Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Associated Press a ajouté le Nevada (6 électeurs) aux Etats acquis à Biden (279 contre 214).

    Si l'Arizonza et/ou la Georgie basculent aussi, Trump risque de se ridiculiser dans ses actions juridiques.

    Commentaire


    • SInon y a un truc qui a très peu été dit tellement le cas Trump a tout envahi, mais Biden et Harris prévoient quand même dans leur programme d'abolir la peine de mort au niveau fédéral. A voir s'ils y arrivent sans majorité au Sénat, mais ce serait historique quand même. Obama pour rappel était pour la peine de mort "en théorie".
      Andrea Pirlo : "Malbranque a Lione era seduto accanto a noi anche sul pullman"

      Commentaire


      • Le prochain élément de langage trumpiste pour expliquer la défaite a déjà été évoqué : la corruption des juges.

        On refait l'argumentaire :

        J'AI GAGNE

        parce que je suis le président sortant à avoir obtenu le plus de voix

        parce que les comptages au bout de 24 h de dépouillement me donnaient vainqueur

        les bulletins dépouillés après cette date sont ILLEGAUX

        et ne peuvent que provenir d'une fraude massive par les démocrates

        ce que les tribunaux que nous sommes en train de saisir confirmeront

        si ce n'est pas le cas, c'est parce que les juges sont corrompus.

        Commentaire


        • La corruption des juges, il va sûrement essayer en dernier recours. Sauf que, outre les 3 juges qu'il a nommés à la cour suprême, il a, pendant les 4 ans, nommé plein de juges dans les cours des états (curieux d'ailleurs que ce soit de sa responsabilité)
          Sinon mon étonnement, et mon soulagement, c'est que les milices armées d'extrême droite ne soient pas encore allées faire le coup de feu au milieu des manif de joie des démocrates. Elles pourraient se sentir encouragées par le déni de Trump.
          Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

          Commentaire


          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
            Associated Press a ajouté le Nevada (6 électeurs) aux Etats acquis à Biden (279 contre 214).

            Si l'Arizonza et/ou la Georgie basculent aussi, Trump risque de se ridiculiser dans ses actions juridiques.
            mis a part la GEORGIA ou on va attendre le recomptage
            pour le reste en AZ cela fait depuis 4 jours que BIDEN est devant donc peu de chance que cela s inverse.
            mis a part la CAROLINE DU NORD ou la dynamique est pour bIDEN mais le peroxydé DON the CON est encore devant. et peu encore maintenir so. avance
            le resulat semble devenir ce qui avait été prévu il y a deja deux jours ici. soit 306 GA en faveur de BIDEN

            DON the CON is GONE
            inscrit depuis 2000

            Commentaire


            • Envoyé par Florentin Voir le message
              La corruption des juges, il va sûrement essayer en dernier recours. Sauf que, outre les 3 juges qu'il a nommés à la cour suprême, il a, pendant les 4 ans, nommé plein de juges dans les cours des états (curieux d'ailleurs que ce soit de sa responsabilité)
              Sinon mon étonnement, et mon soulagement, c'est que les milices armées d'extrême droite ne soient pas encore allées faire le coup de feu au milieu des manif de joie des démocrates. Elles pourraient se sentir encouragées par le déni de Trump.
              il faut d abord que la cour suprême soit saisi et surtout qu elle accepte
              car les courts fédérales on deja refusé pret de 500 recours a ce jour.
              il n y a pas de preuves de quoi que ce soit. hormis les fake news venant des "farmers"ou de fausses videos qui se sont toutes avérées fausses pour le moment
              ........et sans preuve aux USA tu ne peu rien faire
              donc hormis les recomptes qui peuvent peu etre influencer le résultats de la GEORGIA car. tres peu de votes d écarts ..... pour le reste peu de chance au vu des des différences et surtout que des allégations comme celle de gulliani sont juste basé un. soit disant "historique" de fautes électorales ou de politiques corrompus ou ayant eu des suspicions de corruptions par le passé
              et que je sache. les républicains ont pas donné leurs parts aux chiens quant on se souvient de la Floride et des machines a perforer
              donc cela restera en le tat dans les résultats avec peu etre la GEORGIA. en suspens
              inscrit depuis 2000

              Commentaire


              • Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message

                il faut d abord que la cour suprême soit saisi et surtout qu elle accepte
                car les courts fédérales on deja refusé pret de 500 recours a ce jour.
                il n y a pas de preuves de quoi que ce soit. hormis les fake news venant des "farmers"ou de fausses videos qui se sont toutes avérées fausses pour le moment
                ........et sans preuve aux USA tu ne peu rien faire
                donc hormis les recomptes qui peuvent peu etre influencer le résultats de la GEORGIA car. tres peu de votes d écarts ..... pour le reste peu de chance au vu des des différences et surtout que des allégations comme celle de gulliani sont juste basé un. soit disant "historique" de fautes électorales ou de politiques corrompus ou ayant eu des suspicions de corruptions par le passé
                et que je sache. les républicains ont pas donné leurs parts aux chiens quant on se souvient de la Floride et des machines a perforer
                donc cela restera en le tat dans les résultats avec peu etre la GEORGIA. en suspens
                Je ne crois pas aux accusations de fraude, ni au recompte (et on peut espérer que AP a intégré la faible influence de ceci dans ses décisions).

                Le seul point, et la Cour Suprême est saisie, c'est la légalité des votes par correspondance arrivés dans les centres de dépouillement après la clôture du scrutin dans l'Etat.

                Il me semble avoir lu que les démocrates considéraient que l'ampleur de ces votes ne remettaient pas en cause le résultat.

                En plus, la prise en compte de ces votes étaient connues d'avance.

                La Cour Suprême se trouverait donc devant un problème juridique (modifier les règles en cours de scrutin) et politique (désavouer le mécanisme de validation des résultats et "ridiculiser" tous les Etats ayant reconnu la victoire de Biden).

                Commentaire


                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                  Le prochain élément de langage trumpiste pour expliquer la défaite a déjà été évoqué : la corruption des juges.

                  On refait l'argumentaire :

                  J'AI GAGNE

                  parce que je suis le président sortant à avoir obtenu le plus de voix

                  parce que les comptages au bout de 24 h de dépouillement me donnaient vainqueur

                  les bulletins dépouillés après cette date sont ILLEGAUX

                  et ne peuvent que provenir d'une fraude massive par les démocrates

                  ce que les tribunaux que nous sommes en train de saisir confirmeront

                  si ce n'est pas le cas, c'est parce que les juges sont corrompus.
                  Tu as l'air vraiment très préoccupé par ce que pourrait dire ou faire Trump. Pourquoi?

                  Commentaire


                  • Trump nous a promis un vaccin,

                    il va tomber le lendemain de sa défaite ?

                    ****** ce que l'histoire aime troller quand même c'est fou.

                    Lui qui déteste les losers est en train de devenir le plus gros LOSER de l'histoire mdr, c'est un truc de dingue ce qui lui tombe dessus quand même. Le COVID qui bousille son argument de l'économie, ses meetings qu'il peut pas tenir, il choppe le COVID a moins de 2 semaines de l'élection et il finit par perdre avec une remontada du au scénario des votes par correspondance pour au final 2 jours après apprendre l'arrivée d'un vaccin qui aurait pu lui être très favorable si les américains devaient voter... demain, pas de chance c'est trop tard. Ils recompteront mais ils revoteront pas, il reste plus qu'à partir de la manière la plus pitoyable qui soit.

                    Commentaire


                    • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                      Trump nous a promis un vaccin,

                      il va tomber le lendemain de sa défaite ?

                      ****** ce que l'histoire aime troller quand même c'est fou.

                      Lui qui déteste les losers est en train de devenir le plus gros LOSER de l'histoire mdr, c'est un truc de dingue ce qui lui tombe dessus quand même. Le COVID qui bousille son argument de l'économie, ses meetings qu'il peut pas tenir, il choppe le COVID a moins de 2 semaines de l'élection et il finit par perdre avec une remontada du au scénario des votes par correspondance pour au final 2 jours après apprendre l'arrivée d'un vaccin qui aurait pu lui être très favorable si les américains devaient voter... demain, pas de chance c'est trop tard. Ils recompteront mais ils revoteront pas, il reste plus qu'à partir de la manière la plus pitoyable qui soit.
                      Attention aux conclusions quand même: le vaccin est fiable à 90%, qui reste très en dessous des standards de l'industrie. Et il reste les étapes non négligeables de la fabrication et du déploiement massif. On est très loin du compte encore.

                      Commentaire


                      • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                        Trump nous a promis un vaccin,

                        il va tomber le lendemain de sa défaite ?

                        ****** ce que l'histoire aime troller quand même c'est fou.

                        Lui qui déteste les losers est en train de devenir le plus gros LOSER de l'histoire mdr, c'est un truc de dingue ce qui lui tombe dessus quand même. Le COVID qui bousille son argument de l'économie, ses meetings qu'il peut pas tenir, il choppe le COVID a moins de 2 semaines de l'élection et il finit par perdre avec une remontada du au scénario des votes par correspondance pour au final 2 jours après apprendre l'arrivée d'un vaccin qui aurait pu lui être très favorable si les américains devaient voter... demain, pas de chance c'est trop tard. Ils recompteront mais ils revoteront pas, il reste plus qu'à partir de la manière la plus pitoyable qui soit.
                        Avant de partir, il vire le énième ministre de la défense qui refuse des ordres débiles, de façon laconique ("terminated"). Le dernier boss du pentagone a refusé cet été de faire intervenir l'armée pour intercepter des manifestants, depuis il était mal vu. Je ne sais pas quel nouvel ordre débile, sûrement refusé, a conduit le président sortant à virer Esper à la veille de la fin de mandat. Ca m'inquiète un peu, car ça pourrait impliquer une ou des requêtes pas géniales, juste avant de repartir golfer.

                        Si les résultats finaux de l'élection montrent un écart probant entre les deux candidats, Trump ne pourra pas trop se fâcher avant la prochaine investiture. Si par contre la différence est faible, je crains - outre le procedurisme d'usage qui retarde l'échéance - des initiatives de pourrissement jusqu'à fin janvier. Le meilleur moyen du winner pour se faire regretter, serait de bien savonner la planche des institutions.

                        Je n'affirme rien, c'est seulement une crainte. Ca fait combien de gens qui sont "fired" parce que pas toutous, avec quelles conséquences ensuite ?


                        Commentaire


                        • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                          Tu as l'air vraiment très préoccupé par ce que pourrait dire ou faire Trump. Pourquoi?
                          Ce n'est pas tous les jours que l'on peut assister en direct à la fabrication d'une théorie complotiste (en général, on en suit les effets).

                          Je trouve que ça vaut la peine de regarder.

                          Commentaire


                          • Envoyé par François-17 Voir le message
                            Avant de partir, il vire le énième ministre de la défense qui refuse des ordres débiles, de façon laconique ("terminated"). Le dernier boss du pentagone a refusé cet été de faire intervenir l'armée pour intercepter des manifestants, depuis il était mal vu. Je ne sais pas quel nouvel ordre débile, sûrement refusé, a conduit le président sortant à virer Esper à la veille de la fin de mandat. Ca m'inquiète un peu, car ça pourrait impliquer une ou des requêtes pas géniales, juste avant de repartir golfer.
                            Si les résultats finaux de l'élection montrent un écart probant entre les deux candidats, Trump ne pourra pas trop se fâcher avant la prochaine investiture. Si par contre la différence est faible, je crains - outre le procedurisme d'usage qui retarde l'échéance - des initiatives de pourrissement jusqu'à fin janvier. Le meilleur moyen du winner pour se faire regretter, serait de bien savonner la planche des institutions.
                            Je n'affirme rien, c'est seulement une crainte. Ca fait combien de gens qui sont "fired" parce que pas toutous, avec quelles conséquences ensuite ?
                            le pourrisage de la situation a déjà bien commencé :
                            https://www.liberation.fr/planete/20...-biden_1805058

                            la fin de l'article parle du déménagement du siège du fbi, pour finir sur des probables financements étrangers de l'administration trump,
                            qui peuvent etre possible si accord du congrès ( ce qui n'a pas été le cas).

                            aussi trump, parait il, est dans le viseur d'un juge (à new york je crois) dans une affaire de viol,
                            et une autre affaire de fraude fiscale
                            ça expliquerait aussi en partie pourquoi il ne lache pas aussi facilement

                            image hosting

                            Commentaire


                            • J'ai peu de doute sur le fait qu'une fois Biden au pouvoir, Trump se tape des enquetes pour tout et n'importe quoi avec meme des condamnations a la clef fondées ou non, un peu comme pour Dieudonné chez nous, histoire de faire un exemple.

                              Il est hors de question que la Presidence des USA echappe a nouveau dans le futur aux candidats adoubés de l'establishment.
                              Et s'il faut fabriquer de nouvelles fausses preuves on sait d'avance que ca ne gene ni Biden ni les services secrets puisqu'ils l'ont deja fait lors des precedentes elections.

                              Sans d'ailleurs aucune consequences pour Obama et Biden

                              Car eux, quoiqu'ils fassent ne seront JAMAIS condamnés, ni sans doute jamais poursuivis, ni devant la Justice, ni devant les medias...
                              Ils pourront meme continuer de se vanter de certaines magouilles publiquement comme Biden l'a fait pour son chantage sur le President Ukrainien pour qu'il vire dans les 6 heures le "fils de ****" de procureur qui enquetait sur les patrons mafieux de son fils !
                              "Hmmm oui mère..."

                              Commentaire


                              • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
                                J'ai peu de doute sur le fait qu'une fois Biden au pouvoir, Trump se tape des enquetes pour tout et n'importe quoi avec meme des condamnations a la clef fondées ou non, un peu comme pour Dieudonné chez nous, histoire de faire un exemple.

                                Il est hors de question que la Presidence des USA echappe a nouveau dans le futur aux candidats adoubés de l'establishment.
                                Et s'il faut fabriquer de nouvelles fausses preuves on sait d'avance que ca ne gene ni Biden ni les services secrets puisqu'ils l'ont deja fait lors des precedentes elections.

                                Sans d'ailleurs aucune consequences pour Obama et Biden

                                Car eux, quoiqu'ils fassent ne seront JAMAIS condamnés, ni sans doute jamais poursuivis, ni devant la Justice, ni devant les medias...
                                Ils pourront meme continuer de se vanter de certaines magouilles publiquement comme Biden l'a fait pour son chantage sur le President Ukrainien pour qu'il vire dans les 6 heures le "fils de ****" de procureur qui enquetait sur les patrons mafieux de son fils !
                                Trump est le gentil, Biden est le méchant. Les serviteurs de l'Etat adorent se faire défoncer en 40 caractères sur les réseaux sociaux, entre un screenshot d'image satellite à fin propagandiste et une actrice porno qui a trop ouvert sa bouche après un chèque. C'est clur, le fils de Biden est un taré fini pendant que ceux d'en face sont "formidables" et n'ont jamais profité de quoi que ce soit dans un monde merveilleux. Même pas une pipe par une gamine manipulée sur une île...

                                Personne n'est parfait dans ce bas monde, ni les uns ni les autres ni moi. J'entends tes critiques sur l'establishment, qu'il m'arrive de partager, mais dans cette histoire on est tous responsables de la suite. Je veux dire qu'en résumant le problème à un camp en particulier, on "alimente" le mécanisme de division initié par ceux que tu critiques. On gueule, on se révolte, on ramasse, ils rigolent.

                                Dans ses déclarations de campagne, Biden a-t-il alimente la division ? Non. Il a pris le risque électoral de centrer au max quite à perdre des voix plus à gauche (cf Clinton 2016), pour défendre une approche inclusive de président, dans une fédération ultra-liberale depuis quarante ans. Le storytelling de merde des "grands" patrons qui virent et qui dominent seulement en apparence (...), ça ne rassemble pas une Politique. Le développement économique qui s'appuie sur la régénération de la planète, ça ne se construit pas avec des pouces vers le bas de faux seigneurs.

                                Trump a passé sa vie professionnelle dans des procédures judiciaires, c'est sa marque de fabrique. Il n'a pas attendu Biden président en exercice pour jouer à Dallas-Cote Ouest par intérêt personnel au dessus des faits. Ce mec est l'hôtel-dieu qui se fout de la trousse de secours. Ce que je dis n'innocente pas les adversaires de Trump du tout, mais c'est LUI qui fait passer ses intérêts personnels avant la fonction pour laquelle il a été élu.

                                Il a le droit fondamental de demander justice, à condition qu'il respecte les faits et l'indépendance réelle de cette dernière. La cour suprême est de son bord politique, les cours fédérales de Etats fédérés ont autorité pour juger des faits avérés. Il est pété de tune pour défendre ses intérêts devant une cour, des cours. Tu crois vraiment qu'il pense à la gueule des petites gens quand il fait son sketch sur Twitter ? Il alimente une poudrière pendant une pandémie, profitant d'un fossé entre des citoyens qui se détestent, fossé qu'il n'a pas souvent réduit pendant 4 années.

                                Commentaire


                                • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
                                  J'ai peu de doute sur le fait qu'une fois Biden au pouvoir, Trump se tape des enquetes pour tout et n'importe quoi avec meme des condamnations a la clef fondées ou non, un peu comme pour Dieudonné chez nous, histoire de faire un exemple.

                                  Il est hors de question que la Presidence des USA echappe a nouveau dans le futur aux candidats adoubés de l'establishment.
                                  Et s'il faut fabriquer de nouvelles fausses preuves on sait d'avance que ca ne gene ni Biden ni les services secrets puisqu'ils l'ont deja fait lors des precedentes elections.

                                  Sans d'ailleurs aucune consequences pour Obama et Biden

                                  Car eux, quoiqu'ils fassent ne seront JAMAIS condamnés, ni sans doute jamais poursuivis, ni devant la Justice, ni devant les medias...
                                  Ils pourront meme continuer de se vanter de certaines magouilles publiquement comme Biden l'a fait pour son chantage sur le President Ukrainien pour qu'il vire dans les 6 heures le "fils de ****" de procureur qui enquetait sur les patrons mafieux de son fils !
                                  Ce que tu écris est assez étrange puisque, pour l’instant, c’est bien l’équipe Trump qui poursuit en justice l’équipe Biden, sur la bases de fausses allégations, que même Fox News ne relaie pas tellement elles sont infondées (jusqu’à preuve du contraire évidemment).

                                  Ton histoire d’establishement est intéressante mais ne tient pas non plus d’avantage, puisqu’il a été élu en 2016. Donc soit les sévices secrets ou tout ce que tu veux, sont des tanches intersidérales, soit elles sont très loin d’avoir le pouvoir que tu leurs prêtes.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par François-17 Voir le message

                                    Trump est le gentil, Biden est le méchant. Les serviteurs de l'Etat adorent se faire défoncer en 40 caractères sur les réseaux sociaux, entre un screenshot d'image satellite à fin propagandiste et une actrice porno qui a trop ouvert sa bouche après un chèque. C'est clur, le fils de Biden est un taré fini pendant que ceux d'en face sont "formidables" et n'ont jamais profité de quoi que ce soit dans un monde merveilleux. Même pas une pipe par une gamine manipulée sur une île...

                                    Personne n'est parfait dans ce bas monde, ni les uns ni les autres ni moi. J'entends tes critiques sur l'establishment, qu'il m'arrive de partager, mais dans cette histoire on est tous responsables de la suite. Je veux dire qu'en résumant le problème à un camp en particulier, on "alimente" le mécanisme de division initié par ceux que tu critiques. On gueule, on se révolte, on ramasse, ils rigolent.

                                    Dans ses déclarations de campagne, Biden a-t-il alimente la division ? Non. Il a pris le risque électoral de centrer au max quite à perdre des voix plus à gauche (cf Clinton 2016), pour défendre une approche inclusive de président, dans une fédération ultra-liberale depuis quarante ans. Le storytelling de merde des "grands" patrons qui virent et qui dominent seulement en apparence (...), ça ne rassemble pas une Politique. Le développement économique qui s'appuie sur la régénération de la planète, ça ne se construit pas avec des pouces vers le bas de faux seigneurs.

                                    Trump a passé sa vie professionnelle dans des procédures judiciaires, c'est sa marque de fabrique. Il n'a pas attendu Biden président en exercice pour jouer à Dallas-Cote Ouest par intérêt personnel au dessus des faits. Ce mec est l'hôtel-dieu qui se fout de la trousse de secours. Ce que je dis n'innocente pas les adversaires de Trump du tout, mais c'est LUI qui fait passer ses intérêts personnels avant la fonction pour laquelle il a été élu.

                                    Il a le droit fondamental de demander justice, à condition qu'il respecte les faits et l'indépendance réelle de cette dernière. La cour suprême est de son bord politique, les cours fédérales de Etats fédérés ont autorité pour juger des faits avérés. Il est pété de tune pour défendre ses intérêts devant une cour, des cours. Tu crois vraiment qu'il pense à la gueule des petites gens quand il fait son sketch sur Twitter ? Il alimente une poudrière pendant une pandémie, profitant d'un fossé entre des citoyens qui se détestent, fossé qu'il n'a pas souvent réduit pendant 4 années.
                                    de bien sages paroles.

                                    image hosting

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Elano Voir le message

                                      Ce que tu écris est assez étrange puisque, pour l’instant, c’est bien l’équipe Trump qui poursuit en justice l’équipe Biden, sur la bases de fausses allégations, que même Fox News ne relaie pas tellement elles sont infondées (jusqu’à preuve du contraire évidemment).

                                      Ton histoire d’establishement est intéressante mais ne tient pas non plus d’avantage, puisqu’il a été élu en 2016. Donc soit les sévices secrets ou tout ce que tu veux, sont des tanches intersidérales, soit elles sont très loin d’avoir le pouvoir que tu leurs prêtes.
                                      Oui, il a ete elu en 2016, malgré la mise sur ecoute de sa campagne, obtenue grace a un faux dossier monté par le Parti Democrate et utilisé, avec d'autres preuves fabriquées par les services secret, et des medias tous acquis a son adversaire.

                                      Il ne t'aura pas echappé que cette victoire aura alors surpris tout le monde et qu'a aucun moment, les Democrates ne pensaient, n'imaginaient perdre.

                                      Il ne t'aura pas echappé non plus que ces meme Democrates annoncaient alors, avant meme que Trump ne prenne officiellement son poste, qu'ils allaient le faire destituer, et qu'ils ont effectivement tenté a deux reprises, sans jamais avoir reussi a fournir la moindre preuve de leurs accusations.

                                      Pour ces elections, ils sont aller encore bien plus loin que la derniere fois: Avec de nouvelles situations JAMAIS VUES jusque la avec des censures de Twitter et Facebook vis a vis d'un journal qui revele les affaires d'Hunter et Joe Biden, et meme une censure des massmedias qui coupent une intervention du President des Etats-Unis quand il ose parler de fraudes electorales.

                                      Comme si il etait impossible, meme d'imaginer, que les Democrates qui utilisent les services secrets pour mettre sur ecoutes leur adversaire, qui avec l'aide des services secret et d'un faux dossier monté, payé par le Parti Democrate, fabriquent de fausses preuves contre leur adversaire, et cherchent ensuite, sans le debut d'une preuve, a destituer a plusieurs reprises leur adversaire élu, puissent aller jusqu'a la fraude electorale.

                                      C'est inimaginable en effet d'imaginer que de tels individus, INTOUCHABLES, judiciairement comme mediatiquement, puissent aller jusqu'a tricher pour etre sur de l'emporter cette fois ci.

                                      Ou meme comme si jamais dans l'histoire, des candidats ne se sont plaints de fraudes electorales pendant des Presidentielles...
                                      Il me semble qu'aucun media n'avait coupé la parole aux Democrates et Republicains qui s'accusaient mutuellement de fraudes pendant les Presidentielles entre Bush et Al Gore.

                                      Pour ce qui est des fraudes electorales, pour avoir des preuves, faut encore enqueter, mais affirmer que ce n'est pas possible est tout aussi faux qu'affirmer que c'est possible. Car ce ne sont pas les condamnations d'elus ou de personnel electoral pour fraudes electorales qui manquent aux USA !

                                      Et c'est pas avec un Etat, le Michigan, qui arrive a "se tromper" dans ses chiffres, en reussissant d'un resultat temporaire a un autre, a refiler 130.000 voix supplementaires a Biden et 0 aux autres candidats, qu'on ne peut imaginer que d'autres "erreurs" ne peuvent pas arriver.
                                      Dernière modification par Pr.Skinner, 10/11/2020, 16h07.
                                      "Hmmm oui mère..."

                                      Commentaire


                                      • Il donne quand même le bâton pour se faire battre Donald, c'est quand même pas la faute des merdias s'il a une image déplorable, c'est lui-même qui se donne cette image, il ne respecte rien, en retour il ne faut pas pleurer pour avoir du respect du camp adverse et des merdias, ceux-ci le prennent comme il est. Et pour le moment il y a une chose qui domine en matière de justice pour Trump c'est le mot IMPUNITE, jusqu'à preuve du contraire il se permet tout et ne craint rien alors peut-être que ça changera une fois viré de la Maison Blanche mais ça m'étonnerait qu'il soit plus puni que les autres, je le vois pas condamné dans le futur, il sera juste condamné à se trouver une autre occupation, probablement dans la télé, il rebondira sans peine.

                                        L'establishment ça a l'air de marcher tellement bien que Clinton s'est fait démolir y'a 4 ans. A l'époque les quelques dizaines de miliers de voix décisives dans le Wisconsin, la Pennsylvanie et le Michigan elles étaient en faveur de Trump, pourtant il me semble pas que c'était le favori des establishments des Etats concernés... Bref pourquoi y'aurait plus de fraude aujourd'hui qu'il y a 4 ans ? Ouah c'est fou, Biden a fait un tout petit chouilla mieux que Clinton y'a 4 ans dans ces Etats du Mid-West, complètement hallucinant dans des Etats traditionnellement démocrate, les bras m'en tombent je m'y attendais pas !!! Ca peut être qu'une immense fraude et du bourrage d'urnes à la russe derrière ça. Non franchement Trump aurait du avoir sa BIG WIN avec 12 et 15% d'avance dans ses Etats d'ailleurs il aurait du gagner la Virgine de 20%, il menait de 20%, bah merde quoi les campagnes avec les comtés à 3 habitants lui ont donné 20 pts d'avance et il a perdu au final. Oh merde alors je comprends pas qu'a t-il pu bien se passer ? Si le paysan du coin a voté Trump, comment les citadins de Richmond ou Fairfax n'ont pas pu faire pareil absolument impossible (idem pour Philadelphie et Détroit qui n'ont pas voté comme les campagnes michiganaises et pennsylvaniennes, on voit de ces trucs dans le monde c'est complétement ahurissant). Bah oui et puis 0,2% et 0,8% d'avance pour Trump face à Clinton y'a 4 ans et dans les sondages environ 4 à 5 pts d'avance pour Biden en moyenne (2 à 3 pts d'avance dans les sondages pour Clinton y'a 4 ans). Oui assurément les sondages se sont trompé de 20 points et Trump aurait du écraser l'élection, c'est logique en fait tout le monde devrait y croire. Comment n'y ai-je pas pensé ? Ca y'est je suis convaincu c'est un complot !

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

                                          Oui, il a ete elu en 2016, malgré la mise sur ecoute de sa campagne, obtenue grace a un faux dossier monté par le Parti Democrate et utilisé, avec d'autres preuves fabriquées par les services secret, et des medias tous acquis a son adversaire.

                                          Il ne t'aura pas echappé que cette victoire aura alors surpris tout le monde et qu'a aucun moment, les Democrates ne pensaient, n'imaginaient perdre.

                                          Il ne t'aura pas echappé non plus que ces meme Democrates annoncaient alors, avant meme que Trump ne prenne officiellement son poste, qu'ils allaient le faire destituer, et qu'ils ont effectivement tenté a deux reprises, sans jamais avoir reussi a fournir la moindre preuve de leurs accusations.

                                          Pour ces elections, ils sont aller encore bien plus loin que la derniere fois: Avec de nouvelles situations JAMAIS VUES jusque la avec des censures de Twitter et Facebook vis a vis d'un journal qui revele les affaires d'Hunter et Joe Biden, et meme une censure des massmedias qui coupent une intervention du President des Etats-Unis quand il ose parler de fraudes electorales.

                                          Comme si il etait impossible, meme d'imaginer, que les Democrates qui utilisent les services secrets pour mettre sur ecoutes leur adversaire, qui avec l'aide des services secret et d'un faux dossier monté, payé par le Parti Democrate, fabriquent de fausses preuves contre leur adversaire, et cherchent ensuite, sans le debut d'une preuve, a destituer a plusieurs reprises leur adversaire élu, puissent aller jusqu'a la fraude electorale.

                                          C'est inimaginable en effet d'imaginer que de tels individus, INTOUCHABLES, judiciairement comme mediatiquement, puissent aller jusqu'a tricher pour etre sur de l'emporter cette fois ci.

                                          Ou meme comme si jamais dans l'histoire, des candidats ne se sont plaints de fraudes electorales pendant des Presidentielles...
                                          Il me semble qu'aucun media n'avait coupé la parole aux Democrates et Republicains qui s'accusaient mutuellement de fraudes pendant les Presidentielles entre Bush et Al Gore.

                                          Pour ce qui est des fraudes electorales, pour avoir des preuves, faut encore enqueter, mais affirmer que ce n'est pas possible est tout aussi faux qu'affirmer que c'est possible. Car ce ne sont pas les condamnations d'elus ou de personnel electoral pour fraudes electorales qui manquent aux USA !

                                          Et c'est pas avec un Etat, le Michigan, qui arrive a "se tromper" dans ses chiffres, en reussissant d'un resultat temporaire a un autre, a refiler 130.000 voix supplementaires a Biden et 0 aux autres candidats, qu'on ne peut imaginer que d'autres "erreurs" ne peuvent pas arriver.
                                          S'il a surpris tout le monde en 2016, c'est donc que ces services sont des tanches intersidérales, s'ils ne sont même pas capables de prévoir un cas aussi simple qu'une victoire d'un candidat sur un autre. Trump n'a donc pas trop à s'en faire sur le plan judiciaire, toutes leurs machinations potentielles seront donc facilement éventées et connues.
                                          En plus, aux Etats Unis, tu dois sûrement savoir que, pour qu'un milliardaire finisse en zonzon, il faut vraiment qu'il y aille très très fort. Alors un milliardaire politicien, ce serait de la science fiction. Après, vu le nombre casseroles qu'il doit avoir au cul, tout est possible, je pense qu'on est là dans le top du top de l'illégalité, même parmi les cadors de la profession.

                                          Je n'ai jamais dit que ce n'était pas possible, je te dis juste que même les médias républicains ne relaient pas ces accusations de fraude, ce qui est normal puisqu'il y avait des observateurs républicains à peu près partout, cela reviendrait à s'accuser eux même de complicité. On peut choisir de vivre dans un monde "alternatif", mais à un moment donné, il paraît difficile d'ignorer absolument tous les faits contraire à la fiction qu'on s'est inventé. Raison d'ailleurs pour laquelle son histoire de complot fait un four complet dans l'opinion, et ce alors même que 71 millions de personnes ont voté pour lui.

                                          Commentaire


                                          • Je ne dis pas qu'il a raison sur les fraudes, meme si on peut s'etonner du tres haut score de Biden: 11 milions de plus que Clinton ou Obama. Et ce ne sont pas des voix de Trump qui sont retournées chez les Democrates, puisqu'il a obtenu 9 millions de voix de plus qu'a sa 1ere election.

                                            Je fais surtout le constat que les medias coupent ses interventions televisées, coupent une intervention telévisé du President des USA quand il les evoques

                                            Ce n'est pourtant pas la 1ere election Presidentielle US ou des fraudes sont evoqués.
                                            Ce ne sont pas non plus les agissements des Democrates depuis 5 ans, qui peuvent empecher d'imaginer qu'ils ne peuvent pas faire une telle chose vu ce qu'il a subit. Ils sont quand meme aller tres loin dans les abus de pouvoir pour l'empecher d'etre President.

                                            On est aller de nouveau de premieres en premieres dans ces elections, censure d'un journal et du President US par les reseaux sociaux, censure du President US par les medias TV.

                                            Je peux t'assurer une chose. Ca n'arrivera pas a Biden
                                            Et ne crois pas que c'est parce qu'il ne mentira pas ;)
                                            Dernière modification par Pr.Skinner, 10/11/2020, 17h02.
                                            "Hmmm oui mère..."

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
                                              Je ne dis pas qu'il a raison sur les fraudes, meme si on peut s'etonner du tres haut score de Biden: 11 milions de plus que Clinton ou Obama. Et ce ne sont pas des voix de Trump qui sont retournées chez les Democrates, puisqu'il a obtenu 9 millions de voix de plus qu'a sa 1ere election.

                                              Je fais surtout le constat que les medias coupent ses interventions televisées, coupent une intervention telévisé du President des USA quand il les evoques

                                              Ce n'est pourtant pas la 1ere election Presidentielle US ou des fraudes sont evoqués.
                                              Ce ne sont pas non plus les agissements des Democrates depuis 5 ans, qui peuvent empecher d'imaginer qu'ils ne peuvent pas faire une telle chose vu ce qu'il a subit. Ils sont quand meme aller tres loin dans les abus de pouvoir pour l'empecher d'etre President.

                                              On est aller de nouveau de premieres en premieres dans ces elections, censure d'un journal et du President US par les reseaux sociaux, censure du President US par les medias TV.

                                              Je peux t'assurer une chose. Ca n'arrivera pas a Biden
                                              Et ne crois pas que c'est parce qu'il ne mentira pas ;)
                                              Euh la participation a battu tous les records. Si Trump 2020 fait 9 millions de voix de plus que Trump 2016 après 4 ans d'exercice du pouvoir et la COVID qui est passé par là, alors pourquoi on s'interrogerait sur le fait que Biden a fait 11 millions de plus que Clinton. Clinton avait quand même fait un score de merde en 2016, tout le monde la voyait élu, elle s'est pris des claques dans le Mid West.

                                              Personnellement je pensais qu'il y aurait un peu plus que 4 millions d'écart entre les 2, j'aurais plutôt dit 5 ou 6. Trump a clairement surperformé et été pêché des voix chez les abstentionnistes habituels, Biden a fait de même, les circonstances exceptionnelles y ont certainement fait pour beaucoup. Le vote par correspondance qui a explosé a gonflé la participation or on sait que c'est souvent plutôt les démocrates qui votent beaucoup par correspondance.

                                              Tout cela me fait dire que je trouve pas les résultats douteux, la vraie surprise ce serait plutôt que Biden ait emporté de si peu la Pennsylvanie ou le Wisconsin ou le Michigan et ait perdu d'autant en Floride alors qu'ils étaient donné au coude à coude voire Biden légèrement devant. Pareil en Ohio il prend une claque quand même, alors que c'était plutôt du 50-50 dans les sondages, Iowa idem il me semble. Mais après c'est un peu le même effet que 2016, des sondages un peu trop biaisés pour les démocrates et un rapproché final de Trump.

                                              Le coup des interview coupés de Trump. Je pense pas que c'est une bonne chose, il ne faudrait pas couper le discours du président mais plutôt employer la méthode CNN, ne pas couper mais derrière emmener de suite la précision comme quoi toutes ces allégations sont sans fondements et qu'il ne convient donc pas de les prendre comptant. Ca n'arrivera pas à Biden parce que je vois franchement pas Biden sortir de telles inepties et de telles accusations contre son propre système démocratique sans aucune preuve fondée.

                                              Le coup de l'erreur de calcul que j'avais reporté sur ce topic c'est le pompom, si on m'avait dit que l'équipe Trump aurait relevé un truc que j'ai démonté involontairement 5 minutes plus tard alors que j'étais en train de travailler en même temps, c'est dire le summum du rirdicule de la communication de l'équipe Trump, j'appelle même pas ça des fake news, c'est juste de la carricature de fake news. Y'a 0% consistance dans les allégations du clan Trump. C'est même plus du mauvais perdant, même les plus aigris des supporters marseillais ne sortiraient pas de tels complots.

                                              Commentaire


                                              • Il y a une explication plausible au fait que les télés aient coupé Trump au milieu de son discours: on était en direct et elles ont pu avoir peur, vu comme il était parti, qu'il demande aux milices armées d'extrême droite d'intervenir dans la rue. Ca parait relever d'un mauvais scénario mais ce qui le rend plausible c'est que Trump semblait dérouler un plan d'action commencé il y a plusieurs mois: proclamer sa victoire le soir de l'élection (c'était prévu qu'il serait en tête, les républicains ayant voté en direct dans la journée) , décréter que les votes par correspondance étaient illégaux (les américains votent comme ça depuis 2 siècles), annoncer une fraude massive des démocrates (on attend toujours la preuve). Et, pendant que les gens manifestaient leur joie dans la rue, demander aux milices d'intervenir. Ca aurait crée des affrontements, avec possiblement des morts et Trump aurait ramassé la mise en président de "la loi et l'ordre" et en faisant intervenir l'armée
                                                Scénario complotiste ? Peut-être.
                                                N'empêche qu'il vire son ministre de la défense (aurait 'il refusé d'obéir à un ordre ?) et remettons nous dans le contexte: les chaines de télé ont sûrement envisagé que c'était dans les hypothèses possibles et elles n'avaient que quelques secondes pour prendre une décision.
                                                Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                                Commentaire


                                                • En quoi montrer que le Michigan a donné d'un coup 138.000 voix a Biden et 0 aux autres est une fake news de Trump ?
                                                  C'etait faux, l'Etat n'avait pas donné ces chiffres ? C'est le camp Trump qui les a inventé ?

                                                  In reality, Mr. Biden didn’t receive those votes. They were briefly added to his unofficial totals on an election map because of a typo in a small Michigan county that was caught and corrected in roughly half an hour.

                                                  “All it was is there was an extra zero that got typed in,” said Abigail Bowen, the elections clerk in Shiawassee County in Michigan, just northwest of Detroit. “It was caught quickly,” she added. “That’s why we have these checks and balances.”

                                                  When Ms. Bowen and her team sent the county’s unofficial vote counts to Michigan officials early Wednesday, they accidentally reported Mr. Biden’s tally as 153,710, when it should have been 15,371, she said. About 20 minutes later, she said a state elections official called her to ask if the number was a typo; Shiawassee County doesn’t even have that many residents. Ms. Bowen said she corrected the figure and the number was updated.

                                                  “All of these numbers are unofficial, so even if it wouldn’t have been caught last night, it absolutely would have been caught before we would have submitted our official results,” she said. A team of two Republican and two Democratic canvassers review all of the county’s poll books, ballot summaries and tabulator tapes to confirm the results before they are finalized, she said.

                                                  “As far as Shiawassee County, I feel the election went very well,” she said.

                                                  Yet on social media, the county represented a stark example of voter fraud. Posts that highlighted the apparent sudden boost in Mr. Biden’s count in Michigan were shared more than 100,000 times, and conservative websites posted stories with headlines like: “Very Odd: Michigan Found Over 100,000 Ballots and Every Single One Has Joe Biden’s Name on It.”

                                                  Matt Mackowiak, a Texas Republican consultant, posted the screenshots of the election map on Twitter and watched them quickly go viral, eventually shared by the president himself. Twitter eventually labeled Mr. Mackowiak’s post as disputed or misleading, and the company stopped people from sharing it as easily.

                                                  Mr. Mackowiak said in an interview that after posting the screenshots, he saw other Twitter posts suggesting the data was the result of a typo. He deleted his original tweet and posted a correction. “I certainly wasn’t intending to make a typo appear fraudulent,” he said. “It didn’t occur to me that it could be a typo, but of course we’re all going on very little sleep.”
                                                  L'Etat s'est trompé a cause d'"une erreur de typo" dans un bled de l'Etat un 0 a ete ajouté par erreur, Biden avait recu 15.371 voix et non 153.710 d'apres le NY Times. Ca peut arriver c'est vrai. Ca serait un peu gros pour une fraude de donner 150.000 voix la ou y'a beaucoup moins d'electeurs que ca.

                                                  On peut meme imaginer qu'a l'erreur de typo, une 2eme erreur, de calcul s'est ajoutée et que pour la correction du calcul initial, au lieu de faire + 15.000 - 153.000, ils ont fait + 153.000 - 15.000 ce qui donne le +138.000 voix supplementaires en question. Par contre il reste etrange que les autres candidats, n'aient eu eux aucune voix supplementaire entre les deux affichages de votes temporaires. Meme si les chiffres pour Biden ont ete le resultat de deux bourdes, l'absence de voix supplementaire pour les autres candidat laisse perplexe et n'est pas expliquée par l'article (il y a peut-etre une explication... ou d'autres erreurs).

                                                  Mais en aucun cas il ne s'agit d'une fake news de Trump, c'est une reaction sur des chiffres donnés par l'Etat, ou l'erreur a ete reconnue
                                                  Ce qui n'est pas tres rassurant ce sont les erreurs de calcul et de typo. On peut se demander combien y'en a eu et si toutes ont ete corrigées :)
                                                  Dernière modification par Pr.Skinner, 10/11/2020, 21h13.
                                                  "Hmmm oui mère..."

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Florentin Voir le message
                                                    La corruption des juges, il va sûrement essayer en dernier recours. Sauf que, outre les 3 juges qu'il a nommés à la cour suprême, il a, pendant les 4 ans, nommé plein de juges dans les cours des états (curieux d'ailleurs que ce soit de sa responsabilité)
                                                    Sinon mon étonnement, et mon soulagement, c'est que les milices armées d'extrême droite ne soient pas encore allées faire le coup de feu au milieu des manif de joie des démocrates. Elles pourraient se sentir encouragées par le déni de Trump.
                                                    C'est ce type de message qui montre l'excès et le manque de retenu de beaucoup de commentateurs français. Si quelqu'un ici avait écrit que Biden corrompait les scrutateurs des élections, il aurait été traité de complotiste, mais ici, je suis le seul a relevé ton affirmation qui lance gratuitement que Trump va essayer de corrompre des juges. Ce sont des accusations sans le moindre fondement, dignes des militants démocrates les plus radicalisés qu'on peut voir aux Etats-Unis, et qui ne valent pas mieux que les plus radicaux des républicains.

                                                    Je vais en profiter pour corriger et préciser une autre de tes interrogations, sur la nomination des juges fédéraux qui sont de la responsabilité des administrations présidentielles en place. Aux Etats-Unis, les juges ont un rôle encore bien plus important qu'en France et ne font pas que suivre la loi, ils l'interprètent beaucoup plus et les décisions peuvent être très différentes selon les sensibilités des juges.

                                                    La nomination des juges par Trump n'a fait donc que suivre la procédure normale de nomination aux Etats-Unis. Obama avait nommé une ribambelle de juges fédéraux libéraux, Trump a rétablit l'équilibre en quelque sorte en nommant des juges conservateurs. Ces juges dans un cas comme dans l'autre, sont confirmés par le sénat américain, le président ne peut donc pas placer le premier quidam venu à un poste de juge fédéral. Certains choix de Obama étaient contestés par les républicains, car trop libéraux, les démocrates ont donc profité d'avoir la majorité au sénat pour abolir une vieille disposition qui stipulait qu'un nominé devait être confirmé par 60 voix sur 100, ce qui assurait un large consensus entre les deux partis. Les démocrates ont décidés de s'affranchir de cette règle, de l'abolir pour nommer qui ils voulaient seuls.

                                                    C'est donc parfaitement normal que les républicains leur rendent la pareille, avec , hasard du calendrier, 3 sièges de la cour suprême qui tombaient pendant le mandat de Trump (2 en réalité mais le premier les républicains ont délibérément attendu). Les démocrates ont essayé de remplir les cours fédérales de juges ultra libéraux, les républicains ont répondu en les remplissant à leur tour de juges très conservateurs. Mais se sont bien les démocrates qui ont démarré les hostilités à ce niveau là.

                                                    Quoi qu'il en soit, les juges fédéraux et ceux de la cour suprême sont tous des juges très confirmés et expérimentés qui ont une longue carrière au service de la justice derrière eux et penser qu'ils seraient corrompus est pousser le bouchon. Tout au plus ils pourraient demander des recomptages, faire des commentaires, accorder des requetes mais s'il n'y a pas de preuve de fraudes il n'y en a pas.

                                                    Au sujet des juges américains, est ce que tu t'es plains quand ceux ci ont déclaré il y a quelques années que le mariage homosexuel était un droit constitutionnel? Sans rire, comme ça, d'un coup, après des siècles? Les rédacteurs de la constitution américaine doivent bien se retourner dans leur tombe si ils savaient l’interprétation qu'on fait ces juges de leur constitution.

                                                    Les juges américains se permettent donc de très larges libertés, mais dire qu'ils seraient corrompus et prêt a fouler la démocratie, cela reste encore à démontrer.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X