Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • 007.
    a répondu
    Envoyé par Earls court Voir le message
    C'est là d'un des gros paradoxes de cette génération de crétins qui part grossir les rangs en Syrie. Comme le disait je ne sais plus qui sur ce forum, on est désormais loin des fondamentalistes diplômés en ingénierie et qui allaient se faire péter dans des tours au nom de la religion. On a plus des racailles issues de pays en crise morale et qui cherchent un peu d'aventures, ou des types complètement paumés qui à la base n'avaient rien à voir avec l'Islam. Le genre de gars sorti de nulle part, qui a échoué dans le foot et à la Nouvelle Star et qui ne voit d'avenir que dans le djihad pour évacuer toute sa frustration. Génération de winners dont le Normand et les deux Bretons sont les figures de proue. :fier:

    La grosse blague sur ces types, c'est qu'ils rejettent l'Occident et sont les premiers à communiquer leurs "exploits" sur facebook, à changer leurs statuts et à remplir "soldat" dans l'onglet profession" et mettre à jour leur timeline...

    Le marché du psy a un très bel avenir dans ces pays !
    Cela dit, il y a une certaine mixité de profiles,
    s'il y a en effet la racaille totalement déconnectée de la religion à la base et qui a en effet besoin d'aller exprimer ses plus bas instincts, il y a aussi le profil de Maxime le normand converti, qui me semble par exemple différent et c'est plus pour ce genre de profil que j'éprouve de la peine. Il est me semble-t-il converti depuis 4 ans et avait plutot bonne réputation au niveau du comportement. Qu'est ce qui fait donc que du jour au lendemain il (ou d'autres comme lui) laisse tout derrière lui, sa vie de confort en France pour partir dans une zone où la mort l'attend probablement ?
    Il y a chez eux une intime conviction d'être allé défendre des opprimés contre la tyrannie (telle que la propagande internet -youtube & facebook- tente de faire croire) chiite de Bashar en Syrie et de Maliki en Irak. Les images d'atrocités sont nombreuses, et suffisent à créer une haine, et une colère qui peut les pousser au départ. Sauf qu'une fois sur place, certains vont se rendre compte qu'ils seront dans un rôle de bourreau et feront demi tour (beaucoup de daeshites de divers pays ont fait demi tour constatant qu'ils ont mis les pieds là où ils n'imaginaient pas), mais d'autres seront pris dans l'engrenage et d'autres apprécieront au contraire leur nouveau rôle. Donc il y a ceux partis en âme et conscience d'aller verser le sang, et il y a ceux qui se sont trompés de combat (un combat qu'ils imaginaient allait donner sens à leur vie, parce que la gamine de 14 ans qui va là bas ne connaissant rien de sa religion a simplement été trop influencée émotionnellement par des images d'atrocités la faisant culpabiliser de vivre dans le confort).
    En tous cas, comme tu dis, beaucoup de cas relèvent de la psychiatrie bien avant la théologie !

    Envoyé par Earls court Voir le message
    Il est vrai que la situation en Syrie est emmerdante depuis le jour où les festivités ont commencé il y a trois ans. On pensait que Bachar allait écraser la rébellion, qui s'est finalement mieux défendue. Avec le temps cette rébellion a attiré un peu tout et n'importe quoi, de démocrates qui luttaient contre le despote au fondamentaliste comme ceux qu'on voit aujourd'hui. Sans oublier les problèmes confessionnels avec les Chrétiens d'Orient ou bien les soucis ethniques avec les Kurdes, les Druzes. Tout ce foutoir mélangé à la sauce moyen-orientale et noyé dans les intérêts géopolitiques des grandes puissances occidentales et des relations ancestrales avec les pays de la région dont le Liban et Israël...
    Envisager aujourd'hui une lutte fraticide entre Al Nosra et Daesh est clairement ce qu'il y a de moins pire dans cette région, pour les intérêts de nombreux pays de la zone.
    Personne n'a voulu se mouiller avant et ce serait suicidaire d'intervenir aujourd'hui, au moment où la rivalité entre les différents groupes que tout l'Occident déteste, atteint son paroxysme.
    t'as bien résumé l’engrenage qui s'est emparé de la situation,
    c'est allé très vite par une technique simple : groupes armés cachés au milieu des civils > l'armée tire dans le tas > beaucoup de morts > des images et des émotions > des appels au combat et on se retrouve avec le chaos actuel. Une guérilla usante à donc été imposée à l'Etat et cela rend la guerre d'autant plus longue, meurtrière et destructrice. Toujours est-il que cette fausse révolution s'éteindra tôt ou tard, et l'Etat syrien n'est surement pas un ange, mais il est entrain de reprendre la main.

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    Envoyé par 007. Voir le message
    sur quelques videos où on a pu voir des français des quartiers sur place, il s'agit en effet de racaille pure et dure, dont je doute qu'elle ait mis les pieds dans une mosquée. Ils ne savent même pas lire l'arabe, ne connaissent rien à la religion, il m'est arrivé d'exposer des textes religieux à des sympathisants de l'EI pour les raisonner, une fois confrontés à leur ignorance ces gens deviennent agressifs. Bon nombre sont allé sur place pour répondre à un effet de mode, celui de faire le dur, de s'exhiber sur Facebook et Twitter en tenue de pseudo héros, arme à la main.
    C'est là d'un des gros paradoxes de cette génération de crétins qui part grossir les rangs en Syrie. Comme le disait je ne sais plus qui sur ce forum, on est désormais loin des fondamentalistes diplômés en ingénierie et qui allaient se faire péter dans des tours au nom de la religion. On a plus des racailles issues de pays en crise morale et qui cherchent un peu d'aventures, ou des types complètement paumés qui à la base n'avaient rien à voir avec l'Islam. Le genre de gars sorti de nulle part, qui a échoué dans le foot et à la Nouvelle Star et qui ne voit d'avenir que dans le djihad pour évacuer toute sa frustration. Génération de winners dont le Normand et les deux Bretons sont les figures de proue. :fier:

    La grosse blague sur ces types, c'est qu'ils rejettent l'Occident et sont les premiers à communiquer leurs "exploits" sur facebook, à changer leurs statuts et à remplir "soldat" dans l'onglet profession" et mettre à jour leur timeline...

    Le marché du psy a un très bel avenir dans ces pays !
    Pour ton dernier message, c'est ce qui me fait regretter l'intervention occidentale,
    car nous étions entrain d'assister à quelque chose d'annoncé dans les textes islamiques, à savoir que les sectes de khawarijs sont appelés à s'entretuer et se décimer entre elles chacun clamant le califat pour sa pomme. Pendant des mois ces combats ont fait rage, et offraient la preuve aux musulmans du danger de ces groupes. Il y avait un processus naturel montrant aux musulmans l'horreur du sectarisme et du fanatisme. Mais l'intervention vient casser ce processus,
    d'ailleurs je pense pas qu'on en ait parlé de ces frappes, mais certaines frappes de la coalition ont ciblé vers Alep et Idleb des groupes autres que Daesh (comme AlNosra, Ahrar elSham) qui sont des groupes qui s'entretuaient entre eux et avec Daesh.
    A croire qu'on voudrait les appeler à s'unir.
    Il est vrai que la situation en Syrie est emmerdante depuis le jour où les festivités ont commencé il y a trois ans. On pensait que Bachar allait écraser la rébellion, qui s'est finalement mieux défendue. Avec le temps cette rébellion a attiré un peu tout et n'importe quoi, de démocrates qui luttaient contre le despote au fondamentaliste comme ceux qu'on voit aujourd'hui. Sans oublier les problèmes confessionnels avec les Chrétiens d'Orient ou bien les soucis ethniques avec les Kurdes, les Druzes. Tout ce foutoir mélangé à la sauce moyen-orientale et noyé dans les intérêts géopolitiques des grandes puissances occidentales et des relations ancestrales avec les pays de la région dont le Liban et Israël...
    Envisager aujourd'hui une lutte fraticide entre Al Nosra et Daesh est clairement ce qu'il y a de moins pire dans cette région, pour les intérêts de nombreux pays de la zone.
    Personne n'a voulu se mouiller avant et ce serait suicidaire d'intervenir aujourd'hui, au moment où la rivalité entre les différents groupes que tout l'Occident déteste, atteint son paroxysme.

    Laisser un commentaire:


  • Blackcat
    a répondu
    Envoyé par 007. Voir le message
    Ca c'est la vision chiite ^^
    Dans le Coran, Dieu fait "hériter la terre" (donner le califat) aux pieux à et ceux qui accomplissent les bonnes oeuvres, autrement dit il ne faut pas combattre pour s'approprier le pouvoir ni le demander, c'est le pouvoir qui s'offre à ceux qui en sont dignes, car un vrai musulman sait le poids que c'est de gouverner (le gouverneur est supposé porter devant Dieu la responsabilité des souffrances et des péchés de son peuple, donc qui peut raisonnablement demander une telle responsabilité).

    Après on pense d'après les textes, qu'après une longue période de tribulations de la nation islamique, un descendant du prophète (surnommé le Mahdi, "le guidé") règnera, mais là où les gens l'attendent pour le pouvoir et la domination lui aura pour rôle de guider un peuple perdu vers une compréhension saine et renaissante de la religion islamique. Celui qui est appelé à régner c'est plus le Mssie (Jésus).
    D'ailleurs cela ne te rappelle rien ? ;) quand Jésus fut rejeté par son peuple, car là où il leur avait apporté lumière et guidance, les gens l'attendaient pour le pouvoir et la royauté !
    Certes certes...

    On attend une royauté terrestre alors que c'est d'une royauté selon l'esprit qu'il s'agit.

    Chez nous autres chrétiens certains pensent que nous vivons les temps de l'Apocalypse et se considèrent comme seuls détenteurs de la vérité (les faux docteurs selon Jésus). Nous avons quelques sectes dangereuses comme les Davidiens (en 93) et fort heureusement les TJ sont pacifistes.

    Là vous êtes confrontés au même genre de trucs et il est très difficile de les discréditer. M'enfin la plupart de ces gens ont des crimes sur la conscience et fort heureusement la justice terrestre pourra suppléer la justice divine.

    Laisser un commentaire:


  • 007.
    a répondu
    Envoyé par Blackcat Voir le message
    Ne faut-il pas être descendant du Prophète pour être calife?

    Il faut se poser des questions sur ces califes autoproclamés. Il n'y a pas d'autorité centrale pour dicter le canon de la religion et il a été laissé une grande latitude aux fidèles pour interpréter le coran. Vous avez le même problème que les Juifs et les protestants, à savoir que vous êtes confrontés à des sectes qui prétendent être le vrai chemin, et personne n'est qualifié pour dire ce qu'est le vrai chemin. Cependant, des gens qui tuent, violent et pillent sont en dehors de toutes les lois, et c'est condamné par toutes les religions.
    Ca c'est la vision chiite ^^
    Dans le Coran, Dieu fait "hériter la terre" (donner le califat) aux pieux à et ceux qui accomplissent les bonnes oeuvres, autrement dit il ne faut pas combattre pour s'approprier le pouvoir ni le demander, c'est le pouvoir qui s'offre à ceux qui en sont dignes, car un vrai musulman sait le poids que c'est de gouverner (le gouverneur est supposé porter devant Dieu la responsabilité des souffrances et des péchés de son peuple, donc qui peut raisonnablement demander une telle responsabilité).

    Après on pense d'après les textes, qu'après une longue période de tribulations sur la nation islamique, un descendant du prophète (surnommé le Mahdi, "le guidé") règnera, mais là où les gens l'attendent pour le pouvoir et la domination lui aura pour rôle de guider un peuple perdu vers une compréhension saine et renaissante de la religion islamique. Celui qui est appelé à régner c'est plus le Messie (Jésus).
    D'ailleurs cela ne te rappelle rien ? ;) quand Jésus fut rejeté par son peuple, car là où il leur avait apporté lumière et guidance, les gens l'attendaient pour le pouvoir et la royauté !

    Laisser un commentaire:


  • Blackcat
    a répondu
    Envoyé par 007. Voir le message
    sur quelques videos où on a pu voir des français des quartiers sur place, il s'agit en effet de racaille pure et dure, dont je doute qu'elle ait mis les pieds dans une mosquée. Ils ne savent même pas lire l'arabe, ne connaissent rien à la religion, il m'est arrivé d'exposer des textes religieux à des sympathisants de l'EI pour les raisonner, une fois confrontés à leur ignorance ces gens deviennent agressifs. Bon nombre sont allé sur place pour répondre à un effet de mode, celui de faire le dur, de s'exhiber sur Facebook et Twitter en tenue de pseudo héros, arme à la main.

    Pour ton dernier message, c'est ce qui me fait regretter l'intervention occidentale,
    car nous étions entrain d'assister à quelque chose d'annoncé dans les textes islamiques, à savoir que les sectes de khawarijs sont appelés à s'entretuer et se décimer entre elles chacun clamant le califat pour sa pomme. Pendant des mois ces combats ont fait rage, et offraient la preuve aux musulmans du danger de ces groupes. Il y avait un processus naturel montrant aux musulmans l'horreur du sectarisme et du fanatisme. Mais l'intervention vient casser ce processus,
    d'ailleurs je pense pas qu'on en ait parlé de ces frappes, mais certaines frappes de la coalition ont ciblé vers Alep et Idleb des groupes autres que Daesh (comme AlNosra, Ahrar elSham) qui sont des groupes qui s'entretuaient entre eux et avec Daesh.
    A croire qu'on voudrait les appeler à s'unir.
    Ne faut-il pas être descendant du Prophète pour être calife?

    Il faut se poser des questions sur ces califes autoproclamés. Il n'y a pas d'autorité centrale pour dicter le canon de la religion et il a été laissé une grande latitude aux fidèles pour interpréter le coran. Vous avez le même problème que les Juifs et les protestants, à savoir que vous êtes confrontés à des sectes qui prétendent être le vrai chemin, et personne n'est qualifié pour dire ce qu'est le vrai chemin. Cependant, des gens qui tuent, violent et pillent sont en dehors de toutes les lois, et c'est condamné par toutes les religions.
    Dernière modification par Blackcat, 25/11/2014, 13h37.

    Laisser un commentaire:


  • 007.
    a répondu
    Envoyé par Earls court Voir le message
    Ce qui serait bon de rappeler aussi, c'est qu'on parle d'Islamistes radicaux, de fondamentalistes islamistes etc. mais on n'oublie bien souvent de rappeler que la religion est surtout un élément permettant de mieux faire passer localement les exactions commises par ce groupe mafieux et crapuleux qu'est l'EIIL, qui n'a d'islamique que le nom et qui est surtout composé de racailles qui veulent tirer au AK-47 et taper du chiites et de l'occidental, que de religieux qui endoctrinent des enfants.

    Il y a quand même eu des combats en Syrie et en Irak entre Al-Nosra et l'EIIL...
    sur quelques videos où on a pu voir des français des quartiers sur place, il s'agit en effet de racaille pure et dure, dont je doute qu'elle ait mis les pieds dans une mosquée. Ils ne savent même pas lire l'arabe, ne connaissent rien à la religion, il m'est arrivé d'exposer des textes religieux à des sympathisants de l'EI pour les raisonner, une fois confrontés à leur ignorance ces gens deviennent agressifs. Bon nombre sont allé sur place pour répondre à un effet de mode, celui de faire le dur, de s'exhiber sur Facebook et Twitter en tenue de pseudo héros, arme à la main.

    Pour ton dernier message, c'est ce qui me fait regretter l'intervention occidentale,
    car nous étions entrain d'assister à quelque chose d'annoncé dans les textes islamiques, à savoir que les sectes de khawarijs sont appelés à s'entretuer et se décimer entre elles chacun clamant le califat pour sa pomme. Pendant des mois ces combats ont fait rage, et offraient la preuve aux musulmans du danger de ces groupes. Il y avait un processus naturel montrant aux musulmans l'horreur du sectarisme et du fanatisme. Mais l'intervention vient casser ce processus,
    d'ailleurs je pense pas qu'on en ait parlé de ces frappes, mais certaines frappes de la coalition ont ciblé vers Alep et Idleb des groupes autres que Daesh (comme AlNosra, Ahrar elSham) qui sont des groupes qui s'entretuaient entre eux et avec Daesh.
    A croire qu'on voudrait les appeler à s'unir.

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    Ce qui serait bon de rappeler aussi, c'est qu'on parle d'Islamistes radicaux, de fondamentalistes islamistes etc. mais on n'oublie bien souvent de rappeler que la religion est surtout un élément permettant de mieux faire passer localement les exactions commises par ce groupe mafieux et crapuleux qu'est l'EIIL, qui n'a d'islamique que le nom et qui est surtout composé de racailles qui veulent tirer au AK-47 et taper du chiites et de l'occidental, que de religieux qui endoctrinent des enfants.

    Il y a quand même eu des combats en Syrie et en Irak entre Al-Nosra et l'EIIL... Difficile dès lors de dire que c'est l'Islam le problème.

    Laisser un commentaire:


  • 007.
    a répondu
    Envoyé par pmnx Voir le message
    Dans le peu de vidéos pré-exécution que j'ai vues, les barbus lisent des sourates du Coran et finissent en criant Allah Oukbar.

    L'Etat Islamique n'est pas une maladie, c'est juste une application radicale du Coran.

    Quant à l'image des musulmans impuissants, victimes dans le monde en 2014, je t'informe juste que c'est eux qui dirigent le Monde par le pétrole, qu'ils sont richissimes, puissants, ce qui leur permet de créer des réseaux partout dans le monde.
    Si les musulmans soufrent, c'est de leur arriération mentale (combien de prix nobels musulmans ?) .
    Quand il n'y aura plus de pétrole, la donne changera radicalement.
    Je veux bien qu'on puisse se complaire dans la paresse intellectuelle et le simplisme pour ce genre de sujets, mais il y a une complexité qui demande un minimum d'effort ou alors un certain silence. Mais je peux prendre le soin d'expliquer (voire réexpliquer ce que j'ai déjà pu dire sur ce topic).

    J'ai jamais dit que ces gens ne s'affiliaient pas à l'islam, au contraire et c'est bien le problème,
    donc je vais même te dire, ils prient, ils jeûnent, ils lisent le Coran et glorifient Allah. Mais je ne parlais pas de ça, je parle de ce slogan qu'ils forcent leurs victimes à répéter parce que quand ils exécutent des centaines de musulmans à la chaîne, c'est parce que ces musulmans ont refusé de se soumettre à l'autorité factice de ces brigands, et qu'ils refusent d'adhérer à ce slogan Daeshite "L'EI continuera d'exister". C'est pour expliquer que leur véritable souci c'est pas l'islam mais l'Etat, le Pouvoir, la Domination.

    D'ailleurs, et j'avais déjà parlé des "khawarijs" brièvement sur ce topic, groupe de gens dont l'islam met en garde et annonce l'apparition de temps à autres jusqu'à la fin des temps. Aujourd'hui Daesh et autres groupes armés ayant appelé au Djihad en Syrie (Front AlNosra etc) sont des Khawarij de la pire espèce.
    L'islam dit qu'ils sont en apparence des gens si pieux, si fervents, qui prêchent la bonne parole, il nous dit même que le musulman lamba trouvera sa pratique religieuse (prière, jeune etc) minable à côté de la leurs, qu'ils appelleront à l'application du Livre de Dieu mais que Le Livre de Dieu est innocent d'eux, que la parole de celui-ci ne dépasse pas leurs gosiers (ils le lisent sans le comprendre). Pour autant ces gens en apparence si pieux, l'islam appelle à exterminer ceux parmi eux qui ne se repentent pas, il les appelle encore "chiens de l'enfer" , "les pires de la Création", "disciples de l'Antéchrist" etc

    Car leur problème, c'est d'avoir une maladie du coeur et l'islam met aussi en garde contre cette maladie et ses conséquences dévastatrices : l'orgueil. L'orgueil de celui qui s'est vu trop beau dans sa pratique religieuse, qui s'est cru guidé et privilégié par Dieu au point de se croire au dessus de la "masse" qu'il considère alors comme "fausse", égarée, apostate, bonne à abattre et au point de croire qu'ils ont le monopole de la religion.
    Et cette maladie est universelle et a touché, touche et touchera bon nombre de sociétés humaines.
    L'islam a définit au musulman un rôle : ordonner le bien et condamner le blâmable avec bonté en laissant à chacun son libre arbitre. Eux ne savent pas cela.

    Les premiers musulmans de la première ère faisaient ainsi face à eux ; les appeler à la raison par l'argument du texte, certains se repentaient alors, et les récalcitrants étaient combattus.
    L'islam dans son texte a blâmé ce qu'il considère comme étant des infidélités des juifs et des chrétiens mais a bien annoncé que les musulmans ne seraient pas en reste en terme d'infidélités et a désigné comme pire infidèle parmi les musulmans celui qui croit agir pour Dieu en prenant Dieu à témoin tout en violant ses commandements.
    C'est pour ça que j'ai posté ces versets qui ont été justement annoncés sur les khawarijs

    " Dis : "Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en oeuvres?
    Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien.
    Ceux-là qui ont nié les signes de leur Seigneur, ainsi que Sa rencontre. Leurs actions sont donc vaines". Nous ne leur assignerons pas de poids au Jour de la Résurrection. "

    Et encore une fois leurs violations de l'islam sont nombreuses, ainsi ils tombent dans le sectarisme alors que le sectarisme est banni, ils combattent pour le pouvoir et combattent les autorités alors que c'est interdit, ils commettent des attentats suicides alors que c'est interdit, ils violent le pacte donné aux minorités notamment chrétiennes en les attaquant et en les chassant alors que c'est interdit, ils appliquent des chatiments corporels sans aucun fondement alors que c'est interdit, ils assassinent femmes, vieillards, enfants, et gens désarmés alors que c'est interdit, ils détruisent les villes alors que c'est interdit (et je pourrais longtemps dresser une liste des violations commises par cette race d'imposteurs).

    Il n'y a aucun doute que ces gens sont contre l'islam et que l'islam les condamne, d'ailleurs le texte islamique est parfois flagrant à leur sujet sur le plan des prophéties, où l'Antéchrist (dont sont disciples -sans le savoir- entre autres les khawarijs) est annoncé comme sortant entre la Syrie et l'Irak là où sévissent ces imposteurs, où une prophétie met en garde contre un groupe de gens portant des étendards noirs, qui se font appeler la "Dawla" (l'Etat !), dont les noms sont semblables aux daeshites, où une mise en garde est faite contre les faux califes etc...

    Mais bon à part tout ça, on va m'expliquer que les pauvres ils ne font qu'appliquer l'islam.

    Malheureusement quand bien même l'islam est clair et même dur dans ses termes sur ses gens, quand bien même la majorité des musulmans verra en eux et enseignera qu'ils sont les khawarijs de ce temps,
    il y aura toujours des gens qui verront en eux l'image de l'islam qu'ils ont envie d'avoir.

    Et sinon tu enchaînes encore une fois des raccourcis qui n'honorent pas d'ailleurs ton propre niveau mental,
    donc t'appartiens à une élite arabe, t'es riche et t'as du pétrole cela fait de l'islam une puissance, c'est une blague j'espère ? L'argent ne connaît pas la religion, j'espère que tu t'en es déjà rendu compte jusque là.
    Et tu n'as pas le prix Nobel (je ne savais pas qu'il s'agissait d'un baromètre de l'intelligence) donc tu n'as aucun niveau d'intelligence ou d'instruction, encore une blague j'espère ? Et tu fais quoi de paramètres qui dépassent l'intelligence en elle même comme la stabilité géopolitique, l'investissement pour la recherche etc qui permettent à l'intelligence de s'exprimer et qui sont souvent absents dans ces pays gouvernés par des gens qui ont d'autres priorités ? Cela dit si tu tiens à parler de ça, tu vas simplement dans le sens de ce que j'expliquais quand je disais que la nation musulmane n'a plus de grandeur et qu'on doit se plonger dans l'Histoire pour y voir de la grandeur (il en est de même pour les savants musulmans, oui ça remonte).

    Maintenant que ta vision simpliste le veuilles ou non, il y a des frustrations dans le monde musulman, une faiblesse, une décadence, qui ont participé à l'éclosion de Daesh ( née pour rappel après la guerre américaine contre l'Irak).

    et Elano et Foooot vous en parlez implicitement, une de ces frustrations c'est l'absence d'une autorité qui rassemble tant politiquement que religieusement, et si le califat est une forme d'autorité qui rassemble les deux, pas étonnant que des gens veuillent ressusciter cette forme de gouvernance. Seulement encore une fois ils sont prêt au pire pour y arriver.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message
    Je suis pas d'accord. Il faut simplement accepter que l'islam, comme le judaïsme ou d'autres religions encore, n'a aucun fonctionnement centralisé donc espérer que des leaders musulmans s'approprient l'interprétation des textes, ça ne me paraît pas du tout réaliste.

    Par contre, juste un truc, l'EI n'applique même pas une lecture radicale du Coran, ils prennent juste ce qui les arrange dedans pour endoctriner les gens (occidentaux mais aussi locaux et autres) et justifier leurs ambitions de pouvoir.
    je ne sais pas dans le détail ce qui est possible ou pas je connais pas le sujet, c'est juste l'idée que des leaders charismatique autre que des Ben Laden pourrai inciter à une lecture différente sachant que les autres religions dont tu parle pose infiniment moins de problèmes.

    pour le deuxième point c'est bien le repproche principal que l'on peut faire du Coran, si c'est un jeu de piste reservé à une élite intellectuel ou à des agrégé de philosophie pour en saisir les subtilitées il serait temps de faire une version simplifié et surtout plus clair, si c'était si simple on n'en serait pas là aujourd'hui.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message
    concernant l'interprétation du Coran c'est bien là le problème essentiel.
    je ne me sens pas l'envie de le lire et je serais certainement incapable d'en tirer une synthèse qui me permette d'en avoir un avis plus éclairé qu'un extrémiste quelconque, j'ai bien l'impréssion par les infos que j'ai pu en avoir qu'on y trouve ce qu'on cherche...

    la seule issue possible viendra de leaders Musulmans capable de l'enseigner avec une dose de modernité sans esprit d'expansion et de domination.
    pour ça il faut que les pays du monde Musulmans trouve leur place et le reste du monde doit les aider et pas seulement s'intérrésser à l'or noir.
    Je suis pas d'accord. Il faut simplement accepter que l'islam, comme le judaïsme ou d'autres religions encore, n'a aucun fonctionnement centralisé donc espérer que des leaders musulmans s'approprient l'interprétation des textes, ça ne me paraît pas du tout réaliste.

    Par contre, juste un truc, l'EI n'applique même pas une lecture radicale du Coran, ils prennent juste ce qui les arrange dedans pour endoctriner les gens (occidentaux mais aussi locaux et autres) et justifier leurs ambitions de pouvoir.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    concernant l'interprétation du Coran c'est bien là le problème essentiel.
    je ne me sens pas l'envie de le lire et je serais certainement incapable d'en tirer une synthèse qui me permette d'en avoir un avis plus éclairé qu'un extrémiste quelconque, j'ai bien l'impréssion par les infos que j'ai pu en avoir qu'on y trouve ce qu'on cherche...

    la seule issue possible viendra de leaders Musulmans capable de l'enseigner avec une dose de modernité sans esprit d'expansion et de domination.
    pour ça il faut que les pays du monde Musulmans trouve leur place et le reste du monde doit les aider et pas seulement s'intérrésser à l'or noir.

    Laisser un commentaire:


  • pmnx
    a répondu
    Envoyé par 007. Voir le message
    d'ailleurs dans de nombreuses vidéos d'exécutions,
    qu'est ce qu'on entend les bourreaux crier et faire répéter à leurs victimes ? les entend-on tenter de convertir leurs victimes à l'islam par exemple ? non,
    le slogan qu'ils répètent pendant les exécutions et forcent leurs victimes à répéter, c'est "alDawla Baqya" (l'Etat continuera d'exister). D'ailleurs, un soldat syrien qui était attaché et sur le point d'être exécuté est devenue une icône en criant à la face de ses bourreaux qui le forçaient à répéter le slogan "par Allah nous le supprimerons (l'Etat)".

    D'ailleurs si on veut dresser le diagnostic de cette maladie qu'est "Daesh",
    on peut voir dans ce slogan de Daesh ce qui est symptomatique d'une frustration qui existe dans le monde musulman depuis des décennies, celle de voir émerger des puissance continentales, régionales, militaires (USA, Europe, OTAN etc) pendant que la nation musulmane ne fait plus figure de puissance, et continue au contraire de s'enliser.
    De jeunes musulmans frustrés par cette faiblesse et vulnérabilité du monde musulman (où certaines guerres sont vécues comme des traumatisme comme l'Irak, où sont encrés des pouvoirs à la solde de l'Occident, et de plus en plus de nationalismes reniant l'arabité et l'islamité etc) et qui se plongent dans l'Histoire de la nation islamique pour trouver des traces de puissance, croient alors ressusciter la puissance de la nation avec ce pseudo "Etat islamique".

    Sauf qu'ils ont oublié qu'en islam, il est interdit de lutter pour le pouvoir, et que si Dieu a enlevé la puissance à la nation islamique c'est qu'il y a une raison. Dans les textes islamiques qui prédisent des luttes pour le pouvoir comme on en voit partout dans le monde musulman, ceux qui se battent pour le pouvoir sont comparés à des ânes.

    Autrement dit il y a peut être chez les membres de Daesh des aspirations légitimes (défendre les opprimés contre la tyrannie, rendre à la nation sa grandeur etc), sauf qu'ils sont machiavéliques et ont fini par considéré que tous les moyens sont bons, au point d'en arriver à une politique de terreur et de massacres de masse. Il leur a été enjolivé ce qui les a mené à leur perte.

    Le Coran a dit de ces individus :
    " Dis : "Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en oeuvres?

    Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien.

    Ceux-là qui ont nié les signes de leur Seigneur, ainsi que Sa rencontre. Leurs actions sont donc vaines". Nous ne leur assignerons pas de poids au Jour de la Résurrection. "
    Dans le peu de vidéos pré-exécution que j'ai vues, les barbus lisent des sourates du Coran et finissent en criant Allah Oukbar.

    L'Etat Islamique n'est pas une maladie, c'est juste une application radicale du Coran.

    Quant à l'image des musulmans impuissants, victimes dans le monde en 2014, je t'informe juste que c'est eux qui dirigent le Monde par le pétrole, qu'ils sont richissimes, puissants, ce qui leur permet de créer des réseaux partout dans le monde.
    Quand il n'y aura plus de pétrole, la donne changera radicalement.
    Dernière modification par WebModOL (Many), 25/11/2014, 16h44.

    Laisser un commentaire:


  • 007.
    a répondu
    Envoyé par Blackcat Voir le message
    On est dans la logique du régime totalitaire.
    d'ailleurs dans de nombreuses vidéos d'exécutions,
    qu'est ce qu'on entend les bourreaux crier et faire répéter à leurs victimes ? les entend-on tenter de convertir leurs victimes à l'islam par exemple ? non,
    le slogan qu'ils répètent pendant les exécutions et forcent leurs victimes à répéter, c'est "alDawla Baqya" (l'Etat continuera d'exister). D'ailleurs, un soldat syrien qui était attaché et sur le point d'être exécuté est devenue une icône en criant à la face de ses bourreaux qui le forçaient à répéter le slogan "par Allah nous le supprimerons (l'Etat)".

    D'ailleurs si on veut dresser le diagnostic de cette maladie qu'est "Daesh",
    on peut voir dans ce slogan de Daesh ce qui est symptomatique d'une frustration qui existe dans le monde musulman depuis des décennies, celle de voir émerger des puissance continentales, régionales, militaires (USA, Europe, OTAN etc) pendant que la nation musulmane ne fait plus figure de puissance, et continue au contraire de s'enliser.
    De jeunes musulmans frustrés par cette faiblesse et vulnérabilité du monde musulman (où certaines guerres sont vécues comme des traumatisme comme l'Irak, où sont encrés des pouvoirs à la solde de l'Occident, et de plus en plus de nationalismes reniant l'arabité et l'islamité etc) et qui se plongent dans l'Histoire de la nation islamique pour trouver des traces de puissance, croient alors ressusciter la puissance de la nation avec ce pseudo "Etat islamique".

    Sauf qu'ils ont oublié qu'en islam, il est interdit de lutter pour le pouvoir, et que si Dieu a enlevé la puissance à la nation islamique c'est qu'il y a une raison. Dans les textes islamiques qui prédisent des luttes pour le pouvoir comme on en voit partout dans le monde musulman, ceux qui se battent pour le pouvoir sont comparés à des ânes.

    Autrement dit il y a peut être chez les membres de Daesh des aspirations légitimes (défendre les opprimés contre la tyrannie, rendre à la nation sa grandeur etc), sauf qu'ils sont machiavéliques et ont fini par considéré que tous les moyens sont bons, au point d'en arriver à une politique de terreur et de massacres de masse. Il leur a été enjolivé ce qui les a mené à leur perte.

    Le Coran a dit de ces individus :
    " Dis : "Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en oeuvres?

    Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien.

    Ceux-là qui ont nié les signes de leur Seigneur, ainsi que Sa rencontre. Leurs actions sont donc vaines". Nous ne leur assignerons pas de poids au Jour de la Résurrection. "

    Laisser un commentaire:


  • Blackcat
    a répondu
    Envoyé par pmnx Voir le message
    Tant que ces dégénérés n'auront pas véritablement commis un massacre comme Babi Yar, on les laissera tranquilles. Pourtant, il y a eu en Irak cette année des massacres de centaines d'hommes allongés face contre terre à la Kalach. On est plus dans l'égorgement-folklorique-vidéo-de-la-semaine.
    On est dans la logique du régime totalitaire.

    Laisser un commentaire:


  • pmnx
    a répondu
    Envoyé par Space_opera Voir le message
    Tant que ces dégénérés n'auront pas véritablement commis un massacre comme Babi Yar, on les laissera tranquilles. Pourtant, il y a eu en Irak cette année des massacres de centaines d'hommes allongés face contre terre à la Kalach. On est plus dans l'égorgement-folklorique-vidéo-de-la-semaine.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    le plus inquietant c'est pas le petit millier de djihadistes parti au combat, c'est les milliers, sinon les dizaines de milliers qui sommeil et n'ont comme retenue qu'un manque de cran pour quitter une vie finalement pas trop inconfortable mais l'esprit aussi pourri que ceux qui on franchi le pas.
    en franchissant un pas de plus dans la bêtise absolue le pire danger de Daech est d'attirer sur lui toute l'attention et les craintes du fondamentalisme religieux, de faire passer l'Islam radical "classique" comme un mouton dans la bergerie.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Edifiant le nombre de connärds qui partent là-bas, soutiennent l'Etat Islamique en restant en France en faisant du bizness avec des drapeaux, les mecs qui veulent imposer la charia etc.

    Et s'il y a des convertis, y a aussi des musulmans et/ou mecs d'origine maghrébine.


    Le pire étant de voir le désarroi des parents ou frères... savoir que ton gamin de 18 ans part mourir là-bas ou que ta sœur va être mariée avec un djihadiste et ne jamais revenir... :sick:

    Et respect aux kurdes.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message
    Et reportage dans "Enquête Exclusive" là maintenant.

    Ils commencent par infiltrer un groupe de mecs qui s'entrainent dans un parc à Paris. Les mecs postent leurs RDV et vidéos sur Facebook et les flics les laissent faire, super...
    Ils les laissent faire surement pour mieux les surveiller
    Enfin je dis ca, mais je regarde pas l'emission, je ne fais que supposer

    Et puis les parcs, c'est pour faire du sport, c'est pas interdit de courir, de sauter, de ramper.... :rolleye:

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Et reportage dans "Enquête Exclusive" là maintenant.

    Ils commencent par infiltrer un groupe de mecs qui s'entrainent dans un parc à Paris. Les mecs postent leurs RDV et vidéos sur Facebook et les flics les laissent faire, super...

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Un ex-djihadiste témoigne : http://www.rts.ch/info/monde/6313054...islamique.html

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Pour en revenir à l'EI, petite interview d'Akhenaton assez intéressante : https://fbcdn-sphotos-b-a.akamaihd.n...9777150a9abca7

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
    Elano : Par contre la condamnation de l'homosexualité, c'est surtout hard dans l'Ancien Testament, où là clairement t'as pas trop trop dans l'amour du prochain. Même feu KpOL le trouve un peu trop hardcore, c'est pour dire :grn:
    Hard ? Non. L'amour du prochain est toujours présent, et ce sont les actions qui sont condamnés, pas l'individu? mais si l'individu persiste, il est condamné ensuite parce que c'est Dieu qui définit la règle morale. Mais faut aussi dire les Cananéens qui les ont précédés étaient pire : les enfants étaient brulés, il y avait de la bestialité... Plein de trucs horribles bien pires encore.

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    La lâcheté de l'EI : http://www.lepoint.fr/monde/syrie-l-...hp#xtor=CS1-32

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Ishkar, ok, merci pour le complément ;)



    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Je ne dis pas cela, la majorité restent évidement des sunnites de pure souche mais ils aiment quand même à faire la publicité de leurs "mercenaires" convertis européens, c'est une stratégie de communication à double tranchant, ça choque l'occident mais ça décrédibilise un peu leur "idéologie" je trouve.

    Enfin malgré ce qu'on en dit, ils n'ont pas énormément d'armes, la guerre de communication reste leur meilleure
    Ok sur le début, après sur le double-tranchant (t'as bien choisi ton terme (je sais pas quel smiley mettre parce que ça fait flipper quand même!)), les mecs qui tombent dans le panneau sont plus facilement convaincus, et tous ceux qui détestent DAESH n'ont pas besoin de ça pour les détester.

    Pour ce qui est de leurs armes, ils en ont de moins en moins vu ce que les Ricains leur mettent dans la gueule.

    Laisser un commentaire:


  • Blackcat
    a répondu
    Le pouvoir, l'argent... ça vaut toutes les religions du monde. En renonçant à l'EI ils renonceraient à tout ça, pouvoir violer, piller, terroriser ça n'a pas de prix. Pour un mec c'est le summum...

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X