Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • fooooot
    a répondu
    24000 migrants bien sur :rolleye:
    on fera les comptes aprés les regroupements familliaux, les milliers qui passent entre les mailles et qu'on ne reconduira jamais à la frontière, bref un beau bordel en perspective, ah mais non les prévisions de croissance de 1,2% (certainement largement sous évalué :grn:) pour 2015 et la lumineuse idée d'aide de mille euros pour les communes par place de réfugié (les sdf qui crèvent de froid chaque hiver ainsi que nos vieux qui n'ont pour beaucoups pas les moyen de chauffer correctement doivent apprécier le geste) nous mettent largement à l'abri, tout va bien ouf!

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Pendant des années, on nous a vanté Schengen, pendant des années, on a entendu la caste politico-merdiatique pretendre qu'on ne pouvait pas y toucher .... et la en quelques jours tous ces mensonges, toute cette desinformation continue eclate et on a plusieurs pays qui decident que Schengen peut aller se rhabiller et qui tentent de stopper les entrées dans leur pays en retablissants des controles aux frontieres

    Toute cette situation ne serait pas dramatique dans le fond et a ce point problematique, ca me ferait presque sourire.

    En attendant la scandaleuse et irresponsable campagne pro-migratoire que les allemands, hollande et d'autres clowns incompetents et malhonnetes, ont mis en route porte ses fruits !
    Le nombre de refugiés qui debarquent aux frontieres augmente chaque jour, l'afflux est de plus en plus important
    On se doute bien qu'a un moment ca va se stabiliser, mais ca risque de se stabiliser a un tres haut niveau

    Ils sont bien loin les 6.000 migrants qu'on allait seulement devoir s'occuper, quand aux 24.000 en deux ans, y'en a encore qui peuvent repeter ces mensonges, ces desinformations de masses soutenus mordicus par TOUS nos merdias, sans pouffer ?

    A propos, mais ca ca interesse qui maintenant qu'on est gentils et qu'on ouvre nos portes a tout le monde, il y a encore eu de tres nombreuses noyades entre Turquie et Grece (on ne parle curieusement plus des migrants africains)
    Comment c'est possible ? C'etait pas en ouvrant les portes qu'on devait en finir avec ces trop nombreux drames ?
    La aussi ca aurait ete des mensonges, de la manipulation, de la desinformation ?
    Dernière modification par Al Bundy, 14/09/2015, 12h19.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par pmnx Voir le message
    Juste comme ça, un clandestin qui rentre en France illégalement, il remplit quelques formulaires à la préfecture, il a l'ATA, les soins gratuits, le loyer/électricité/le gaz/ l'eau intégralement payés (contrairement aux gens qui ont le RSA).

    On est trop égoïstes ?
    On ne parle pas du tout de ce sujet, mais des réfugiés qui demandent l'asile en fuyant un pays en guerre.
    Pour les clandestins dont tu parles, ils n'ont pas vocation a rester en France : simplement tu remarqueras qu'un certain nombre bosse pour des patrons véreux qui profitent de la misère de ces gens là pour les exploiter (restauration, etc...), comme quoi cette illégalité est appréciée par certains, bien français eux...

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par SoRcieR-Lo Voir le message
    Tout va très bien donc !
    Ce n'est pas a moi qu'il faut dire ça, mais plutôt a ceux qui idolâtrent le modèle allemand et souhaiteraient l'implanter en France après avoir pris soin de se fermer les yeux face au résultat de ce modèle en Espagne notamment.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Space_opera Voir le message
    Une grande partie vient de Turquie. C'est pas la guerre en Turquie. Pourquoi quitter la Turquie ?
    Si ce sont des réfugiés en transit en Turquie, j'imagine qu'Erdogan ne souhaite pas assumer a lui seul la gestion de ces populations et aimerait bien que d'autres pays en fassent de même.
    Pour les migrants économiques c'est un tout autre problème qui existe depuis longtemps : chaque pays a ses règles en la matière.

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Je te parle des réfugies fuyant la guerre et l'EI, tu me parles de gens qui préféreraient vivre que nous que chez eux : arrête de tout confondre et de tout mélanger.
    Sinon l'Allemagne a accueilli 64000 réfugies en quinze jours : vous vous attendiez a ce qu'ils accueillent tout le monde chez eux ? Ils font un effort important qu'il faut souligner et applaudir, mais c'est évident que les autres pays européens doivent assumer leur rôle a leur tour.
    Une grande partie vient de Turquie. C'est pas la guerre en Turquie. Pourquoi quitter la Turquie ?

    Laisser un commentaire:


  • Gilles6975
    a répondu
    La République tchèque elle aussi se dirige vers une suspension de Shengen notamment sur sa frontière avec l'Autriche (tout comme l'Allemagne).

    http://www.europe1.fr/international/...ntiere-2514299

    Le problème des migrants illégaux est en passe de surpasser celui des réfugiés.

    Laisser un commentaire:


  • Gilles6975
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Je te parle des réfugies fuyant la guerre et l'EI, tu me parles de gens qui préféreraient vivre que nous que chez eux : arrête de tout confondre et de tout mélanger.
    Je ne confonds rien du tout. A chaque phrase un élément. (réfugiés économiques, réfugiés climatiques et que sais je encore..)

    Parcequ'il faut tout de même se rappeler que bien avant les syriens les centre d'accueil des demandeurs d'asile explosaient en France.

    Ce n'est pas moi qui ait confondu pendant des posts entiers les migrants et les réfugiés.

    Tout comme l'image d'Epinal du réfugié qui serait forcement Syrien, forcement sur diplômé c'est juste drole.**


    Sinon l'Allemagne a accueilli 64000 réfugies en quinze jours : vous vous attendiez a ce qu'ils accueillent tout le monde chez eux ? Ils font un effort important qu'il faut souligner et applaudir, mais c'est évident que les autres pays européens doivent assumer leur rôle a leur tour.
    Ah bon pourquoi ? On n'a pas de réfugiés en France ?

    Ils ne veulent pas venir chez nous et encore moins dans d'autres pays. On fait quoi ? on les y oblige ? on leur promet la lune ?


    La seule idée intelligente que pourrait avoir les pays européens serait de fixer les populations sur place et leur assurer la sécurité plutot que de leur fournir tous les moyens pour venir chez nous.



    **edit : Je viens de voir que Cazeneuve a annoncé que 50% des "réfugiés" en Allemagne n'etaient en fait pas éligibles au statut de demandeur d'asile. On fait les surpris ou on s'en doutait ? On en tire les conséquences ou on continue a faire les jolis coeurs ?
    Dernière modification par Gilles6975, 13/09/2015, 20h23.

    Laisser un commentaire:


  • pmnx
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Ce terme de "bien pensance" est vraiment utilisé pour tout et n'importe quoi, la tarte a la crème reprise partout, et l'opposé c'est quoi d'ailleurs : l'égoïsme, l'individualisme, le repli sur soi, le chacun pour sa gueule ?
    Juste comme ça, un clandestin qui rentre en France illégalement, il remplit quelques formulaires à la préfecture, il a l'ATA, les soins gratuits, le loyer/électricité/le gaz/ l'eau intégralement payés (contrairement aux gens qui ont le RSA).

    On est trop égoïstes ?

    Laisser un commentaire:


  • SoRcieR-Lo
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Tu dis que les réfugiés vont être exploités et vivre dans la pauvreté en Allemagne qui a besoin de cette main d'œuvre, mais ils seront victimes de ces pratiques comme des allemands et des personnes issues des pays de l'est : donc je ne vois pas pourquoi une personne trouvant positif que l'Allemagne accueille des réfugiés devrait s'autoflageller sous prétexte que ces derniers seront victimes de ce modèle.
    Tout va très bien donc !

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par SoRcieR-Lo Voir le message
    Qui a dit ça ? Le sujet c'est les migrants mais si tu veux parler d'autre chose tu peux le faire.



    Ou alors peut-être que tu ne le comprends pas.
    Tu dis que les réfugiés vont être exploités et vivre dans la pauvreté en Allemagne qui a besoin de cette main d'œuvre, mais ils seront victimes de ces pratiques comme des allemands et des personnes issues des pays de l'est : donc je ne vois pas pourquoi une personne trouvant positif que l'Allemagne accueille des réfugiés devrait s'autoflageller sous prétexte que ces derniers seront victimes de ce modèle.
    Dernière modification par interactif, 13/09/2015, 19h48.

    Laisser un commentaire:


  • SoRcieR-Lo
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Parce que bosser pour pas cher avec des boulots pourris c'est réservé à ces personnes actuellement en Europe ?
    Qui a dit ça ? Le sujet c'est les migrants mais si tu veux parler d'autre chose tu peux le faire.

    Envoyé par interactif Voir le message
    Ce terme de "bien pensance" est vraiment utilisé pour tout et n'importe quoi, la tarte a la crème reprise partout, et l'opposé c'est quoi d'ailleurs : l'égoïsme, l'individualisme, le repli sur soi, le chacun pour sa gueule ?
    Ou alors peut-être que tu ne le comprends pas.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par SoRcieR-Lo Voir le message
    Je viens de tomber sur ces propos de Pierre Joxe qui me font sourire :

    Vous avez vécu la naissance des accords de Schengen. Quels souvenirs en gardez-vous ?
    P. J. : Tout le monde était ébloui par l’Europe, la libre circulation des personnes. Les accords de Schengen, j’étais contre. Je l’ai dit à François Mitterrand qui m’a envoyé sur les roses. Je lui ai dit : « Avec Schengen, on met la frontière de la France au Pirée, le port d’Athènes. » Historiquement, cela a été une folie et un aveuglement collectif. Une erreur terrible a été commise.

    L'Allemagne se rend compte que le problème ce n'est pas tant d'accueillir tout ceux qui sont là, mais tout ceux qui vont venir car depuis une semaine la "bonté" européenne a surtout été vue de l'extérieur comme un appel d'air.

    La construction européenne a été une erreur historique, et accueuillir des gens sous prétexte qu'ils vont relancer artificiellement la natalité et en plus bosser pour pas cher en faisant des boulots pourris dans les usines allemandes est quand même un joli pied de nez à la bien pensance puisqu'en gros ont leur dit de rester pauvre : Faite des boulots pourris et plein d'enfants comme la classe populaire à laquelle vous serez cantonnés pour la majeure partie.
    Parce que bosser pour pas cher avec des boulots pourris c'est réservé à ces personnes actuellement en Europe ?
    Qui s'en offusque ? Les travailleurs détachés et le nivellement par le bas qui va avec ça a été mis en place a cause des réfugiés?
    Tout ça pour dire qu'on peut critiquer le fameux modèle allemand dont on nous rabat les oreilles et qui engendre un nombre de travailleurs pauvres grandissants, et dans le même temps vouloir que les pays européens dans la limite de leurs possibilités aident des gens fuyant la guerre et les fanatiques.
    Ce terme de "bien pensance" est vraiment utilisé pour tout et n'importe quoi, la tarte a la crème reprise partout, et l'opposé c'est quoi d'ailleurs : l'égoïsme, l'individualisme, le repli sur soi, le chacun pour sa gueule ?

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Gilles6975 Voir le message
    Tu ne comprends - ou ne veut - comprendre que le nombre de réfugiés est sans fin. Il y a près de 280 000 000 de personnes qui vivent dans des pays en guerre. Ils y a des dizaine de millions de gens qui préféreraient vivre chez nous que chez eux.

    L'Allemagne a voulu jouer sa carte économique. Maintenant elle se met a paniquer obligeant des réfugiés à aller vers des pays dans lesquels ils ne veulent pas aller.

    J'ai envie de dire tant pis pour eux. Ca fait un moment qu'ils jouent perso sous couvert d'aider les autres ; cela fait un moment -comme tu le notes - qu'ils veulent donner des leçons à toute l'europe et en particulier à la Grèce.

    On voit d'ailleurs quel est le role historique de la Grece dans l'UE ie faire barrage a la Turquie. C'était la seule (en tout cas la principale) raison de leur acceptation dans la CEE et l'Europe de 10 en 1981.
    Je te parle des réfugies fuyant la guerre et l'EI, tu me parles de gens qui préféreraient vivre que nous que chez eux : arrête de tout confondre et de tout mélanger.
    Sinon l'Allemagne a accueilli 64000 réfugies en quinze jours : vous vous attendiez a ce qu'ils accueillent tout le monde chez eux ? Ils font un effort important qu'il faut souligner et applaudir, mais c'est évident que les autres pays européens doivent assumer leur rôle a leur tour.
    Dernière modification par interactif, 13/09/2015, 19h22.

    Laisser un commentaire:


  • SoRcieR-Lo
    a répondu
    Je viens de tomber sur ces propos de Pierre Joxe qui me font sourire :

    Vous avez vécu la naissance des accords de Schengen. Quels souvenirs en gardez-vous ?
    P. J. : Tout le monde était ébloui par l’Europe, la libre circulation des personnes. Les accords de Schengen, j’étais contre. Je l’ai dit à François Mitterrand qui m’a envoyé sur les roses. Je lui ai dit : « Avec Schengen, on met la frontière de la France au Pirée, le port d’Athènes. » Historiquement, cela a été une folie et un aveuglement collectif. Une erreur terrible a été commise.

    L'Allemagne se rend compte que le problème ce n'est pas tant d'accueillir tout ceux qui sont là, mais tout ceux qui vont venir car depuis une semaine la "bonté" européenne a surtout été vue de l'extérieur comme un appel d'air.

    La construction européenne a été une erreur historique, et accueuillir des gens sous prétexte qu'ils vont relancer artificiellement la natalité et en plus bosser pour pas cher en faisant des boulots pourris dans les usines allemandes est quand même un joli pied de nez à la bien pensance puisqu'en gros ont leur dit de rester pauvre : Faite des boulots pourris et plein d'enfants comme la classe populaire à laquelle vous serez cantonnés pour la majeure partie.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Gilles6975 Voir le message
    Zut alors l'allemagne qui a crié haut et fort vouloir accueillir 800 000 réfugiés vient de suspendre - comme elle en a le droit - les accords de Shengen avec l'Autriche.

    C'est partie pour les contrôles a la frontière.

    L'appel d'air a parfaitement été entendu et les allemands commencent a se demander s'ils ont eu bien raison.. devant la submersion qui s'annonce.(12 200 migrants justes pour la journée d'hier à Munich)

    http://geopolis.francetvinfo.fr/refu...discours-80127


    Bref Orban a été le premier exposé, les autres suivront dans le meme sens. C'est de la pure logique sauf a être suicidaire.
    Mince alors crier sur tous les toits qu'on va acceuillir tout le monde les bras ouverts avec des cadeaux et des fleurs, ca augmenterait le nombre de candidats a l'immigration ? C'est fou, c'etait totalement imprevisible

    Laisser un commentaire:


  • Gilles6975
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Pourquoi l'Allemagne devrait-elle a elle seule accueillir une très large majorité des réfugiés? Que chaque pays fasse un effort, c'est là où devrait attendre de l'Europe qu'elle soit soudée face aux difficultés a gérer, mais comme toujours c'est chacun pour sa gueule.
    Ce qui est drôle c'est de voir Merkel demander aux grecs de mieux surveiller les frontières et donc de lui venir en aide après leur avoir craché a la gueule comme pas possible il y a quelques semaines....
    Tu ne comprends - ou ne veut - comprendre que le nombre de réfugiés est sans fin. Il y a près de 280 000 000 de personnes qui vivent dans des pays en guerre. Ils y a des dizaine de millions de gens qui préféreraient vivre chez nous que chez eux.

    L'Allemagne a voulu jouer sa carte économique. Maintenant elle se met a paniquer obligeant des réfugiés à aller vers des pays dans lesquels ils ne veulent pas aller.

    J'ai envie de dire tant pis pour eux. Ca fait un moment qu'ils jouent perso sous couvert d'aider les autres ; cela fait un moment -comme tu le notes - qu'ils veulent donner des leçons à toute l'europe et en particulier à la Grèce.

    On voit d'ailleurs quel est le role historique de la Grece dans l'UE ie faire barrage a la Turquie. C'était la seule (en tout cas la principale) raison de leur acceptation dans la CEE et l'Europe de 10 en 1981.

    Laisser un commentaire:


  • Jaseagal
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Il n'y a pas que l'Europe, le Canada s'est engagé a accueillir 11000 réfugiés sur 3 ans de mémoire au début de l'année.
    Les mouvements de populations pour des raisons de guerre, économiques ou climatiques vont être grandissants : on le sait depuis longtemps mais on se disait qu'on avait le temps de voir venir, que ça ne serait pas avant plusieurs décennies....et patatra ça nous pète a la gueule plus vite que prévu. D'où le côté tétanisé des dirigeants européens dans cette Europe elargie qui ne tient pas la route, où apparaissent clairement les différences d'approche qui fragilisent l'ensemble.
    Pour le choix du peuple, l'abolition de la peine de mort était plébiscitée par l'opinion publique a l'époque ?
    Rapport choucroute entre un choix sociétal voire judiciaire et le contrôle éventuelle de son territoire qui engage et implique directement les français ( les mecs ils vont pas etre isolés à l'écart de la population que je sache). De plus je n'ai pas forcément dit qu'il fallait s'appuyer dessus, je note la grosse hypocrisie qu'il y a d'en appeler aux peuples et à certaines valeurs quand ça rentre dans l'agenda politique ou idéologique, et de le rejeter et ou de l'ignorer quand ça va à l'encontre.

    Ce qui n'est pas normal qu'est de voir des personnalités de tout genre venir étaler leur tristesse pour une simple photo alors que le drame en lui meme existe depuis bien plus longtemps ( meme Lampedusa ça avait fait moins de bruit que ça) et là on en arrive à des réactions totalement disproportionnées alors que c'est un problème à prendre à bras le corps sur du long terme.
    Or une fois l'émotion retombée, il se passera quoi? Vraie question, que va-t-il se passer lorsque les célébrités vont repartir dans leurs belles baraques, que les politiciens vont trouver un autre sujet sur lequel s'écharper et retourner sa veste, que les médias iront voir quelque chose de plus "exclusif" et vendeur? Bref on ( je parle de ceux qui nous gouvernent) réagit n'importe comment pour une situation qui demande un peu de réflexion il me semble sur la durée et pas seulement on les accueille point barre, ya d'autres questions à se poser: comment les intégrer? On leur trouve du travail pour éviter qu'ils tombent dans la pauvreté, la délinquance et éventuellement soit dans le futur plus sensible à certains discours? Comment les intégrer efficacement alors que notre modèle a du mal avec des français nés en France, comment les intégrer à notre culture, notre rapport à la religion qui sera différente , repartiront-ils chez eux une fois le conflit calmé? Est-ce moral de vider les forces vives d'un pays. Ce sont de vraies questions à se poser, encore plus si on est amené à en accueillir plus

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Gilles6975 Voir le message
    Zut alors l'allemagne qui a crié haut et fort vouloir accueillir 800 000 réfugiés vient de suspendre - comme elle en a le droit - les accords de Shengen avec l'Autriche.

    C'est partie pour les contrôles a la frontière.

    L'appel d'air a parfaitement été entendu et les allemands commencent a se demander s'ils ont eu bien raison.. devant la submersion qui s'annonce.(12 200 migrants justes pour la journée d'hier à Munich)

    http://geopolis.francetvinfo.fr/refu...discours-80127


    Bref Orban a été le premier exposé, les autres suivront dans le meme sens. C'est de la pure logique sauf a être suicidaire.
    Pourquoi l'Allemagne devrait-elle a elle seule accueillir une très large majorité des réfugiés? Que chaque pays fasse un effort, c'est là où devrait attendre de l'Europe qu'elle soit soudée face aux difficultés a gérer, mais comme toujours c'est chacun pour sa gueule.
    Ce qui est drôle c'est de voir Merkel demander aux grecs de mieux surveiller les frontières et donc de lui venir en aide après leur avoir craché a la gueule comme pas possible il y a quelques semaines....

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Jaseagal Voir le message
    Et la souveraineté nationale tu en fais quoi, les choix du peuple ?
    Le problème c'est qu'on a systématiquement deux concepts importants qui rentrent en contact et on ne cherche pas à en débattre ( alors que ça me semblerait un poil plus sain de le faire, dans le calme si possible sans se faire traiter de fachos d'un coté, ou de gauchiste de l'extreme de l'autre)

    Si tu avais bien lu, notamment les (), je parlais aussi des migrants économiques qu'on est en train de doucement amalgamer, dans les médias je précise et certains politiques, aux réfugiés de guerre.......Et là la proportion devient un poil plus importante ( sans compter que d'un point de vue symbolique, ça appelle aux autres migrants de venir et là on dépassera aisément les quelques milliers).

    Avec ce genre d'argumentaires, ça risque d'etre tendu dans 20 ans avec les augmentations des mouvements de populations du aux problèmes climatiques.

    Sinon une simple question: pourquoi que l'Europe? Je veux dire il n'y a pas que l'Europe d'impliquer dans les conneries qui ont amené aux désastres du MO non?
    Il n'y a pas que l'Europe, le Canada s'est engagé a accueillir 11000 réfugiés sur 3 ans de mémoire au début de l'année.
    Les mouvements de populations pour des raisons de guerre, économiques ou climatiques vont être grandissants : on le sait depuis longtemps mais on se disait qu'on avait le temps de voir venir, que ça ne serait pas avant plusieurs décennies....et patatra ça nous pète a la gueule plus vite que prévu. D'où le côté tétanisé des dirigeants européens dans cette Europe elargie qui ne tient pas la route, où apparaissent clairement les différences d'approche qui fragilisent l'ensemble.
    Pour le choix du peuple, l'abolition de la peine de mort était plébiscitée par l'opinion publique a l'époque ?

    Laisser un commentaire:


  • Gilles6975
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    C'est sûr que le modèle hongrois de Orban est un exemple à suivre........
    Rien n'empêchera des gens qui fuient la guerre et n'ont plus rien, de venir en Europe, ça il faudrait que certains l'assimilent.
    Zut alors l'allemagne qui a crié haut et fort vouloir accueillir 800 000 réfugiés vient de suspendre - comme elle en a le droit - les accords de Shengen avec l'Autriche.

    C'est partie pour les contrôles a la frontière.

    L'appel d'air a parfaitement été entendu et les allemands commencent a se demander s'ils ont eu bien raison.. devant la submersion qui s'annonce.(12 200 migrants justes pour la journée d'hier à Munich)

    http://geopolis.francetvinfo.fr/refu...discours-80127


    Bref Orban a été le premier exposé, les autres suivront dans le meme sens. C'est de la pure logique sauf a être suicidaire.

    Laisser un commentaire:


  • Jaseagal
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Et le droit d'asile tu en fais quoi ?
    Pour les proportions tu compareras la population européenne et la population de réfugiés en provenance de Syrie, Irak, Érythrée, histoire de prendre du recul et relativiser sur le sujet.
    Et la souveraineté nationale tu en fais quoi, les choix du peuple ?
    Le problème c'est qu'on a systématiquement deux concepts importants qui rentrent en contact et on ne cherche pas à en débattre ( alors que ça me semblerait un poil plus sain de le faire, dans le calme si possible sans se faire traiter de fachos d'un coté, ou de gauchiste de l'extreme de l'autre)

    Si tu avais bien lu, notamment les (), je parlais aussi des migrants économiques qu'on est en train de doucement amalgamer, dans les médias je précise et certains politiques, aux réfugiés de guerre.......Et là la proportion devient un poil plus importante ( sans compter que d'un point de vue symbolique, ça appelle aux autres migrants de venir et là on dépassera aisément les quelques milliers).

    Avec ce genre d'argumentaires, ça risque d'etre tendu dans 20 ans avec les augmentations des mouvements de populations du aux problèmes climatiques.

    Sinon une simple question: pourquoi que l'Europe? Je veux dire il n'y a pas que l'Europe d'impliquer dans les conneries qui ont amené aux désastres du MO non?

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Jaseagal Voir le message
    Comme rien ne nous interdit de ne pas les accepter......ou du moins pas dans de telles proportions ou dans ces conditions

    Faudrait que certains assimilent cela aussi, m'enfin la démocratie ça ne va que quand ça va dans un sens, pour justifier les mesures sociétales, par contre quand elle est opposé majoritairement à l'accueil des réfugiés, on en parle pas ou seulement pour dire à quel point les français sont pas gentils, en faisant l'éloge des allemands qui, il y a quelques mois, étaient pour une ligne dure avec la Grèce et les laissaient littéralement s'enfoncer dans la misère

    M'enfin le modèle suédois, tant chanté pendant des années il y a quelques temps, est la preuve que ça marche dit-on.....En Allemagne ya déjà des tensions. ( là je parle pas que des réfugiés de guerre, je parle aussi des migrants économiques, que les politiques ont essayé en France, de les amalgamer avec les premiers, histoire de faire comprendre que c'est pareil....... Les libéraux doivent aimer ça
    Et le droit d'asile tu en fais quoi ?
    Pour les proportions tu compareras la population européenne et la population de réfugiés en provenance de Syrie, Irak, Érythrée, histoire de prendre du recul et relativiser sur le sujet.

    Laisser un commentaire:


  • Jaseagal
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    C'est sûr que le modèle hongrois de Orban est un exemple à suivre........
    Rien n'empêchera des gens qui fuient la guerre et n'ont plus rien, de venir en Europe, ça il faudrait que certains l'assimilent.
    Comme rien ne nous interdit de ne pas les accepter......ou du moins pas dans de telles proportions ou dans ces conditions

    Faudrait que certains assimilent cela aussi, m'enfin la démocratie ça ne va que quand ça va dans un sens, pour justifier les mesures sociétales, par contre quand elle est opposé majoritairement à l'accueil des réfugiés, on en parle pas ou seulement pour dire à quel point les français sont pas gentils, en faisant l'éloge des allemands qui, il y a quelques mois, étaient pour une ligne dure avec la Grèce et les laissaient littéralement s'enfoncer dans la misère

    M'enfin le modèle suédois, tant chanté pendant des années il y a quelques temps, est la preuve que ça marche dit-on.....En Allemagne ya déjà des tensions. ( là je parle pas que des réfugiés de guerre, je parle aussi des migrants économiques, que les politiques ont essayé en France, de les amalgamer avec les premiers, histoire de faire comprendre que c'est pareil....... Les libéraux doivent aimer ça

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message
    L'Europe est surtout une mascarade en ce moment parce-qu'elle est inccapable de protéger ses frontières, on peut aisement comprendre que des pays sans aucuns liens et responsabilitées avec les populations de migrants ferment leur frontières, ces choix les regardent et on a pas à les juger, la démocratie c'est aussi cela.
    et puis quand ces pays voient les exemples d'intégration et d'assimilation de ces populations par leurs voisins occidentaux ça ne leur donne pas trop envie de tenter l'expèrience...
    C'est sûr que le modèle hongrois de Orban est un exemple à suivre........
    Rien n'empêchera des gens qui fuient la guerre et n'ont plus rien, de venir en Europe, ça il faudrait que certains l'assimilent.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X