Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Choco
    a répondu
    Envoyé par antisthene Voir le message
    Non elle ne restera pas équilibrée, cependant tu peux être certain qu'elle sera malgré tout en meilleur état que la notre actuellement.

    De plus, je suis sur que la dévaluation sera inférieure a 30%. Si je me trompe, les idolâtres de la religion euro ne manqueront pas de faire remonter ce post blasphématoire.

    Faut arrêter avec ce discours "c'est l'euro ou mourrir". A écouter nos politiques on peut passer en toute sérénité d'une monnaie nationale vers l'euro mais l'inverse c'est un cataclysme. Faudrait se calmer un peu dans le délire.
    Je me permet de rajouter que Jacques Sapir (qui me semble assez calé sur le sujet), avait les même propos que toi sur la dévaluation de la drachme (si sortie de l'euro), et avait déclaré qu'une dévaluation de 30% était quasi impossible.

    Bon après j'y connais rien, mais ça me semble être un peu exagéré également. C'est surtout pour faire peur.

    Autre point, la Grèce et son bassin regorgerait de pétrole de et de gaz... Je pense que ça peut aider pour avoir une balance commerciale positive. Seulement une supposition de ma part. Je comprends un peu mieux pourquoi l'UE fait son possible pour garder la Grèce...

    Laisser un commentaire:


  • Choco
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Sauf qu'ils l'etaient deja bien avant d'entrer dans l'Euro !!
    Ils ont meme largement truqués leurs comptes pour y entrer
    Et on comprend pourquoi !

    C'etait l'assurance, pour la classe politique mafieuse grecque, de continuer de plus belle leurs magouilles dans une monnaie commune forte. En sachant que si un jour y'avait un probleme.... l'europe serait la pour eponger les dettes.

    Dernierement, y'a eu une news qui montre quand meme comment ca marchait en Grece
    Djibril Cissé venait d'apprendre qu'il devait 300.000 € au fisc grec !!
    Il ne payait pas d'impots, il croyait que le club s'en chargeait puisqu'il lui avait dit qu'il s'en occupait
    Et le club a expliqué que c'est faux et "qu'aucune clause de ce genre n'existait dans son contrat"
    On peut quand meme s'etonner que personne n'ai reclamé au joueur de payer ses impots non ?
    Il a joué en Grece de 2009 a 2011 sans jamais payer d'impots !
    Et sans que jamais personne ne lui en fasse la remarque !!

    On devine comment ca marchait.... petits pots de vins du club pour que les fonctionnaires "oublient" de reclamer les impots a leurs joueurs de foot !!
    Alors je suis bien d'accord, les institutions grecques ont truqués leur compte... Mais penses-tu sérieusement que PERSONNE n'était au courant ?

    Vois-tu, quand je vois que Goldmans Sachs a donné un coup de pouce aux Grecs pour maquiller ses comptes, je me dis que cette histoire pue à des kilomètres....

    Laisser un commentaire:


  • antisthene
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Leur balance commerciale restera equilibrée si la grece sort de l'Euro ? :D
    Tu crois que la confiance qu'on accordait encore aux entreprises grecques restera la meme ?
    Tu crois qu'il va se passer quoi pour leur monnaie ?
    Quand ils vont devoir acheter, medicaments, nourriture, petrole, elecricité pour ne parler que des produits de bases et de premiere necessité, avec une monnaie qui va degringoler sec ?
    Non elle ne restera pas équilibrée, cependant tu peux être certain qu'elle sera malgré tout en meilleur état que la notre actuellement.

    De plus, je suis sur que la dévaluation sera inférieure a 30%. Si je me trompe, les idolâtres de la religion euro ne manqueront pas de faire remonter ce post blasphématoire.

    Faut arrêter avec ce discours "c'est l'euro ou mourir". A écouter nos politiques on peut passer en toute sérénité d'une monnaie nationale vers l'euro mais l'inverse c'est un cataclysme. Faudrait se calmer un peu dans le délire.
    Dernière modification par antisthene, 06/07/2015, 20h57.

    Laisser un commentaire:


  • Jaseagal
    a répondu
    Envoyé par prince-eristoff Voir le message
    peut être mais au final... l'Europe sert à quoi ?

    Une grande armée ? Personne ne paie a part nous et les anglais il me semble
    Une force économique ? Oui mais au service des teutons, qui ne se privent pas pour la mettre à l'envers à tous les pays membres des qu'ils le peuvent. On n'a même pas su mettre des barrières à l'importation pour se protéger, comme le font la Chine et les US.

    Cette Europe là c'est du vent. Alors l'état grec a fait d'énormes conneries sur le plan eco, ca ok.
    Mais le peuple grec paie cher, trop cher. C'est pas en multipliant la tva par 2 sur le tourisme qu'ils vont se refaire la cerise.

    Un peuple européen demande sa liberté de partir : qu'on lui donne.
    Etant donné que de mémoire les sondages en Grèce donnent justement qu'ils veulent rester dans l'Euro, juste qu'ils ne veulent plus d'austérité....
    C'est pas non plus en traitant les autres de terroristes et en oubliant de faire des réformes essentielles et assez importantes ( des dizaines de milliards rien qu'avec le manque d'imposition et le cadastre) que ça ira mieux hein......A mes yeux les deux camps ( et je parle des dirigeants uniquement, la réaction du peuple grecque est logique) sont totalement à la rue pour l'instant, les uns n'abordant pas al question de la dette, les autres n'ayant pas toujours enclenché les dites réformes ( ça me semble compréhensible d'exiger une réforme structurelle conséquente en contrepartie d'un effacement de la dette pour éviter une sitation similaire dans quelques décennies)

    Et encore, les anglais ça a pas mal baissé, leur autonomie militaire se réduit de plus en plus, l'Allemagne j'en parle meme pas, sans les USA je sais aps comment ils feraient: au final on est les seuls ( à s'engager partout tout en n'améliorant pas le matériel et le moral des troupes, on est des bons aussi). M'enfin c'est vrai que sur le budget militaire, vu qu'on fait un peu le boulot ils pourraient faire un geste :grn:

    Laisser un commentaire:


  • prince-eristoff
    a répondu
    Envoyé par Jaseagal Voir le message
    Mouais enfin à ce jeu là les gouvernements des autres pays membres n'ont qu'à organiser chez eux un référendum sur la Grèce où il en ressortirait un " On en a gros" Les peuples se seraient exprimés mais je suis pas sur que ça ferait avancer le bousin

    Pour la sortie de l'Euro, vu que la Grèce n'est pas auto-suffisante, ça risquerait de piquer un peu
    peut être mais au final... l'Europe sert à quoi ?

    Une grande armée ? Personne ne paie a part nous et les anglais il me semble
    Une force économique ? Oui mais au service des teutons, qui ne se privent pas pour la mettre à l'envers à tous les pays membres des qu'ils le peuvent. On n'a même pas su mettre des barrières à l'importation pour se protéger, comme le font la Chine et les US.

    Cette Europe là c'est du vent. Alors l'état grec a fait d'énormes conneries sur le plan eco, ca ok.
    Mais le peuple grec paie cher, trop cher. C'est pas en multipliant la tva par 2 sur le tourisme qu'ils vont se refaire la cerise.

    Un peuple européen demande sa liberté de partir : qu'on lui donne.

    Laisser un commentaire:


  • Jaseagal
    a répondu
    Envoyé par prince-eristoff Voir le message
    Me suis fait la même réflexion.

    Très bon le Guaino ce matin sur I-télé.

    Sa première phrase était importante : il disait qu'un peuple s'était exprimé.

    Et dans cette Europe des technocrates, ca fait du bien d'entendre un peuple s'exprimer.

    Le problème c'est que l'Europe veut tout imposer aux pays membres, sur tous les plans. Ne laissant aucune souveraineté aux Nations et aux peuples qui les composent...
    Mouais enfin à ce jeu là les gouvernements des autres pays membres n'ont qu'à organiser chez eux un référendum sur la Grèce où il en ressortirait un " On en a gros" Les peuples se seraient exprimés mais je suis pas sur que ça ferait avancer le bousin

    Pour la sortie de l'Euro, vu que la Grèce n'est pas auto-suffisante, ça risquerait de piquer un peu

    Laisser un commentaire:


  • prince-eristoff
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message
    comme Henri Guaino (nettement moins con que la moyenne dans son camp politique) l'a justement dit ce matin sur une chaine d'info il faudra annuler la dette Grecque, il n'y a pas d'autres solution, comme on a annuler les deux tiers de la dette Allemande après guerre d'une nature et d'un montant autrement plus grave et sérieux, alors que la mère Merkel fasse pas chier et passe l'éponge ou alors paye sa dette avant de l'ouvrir.
    n'oublions pas que l'entrée de la Grèce dans l'Europe s'est faite pas des technocrates véreux qui on falsifié les comptes Grecques avec la collaboration des banques, et ben maintenant à tout ceux qui soutienne cette Europe il faut payer, ce n'est pas aux retraités et au petit peuple d'en subir les conséquences !
    Me suis fait la même réflexion.

    Très bon le Guaino ce matin sur I-télé.

    Sa première phrase était importante : il disait qu'un peuple s'était exprimé.

    Et dans cette Europe des technocrates, ca fait du bien d'entendre un peuple s'exprimer.

    Le problème c'est que l'Europe veut tout imposer aux pays membres, sur tous les plans. Ne laissant aucune souveraineté aux Nations et aux peuples qui les composent...

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par antisthene Voir le message
    Une décennie ???
    Avec leur balance commerciale équilibrée c'est 2 ou 3 ans max.
    Leur balance commerciale restera equilibrée si la grece sort de l'Euro ? :D
    Tu crois que la confiance qu'on accordait encore aux entreprises grecques restera la meme ?
    Tu crois qu'il va se passer quoi pour leur monnaie ?
    Quand ils vont devoir acheter, medicaments, nourriture, petrole, elecricité pour ne parler que des produits de bases et de premiere necessité, avec une monnaie qui va degringoler sec ?
    Dernière modification par Al Bundy, 06/07/2015, 19h14.

    Laisser un commentaire:


  • antisthene
    a répondu
    Envoyé par SoRcieR-Lo Voir le message
    Moi qui suis anti UE pourtant je vois pas bien ou serait la surprise, à long terme évidemment que ça marchera pour la Grèce une sortie de l'euro, tout le monde le sait. Sauf que tout le monde ne parle qu'à court ou moyen terme pour faire peur à tout le monde et maintenir le système et l'euro, ce qui est compréhensible.

    Si la Grèce sort, ils vont en baver comme pas possible pendant une décennie, puis après ma foi... ça serait pas le 1er exemple ni le dernier d'une banqueroute ou d'un appauvrissement généralisé, puis après la misère, en général on se relève doucement.
    Une décennie ???
    Avec leur balance commerciale équilibrée c'est 2 ou 3 ans max.

    Laisser un commentaire:


  • antisthene
    a répondu
    Envoyé par Earls court Voir le message
    Encore faudrait-il qu'elle s'y intéresse, qu'elle le comprenne ou soit en moyen de le comprendre. Ce que je dis, et c'est pareil pour la question sur le Traité constitutionnel, c'est que le référendum doit -être utilisé à bon escient, pour des grandes questions de sociétés et non pas des questions techniques que seuls 5 % de toute une population cerne les enjeux. Enfin, il faudrait être naïf pour croire que les politiques sont les mieux placés pour "éduquer" ce peuple sur ces fameux enjeux.
    Le traité constitutionnel était (assez) clair sur les points très important que sont la BCE et la CE. Certes la novlangue a été abondamment utilisée pour obtenir le "OUI". En lisant bien, on pouvait aisément en déduire que l'on aurait le seul parlement au monde qui ne pourra légiférer sur tous les sujets. Bref, le modèle de remplacer la démocratie par la technocratie n'a sur le long terme que peu de chance de fonctionner. Ces sujets techniques ont trop d'impact sur la vie des gens et les futures générations pour être confier à une élite.

    Envoyé par Earls court Voir le message
    A quels taux ? A quel prix pour la population ? C'est tout sauf un hasard si aujourd'hui l'Argentine est toujours embourbée dans des histoires de non-paiements ? Est-ce également hasardeux si aujourd'hui très rares sont les assureurs à vouloir porter du risque argentin? Que les investisseurs se raréfient ? Si ce modèle te fait rêver, libre à toi. Perso, je n'en voudrais pas dans mon pays.
    C'était de mémoire des taux inférieurs à ceux qu'à du subir l'Italie il y a quelques années, et les problèmes de l'Argentine ne sont pas dû à cette décision mais aux choix que ce pays à fait par la suite (en gros, ils n'auraient pas dû faire confiance aux US pour les renflouer). J'aurais pu prendre l'Islande entre 2007 et 2009 comme exemple similaire, et là pour le coup oui ça me fait plus rêver que l'euro quand on voit l'état de l'économie islandaise.

    Envoyé par Earls court Voir le message
    Je peux le justifier effectivement. Avoir une monnaie commune portée par différents Etats a permis à certains pays plus faibles que d'autres d'éviter les attaques spéculatives et a permis une certaine stabilité, que d'autres pays qui pourtant allaient bien avant la crise, tels que l'Islande, ont connu. Pour rappel, lorsque la bourse de Reykjavík perd 75% en une seule journée en 2007, par exemple.
    Comme dit plus haut, oui ça a brassé en Islande, mais ils se sont relevé rapidement pour la simple raison c'est que leur monnaie a été utilisée comme une monnaie doit l'être, à savoir un outil économique. L'euro nous oblige au contraire à faire de notre économie un outil monétaire, ce qui ne s'est jamais produit avant dans l'histoire. En 15 ans, le résultat est pitoyable et d'une instabilité permanente et structurelle, masqué aux yeux du public par un endettement empirique.

    Laisser un commentaire:


  • SoRcieR-Lo
    a répondu
    Envoyé par antisthene Voir le message
    Comme je l'ai dit précedemment, le problème n'est pas que la Grèce sorte de l'euro (intrinsèquement toute l'eurozone voudrait) mais que la Grèce sorte de l'euro ET QUE CA MARCHE !!!
    Moi qui suis anti UE pourtant je vois pas bien ou serait la surprise, à long terme évidemment que ça marchera pour la Grèce une sortie de l'euro, tout le monde le sait. Sauf que tout le monde ne parle qu'à court ou moyen terme pour faire peur à tout le monde et maintenir le système et l'euro, ce qui est compréhensible.

    Si la Grèce sort, ils vont en baver comme pas possible pendant une décennie, puis après ma foi... ça serait pas le 1er exemple ni le dernier d'une banqueroute ou d'un appauvrissement généralisé, puis après la misère, en général on se relève doucement.

    Laisser un commentaire:


  • antisthene
    a répondu
    Envoyé par RATM69 Voir le message
    Raison de plus pour qu'ils sortent de l'euro, non? C'est paradoxal de faire ce constat et de tout faire pour les maintenir dans l'euro.
    Faut bien comprendre pourquoi c'est la fuite en avant permanente avec l'euro.
    Cette monnaie ne fonctionne pas et ne peut en aucun cas fonctionner sur le terme, cela parce qu'elle viole des fondamentaux en matière d'économie.
    Si un pays sort, il y a jurisprudence et donc le modèle bancal ne peut que s'effondrer.
    Comme je l'ai dit précedemment, le problème n'est pas que la Grèce sorte de l'euro (intrinsèquement toute l'eurozone voudrait) mais que la Grèce sorte de l'euro ET QUE CA MARCHE !!!

    Mais comme disait Danton "Lorsque la vérité vient frapper à sa porte, il faut toujours payer son dû", on peut toujours tenter de remplir le tonneau des danaïdes en demandant à la BCE de racheter des obligations et de la dette, ce n'est que gagner du temps et repousser l'inévitable. Le problème c'est que plus on gagne du temps, plus on perds de l'argent.
    Dernière modification par antisthene, 06/07/2015, 18h44.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Deux réponses a ce que tu dis :
    - le mot "réforme" m'a toujours fait sourire : quand les décisions prises améliorent la vie des citoyens, ok, mais quand ça les presse comme des citrons, génère du chômage de masse, une précarité généralisée avec des salaires de misère, j'appelle pas ça une réforme (va demander aux espagnols ce qu'ils en pensent des réformes de Rajoy, en Espagne depuis près de deux ans..)
    - tu découvres que l'Europe des 28 est majoritairement constituée de dirigeants conservateurs ? Évidemment qu'ils vont être sur la ligne de Merkel, sauf que je constate par ex que le père Rajoy en Espagne, qui a les mêmes idées que Merkel, a chaud au cul a quelques mois des élections en Espagne. C'est bien la preuve que certains peuples commencent a dire "stop" a ces idées (imagine quand même que les maires de Barcelone et Madrid sont deux "indignées", deux villes pas gauchistes pour un sou, bourgeoise pour Madrid, dirigées par deux militantes de gauche, c'est dire a quel point le ras le bol n'est pas uniquement l'apanage de méchants gauchistes....)
    Deja, faudrait qu'on arrete d'inverser systematiquement le probleme
    Une blague faut pas que ca soit trop long, et surtout, ca doit pas etre prit comme une verité

    Le coup de "c'est l'austerité qui" ... non. NON NON ET NON
    Ce ne sont pas les reformes, ce n'est pas l'austerité qui a foutu les pays dans une merde noire !
    Deja parce qu'en France, y'en a pas eu L'OMBRE DE LA QUEUE D'UNE REFORME OU D'UNE AUSTERITE !
    Les depenses publiques en Frances ne baissent pas, tout secteur confondu (Etat + collectivité + hospitalier) elle sont meme en hausses, comme le nombre de fonctionnaires par ailleurs... fonctionnaires que Mr Valls a decidé d'augmenter... en 2017 (cadeau electoral encore et toujours)

    La France n'a jamais eu autant de chomage
    Autant de mal a relancer son economie, a donner du pouvoir d'achat
    Ce sont les inexistantes profondes reformes la cause ?
    Ce sont les inexistantes drastiques baisses de depenses publiques la cause ?
    Ce sont les inexistantes baisses du nombre de fonctionnaires la cause ?

    C'est 30 années de n'importe quoi economique et politique
    C'est depuis 2000 ou la monnaie unique a ete lancée, 15 ans a n'avoir RIEN A FOUTRE de respecter les conditions necessaires pour utiliser l'Euro (3% de defcits etc...)
    C'est 30 ans gachis financiers, d'immobilisme alors que l'economie mondiale etait completement chamboulé par l'eveil de la Chine, du Bresil, des pays de l'Est enfin liberé des dictatures des amis et alliés republicains du PS
    Pour la France comme pour la Grece sans doute, c'est aussi n'en doutons pas 30 ans de PILLAGE intensif du pays a tous les niveaux, 30 ans de cadeaux electoraux, 30 ans de deficits de plus en plus monstrueux, et la aussi a tous les niveaux

    C'est CA qui nous a mis dans la merde et c'est avec encore plus de depenses publics que les Genies style Melenchon ou Tsipras s'imaginent qu'ils vont relancer l'economie et reequilibrer les deficits ? Serieux.

    C'est CA qui OBLIGE les Etats a se reformer.
    Les reformes ne sont pas les causes, elles sont les consequences de l'enfouissement de l'Etat dans une merde profonde

    Et oui, pour ce sortir de cette merde, va falloir en faire des efforts
    Pas qu'en Grece d'ailleurs d'ailleurs, chez nous aussi, mais pareil qu'en Grece, on ne veut pas le savoir
    Nos problemes ? C'est la faute a l'Europe, c'est la fautes aux banques
    C'est surtout pas la fautes de politiques mafieux qui nous dirigent
    Et des moutons imbeciles qui ne cesse de voter pour celui qui leur fera les plus belles promesses

    Laisser un commentaire:


  • Cyan85
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message
    Pour les grecs bien payés qui ne paient pas d'impôt, tu penses qu'en France cela n'existe pas ?
    On est assez mal placé pour leur donner des leçons en la matière.
    Hou là là on se calme !!!

    Je n'ai rien contre le peuple grec en général mais contre leurs dirigeants successifs coupables du grand gaspillage.

    Et puis j'ai quand même écouté les uns et les autres et il ressort que depuis des années, la politique grecque les faisait courir à la catastrophe.
    Demande aux irlandais qui eux, ont mené une politique d'austérité drastique, ce qui n'est pas notre cas je le sais bien.

    Après, je ne veux donner de leçons à personne, c'est juste un avis perso.
    Et l'UE, si tu veux tout savoir, je pense juste que l'on est allé trop vite en intégrant des pays qui n'étaient pas prêts, comme la Grèce ou la Roumanie par ex.

    Bref, pas la peine de me clouer au pilori, j'ai le droit d'avoir mes idées sans me faire sauter dessus comme ça. Merci d'avance.
    Dernière modification par Cyan85, 06/07/2015, 17h01.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par RATM69 Voir le message
    Raison de plus pour qu'ils sortent de l'euro, non? C'est paradoxal de faire ce constat et de tout faire pour les maintenir dans l'euro.
    pas si paradoxal, le mieux et le plus logique était surtout de ne jamais les faire entrer, les en faire sortir maintenant serait bien plus dramatique que si elle n'y était jamais entrée, on est face à un problème de conscience (nous peuples d'Europe) parce-qu'on sait trés bien que les instigateurs s'en fiche.

    on est dans un climat de vulgarité total ou tout un peuple est sali et pointé du doigt, franchement je me sens terriblement mal pour exiger que des habitants d'un autre pays devrait couper leur retraite en deux ou bosser jusqu'à 70 piges parce-que des véreux et des inccapable les on bernés, de dire que les Grecs sont des tricheurs et voleurs comme le laisse entendre certaines voix, ceux qui trinques le plus dans l'affaire sont ceux qui ont voté le non à plus de 61%, c'est à dire le petit peuple en immense majorité.

    on va avoir sous peu la demonstration que cette Europe comme elle est construite est la pire des chose pour de nombreux peuples, une Europe qui se revèle au fil des ans comme une machine à tordre les droits et avantages acquis, la Grèce n'est que la première de la liste...

    Laisser un commentaire:


  • RATM69
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message
    sauf que l'Europe l'a voulu la Grèce en connaissant trés bien la situation et en magouillant pour la faire entrer.
    quoi qu'il en soit il faut un dernier de la classe dans cette Europe bancale dans laquelle la monnaie n'est absolument pas adapté à la majorité des pays et de leur éconnomie.
    si on dégage la Grèce dans la même logique faudra dégager de nombreux pays dont nous Français, il y aura toujours le cancre de la classe qui sera pointé du doigt pour ne pas regarder le fond du probléme.

    la réalité c'est que l'austérité imposée ne fonctionne pas, les dettes personne ne les reverra jamais, pas plus que celles énormes des Français ou des Allemands.

    faudrait peut-être se pencher un jour sérieusement sur ces organismes spéculateur mafieux qui crée toujours plus de dette avec de la dette, des taux toujours plus haut, gagne pain de charrognards de pays à l'agonie.
    Raison de plus pour qu'ils sortent de l'euro, non? C'est paradoxal de faire ce constat et de tout faire pour les maintenir dans l'euro.

    Laisser un commentaire:


  • SoRcieR-Lo
    a répondu
    Mélenchounos est à nouveau partout. :D

    ça lui fait du bien de pouvoir s'exprimer visiblement.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    C'est sympa pour ceux qui ont deja fait de profondes reformes, puis c'est aussi super sympa pour tous les anciens pays de l'Est entré dans l'union europeenne, et qui ont pour cela du faire de tres drastiques reformes a leur epoque pour adapter leur economie, leur modele social

    De toute facon les merdias se moquent de nous en permanence
    On tente de nous faire croire que Merkel est la grande mechante, que tout coince uniquement a cause des allemands, mais de toute evidence, il y a bien plus de pays europeens a etre de l'avis de Merkel que de l'avis de Hollande
    J'ai posté deux reactions ici de responsables politiques europeens, l'un il y a quelques mois d'un pays scandinave, l'autre tout recemment, quelques messages plus hauts, de la Slovaquie.... c'est pas du tout la ligne de Francois Hollande qui lui veut semble t-il "a tout prix" que les grecs restent dans l'Euro et l'Europe
    Deux réponses a ce que tu dis :
    - le mot "réforme" m'a toujours fait sourire : quand les décisions prises améliorent la vie des citoyens, ok, mais quand ça les presse comme des citrons, génère du chômage de masse, une précarité généralisée avec des salaires de misère, j'appelle pas ça une réforme (va demander aux espagnols ce qu'ils en pensent des réformes de Rajoy, en Espagne depuis près de deux ans..)
    - tu découvres que l'Europe des 28 est majoritairement constituée de dirigeants conservateurs ? Évidemment qu'ils vont être sur la ligne de Merkel, sauf que je constate par ex que le père Rajoy en Espagne, qui a les mêmes idées que Merkel, a chaud au cul a quelques mois des élections en Espagne. C'est bien la preuve que certains peuples commencent a dire "stop" a ces idées (imagine quand même que les maires de Barcelone et Madrid sont deux "indignées", deux villes pas gauchistes pour un sou, bourgeoise pour Madrid, dirigées par deux militantes de gauche, c'est dire a quel point le ras le bol n'est pas uniquement l'apanage de méchants gauchistes....)

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par RATM69 Voir le message
    Pour moi c'est juste impossible, sinon cela fera tâche d'huile et les contribuables portugais, italiens, espagnoles, voire même français demanderont la même chose pour eux. Et on ne parlera plus de seulement 300 Mds€ de dettes à abandonner, mais bien plus.

    Quels signaux enverrons nous aux autres pays? Soyez cigales, on finira bien par annuler votre dette? Quitte à prendre sa perte, l'europe doit le faire en dégageant la Grèce.
    sauf que l'Europe l'a voulu la Grèce en connaissant trés bien la situation et en magouillant pour la faire entrer.
    quoi qu'il en soit il faut un dernier de la classe dans cette Europe bancale dans laquelle la monnaie n'est absolument pas adapté à la majorité des pays et de leur éconnomie.
    si on dégage la Grèce dans la même logique faudra dégager de nombreux pays dont nous Français, il y aura toujours le cancre de la classe qui sera pointé du doigt pour ne pas regarder le fond du probléme.

    la réalité c'est que l'austérité imposée ne fonctionne pas, les dettes personne ne les reverra jamais, pas plus que celles énormes des Français ou des Allemands.

    faudrait peut-être se pencher un jour sérieusement sur ces organismes spéculateur mafieux qui crée toujours plus de dette avec de la dette, des taux toujours plus haut, gagne pain de charrognards de pays à l'agonie.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par MockingBird69 Voir le message
    Tsipras, Syriza et les Grecs sont des héros!
    Pourquoi ? Parce qu'ils n'osent pas assumer leur responsabilité ?
    Parce qu'ils ont fait perdre des mois a leur pays au lieu de le reformer
    Parce qu'ils ont fait perdres des mois de negociations avec l'Europe ?
    Parce qu'ils se retrouvent sans pognon avec les banques fermées et des liquidités bancaires qui s'evaporent a grande vitesse et risque de se tarir tres vite ? Bientot un retour au troc comme dans les premieres heures de leur histoire ?

    Ce serait plutot des zeros que des heros

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    C'est sympa pour ceux qui ont deja fait de profondes reformes, puis c'est aussi super sympa pour tous les anciens pays de l'Est entré dans l'union europeenne, et qui ont pour cela du faire de tres drastiques reformes a leur epoque pour adapter leur economie, leur modele social

    De toute facon les merdias se moquent de nous en permanence
    On tente de nous faire croire que Merkel est la grande mechante, que tout coince uniquement a cause des allemands, mais de toute evidence, il y a bien plus de pays europeens a etre de l'avis de Merkel que de l'avis de Hollande
    J'ai posté deux reactions ici de responsables politiques europeens, l'un il y a quelques mois d'un pays scandinave, l'autre tout recemment, quelques messages plus hauts, de la Slovaquie.... c'est pas du tout la ligne de Francois Hollande qui lui veut semble t-il "a tout prix" que les grecs restent dans l'Euro et l'Europe

    Laisser un commentaire:


  • RATM69
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message
    comme Henri Guaino (nettement moins con que la moyenne dans son camp politique) l'a justement dit ce matin sur une chaine d'info il faudra annuler la dette Grecque, il n'y a pas d'autres solution, comme on a annuler les deux tiers de la dette Allemande après guerre d'une nature et d'un montant autrement plus grave et sérieux, alors que la mère Merkel fasse pas chier et passe l'éponge ou alors paye sa dette avant de l'ouvrir.
    n'oublions pas que l'entrée de la Grèce dans l'Europe s'est faite pas des technocrates véreux qui on falsifié les comptes Grecques avec la collaboration des banques, et ben maintenant à tout ceux qui soutienne cette Europe il faut payer, ce n'est pas aux retraités et au petit peuple d'en subir les conséquences !
    Pour moi c'est juste impossible, sinon cela fera tâche d'huile et les contribuables portugais, italiens, espagnoles, voire même français demanderont la même chose pour eux. Et on ne parlera plus de seulement 300 Mds€ de dettes à abandonner, mais bien plus.

    Quels signaux enverrons nous aux autres pays? Soyez cigales, on finira bien par annuler votre dette? Quitte à prendre sa perte, l'europe doit le faire en dégageant la Grèce.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message
    Autant je suis à peu près d'accord sur le fonds de ton discours, autant, il ne faut quand même pas exagérer : dire que les graves problèmes de collecte de l'impôt en Grèce (centres décentralisés favorisant le clientèlisme, pans entiers de la société totalement exonérés d'impôts comme l'Eglise ou les armateurs, fraude à la TVA massive et très répandue...) sont peanuts, j'ose espérer que tu n'es pas sérieux, parce que c'est juste la base de la justice sociale en fait, et je parle même pas des montants énormes que cela représente dans le budget de l'Etat (en France, pays loin d'être particulièrement vertueux en matière de respect des lois, la TVA, c'est 140 milliards par an).
    Je n'ai jamais dit que les problèmes de collecte d'impôt étaient négligeables. C'est un vrai problème en Grèce comme l'histoire du cadastre et d'autres choses. J'ai par contre dit que si on compare l'impact des plans d'austérité et l'impact de ces problèmes d'imposition en Grèce sur les déboires économiques actuels de la Grèce, on voit bien que les erreurs répétées du FMI et de l'UE ont une responsabilité bien supérieure.

    Laisser un commentaire:


  • MockingBird69
    a répondu
    Tsipras, Syriza et les Grecs sont des héros!

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    comme Henri Guaino (nettement moins con que la moyenne dans son camp politique) l'a justement dit ce matin sur une chaine d'info il faudra annuler la dette Grecque, il n'y a pas d'autres solution, comme on a annuler les deux tiers de la dette Allemande après guerre d'une nature et d'un montant autrement plus grave et sérieux, alors que la mère Merkel fasse pas chier et passe l'éponge ou alors paye sa dette avant de l'ouvrir.
    n'oublions pas que l'entrée de la Grèce dans l'Europe s'est faite pas des technocrates véreux qui on falsifié les comptes Grecques avec la collaboration des banques, et ben maintenant à tout ceux qui soutienne cette Europe il faut payer, ce n'est pas aux retraités et au petit peuple d'en subir les conséquences !

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X