Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Décidément, rien ne l'arrête

    https://www.lemonde.fr/international...5093_3210.html

    https://actu.orange.fr/monde/us/emoi...a646227bf.html

    Ce que je n'arrive pas à trancher est de savoir si il est sur une "ligne politique préparée d'avance" (en gros depuis que Biden a été investi comme candidat des Démocrates et donné gagnant par les sondages, ce qui coïncide avec ses premières allégations selon lesquelles le vote allait être truqué) ou si il développe une névrose qui le coupe de toute réalité.

    Commentaire


    • Ca a été préparé d'avance mais ça n'a pas fonctionné. Il aurait fallu convaincre les Américains que le vote par correspondance était truqué alors qu'ils votent comme ça depuis plusieurs siècles.
      Normalement à ce stade, on plie les gaules et on reconnait sa défaite (ce que sont en train de faire beaucoup de républicains).
      Le fait qu'il s'acharne fait effectivement penser à de la névrose (incapacité à admettre une défaite), d'autant que ce dernier épisode montre que c'est lui le tricheur potentiel. Trouvez moi 11000 voix, si ce n'est pas une incitation à la triche !
      Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

      Commentaire


      • Envoyé par Florentin Voir le message
        Ca a été préparé d'avance mais ça n'a pas fonctionné. Il aurait fallu convaincre les Américains que le vote par correspondance était truqué alors qu'ils votent comme ça depuis plusieurs siècles.
        Normalement à ce stade, on plie les gaules et on reconnait sa défaite (ce que sont en train de faire beaucoup de républicains).
        Le fait qu'il s'acharne fait effectivement penser à de la névrose (incapacité à admettre une défaite), d'autant que ce dernier épisode montre que c'est lui le tricheur potentiel. Trouvez moi 11000 voix, si ce n'est pas une incitation à la triche !
        Juste un détail.

        Il ne s'agit pas de "triche" mais de "fraude".

        En l'occurrence de fraude électorale à l'instigation du Président qui doit être le garant (avec la Cour Suprême) du fonctionnement régulier des institutions.

        Commentaire


        • C'est vraiment un détail, non ? Il me semble qu'on est d'accord. Par ailleurs le Monde fait état que 10 anciens secrétaires à la Défense (dont 2 nommés par Trump) mettent en garde contre toute tentation d'impliquer l'armée dans le processus électoral.
          Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

          Commentaire


          • A suivre dans les heures qui viennent les résultats définitifs des sénatoriales en Géorgie.

            Rappel des enjeux : il y a 2 sièges de sénateurs qui restent à attribuer, pour le moment les républicains mènent toujours 50 à 48 mais en cas d'égalité 50-50, Kamala Harris fera basculer la majorité dans le camp démocrate en ayant le 51ème siège. A priori la majorité est imperdable pour les républicains, la Géorgie est une Etat républicain traditionnellement, swing state cette année mais ballotage favorable pour les républicains après le 1er tour, normalement impossible de perdre les 2 sièges.

            Sauf que les 1ères estimations ne vont pas dans ce sens. Warnock (démocrate) revendique la victoire et deviendrait le 1er sénateur black de Géorgie tandis que l'autre siège est très disputé pour l'heure et "too early to call" mais pour le moment le candidat démocrate Ossoff est donné à 50,1% contre 49,9% pour le républicain Perdue après 98% des bulletins dépouillés, c'est pas joué mais pour une élection imperdable on se rapproche d'un immense fiasco pour Trump.

            La stratégie jusqu'auboutiste du président encore en poste pour 2 semaines a l'air de se retourner contre lui, il aurait mieux fait de se coucher et de laisser les républicains conserver le Sénat. Mais ce sinistre personnage égoïste et mégalomane va bien réussir entrainer tout son camp dans sa chute et offrir à Biden une majorité inespérée pour gouverner, après tout le karma va bien réussir à lui attribuer un fabuleux statut de loser.

            Hasard du calendrier ou pas, c'est aujourd'hui que le Congrès doit se prononcer pour valider le vote des grands électeurs et donc entériner la défaite de Trump, la journée de la lose que ça pourrait être pour l'autre givré sérieux...

            Commentaire


            • Je viens de regarder les résultats en live sur le site du NYtimes et je comprend pas un truc : pour chaque sénateur il y a des résultats dans tous les contés et le nombre total de vote est le même pour les 2 élections. L'état de Géorgie n'est pas coupé en 2 pour cette élection ? chaque électeur vote pour chaque sénateur ? du coup, il y a des électeur qui votent une fois démocrate et une fois républicain ?

              Allez l'OL !!!

              Commentaire


              • Envoyé par topofnet1 Voir le message
                Je viens de regarder les résultats en live sur le site du NYtimes et je comprend pas un truc : pour chaque sénateur il y a des résultats dans tous les contés et le nombre total de vote est le même pour les 2 élections. L'état de Géorgie n'est pas coupé en 2 pour cette élection ? chaque électeur vote pour chaque sénateur ? du coup, il y a des électeur qui votent une fois démocrate et une fois républicain ?
                Ton interrogation est tout à fait légitime. De toute façon le système électoral américain est bourré de trucs abracadabrantesques. Déjà qu'il y ait 2 sénateurs pour chaque Etat quel que soit sa population c'est à dire 2 sénateurs du Wyoming comme 2 sénateurs pour la Californie no comment ! C'est comme si on mettait une centaine de députés en France, un pour chaque département et basta, que ça soit la Lozère ou le Nord qui a pourtant 40 fois plus de population ou Paris qui en a 30 fois plus...

                Oui ils votent pour les 2 sénateurs en même temps, normalement ça devait être qu'un des deux à réélire pour 6 ans mais y'en a un qui a démissionné il me semble et donc ils font les 2 élections en même temps mais en théorie tu n'élis qu'un seul sénateur dans un Etat à la fois et encore pas dans tous les Etats puisque c'est tous les 6 ans, donc 1/3 du Sénat renouvelé tous les 2 ans. En plus y'a l'histoire des 50% à atteindre qui font qu'ils doivent revoter aujourd'hui, c'est pas dans tous les Etats pareils. Bref une usine à gaz ce système électoral. Pas étonnant qu'il leur faut 3 mois pour introniser un président élu.

                Commentaire


                • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                  A suivre dans les heures qui viennent les résultats définitifs des sénatoriales en Géorgie.
                  ...

                  Hasard du calendrier ou pas, c'est aujourd'hui que le Congrès doit se prononcer pour valider le vote des grands électeurs et donc entériner la défaite de Trump, la journée de la lose que ça pourrait être pour l'autre givré sérieux...
                  Je ne crois pas que ce soit un hasard. La date de validation du vote des grands électeurs est fixé depuis longtemps.

                  Le principe électoral des sénateurs en Georgie prévoit un second tour si le candidat n'a pas la majorité absolue, ce qui a été le cas.
                  et il faut donc un second tour dont la date doit être antérieure à la date de validation pour que le Congrès soit au complet.

                  Sauf que, en cas de non acceptation de leur défaite par les battus et recomptage, je ne vois pas ce qui se passe.

                  Il y a aussi une incertitude sur le rôle de Mike Pence. Trump a dit qu'il avait le droit de ne pas accepter les votes des grands électeurs. La Cour Suprême sera-t'elle saisie.

                  Suspense. D'autant plus, je n'y avais pas prêté une grande attention, qu'il y a des inquiétudes (y compris au Wall Street Jornal qui n'est pas un tabloid) de mouvements séditieux, appel à l'armée etc.

                  A suivre donc.

                  Commentaire


                  • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                    Je ne crois pas que ce soit un hasard. La date de validation du vote des grands électeurs est fixé depuis longtemps.

                    Le principe électoral des sénateurs en Georgie prévoit un second tour si le candidat n'a pas la majorité absolue, ce qui a été le cas.
                    et il faut donc un second tour dont la date doit être antérieure à la date de validation pour que le Congrès soit au complet.

                    Sauf que, en cas de non acceptation de leur défaite par les battus et recomptage, je ne vois pas ce qui se passe.

                    Il y a aussi une incertitude sur le rôle de Mike Pence. Trump a dit qu'il avait le droit de ne pas accepter les votes des grands électeurs. La Cour Suprême sera-t'elle saisie.

                    Suspense. D'autant plus, je n'y avais pas prêté une grande attention, qu'il y a des inquiétudes (y compris au Wall Street Jornal qui n'est pas un tabloid) de mouvements séditieux, appel à l'armée etc.

                    A suivre donc.
                    Ah parce qu'il faut l'ensemble des sénateurs élus pour faire cette validation du Congrès en plus ? Je pensais que par défaut c'est les sortants républicains qui continuaient à sièger en l'attente des résultats définitifs et qui donc allaient participer à la validation de l'élection du président.

                    Bah ouais c'est pas gagné parce que je crois que David Perdue n'est pas prêt de reconnaître sa défaite, et l'autre sénatrice républicaine ne l'a pas reconnue non plus de toute façon, ils accusent le camp démocrate d'avoir là aussi volé l'élection (pas étonnant vu qu'ils s'étaient rangé derrière la théorie du complot trumpiste et font partie des sénateurs qui ne voteront pas pour reconnaître la victoire de Biden)

                    Bref ouais s'il faut l'ensemble des sénateurs nouvellement élus, je sais pas comment ils vont faire. Le président élu attend d'être validé par le Congrès qui lui-même n'est pas encore validé du coup, les 2 sénateurs manquants risquent de prendre des semaines pour prendre leur poste...

                    Ca ne changera évidément rien puisque 2 voix de plus ou de moins ne changeront pas le vote, une bonne partie du camp républicain est revenue à la raison et s'apprête à reconnaître les résultats donc il n'y a aucun suspense sur l'issue de ce vote mais bon légalement ça peut encore bloquer un moment.

                    Commentaire


                    • Le candidat démocrate Jon Ossof a revendiqué sa victoire face au républicain sortant David Perdue.

                      Il mène de 0,4% des voix après 99% des bulletins dépouillés, officiellement la victoire n'est toujours pas acquise, mais de la même manière que Biden a renversé au finish la Pennsylvanie et cette même Géorgie, les jeux semblent faits et le Sénat devrait basculer démocrate avec la vice-présidente entérinant une défaite totale pour Trump qui y est pour beaucoup dans ce fiasco géorgien de dernière minute.

                      Ce même Trump vient de prononcer un discours devant ces partisans à Washington, appelant Pence à empêcher la certification des résultats au Congrès qui doit avoir lieu dans les heures qui viennent (ça va prendre du temps avec les recours qui doivent être discutés dans les 2 chambres pour chaque Etat...). Dans les faits c'est fantaisiste, tout est joué, les 2 chambres vont rejeter les contestations. Et désormais Trump va devoir partir de gré ou de force.

                      Commentaire


                      • C'est quand même ahurissant qu'il demande à son vice-président, chargé de proclamer le résultat des élections (qui ont été comptées, recomptées, validées) de ne pas le faire. Il espère quoi après ?
                        Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                        Commentaire


                        • Des milliers de manifestants pro Trump ont forcé l'entrée du Capitole, et sont entrés dans les batiments des chambres du Sénat et de la chambre des représentants. L’hémicycle du Sénat a été évacué et est occupé actuellement.

                          Commentaire


                          • Envoyé par Florentin Voir le message
                            C'est quand même ahurissant qu'il demande à son vice-président, chargé de proclamer le résultat des élections (qui ont été comptées, recomptées, validées) de ne pas le faire. Il espère quoi après ?
                            Ahurissant d'appeler les manifestants à marcher sur le Capitole aussi. Et ahurissant que les forces de l'ordre n'aient pas prévu le coup et se soient retrouvé débordé à ce point. Représentants évacués en catastrophe, les manifestants ont même pénétré dans les 2 chambres apparemment, des photos circulent. Quel spectacle !

                            C'est comme si les Gilets jaunes avaient réussi à pénétrer l'Elysée et seraient venu frapper jusqu'au bureau de Macron, mais on est où là ? C'est quand même invraisemblable. Non seulement la démocratie est bien amochée mais la sécurité intérieure pose franchement question aussi.
                            Dernière modification par lochiba84, 06/01/2021, 21h14.

                            Commentaire


                            • A comparer avec les militaires armés jusqu'aux dents pour les manifs black lives matter. Ce pays est malade. Le symbole de la prise du capitole va laisser des traces. Incroyable que cette mini révolution ait lieu à cause des tonnes de mensonges déversées nuit et jour depuis 4 ans.
                              Andrea Pirlo : "Malbranque a Lione era seduto accanto a noi anche sul pullman"

                              Commentaire


                              • Et Trump qui finit longtemps après et à contrecoeur par appeler ses partisans à enfin quitter les lieux. Pire qu'un pompier pyromane, irresponsable jusqu'au bout, la honte de l'Amérique. Ca laissera des traces, une Amérique plus que jamais divisée et ridiculisée aux yeux du monde. Je me demandais si Trump irait jusqu'au bout dans sa sortie ridicule, il a pire que jusqu'au bout, il a provoqué un chaos national.

                                Je ne sais pas si on a déjà vu un tel précédent récemment dans une démocratie disons comparable. On parle d'un Parlement investi par la force, avec au moins un blessé par balle, des représentants de l'Etat exfiltrés en catastophe dont le vice-président qui a du se réfugier dans un bunker secret, des images de manifestants se pavanant sur le bureau de Pelosi ou sur le fauteuil du Vice-Président, on est pas en Afrique ou au Venezuela il me semble...

                                Commentaire


                                • Il semble que c'est le vice président qui donne l'ordre de déployer la garde nationale pour évacuer le Capitole. Il prend la décision à la place de Trump qui a refusé de le faire (et pour cause, c'est lui qui avait lancé les émeutiers à l'assaut du Capitole).
                                  Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                  Commentaire


                                  • J'ai vu 4 morts sur CNN ?
                                    Magnifique manifestation pacifique...

                                    Les américains nous avaient pas raillé sur notre gestion des gilets jaunes ? Ah qu'est-ce qu'on a pas dit... mais dans nos manifs gilets jaunes tous les samedis au final :
                                    1) il n'y a pas eu de morts, des blessés en nombre trop important certes mais aucun décès.
                                    2) Les GJ n'ont pas pénétré l'Assemblée ou le Sénat et se sont pas pavané sur les fauteuils de Ferrand ou Larcher... oui y'a eu des vitrines cassés ou l'arc de triomphe taggé mais en terme de symbole fort, ils nous ont bien surpassé les US, les manifestants ont pénétré le centre du pouvoir tout de même.

                                    Et en plus c'est pas comme s'ils étaient pas prévenus, depuis des jours la marche pour Trump du 6 Janvier est annoncé explosive avec de gros risques de débordements avec les forces de l'ordre et des contre-manifestants. Résultat : les forces de l'ordre ont été incapables d'empêcher la violation d'un lieu sacré. Incroyable quand même, la prochaine fois ils forceront la Maison Blanche lors de l'investiture de Biden et iront jusque dans le bureau ovale ? Les images sont catastrophiques quand même, la plus grande démocratie du monde souillée par son encore actuel président et ses partisans, on s'en souviendra...

                                    Commentaire


                                    • Sinon les travaux des 2 chambres ont repris et ont même été accéléré par le désistement de sénateurs républicains qui ont décidé de ne plus objecter les résultats de la Géorgie (!), du Nevada et du Michigan comme prévu, seul l'Arizona a été voté (rejeté évidément) et la Pennsylvanie actuellement. Restera le Wisconsin comme Etat contesté si je ne m'abuse. L'annonce de la victoire finale de Biden va finalement intervenir assez vite.

                                      Ah et certains veulent déstituer Trump aussi suite aux évènements d'hier, ce serait pas illogique vu l'irresponsabilité crasse qui a quand même conduit à 4 morts et une ridiculisation de l'Amérique. Un sacré bouqet final pour Trump. sans oublier la perte du Sénat !

                                      Manque plus que d'aller le déloger de la Maison blanche par la force pour parachever l'oeuvre de son mandat.

                                      Commentaire


                                      • Honnêtement je pensais Trump, que je déteste, plus intelligent que ça. Il s'est coupé des dirigeants républicains y compris les plus conservateurs comme Mike Pence ou McConell. Il a envoyé les émeutiers d'extrême droite à l'assaut du Capitole, opération réussie. La mort par balle d'une manifestante pouvait lui donner le prétexte de décreter l'état d'urgence et de suspendre la processus de nomination de Biden.
                                        Mais une fois que ses soutiens ont envahi le Capitole, on a eu l'impression qu'il ne savait plus quoi faire.
                                        Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Florentin Voir le message
                                          Honnêtement je pensais Trump, que je déteste, plus intelligent que ça. Il s'est coupé des dirigeants républicains y compris les plus conservateurs comme Mike Pence ou McConell. Il a envoyé les émeutiers d'extrême droite à l'assaut du Capitole, opération réussie. La mort par balle d'une manifestante pouvait lui donner le prétexte de décreter l'état d'urgence et de suspendre la processus de nomination de Biden.
                                          Mais une fois que ses soutiens ont envahi le Capitole, on a eu l'impression qu'il ne savait plus quoi faire.
                                          C'est là où tu vois toutes les limites psychiatriques du bonhomme. Même en ayant perdu, il avait un boulevard devant lui pour la suite, avec un bilan qu'il était largement possible de défendre: juges nommés à la cour suprême, réforme fiscale, changement de ton international (même si finalement, d'avantage sur la forme que sur le fond mais bon), rapatriement de certaines activités de multinationales (peu significatives mais elles ont le mérite d'avoir été faites) ... ,une popularité inégalée qui le rend incontournable même au delà du parti républicain lui même, et une dernière élection qui, même perdue, a montré qu'il était capable de gagner des voies au sein de parties de l'électorat pas acquises d'avances aux républcains.

                                          Après, soit il a vraiment des problèmes psychiatriques (type narcissisme exacerbé), soit, vu toutes les casseroles qu'il doit avoir au cul, à un niveau je pense, sans précédent même pour un homme politique de ce niveau, il a vraiment la trouille de finir en prison, soit enfin, il est est faillite personnelle (mais ce serait étonnant vu le mélange des genres qu'il a mené, une fois de plus, à un niveau sans précédent; mais qui expliquerait par exemple, pourquoi il refuse de publier sa feuille d'impôt).

                                          Commentaire


                                          • Personnellement je ne crois pas à la version psychiatrique, mais je reconnais que ça peut se discuter. Je constate que ce qui caractérise l'extrême droite, en tous temps et en tous lieux, c'est qu'une fois au pouvoir, elle ne le rend pas. Elle peut très bien accéder au pouvoir dans des conditions tout à fait démocratiques mais ensuite elle se décerne le monopole du patriotisme et tous ses opposants sont déclarés antipatriotes, donc inaptes à exercer le pouvoir. Je pense que Trump est là dedant. Il y a sûrement aussi un égo narcissique surdimentionné chez Trump mais je ne le vois pas comme un malade mental.
                                            Après tu as sans doute raison sur les casseroles qu'il a accumulées et qui doivent lui donner une peur bleue de redevenir un justiciable ordinaire.
                                            Mais je reconnais une faille dans mon raisonnement, et qui fait que je ne comprend pas son attitude d'hier: un leader d'extrême droite assumé serait allé au bout de son action et aurait essayé de se maintenir au pouvoir par la force. Ou alors il comptait sur l'armée, et elle l'aurait laché .
                                            Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Florentin Voir le message
                                              Personnellement je ne crois pas à la version psychiatrique, mais je reconnais que ça peut se discuter. Je constate que ce qui caractérise l'extrême droite, en tous temps et en tous lieux, c'est qu'une fois au pouvoir, elle ne le rend pas. Elle peut très bien accéder au pouvoir dans des conditions tout à fait démocratiques mais ensuite elle se décerne le monopole du patriotisme et tous ses opposants sont déclarés antipatriotes, donc inaptes à exercer le pouvoir. Je pense que Trump est là dedant. Il y a sûrement aussi un égo narcissique surdimentionné chez Trump mais je ne le vois pas comme un malade mental.
                                              Après tu as sans doute raison sur les casseroles qu'il a accumulées et qui doivent lui donner une peur bleue de redevenir un justiciable ordinaire.
                                              Mais je reconnais une faille dans mon raisonnement, et qui fait que je ne comprend pas son attitude d'hier: un leader d'extrême droite assumé serait allé au bout de son action et aurait essayé de se maintenir au pouvoir par la force. Ou alors il comptait sur l'armée, et elle l'aurait laché .
                                              On est quand même aux Etats-Unis d'Amérique, comment penser une seule seconde que Trump aurait pu se maintenir par la force ? Tu le dis toi même ce n'est pas un débile mental non plus, il a bien des défauts, narcissique, egocentrique, instable, buté, sexiste etc mais il n'a pas de maladie psychiatrique avérée. Il finira par respecter la Constitution même contraint et forcé d'ailleurs il s'est couché et se rangera derrière une transition "ordonnée" le 20 Janvier prochain. Après ça veut pas dire qu'on l'entendra plus après ça, il continuera à jouer sa partition même parti, on l'entendra sûrement jusqu'en 2024 sur son "élection volée". Maintenant le grand défi ça va être pour le GOP de le débrancher et de l'empêcher pour 2024 parce que le fourbe va vouloir revenir et il a phagocyté son parti, cela dit il a choqué pas mal de monde hier même parmi les fidèles des fidèles pour ne pas dire fanatiques.

                                              Ce qui est sûr c'est que Trump fera toujours passer sa petite personne avant son parti et avant son pays. La preuve, il a mené à la perte du Sénat pour flatter son ego personnel, l'élection était imperdable au vu du 1er tour mais l'acharnement et le pourrissement ont été totalement contre-productif.

                                              Dieu nous préserve de son retour en 2024, que Dieu nous préserve aussi de la menace populiste chez nous, on voit où ça nous mène le populisme...

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                                                Dieu nous préserve de son retour en 2024, que Dieu nous préserve aussi de la menace populiste chez nous, on voit où ça nous mène le populisme...
                                                Je n'apprécie pas du tout Trump. Pour autant, j suis pas sûr que Biden soit plus favorable à l'UE. Ce sera America first (fist?) dans les deux cas, seule la manière, l'habillage, différera à mon sens...
                                                Exemple pour travailler la matière depuis des années: tout citoyen né américain (y compris à l'étranger) est redevable fiscalement aux USA pour certains impôts et non dans son pays de résidence. C'est un vieux truc qui date pas de Trump et qui est un des nombreux exemples des déséquilibres de la relation USA-reste du monde.

                                                C'est pour ca que je m'amuse de lire que Trump critique (à raison) l'attitude de la Chine en matière d'échanges, de concurrence: ils font pareil que les USA.

                                                Plein de pays prétendent pratiquer le libre échange au sens de Smith (le marché rien que le marché) et en fait subventionnent, protègent, bloquent les rachats qui ne leur plaisent pas dans leurs secteurs économiques stratégiques (dont économiquement: leurs fleurons, politiquement: les armes, électoralement: le charbon). C'est encore l'UE qui me semble largement la plus ouverte (avec les dures conséquences qui peuvent s'ensuivre: bridgestone, continental, ibm, GE...)

                                                Bref tout ca me fait doucement marrer (avec un fond de crainte pour ce qui arrivera le jour où on produira plus rien en France, car je me demande dans quoi vont bosser tous ces gens sur le carreau).

                                                Dieu nous préserve de l'impérialisme en tout genre. A mes yeux, le populisme va avec...et Trump, Poutine ou Xi Jinping ne sont pas fous...ils sont manipulateurs et ont les moyens de leur politique
                                                (suffit de voir comment un GAFA comme AliBaba peut être quasi démantelé en peu de temps) pour le meilleur et le pire (le meilleur étant selon moi pour quelques énarques, membres du parti, riches qui manipulent la Bourse, et le pire pour tous les autres à des degrés divers...)
                                                ça west je sui pas un alocolique! (EC)

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par z'aurelio Voir le message

                                                  Je n'apprécie pas du tout Trump. Pour autant, j suis pas sûr que Biden soit plus favorable à l'UE. Ce sera America first (fist?) dans les deux cas, seule la manière, l'habillage, différera à mon sens...
                                                  Exemple pour travailler la matière depuis des années: tout citoyen né américain (y compris à l'étranger) est redevable fiscalement aux USA pour certains impôts et non dans son pays de résidence. C'est un vieux truc qui date pas de Trump et qui est un des nombreux exemples des déséquilibres de la relation USA-reste du monde.

                                                  C'est pour ca que je m'amuse de lire que Trump critique (à raison) l'attitude de la Chine en matière d'échanges, de concurrence: ils font pareil que les USA.

                                                  Plein de pays prétendent pratiquer le libre échange au sens de Smith (le marché rien que le marché) et en fait subventionnent, protègent, bloquent les rachats qui ne leur plaisent pas dans leurs secteurs économiques stratégiques (dont économiquement: leurs fleurons, politiquement: les armes, électoralement: le charbon). C'est encore l'UE qui me semble largement la plus ouverte (avec les dures conséquences qui peuvent s'ensuivre: bridgestone, continental, ibm, GE...)

                                                  Bref tout ca me fait doucement marrer (avec un fond de crainte pour ce qui arrivera le jour où on produira plus rien en France, car je me demande dans quoi vont bosser tous ces gens sur le carreau).

                                                  Dieu nous préserve de l'impérialisme en tout genre. A mes yeux, le populisme va avec...et Trump, Poutine ou Xi Jinping ne sont pas fous...ils sont manipulateurs et ont les moyens de leur politique
                                                  (suffit de voir comment un GAFA comme AliBaba peut être quasi démantelé en peu de temps) pour le meilleur et le pire (le meilleur étant selon moi pour quelques énarques, membres du parti, riches qui manipulent la Bourse, et le pire pour tous les autres à des degrés divers...)
                                                  Mais ça, c'est totalement normal sur le principe. C'est eux qui sont dans le vrai et nous qui devrions nous inspirer de ces mesures. Tu es citoyen américain, il est normal que tu aies des devoirs, notamment fiscaux en face des droits que cette nationalité procure. Ca devrait être la même chose en Europe: mais pour cela, il faut un rapport de force favorable. Car qu'est ce qui oblige les institutions financières à respecter cette réglementation? Simplement la crainte de perdre leur licence bancaire leurs permettant d'exercer aux Etats Unis; et l'UE pourrait tout à fait mettre en place une mesure de ce genre (aucun pays européen seul ne le pourrait en revanche).

                                                  Sinon en effet, Biden fera comme tous les gouvernements américains, Trump inclus: défendre les intérêts américains, qui, parfois, sont convergents avec les intérêts européens, parfois divergent totalement. A nous d'en tirer les leçons au niveau européen en construisant, enfin, un continent capable de défendre ses propres intérêts contre des pays de taille similaire, avec ses forces diplomatiques, militaires... et plus seulement économiques.

                                                  Commentaire


                                                  • "J'ai gagné" continue d'asséner Trump.

                                                    C'est sa conviction (en tout cas celle qu'il affiche).

                                                    Et peu lui importe que cette conviction aille à l'encontre de toutes les règles qui lui ont permis d'accéder au pouvoir.

                                                    Peu lui importe que les 7 millions d'écart de voix aient été validées par les instances des Etats concernés.

                                                    Peu lui importe que les grands électeurs désignés soient majoritairement en faveur de Biden.

                                                    Peu lui importante que tous les recours judiciaires d'allégation de fraudes aient été balayés par les instances judiciaires, y compris la Cour Suprême.

                                                    Il considère que c'est sa conviction qui doit primer sur toutes les règles de l'Etat de Droit.

                                                    Cela va à l'encontre de tous les principes de la démocratie.

                                                    C'est fondamentalement la négation de la démocratie.

                                                    Le pire est qu'il ait réussi à faire partager cette conviction à des millions d'américains.

                                                    Le pire est que des millions d'américains soient prêts à faire prévaloir leur intime conviction sur l'Etat de Droit et la démocratie.

                                                    L'erreur serait de croire que ceci ne concerne que les USA.

                                                    Ce serait de ne pas voir que le même type de raisonnement se retrouve en France, y compris sur ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X