Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • brisville
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Incroyable de ne pas saisir le truc, je ne suis pas plus russophobe que toi francophobe. Je suis vent debout contre la politique et la propagande du gouvernement russe, j'ai rien contre les russes comme tu n'as rien contre les français en général (enfin j'espère) bien que tu détestes Macron et sa politique.

    "C'est maintenant une terre russe", de facto aux 2/3 seulement, mais sinon je partage la position de tous les autres pays autres que la Russie (et j'imagine bientôt la Syrie et la Biélorussie), je reconnais toujours le Donbass comme ukrainien à l'heure qu'il est puisque c'est l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Denis Pouchiline il fait 0,9% aux élections avant la sédition, donc sa légitimité en tant que président de la République Populaire de Donetsk est pas meilleure que celle de considérer Poutou comme président légitime de notre pays parce qu'une clique de séditieux l'aurait reconnu.

    P.S On attend toujours la participation aux référendums. C'est quand même une vaste blague, on a même pas la participation de ces machins, ils essaient même pas de masquer que c'est bidonné je suis pas russophobe, mais le foutage de gueule poutinien je me le payerai autant qu'il faudra.​
    La terre russe, c'est l' état russe qui l'a définit. C'est en ce sens, que j'en parlais. Quelque soit l'opinion que l'on peut avoir de cette revendication, annexion, retour, à partir du moment ou l'état russe déclare/décrète que le Donbass est une terre russe, il va la défendre en conséquence. C'est pas un traité d'assistance mutuelle ou tu envoie 2 clampins pour le respecter mais qui ne seront pas suffisant au pays assisté (j'image). Là, les russes peuvent considérer qu'ils sont attaqués sur leur territoire. La légitimité de ce territoire peut être contesté mais on s'en fout. C'est le territoire russe et les règles d'engagement russes sont claires. Un tel cas autorise le recours à l'arme nucléaire. Alors de facto ou pas, caprices ou pas, propagande ou pas, le triomphalisme prématuré n'est pas de mise.
    Pour les référendums, c'est pareil. Tes amis ne s'embarassent pas de formalités pour dépecer un pays. Je ne te les cite pas ? En fait, chaque fois que la droite perd une élection c'est truqué ! Simple ! Pas plus tard que Bolsonaro (qui se serait rétracté) .Lui il prouve à merveille cet état d'esprit. Une élection légale pour la droite c'est une élection qu'elle gagne. Si les russes ne l'avaient pas fait, toi et ta propagande seriez en train de hurler à coups de droit des peuples à disposer d'eux-même, d' élection démocratie, de liberté pour le Donbass etc etc Manque de bol, les russes organisent des élections, alors il faut bien trouver quelquee chose.

    Pas russophobe mais vent debout contre la propagande russe. Par contre tu n'es pas gêné pour emboucher toutes les trompettes de la propagande oxydantale. Et pourtant jamais un mot depuis 8 ans pour les morts du Donbass, les bataillons nazis et leurs exactions tu fais mine d'ignorer, les déclarations de Klarsfeld que je poste depuis un moment, pareil ! Ca t'arrange pas alors tu éludes.
    Et je pourrais allonger la liste à loisir. Et les pertes russes, affichées en gros et gras sur Lci ou Cnews je ne sais plus...Pas mal ? Hé bien personne pour réagir, tu n'as qu' à voir dans quel état elle vous met la propagande. Vent debout contre la propagande russe (je veux bien un exemple) mais le coup des 80 000 tués et 3 blessés pour un mort ça passe comme une lettre à la poste. Même en regardant d'un oeil ça m'a choqué !

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Tu es comme tonton, en plus intelligent, mais c'est bien ce que je disais. Russophobe jusqu'au bout des ongles ! Il y a loin de la coup aux lèvres, c'est le cas de le dire. Il reste encore du chemin aux ukrainiens avant d'annexer le Donbass. C'est maintenant une terre russe, qu'on le veuille ou non. Et j' ai bien peur que les russes ne lachent pas le morceau. Il va sans doute y avoir matière à rager pour les russophobes dans les jours qui viennent
    Incroyable de ne pas saisir le truc, je ne suis pas plus russophobe que toi francophobe. Je suis vent debout contre la politique et la propagande du gouvernement russe, j'ai rien contre les russes comme tu n'as rien contre les français en général (enfin j'espère) bien que tu détestes Macron et sa politique.

    "C'est maintenant une terre russe", de facto aux 2/3 seulement, mais sinon je partage la position de tous les autres pays autres que la Russie (et j'imagine bientôt la Syrie et la Biélorussie), je reconnais toujours le Donbass comme ukrainien à l'heure qu'il est puisque c'est l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Denis Pouchiline il fait 0,9% aux élections avant la sédition, donc sa légitimité en tant que président de la République Populaire de Donetsk est pas meilleure que celle de considérer Poutou comme président légitime de notre pays parce qu'une clique de séditieux l'aurait reconnu.

    P.S J'attend toujours la participation aux référendums. C'est quand même une vaste blague, on a même pas la participation de ces machins, ils essaient même pas de masquer avec des chiffres bidons tellement c'est bidonné je suis pas russophobe, mais le foutage de gueule poutinien je me le payerai autant qu'il faudra.​

    Combien de votants d'après vous ? Je sais même pas si on a dépassé les 5% à Zaporija ou Kherson... et vous voulez que je prenne acte de cette chose.

    Ils ont même pas réussi à faire 90% à Kherson ces couillons ? A Donetsk ils étaient à plus de 100% mais ils ont du baisser à 99,23% pour rester dans le crédible enfin tu parles de crédible, on est même plus dans le foutage de gueule à ce niveau. Bref on va passer gentillement à autre chose et considérer qu'ils s'est rien passé. On va faire voter l'Assemblée générale de l'ONU et on verra s'ils reconnaissent ces annexions.

    Envoyé par brisville Voir le message
    C'est comme les pertes russes : 60 000 selon les ukrainiens, 80 000 selon les américains qui ajoutent fièrement qu'il y a 3 soldats blessés pour un soldat tué !!!!

    Ce qui fait que les russes ont 320 000 hommes hors de combat pour un corps expéditionnaire de 200 000 hommes. Un exploit de l'armée ukrainienne. Par contre ils sont nuls en arithmétique

    80 000 tu as vu ça où ? les ukrainiens disent 60 000 (c'est l'estimation la plus haute et fantaisiste qu'on puisse trouver), les occidentaux 20 000 et les russes 6 000.

    Si c'est 20 000 tués pour 40 000 blessés ça rentre tout à fait dans le crédible. Bien que rien ne soit vérifiable.

    Quand à ​Israël, ils ne veulent pas s'aliéner la Russie non plus, ça peut se comprendre, ils ont d'autres préoccupations aussi.
    Dernière modification par lochiba84, 02/10/2022, 19h04.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    ... Russophobe jusqu'au bout des ongles ! Il y a loin de la coup aux lèvres, c'est le cas de le dire. Il reste encore du chemin aux ukrainiens avant d'annexer le Donbass. C'est maintenant une terre russe, qu'on le veuille ou non. Et j' ai bien peur que les russes ne lachent pas le morceau. Il va sans doute y avoir matière à rager pour les russophobes dans les jours qui viennent
    Tu confonds allègrement la poutinophobie et la russophobie.

    Qui a reconnu le Donbass comme une terre russe ? La Russie et ?????????

    Le Donbass n'est pas une terre russe, que tu le veuilles ou non.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    On se demande pourquoi les israeliens trainent les pieds pour l'ami Chevrenski !

    Guerre en Ukraine. « Israël ne nous a rien fourni. Rien. Zéro ! », regrette Volodymyr Zelensky (msn.com)

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    C'est comme les pertes russes : 60 000 selon les ukrainiens, 80 000 selon les américains qui ajoutent fièrement qu'il y a 3 soldats blessés pour un soldat tué !!!!

    Ce qui fait que les russes ont 320 000 hommes hors de combat pour un corps expéditionnaire de 200 000 hommes. Un exploit de l'armée ukrainienne. Par contre ils sont nuls en arithmétique
    Dernière modification par brisville, 02/10/2022, 18h04.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Il est évident que l'heure n'est pas à la surenchère nucléaire et j'espère qu'elle ne le sera jamais (mais bon on peut avoir des craintes).

    Castel évoquer effectivement plusieurs possibilités de contre-offensives majeures

    - région de Kharkov => reprendre déjà tout ce qui a été perdu : Izioum, Balaklaia, Koupiansk... et remettre la guerre dans Kharkov même pour en finalité la prendre puisque la Russie convoite aussi cet oblast
    - région de Donetsk => la moitié de l'oblast de Donetsk reste à libérer mais les fortifications ukrainiennes sont les plus fortes ici. C'est simple même aux premiers jours de la guerre alors qu'ils ont percé partout, ils ont été contenus ici et n'ont avancé que de quelques villages depuis le début de la guerre.
    - région de Zaporija => piste intéressante pour prendre la capitale de l'oblast annexé, parce qu'annexer Zaporija sans contrôler Zaporija c'était quand même un magnifique foutage de gueule, à ce compte là ils pouvaient aussi décider d'annexer Kharkov et Odessa...
    - région de Kherson => pousser vers Mykolaïev et Odessa. Odessa faisait partie des 1ers grands objectifs de la guerre, en 2 jours ils étaient à Mikolaïev après avoir encerclé Kherson, ils pouvaient être à Odessa en une semaine, mais passé l'effet de surprise ils n'ont jamais pu enfoncer les ukrainiens sur ce front. Je crois que ça a été vécu comme un gros échec et qu'ils sont revanchards sur ce front, mais c'est aussi le front le plus compliqué, peut-être plus difficile encore que Donetsk, moins fortifié par les ukrainies mais sans doute plus compliqué à prendre et tenir.

    Mais bon si vraiment les russes promettent la tempête qu'on lit un peu partout, ils devraient pas être sur l'un de ces 4 fronts mais sur plusieurs, voir les 4 à la fois sinon c'est déjà un terrible aveu de faiblesse. On verra dans quelques semaines si une mobilisation partielle de réservistes peut changer considérablement la donne. Ce qui est sûr c'est qu'il faut une réaction parce que malgré les 1ers renforts envoyés pour les secteurs Kharkiv, Nord Donetsk et Est-Louhansk, l'initiative est toujours ukrainienne. Le nord oblast de Donetsk est tombé complètement à l'Ukraine avec la conquête de Lyman, l'oblast de Kharkov est quasi totalement libéré, les ukrainiens ont franchi l'Oskil a plusieurs endroits et continuent d'avancer même si c'est lentement. L'oblast de Louhansk enfin a vu 2 localités mineures tomber aux mains des ukrainiens alors que la propagande s'était délecté de sa libération à 100% y'a 3 mois, mais c'est surtout le secteur de Kreminna et donc le nord de Severodonetsk-Lissichansk qui est désormais l'enjeu des prochains combats logiquement donc menace direct dans la RPL qui retrouve la guerre 3 mois après l'avoir quitté.
    Tu es comme tonton, en plus intelligent, mais c'est bien ce que je disais. Russophobe jusqu'au bout des ongles ! Il y a loin de la coup aux lèvres, c'est le cas de le dire. Il reste encore du chemin aux ukrainiens avant d'annexer le Donbass. C'est maintenant une terre russe, qu'on le veuille ou non. Et j' ai bien peur que les russes ne lachent pas le morceau. Il va sans doute y avoir matière à rager pour les russophobes dans les jours qui viennent

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message

    C'est une hypothèse de Castel mais il estime que la réaction des russes devrait intervenir du côté de Kherson, et plus précisément, une offensive vers Mykolaiv Odessa. A suivre ...
    Il est évident que l'heure n'est pas à la surenchère nucléaire et j'espère qu'elle ne le sera jamais (mais bon on peut avoir des craintes).

    Castel évoquer effectivement plusieurs possibilités de contre-offensives majeures

    - région de Kharkov => reprendre déjà tout ce qui a été perdu : Izioum, Balaklaia, Koupiansk... et remettre la guerre dans Kharkov même pour en finalité la prendre puisque la Russie convoite aussi cet oblast
    - région de Donetsk => la moitié de l'oblast de Donetsk reste à libérer mais les fortifications ukrainiennes sont les plus fortes ici. C'est simple même aux premiers jours de la guerre alors qu'ils ont percé partout, ils ont été contenus ici et n'ont avancé que de quelques villages depuis le début de la guerre.
    - région de Zaporija => piste intéressante pour prendre la capitale de l'oblast annexé, parce qu'annexer Zaporija sans contrôler Zaporija c'était quand même un magnifique foutage de gueule, à ce compte là ils pouvaient aussi décider d'annexer Kharkov et Odessa...
    - région de Kherson => pousser vers Mykolaïev et Odessa. Odessa faisait partie des 1ers grands objectifs de la guerre, en 2 jours ils étaient à Mikolaïev après avoir encerclé Kherson, ils pouvaient être à Odessa en une semaine, mais passé l'effet de surprise ils n'ont jamais pu enfoncer les ukrainiens sur ce front. Je crois que ça a été vécu comme un gros échec et qu'ils sont revanchards sur ce front, mais c'est aussi le front le plus compliqué, peut-être plus difficile encore que Donetsk, moins fortifié par les ukrainies mais sans doute plus compliqué à prendre et tenir.

    Mais bon si vraiment les russes promettent la tempête qu'on lit un peu partout, ils devraient pas être sur l'un de ces 4 fronts mais sur plusieurs, voir les 4 à la fois sinon c'est déjà un terrible aveu de faiblesse. On verra dans quelques semaines si une mobilisation partielle de réservistes peut changer considérablement la donne. Ce qui est sûr c'est qu'il faut une réaction parce que malgré les 1ers renforts envoyés pour les secteurs Kharkiv, Nord Donetsk et Est-Louhansk, l'initiative est toujours ukrainienne. Le nord oblast de Donetsk est tombé complètement à l'Ukraine avec la conquête de Lyman, l'oblast de Kharkov est quasi totalement libéré, les ukrainiens ont franchi l'Oskil a plusieurs endroits et continuent d'avancer même si c'est lentement. L'oblast de Louhansk enfin a vu 2 localités mineures tomber aux mains des ukrainiens alors que la propagande s'était délecté de sa libération à 100% y'a 3 mois, mais c'est surtout le secteur de Kreminna et donc le nord de Severodonetsk-Lissichansk qui est désormais l'enjeu des prochains combats logiquement donc menace direct dans la RPL qui retrouve la guerre 3 mois après l'avoir quitté.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message

    Toi tu ne connais pas le CSCE ou le Free Nations of Russia Forum, dans lesquelles on trouve comme participants, des responsables officiels americains ou de personnages soutenus par des d'"associations" americaines, dont la N.E.D, la Freedom House, toutes les deux financées par le gouvernement US, ou encore des associations liées a Georges Soros.

    ....
    Non, je ne connais pas le CSCE ou le Free Nations of Russia Forum.

    Je me contente de savoir que la Russie, la Chine et l'Inde ce n'est pas l'Ukraine, le Chili ou autre état africain.

    Et que entre "souhaiter" et "faire, il y a un abime. Sinon Erdogan ne serait plus à la tête de la Turquie.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par ilovetokyo Voir le message
    Bah voilà un exemple à suivre ... ou pas ! Heureusement que l'armée russe est en totale déroute , ça serait ballot que ce citoyen européen devienne un "ambassadeur "et un exemple à suivre plus ou moins volontairement par tous les hommes/femmes aguerris souhaitant défendre les valeurs de ... on ne sait plus trop qui en fait .
    Je ne sais pas s'il y a beaucoup d'hommes ukrainiens qui ont décidés de fuir leur pays au début de "l'opération spéciale " au lieu de défendre leurs propres intérêts , mais ce Français aura gagné au moins le droit de leur infliger les premiers coups de représailles .
    L'article ne dit pas combien de temps il y est resté , en tout cas il est déjà rentré alors que tout se joue en ce moment encore pour la défense des "valeurs " , pour le savoir il faut peut-être acheter le bouquin ...
    Pour ma part , je resterai volontairement dans l'ignorance .

    "Ma place était là-bas": le premier Français parti combattre en Ukraine témoigne de son engagement (msn.com)


    Compte tenu des tous les témoignages déjà évoqués dans cette discussion, prendre les armes pour l'ukraine est un engagement idéologique grave. Le savait-il ? Est-ce une victime de la propagande ? Il me semble qu'avant de prendre une décision comme la sienne, on se renseigne sur la nature du régime que l'on veut soutenir.....Pour ma part, j'ai la réponse.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Ton incapacité à comprendre comment fonctionne le capitalisme va devenir légendaire. Morceler la Russie, la Chine et l'Inde !!!!!!!!!!!!!
    Toi tu ne connais pas le CSCE ou le Free Nations of Russia Forum, dans lesquelles on trouve comme participants, des responsables officiels americains ou de personnages soutenus par des d'"associations" americaines, dont la N.E.D, la Freedom House, toutes les deux financées par le gouvernement US, ou encore des associations liées a Georges Soros.

    Tu devrais te renseigner un peu plus avant de pouffer sur l'incapacité des autres a savoir comment fonctionne le capitalisme ... et surtout nos amis americains !

    Va donc te renseigner sur

    La CSCE, c'est un organisme officiel americain, et notamment sur ces discussions sur le theme: "DECOLONIZING THE RUSSIAN EMPIRE,A Moral and Strategic Imperative"

    Sur le Free Nations of Russia Forum, dont une reunion a eu lieu a Prague cette année, la c'est encore plus simple, ils n'ont qu'un but

    Je t'invites surtout a te renseigner sur la N.E.D (National Endowment for Democracy) qui ne cache absolument pas sa fonction. Personne ne s'en cache, plus exactement personne n'a besoin de s'en cacher, puisque de toute facon nos medias n'en parlent pas. Dans le reportage sur les "Revolutions de Couleurs", personne ne cache les moyens et surtout leurs actes et les buts derriere ces actes.

    Tu vas sur Wikipedia tu trouves ca

    L'ancien directeur de la CIA, William Colby, déclarait en 1982, dans le Washington Post, à propos du programme de la NED : « Il n'est pas nécessaire de faire appel à des méthodes clandestines. Nombre des programmes qui [...] étaient menés en sous main, peuvent désormais l'être au grand jour, et par voie de conséquence, sans controverse »3.

    En 1991, un des fondateurs de la NED, Allen Weinstein, expliquait au Washington Post que « bien des choses qu'ils [à la NED] faisaient maintenant étaient faites clandestinement par la CIA 25 ans auparavant »4.

    Comme je le disais personne ne s'en cache et tu verras que c'est aussi ce que dit un responsable de l'association Freedom House a la 31m40 de la video sur les Revolutions de Couleurs menées par les USA https://www.youtube.com/watch?v=QATmyx92H3Q

    Je te quote le passage interessant:

    "Voila le probleme: En fait, dans les années 50,60 et 70, ce genre d'activité était mené par la CIA de manière cachée, cela donnait l'impression que les services de renseignements américains noyautaient les organisations et les partis politiques des pays, ca faisait passer des mouvements locaux pour des instruments de la CIA. Il a donc été décidé que les Etats-Unis feraient désormais ces activités de manières transparentes et publiques et c'est ce qu'on fait avec nos fondations"

    Puis apres je t'invite a aller a la 42eme minute, ou on voit un tee-shirt, des "revolutions" deja faites, et de celles encore a faire (TBD - to be done) ou apres la Bielorussie, se trouve, la Russie.

    Mais je sais que je tente de t'expliquer ca sans grand espoir que ca t'interesse.

    Meme quand on a des videos de Nuland expliquant que les USA ont deja versé des milliards de dollars aux opposants ukrainiens et mieux encore, quand on a un enregistrement audio d'une de ses conversations privées avec le diplomate US ukrainien, du renversement du President Ukrainien a venir, de ceux qu'ils vont mettre au pouvoir et de ceux qu'ils vont ecarter du pouvoir, tu n'en tiens aucun compte et prefere rester sur ta belle histoire de revolte democratique par les braves citoyens ukrainiens et d'un President legitimement destitué.
    Dernière modification par Al Bundy, 02/10/2022, 14h46.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Ce que j'aimerai bien savoir c'est ce à quoi pensait Kadyrov (le fou tchétchène qui veut que Poutine déclenche la guerre nucléaire) quand il a parlé du "népotisme" au sein du commandement russe.

    Je doute qu'il vise des pratiques vis à vis de leurs proches et penche plus qu'il visait une solidarité de corps.

    Il me semble probable qu'il a des informations via ses généraux sur le terrain dont les échanges avec leurs homologues russes ne se limitent pas à ce qui est strictement nécessaire à la coordination des actions militaires.

    Le Haut commandement russe a quelques motifs de grogne. 4 très hauts gradés ont été relevés de leurs postes par Poutine (ce qui revient à faire porter le chapeau es échecs militaires à l'armée.

    Mais on ignore tout de ce qu'a été la position de l'armée russe dans le déclenchement de la guerre, dans la réorganisation des troupes suite à l'échec de l'offensive sur Kievet dans la décision de mobilisation partielle (on ne sait pas non plus son attitude face à l'emploi des mercenaires du groupe Wagner).

    Donc beaucoup d'incertitudes sur le sens de cette déclaration.

    Incertitude aussi sur les réactions des séparatistes du Donbass si il se confirme que la priorité de Moscou est le sud de l'Ukraine et pas le front Est.

    Laisser un commentaire:


  • ilovetokyo
    a répondu
    Bah voilà un exemple à suivre ... ou pas ! Heureusement que l'armée russe est en totale déroute , ça serait ballot que ce citoyen européen devienne un "ambassadeur "et un exemple à suivre plus ou moins volontairement par tous les hommes/femmes aguerris souhaitant défendre les valeurs de ... on ne sait plus trop qui en fait .
    Je ne sais pas s'il y a beaucoup d'hommes ukrainiens qui ont décidés de fuir leur pays au début de "l'opération spéciale " au lieu de défendre leurs propres intérêts , mais ce Français aura gagné au moins le droit de leur infliger les premiers coups de représailles .
    L'article ne dit pas combien de temps il y est resté , en tout cas il est déjà rentré alors que tout se joue en ce moment encore pour la défense des "valeurs " , pour le savoir il faut peut-être acheter le bouquin ...
    Pour ma part , je resterai volontairement dans l'ignorance .

    "Ma place était là-bas": le premier Français parti combattre en Ukraine témoigne de son engagement (msn.com)

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Haa ! Les russophobes se réjouissent je vois ! Je ne sais pas si vous rirez longemps avec ce qui se prépare. Les bombes thermobariques arrivent. C'est juste l'étape avant la bombe nucléaire tactique. Les ukrainiens n'en ont pas. Sauf si les usa en fournissent, et là.....Va voir le blog de Castel. Il y en qui dansent en treillis avant de partir. C'est loin, mais très loin d'être fini.
    C'est une hypothèse de Castel mais il estime que la réaction des russes devrait intervenir du côté de Kherson, et plus précisément, une offensive vers Mykolaiv Odessa. A suivre ...

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Valke 1989 Voir le message

    Les enjeux militaires sont une chose.
    ...

    Copains pour de vrai ?
    OK.

    Prouvez le.
    Les enjeux ne sont pas "militaires", ils sont "sécuritaires". Ce n'est pas exactement la même chose.

    Dans le "capitalisme mondialisé", il n'y a pas de "copains".

    Laisser un commentaire:


  • Valke 1989
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Militairement, les USA sont nos alliés.

    Et l'agression poutinienne contre l'Ukraine n'a fait que renforcer cette alliance. Et probablement pour longtemps.

    Economiquement toutes les grandes entreprises sont en concurrence, qu'elles soit américaine, chinoises, indiennes, russes ou européennes.
    Les enjeux militaires sont une chose.

    Ceux monétaires en sont une autre.
    On payait en euro. On paye désormais en dollar.

    Quand les USA accepteront que l'on paye des transactions énergétiques en euro pour nous soulager de la masse monétaire qui nous étouffe, je me permettrais de les appeler alliés.
    Je ne vois qu'un partenariat circonstancié.

    Ils seraient très cons de le faire et se tireraient une balle dans le pied.
    Mais pour être frère de sang, faut saigner un peu.
    Là, j'en vois qu'un qui saigne.

    L'euro se casse la gueule.
    L'inflation devient une hausse des prix qui étrangle dangereusement les européens.

    Copains pour de vrai ?
    OK.

    Prouvez le.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Je ne sais pas sur le plan économique, mais sur le plan politique surement. La laisse qui nous relie aux sua est une chaine qui ne nous a pas permis de régler le litige avant qu' il ne dégénère en conflit armé. Je suis certain qu'avec un Chirac, l'ukraine et la Russie ne serait pas en guerre. Les sua ne sont pas nos alliés. Ils sont sans doute même, nos pires ennemis.
    Militairement, les USA sont nos alliés.

    Et l'agression poutinienne contre l'Ukraine n'a fait que renforcer cette alliance. Et probablement pour longtemps.

    Economiquement toutes les grandes entreprises sont en concurrence, qu'elles soit américaine, chinoises, indiennes, russes ou européennes.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Nous en étions plutôt à des domaines tactiques. Mais finalement, ces derniers ne sont que la traduction locale de la stratégie que tu décris. Disons que, plus qu'une traduction, ce sont des conséquences logiques. Et surtout qu'en ukraine est en train de se jouer une grande partie de l'avenir du monde. Somme-nous au début, au milieu ou à la fin de cette partie ? Oui, l'europe est et sea le dindon de la farce. Et en cas de victoire de l'ukraine, les sua recommenceront ailleurs, car outre les territoires qu'ils convoitent, le morcellement de tous pays un peu trop grands est l'avenir qu' ils réservent à la Russie, la Chine et l'Inde. Cette dernière ne perd rien pour attendre !
    Sauf si un fou furieux déclenche une guerre nucléaire, l'avenir du monde ne se joue pas en Ukraine.

    Ton incapacité à comprendre comment fonctionne le capitalisme va devenir légendaire. Morceler la Russie, la Chine et l'Inde !!!!!!!!!!!!!

    C'est un peu comme quand Castel dénonce la "ploutocratie occidentale". Quand tu ne penses pas les relations entre le politique et l'économique, La Russie aussi est une ploutocratie.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par Valke 1989 Voir le message

    Pour les USA, n'oublions pas que l'Europe payait la Russie en Euro.
    Rare soupape pour évacuer la masse monétaire gonflée à bloc (vraie définition de l'inflation.)

    Désormais, on paye en dollar. Nos euros continuent de s'auto-étouffer avec des prix qui grimpent et une soupape en moins pour les évacuer de la zone.
    Ne pas oublier que les USA ont reconduit pour 60 ans les transactions en dollar avec les Saoudiens. (Ceux qui nous revendent actuellement le pétrole russe en se prenant une marge d'enfer. En dollar s'entend.)


    ça pull du cul pour l'Europe cette histoire... De mon point de vue tout du moins.
    Je ne sais pas sur le plan économique, mais sur le plan politique surement. La laisse qui nous relie aux sua est une chaine qui ne nous a pas permis de régler le litige avant qu' il ne dégénère en conflit armé. Je suis certain qu'avec un Chirac, l'ukraine et la Russie ne serait pas en guerre. Les sua ne sont pas nos alliés. Ils sont sans doute même, nos pires ennemis.

    Laisser un commentaire:


  • Valke 1989
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Nous en étions plutôt à des domaines tactiques. Mais finalement, ces derniers ne sont que la traduction locale de la stratégie que tu décris. Disons que, plus qu'une traduction, ce sont des conséquences logiques. Et surtout qu'en ukraine est en train de se jouer une grande partie de l'avenir du monde. Somme-nous au début, au milieu ou à la fin de cette partie ? Oui, l'europe est et sea le dindon de la farce. Et en cas de victoire de l'ukraine, les sua recommenceront ailleurs, car outre les territoires qu'ils convoitent, le morcellement de tous pays un peu trop grands est l'avenir qu' ils réservent à la Russie, la Chine et l'Inde. Cette dernière ne perd rien pour attendre !
    Pour les USA, n'oublions pas que l'Europe payait la Russie en Euro.
    Rare soupape pour évacuer la masse monétaire gonflée à bloc (vraie définition de l'inflation.)

    Désormais, on paye en dollar. Nos euros continuent de s'auto-étouffer avec des prix qui grimpent et une soupape en moins pour les évacuer de la zone.
    Ne pas oublier que les USA ont reconduit pour 60 ans les transactions en dollar avec les Saoudiens. (Ceux qui nous revendent actuellement le pétrole russe en se prenant une marge d'enfer. En dollar s'entend.)


    ça pull du cul pour l'Europe cette histoire... De mon point de vue tout du moins.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par Valke 1989 Voir le message
    Mon petit prono de façon froide et sans affect.

    - La Russie récupérera comme prévu la bande rejoignant la Crimée et s’accaparera la mer d’Azov. Alors que l’avenir de l’économie depuis plusieurs années est l’Asie du Sud-Est. Et donc les ports.
    - Une Odessa avertie a intérêt à en valoir deux.

    - L’es USA avaient sur les bras un budget d’armement astronomique suite au retrait d’Afghanistan. Redevenu utile. Et son gaz de roche-mère trop cher à extraire redevient intéressant.

    - L’Arabie Saoudite et la Chine se font des couilles en or actuellement en nous vendant le pétrole et le gaz russe acheté à bas coût et revendu cher. Et nous on fait comme si on ne savait pas que ça venait de Russie.

    - L’Afrique, l’Asie du Sud-Est et le Brésil qui ont des populations qui regardent avec beaucoup de distance les valeurs développées aux USA et à Bruxelles ont entendu Poutine faire un discours les fédérant au-delà de l’économique.



    - Reste l’Europe.
    Sodomisée territorialement.
    Sodomisée dans les axes de marchandise.
    Sodomisée énergiquement.
    Sodomisée militairement (nous, on n’avait pas de budget en trop, on file nos vraies réserves.)
    Sodomisée éthiquement.




    Avec Lemaire en mode Bruno qui fait du Cheyrou à fanfaronner avant de finir en pull quelques semaines après.

    « Pull the triggerrrrrr ! »
    AC/DC




    Ça ne tourne pas forcément dans notre sens tout ça…
    Nous en étions plutôt à des domaines tactiques. Mais finalement, ces derniers ne sont que la traduction locale de la stratégie que tu décris. Disons que, plus qu'une traduction, ce sont des conséquences logiques. Et surtout qu'en ukraine est en train de se jouer une grande partie de l'avenir du monde. Somme-nous au début, au milieu ou à la fin de cette partie ? Oui, l'europe est et sea le dindon de la farce. Et en cas de victoire de l'ukraine, les sua recommenceront ailleurs, car outre les territoires qu'ils convoitent, le morcellement de tous pays un peu trop grands est l'avenir qu' ils réservent à la Russie, la Chine et l'Inde. Cette dernière ne perd rien pour attendre !

    Laisser un commentaire:


  • Valke 1989
    a répondu
    Mon petit prono de façon froide et sans affect.

    - La Russie récupérera comme prévu la bande rejoignant la Crimée et s’accaparera la mer d’Azov. Alors que l’avenir de l’économie depuis plusieurs années est l’Asie du Sud-Est. Et donc les ports.
    - Une Odessa avertie a intérêt à en valoir deux.

    - L’es USA avaient sur les bras un budget d’armement astronomique suite au retrait d’Afghanistan. Redevenu utile. Et son gaz de roche-mère trop cher à extraire redevient intéressant.

    - L’Arabie Saoudite et la Chine se font des couilles en or actuellement en nous vendant le pétrole et le gaz russe acheté à bas coût et revendu cher. Et nous on fait comme si on ne savait pas que ça venait de Russie.

    - L’Afrique, l’Asie du Sud-Est et le Brésil qui ont des populations qui regardent avec beaucoup de distance les valeurs développées aux USA et à Bruxelles ont entendu Poutine faire un discours les fédérant au-delà de l’économique.



    - Reste l’Europe.
    Sodomisée territorialement.
    Sodomisée dans les axes de marchandise.
    Sodomisée énergiquement.
    Sodomisée militairement (nous, on n’avait pas de budget en trop, on file nos vraies réserves.)
    Sodomisée éthiquement.




    Avec Lemaire en mode Bruno qui fait du Cheyrou à fanfaronner avant de finir en pull quelques semaines après.

    « Pull the triggerrrrrr ! »
    AC/DC




    Ça ne tourne pas forcément dans notre sens tout ça…

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Je n'ai jamais été russophobe, critiquer la politique russe actuelle et cette invasion ne fera jamais de moi un russophobe.
    Tu soutiens Macron et sa politique ? Tu es un francophobe ?

    Je ne sais pas si des bombes thermobariques ou des danseurs en treillis pourront soumettre l'Ukraine... on a toujours sous-estimé les ukrainiens dès le départ. Castel est gentil, il nous dis le chant du cygne de l'armée ukrainienne. Combien de fois ont été enterré l'armée ukrainienne depuis Février ?

    Si les russes en viennent à des armes vraiment peu recommandables, ça ne me fera rire personne je pense.
    Tu n' a jamais été russophobe mais tu ne perds jamais une occasion de singer la propagande. Les russes sont idiots, on peut se foutre de leur gueule, les railler... Mais non ce n'est pas drôle. Parce qu'ils sont en train d'amener, non seulement des renforts en hommes, mais aussi des matériels plus dévastateurs comme des bombardiers lourds et ces fameuses bombes qui représentent un palier dangereux pour le monde tout entier. Alors je préfèrerais qu'ils soient à Kiev et que tout ça soit terminé. Je ne pense pas que les russes perdront la guerre. Mais la résistance de l'otan et des usa amènent les russes à franchir un palier dangereux. Ils sont en infériorité numérique. Ca ne sera bientôt plus le cas. Alors tu rêves de leur déroute mais je t'assure que le meilleur moyen pour sortir de ce cancer us, c'est la défaite de l'ukraine, rapidement, avant que ça dégénère. L' ukraine des nazis je m'en bats les roustons ! Ce sont mes gamins auxquels je pense. L'ukraine va perdre. Il le faut. Et après foutre les sua hors de l'europe !

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Haa ! Les russophobes se réjouissent je vois ! Je ne sais pas si vous rirez longemps avec ce qui se prépare. Les bombes thermobariques arrivent. C'est juste l'étape avant la bombe nucléaire tactique. Les ukrainiens n'en ont pas. Sauf si les usa en fournissent, et là.....Va voir le blog de Castel. Il y en qui dansent en treillis avant de partir. C'est loin, mais très loin d'être fini.
    Je n'ai jamais été russophobe, critiquer la politique russe actuelle et cette invasion ne fera jamais de moi un russophobe.
    Tu soutiens Macron et sa politique ? Tu es un francophobe ?

    Je ne sais pas si des bombes thermobariques ou des danseurs en treillis pourront soumettre l'Ukraine... on a toujours sous-estimé les ukrainiens dès le départ. Castel est gentil, il nous dis le chant du cygne de l'armée ukrainienne. Combien de fois ont été enterré l'armée ukrainienne depuis Février ?

    Si les russes en viennent à des armes vraiment peu recommandables, ça ne me fera rire personne je pense.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Pas de souci, de Balaklia à Lyman ils ont reculé de 100 kms mais ils ont de la marge, de Lyman à Vladivostock, il y a encore 9000 kms, les russes peuvent encore en faire des retraits stratégiques
    Haa ! Les russophobes se réjouissent je vois ! Je ne sais pas si vous rirez longemps avec ce qui se prépare. Les bombes thermobariques arrivent. C'est juste l'étape avant la bombe nucléaire tactique. Les ukrainiens n'en ont pas. Sauf si les usa en fournissent, et là.....Va voir le blog de Castel. Il y en qui dansent en treillis avant de partir. C'est loin, mais très loin d'être fini.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par jeroboam51 Voir le message

    Repli stratégique et défense élastique
    Pas de souci, de Balaklia à Lyman ils ont reculé de 100 kms mais ils ont de la marge, de Lyman à Vladivostock, il y a encore 9000 kms, les russes peuvent encore en faire des retraits stratégiques

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X