Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Ca fait longtemps que l'on sait que ce chiffre de 14 000 victimes civiles est faux.

    Il y a eu 14 000 morts dont environ 3000 civils, le reste se partageant par moitié entre les soldats des 2 camps.

    A ce propos, je trouve assez incroyable de ne pas obtenir d'information sur la manière dont a été constituée, entrainée, armée la force séparatiste pro-russe du Donbass.

    Dernière remarque sur les habitants du Donbass. Il semble que 10 % de la population de Severiodonestk ait choisi de rester sous contrôle russe et que 90 % ont fait le choix inverse.
    Pour pondérer, ça veut pas dire forcément 90% hostiles aux russes, dans le lot peut être qu'il y a en juste qui ont tout simplement fui l'avancée des combats ce qui est particulièrement sage vu qu'il ne reste quasi plus rien de la ville.

    Mais ceci étant dit même au coeur du Donbass, les russes sont quand même critiqués et n'ont plus la popularité d'avant la guerre, Poutine avait aussi des enjeux démographiques derrière la guerre, ajouter quelques millions d'ukrainiens pro-russes à la population russe pour compenser un peu la faiblessé démographique de cette dernière. Du coup avec un sentiment pro-russe qui s'effrite et beaucoup de civils ayant fui et qui ne reviendront pas, la population du Donbass en grosse chute n'est pas une bonne nouvelle pour la Russie en plus du fait qu'il faut tout reconstruire comme à Marioupol. Y'a peut-être l'argent un peu magique du pétrole et du gaz mais à un moment donné c'est pas le QSG y'a pas cheats codes à l'infini, le pays devra à un moment ou à un autre se saigner pour payer tout ça. Sans compter que le pétrole et le gaz sont des énergies d'aujourd'hui mais pas de demain, la Russie devrait préparer elle aussi sa transition et pas rester sur ses forces actuelles.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    ...

    N'oublions pas non plus que le prétexte d'entrée en guerre était les soit-disant 14 000 civils morts (c'est bien ça ?) dans le Donbass (chiffre des pro-russes) (et en 8 ans) sous les bombes ukrainiennes.....
    Ca fait longtemps que l'on sait que ce chiffre de 14 000 victimes civiles est faux.

    Il y a eu 14 000 morts dont environ 3000 civils, le reste se partageant par moitié entre les soldats des 2 camps.

    A ce propos, je trouve assez incroyable de ne pas obtenir d'information sur la manière dont a été constituée, entrainée, armée la force séparatiste pro-russe du Donbass.

    Dernière remarque sur les habitants du Donbass. Il semble que 10 % de la population de Severiodonestk ait choisi de rester sous contrôle russe et que 90 % ont fait le choix inverse.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message
    Et pendant ce temps les USA font un retour au moyen âge...
    Plutôt que légiférer sérieusement sur les limites à partir desquelles l'avortement n'est plus praticable pour des raisons morales et pratique, il laisse chaque états se débrouiller.

    C'est le fric décidera comme toujours, celle qui aura les moyens de se rendre dans un état qui autorise l'avortement ça ne posera pas de problème, la pauvre fille violée par contre si elle a le malheur d'être dans le mauvais état devra allez au terme d'une grossesse subit.

    Dieu vous bénissent $$.
    Donc on a un pays avec la peine de mort, l'autorisation de portée des armes sans réglementation dans n'importe quel lieu même touristique, et un droit à l'IVG contesté.

    Un vrai peuple de rétrogrades quand même, quand tu fais partie des progressistes tu dois vraiment avoir honte d'être américain par moment quand même y'a vraiment un tel fossé chez eux. Notre France des villes et des campagnes, des macronistes et des gilets jaunes c'est le pays des bisounours à côté

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Par contre, la modification de la limite d'âge pour intégrer l'armée russe n'a pas de signification ?
    L'armée russe maîtrise absolument tout, tout est voulu et contrôlé c'est le scénario prévu depuis le début.

    La meilleure armée du monde a mis 3 mois pour faire une percée d'un front tenu par la 22ème armée du monde, et encore il a fallu tout démolir systématiquement avec des tapis de bombes et enlever des milliers et des milliers de vies innocentes pour ça. Quel que soit l'issue de la guerre, en tous cas l'armée russe a montré une faiblesse qu'on lui soupçonnait pas hors dissuasion nucléaire.

    N'oublions pas non plus que le prétexte d'entrée en guerre était les soit-disant 14 000 civils morts (c'est bien ça ?) dans le Donbass (chiffre des pro-russes) (et en 8 ans) sous les bombes ukrainiennes. Leur sale guerre a déjà fait plus de 20 000 morts chez les civils et ce chiffre là n'est certainement pas sous-estimé. Comment peuvent t-ils encore avoir un brin de crédit après ça ? On a trouvé pire que les américains en terme de mauvaise foi, foutage de gueule et impérialisme, voilà le constat et il faut le faire...

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message

    Petite rectification: "Certains Etats" font ou vont faire un retour, alors non pas au moyen-age, mais plus au 18eme siècle

    Le fait est que la Cour Supreme n'est pas la pour faire les lois, mais pour vérifier si les lois des États-Unis ou celles des différents États, sont conformes à la Constitution.

    Une fois qu'on a dit ca, on peut bien entendu trouver stupide et je trouve ca stupide, de vouloir se référer a une Constitution, un texte du XVIIIeme siecle pour juger d'un problème qui est moralement, socialement, meme médicalement, "référencé", lié a la societé du XXeme et XXIeme siècle.

    Mais sur le fond il n'y a rien de scandaleux non plus, en fait les USA vont retrouver une situation telle qu'on la connait en Europe. EXACTEMENT la meme !
    Car tout comme en Europe, en France ou ailleurs ce sont aux Etats, ce sont aux politiques de chaque Etat de faire les lois concernant le droit a l'avortement.
    Et tout comme aux USA d'ailleurs il y a au sein de l'UE des Etats qui sont contre le droit a l'avortement (Malte) ou qui veulent très fortement le limiter (Pologne)

    En soi, cette décision de la Cour Supreme n'a donc rien de scandaleuse. Elle dit juste que ce n'est pas a la Cour Supreme, simple garant et gardien de la Constitution et de ses droits, de légiférer sur l'avortement.

    Le problème c'est que contrairement a l'Europe, il y a aux USA énormément plus de conservatisme religieux, presque de fanatisme religieux et que donc que le nombre d'Etat qui va interdire ou fortement limiter l'avortement sera donc autrement plus important que dans l'UE.
    Rien de scandaleux à déclarer en 2022 non conforme à la Constitution américaine un droit déclaré conforme à la même Constitution en 1973 ?

    Rien de scandaleux à ce que 2 des 3 juges nommés par Trump (et qui ont voté cette non-constitutionnalité) ont déclaré lors de leur processus de nomination qu'ils considéraient la décision de 1973 comme acquise ?

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message
    Je vois de plus en plus de signes de rupture au sein de l'armée ukrainienne. Je pense qu'en juillet et août les choses vont s'accélérer.
    Tu as conscience que tu vas finir par me donner raison, après le mois de Mai, puis le mois de Juin, jusqu'à hier tu parlais de Juillet mais aujourd'hui tu évoques pour la 1ère fois Août. Tu finiras par me rejoindre sur Novembre tu verras

    Les ukrainiens vont se retirer définitivement de Severodonetsk, donc la rive Est aux mains des russes dans quelques heures, quelques jours tout au plus, mon 1er jalon est validé et je pense pas que la suite du scénario est trop pessimiste pour l'avancée russe.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message
    Je vois de plus en plus de signes de rupture au sein de l'armée ukrainienne. Je pense qu'en juillet et août les choses vont s'accélérer.
    Par contre, la modification de la limite d'âge pour intégrer l'armée russe n'a pas de signification ?

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message
    Et pendant ce temps les USA font un retour au moyen âge...
    Plutôt que légiférer sérieusement sur les limites à partir desquelles l'avortement n'est plus praticable pour des raisons morales et pratique, il laisse chaque états se débrouiller.

    C'est le fric décidera comme toujours, celle qui aura les moyens de se rendre dans un état qui autorise l'avortement ça ne posera pas de problème, la pauvre fille violée par contre si elle a le malheur d'être dans le mauvais état devra allez au terme d'une grossesse subit.

    Dieu vous bénissent $$.
    Petite rectification: "Certains Etats" font ou vont faire un retour, alors non pas au moyen-age, mais plus au 18eme siècle

    Le fait est que la Cour Supreme n'est pas la pour faire les lois, mais pour vérifier si les lois des États-Unis ou celles des différents États, sont conformes à la Constitution.

    Une fois qu'on a dit ca, on peut bien entendu trouver stupide et je trouve ca stupide, de vouloir se référer a une Constitution, un texte du XVIIIeme siecle pour juger d'un problème qui est moralement, socialement, meme médicalement, "référencé", lié a la societé du XXeme et XXIeme siècle.

    Mais sur le fond il n'y a rien de scandaleux non plus, en fait les USA vont retrouver une situation telle qu'on la connait en Europe. EXACTEMENT la meme !
    Car tout comme en Europe, en France ou ailleurs ce sont aux Etats, ce sont aux politiques de chaque Etat de faire les lois concernant le droit a l'avortement.
    Et tout comme aux USA d'ailleurs il y a au sein de l'UE des Etats qui sont contre le droit a l'avortement (Malte) ou qui veulent très fortement le limiter (Pologne)

    En soi, cette décision de la Cour Supreme n'a donc rien de scandaleuse. Elle dit juste que ce n'est pas a la Cour Supreme, simple garant et gardien de la Constitution et de ses droits, de légiférer sur l'avortement.

    Le problème c'est que contrairement a l'Europe, il y a aux USA énormément plus de conservatisme religieux, presque de fanatisme religieux et que donc que le nombre d'Etat qui va interdire ou fortement limiter l'avortement sera donc autrement plus important que dans l'UE.

    Politiquement, je pense que cette décision va s'avérer défavorable au Parti Républicain.
    Pourquoi ? Parce que la situation précédente permettait aux électeurs de pouvoir voter pour des candidats Républicains hostiles a l'avortement, meme en étant favorable au droit a l'avortement, bref a voter pour eux pour d'autres raisons puisque ce droit ne pouvait pas etre remis en cause de toute facon. Ce n'est plus le cas.

    La ca va être difficile pour un électeur ou surtout une électrice favorable au droit a l'avortement de continuer a voter un candidat qui y sera hostile.
    Et ca va meme peut-etre pousser des citoyennes favorable au droit a l'avortement, qui n'allaient plus voter car dégouter des politiques a aller voter Démocrate pour ne pas voir ce droit être supprimé dans leur Etat..

    A un niveau plus "economique", ca va aussi sans doute entrainer une grosse migration de personnel soignant entre Etats et la fermeture (et ouverture dans certains Etats), de pas mal de cliniques.

    Après comme tu l'as dit, ca sera, mais comme souvent aux USA, un peu, beaucoup, une question de fric
    Les plus riches pouvant tranquillement aller dans un autre Etat pour avorter, les plus pauvres... ben tant pis pour leur gueule la encore
    Dernière modification par Al Bundy, 25/06/2022, 13h18.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par Le glaude Voir le message

    Je ne serais pas aussi catégorique. Les russes se sont installés confortablement dans le Donbass et le Sud du pays grâce en partie à l'effet de surprise de l'invasion massive + les séparatistes déjà très nombreux dans la zone et aisément "pro-russes". Si on regarde la carte des zones envahies les premiers jours et aujourd'hui, la progression est tout de même très lente et disproportionnée par rapport aux pertes humaines. Pendant ces 4 mois, les milliards d'aides militaires ont évidemment permis aux ukrainiens de résister dans l'Est, mais il est certain que l'Ouest est bien plus renforcé et préparé que le 24/02. Les 3/4 restants de l'Ukraine seront bien plus difficiles à prendre que le premier, ce qui annonce un conflit qui peut durer encore quelques années, sauf si certains missiles se plante de trajectoires (à force de jouer à en envoyer à 15km de la Pologne, un problème technique n'est pas à exclure) ou une escalade de la tension internationale (Taiwan) pourrait tout faire dégénérer, dans le mauvais sens pour tout le monde...
    T'as conscience d'être dans l'erreur la plus totale ? Aucune once de réalité dans ton interprétation. Pfiouuuuu

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Et pendant ce temps les USA font un retour au moyen âge...
    Plutôt que légiférer sérieusement sur les limites à partir desquelles l'avortement n'est plus praticable pour des raisons morales et pratique, il laisse chaque états se débrouiller.

    C'est le fric décidera comme toujours, celle qui aura les moyens de se rendre dans un état qui autorise l'avortement ça ne posera pas de problème, la pauvre fille violée par contre si elle a le malheur d'être dans le mauvais état devra allez au terme d'une grossesse subit.

    Dieu vous bénissent $$.

    Laisser un commentaire:


  • Le glaude
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message
    Je vois de plus en plus de signes de rupture au sein de l'armée ukrainienne. Je pense qu'en juillet et août les choses vont s'accélérer.
    Je ne serais pas aussi catégorique. Les russes se sont installés confortablement dans le Donbass et le Sud du pays grâce en partie à l'effet de surprise de l'invasion massive + les séparatistes déjà très nombreux dans la zone et aisément "pro-russes". Si on regarde la carte des zones envahies les premiers jours et aujourd'hui, la progression est tout de même très lente et disproportionnée par rapport aux pertes humaines. Pendant ces 4 mois, les milliards d'aides militaires ont évidemment permis aux ukrainiens de résister dans l'Est, mais il est certain que l'Ouest est bien plus renforcé et préparé que le 24/02. Les 3/4 restants de l'Ukraine seront bien plus difficiles à prendre que le premier, ce qui annonce un conflit qui peut durer encore quelques années, sauf si certains missiles se plante de trajectoires (à force de jouer à en envoyer à 15km de la Pologne, un problème technique n'est pas à exclure) ou une escalade de la tension internationale (Taiwan) pourrait tout faire dégénérer, dans le mauvais sens pour tout le monde...

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Je vois de plus en plus de signes de rupture au sein de l'armée ukrainienne. Je pense qu'en juillet et août les choses vont s'accélérer.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Bon bah les soldats ukrainiens ont eu l'ordre de se retirer d'Azot. Lyssytchandk n'est même pas un obstacle important. La prochaine bataille c'est Kramatorsk et Sloviansk pour annexer la totalité du Donbass.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message
    Le Canard de Severodonetsk-Lysyschansk ne bouge plus beaucoup.
    Certes, mais ça fait juste 2 semaines que vous avez annoncé sa mort dans les 48 h.

    En plus, ça évite de commenter mon post précédent.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Le Canard de Severodonetsk-Lysyschansk ne bouge plus beaucoup.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Après la mort d’un fonctionnaire à Kherson, les Russes dénoncent un « acte de terrorisme »


    Le chef adjoint de l’administration prorusse établie à Kherson, Kyrylo Stremooussov, a confirmé que son « ami, le chef du département de la famille, de la jeunesse et des sports, Dmytro Savloutchenko, [était] mort ». Selon lui, il a été tué par « un acte de terrorisme dans la ville de Kherson ».


    Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a lui aussi dénoncé un « acte de terrorisme », sans plus de commentaire. Un peu plus tôt, l’administration avait déclaré aux agences russes que le responsable était mort dans l’explosion de sa voiture, une attaque qualifiée de « ciblée ».


    Un conseiller du chef de l’administration militaire régionale fidèle à Kiev, Sergey Khlan, s’est quant à lui réjoui de cette attaque qui a tué un « activiste et traître prorusse ». « Nos partisans ont encore enregistré un succès ! », a-t-il écrit sur sa page Facebook.
    Le Monde

    Le vocabulaire n'est pas sans rappeler celui de 1940-1944.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Non il n'y a pas encore assez de moyens pour que la guerre s'enlise et débouche sur une impasse. L'occident devra faire plus d'efforts pour que les russes a un moment n'ai plus envie d'aller plus loin parce que ce serait trop coûteux.

    C'est souhaitable qu'on puisse arriver à l'impasse au plus vite parce que les russes démolissent tout en attendant.
    Tu sais, en off, dans tous les états-majors concernés directement ou indirectement, dans les milieux politiques et économiques, tout le monde sait que la guerre est perdue par l'Ukraine. La seule inconnue, c'est la date de la capitulation.

    Et je précise une fois de plus : je ne suis ni pro ni anti dans cette guerre. Je suis français.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message

    Lochiba va nous dire que les ukrainiens vont gagner la guerre dans quelques heures.
    Non il n'y a pas encore assez de moyens pour que la guerre s'enlise et débouche sur une impasse. L'occident devra faire plus d'efforts pour que les russes a un moment n'ai plus envie d'aller plus loin parce que ce serait trop coûteux.

    C'est souhaitable qu'on puisse arriver à l'impasse au plus vite parce que les russes démolissent tout en attendant.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message
    Cela s'accélère sur le front de Louhansk , très mauvaise journée pour l'armée ukrainienne.

    La ligne de front au sud de Lysychansk s'est effondrée. Les russes ont prit Zolote, encerclé Hirsk, on parle de centaines de soldats ukrainiens encerclés, ceux qui n'ont pas pu fuir avant. Les russes ont atteint la lisière de Lysyschansk. Ils ont aussi avancé plus a l'ouest dela ville et ont pris position juste a coté de la route qui reliait cette ville au reste de l'Ukraine. Cette route n'est plus pratiquable et les ukrainiens s'ils veulent evacuer devront le faire a travers les champs et la pampa.
    Lochiba va nous dire que les ukrainiens vont gagner la guerre dans quelques heures.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Cela s'accélère sur le front de Louhansk , très mauvaise journée pour l'armée ukrainienne.

    La ligne de front au sud de Lysychansk s'est effondrée. Les russes ont prit Zolote, encerclé Hirsk, on parle de centaines de soldats ukrainiens encerclés, ceux qui n'ont pas pu fuir avant. Les russes ont atteint la lisière de Lysyschansk. Ils ont aussi avancé plus a l'ouest dela ville et ont pris position juste a coté de la route qui reliait cette ville au reste de l'Ukraine. Cette route n'est plus pratiquable et les ukrainiens s'ils veulent evacuer devront le faire a travers les champs et la pampa.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    C'est un pari dangereux parce que ça enlise aussi le conflit partiellement (même s'il y a une progression). Y'avait la "guerre éclair" du début qui pouvait profiter de l'effet de surprise, de la désorganisation et la sidération des ukrainiens, de l'absence d'aide occidentale (le temps qu'elle arrive). Et là maintenant on a cette guerre lente et cette dernière donne aussi des avantages aux ukrainiens. Le gain de temps permet simplement aux ukrainiens de mieux s'organiser (par exemple la défense de villes qui pourraient être des cibles), de recruter plus, de mieux former et armer les nouvelles recrues, d'avoir plus d'armes lourdes, des milliards d'euros d'équipement qui prennent du temps à arriver mais vu que la guerre dure des mois ils finissent par en avoir là où on pensait que les occidentaux ne serviraient à rien parce que le temps qu'on se bouge, Kiev aurait déjà été russe et un autre régime fantoche au pouvoir.

    Encore une fois si les objectifs sont ceux de RERH à savoir Odessa, Kharkiv, attendre aussi longtemps avant de marcher sur ses villes (selon RERH à partir d'Août mais je pense bien plus tard en vérité) c'est rendre leur conquête toujours plus compliquée, les ukrainiens vont se préparer aux sièges, si les "fortifications" du Donbass ont été galère à prendre pour les russes, Kharkiv et Odessa pourraient être des cauchemars en comparaison de la promenade de santé de Marioupol. Il fallait prendre ces villes au début en même temps que Marioupol ou ne pas les prendre du tout s'ils en ont pas les moyens ce qui semble clairement être le cas. Il fallait plus de 200 000 hommes au départ pour atteindre les objectifs rapidement, soit c'est une erreur stratégique monumentale qui coûtera des dizaines de milliers d'hommes pour ne parler que du coût humain, soit ils n'ont plus l'intention d'aller prendre ces 2 villes.

    Et puis faut pas compter sur un effondrement économique, c'est comme de compter sur le fait que le QSG n'ait plus d'argent pour recruter parce qu'ils ont déjà dépensé 400 plaques sur Neymar et Mbappé si vous voyez mon avis, les occidentaux leur ont donné les codes triches pour les 3 prochaines années donc c'est open bar, nous allons les financer indéfiniment (dans un 1er temps jusqu'à ce que la Russie accepte de faire machine arrière, on peut donc attendre longtemps). Les USA ont déjà donné beaucoup, l'Europe beaucoup mois, je pense qu'on en garde bien en réserve parce qu'on pense que ça va durer longtemps.
    Est ce que les Ukrainiens arriveront a reconstruire une armée plus rapidement qu'elle se détruit au rythme actuel.

    Cela a mis 8 ans de préparations, de fortifications, d'entrainement pour arriver a cette position sur la ligne du Donbass. J'ai du mal a imaginé que les efforts actuels ukrainiens suffisent a reconstituer une armée aussi efficace que celles qu'ils ont pu construire.

    Les efforts en terme d'armement, d'entrainements et même de mobilisation semblent insuffisants. On voit des vidéos de "volontaires" ukraniens qui refusent de prendre position sur le front.

    Je peux me tromper. L'effondrement financier n'est pas un sujet pendant une guerre chaude puisque tout va vers l'effort de guerre. C'est bien un effondrement militaire ukrainien qui pourrait mettre un terme a cette guerre.

    Les livraisons d'arme occidentales semblent très limitées en nombre et en qualité.Trop. Le combat urbain qui est privilégié par l'Ukraine, il n'y a pas moyen de s'en défaire. Mais une ville encerclée finit en généralpar tomber. Marioupol en a été l'exemple, et les milliers de soldats ukrainiens, même parmi le fameux bataillon Azov se sont rendus.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Je pars du principe que ça fait quand même environ 2 mois qu'on nous l'annonce l'effondrement imminent de l'armée ukrainienne et que le Donbass va tomber sous peu. Jusqu'à preuve du contraire je vois rien qui indique que l'armée ukrainienne est en état d'effondrement, elle perd du terrain certes, 1 village par jour en moyenne, la poche de Severodonetsk/Lyssytchansk va bien finir par être encerclée et là les ukrainiens devront se replier ou subir la même rédition qu'à Marioupol mais en attendant je vois rien qui indique que ça sera rapide.

    Pour rappel y'a plus d'un mois vous écriviez que les ukrainiens avaient atteint le point de rupture, on voit bien que ça n'est pas le cas. Pour les russes aussi ça coûte cher cette avancée.

    fooooooot je sais pas d'où tu tiens cette donnée mais si les pertes russes sont encore équivalentes à celles ukrainiennes, c'est clairement un désastre pour eux. Zelensky lui même a évalué les pertes militaires à 100 morts/jour côté ukrainien dans le Donbass donc on peut considérer qu'il va pas surestimer, 3000 / mois, 10 000 par trimestre. 30 000 d'ici la fin d'année. Alors il va vite falloir se poser la question quelles sont les réserves opérationnelles des 2 côtés du coup parce que ça va vite. Combien la Russie est t-elle prête à perdre d'hommes pour le Donbass mais peuvent t-ils perdre encore beaucoup plus s'ils veulent Kharkiv ou Odessa. Et on ne parle que des pertes humaines. Ca va être un des enjeux.

    L'Ukraine doit être à 1 000 000 d'engagés en tout, la Russie va probablement devoir mettre d'une façon ou d'une autre autant si elle veut continuer la guerre sur la durée, ça représente toute son armée professionnelle si je dis pas de bêtise... ils étaient 200 000 au départ si je dis pas de bêtise là aussi.

    Vous pensez qu'ils ont perdu combien d'hommes depuis le début de la guerre selon vous ? Pour ma part je pense qu'ils doivent être dans une fourchette entre 20 000 et 40 000 de chaque côté facile, de chaque côté on a tendance à sous-evaluer ses propres pertes (côté russe on ne sort même pas les chiffres comme ça c'est réglé)
    Il te suffit juste d'ecouter ce que Zelensky dit et de lire entre les lignes quand il parle des pertes armées, du manque de munitions, etc.
    Il n'y a plus de système de commandement central au sein de l'armée. Ce sont des petits bataillons qui se battent et il y a peu de coordination. L'armée de l'air et de la mer n'existe quasiment plus.

    Il faut se dire une chose : le temps médiatique et militaire, c'est différent. On est pas sur un jeu vidéo là.
    Dernière modification par RERH92, 22/06/2022, 17h23.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message

    Il y a une donnée côté Russe qui à son importance également, c'est la prise en compte des pertes humaines.
    Au début du conflit elle était largement plus importante côté Russe, il ont de façon empirique en adaptant leur tactiques et stratégie sur le terrain "résolu" ce problème.
    Aujourd'hui les chiffres se sont pratiquement équilibré et on constate même un inversement des pertes.
    Cette donnée est à mettre en corrélation directe avec la lenteur relative de l'avancée.
    Dans une guerre avec une dominante terrestre importante, l'armée offensive prend souvent très cher.
    Les US ont commencé à perdre des hommes en Iraq quand ils se sont engouffrés dans les terres et on pris les villes

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    C'est difficile de prévoir le moment de rupture d'une armée, mais si et quand celui ci se produit, il y a une accélération des évènements. Penser qu'on va rester au même rythme de manière linéaire me semble improbable.

    Les Ukrainiens disaient perdre entre 100 et 200 tués + 500 blessés par jour sur le front. Je ne crois pas qu'ils soient 1 millions d'engagés, l'Ukraine n'a pas les moyens d'armer ce nombre de combattants. On parlait plutôt de 400-500 000.

    La pertes des combattants les plus aguerris et leur remplacement par des bleus non entrainés et mal équipés peut faire une grande différence. En face l'armée russe engagée est professionnelle et a une supériorité de l'armement, qualitative et quantitative.

    Les russes sont passés à une logique de minimisation de leurs pertes et de maximisation des pertes ukrainiennes, en sacrifiant le rythme de l'avancée. Si les russes pensaient perdre, ils auraient changé d'approche. Saigner l'armée ukrainienne jusqu'au point de rupture semble être leur pari actuel.
    C'est un pari dangereux parce que ça enlise aussi le conflit partiellement (même s'il y a une progression). Y'avait la "guerre éclair" du début qui pouvait profiter de l'effet de surprise, de la désorganisation et la sidération des ukrainiens, de l'absence d'aide occidentale (le temps qu'elle arrive). Et là maintenant on a cette guerre lente et cette dernière donne aussi des avantages aux ukrainiens. Le gain de temps permet simplement aux ukrainiens de mieux s'organiser (par exemple la défense de villes qui pourraient être des cibles), de recruter plus, de mieux former et armer les nouvelles recrues, d'avoir plus d'armes lourdes, des milliards d'euros d'équipement qui prennent du temps à arriver mais vu que la guerre dure des mois ils finissent par en avoir là où on pensait que les occidentaux ne serviraient à rien parce que le temps qu'on se bouge, Kiev aurait déjà été russe et un autre régime fantoche au pouvoir.

    Encore une fois si les objectifs sont ceux de RERH à savoir Odessa, Kharkiv, attendre aussi longtemps avant de marcher sur ses villes (selon RERH à partir d'Août mais je pense bien plus tard en vérité) c'est rendre leur conquête toujours plus compliquée, les ukrainiens vont se préparer aux sièges, si les "fortifications" du Donbass ont été galère à prendre pour les russes, Kharkiv et Odessa pourraient être des cauchemars en comparaison de la promenade de santé de Marioupol. Il fallait prendre ces villes au début en même temps que Marioupol ou ne pas les prendre du tout s'ils en ont pas les moyens ce qui semble clairement être le cas. Il fallait plus de 200 000 hommes au départ pour atteindre les objectifs rapidement, soit c'est une erreur stratégique monumentale qui coûtera des dizaines de milliers d'hommes pour ne parler que du coût humain, soit ils n'ont plus l'intention d'aller prendre ces 2 villes.

    Et puis faut pas compter sur un effondrement économique, c'est comme de compter sur le fait que le QSG n'ait plus d'argent pour recruter parce qu'ils ont déjà dépensé 400 plaques sur Neymar et Mbappé si vous voyez mon avis, les occidentaux leur ont donné les codes triches pour les 3 prochaines années donc c'est open bar, nous allons les financer indéfiniment (dans un 1er temps jusqu'à ce que la Russie accepte de faire machine arrière, on peut donc attendre longtemps). Les USA ont déjà donné beaucoup, l'Europe beaucoup mois, je pense qu'on en garde bien en réserve parce qu'on pense que ça va durer longtemps.
    Dernière modification par lochiba84, 22/06/2022, 12h50.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Je pars du principe que ça fait quand même environ 2 mois qu'on nous l'annonce l'effondrement imminent de l'armée ukrainienne et que le Donbass va tomber sous peu. Jusqu'à preuve du contraire je vois rien qui indique que l'armée ukrainienne est en état d'effondrement, elle perd du terrain certes, 1 village par jour en moyenne, la poche de Severodonetsk/Lyssytchansk va bien finir par être encerclée et là les ukrainiens devront se replier ou subir la même rédition qu'à Marioupol mais en attendant je vois rien qui indique que ça sera rapide.

    Pour rappel y'a plus d'un mois vous écriviez que les ukrainiens avaient atteint le point de rupture, on voit bien que ça n'est pas le cas. Pour les russes aussi ça coûte cher cette avancée.

    fooooooot je sais pas d'où tu tiens cette donnée mais si les pertes russes sont encore équivalentes à celles ukrainiennes, c'est clairement un désastre pour eux. Zelensky lui même a évalué les pertes militaires à 100 morts/jour côté ukrainien dans le Donbass donc on peut considérer qu'il va pas surestimer, 3000 / mois, 10 000 par trimestre. 30 000 d'ici la fin d'année. Alors il va vite falloir se poser la question quelles sont les réserves opérationnelles des 2 côtés du coup parce que ça va vite. Combien la Russie est t-elle prête à perdre d'hommes pour le Donbass mais peuvent t-ils perdre encore beaucoup plus s'ils veulent Kharkiv ou Odessa. Et on ne parle que des pertes humaines. Ca va être un des enjeux.

    L'Ukraine doit être à 1 000 000 d'engagés en tout, la Russie va probablement devoir mettre d'une façon ou d'une autre autant si elle veut continuer la guerre sur la durée, ça représente toute son armée professionnelle si je dis pas de bêtise... ils étaient 200 000 au départ si je dis pas de bêtise là aussi.

    Vous pensez qu'ils ont perdu combien d'hommes depuis le début de la guerre selon vous ? Pour ma part je pense qu'ils doivent être dans une fourchette entre 20 000 et 40 000 de chaque côté facile, de chaque côté on a tendance à sous-evaluer ses propres pertes (côté russe on ne sort même pas les chiffres comme ça c'est réglé)
    C'est difficile de prévoir le moment de rupture d'une armée, mais si et quand celui ci se produit, il y a une accélération des évènements. Penser qu'on va rester au même rythme de manière linéaire me semble improbable.

    Les Ukrainiens disaient perdre entre 100 et 200 tués + 500 blessés par jour sur le front. Je ne crois pas qu'ils soient 1 millions d'engagés, l'Ukraine n'a pas les moyens d'armer ce nombre de combattants. On parlait plutôt de 400-500 000.

    La pertes des combattants les plus aguerris et leur remplacement par des bleus non entrainés et mal équipés peut faire une grande différence. En face l'armée russe engagée est professionnelle et a une supériorité de l'armement, qualitative et quantitative.

    Les russes sont passés à une logique de minimisation de leurs pertes et de maximisation des pertes ukrainiennes, en sacrifiant le rythme de l'avancée. Si les russes pensaient perdre, ils auraient changé d'approche. Saigner l'armée ukrainienne jusqu'au point de rupture semble être leur pari actuel.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X