Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par fooooot Voir le message
    On se demande bien dans quel camp sont les paranos et extrémistes.
    Quand tu sort du centre politique franchouillard t'es soit un populiste facho ou un black block, quand tu critique l'action et la gestion de l'otan t'es un Poutinien...

    Même la vieille peau Ursula Von Der Leyen ne se cache même plus et parle d'ordre mondial menacé...

    Ça pue vraiment et j'ai le sale sentiment qu'un camp cherche vraiment un conflit de grande envergure pour imposer son idéologie de société.

    C'est bien de lire des bouquins, citer des sources mais c'est encore mieux quand on a les capacités de decripter ce qu'il y a entre les lignes.
    Bien sûr, c'est inévitable quand tu restes 22 ans au pouvoir, sans aucun contre pouvoir restant, tu ne peux que perdre les pédales. Ce qui n'a été le cas véritablement que de Staline, au temps de l'URSS, d'autres dirigeants plus tard ayant été débranchés par le politburo (Khrouchtchev, Brejnev). Cela ne peut que mal finir, c'est inévitable. A voir ce que ça donne avec Xi, qui en prend le même chemin puisqu'il a changé la constitution pour pouvoir devenir président à vie. Cela dit, lui a encore des comptes à rendre au bureau politique, là où Poutine ressemble d'avantage à un chef de gang mafieux.

    Commentaire


    • Envoyé par JuniGarde Voir le message

      Le menace existe de fait quand tu places des moyens militaires tout autour de la Russie et que tu cherches à développer un dispositif qui a pour but de neutraliser son assurance vie nucléaire.

      L'Irak, la Yougoslavie, la Libye ne représentaient aucune menace pour les USA et les pays occidentaux. Ce n'est pas de la paranoia quand cela s'est produit par le passé ailleurs. La Russie est un adversaire bien plus fort, mais le bloc occidental a démontré qu'il pouvait être agressif et envahir des pays pour imposer sa loi.

      C'est du devoir d'un dirigeant Russe de ne pas laisser se développer un encerclement stratégique total en plus d'une dépendance.
      Tiens, ce cas est intéressant. D'après toi, qu'aurait-il fallu donc dire aux millions de croates ou de slovènes, qui réclamaient leur indépendance? D'aller se faire voir? Tu es bien conscient des conséquences que cela aurait eu si ça avait été la réponse apportée par les pays occidentaux?

      Commentaire


      • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

        Mais il va se retrouver avec un encerclement stratégique encore plus développé qu'avant !!!!!!!!!

        Sans compter que le risque de voir l'Ukraine en devenir une composante active ne peut pas être écarté (si les pays de l'OTAN arrivent à acheminer l'aide militaire sur les fronts, la Russie va avoir beaucoup de difficultés).

        La stupidité de Poutine est de ne pas avoir vu qu'il allait réactiver une alliance défensive "en coma dépassé" et en refaire une alliance active et intégrant de nouveaux états.

        Et que la logique risque de le mener à utiliser l'arme nucléaire et là, plus personne ne maitrise la suite.

        (et que contrairement à ce que tu as répondu avant dans la discussion, sans vergogne d'un mensonge aussi éhonté, cette menace a été clairement affirmée).
        L'inversion des causes et effets est un vieux tuyau, il faut remettre les choses dans l'ordre.
        C'est précisément parce que l'Ukraine est en passe de se faire lobotomiser par l'otan l'UE et le projet d'ordre mondial (via le comique placer président par tonton Sam) que la Russie est intervenue.
        Cette marionnette de zelinsky a pour mission de foutre tout les pays en guerre pour le combat idéologique dont il est le représentant, parce qu'en réalité je pense qu'il en a rien à foutre de l'identité et histoire profondes de l'Ukraine intimement lié avec la Russie.
        Ce type est un russophobe responsable de crimes en mission.

        Le projet n'est pas seulement un encerclement et une pression militaire mais aussi une tentative de contamination "occidentale" dont l'Ukraine serait le cheval de Troie idéal.
        http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

        Commentaire


        • Envoyé par Elano Voir le message

          Bien sûr, c'est inévitable quand tu restes 22 ans au pouvoir, sans aucun contre pouvoir restant, tu ne peux que perdre les pédales. Ce qui n'a été le cas véritablement que de Staline, au temps de l'URSS, d'autres dirigeants plus tard ayant été débranchés par le politburo (Khrouchtchev, Brejnev). Cela ne peut que mal finir, c'est inévitable. A voir ce que ça donne avec Xi, qui en prend le même chemin puisqu'il a changé la constitution pour pouvoir devenir président à vie. Cela dit, lui a encore des comptes à rendre au bureau politique, là où Poutine ressemble d'avantage à un chef de gang mafieux.
          J'ai infiniment moins peur d'un Poutine que d'un Biden.
          Hasard du calendrier Biden au pouvoir et les aigles passent à l'offensive...
          http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

          Commentaire


          • Envoyé par fooooot Voir le message

            J'ai infiniment moins peur d'un Poutine que d'un Biden.
            Hasard du calendrier Biden au pouvoir et les aigles passent à l'offensive...
            Tu aurais fait partie de ceux qui avaient moins peur de Hitler que de Roosevelt.

            Biden est inséré dans un système démocratique qu'il doit prendre en compte.

            Poutine est un dictateur qui n'a de compte à rendre à personne (et surtout pas à son peuple).

            Commentaire


            • Envoyé par fooooot Voir le message

              L'inversion des causes et effets est un vieux tuyau, il faut remettre les choses dans l'ordre.
              C'est précisément parce que l'Ukraine est en passe de se faire lobotomiser par l'otan l'UE et le projet d'ordre mondial (via le comique placer président par tonton Sam) que la Russie est intervenue.
              Cette marionnette de zelinsky a pour mission de foutre tout les pays en guerre pour le combat idéologique dont il est le représentant, parce qu'en réalité je pense qu'il en a rien à foutre de l'identité et histoire profondes de l'Ukraine intimement lié avec la Russie.
              Ce type est un russophobe responsable de crimes en mission.

              Le projet n'est pas seulement un encerclement et une pression militaire mais aussi une tentative de contamination "occidentale" dont l'Ukraine serait le cheval de Troie idéal.
              La "contamination occidentale", c'est le développement du capitalisme.

              Mais le capitalisme est en Russie.

              Remettre les choses dans l'ordre, c'est voir que la logique de l'infrastructure l'emporte sur la logique des superstructures.

              Zelensky est un ukrainien qui ne veut pas devenir russe.

              La "marionnette" s'est révélée un chef d'état de haut vol (ce que rien ne laissait présager), doublé d'un communicant redoutable et bon "chef de guerre".

              Combien de russophone ukrainien sont devenus russophobes ?

              Pourquoi dans les régions "libérées", la TV russe ne nous montre pas les images d'une population enthousiaste envers ses libérateurs (qui sont obligés de réprimer, comme à Kherkov les manifestations civiles qui montrent la détestation que la présence des troupes russes leur inspire) ?

              Commentaire


              • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                La "contamination occidentale", c'est le développement du capitalisme.

                Mais le capitalisme est en Russie.

                Remettre les choses dans l'ordre, c'est voir que la logique de l'infrastructure l'emporte sur la logique des superstructures.

                Zelensky est un ukrainien qui ne veut pas devenir russe.

                La "marionnette" s'est révélée un chef d'état de haut vol (ce que rien ne laissait présager), doublé d'un communicant redoutable et bon "chef de guerre".

                Combien de russophone ukrainien sont devenus russophobes ?

                Pourquoi dans les régions "libérées", la TV russe ne nous montre pas les images d'une population enthousiaste envers ses libérateurs (qui sont obligés de réprimer, comme à Kherkov les manifestations civiles qui montrent la détestation que la présence des troupes russes leur inspire) ?
                Kharkov a toujours été sous contrôle ukrainien depuis le début de la guerre.

                Il y a eu des célébrations du 9 mai dans les zones occupées par la Russie.

                Cela fait beaucoup d'approximations.

                Commentaire


                • Zelensky est un acteur qui travaille pour l'un des plus gros mafieux d'Ukraine Igor Kolomoisky depuis 2015
                  Kolomoisky est un oligarque mafieux, farouchement russophobe, qui avait mis a prix la tete de deputés pro-russe et qui a financé les differents bataillons extremistes pour nettoyer l'est de l'ukraine, dont le fameux bataillon Azov, en 2014

                  La marionette est clairement un bon acteur (plus de 20 ans de metier !), car il semble aussi excellent dans les roles dramatiques, ca c'est sur, mais le coup du "chef d'état de haut vol", c'est risible, c'est une fiction qu'on nous vend avec le show permanent auquel on a droit. Ce qui est incroyable c'est meme de reussir a l'imaginer en chef de Guerre. En vrai, evidemment, apres dans un film, il a certainement le talent pour jouer un tel role.

                  Ses discours comme ses actes sont écrits par d'autres et varient comme on la vu lors de sa tournée mondiale, a la tête du client.
                  J'attends d'ailleurs ses prochains spectacles peut-etre lors de la Coupe du Monde, a coup sur a l'Eurovision et probablement lors de la finale de Ligue des Champions, vu qu'elle devait initialement se jouer en Russie, on aura peut-etre droit en bonus a l'un de ses sketchs.

                  Un peu de bon sens ne fait jamais de mal, si ca avait ete un "chef d'Etat de haut vol", l'Ukraine ne serait pas en guerre aujourd'hui !
                  Et si il n'avait pas été "une marionette", il n'aurait jamais eté au pouvoir !
                  Dernière modification par Al Bundy, 12/05/2022, 17h24.
                  Envoyé par interactif
                  si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                  Commentaire


                  • Envoyé par Al Bundy Voir le message
                    Zelensky est un acteur qui travaille pour l'un des plus gros mafieux d'Ukraine Igor Kolomoisky depuis 2015
                    Kolomoisky est un oligarque mafieux, farouchement russophobe, qui avait mis a prix la tete de deputés pro-russe et qui a financé les differents bataillons extremistes pour nettoyer l'est de l'ukraine, dont le fameux bataillon Azov, en 2014

                    La marionette est clairement un bon acteur (plus de 20 ans de metier !), car il semble aussi excellent dans les roles dramatiques, ca c'est sur, mais le coup du "chef d'état de haut vol", c'est risible, c'est une fiction qu'on nous vend avec le show permanent auquel on a droit. Ce qui est incroyable c'est meme de reussir a l'imaginer en chef de Guerre.

                    Ses discours comme ses actes sont écrits par d'autres et varient comme on la vu lors de sa tournée mondiale, a la tête du client.
                    J'attends d'ailleurs ses prochains spectacles peut-etre lors de la Coupe du Monde, a coup sur a l'Eurovision et probablement lors de la finale de Ligue des Champions, vu qu'elle devait initialement se jouer en Russie, on aura peut-etre droit en bonus a l'un de ses sketchs.

                    Un peu de bon sens ne fait jamais de mal, si ca avait ete un "chef d'Etat de haut vol", l'Ukraine ne serait pas en guerre aujourd'hui !
                    Et si il n'avait pas été "une marionette", il n'aurait jamais eté au pouvoir !
                    Un héros!!!!


                    https://twitter.com/octothorpe_dr/st...18450858434569

                    Commentaire


                    • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                      Kharkov a toujours été sous contrôle ukrainien depuis le début de la guerre.

                      Il y a eu des célébrations du 9 mai dans les zones occupées par la Russie.

                      Cela fait beaucoup d'approximations.
                      Quelle erreur de ma part, confondre Kharkiv et Kherson.

                      Mais quelque chose me dit que tu avais rectifié tout eul.

                      Et que tu évites de répondre au fond.

                      Commentaire


                      • Envoyé par Al Bundy Voir le message
                        ...
                        Et si il n'avait pas été "une marionette", il n'aurait jamais eté au pouvoir !
                        On a bien compris, les seuls responsables politiques que tu ne considères pas comme des marionnettes sont les dictateurs.

                        Commentaire


                        • Concon est en train de se noyer !

                          Commentaire


                          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                            Tu aurais fait partie de ceux qui avaient moins peur de Hitler que de Roosevelt.

                            Biden est inséré dans un système démocratique qu'il doit prendre en compte.

                            Poutine est un dictateur qui n'a de compte à rendre à personne (et surtout pas à son peuple).
                            Tu planques tes arguments derrière des mots et des termes qui sont extensible à volonté ou qui n'ont plus aucuns sens.

                            En voilà une bonne question:
                            Doit-on plus craindre aujourd'hui et à terme avec les trajectoire idéologique et projet de société un Biden démocratique ou un Poutine dictateur ?



                            http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                            Commentaire


                            • Crimes de guerre et charniers des amis de concon !

                              Facebook

                              Commentaire


                              • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                Les Etats-Unis et l'OTAN menacent la sécurité de la Russie. Ce n'est pas une menace proférée mais c'est une menace de fait.

                                Les Etats-Unis ont envahi et renversé plusieurs pays dans le passé proche.

                                Un dispositif défensif (bouclier anti missile) peut devenir offensif, s'il prive la Russie d'une dissuasion efficace.
                                Depuis quand porter une armure est considéré comme offensif?

                                Se protéger des bombes atomiques ennemies est un crime?

                                A vous entendre, Poutine est l'agressé et l'OTAN l'agresseur. Poutine s'inspire d'Hitler et de Staline. Jusqu'où aller sans déclencher de guerre mondiale?

                                Pendant ce temps, la Chine s'installe...

                                17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

                                Commentaire


                                • Envoyé par fooooot Voir le message

                                  Tu planques tes arguments derrière des mots et des termes qui sont extensible à volonté ou qui n'ont plus aucuns sens.

                                  En voilà une bonne question:
                                  Doit-on plus craindre aujourd'hui et à terme avec les trajectoire idéologique et projet de société un Biden démocratique ou un Poutine dictateur ?


                                  Quels sont les termes qui n'ont plus de sens (dans ceux que j'emploie) ?

                                  C'est quand significatif d'une profonde dérive des esprits que de se demander si on a plus à craindre d'un élu (soumis à la volonté de son peuple de le réélire, ou pas) ou d'un dictateur qui n'a aucun compte à rendre.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par brisville Voir le message
                                    Crimes de guerre et charniers des amis de concon !

                                    Facebook
                                    L'oeuvre des séparatistes pour faire accuser Kiev ?

                                    Réfléchis avant de répondre à ma provocation.

                                    Commentaire


                                    • Urgent : infos Ukraine dernière minute. Le kilo de saucisses est en baisse ! En cause, l'embargo sur le Godiveau vendu par un usurpateur de la qualité lyonnais !

                                      On connaissait le poète aux olives, il y a désormais l'informateur à saucisses dénommé concon . Un triste SDF de la pensée ! Il n'est pas dangereux, il n'aime que les idiots. Et il se sent bien seul !
                                      Dernière modification par brisville, 12/05/2022, 23h13.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                        On a bien compris, les seuls responsables politiques que tu ne considères pas comme des marionnettes sont les dictateurs.
                                        Ce qu'on a surtout pu voir, c'est que le dernier President Ukrainien qui a tenté de dire non aux USA et a l'OTAN s'est fait virer par un coup d'Etat mené par les USA, donc croire que ceux qui l'ont suivis, ceux d'aujourd'hui, comme ceux que les américains avaient décidés de mettre au pouvoir a sa place, avant que le coup d'Etat n'ait lieu... et qui se sont effectivement retrouvé au pouvoir après le coup d'état, ne sont pas des marionettes des USA c'est croire au père noel ou aux contes de fées.

                                        Les américains ne font pas des guerres ou des coups d'état, et encore moins contre des Président élus démocratiquement et a la légitimité reconnue par la communauté internationale, pour favoriser la démocratie et la liberté.

                                        Ni eux, ni personne.
                                        Ne soyons pas naifs
                                        Dernière modification par Al Bundy, 12/05/2022, 23h29.
                                        Envoyé par interactif
                                        si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Al Bundy Voir le message

                                          Ce qu'on a surtout pu voir, c'est que le dernier President Ukrainien qui a tenté de dire non aux USA et a l'OTAN s'est fait virer par un coup d'Etat mené par les USA, donc croire que ceux qui l'ont suivis, ceux d'aujourd'hui, comme ceux que les américains avaient décidés de mettre au pouvoir a sa place, avant que le coup d'Etat n'ait lieu... et qui se sont effectivement retrouvé au pouvoir après le coup d'état, ne sont pas des marionettes des USA c'est croire au père noel ou aux contes de fées.

                                          Les américains ne font pas des guerres ou des coups d'état, et encore moins contre des Président élus démocratiquement et a la légitimité reconnue par la communauté internationale, pour favoriser la démocratie et la liberté.

                                          Ni eux, ni personne.
                                          Ne soyons pas naifs
                                          De toute évidence, la souveraineté des peuples est un concept qui t'échappe.

                                          Sauf quand il "élisent" des dictateurs.

                                          Beaucoup plus profondément, tu regardes la politique comme une suite de faits-divers sordides. Ce n'est même pas une vision réductrice, c'est une vision qui te rend incapable de comprendre ce qui se passe.

                                          Parce qui, si on te suit, tu parles beaucoup des "marionnettes mises en place par les USA" mais tu es étrangement muet sur les dirigeants du Donbass "libéré".

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                            Quels sont les termes qui n'ont plus de sens (dans ceux que j'emploie) ?

                                            C'est quand significatif d'une profonde dérive des esprits que de se demander si on a plus à craindre d'un élu (soumis à la volonté de son peuple de le réélire, ou pas) ou d'un dictateur qui n'a aucun compte à rendre.
                                            Tu mélange tout et tu utilises les termes dictateur, démocrate comme tu colles des étiquettes au grès de ton discours qui est celui qu'on nous sert sur tout nos médias.
                                            Tu es prudent, mesuré, gentil comme un 13H00 de Tf1.

                                            C'est la même chose avec le capitalisme que tu brandis sans aucune nuances, comme si ce dernier n'avais pas d'autre issue qu'une folle mondialisation, l'uberisation sauvage et l'individualisme à outrance.

                                            Au fil de l'actualité on apprend qui sont les méchants et les gentils.
                                            Actuellement Zelinsky est le gentil au sommet de la pyramide, Poutine est le grand méchant.
                                            À noter que quelqu'un comme Erdogan (un exemple parmi d'autres) est devenu moins méchant et fréquentable depuis le conflit Ukrainien, il a gagner des points de bonne conduite dans le classement.

                                            Poses toi la question de la dérive d'un système avec des dirigeants élus "démocratiquement" qui parles ouvertement de nouvel ordre mondial...




                                            http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par fooooot Voir le message

                                              Tu mélange tout et tu utilises les termes dictateur, démocrate comme tu colles des étiquettes au grès de ton discours qui est celui qu'on nous sert sur tout nos médias.
                                              Tu es prudent, mesuré, gentil comme un 13H00 de Tf1.

                                              C'est la même chose avec le capitalisme que tu brandis sans aucune nuances, comme si ce dernier n'avais pas d'autre issue qu'une folle mondialisation, l'uberisation sauvage et l'individualisme à outrance.

                                              Au fil de l'actualité on apprend qui sont les méchants et les gentils.
                                              Actuellement Zelinsky est le gentil au sommet de la pyramide, Poutine est le grand méchant.
                                              À noter que quelqu'un comme Erdogan (un exemple parmi d'autres) est devenu moins méchant et fréquentable depuis le conflit Ukrainien, il a gagner des points de bonne conduite dans le classement.

                                              Poses toi la question de la dérive d'un système avec des dirigeants élus "démocratiquement" qui parles ouvertement de nouvel ordre mondial...



                                              Très intéressante ta remarque sur le 13 h de TF1. Elle signifie que tu le regardes.

                                              Moi pas.

                                              C'est une machine à décerveler (de l'aveu de son propriétaire il y a fort longtemps).

                                              Alors ce n'est pas moi "qui mélange tout". Un dictateur, c'est un dictateur (Poutine, El Assad, la junte malienne). Un "démocrate" c'est le produit d'une élection "honnête".

                                              On peut discuter des cas "compliqués" (Iran, Afghanistan) et des cas limites (Erdogan, Orban).

                                              Je ne parle pas des "méchants" et des "gentils". Cette rhétorique "morale" est un bel exemple de confusion des genres.

                                              Je ne sais pas quelle sera l'issue du capitalisme.

                                              Par contre, si le gouvernement d'un état capitaliste n'est pas à même de garantir un minimum de niveau de vie (comparativement à ses voisins), il va devoir affronter une forte opposition. Dans un état démocratique, il perdra les prochaines élections. Dans une dictature, seul un "coup d'Etat" y mettra fin (revoir l'enchainement des évènements après la chute du Mur de Berlin).

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Al Bundy Voir le message

                                                Ce qu'on a surtout pu voir, c'est que le dernier President Ukrainien qui a tenté de dire non aux USA et a l'OTAN s'est fait virer par un coup d'Etat mené par les USA, donc croire que ceux qui l'ont suivis, ceux d'aujourd'hui, comme ceux que les américains avaient décidés de mettre au pouvoir a sa place, avant que le coup d'Etat n'ait lieu... et qui se sont effectivement retrouvé au pouvoir après le coup d'état, ne sont pas des marionettes des USA c'est croire au père noel ou aux contes de fées.

                                                Les américains ne font pas des guerres ou des coups d'état, et encore moins contre des Président élus démocratiquement et a la légitimité reconnue par la communauté internationale, pour favoriser la démocratie et la liberté.

                                                Ni eux, ni personne.
                                                Ne soyons pas naifs
                                                Je me permets de corriger: ce n'est pas un président ukrainien qui s'est fait virer par le coup d'Etat, mais un dictateur, dont on a bien vu ensuite à quel point il s'était goinfré sur le dos de sa population, quand celle ci a vidé le palais qu'il s'était fait construire grâce à ça.
                                                Dernière modification par Elano, 13/05/2022, 11h10.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par fooooot Voir le message

                                                  J'ai infiniment moins peur d'un Poutine que d'un Biden.
                                                  Hasard du calendrier Biden au pouvoir et les aigles passent à l'offensive...
                                                  Aux Etats Unis, contrairement à la Russie, le président ne décide de rien seul. Là par exemple, sur l'aide militaire accordée à l'Ukraine, il avait demandé 33 milliards, le congrès a, lui, voté une rallonge de 40 milliards. Or, le congrès est largement équilibré entre républicains, majoritairement pro Trump, et les démocrates. C'est donc le congrès qui décide, avec contrôle ensuite de la chambre des représentants, et si cette aide avait été refusée, ben elle n'aurait pas vu le jour.

                                                  Ce n'est pas plus rassurant... mais au moins, la décision n'est pas concentrée entre les mains d'un seul type, qui plus est en poste depuis 22 ans et qui s'est goinfré avec ses amis gangsters sans discontinuer sur cette période sur le dos de sa population.
                                                  Dernière modification par Elano, 13/05/2022, 11h21.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                                    Très intéressante ta remarque sur le 13 h de TF1. Elle signifie que tu le regardes.

                                                    Moi pas.

                                                    C'est une machine à décerveler (de l'aveu de son propriétaire il y a fort longtemps).

                                                    Alors ce n'est pas moi "qui mélange tout". Un dictateur, c'est un dictateur (Poutine, El Assad, la junte malienne). Un "démocrate" c'est le produit d'une élection "honnête".

                                                    On peut discuter des cas "compliqués" (Iran, Afghanistan) et des cas limites (Erdogan, Orban).

                                                    Je ne parle pas des "méchants" et des "gentils". Cette rhétorique "morale" est un bel exemple de confusion des genres.

                                                    Je ne sais pas quelle sera l'issue du capitalisme.

                                                    Par contre, si le gouvernement d'un état capitaliste n'est pas à même de garantir un minimum de niveau de vie (comparativement à ses voisins), il va devoir affronter une forte opposition. Dans un état démocratique, il perdra les prochaines élections. Dans une dictature, seul un "coup d'Etat" y mettra fin (revoir l'enchainement des évènements après la chute du Mur de Berlin).
                                                    Je regarde très rarement le 13H00 de Tf1, j'en connais simplement le ton, j'aurais pu prendre d'autres exemples, bref...

                                                    Tu sais très bien que sous le terme dictateur on peut y fourrer des centaines de personnalités qui n'ont rien à voir ni aucuns points commun pour certains d'entre eux, pareil avec les démocrates.

                                                    j'ai déjà évoqué le degré de déviance et de corruption du système démocratique aujourd'hui qui s'apparente à une dictature soft et masqué.
                                                    Le pouvoir du peuple à des limites, les divisions entretenu et un peu de pain suffisent pour le moment à les faire respecter sans coup de force.


                                                    http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X