Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • topofnet1
    a répondu
    Envoyé par Cadole Voir le message
    Si tu étais un vrai savoyard, tu dirais savoisien, non ? :grn:

    Sinon, j'espère réellement que c'est un montage (la dernière image notamment, assez éloquente)...

    la taille des bulletins de vote, franchement, il y avait moyen de faire plus petit :grn:

    Sinon, je viens de voir qu'un premeir rafale a largué 2 bombinettes sur l'irak, vous savez d'où ils décollent ?

    Laisser un commentaire:


  • tom83
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Pour le foot c'était un exemple, pour montrer que l'Ecosse a plus d'indépendance par rapport au sport.
    Niveau identité, je connais également bien la catalogne par rapport aussi à mes origines, effectivement, cette région est à part, il y a une identité assez forte. Maintenant l'Ecosse reste une nation, la preuve qu'il y a une grosse identité, c'est un pays de gauchiste, contrairement à l'Angleterre qui est bien à droite. Puis un écossais n'est pas un anglais, contrairement à un catalan qui est un espagnol.

    Tes chiffres sont intéressants, mais ça montre aussi que depuis tout ce temps, la situation de la Catalogne n'a pas énormément évoluée, elle est seulement une région, autonome certes...
    Un catalan est autant espagnol qu'un ecossais citoyen du royaume uni, mais pas plus madrilene que les ecossais anglais...
    J'irai pas leur dire à tous qu'ils sont espagnols:grn:

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Envoyé par tom83 Voir le message
    (PS: j'ai corrigé certains éléments de mon précédent message, m'était un peu emballé j'ai vérifié mes dires)

    Je sais bien qu'on est sur un forum de foot mais ce n'est pas une raison pour utiliser comme argument de l'indépendance l'équipe de foot!
    Qu'elle soit moins "reconnue" je n'en sais rien (perso je suis d'origine espagnole donc je connais mieux la catalogne que l'écosse:grn:) mais moins d'identité ce n'est pas vrai. La Catalogne a une histoire et une culture propre, et comme pour l'Ecosse, les 'alliances (mariage &co) ont fait que la Catalogne et l'Espagne ont été ensemble puis pas ensemble puis...

    Le Royaume Uni date de 1707 alors qu'on "fete" les 300 ans de la défaite des catalans face aux Bourbons français et espagnols. Le conseil des cents qui a géré barcelone pendant 5 siècles n'a été dissout qu'en 1716. La Generalitat est rétabli depuis 1978 alors que le Parlement écossais est plus jeune.

    Moi si on me demande, je suis contre l'indépendance de la Catalogne (et j'avais pas d'avis sur l'Ecosse meme si j'y vois pas trop d'interet), mais la Catalogne est plus prete à l'indépendance que l'Ecosse.
    Pour le foot c'était un exemple, pour montrer que l'Ecosse a plus d'indépendance par rapport au sport.
    Niveau identité, je connais également bien la catalogne par rapport aussi à mes origines, effectivement, cette région est à part, il y a une identité assez forte. Maintenant l'Ecosse reste une nation, la preuve qu'il y a une grosse identité, c'est un pays de gauchiste, contrairement à l'Angleterre qui est bien à droite. Puis un écossais n'est pas un anglais, contrairement à un catalan qui est un espagnol.

    Tes chiffres sont intéressants, mais ça montre aussi que depuis tout ce temps, la situation de la Catalogne n'a pas énormément évoluée, elle est seulement une région, autonome certes...

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Envoyé par Cadole Voir le message
    Dans n'importe quelle élection d'un pays démocratique, 55 % constitue une majorité "confortable" C'est tout de même 10 points d'écart avec l'autre camp. Mais malgré tout, le plus remarquable dans le camp écossais, c'est que le "oui" soit passé de 25 à 45 % en quelques mois. L'idée de l'indépendance a fait son chemin, mais pas suffisamment, notamment chez les plus âgés, plus conservateurs. Il semblerait que les +65 ans aient voté à 70 % pour le non. A ce titre, faire voter les jeunes dès 16 ans n'était pas bête, au contraire, puisque les jeunes étaient majoritairement pro-indépendance. Les femmes ont aussi pesé dans la "crainte de l'inconnu". Si on fait une caricature, l'Ecossais jeune, mâle et plutôt pauvre a voté pour. L'Ecossaise âgée et riche a voté contre. C'est drôle, ça rappelle un peu "Braveheart" où les gueux se battent pour leur indépendance pendant que les barons veulent garder leurs fiefs :grn:
    Oui bien sûr si on prend le chiffre comme ça, 55% c'est déjà pas mal, mais si on lie ce chiffre avec la situation non ce n'est pas énorme ! Surtout comme je l'ai dit au dessus, dans les 55% il y en a beaucoup qui seraient pour l'indépendance de l'Ecosse, mais qui ont voté non car ils ne savent pas si l'Ecosse pourrait s'assurer, tout ça pour dire que si il devait y avoir des études plus poussées montrant que l'Ecosse pourrait tout à fait devenir autonome, ça pourrait vite basculer !
    Si les jeunes votaient plus "oui", alors oui c'était une bonne idée pour les indépendantistes de faire voter les jeunes à partir de 16 ans, mais de façon générale, sans savoir qui vote pour qui, un jeune de 16 ans en sait trop peu pour avoir un vrai point de vue sur le débat(sauf exceptions).
    Oui c'est un peu le remake de Braveheart quelques siècles plus tard ! :grn:

    Envoyé par Cadole Voir le message
    La question du pétrole se pose pour pas mal de pays, comme la Norvège qui dépend aussi beaucoup de ses ressources naturelles. Pour autant, je ne pense pas que la pénurie à venir fasse planer le risque d'une perte de leur souveraineté.

    Concernant la Corse, il faut bien voir que la plupart des pays ou régions qui envisagent leur indépendance le font parce qu'ils sont mieux - ou aussi bien - lotis que leurs voisins et veulent garder leur part du gâteau (Ecosse, Catalogne, Flandre, Padanie...). A ce niveau, la Corse est loin du compte et les Corses le savent mieux que personne. L'île est à la remorque du continent. Les indépendantistes locaux tiennent plus du folklore qu'autre chose. Un peu comme la charcuterie ou les polyphonies...
    Bien sûr que le problème du pétrole commence à être récurent dans pas mal de pays mais la Norvège n'est pas un état depuis hier, c'est complètement différent, là l'Ecosse dit "on va pouvoir s'assumer, on a du pétrole pour un 15-20ans" si tu veux paraître crédible, tu ne pourras pas te baser que sur ça pour faire tourner le pays !
    La corse on parle souvent d'eux pour l'indépendance mais il n'y a pas une réelle volonté de devenir indépendant, c'est juste que la minorité indépendantiste est bruyante. Puis comme tu le dis, la corse n'est en aucun cas une région "moteur" de la France.

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Si tu étais un vrai savoyard, tu dirais savoisien, non ? :grn:

    Sinon, j'espère réellement que c'est un montage (la dernière image notamment, assez éloquente)...

    Laisser un commentaire:


  • DarkY69
    a répondu
    Tout vos rapports à l'histoire son assez marrant.

    On ne peut pas refaire l'histoire. On ne peut pas l'ignorer. Etc...

    En fait les Ecossais avaient rendez vous avec leur histoire, pour l'écrire, pas pour lire celle d'avant. Ils ont choisis cette voie aujourd'hui. Grand bien leur fasse. Mais au fond ils le savent, que leur vrai allié c'est la France.:grn:
    Moi ca m'aurait arrangé le Oui, pour voir ce qu'ils auraient fait de l'Union Jack. :D

    Mais moi je m'en fous, je suis Savoyard de toute façon. Et bam, de l'identitaire. :D

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Sur le plan historique oui ça fait longtemps ! :)

    Ce que je voulais dire c'est que 55%, ce n'est pas une grosse majorité, il suffit d'un évènement pour que ça se rééquilibre... Sachant que dans les 55%, on sait qu'il y en a beaucoup qui voudraient d'une Ecosse indépendante mais qui ont un doute sur la faisabilité de ce projet économiquement parlant, ce qui est tout à fait normal. Le référendum a selon moi été mal préparé et donc imposer ce vote si tôt alors que la population n'a pas tous les éléments en main pour répondre, c'est moyen... Autre élément perfectible, le fait d'accorder le droit de vote à des jeunes de 16 ans, déjà que pour des adultes, c'est compliqué de savoir si une Ecosse "libre" peut se débrouiller seule, alors je ne vois pas comment ces jeunes générations pourrait le savoir, surtout que l'économie, on ne l'aborde pas ou très peu à cet âge... Dans leur cas, ils suivront l'avis de leurs parents.
    Dans n'importe quelle élection d'un pays démocratique, 55 % constitue une majorité "confortable" C'est tout de même 10 points d'écart avec l'autre camp. Mais malgré tout, le plus remarquable dans le camp écossais, c'est que le "oui" soit passé de 25 à 45 % en quelques mois. L'idée de l'indépendance a fait son chemin, mais pas suffisamment, notamment chez les plus âgés, plus conservateurs. Il semblerait que les +65 ans aient voté à 70 % pour le non. A ce titre, faire voter les jeunes dès 16 ans n'était pas bête, au contraire, puisque les jeunes étaient majoritairement pro-indépendance. Les femmes ont aussi pesé dans la "crainte de l'inconnu". Si on fait une caricature, l'Ecossais jeune, mâle et plutôt pauvre a voté pour. L'Ecossaise âgée et riche a voté contre. C'est drôle, ça rappelle un peu "Braveheart" où les gueux se battent pour leur indépendance pendant que les barons veulent garder leurs fiefs :grn:

    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Après on n'est pas en Ecosse, on ne vit la chose comme eux, mais on n'a pas l'impression qu'il y a eu suffisamment d'études réalisées, par exemple certains économistes disaient que le pétrole représenterait 15% du PIB du pays, ce qui serait largement suffisant pour la survie de l'état, en revanche les ressources de pétrole commencent à s'épuiser, donc il faudra trouver une alternative... Avec un tel argument, comment voulez-vous que les écossais soient optimistes en une Ecosse libre ?
    La question du pétrole se pose pour pas mal de pays, comme la Norvège qui dépend aussi beaucoup de ses ressources naturelles. Pour autant, je ne pense pas que la pénurie à venir fasse planer le risque d'une perte de leur souveraineté.

    Concernant la Corse, il faut bien voir que la plupart des pays ou régions qui envisagent leur indépendance le font parce qu'ils sont mieux - ou aussi bien - lotis que leurs voisins et veulent garder leur part du gâteau (Ecosse, Catalogne, Flandre, Padanie...). A ce niveau, la Corse est loin du compte et les Corses le savent mieux que personne. L'île est à la remorque du continent. Les indépendantistes locaux tiennent plus du folklore qu'autre chose. Un peu comme la charcuterie ou les polyphonies...

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    La catalogne a une certaine marge de manœuvre au niveau politique, mais elle est bien moins reconnue indépendante et a moins d'identité que l'Ecosse, comme ça a été dit, l'Ecosse a une équipe de football, etc...
    Moins d'identité ? C'est très relatif.

    Laisser un commentaire:


  • tom83
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Disons que les sondages ne donnent pas les mêmes % en catalogne qu'en Ecosse.

    La catalogne a une certaine marge de manœuvre au niveau politique, mais elle est bien moins reconnue indépendante et a moins d'identité que l'Ecosse, comme ça a été dit, l'Ecosse a une équipe de football, etc...
    (PS: j'ai corrigé certains éléments de mon précédent message, m'était un peu emballé j'ai vérifié mes dires)

    Je sais bien qu'on est sur un forum de foot mais ce n'est pas une raison pour utiliser comme argument de l'indépendance l'équipe de foot!
    Qu'elle soit moins "reconnue" je n'en sais rien (perso je suis d'origine espagnole donc je connais mieux la catalogne que l'écosse:grn:) mais moins d'identité ce n'est pas vrai. La Catalogne a une histoire et une culture propre, et comme pour l'Ecosse, les 'alliances (mariage &co) ont fait que la Catalogne et l'Espagne ont été ensemble puis pas ensemble puis...

    Le Royaume Uni date de 1707 alors qu'on "fete" les 300 ans de la défaite des catalans face aux Bourbons français et espagnols. Le conseil des cents qui a géré barcelone pendant 5 siècles n'a été dissout qu'en 1716. La Generalitat est rétabli depuis 1978 alors que le Parlement écossais est plus jeune.

    Moi si on me demande, je suis contre l'indépendance de la Catalogne (et j'avais pas d'avis sur l'Ecosse meme si j'y vois pas trop d'interet), mais la Catalogne est plus prete à l'indépendance que l'Ecosse.

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Envoyé par tom83 Voir le message
    Les indépendantistes sont loin d'avoir la majorité au Parlement de Catalogne, ils ont même pris une "fessée" alors qu'on leur prédisait une percée historique aux dernières élections.

    La Catalogne, et Barcelone en particulier, est peuplée pour la plupart par des espagnols (un peu comme Paris peuplé par des non-parisiens). Un référendum officiel avec campagne électorale comme en Ecosse ne mènerait certainement pas à l'indépendance.

    Par contre le référendum plus ou moins illégal qui sera(it?) organisé début novembre va faire ressortir le "Oui" massivement, car seuls ceux qui sont pour vont aller "voter"
    Disons que les sondages ne donnent pas les mêmes % en catalogne qu'en Ecosse.


    Envoyé par tom83 Voir le message
    Pas tant que ça. La Catalogne à son parlement, sa propre consitution, et est relativement "autonome" par rapport à l'Espagne. Aujourd'hui l'Ecosse est meme la meilleure comparaison possible pour les catalans, c'est pour ça que les indépendantistes catalans esperaient tant que le oui l'emporte en ecosse.
    La catalogne a une certaine marge de manœuvre au niveau politique, mais elle est bien moins reconnue indépendante et a moins d'identité que l'Ecosse, comme ça a été dit, l'Ecosse a une équipe de football, etc...

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Envoyé par Myrelingues Voir le message
    Mais on ne peut pas ignorer l'Histoire.
    Demande aux commerçants corses comment ils vivent les grèves SNCM, c'est une catastrophe, la corse seule, elle va galérer sévère ! Et la population en est consciente, elle vit grâce au tourisme, en devenant un état, le prix du bateau ne sera plus le même, alors déjà que le tourisme est en forte baisse là-bas...

    On ne peut pas ignorer l'histoire, mais on ne peut pas la refaire non plus !

    Laisser un commentaire:


  • tom83
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Pour les catalans c'est très différent, des sondages ont été réalisés, ça parle de 60% pour l'indépendance de la Catalogne, si il devait y avoir un référendum, on sait à coup sûr quelle issue il y aurait.
    Les indépendantistes ont la majorité au Parlement de Catalogne,mais ils sont en recul alors qu'on leur prédisait une percée historique aux dernières élections.

    La Catalogne, et Barcelone en particulier, est peuplée pour la plupart par des espagnols (un peu comme Paris peuplé par des non-parisiens). Un référendum officiel avec campagne électorale comme en Ecosse ne mènerait pas forcément à l'indépendance.

    Par contre le référendum plus ou moins illégal qui sera(it?) organisé début novembre va faire ressortir le "Oui" massivement, car seuls ceux qui sont pour vont aller "voter"

    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Pour l'Ecosse la situation est différente de la Catalogne par exemple, donc c'est vrai qu'ils sont en parti indépendants.
    Pas tant que ça. La Catalogne à son parlement, sa propre consitution, et est relativement "autonome" par rapport à l'Espagne. Aujourd'hui l'Ecosse est meme la meilleure comparaison possible pour les catalans, c'est pour ça que les indépendantistes catalans esperaient tant que le oui l'emporte en ecosse.
    Dernière modification par tom83, 19/09/2014, 13h19.

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Pour la Corse, là par contre absolument pas d'accord. L'histoire, c'est l'histoire, on ne peut pas revenir en arrière, surtout que maintenant la Corse est dépendante de la France ! Puis seuls 10% des corses souhaitent l'indépendance de l'ile...
    Mais on ne peut pas ignorer l'Histoire.

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Envoyé par Myrelingues Voir le message
    C'est vrai que c'est très dommage pour les Écossais, c'était une superbe opportunité pour eux de voler de leur propres ailes. Ceci dit, ce n'est pas dramatique non plus. L'Ecosse à déjà ses propres équipes nationales, championnat, une certaine autonomie. Et après ce référendum, il devrait y avoir plus de décentralisation.

    La décentralisation de la France, même sa fédéralisation, est encore plus nécessaire ! La Corse doit aussi être libérée ; sa conquête est un crime historique !
    Pour l'Ecosse la situation est différente de la Catalogne par exemple, donc c'est vrai qu'ils sont en parti indépendants.

    En lisant ton premier post, je me doutais bien qu'il y aurait le terme "décentralisation" dans ton post ! :grn:
    Plus sérieusement, la fédéralisation je ne suis pas contre, on peut voir par exemple qu'une région comme Rhône-Alpes fonctionnent très bien, ça peut rendre chaque région plus attractive en développant chacune ses activités culturelles. D'ailleurs le regroupement et diminution des régions tend vers ça, on réduit le nombre de régions pour éventuellement avoir moins de régions fédérées.

    Pour la Corse, là par contre absolument pas d'accord. L'histoire, c'est l'histoire, on ne peut pas revenir en arrière, surtout que maintenant la Corse est dépendante de la France ! Puis seuls 10% des corses souhaitent l'indépendance de l'ile...

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Envoyé par Cadole Voir le message
    Ils ne pouvaient pas attendre indéfiniment (300 ans, c'est déjà pas mal comme attente ^^). Le SNP indépendantiste est au pouvoir en Ecosse et la droite dirige le R-U. L'Ecosse étant plutôt largement à gauche, les conditions de base étaient réunies, mais comme je le pensais, il y avait beaucoup trop d'indécis pour que le "oui" l'emporte. Les menaces / craintes brandies par les "anti", et aussi certainement la peur de "l'inconnu", les ont largement convaincus de rester dans le giron anglais. Intéressant malgré tout de voir que la plus grande ville d'Ecosse (Glasgow) a voté "oui".
    Sur le plan historique oui ça fait longtemps ! :)

    Ce que je voulais dire c'est que 55%, ce n'est pas une grosse majorité, il suffit d'un évènement pour que ça se rééquilibre... Sachant que dans les 55%, on sait qu'il y en a beaucoup qui voudraient d'une Ecosse indépendante mais qui ont un doute sur la faisabilité de ce projet économiquement parlant, ce qui est tout à fait normal. Le référendum a selon moi été mal préparé et donc imposer ce vote si tôt alors que la population n'a pas tous les éléments en main pour répondre, c'est moyen... Autre élément perfectible, le fait d'accorder le droit de vote à des jeunes de 16 ans, déjà que pour des adultes, c'est compliqué de savoir si une Ecosse "libre" peut se débrouiller seule, alors je ne vois pas comment ces jeunes générations pourrait le savoir, surtout que l'économie, on ne l'aborde pas ou très peu à cet âge... Dans leur cas, ils suivront l'avis de leurs parents.

    Après on n'est pas en Ecosse, on ne vit la chose comme eux, mais on n'a pas l'impression qu'il y a eu suffisamment d'études réalisées, par exemple certains économistes disaient que le pétrole représenterait 15% du PIB du pays, ce qui serait largement suffisant pour la survie de l'état, en revanche les ressources de pétrole commencent à s'épuiser, donc il faudra trouver une alternative... Avec un tel argument, comment voulez-vous que les écossais soient optimistes en une Ecosse libre ?

    Comme tu le dis c'est beaucoup trop indécis actuellement, mais il y avait effectivement les conditions idéologiques réunies pour faire le référendum.

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Envoyé par Cadole Voir le message
    Ils ne pouvaient pas attendre indéfiniment (300 ans, c'est déjà pas mal comme attente ^^). Le SNP indépendantiste est au pouvoir en Ecosse et la droite dirige le R-U. L'Ecosse étant plutôt largement à gauche, les conditions de base étaient réunies, mais comme je le pensais, il y avait beaucoup trop d'indécis pour que le "oui" l'emporte. Les menaces / craintes brandies par les "anti", et aussi certainement la peur de "l'inconnu", les ont largement convaincus de rester dans le giron anglais. Intéressant malgré tout de voir que la plus grande ville d'Ecosse (Glasgow) a voté "oui".
    C'est vrai que c'est très dommage pour les Écossais, c'était une superbe opportunité pour eux de voler de leur propres ailes. Ceci dit, ce n'est pas dramatique non plus. L'Ecosse à déjà ses propres équipes nationales, championnat, une certaine autonomie. Et après ce référendum, il devrait y avoir plus de décentralisation.

    La décentralisation de la France, même sa fédéralisation, est encore plus nécessaire ! La Corse doit aussi être libérée ; sa conquête est un crime historique !

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Envoyé par Blackcat Voir le message
    Avec ou sans attentats, l'important est de ne pas avoir peur.
    T'inquiètes, ils ne m'ont jamais fait peur. La mort non plus.

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Le référendum est selon moi fait trop tôt, aujourd'hui on remarque que c'est pratiquement du 50-50, donc quoi qu'il arrive, que l'Ecosse devienne indépendante ou non, il y aura la moitié de la population qui se sentira lésée ! Il aurait à mon avis été préférable d'attendre car peut être qu'aujourd'hui, l'Ecosse restera dans le Royaume Uni à 52 %, mais peut être que dans un an, 60% de la population prônera le "oui" ou inversement...
    Ils ne pouvaient pas attendre indéfiniment (300 ans, c'est déjà pas mal comme attente ^^). Le SNP indépendantiste est au pouvoir en Ecosse et la droite dirige le R-U. L'Ecosse étant plutôt largement à gauche, les conditions de base étaient réunies, mais comme je le pensais, il y avait beaucoup trop d'indécis pour que le "oui" l'emporte. Les menaces / craintes brandies par les "anti", et aussi certainement la peur de "l'inconnu", les ont largement convaincus de rester dans le giron anglais. Intéressant malgré tout de voir que la plus grande ville d'Ecosse (Glasgow) a voté "oui".

    Laisser un commentaire:


  • BenzBenz59
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Sinon :

    Peut être que ça a déjà été posté ici...

    Sur le moment ça m'a fait rire, puis c'est là que tu te dis qu'un mouvement de ce genre peut rapidement virer !





    http://www.fdesouche.com/505669-une-...a-en-allemagne
    Faut qu'ils fassent attention, l'Allemand, il a pas la patience...

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Sinon :

    Peut être que ça a déjà été posté ici...

    Sur le moment ça m'a fait rire, puis c'est là que tu te dis qu'un mouvement de ce genre peut rapidement virer !





    http://www.fdesouche.com/505669-une-...a-en-allemagne

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Le référendum est selon moi fait trop tôt, aujourd'hui on remarque que c'est pratiquement du 50-50, donc quoi qu'il arrive, que l'Ecosse devienne indépendante ou non, il y aura la moitié de la population qui se sentira lésée ! Il aurait à mon avis été préférable d'attendre car peut être qu'aujourd'hui, l'Ecosse restera dans le Royaume Uni à 52 %, mais peut être que dans un an, 60% de la population prônera le "oui" ou inversement...

    Laisser un commentaire:


  • Blackcat
    a répondu
    Envoyé par Myrelingues Voir le message
    Ils le font exprès pour qu'on vienne à eux. Ils se croient invincibles "grâce à Allah". Mais quand leur pathétique mouvement sera écrasé, ça va leur faire tout drôle. Ce qu'il faut c'est les écraser rapidement parce qu'il se rendent compte que tout est perdu, il risque d'avoir le temps de préparer des attentats en occident...
    Avec ou sans attentats, l'important est de ne pas avoir peur.

    Il y a 19 ans, un autre groupe islamiste, le GIA, avait cru terroriser la France. J'étais à Paris et je me souviens des métros presque vides, des fausses alertes à la bombe, de l'horreur de Saint-Michel. J'ai pris un TGV avec une bombe qui n'a pas explosé (je l'ai appris aux infos). L'important, dans ces moments-là, est de ne pas montrer sa peur, de continuer à vivre, à faire ses courses, à aller au travail... Parce que ce que ces groupes trouvent jouissif, c'est de faire peur, de choquer, de voir qu'ils remplissent l'horizon des gens qu'ils persécutent. Les attentats ont été déjoués par la vigilance, et les dingues se sont calmés. Il va arriver la même chose à l'EI, sauf que la vigilance, cette fois, est internationale. Et surtout qu'on ne dise pas que c'est la faute des Américains, parce que le GIA, ce n'était pas la faute de la France. Ces groupes peuvent surgir n'importe où, il suffit d'un allumé avec beaucoup de fric et une bonne connexion Internet.

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Envoyé par BenzBenz59 Voir le message
    En tous cas, ces abrutis font tout pour qu'on les attaque. J'avoue avoir du mal avec la seule explication de la terreur comme arme de communication et de combat pour comprendre leurs actes.
    Ils le font exprès pour qu'on vienne à eux. Ils se croient invincibles "grâce à Allah". Mais quand leur pathétique mouvement sera écrasé, ça va leur faire tout drôle. Ce qu'il faut c'est les écraser rapidement parce qu'il se rendent compte que tout est perdu, il risque d'avoir le temps de préparer des attentats en occident...

    Laisser un commentaire:


  • Blackcat
    a répondu
    Envoyé par BenzBenz59 Voir le message
    La dernière fois que j'avais lu un truc aussi immonde, c'était sur la campagne des Japonais en Chine pendant la deuxième guerre mondiale. Les gars étaient si allumés et sadiques que je crois que les djihadistes de l'Etat Islamique n'ont pas encore atteint leur niveau d'abomination.

    En tous cas, ces abrutis font tout pour qu'on les attaque. J'avoue avoir du mal avec la seule explication de la terreur comme arme de communication et de combat pour comprendre leurs actes.
    La Gestapo, avant de devenir une arme de terreur, était une police comme une autre. C'est avec l'arrivée d'un sadique à sa direction que cette police d'Etat est devenue un repaire de sadiques. A la tête de l'EI, il y a probablement un sadique, ce qui légitime toutes les exactions perpétrées par ses subordonnés.

    L'EI est un ramassis de criminels, d'assassins et de violeurs, sans doute la pire concentration de barbares et d'asociaux de notre époque. Des gens prêts à tout pour le fric. Qu'on ne s'y trompe pas, Allah n'est qu'un prétexte. Je doute qu'un Dieu, quel qu'il soit, autorise pareille conduite. L'armée d'EI, en dehors de ce contexte, peuplerait les hôpitaux psychiatriques et les prisons. Ces gens auraient tourné voyou quoi qu'il arrive. Nous ne sommes pas responsables de leur inconduite. C'est un chemin qu'ils ont choisi. Ils doivent être punis sans circonstance atténuante. Ils doivent être traités à l'égal des criminels de guerre.
    Dernière modification par Blackcat, 18/09/2014, 17h44.

    Laisser un commentaire:


  • BenzBenz59
    a répondu
    Envoyé par Myrelingues Voir le message
    Les enfants abusées devant leurs mères
    La bestialité des islamistes n'a pas de limite. "Nos tortionnaires n'épargnent personne. Ni les femmes avec des enfants en bas-âge pas plus que les petites filles de moins de douze ans. Certaines fillettes sont devenues muettes à force d'être abusées et ont été emmenées par les jihadistes. Beaucoup de mères ont tenté de se suicider après ça".

    ]
    La dernière fois que j'avais lu un truc aussi immonde, c'était sur la campagne des Japonais en Chine pendant la deuxième guerre mondiale. Les gars étaient si allumés et sadiques que je crois que les djihadistes de l'Etat Islamique n'ont pas encore atteint leur niveau d'abomination.

    En tous cas, ces abrutis font tout pour qu'on les attaque. J'avoue avoir du mal avec la seule explication de la terreur comme arme de communication et de combat pour comprendre leurs actes.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X