Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • François-17
    a répondu
    J'ai écrit où que j'étais pour l'intervention en Irak en 2003, pour la guerre du Vietnam et pour rester en Afghanistan après avoir défonce les talibans direct ? Nulle part !

    T'es vraiment un super résistant Foooooooooooot quand tu craches sur la France et l'Europe, parce que Alliance signifie soumission, pendant qu'une vassalisation aux autres ne pose aucun problème.

    Il n'y a pas que les gobeurs de Poutine qui lisent ici. Respecter des alliances ne signifie pas être fan de George Bush. Retourne au CM2 !

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Et tu emmerdais avec la même conviction les interventions US (avec ses sous fifres dont nous) quand il font des centaines de milliers de morts en Irak, au Vietnam, en Amérique latine et de partout dans le monde?

    T'es tellement dans ta grille de pensée que t'arrive même pas à capter que les 3/4 de la planète ne supporte plus notre autorité et asservissement hollywoodien.

    Toi tu as choisi ton camp, ne viens pas donner de leçons à ceux qui n'ont comme camp que la recherche des causes et conséquences et cherchent un peu plus loin que la merde qu'on nous fait gober H24.

    Tu es à deux doigts de repartir dans les insultes, maîtrises toi cow-boy.

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Je vais replacer Sag. a au centre de la voie lactée, parce que les sermons masochistes commencent à me gaver.

    Poutine est un taré. Il menace l'Europe et les USA avec ses armes atomiques si quiconque l'empêche d'écraser des civils avec ses chars (vidéo hier sur Twitter) et d'effacer une nation reconnue par la communauté internationale de la carte.

    Maintenant voilà. La France pratiquant la frappe en second si détruite, petit topo de géographie locale pour les fans de mafieux empoisonneurs :

    1 SNLE est rempli de 16 tubes de 16 missiles dotés chacun de 6 têtes nucléaires de 150kt avec capacités de pénétration des défenses adverses. Les missiles peuvent parcourir 8000km et chaque tête arrive dans un gisement différent à plus de 5000km/h.

    Au moment où j'écris, un 2e SNLE a été envoyé en alerte parce que Poutine menace tout le monde. Je ne parle pas de la petite dizaine de classe Ohio US ou SNLE britanniques avec des missiles Trident en alerte aussi.

    Avant d'éviter tout grabuge, si un PR français n'arrive pas à calmer des nerveux, l'AAE dispose d'une cinquantaine de missiles ASMP-A à capacités de pénétration des défenses adverses aussi, portée 500km, charges 300kt chacun, tirés par des rafales qui pénètrent par très basse altitude puis grimpent juste avant tir, des bases en métropole ou du PAN CdG (en mer Ionienne en ce moment). Ça s'appelle l'ultime avertissement si le PR n'arrive plus à calmer le jeu.

    Je ne parle pas des bombes nucléaires à double clés en Europe si jamais Poutine décide d'utiliser ses superbes armes hypersoniques inarretables pour imposer sa domination aux autres.

    Je voudrais juste te préciser que si Poutine appuie sur le bouton, il ne défoncera pas tout le monde mais tout le monde le défoncera en seconde frappe. Si j'additionne une dizaine de grosses bases russes et une dizaine de villes, c'est terminé.

    Hiver nucléaire ensuite pour tout le monde.

    Tout ça pour dire que le taré c'est lui. Toi tu baisses ton froc devant son poster, avec ses lunettes Rayban d'agent secret en train de pêcher sur son ours, torse nu pour exciter les homophobes ^^. (I am tchetchen and I approve this message)

    Moi je l'emmerde très sérieusement, quand il tue des civils chez eux, pas chez lui. Vas donner ton Luc ailleurs, s'il te plaît !

    Autre chose ?

    ​​​​​​
    Dernière modification par François-17, 08/03/2022, 10h14.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par François-17 Voir le message
    Al, je te propose une autre hypothèse.

    Les nations européennes et membres de l'OTAN sont attentives à ne pas transformer leur assistante nécessaire à l'Ukraine envahie en co-belligerance vis à vis de Moscou. Sur un plan politique la différence est subtile, mais dans les règles d'engagements militaires l'écart est tout autre dans le contexte actuel. Je vais expliquer un truc bête à prendre en compte.

    Côté politique. Le président ukrainien demande de l'armement sérieux pour contrer l'envahisseur. Des avions de chasse compatibles avec les connaissances ukrainiennes pourraient compenser des pertes et favoriser la résilience. L'UE répond favorablement et demande aux nations avec appareils compatibles d'aider. Mig-29, 3 possibilités. Politiquement c'est faisable et des ministres communiquent avec l'UE pour étudier le truc. Ça bave dans les médias.

    Côté militaire ensuite, 2 détails pas vraiment annexes :

    1/ Les nations concernées s'allegent elles-mêmes à un moment où le risque de tâche d'huile du conflit peut solliciter leurs propres resiliences (redondance, volume). Armer Pierre en désarmant Paul contre Jacques n'aide pas toujours si Jacques vient ensuite toquer à la frontière.

    2/ Les ROE, règles d'engagements. Poutine a dit et répété que tout co-belligerant sera confronté à la Russie dans le haut du spectre. La dissuasion russe est en alerte, donc les forces nucléaires. Maintenant voilà --> ton Mig-29 européen qui décolle avec un pilote ukrainien pour rallier L'Ukraine, fait entrer l'aérodrome d'origine dans la boucle.

    Les 3 nations possibles sont soit dépendantes complètement des importations énergétiques russes, soit sous menaces directes russes avec contact immédiat à la frontière. Ce qu'il faut comprendre ici, c'est que plusieurs états-majors ont discrètement expliqué à des représentants, que la bonne idée solidaire pouvait poser problème.

    Le vrai problème pour moi, c'est qu'une info tactique non vérifiée ait pu être transmise avant toute confirmation dans toutes les crèmeries. Mon hypothèse est peut-être abusée, mais je trouve que ça bave beaucoup et qu'après ça passe pour des indécis.
    La question n'est pas de savoir si cette folie allait etre faite, allait etre confirmée, pouvait aller jusqu'au bout.

    Ce qui est clair, confirmé c'est que les USA et les dirigeants de l'UE ont bien demandé a certains pays de l'UE de fournir leurs avions pour aider les l'Ukrainiens
    Il est la le probleme. Ce sont ces fous qui ne voyaient pas d'inconvenient a faire decoller des avions europeens de bases europeennes pour attaquer les forces aeriennes russes en Ukraine !!!

    Heureusement que bulgares, slovenes (pas vu de reaction slovene mais je ne les imaginais pas accepter cette folie) et surtout polonais ont refusé cette folie !

    Et derriere on voit l'action des medias collabos, qui titrent eux "Poutine menace l'Europe" quand les Russes indiquent ... logiquement .... qu'ils riposterons militairement contre tout pays intervenant militairement contre eux !

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Al, je te propose une autre hypothèse.

    Les nations européennes et membres de l'OTAN sont attentives à ne pas transformer leur assistante nécessaire à l'Ukraine envahie en co-belligerance vis à vis de Moscou. Sur un plan politique la différence est subtile, mais dans les règles d'engagements militaires l'écart est tout autre dans le contexte actuel. Je vais expliquer un truc bête à prendre en compte.

    Côté politique. Le président ukrainien demande de l'armement sérieux pour contrer l'envahisseur. Des avions de chasse compatibles avec les connaissances ukrainiennes pourraient compenser des pertes et favoriser la résilience. L'UE répond favorablement et demande aux nations avec appareils compatibles d'aider. Mig-29, 3 possibilités. Politiquement c'est faisable et des ministres communiquent avec l'UE pour étudier le truc. Ça bave dans les médias.

    Côté militaire ensuite, 2 détails pas vraiment annexes :

    1/ Les nations concernées s'allegent elles-mêmes à un moment où le risque de tâche d'huile du conflit peut solliciter leurs propres resiliences (redondance, volume). Armer Pierre en désarmant Paul contre Jacques n'aide pas toujours si Jacques vient ensuite toquer à la frontière.

    2/ Les ROE, règles d'engagements. Poutine a dit et répété que tout co-belligerant sera confronté à la Russie dans le haut du spectre. La dissuasion russe est en alerte, donc les forces nucléaires. Maintenant voilà --> ton Mig-29 européen qui décolle avec un pilote ukrainien pour rallier L'Ukraine, fait entrer l'aérodrome d'origine dans la boucle.

    Les 3 nations possibles sont soit dépendantes complètement des importations énergétiques russes, soit sous menaces directes russes avec contact immédiat à la frontière. Ce qu'il faut comprendre ici, c'est que plusieurs états-majors ont discrètement expliqué à des représentants, que la bonne idée solidaire pouvait poser problème.

    Le vrai problème pour moi, c'est qu'une info tactique non vérifiée ait pu être transmise avant toute confirmation dans toutes les crèmeries. Mon hypothèse est peut-être abusée, mais je trouve que ça bave beaucoup et qu'après ça passe pour des indécis.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Bon ben les polonais, bien que pro US a fond et malgré un forcing US et de l'UE ne fournira ni ses avions, ni ses bases comme support aux Ukrainiens

    GUERRE EN UKRAINE: COMME LA BULGARIE, LA POLOGNE NE DONNERA PAS LES AVIONS DE COMBAT RÉCLAMÉS PAR ZELENSKI



    Pascal Samama
    Le 07/03/2022 à 10:46

    La Pologne ne donnera pas de Mig-29 à l'Ukraine confirme le gouvernement polonais - SERGEI SUPINSKY

    Après la Bulgarie, la Pologne confirme qu'elle ne cèdera par ses avions de combat à l'Ukraine qui réclame un appui aérien contre l'aviation russe.

    Ce week-end, Volodymyr Zelensky réclamait des avions de combat pour faire face à l'aviation russe. Cette demande risque de rester sans suite. Après la Bulgarie, la Pologne confirme qu'elle ne comptait pas prélever de ses stocks des Mig-29 et des Su-25 pour les donner à son voisin. Sur les réseaux sociaux, plusieurs messages qualifiés de "fake news" par le gouvernement polonais, laissaient entendre le contraire.

    "La Pologne n'enverra pas ses avions de combat à l'Ukraine et n'autorisera pas l'utilisation de ses aéroports", a répété la Chancellerie du Premier ministre de Pologne en rappelant qu'elle apporte "une aide significative dans de nombreux autres domaines".

    Cela laisse 2 possibilités
    Soit les "responsables" de l'UE sont plus soumis aux USA que les polonais
    Soit les "responsables" de l'UE sont plus irresponsables que les dirigeants polonais.

    Remarquez ils sont peut-etre a la fois plus soumis et plus irresponsables, 3eme et non negligeable possibilité.

    Quoiqu'il en soit, le danger d'une extension du conflit s'eloigne un peu avec cette reponse ferme et claire de la Pologne.
    Perso c'est un gros ouf de soulagement
    Dernière modification par Al Bundy, 07/03/2022, 21h40.

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Envoyé par Blackcat Voir le message

    C'était la Voix de Moscou pour vous servir.
    Pas sûr.

    Ça part pour la Russie contre l'Europe dont la France au Conseil. Ça part contre l'OTAN, donc les USA et l'Europe pour dire que l'occident depuis des lustres, c'est de la merde. Ça met en valeur l'extrême-droite pour réfuter toute approche mainstream et ça sent bon la côte dans la partie football.

    Je ne suis pas certain que notre ami soit si fan de patinage artistique. Peut-être que oui, peut-être qu'il s'amuse juste pour une autre raison.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message
    Je ne sais pas si cela a déjà été évoqué, mais pour la première fois, j'ai entendu, de la part d'un dirigeant du camp us en la personne de Macron, parler du droit de la Russie à la sécurité. Dommage qu'il faille en arriver là, pour commencer à parler de l'essentiel. Le hic c'est que les spécialistes du cambriolage, voyant leur éventuel butin leur échapper, vont faire pression pour que cette sécurité ne soit jamais assurée. C'est le principe de la racaille mafieuse ! Ca a marché avec l'Irak, ils ne comprendraient pas que ça cesse. Le monde est un paillasson pour eux.
    Mais qui, quand, comment a menacé la sécurité de la Russie ?

    C'est qui, concrètement, la racaille mafieuse (à part les oligarques russes, les services secrets russes et Poutine lui-même) ?

    Laisser un commentaire:


  • Blackcat
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message
    Yanoukovitch qui a été renversé par un coup d'état us/ue et qui, rappelons-le, n'a pas démissionné, est arrivé à Minsk en avion.

    Pendant ce temps, à Odessa, l'armée ukrainienne et les nazis des divers bataillons ss, ne font pas l'unanimité.

    Facebook

    C'était la Voix de Moscou pour vous servir.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Je ne sais pas si cela a déjà été évoqué, mais pour la première fois, j'ai entendu, de la part d'un dirigeant du camp us en la personne de Macron, parler du droit de la Russie à la sécurité. Dommage qu'il faille en arriver là, pour commencer à parler de l'essentiel. Le hic c'est que les spécialistes du cambriolage, voyant leur éventuel butin leur échapper, vont faire pression pour que cette sécurité ne soit jamais assurée. C'est le principe de la racaille mafieuse ! Ca a marché avec l'Irak, ils ne comprendraient pas que ça cesse. Le monde est un paillasson pour eux.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Pas de panique, avec notre auto suffisance énergétique et la formidable gestion de nos centrales nucléaire et hydraulique qui nous assure des tarifs stables depuis 30 ans sans céder aux lobbies ecolos et l'UE c'est l'opportunité de passer aux véhicules électriques, vite je commande ma tesla.
    Et pourquoi pas passer au chauffage électrique dès l'hiver prochain!!!

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Yanoukovitch qui a été renversé par un coup d'état us/ue et qui, rappelons-le, n'a pas démissionné, est arrivé à Minsk en avion.

    Pendant ce temps, à Odessa, l'armée ukrainienne et les nazis des divers bataillons ss, ne font pas l'unanimité.

    Facebook


    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    Envoyé par oliver69 Voir le message
    Du coup, c'est la queue dans les stations partout à l'étranger dans les pays frontaliers : espagne, andorre, luxembourg,puisque dans notre europe harmonisée fiscalement depuis si longtemps, le carburant vaut 20 cts moins cher le litre.
    Je vends carriole avec petite mule … toute équipée. Pneu tt terrain sabots neufs. Courroies et reines révises. Cuir pleine fleur .. petite pelle de ramassage de crottin également de même couleur de la cariole Conso 1 botte au 20 km … état quasi neuf

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Une autre constante de ta grille d'analyse est d'assimiler simultanéité et causalité.
    Globalement d'accord avec le post, mais je vais focus ce très court passage cité, pour montrer qu'outre les positions idéologiques, ce sont les grilles d'analyses faisandees de partout, qui sont la première cause du volcanisme ambiant.

    Avec un point de vue sur le plancher des vaches (moi par exemple, pour rester sympathique), on assiste à deux formes de crowd-control qui s'affrontent pour des objectifs géostratégiques à long terme. Je fais abstraction des intérêts tiers ici, mais j'y reviendrai plus bas.

    La polarisation affichée entre l'autoritarisme défensif (seulement en apparence) et la liberté pluraliste en face (théorique) entraîne les observateurs dans des choix quasi-definitifs difficilement démontables. Pourquoi ? Parce que les grilles d'analyses sont plus des cases que des grilles. Des deux côtés de la pièce.

    Les erreurs tactiques ou fautes stratégiques peuvent influencer les pensées, les gens n'ayant pas tous des cœurs de pierre et sachant compter les boîtes de Liebig dans l'armoire. Néanmoins, l'absence de données contradictoires, directement liée au "casage" des pensées mainstream, complique les libre-arbitres. Deuxième effet kisscool, les déstabilisations endogènes et exogènes qui facilitent les doutes, quand on voit que les influenceurs explosent les documentaristes sur la toile.

    En ce moment même, bien que des journalistes occidentaux renseignent leurs lecteurs sur "un évènement non precisable à propos d'un fait non précisé quelque part pas loin", il est difficile de mesurer clairement les "grilles d'analyses" des rares (citoyens) (:') qui remettent en cause leur confort personnel et familial, en affichant leur liberté d'opinion.

    La grille de lecture est sûrement faisandee là-bas, elle l'est peut-être ici aussi un peu, pour deux raisons :
    - on a pas d'ici la photographie complète des interprétations populaires, entre ceux qui n'ont pas accès aux données, ceux qui veulent éviter les ennuis et les cons.
    - on a ici la photographie des messages mainstream que viennent percuter de face les influences endogènes et exogènes (intérêts hétérogènes, volonté de bordel commune). Pour rester lucide il faut multiplier les aller-retour, en se donnant du temps de réflexion, avant d'avoir un réel libre-arbitre.

    On peut reconnaître un truc aux méchants ricains otanistes et Europeistes. C'est la capacité individuelle de pouvoir exprimer ce pseudo libre-arbitre (bien souvent influencé, moi le premier). On peut reconnaître un truc aux gentils défenseurs qui bombardent après la frontière. C'est la capacité collective à rendre impossible toute pensée contradictoire, par interdiction de différence, au nom d'un (intérêt) (collectif) asservi par l'esprit du peuple. The Guide.

    En tenant compte d'éventuelles parties tierces au conflit, qui pourraient peut-être éventuellement pourquoi pas tirer profit de l'escarmouche à grande échelle, ça complique encore un peu la "grille de lecture". Je fais une répétition avec le second tiret au dessus, mais c'est pour ne pas sous-estimer les déclarations et analyses virtuelles qui placent les positionnements personnels largement devant des faits objectifs.

    Ça peut paraître con comme démarche, mais pour faire face à une escarmouche violente et dangereuse, il ne faut pas s'enfermer dans des certitudes, même si les faits sont clairs et nets. Les faits sont obligatoires. Mais pas que. Il faut tenter discrètement de comprendre comment l'autre fonctionne, avec sa grille de lecture soit disant plus faisandee que la nôtre. Il faut accepter de se salir les mains jusqu'à un certain point, pour mieux cerner les dynamiques qui interagissent pour influencer l'autre.

    Ça n'aidera sûrement pas l'autre à penser comme moi. C'est tant mieux d'ailleurs ! Ça m'aidera peut-être à éviter les pensées figées comme lui. Ce sera déjà ça de gagné.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message

    Et du gaz, qui risque de faire mal aussi.
    Mais ces considerations economiques ne sont pas les plus importantes ni les plus inquietantes
    C'est l'Europe qui est le dindon de la farce.

    Les Etats-Unis ont une production énegétique et peu d'échanges avec la Russie. Ils paieront le pétrole plus cher et d'autres matières premières ce qui renforce leur inflation.

    La Chine, l'Inde, les pays asiatiques émergents achèteront du pétrole et du gaz russe a prix inférieur au marché et pourront gagner encore en compétitivité.

    L'Europe aura le pire, un choc pétrolier, gazier, des rationnements, et des embargos . On paiera l'énergie beaucoup plus cher que tout le monde, on manquera de gaz, et nos entreprises seront sanctionnées et perdront des actifs et leurs investissement en Russie.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Si tu le dis... tiens petite remarque vis a vis de ton "au passage", au passage aussi, la Crimée vote democratiquement via son parlement son independance et vote une 2eme fois democratiquement via un referendum son rattachement a la Russie :P

    Apres on a le droit de reflechir
    Dernière modification par Al Bundy, 07/03/2022, 17h53.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message

    S'il n'y est plus, dis toi que ce n'est pas seulement par la volonté du peuple ukrainien
    Les dirigeants actuels ukrainiens ne reclamaient curieusement rien sous Trump
    Biden arrive et d'un coup ils se mettent a clamer "OTAN OTAN" en coeur avec lui.... bon mais ce n'est qu'une coincidence hein ?

    Pour ce qui est des tetes, un pion ca se change, surtout quand leurs images de corrompus incapables passent de plus en plus mal
    Le President placé par les americains etait tombé plus bas que Hollande, corruption, crise economique... difficile de continuer avec les meme tetes

    Donc comment on fait dans ces cas la ? On prend un type assez jeune, allure sympathique de gendre ideal, petit plus s'il n'est pas un politique, un ex banquier, milliardaire, mafieux bien sur, mais est ce besoin de le preciser quand on parle de milliardaire en Ukraine, Ihor Kolomoisky dont il est l'employé (acteur d'une serie sur sa chaine) il lui fournit l'argent, la publicité en permanence sur ses medias, le gendre ideal, fait des promesses pour plaire a tout le monde, se presente comme le champion de la lutte contre la corruption, plus c'est gros, plus ca passe, et hop

    Toute ressemblance de certains faits avec des faits s'etant deroulés en France ne serait que fortuite.

    Les revendications de Poutine ?

    Je n'ai pas tout suivis, j'ai cru lire qu'il y en avait aussi concernant l'Iran, mais j'ai pas lu de quoi il s'agissait par contre j'ai lu celles concernant l'Ukraine et ca permet de savoir un peu plus ce qui pourrait se dessiner a la fin de la guerre... en cas d'accord de paix, a savoir integrer a la Russie la partie Russophone a l'est et finlandiser la partie ouest, avec "gravé dans le marbre" le fait que l'Ukraine ne puisse pas rejoindre l'OTAN ni déployer de missiles sur son sol.
    Ta grille d'analyse est une vraie girouette dont tu changes l'orientation au gré de tes intérêts du moment.

    Fondamentalement, tu varies entre faire des "petites nations" les jouets des grandes puissances et en faire l'instrument du principal dirigeant de la principale grande puissance.

    Parce que si le dirigeant "nommé" après la révolution de 2014 est battu, c'est en 2019 (au passage, Ianoukovitch est destitué par le Parlement).

    Ce qui pose la question du "on" qui le fait battre (à ce moment là, c'est Trump qui est président des USA).

    On remarquera aussi que l'accord de libre-échange avec l'UE est de2014 (la relation entre l'Ukraine et la Russie vs l'UE est au coeur des évènements de 2013-2014).

    Je vais ajouter que les revendications de Poutine sont effectivement typique de la volonté du dirigeant d'une grande puissance de vassaliser les états proches.

    Et que tu ne démontres en rien que l'intégration de l'Ukraine dans l'UE et l'OTAN sont une menace pour le peuple russe.

    Par contre, c'est clairement une menace pour le régime poutinien.

    Mais en quoi la permanence du régime poutinien (le capitalisme totalitaire) est bénéfique au peuple russe ?

    On pourrait laisser ce peuple en décider mais Poutine fait tout pour que ça n'arrive pas (en tout cas démocratiquement).

    Une autre constante de ta grille d'analyse est d'assimiler simultanéité et causalité.
    Dernière modification par Lyonnais921, 07/03/2022, 12h12.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message
    Le prix du pétrole qui explose et dépasse les 130$ le baril.... Certains prédisent que les records historiques de 2008 vont tomber.

    Les américains qui en sont réduit à mendier du pétrole aux iraniens et au Venezuela alors qu'ils ont tout fait pour détruire la production de ces pays. Quelle ironie du sort.

    L'euro qui est bien faible en ce moment face au dollar et qui fait que l'UE va se prendre en pleine face l'augmentation du pétrole.
    Et du gaz, qui risque de faire mal aussi.
    Mais ces considerations economiques ne sont pas les plus importantes ni les plus inquietantes

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Sauf qu'il n'y est plus. De par la volonté du peuple ukrainien.

    Poutine a laissé une chance au peuple ruse de le renverser démocratiquement ?

    Pour le moment, c'est de par la volonté des dirigeants ukrainiens, a priori avec le soutien du peuple, qui fait que la guerre s'éternise.

    D'ailleurs, tu penses quoi des revendications de Poutine (dont il a dit qu'il continuerait jusqu'à ce qu'elles soient satisfaites) ?
    S'il n'y est plus, dis toi que ce n'est pas seulement par la volonté du peuple ukrainien
    Les dirigeants actuels ukrainiens ne reclamaient curieusement rien sous Trump
    Biden arrive et d'un coup ils se mettent a clamer "OTAN OTAN" en coeur avec lui.... bon mais ce n'est qu'une coincidence hein ?

    Pour ce qui est des tetes, un pion ca se change, surtout quand leurs images de corrompus incapables passent de plus en plus mal

    Par exemple, l'ex President placé par les americains etait tombé plus bas que Hollande dans les sondages, corruption, crise economique... difficile de continuer avec les meme tetes surtout quand ils s'imaginent avoir encore un peu de pouvoir personnel.

    Donc comment on fait dans ces cas la ? On prend un type assez jeune, allure sympathique de gendre ideal, petit plus s'il n'est pas un politique, un ex banquier, milliardaire, mafieux bien sur, mais est ce besoin de le preciser quand on parle de milliardaire en Ukraine, Igor Kolomoisky* dont il est l'employé (acteur d'une serie sur une de ces chaines de TV, il en possede 6) il lui fournit l'argent, la publicité en permanence sur ses medias, le gendre ideal, fait des promesses pour plaire a tout le monde, se presente comme le champion de la lutte contre la corruption, plus c'est gros, plus ca passe, et hop

    Toute ressemblance de certains faits avec des faits s'etant deroulés en France ne serait que fortuite.

    Les revendications de Poutine ?

    Je n'ai pas tout suivis, j'ai cru lire qu'il y en avait aussi concernant l'Iran, mais j'ai pas lu de quoi il s'agissait par contre j'ai lu celles concernant l'Ukraine et ca permet de savoir un peu plus ce qui pourrait se dessiner a la fin de la guerre... en cas d'accord de paix, a savoir integrer a la Russie la partie Russophone a l'est et finlandiser la partie ouest, avec "gravé dans le marbre" le fait que l'Ukraine ne puisse pas rejoindre l'OTAN ni déployer de missiles sur son sol.

    * juste comme ca, Igor Kolomoisky, a ete nommé gouverneur de Dniepropetrovsk apres le coup d'Etat de 2014, farouchement russophobe, c'est lui qui a financé la plupart des bataillons speciaux, dont le bataillon Azov, chargés de nettoyer l'est de l'Ukraine
    Dernière modification par Al Bundy, 07/03/2022, 12h48.

    Laisser un commentaire:


  • oliver69
    a répondu
    Du coup, c'est la queue dans les stations partout à l'étranger dans les pays frontaliers : espagne, andorre, luxembourg,puisque dans notre europe harmonisée fiscalement depuis si longtemps, le carburant vaut 20 cts moins cher le litre.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Le prix du pétrole qui explose et dépasse les 130$ le baril.... Certains prédisent que les records historiques de 2008 vont tomber.

    Les américains qui en sont réduit à mendier du pétrole aux iraniens et au Venezuela alors qu'ils ont tout fait pour détruire la production de ces pays. Quelle ironie du sort.

    L'euro qui est bien faible en ce moment face au dollar et qui fait que l'UE va se prendre en pleine face l'augmentation du pétrole.

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Je chope un extrait de quelqu'un d'autre, au hasard...

    Un bon conflit qui embrase l'Europe c'est du pain béni pour des USA en recule dans un monde en pleine recomposition. Les bonnes vieilles recettes...mais aujourd'hui le risque c'est l'indigestion de champignons
    C'est la polio qui vous a bouffé les neurones ou quoi ?

    Après le vaccin anti-Covid qui tue et nous transforme en pangolins, les bombardements d'écoles (valeur hautement stratégique), d'entrepôts logistiques alimentaires et les prises de contrôle des sources d'énergie par l'armée de Poutine (plein de russes sont contre mais ne peuvent la ramener), ça vous confirme que ce sont les USA qui menacent ?

    C'est l'indigestion d'amanites qui envoie les gens à l'hôpital et au cimetière ? Je rêve.

    Les vecteurs mobiles sol-sol et air-sol nucléaires basés à Kaliningrad et en Biélorussie, c'est pour menacer Washington, qui elle-même menace l'Europe en crachant un paquet de blé pour renforcer l'Europe de l'est ?

    Purée le niveau... :s

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Al...

    C'est pas une question d'orgueil
    On a beau etre en France, ca nous concerne
    Il dit quoi Macron la dessus quand un haut responsable de l'UE appelle a utiliser les avions de l'UE, de l'OTAN, pour attaquer les Russes ?
    C'est parfois une question de quotient intellectuel.

    C'est pas des lunettes qu'il te faut, c'est un chien oO !

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Je vous demande de vous arrêter !

    Je vous demande de vous arrêter !

    Un peu d'humour entre deux bombes ?

    https://imgur.com/glXgvjO

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message

    ..

    Je pense qu'on a beaucoup de difficultés à percevoir les véritable enjeux,..

    Personnellement je ne voudrais pas et ne pourrais sûrement pas vivre en Russie.
    ....
    Je pense n'avoir aucune difficulté à percevoir les véritables enjeux.

    Je laisse de côté ta description fantaisiste de l'idéologie occidentale et de l'idéologie poutinienne.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X