Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    On va bien voir quels "alliés" de la Russie la suit sur ce terrain.

    Vous êtes de plus en plus totalement inféodé à Moscou.
    Les Etats-Unis, très soucieux de l'intégrité territoriale de l'Ukraine qui ont forcé la séparation du Kosovo de la Serbie et l'annexion Israelienne du Golan.

    La géometrie variable est valable pour tous.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message

    "Une fois décrété le rattachement de ses conquêtes à la Russie, le Kremlin va sans doute redécouvrir le principe d’intangibilité des frontières et clamer son intention de les défendre"

    Il n'y a aucun paradoxe, c'est juste une réponse aux traités non respecté et coups fourrés, en terme cru la traduction c'est tu m'encu... je t'encu...
    On va bien voir quels "alliés" de la Russie la suit sur ce terrain.

    Vous êtes de plus en plus totalement inféodé à Moscou.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message

    Je penche plutot pour ceux qui financent les Biden, Harris, Obama, Clinton ou autres Bush pere et fils
    Pur fantasme. Ils ont autre chose à faire.

    Et, autour du Président, outre le Gouvernement, il y a toute l'administration.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Meme s'il a pas tout bien compris, c'etait tellement grotesque que le mieux, c'est effectivement d'en rire

    Euh, c'est du troll et ironique je dirais

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
    Le paradoxe de la situation en une phrase d'un journaliste
    "Une fois décrété le rattachement de ses conquêtes à la Russie, le Kremlin va sans doute redécouvrir le principe d’intangibilité des frontières et clamer son intention de les défendre"

    Il n'y a aucun paradoxe, c'est juste une réponse aux traités non respecté et coups fourrés, en terme cru la traduction c'est tu m'encu... je t'encu...

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Meme s'il a pas tout bien compris, c'etait tellement grotesque que le mieux, c'etait effectivement d'en rire comme il le fait

    Dernière modification par Al Bundy, 30/09/2022, 01h57.

    Laisser un commentaire:


  • Blackcat
    a répondu
    Tu n'apprends pas la chanson pour fêter l'annexion?
    Dernière modification par Blackcat, 29/09/2022, 20h30.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par ilovetokyo Voir le message

    hihi

    La question sous- jacente et intéressante, largement occultée par nos médias qui ne s'étendent pas du tout sur l'état de santé pourtant flagrant de Biden , qui pilote Air Force One ? Il y a un pilote dans l'avion c'est sûr , ce n'est pas Biden alors Harris ? ou comme certains "complotistes ?" le pensent fortement : Obama ?
    Je penche plutot pour ceux qui financent les Biden, Harris, Obama, Clinton ou autres Bush pere et fils

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Blackcat Voir le message
    Paroles et lyrics de l'hymne russe

    ;
    Sincèrement, les chants patriotiques, il ne faut pas trop chercher à creuser le sens.

    Laisser un commentaire:


  • Blackcat
    a répondu
    Paroles et lyrics de l'hymne russe

    Rossia — sviachtchennaïa nacha derjava,

    Rossia — lioubimaïa nacha strana.

    Mogoutchaïa volia, velikaïa slava —

    Tvoïo dostoïan'é na vse vremena!

    Pripev:

    Slavsia, Otietchestvo nache svobodnoïe,

    Bratskikh narodov soïouz vekovoï,

    Predkami dannaïa moudrost' narodnaïa!

    Slavsia, strana! My gordimsia toboï!

    Ot ioujnykh moreï do poliarnogo kraïa

    Raskinoulis' nachi lesa i polia.

    Odna ty na svete! Odna ty takaïa —

    Khranimaïa Bogom rodnaïa zemlia!

    Pripev

    Chiroki prostor dlia metchty i dlia jizni

    Gryadouchtchie nam otkryvaïout goda.

    Nam silou daïot nacha vernost' Ottchizne.

    Tak bylo, tak est' i tak boudiet vsegda!

    Pripev

    Traduction de l'hymne russe

    Russie est notre puissance sacrée,

    Russie est notre pays bien-aimé.

    Forte volonté, grande gloire

    Sont ton héritage à jamais !

    Refrain :

    Sois glorieuse, notre libre Patrie,

    Alliance éternelle de peuples frères !

    Sagesse de nos ancêtres !


    Sois glorieux, notre pays ! Nous sommes fiers de toi !

    Des mers du sud au cercle polaire

    S'épanouissent nos forêts et nos champs.

    Tu es seule au monde ! Tu es unique !

    Terre natale gardée par Dieu.

    Refrain

    Espaces étendus pour les rêves et la vie

    Nous ouvrent l'avenir.

    Notre fidélité à la Patrie nous rend forts.

    Ce fut ainsi, c'est ainsi, et ce sera toujours ainsi !

    Refrain

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Le paradoxe de la situation en une phrase d'un journaliste

    Une fois décrété le rattachement de ses conquêtes à la Russie, le Kremlin va sans doute redécouvrir le principe d’intangibilité des frontières et clamer son intention de les défendre

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Les Ukrainiens ont tellement bien convaincu les russes d'une offensive massive sur Kherson qu'ils ont sérieusement dégarni le front de Kharkiv pour y faire face. Et quelques semaines après avoir lancé cette offensive vers Kherson, les ukrainiens en ont lancé une autre sur Kharkiv, prenant totalement par surprise des russes non préparés. Résultat, une retraite hative à Kharkiv qui continue, alors que les meilleures troupes russes au Sud contiennent facilement le front de Kherson qui est devenu le cimetière des blindés ukrainiens.

    Cette double offensive ukrainienne a fait prendre conscience à l'état major russe que les paramètres actuels ne pouvaient pas être maintenus et que pour obtenir une issue décisive il fallait passer à la vitesse supérieure, que leur déploiement armée "temps de paix" ne suffisait plus à atteindre leurs objectifs.

    D'où la mobilisation des réservistes, le nombre officiel est de 300 000, certaines sources suggérant qu'il pourrait y en avoir le triple. Les forces russes engagés en Ukraine n'ont jamais dépassé les 200 000, c'est donc une toute nouvelle dimension que va prendre cette intervention. Les ukrainiens avaient au minimum le double de soldats engagés que les russes.

    A ce stade, l'intégration des territoires reconquis est prévu demain, avec un discours de Poutine à cette occasion. On peut s'attendre à une grosse escalade dans les prochains jours ou les prochaines semaines, le temps que les moyens militaires se mettent en place.

    Plusieurs options sont envisageable, mais le nombre de renforts appelés suggère que les russes vont vouloir repasser à l'offensive. On peut imaginer plusieurs scénarios. Bombardements massifs de l'Ukraine avec destructions de toutes les infrastructures electriques et hydrauliques qui ont été assez épargnées, ainsi que de tous les infrastructures de transports comme les gares ou les routes principales ainsi que de tous les édifices publics notables.

    On peut aussi envisager une réactivation du front biélorusse, pour prendre à revers les Ukrainiens deployés vers l'est, avec une nouvelle offensive russe sur Kiev pour forcer l'Ukraine a rapatrier ses troupes en urgence. Peut être une intervention directe de la biélorussie en appoint.

    Avec cette mobilisation, la Russie se laisse la possibilité d'élargir ses objectifs et passe enfin dans une société en guerre, avec l'économie au service de la production militaire. Elle permet également de rapatrier les soldats aux autres frontières remplaçables par des réservistes et des conscrits.

    Concernant le "front européen":

    La destruction des gazoducs nordstream (par les USA probablement)) empêche toute perspective d'une amélioration pour l'Allemagne et l'UE sur le gaz.

    - L'inflation a dépassé les 10% en Allemagne, et le gouvernement vient d'approuver un plan d'urgence d'aide de 200 milliards de bouclier energetique pour le gaz financé par les deniers publics
    - Le Royaume Uni va dépenser plus de 100 milliards pour un bouclier energétique, financé par de la dette, les taux ont explosé, la livre s'effondre
    - La France, le montant des pertes liées au parc nucléaire vetuste a été revu à la hausse à 29 milliards pour EDF, qui achète au prix fort à l'étranger , et le cout des boucliers energetique s'élèvent à 24 milliards pour 2022 et prévu à 45 milliards pour 2023.


    Ces couts, en parti provoqué par notre réponse politique à la guerre en Ukraine sont considérables. Mais ils n'ont pas suffi à changer le calcul de la Russie qui préfère passer à la vitesse supérieure plutôt que de reculer.

    Laisser un commentaire:


  • topofnet1
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Je ne sais pas si il y aura, dans les jours qui viennent des évolutions militaires significatives.

    Par contre, il y en aura de diplomatiques.

    "L'annexion" des 4 oblasts va obliger les pays à se déterminer sur la reconnaissance ou non de cette annexion, et en particulier la Chine et l'Inde.

    C'est quand on saura qui reconnait que l'on saura si cette annexion est une erreur.

    Ce qui est certain est que Poutine "brûle ses vaisseaux" au sens où il crée une situation où il n'y a plus de solution "honorable" pour les 2 pays et où un des deux va devoir concéder une défaite politique (ou une guerre sans fin). Ce qui place justement ses alliés dans une situation inconfortable dans la mesure où il plaidaient pour le respect des frontières.

    (sur la reddition, Poutine a été clair, interdiction aux troupes de se rendre).
    Je ne pense pas que la Chine ou l'Inde vont reconnaitre les référendums et l'annexion, si je me trompe pas ils l'ont déjà pas fait pour la Crimée alors que ça fait ans et que pour le coup, c'est s'est fait sans guerre et il y avait toujours une volonté de rattachement à la Russie plus importante qu'ailleurs en Ukraine.
    Les référendums n'ont qu'un seul but, permettre à poutine de passer d'une opération offensive à une guerre défensive : "je ne fais que défendre mon territoire" et donc justifier à l’extérieur (où personne n'est dupe) mais surtout à l'intérieur la guerre (qui changera peut-être de nom dans son discours d'ailleurs). Au passage il fallait bien passer par là pour annexer (un traité avec l'Ukraine est illusoire) et le plus tôt était le mieux car plus il perdait de terrain, plus la légitimité déjà bien faible ce week-end aurait été réduite.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    La Russie va officialiser l'annexion des territoires occupés dès demain

    Lyman, Yampil et d'autres localités du nord du Donbass vont donc devenir russes mais pour combien de temps ? Peut-être quelques heures seulement si les russes décident d'abandonner la poche qui est en train de se faire encercler par les forces ukrainiennes et où au moins 5000 hommes d'après Castel sont sur le point de se faire piéger, c'est autant que les soit-disant pertes russes depuis le début de la guerre au passage, peuvent t-ils se permettre de les voir se rendre ? Ca pourrait être une belle baffe qui répondrait coup pour coup aux référendums, de quoi très vite faire redescendre sur terre les russes.

    Ces référendums n'auront pour effet que d'exciter encore plus les ukrainiens et leurs soutiens occidentaux, les russes n'en avaient pas du tout besoin à cette heure où ils sont en sous-nombre et en difficulté au nord alors qu'il faut du temps pour que la mobilisation puisse porter ses fruits. Encore une belle erreur au final, la Russie va les accumuler jusqu'à quand ?
    Je ne sais pas si il y aura, dans les jours qui viennent des évolutions militaires significatives.

    Par contre, il y en aura de diplomatiques.

    "L'annexion" des 4 oblasts va obliger les pays à se déterminer sur la reconnaissance ou non de cette annexion, et en particulier la Chine et l'Inde.

    C'est quand on saura qui reconnait que l'on saura si cette annexion est une erreur.

    Ce qui est certain est que Poutine "brûle ses vaisseaux" au sens où il crée une situation où il n'y a plus de solution "honorable" pour les 2 pays et où un des deux va devoir concéder une défaite politique (ou une guerre sans fin). Ce qui place justement ses alliés dans une situation inconfortable dans la mesure où il plaidaient pour le respect des frontières.

    (sur la reddition, Poutine a été clair, interdiction aux troupes de se rendre).

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    La Russie va officialiser l'annexion des territoires occupés dès demain

    Lyman, Yampil et d'autres localités du nord du Donbass vont donc devenir russes mais pour combien de temps ? Peut-être quelques heures seulement si les russes décident d'abandonner la poche qui est en train de se faire encercler par les forces ukrainiennes et où au moins 5000 hommes d'après Castel sont sur le point de se faire piéger, c'est autant que les soit-disant pertes russes depuis le début de la guerre au passage, peuvent t-ils se permettre de les voir se rendre ? Ca pourrait être une belle baffe qui répondrait coup pour coup aux référendums, de quoi très vite faire redescendre sur terre les russes.

    Ces référendums n'auront pour effet que d'exciter encore plus les ukrainiens et leurs soutiens occidentaux, les russes n'en avaient pas du tout besoin à cette heure où ils sont en sous-nombre et en difficulté au nord alors qu'il faut du temps pour que la mobilisation puisse porter ses fruits. Encore une belle erreur au final, la Russie va les accumuler jusqu'à quand ?

    Laisser un commentaire:


  • ilovetokyo
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Tout autre sujet, avec un peu d'humour, je me demande si avec ses tentatives de poignées de mains dans le vide, son impression de ne pas savoir ou aller et hier (ou avant hier ?) son envie de feliciter une Senatrice US decédée, dont une video hommage venait pourtant d'etre diffusée juste avant son speech, Joe Biden ne serait pas comme dans Le 6eme sens, capable de voir des personnes décédées.
    hihi

    La question sous- jacente et intéressante, largement occultée par nos médias qui ne s'étendent pas du tout sur l'état de santé pourtant flagrant de Biden , qui pilote Air Force One ? Il y a un pilote dans l'avion c'est sûr , ce n'est pas Biden alors Harris ? ou comme certains "complotistes ?" le pensent fortement : Obama ?

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message

    Europe des Nations de Brest à Vladivostok. Le vieux Charles avait tout dit !
    Mais c'est un pur fantasme (pour moi) irréalisable pour quelques décennies.
    De l'Atlantique à l'Oural mais c'est pareil

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Tout autre sujet, avec un peu d'humour, je me demande si avec ses tentatives de poignées de mains dans le vide, son impression de ne pas savoir ou aller et hier (ou avant hier ?) son envie de feliciter une Senatrice US decédée, dont une video hommage venait pourtant d'etre diffusée juste avant son speech, Joe Biden ne serait pas comme dans Le 6eme sens, capable de voir des personnes décédées.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    On ne supporte deja pas l'harmonisation europeenne sans la Russie, je ne vois pas comment ou pourrait la supporter avec un pays comme la Russie
    Si la France a sombré dans tous les domaines c'est en grande partie du a son appartenance a l'UE

    Notre pays a perdu sa souveraineté dans trop de domaines, et on voit aujourd'hui en plein jour a quelle point la souveraineté energetique que nous avions reussi a construire, a elle aussi ete completement foutue en l'air.

    On ne tient qu'a coup d'endettements toujours plus lourds, qui ne feront que s'accroitre jusqu'a ce que ca finisse par exploser, car contrairement aux USA avec leur cheat monetaire qu'est le dollar, qu'ils peuvent imprimer a volonté (pas non plus sans consequences, on le voit avec l'inflation), l'UE ne dispose pas d'une monnaie aussi "indispensable" au reste du monde.

    Je ne vois aucune raison qui puisse me faire esperer, que le lent mais continue naufrage de la France depuis 40 ans et plus encore depuis l'arrivée de l'Euro, se mettent a un moment ou a un autre a s'arreter en restant d'etre dans l'UE et avec l'Euro.

    Sincerement.

    Je ne vois pas objectivement ce qui pourrait non seulement inverser la donne, mais meme seulement stabiliser la situation !

    Avoir stoppé toute relation avec la Russie, pays grace auquel, l'abandon de notre souveraineté energetique avait pu etre ignoré jusqu'a present grace a un accés facile et pas cher a l'energie Russe, est la derniere et sans doute plus criante folie europeenne. Car contrairement aux autres decisions absurdes du a cette course vers l'ultraliberalisme au seul profit des grands groupes et de la finance, dont les effets sur nos vies sont fortement attenués par un endettement qui finira cependant bien par nous exploser a la figure un jour ou l'autre, l'effet de cette decision va avoir tres vite, des effets negatifs tres concrets sur les pays europeens et sur nous meme.

    Alors en France on a continué un peu plus que les autres a abuser de l'endettement pour attenuer cet effet (meme si tous les autres pays s'y sont mis depuis, en baissant les taxes, charges sur l'energie, en prenant en charge une partie des hausses des tarifs etc...) mais meme avec ca, on va quand meme cette fois ci, tres fortement le sentir passer.

    Je ne serai pas etonné qu'on nous ressorte le Covid du tiroir, les pass, les ausweis peut-etre meme pour sortir, les fermetures de ci de ca pour stopper l'activité economique, baisser ainsi la consommation d'energie pour eviter des coupures chez les particuliers.... et accessoirement des mouvements de protestations.
    Europe des Nations de Brest à Vladivostok. Le vieux Charles avait tout dit !
    Mais c'est un pur fantasme (pour moi) irréalisable pour quelques décennies.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    On ne supporte deja pas l'harmonisation europeenne sans la Russie, je ne vois pas comment ou pourrait la supporter avec un pays comme la Russie
    Si la France a sombré dans tous les domaines c'est en grande partie du a son appartenance a l'UE

    Notre pays a perdu sa souveraineté dans trop de domaines, et on voit aujourd'hui en plein jour a quelle point la souveraineté energetique que nous avions reussi a construire, a elle aussi ete completement foutue en l'air.

    On ne tient qu'a coup d'endettements toujours plus lourds, qui ne feront que s'accroitre jusqu'a ce que ca finisse par exploser, car contrairement aux USA avec leur cheat monetaire qu'est le dollar, qu'ils peuvent imprimer a volonté (pas non plus sans consequences, on le voit avec l'inflation), l'UE ne dispose pas d'une monnaie aussi "indispensable" au reste du monde.

    Je ne vois aucune raison qui puisse me faire esperer, que le lent mais continue naufrage de la France depuis 40 ans et plus encore depuis l'arrivée de l'Euro, se mettent a un moment ou a un autre a s'arreter en restant dans l'UE et avec l'Euro.

    Sincerement.

    Je ne vois pas objectivement ce qui pourrait non seulement inverser la donne, mais meme seulement stabiliser la situation !

    Avoir stoppé toute relation avec la Russie, pays grace auquel, l'abandon de notre souveraineté energetique avait pu etre ignoré jusqu'a present grace a un accés facile et pas cher a l'energie Russe, est la derniere et sans doute plus criante folie europeenne. Car contrairement aux autres decisions absurdes du a cette course vers l'ultraliberalisme au seul profit des grands groupes et de la finance, dont les effets sur nos vies sont fortement attenués par un endettement qui finira cependant bien par nous exploser a la figure un jour ou l'autre, l'effet de cette decision va avoir tres vite, des effets negatifs tres concrets sur les pays europeens et sur nous meme.

    Alors en France on a continué un peu plus que les autres a abuser de l'endettement pour attenuer cet effet (meme si tous les autres pays s'y sont mis depuis, en baissant les taxes, charges sur l'energie, en prenant en charge une partie des hausses des tarifs etc...) mais meme avec ca, on va quand meme cette fois ci, tres fortement le sentir passer.

    Je ne serais pas etonné qu'on nous ressorte le Covid du tiroir, les pass, les ausweis peut-etre meme pour sortir, les fermetures de ci de ca pour stopper l'activité economique, baisser ainsi la consommation d'energie pour eviter des coupures chez les particuliers.... et accessoirement des mouvements de protestations.
    Dernière modification par Al Bundy, 29/09/2022, 12h04.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message

    Bah, enfreindre les regles, l'UE est coutumiere (Euro, BCE, immigration, quand il faut rouler sur les regles, pas de problemes), mais je te rejoins quand meme sur ce point, la Russie n'a jamais été proche des conditions minimum exigées pour faire partie de l'UE.

    On pourrait arreter de rever la mais au dela meme des conditions d'adhesion, on parle d'une situation totalement impossible pour bien d'autres raisons plus importantes encore
    - A part peut-etre, je n'en suis meme pas sur, sous Eltsine, je n'imagine pas la Russie abandonner un jour sa souveraineté sur beaucoup de domaines.
    - Mais meme en imaginant seulement une Russie beneficiant d'un statut privilegié avec l'UE, par exemple en faisant partie de l'Espace Economique Europeen, ou autre statut plus particulier pour la rapprocher de l'UE, ce qui aurait ete deja sans doute plus "imaginable"... cela reste neanmoins pour moi tout aussi utopique car je doute que les americains auraient apprecié et accepté, un rapprochement, pire, une entente, des accords, une alliance, entre l'UE et la Russie, en tout cas une Russie puissante.

    Pays immense dont l'harmonisation aux règles de l'ue (je parle économie) coutera très très cher. Pouvons nous le supporter. Mais dans le même temps la Russie devrait rapporter un maximum. Et ça les usa, non seulement ne voudront pas que l'europe touche le pactole, mais le voudront pour eux. Là est le danger !
    D'accord avec toi, pour, dans un premier temps, un simple rapprochement économique validé par un accord !

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Tu raisonnes parfois trop avec la grande guerre patriotique, en étant pragmatique faut pas tout transposer ce qu'il s'est passé y'a 80 ans avec ce qu'il se passe aujourd'hui. Oui bien sûr ça a marqué à jamais les russes (et les ukrainiens puisqu'ils étaient dans l'URSS et ont subi de plein fouet l'invasion et la barbarie nazie, eux ont été occupé complètement) mais le monde a changé, et aujourd'hui Poutine n'a pas besoin d'affronter le nazisme mais la lutte contre le nazisme peut être un beau récit pour raviver la flamme patriotique russe et il joue beaucoup sur la nostalgie de l'URSS. Oui bien sûr il aimerait rassembler les peuples russes d'Ukraine, du Kazakhstan, des Pays baltes, de Géorgie, de Biélorussie et d'ailleurs, c'est pour cela que je dis que Poutine cherche 2 objectifs. Annexer les territoires russophones et surtout contrer l'influence grandissante de l'OTAN. La lutte contre les nazis est un narratif pour justifier la guerre, pas une question vitale pour la survie de la Russie.

    Tu te fourvoies dès le départ. Ce que nous connaissons par les témoignages de nos anciens est sans commune mesure avec ce qu'ont connu les russes.
    Pour les nazis, les slaves étaient des sous-hommes ! Pas les français ! Derrière les unités de la wehrmacht, il y avait les sa.lopesgruppen chargés de raser les villages, hommes femmes enfants et habitations et bien sur la déportation des juifs. Nous n'avons connu cela que ponctuellement et uniquement lors de la débâcle allemande. Il faut essayer de comprendre le traumatisme russe et le prendre en compte dans chaque reflexion. Que Poutine en joue, bien évidemment, et même inconsciemment. Je le redis, devant le refus de la guerre (ou leur sauvegarde individuelle), des russes, ça peut être un argument culpabilisant et donc décisif pour les objectifs de Poutine. Je ne pense pas, mais alors pas du tout que Poutine tente de reconstituer sous la bannière russe, le bloc russe de l'ère soviétique. Ca na pas de sens et ça engagerait des conflits que la Russie ne pourrait pas mener. Et tu omets encore les massacres et toutes les exactions des bataillons ukrainiens au Donbass. La presse peut bien multiplier les effets de langage dans des fables ridicule
    s, pour faire croire que les russes bombarderaient le Donbass, ce sont les ukrainiens qui y sont indésirables.

    Tu me traites de propagandiste, je me comporte pas comme tel pourtant, je n'ai pas de haine contre les russes. J'ai toujours été conciliant avec la Russie avant Février 2022. J'ai simplement dit que Poutine a foiré complet en décidant cette invasion et que j'aimerais qu'il perde simplement cette guerre, mais je ne veux pas d'une boucherie, d'une Russie saignée économiquement et humainement et d'un peuple russe qui souffre, j'ai jamais voulu ça. Tout ce que j'espère mais qui n'arrivera pas c'est que Poutine rétropédale et accepte des compromis dans des négociations de paix pour trouver une porte de sortie mais Zelenski, les US et l'OTAN ne veulent pas de ça, on est enfermé dans cette guerre.

    Propagandiste, oui quand tu places l'ukraine (dans ton premier paragraphe) comme victime de l'allemagne nazie (le peuple oui) mais que tu omets encore Stepan Bandera et surtout les commémorations dont il fait l'objet aujourd'hui de la part des dirigeants locaux avec l'assentiment des européens et des usa. Comme tu tentes de zapper l'intervention d'Arno Klarsfeld à propos de la nature de la société ukrainienne sous la coupe des partis nazis, qui n'auraient joué aucun rôle dans les diverses élections ukrainiennes alors que tu relaies abondamment les rejets dédaigneux à peine masqués par des conditionnels des occidentaux à propos des élections dans le Donbass. Comme le coup d'état d'ailleurs....

    Alors j'ai pas vu ce qu'a dit Zelensky et j'ai pas écouté les propagandes respectives sur le sujet du sabotage des gazoducs mais ce que je vais écrire va sûrement te faire plaisir parce que non je pense pas que ça soit les russes qui ont fait ça, mon instinct me dit plutôt que c'est les américains qui sont derrière. Pourquoi ? Ca fait un moment que je signale que torpiller le Nord Stream II et la dépendance européenne au gaz russe est le rêve des américains. Biden lui-même a eu des mot belliscistes contre le Nord Stream II. N'attendaient t-ils pas un bon pretexte pour essayer de saboter encore un peu plus ce projet qui a déjà du plomb dans l'aile depuis Février (en accusant bien sûr la Russie au passage).

    Chêvrensky a aussitôt hurlé que c'était un coup des russes ! Ce qui amène une réflexion et une conclusion où cet individu est non seulement un malade mais surtout un menteur. Le couple s'appelle la mythomanie. Et, partant de là, ça décrédibilise tous ses propos antérieurs. Oui, tu as parlé il y a quelques temps de l'intérêt pour les usa de torpiller NordStream2. Moi, ce qui m'inquiète c'est que c'est un crime écologique majeure. Et que les américains se foutent de l'écologie comme toi de ta première chemise. Au moins nous nous rejoignons sur le sujet.


    Les dirigeants européens ne sont pas dupes, ils savent sûrement (ou sauront sûrement) à moins d'être complètement idiots et naïfs lorsque l'enquête aura donné ses résultats, camouflés ou maquillés, on se retournera contre les russes parce que l'oncle Sam nous agace mais pour le moment on peut pas se diviser avec lui dans ce contexte comme on pouvait pas se fâcher avec Staline du temps de la 2nde guerre quoi.

    Mais les accusations de sabotage contre la russie ont commencé dès la "découverte" des fuites. Comme les auto-bombardements du Donbass depuis 2014.

    Ma pensée est qu'il faut en tant qu'européens, raisonner en 2 temps. La priorité pour le moment est de soutenir l'Ukraine, contrairement à toi je pense que c'est le camp ukrainien qu'il faut soutenir je m'en suis assez expliqué et qu'il faut défaire la Russie, le plus tôt et de la manière la moins humiliante possible (bien sûr c'est un doux rêve, je suis pas naïf ça n'arrivera pas). Une fois que ce problème serait réglé (pas demain la veille vu comment c'est parti), il faudra recommencer à parler du problème des USA et faire ce qu'on avait commencé à faire, retrouver une position équilibrée et pas moutonnière, critiquer, dénoncer les USA quand il le faudra comme pour l'Irak 2003, les soutenir en tant qu'allié quand il faudra aussi. Ma vision géostratégique n'est pas celle d'un bloc US-Europe face à un bloc eurasiatique dominé par Russie-Chine non pour moi il faudrait

    Il ne faut soutenir, ni la russie NI SURTOUT l' UKRAINE tant que celle-ci est encore gangrenée par les nazis. Ils serait suicidaire de faire rentrer ces déchets dans l'europe. Cette dénazification sera longue malheureusement et la méthode russe, qui s'en sert de repoussoir je te l'accorde, n'est pas la meilleur que l'on puisse imaginer. (Elle est beaucoup trop laxiste...)

    USA
    Un couple Europe - Russie qui se rapproche et qui fait l'interface, l'Europe plus proche des USA, la Russie plus proche de la Chine
    Chine

    Mais donc un couple Europe - Russie plutôt indépendant des 2 gros qui souhaitent se faire la guerre (au moins éconnomique) et connecté par des liens culturels et économiques

    C'est devenu un doux rêve vu le contexte actuel, mais ça devrait être l'idéal pour le monde de demain.
    Les usa ne laisseront jamais rentrer la Russie dans l'europe, ni s'en approcher par des accords économiques quelconques. Ce qui fait des usa notre ennemi et un colonisateur de l'europe. Et on sait ce que la colonisation recouvre. Les usa veulent la Russie et sont prêts à tout pour l'avoir.Là est le danger !
    Dernière modification par brisville, 29/09/2022, 13h06.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    A quel moment la Russie a rempli les conditions d'adhésion à l'UE ?
    Bah, enfreindre les regles, l'UE est coutumiere (Euro, BCE, immigration, quand il faut rouler sur les regles, pas de problemes), mais je te rejoins quand meme sur ce point, la Russie n'a jamais été proche des conditions minimum exigées pour faire partie de l'UE.

    On pourrait arreter de rever la mais au dela meme des conditions d'adhesion, on parle d'une situation totalement impossible pour bien d'autres raisons plus importantes encore
    - A part peut-etre, je n'en suis meme pas sur, sous Eltsine, je n'imagine pas la Russie abandonner un jour sa souveraineté sur beaucoup de domaines.
    - Mais meme en imaginant seulement une Russie beneficiant d'un statut privilegié avec l'UE, par exemple en faisant partie de l'Espace Economique Europeen, ou autre statut plus particulier pour la rapprocher de l'UE, ce qui aurait ete deja sans doute plus "imaginable"... cela reste neanmoins pour moi tout aussi utopique car je doute que les americains auraient apprecié et accepté, un rapprochement, pire, une entente, des accords, une alliance, entre l'UE et la Russie, en tout cas une Russie puissante.




    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message
    Je rejoins la conclusion de Lolo : si la Russie avait été dans l'UE et si ce bloc avait une volonté de puissance, nous aurions été l'hyperpuissance mondiale incontestable. Nous n'aurions pas tous ces problèmes économiques et politiques.
    A quel moment la Russie a rempli les conditions d'adhésion à l'UE ?

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    . c'est que Poutine rétropédale et accepte des compromis dans des négociations de paix pour trouver une porte de sortie ..
    Quels compromis et quel rétropédalage ?

    Quelles frontières ?

    Quid des dommages de guerre ?

    Quelles garanties de la sécurité de l'Ukraine et par qui ?

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X