi, cette technique du genou sur le cou ou la nuque pour maintenir l'individu au sol doit etre tres repandue dans la police et pas forcement qu'aux USA , j'ai pu voir hier une image similaire, genou sur le cou, en France, seule (grosse) difference la durée d'intervention (quelques secondes, pour maitriser plus rapidement l'individu et lui passer les menottes) D'ailleurs lors du ou des procés a venir, l'une des questions sera surement pourquoi les policiers l'ont plaqué au sol, pendant plus de 8 minutes, alors qu'il etait visiblement maitrisé.

        Il faut egalement comprendre que d'autres techniques d'immobilisation au sol de la police, "officielles" elles sont contestées depuis longtemps, car elles aussi potentiellement mortelles

        Ce n'est pas le premier, et ca ne sera pas le dernier cas non plus, de mort d'un suspect suite a un placage lors d'une intervention policiere.
        Et je ne parle pas qu'aux USA, puisqu'on a deja eu plusieurs cas aussi en France et sans doute dans bien d'autres pays

        Il y en aura peut-etre moins, mais il y aura toujours des suspects qui se debatteront violemment (ce n'etait pas le cas a Mineapolis) et qu'il faudra donc "plaquer" avec force pour les maitriser et donc toujours des cas ou des suspects risqueront de deceder.
        Dernière modification par Pr.Skinner, 03/06/2020, 12h01.
        "Hmmm oui mère..."

        Commentaire


        • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
          Un meurtre ca souligne une volonté de tuer, je ne suis pas sur que le policier avait l'intention de le tuer.
          Sur la video que tout le monde a pu voir, le policier ne semble ni nerveux, ni violent, ni meme en colere et quand il regarde dans la direction de ceux qui filment l'intervention, il ne semble pas non plus angoissé, surpris ou géné qu'on le filme

          Pour moi, cette technique du genou sur le cou ou la nuque pour maintenir l'individu au sol doit etre tres repandue dans la police et pas forcement qu'aux USA , j'ai pu voir hier une image similaire, genou sur le cou, en France, seule (grosse) difference la durée d'intervention (quelques secondes, pour maitriser plus rapidement l'individu et lui passer les menottes) D'ailleurs lors du ou des procés a venir, l'une des questions sera surement pourquoi les policiers l'ont plaqué au sol, pendant plus de 8 minutes, alors qu'il etait visiblement maitrisé.

          Il faut egalement comprendre que d'autres techniques d'immobilisation au sol de la police, "officielles" elles sont contestées depuis longtemps, car elles aussi potentiellement mortelles

          Ce n'est pas le premier, et ca ne sera pas le dernier cas non plus, de mort d'un suspect suite a un placage lors d'une intervention policiere.
          Et je ne parle pas qu'aux USA, puisqu'on a deja eu plusieurs cas aussi en France et sans doute dans bien d'autres pays

          Il y en aura peut-etre moins, mais il y aura toujours des suspects qui se debatteront violemment (ce n'etait pas le cas a Mineapolis) et qu'il faudra donc "plaquer" avec force pour les maitriser et donc toujours des cas ou des suspects risqueront de deceder.
          Rien ne justifie une intervention prolongée jusqu'à ce que l'interpellé perde connaissance sachant que ce dernier ne représentait pas du tout une menace à ce moment précis, il est déjà maîtrisé plusieurs minutes avant. Pour moi c'est un meurtre indiscutablement. On peut comprendre la fureur et l'émotion dès lors dans la communauté afro-américaine.

          Tout est filmé, tout est visible, ça semble on ne peut plus clair. Il y a un vrai problème avec la police US et un vrai problème lié au racisme, c'est évidément pas nouveau on le sait. C'est à chaque fois fait sans complexe c'est ça le pire chez eux. Chez nous y'a des bavures de temps à autres mais aux US c'est bien pire et c'est quasi assumé par les auteurs même pour les plus gros scandale, ils savent pourtant qu'ils sont filmés par leurs propres caméras ou les passants mais ça les effraient même pas.

          En tous cas cette triste affaire n'a rien à voir avec le cas Adama Traoré qui reste un fantasme de radicaux anti-flics. Il n'y a pas de fait avéré pouvant permettre de faire une comparaison entre les 2 faits-divers et le faire relève soit de l'imbécilité soit du calcul politique. Evidément je ne doute pas que certains politiques irresponsables notamment dans proche de mouvance d'extrême gauche viendront gravement attaquer nos forces de l'ordre et notre République sur la base d'un monstrueux amalgame et que les familles de pseudo-victimes viennent pleurer dans l'espoir de récupérer des indemnisations financières. Triste monde et triste pays.

          Commentaire


          • Je suis d'accord, la durée de la maitrise au sol par plusieurs policiers pose question, mais on n'a pas encore la reponse a cette question
            Tout est filmé oui, et justement, la video ne me donne pas l'impression que les policiers avaient la volonté de le tuer

            On ne voit pas d'enervement, pas d'insultes, pas de nervosité de la part des policiers ni envers le suspect, ni envers ceux qui filment
            On voit un placage au sol anormalement long et le policier accusé effectuant un placage dangereux sur la nuque, mais comme ils doivent sans doute en pratiquer tous les jours aux USA et ailleurs.

            En 2016 il y a eu exactement la meme bavure, la aussi on a eu une video, la victime maintenue 14 minutes plaquée au sol, quand il a perdu connaissance les policiers croyaient au depart qu'il s'etait endormi, qu'il ronflait car ils lui avaient administré un sedatif par piqure pour le transferer a l'hopital (il avait appelé lui meme la police car il etait en manque de medicament pour des problemes mentaux et pour un probleme de drogue)

            Meme quand l'ambulance est arrivée pour le recuperer et qu'ils se sont rendu compte en le relevant qu'il etait toujours inconscient, ils ont commencé a se poser des questions... mais sans encore y croire vraiment, rigolant meme en se disant qu'il etait peut-etre mort. Ils ont arreté de rigolé par contre quand les ambulanciers leur ont dit qu'il ne respirait plus et qu'il etait mort.

            Mais la encore dans cette affaire, justement grace a la video, je ne crois pas qu'ils aient voulu le tuer. Ils ne le pensaient pas mort.

            En 2019, la Justice a annulé les charges contre les policiers.
            Bien que la aussi pour moi, l'homicide involontaire ne faisait pas de doute

            Dernière modification par Pr.Skinner, 03/06/2020, 19h17.
            "Hmmm oui mère..."

            Commentaire


            • https://www.youtube.com/watch?v=oCiW...ature=youtu.be

              Commentaire


              • Envoyé par Judgeman2 Voir le message
                non mais peu importe les opinions ce qui s'est passé aux USA avec Floyd est un meurtre pur et simple, rien ne justifie de maintenir un homme à terre avec le genou sur son cou pendant plusieurs minutes comme on l'a vu sur les images.

                Par contre, ce qui est à gerber, ce sont les tentatives de récupération et d'importation du conflit en france par certains partis dont celui de Mélenchon et par la famille d'adama Traoré alors que ces histoires n'ont absolument rien à voir avec l'histoire de Floyd. (3 expertises judiciaires indépendantes ont abouti aux mêmes conlusions c'est à dire à l'absence de responsabilité des policiers)
                Il faut très vite arrêter cela avant que ca dégénère aussi en france parce que les images que l'on a vu hier soir...

                Personne ne dit qu'il n'y a pas des dérapages de certains policiers mais vouloir faire croire que c'est au même niveau qu'aux USA c'est d'une malhonnêteté intellectuelle crasse
                +1 par contre je rejoins Al sur le fait que je ne pense pas que le flic soit assez con pour avoir voulu tuer Floyd... mais qu'il a été assez con pour le maintenir au sol comme ça aussi longtemps.




                Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
                Un meurtre ca souligne une volonté de tuer, je ne suis pas sur que le policier avait l'intention de le tuer.
                Sur la video que tout le monde a pu voir, le policier ne semble ni nerveux, ni violent, ni meme en colere et quand il regarde dans la direction de ceux qui filment l'intervention, il ne semble pas non plus angoissé, surpris ou géné qu'on le filme

                Pour moi, cette technique du genou sur le cou ou la nuque pour maintenir l'individu au sol doit etre tres repandue dans la police et pas forcement qu'aux USA , j'ai pu voir hier une image similaire, genou sur le cou, en France, seule (grosse) difference la durée d'intervention (quelques secondes, pour maitriser plus rapidement l'individu et lui passer les menottes) D'ailleurs lors du ou des procés a venir, l'une des questions sera surement pourquoi les policiers l'ont plaqué au sol, pendant plus de 8 minutes, alors qu'il etait visiblement maitrisé.

                Il faut egalement comprendre que d'autres techniques d'immobilisation au sol de la police, "officielles" elles sont contestées depuis longtemps, car elles aussi potentiellement mortelles

                Ce n'est pas le premier, et ca ne sera pas le dernier cas non plus, de mort d'un suspect suite a un placage lors d'une intervention policiere.
                Et je ne parle pas qu'aux USA, puisqu'on a deja eu plusieurs cas aussi en France et sans doute dans bien d'autres pays

                Il y en aura peut-etre moins, mais il y aura toujours des suspects qui se debatteront violemment (ce n'etait pas le cas a Mineapolis) et qu'il faudra donc "plaquer" avec force pour les maitriser et donc toujours des cas ou des suspects risqueront de deceder.
                Assez d'accord.
                Envoyé par stadier
                - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                Commentaire


                • Le COVID ne recule décidément plus. Pire même il reprogresse globalement. Le mois de Juin était inquiétant marquant un coup d'arrêt dans l'amélioration, ça se confirme et on peut parler désormais de nouvelle dégradation y compris dans des pays où on est désormais en été.

                  Le nombre de cas qui continue d'augmenter pouvait être attribué à beaucoup plus de tests qu'avant comme aux Etats-Unis, désormais on dépiste bien plus de monde certes mais le nombre de morts journalier au niveau mondial ne baisse plus et semblerait même se réorienter à la hausse. En fait plus que la 2ème vague, on est jamais vraiment sorti de la 1ère vague mondiale. L'amélioration européenne réelle et la quasi normalisation asiatique est un fait un leurre, l'Amérique croule sous les malades et la pandémie menace toujours autant le monde. Ce qu'il se passe aux Etats-Unis nous pend au nez, ça s'est bien calmé à New York mais désormais c'est au Texas, en Floride, Californie, Arizona que ça part en couille alors que l'ensemble du pays était lancé dans le déconfinement et la reprise économique.

                  Trump fait toujours la sourde oreille, en effet un reconfinement serait une catastrophe on peut le comprendre à 4 mois des élections, l'Amérique (enfin Trump) a fait son choix, ça sera l'extension de la catastrophe sanitaire plutôt que le prolongement de la catastrophe économique. On ferait probablement le même choix, peut-être plus subtilement avec un numéro d'équilibriste que Trump refuse clairement.

                  Outre les US qui battent leur record de nombre de cas journalier (mais le nombre de morts reste globalement stable donc plus de dépistages et maladie en apparence moins mortelle), d'autres pays n'y arrivent pas non plus (Brésil, Russie, Chili, Mexique, Pérou, Colombie, dans une moindre mesure Inde), dans tous ces pays, ça ne veut pas baisser comme chez nous, le déconfinement a été inefficace ou trop court, difficile d'analyser précisément mais il convient de rester prudent aussi en Europe parce que ça peut repartir à tous moments chez nous aussi si nous ne nous adaptons pas très vite.

                  Commentaire


                  • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                    Le COVID ne recule décidément plus. Pire même il reprogresse globalement. Le mois de Juin était inquiétant marquant un coup d'arrêt dans l'amélioration, ça se confirme et on peut parler désormais de nouvelle dégradation y compris dans des pays où on est désormais en été.

                    Le nombre de cas qui continue d'augmenter pouvait être attribué à beaucoup plus de tests qu'avant comme aux Etats-Unis, désormais on dépiste bien plus de monde certes mais le nombre de morts journalier au niveau mondial ne baisse plus et semblerait même se réorienter à la hausse. En fait plus que la 2ème vague, on est jamais vraiment sorti de la 1ère vague mondiale. L'amélioration européenne réelle et la quasi normalisation asiatique est un fait un leurre, l'Amérique croule sous les malades et la pandémie menace toujours autant le monde. Ce qu'il se passe aux Etats-Unis nous pend au nez, ça s'est bien calmé à New York mais désormais c'est au Texas, en Floride, Californie, Arizona que ça part en couille alors que l'ensemble du pays était lancé dans le déconfinement et la reprise économique.

                    Trump fait toujours la sourde oreille, en effet un reconfinement serait une catastrophe on peut le comprendre à 4 mois des élections, l'Amérique (enfin Trump) a fait son choix, ça sera l'extension de la catastrophe sanitaire plutôt que le prolongement de la catastrophe économique. On ferait probablement le même choix, peut-être plus subtilement avec un numéro d'équilibriste que Trump refuse clairement.

                    Outre les US qui battent leur record de nombre de cas journalier (mais le nombre de morts reste globalement stable donc plus de dépistages et maladie en apparence moins mortelle), d'autres pays n'y arrivent pas non plus (Brésil, Russie, Chili, Mexique, Pérou, Colombie, dans une moindre mesure Inde), dans tous ces pays, ça ne veut pas baisser comme chez nous, le déconfinement a été inefficace ou trop court, difficile d'analyser précisément mais il convient de rester prudent aussi en Europe parce que ça peut repartir à tous moments chez nous aussi si nous ne nous adaptons pas très vite.
                    Pour la France, les vacances vont être le test. Si comme en Floride, l’amoncellement sur les plages relancent le virus, on aura eu juste une brève accalmie. Si ce n'est pas le cas, on sera je pense vraiment sorti de l'auberge. Mais je ne vois pas pourquoi on s'en sortirait mieux que les autres. A moins d'une mutation du virus sur le continent américain, il est probable que septembre soit compliqué.

                    Commentaire


                    • Envoyé par hunkle Voir le message

                      Pour la France, les vacances vont être le test. Si comme en Floride, l’amoncellement sur les plages relancent le virus, on aura eu juste une brève accalmie. Si ce n'est pas le cas, on sera je pense vraiment sorti de l'auberge. Mais je ne vois pas pourquoi on s'en sortirait mieux que les autres. A moins d'une mutation du virus sur le continent américain, il est probable que septembre soit compliqué.
                      Je ne sais pas si les plages sont plus dangereuses que les espaces fermés climatisés, mais c'est clair que la concentration facilite la propagation. Il y a des morts en été, ça dégoûte, mais ça me semble beaucoup plus restreint qu'en période humide et moins chaude aux latitudes tempérées.

                      Hypothèse profane: les contaminations estivales sont dangereuses dans une moindre mesure que les contaminations critiques en automne et hiver. Bien que ça énerve beaucoup avant la distribution d'un vaccin efficace, ou une molécule "fin de partie", la circulation du virus en été va augmenter peu à peu les 10% de population disposant ensuite d'anticorps efficaces pour se défendre.

                      Si pour la rentrée économique, les réponses de différents tests cliniques facilitent les sorties de reas, le fait que 15 a 20% des gens soient immunisés éviterait une seconde phase de confinement global, défonçant les économies. Ouais ok, c'est vraiment une hypothèse de merde, mais les branches pour se rattraper ne courent pas les rues.
                      Dernière modification par François-17, 05/07/2020, 20h52.

                      Commentaire


                      • Quel immense couillon

                        Commentaire


                        • J'ai cru a un troll au début "genre groland" et je m'attendais à le voir flancher d'une attaque cardiaque , mais non c'est bien lui
                          http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                          Commentaire


                          • https://www.rtbf.be/info/societe/det...le?id=10539742

                            Commentaire

                            Chargement...
                            X