Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Al Bundy
    a répondu
    Attentat ou acte d'un fou qui veut devenir celebre ?

    Texas : un homme ouvre le feu dans une église, au moins une vingtaine de morts selon la presse américaine

    Laisser un commentaire:


  • pmnx
    a répondu
    Envoyé par MrMonplaisir Voir le message
    J'affirme qu'en 2017, le concept d'intégrité territorial est dépassé et inutile, et qu'il doit faire place à la liberté des populations de choisir les règles, toutes les règles qui régissent le territoire sur lequel elles habitent, sans qu'elles puissent être menacées par la force de l'Etat et de leurs constitutions, floues, inadaptées et obsolètes qui sont systématiquement lues et interprétées dans l'intérêt de la partie forte. Le fait constitutionnel, censé protéger les libertés publiques est devenu une tyrannie juridique.
    Tu peux aller en Somalie, ton pays rêvé.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Pratique de dire que l'Etat Espagnol a empêché la bonne tenue du référendum mais en même temps se servir des scores pour dire que les urnes ont parlé (NB ; je vais finir par reposter la photo du mec qui a voté dans 4 bureaux différents :) ).

    Pareil sur les manifestations pro-indépendance et contre-indépendance.

    Perso je mets tout sur le même plan, mais surtout, ça me fait marrer la conviction et le coeur que mettent certains Français bien loin de ces sujets, à prendre position. Ni plus, ni moins.

    Laisser un commentaire:


  • MrMonplaisir
    a répondu
    Envoyé par Cramps Voir le message
    Parce que tu crois que la démocratie locale laissera moins de place aux barons locaux ? Tu veux que je te parle de Colomb et de la métropole?
    Bien sur rien n'est parfait. D'ailleurs Athènes s'est suicidée toute seule et en pleine démocratie avec la guerre du Péloponnèse et l'expédition de Sicile.

    La démocratie n'est pas la panacée. Mais c'est un préalable, et surtout c'est le ciment qui peut fédérer les européens car c'est notre héritage.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Cramps Voir le message
    Parce que tu crois que la démocratie locale laissera moins de place aux barons locaux ? Tu veux que je te parle de Colomb et de la métropole?
    Non ils en auront meme plus de place, de pouvoir, vu qu'il n'y aura que l'Europe au dessus d'eux
    Mais ca supprime une couche de fonctionnaires, de pilleurs

    Au lieu d'etre pillé au niveau local
    Puis pillé au niveau regional
    Puis pillé au niveau national
    Puis pillé au niveau europeen
    Par la classe politique
    On ne sera plus pillé qu'aux niveaux local, regional et europeen.

    :grn:

    Laisser un commentaire:


  • Cramps
    a répondu
    MrMonplaisir

    Le retour aux baronnies et aux duchés, c'est l'argument massue de ceux qui refusent toute revendication indépendantiste. Laisser une population s'exprimer sur un territoire qu'elle habite, ça n'a rien à voir avec le système féodal qui a eu cours en Europe pendant 1000 ans. D'abord parce que la source du pouvoir c'est le peuple, et pas la primogéniture mâle non?
    Parce que tu crois que la démocratie locale laissera moins de place aux barons locaux ? Tu veux que je te parle de Colomb et de la métropole?

    Laisser un commentaire:


  • MrMonplaisir
    a répondu
    Le retour aux baronnies et aux duchés, c'est l'argument massue de ceux qui refusent toute revendication indépendantiste. Laisser une population s'exprimer sur un territoire qu'elle habite, ça n'a rien à voir avec le système féodal qui a eu cours en Europe pendant 1000 ans. D'abord parce que la source du pouvoir c'est le peuple, et pas la primogéniture mâle non?

    T'inquiète qu'en France on a pas besoin d'un pouvoir centralisateur pour laisser fleurir les baronnies féodales politiques. On a nos Balkany & co. Comment t'explique que Paris n'a pas augmenté ses frontières depuis le second Empire? Peut être parce que sinon les maires de Montrouge, Malakoff, Neuilly etc... seront plus maires, donc ça veut dire moins de postes pour planquer les potes, et ça c'est inadmissible.

    Pour l'histoire de l'Angleterre encore une fois je n'ai pas dit que c'était le paradis. Tu peux même rajouter le grand dérangement, c'est à dire la déportation des acadiens au Canada.

    Je dis juste qu'ils ont une culture politique plus axée sur la mise en place d'un rapport de force équitable que des pays comme la France qui a toujours cherché la mise en place d'un pouvoir absolu, que ce pouvoir soit incarné par un roi, une assemblée (convention nationale) ou un Président. On voit bien aujourd'hui comme sont citées en horreur les expériences de la IIIème et la IVème République alors que les dirigeants préférés des Français sont De Gaulle, Napoléon et Louis XIV qui sont les incarnations d'un pouvoir fort qui ne souffre aucune contestation.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba88
    a répondu
    Ca bouge en Syrie et en Irak. Daesh se rapproche de la défaite totale en perdant ses 2 dernières grosses villes où il était encore présent. 2 semaines après la chute de son ancienne capitale Raqqa, ça fait beaucoup pour le califat, ça fait trop c'en est quasiment officiellement terminé du califat physique.

    Tout d'abord Deir-ez-Zor dans l'est de la Syrie. Depuis 2014, les syriens y étaient assiégés par l'EI qui n'a jamais réussi à s'emparer de la totalité de la ville, il y a 2-3 mois l'armée syrienne avait rompu le siège depuis la route de Palmyre et assiégeait à son tour l'EI. Les derniers quartiers ont été conquis hier, c'est terminé.

    En Syrie l'EI ne contrôle plus que quelques pans de désert et la petite ville frontalière d'Al Bukamal et une toute petite zone près de la frontière israëlienne tenue par un groupe rebelle leur ayant prêté allégeance. Les forces syriennes et kurdes chaquant de leur côté ne cessent de grignoter du terrain dans la région de Deir-ez-Zor

    En Irak maintenant, l'armée à reconquis aujourd'hui la dernière ville aux mains de Daesh (Al Qaim), ville frontalière de l'Euphrate là aussi, elle jouxte du coup Al Bukamal. Il ne reste aux djihadistes que que des zones désertiques sous leur contrôle.

    Laisser un commentaire:


  • Cramps
    a répondu
    Envoyé par MrMonplaisir Voir le message
    Je ne dis pas que le monde anglo-saxon est un paradis sur terre. Je dis juste que l'Angleterre est à l'origine d'un système politique bien plus ouvert et équilibré que celui dans lequel se trouve la France. Que cela date au moins de la Magna Carta de 1215, que leur "déclaration des droits d'hommes" Habeas Corpus a 100 ans d'avance sur la notre, et que la Révolution française n'a cherché qu'à singer le modèle anglais sans en retenir l'essentiel tout en s'autoproclamant patrie des droits de l'Homme. Même leur passé colonial est moins violent que le notre et s'est résolu d'une manière moins violente que le notre. Les Anglais n'ont connu ni Algérie ni Indochine. Ils ont permis un referendum d'autodétermination en Ecosse. A tout le moins on peut leur reprocher leur gestion de la minorité catholique nord irlandaise.

    J'affirme qu'en 2017, le concept d'intégrité territorial est dépassé et inutile, et qu'il doit faire place à la liberté des populations de choisir les règles, toutes les règles qui régissent le territoire sur lequel elles habitent, sans qu'elles puissent être menacées par la force de l'Etat et de leurs constitutions, floues, inadaptées et obsolètes qui sont systématiquement lues et interprétées dans l'intérêt de la partie forte. Le fait constitutionnel, censé protéger les libertés publiques est devenu une tyrannie juridique.
    Les Anglais n'ont connu ni Algérie ni Indochine. Ils ont permis un referendum d'autodétermination en Ecosse. A tout le moins on peut leur reprocher leur gestion de la minorité catholique nord irlandaise.
    C'est une blague ? Guerre contre les Mau-Mau au Kenya en 1958... Et la gestion de l'Irlande ne concerne pas que le cas de l'Ulster, c'est aussi 600 ans d'une domination brutale et mortifère... Ils ont laissé crever 1 million d'irlandais durant la Grande Famine en restant les bras croisés alors que les magasins de l'armée Britannique était plein, et ils ont bloqué toute tentative d'aide extérieure. Et le départ de l'Angleterre d'Irlande s'est fait après une longue guerre d'indépendance qui a fait des milliers de victime avec torture, répression, il existe des films là dessus comme Michael Collins ou le film de Ken Loach. En plus, ils ont laissé tellement de bordel que les Irlandais se font foutu sur la gueule ensuite. Et je ne parle pas des épisodes de répression sanglante comme la guerre des Cipayes en Inde.

    Et la conquête coloniale Britannique a été aussi brutal que tout le monde. Le XVIIIe et XIXe siècle est constellé de guerre menée par les soldats de la Couronne pour accroitre l'empire colonial. Guerre de l'Opium face à la Chine, conflits multiples en Inde, Guerre Anglo-Zoulous, Guerre des Boers, combats contre les Madhistes, combats contre les Maoris en NZ, etc. La Guerre des Boers a été tellement brutal qu'ils ont inauguré les 1er camps de concentration pour les populations civils Boers qui y mourraient comme des mouches faute de nourriture.

    En Inde, ils ont justement échappé au bain de sang là-bas parce qu'il savait bien qu'ils étaient une minorité dans un pays aussi vaste que l'Inde et qu'ils sont tombés sur un leader comme Gandhi qui a fait de la non-violence une règle de base de son combat.

    Quant à la Guerre d'Indochine c'est surtout le 1er conflit de la guerre Froide. Et l'Algérie, ce le pb des 1 millions de collons qui vivaient là-bas qui posaient pb. Tunsie, Maroc, et l'AOF, l'indépendance c'est fait sans trop de heurts.

    La Révolution française n'a cherché qu'à singer le modèle anglais sans en retenir l'essentiel tout en s'autoproclamant patrie des droits de l'Homme.
    Tu parles de quel Révolution Anglaise ? La 1er qui dure 7 ans, fait 50 000 morts, se poursuit par d'horribles massacres en Irlande, se termine avec la décapitation de Charles Ier et la Dictature de Cromwell ? Ou la 2e de 1668 qui est la plus belle supercherie de l'historiographie Anglaise?


    J'affirme qu'en 2017, le concept d'intégrité territorial est dépassé et inutile, et qu'il doit faire place à la liberté des populations de choisir les règles, toutes les règles qui régissent le territoire sur lequel elles habitent
    On revient au Moyen-âge alors ? Avec des Baronneries, des Duchés, des principautés, avec des tailles variables, et qui se fragmentent toujours de plus en plus? Et qui finiront par se foutre sur la tronche.
    Dernière modification par Cramps, 03/11/2017, 14h05.

    Laisser un commentaire:


  • MrMonplaisir
    a répondu
    Envoyé par fvl Voir le message
    MrMonplaisir qui nous vante le modèle anglo-saxon c'est assez fascinant. Faut juste oublier le passé colonial britannique, le conflit nord-irlandais et le bordel actuel au Moyen-Orient pour ne pas se rendre compte de l'utilisation récurrente de la violence chez nos alliés. Un détail sans doute.

    Je suis en désaccord total avec son propos. On ne peut pas comparer un Etat centralisé comme la France avec un Etat qui donne déjà beaucoup d'autonomies aux provinces comme l'Espagne. Comme à peu près 99% des Etats dans le monde ils tiennent à conserver leur intégrité territoriale.
    Je ne dis pas que le monde anglo-saxon est un paradis sur terre. Je dis juste que l'Angleterre est à l'origine d'un système politique bien plus ouvert et équilibré que celui dans lequel se trouve la France. Que cela date au moins de la Magna Carta de 1215, que leur "déclaration des droits d'hommes" Habeas Corpus a 100 ans d'avance sur la notre, et que la Révolution française n'a cherché qu'à singer le modèle anglais sans en retenir l'essentiel tout en s'autoproclamant patrie des droits de l'Homme. Même leur passé colonial est moins violent que le notre et s'est résolu d'une manière moins violente que le notre. Les Anglais n'ont connu ni Algérie ni Indochine. Ils ont permis un referendum d'autodétermination en Ecosse. A tout le moins on peut leur reprocher leur gestion de la minorité catholique nord irlandaise.

    J'affirme qu'en 2017, le concept d'intégrité territorial est dépassé et inutile, et qu'il doit faire place à la liberté des populations de choisir les règles, toutes les règles qui régissent le territoire sur lequel elles habitent, sans qu'elles puissent être menacées par la force de l'Etat et de leurs constitutions, floues, inadaptées et obsolètes qui sont systématiquement lues et interprétées dans l'intérêt de la partie forte. Le fait constitutionnel, censé protéger les libertés publiques est devenu une tyrannie juridique.

    Laisser un commentaire:


  • fvl
    a répondu
    MrMonplaisir qui nous vante le modèle anglo-saxon c'est assez fascinant. Faut juste oublier le passé colonial britannique, le conflit nord-irlandais et le bordel actuel au Moyen-Orient pour ne pas se rendre compte de l'utilisation récurrente de la violence chez nos alliés. Un détail sans doute.

    Je suis en désaccord total avec son propos. On ne peut pas comparer un Etat centralisé comme la France avec un Etat qui donne déjà beaucoup d'autonomies aux provinces comme l'Espagne. Comme à peu près 99% des Etats dans le monde ils tiennent à conserver leur intégrité territoriale.

    Laisser un commentaire:


  • MrMonplaisir
    a répondu
    Envoyé par oliver69 Voir le message

    Il met en parallèle la lenteur de la réaction du gouvernement espagnol face à l'affaire des financements illégaux au sein du PP avec le cas de l'Allemagne, où des ministres ont démissionné après avoir été accusés d'avoir eu recours au plagiat pour leur thèse universitaire, une accusation pourtant moins grave.[/I][/I][/I]
    On peut mettre en parralèle le fait que tous les dignitaires du PP impliqués dans ces affaires de corruption sont en liberté alors que 8 membres du gouvernement Catalan ont été placé en détention provisoire. Mais bon, Rajoy agit "conformément à la loi et la Constitution". La constitution espagnole pourrait bien prévoir l'écartèlement en place publique des individus ayant oser remettre en cause l'unité de l'Espagne qu'on trouverait ça bien je suppose.

    Laisser un commentaire:


  • oliver69
    a répondu
    Drôle de récré que celle qui fait une centaine de blessés parmi des gens pacifiques qui ne venaient que voter.

    Surtout lorsque l'on sait que le parti qui est au gouvernement et auquel on accorde sa mansuétude est aussi celui là :
    Corruption..
    Le cas de l'Espagne, tombée en un an de la 30e à la 40e place, traduit la multiplication des révélations sur les relations étroites entre politiques et industriels du bâtiment, qui ont favorisé la bulle spéculative immobilière dont l'éclatement en 2008 a plongé le pays dans le marasme économique.

    Ainsi, l'ex-trésorier du Parti populaire (PP, droite) a raconté à la justice comment il avait fait passer les dons en liquide des dirigeants du bâtiment dans les poches des chefs de son parti. La somme de 48 millions d'euros a été retrouvée sur des comptes qu'il détenait en Suisse.

    Le gendre du roi d'Espagne, Inaki Urdangarin, a également été inculpé cette année pour détournement de fonds publics à hauteur de six millions d'euros.

    "La crise économique a permis de développer le débat public sur la corruption. On en parle et cela a des répercussions sur sa perception. Tous les secteurs espagnols, politique, famille royale et entreprises, ont été impliqués dans la corruption, à un moment où le pays était vraiment en train de souffrir", souligne Anne Koch, responsable Europe et Asie centrale pour TI.

    Fernando Jimenez, maître de conférences en sciences politiques à l'université de Murcie, souligne qu'en Espagne, les démissions sont rares après la découverte d'un scandale.

    Il met en parallèle la lenteur de la réaction du gouvernement espagnol face à l'affaire des financements illégaux au sein du PP avec le cas de l'Allemagne, où des ministres ont démissionné après avoir été accusés d'avoir eu recours au plagiat pour leur thèse universitaire, une accusation pourtant moins grave.

    Laisser un commentaire:


  • MrMonplaisir
    a répondu
    Le mépris dont font preuve certains sur ce forum et en France pour des principes essentiels tel que le droit des peuples à disposer d'eux même, le droit au suffrage, la liberté d'expression, et à la liberté tout cours pour les dirigeants catalans qu'on menace de peines de 30 ans de réclusion , ne m'étonne qu'à moitié.

    La peur suscitée par le fait qu'une population puisse décider de son destin, y compris de se séparer d'un Etat et d'en créer un nouveau, nous renvoie à notre propre histoire ultra centralisatrice, d'un Etat-Nation qui s'est construit par la violence et l'oppression des minorités.

    La violence des réactions de certains ("Puigdemont en prison") renforce en moi le sentiment que la France n'a jamais été un pays pour qui la démocratie, la séparation des pouvoirs, la liberté, comptent. Au fond nous avons toujours été à rebours des Anglais sur ces questions, qui eux, n'ont jamais eu peur de la démocratie. Tous ceux qui se battent pour ces choses là sont accusés en France de "foutre le bordel", comme dirait notre Président Macron, qui nous va si bien. J'entends au mieux ici et là les revendications pour le droit de décider de son propre destin, qualifiées de récréation dont il faudrait siffler la fin. Toujours cette passion française pour l'autorité, le sifflet et la cravache.

    Si demain les Corses, les Basques, les Bretons où les habitants du Dauphiné étaient majoritaires pour quitter la France, qu'est-ce qui légitimement devrait les en empêcher, à part l'adoration béate pour un État au passé (et malheureusement encore au présent) violent qui continue de saigner ses "provinces" pour engraisser sa belle capitale?

    Qu'est-ce qui légitime que l'on sorte de la décision démocratique certains sujets comme l'autodétermination, à part la sauvegarde de ces grands États qui ont été responsables de millions de morts au XXème siècle et qui sont aujourd'hui grandement responsables des blocages au sein de l'Union européenne par leur manière de négocier qui ressemble plus à celle du XIXème siècle au Congrès de Vienne que celle, transnationale, avec les peuples qui décideraient sans l'intermédiaire de leur État, ce qui était le vrai projet de l'UE. Ce n'est pas le morcellement des Etats qui est la cause de la stagnation du projet européen. Avec 90 Etats comme dirait Juncker, il suffit de faire évoluer les règles de prise de décision (majorité au lieu de majorité qualifiée, majorité qualifiée au lieu d'unanimité). Mais ça pour les grands États comme la France et l'Allemagne, c'est niet.

    Je préfère par la suite arrêter de répondre aux arguments fallacieux auxquels j'ai déjà répondu mais juste rapidement:

    - Référendum fantoche : C'est pas comme si l'Etat espagnol n'avait pas tout fait pour le perturber. Il y a certainement eu des gens qui ont pu voter plusieurs fois, mais cela ne se serait pas passé, si l'Etat espagnol n'avait pas fait fermer des bureaux de vote et fait saisir les listes d'électeurs. Il s'agit de ne pas inverser les responsabilités.

    - Nouvelles élections: C'est sur qu'en arrêtant les principaux dirigeants de l'opposition indépendantiste et en les plaçant en détention provisoire, en menaçant les autres de lourdes peines, et avec en plus le projet d'interdire aux partis qui revendiquent l'indépendance de se présenter, elles vont être sympas ces élections. Juste comme ça : si les nouvelles élections remettent les indépendantistes en majorité, on remet sous tutelle et on redissout jusqu'à ce que les Catalans votent bien?

    - Manifestations massives anti indépendance : C'est marrant quand ce sont des manifestations massives pro indépendance, on accuse les organisations indépendantistes d'avoir lavé le cerveau des Catalans, de menacer les anti, et quand on assiste a des manifs pro Espagne, là plus de problème, on oublie le lavage de cerveau (bien obligé), et d'un coup c'est la rue qui peut gouverner parce que ces revendications nous vont bien. Ces manifestations unionistes sont la preuve que tout ce baratin sur l'"oppression" de la majorité silencieuse empêchée de s'exprimer est à classer dans la propagande du Parti populaire espagnol. Je ne crois pas qu'elles soient organisés par l'Espagne. On ne peut pas acheminer 300000 personnes en bus d'Andalousie à Barcelone. Je crois que la Catalogne est très partagée mais qu'[Iin fine[/I], en démocratie, la majorité l'emporte, et si 51% des catalans voulaient quitter l'Espagne, il faudrait se ranger derrière cette majorité, sans pour autant écraser la minorité.

    - Puigdemont est un rigolo et lâche : Au fond ce que les gens qui critiquent ce dirigeant trouvent pas sérieux chez lui c'est le fait qu'il ai pu s'imaginer obtenir une indépendance en prônant une résistance pacifique et en appelant pas à la violence. Encore une fois, cela nous renvoie à notre propre conception de la politique : Toute revendication qui n'est pas violente n'est pas prise au sérieux en France. Manifester contre Lactalis qui organise sciemment la pénurie de beurre, on vous écoutera poliment. Aller brûler une DDT ou une sous préfecture, on s'empressera de prendre une loi en votre faveur.
    Dernière modification par MrMonplaisir, 02/11/2017, 15h24.

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Pour la Catalogne, il est temps de siffler la fin de la récré. L'application de l'article je sais plus combien de la constitution qui permet de dissoudre le Parlement catalan est fort logique.

    De nouvelles élections vont avoir lieu, on verra le 21 Décembre si les indépendantistes sont toujours majoritaires, ce que je ne crois pas. Pour calmer le jeu les indépendantistres devraient reconnaître la nullité du référendum et maintenant se focaliser uniquement sur les prochaines élections pour que tout le monde puisse repartir du bon pied.

    Je précise que je suis toujours un observateur neutre sur la question d'une Catalogne espagnole ou indépendante, simplement on se déclare pas indépendant en claquant des doigts sinon c'est la boite de Pandore qui s'ouvre pour tous les régionalismes européens y compris la Corse chez nous.

    Quand il y aura une majorité claire pour les indépendantistes au Parlement, suivi d'un référendum d'autodétermination fait en toute légalité, en toute transparence et surtout qui ne soit pas un cirque où les résultats sont purement trafiqués, alors ça pourra se faire dans des conditions beaucoup plus sereines si ça se fait un jour ce que je ne crois pas vraiment et je ne dis pas que les autorités espagnols sont exemptes de tout reproche mais faut arrêter de défendre aveuglement la clique de Puigdemont qui est lourdement responsable de ce merdier.

    90% quand tu vois le monde dans la rue pour protester contre l'indépendance, je m'en remet toujours pas, et y'en a qui gobent ça :clown: On verra si les partis indépendantistes feront 90% le 21/12. :grn:
    Tout pareil :fier:
    L'article 155 ;)

    Laisser un commentaire:


  • jeroboam
    a répondu
    90 % des votants (48 % de votants je crois) donc cela fait plutôt 43 % de la population. Les sondages actuels sont dans cet ordre de grandeur.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba88
    a répondu
    Pour la Catalogne, il est temps de siffler la fin de la récré. L'application de l'article je sais plus combien de la constitution qui permet de dissoudre le Parlement catalan est fort logique.

    De nouvelles élections vont avoir lieu, on verra le 21 Décembre si les indépendantistes sont toujours majoritaires, ce que je ne crois pas. Pour calmer le jeu les indépendantistres devraient reconnaître la nullité du référendum et maintenant se focaliser uniquement sur les prochaines élections pour que tout le monde puisse repartir du bon pied.

    Je précise que je suis toujours un observateur neutre sur la question d'une Catalogne espagnole ou indépendante, simplement on se déclare pas indépendant en claquant des doigts sinon c'est la boite de Pandore qui s'ouvre pour tous les régionalismes européens y compris la Corse chez nous.

    Quand il y aura une majorité claire pour les indépendantistes au Parlement, suivi d'un référendum d'autodétermination fait en toute légalité, en toute transparence et surtout qui ne soit pas un cirque où les résultats sont purement trafiqués, alors ça pourra se faire dans des conditions beaucoup plus sereines si ça se fait un jour ce que je ne crois pas vraiment et je ne dis pas que les autorités espagnols sont exemptes de tout reproche mais faut arrêter de défendre aveuglement la clique de Puigdemont qui est lourdement responsable de ce merdier.

    90% quand tu vois le monde dans la rue pour protester contre l'indépendance, je m'en remet toujours pas, et y'en a qui gobent ça :clown: On verra si les partis indépendantistes feront 90% le 21/12. :grn:
    Dernière modification par lochiba88, 02/11/2017, 10h38.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par oliver69 Voir le message
    Ok donc ça compte pas, c'est ça ?

    j'ai écris cela quelque part ou c'est ton interprétation ?
    Non c'est une question.
    (pour la 2ème, elle est orientée mais peut être ai-je fait une mauvaise déduction de tes posts!)

    Laisser un commentaire:


  • oliver69
    a répondu
    Ok donc ça compte pas, c'est ça ?

    j'ai écris cela quelque part ou c'est ton interprétation ?

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par oliver69 Voir le message
    on sait ce qu'est et comment s'organise une manifestation gouvernementale à laquelle assiste le Roi. Sur les 7,5 millions d'habitants à Barcelone , la moitié viennent d'autres villes d' Espagne ou même d'ailleurs.

    Donc plutôt logique
    Ok donc ça compte pas, c'est ça ?

    Et le référendum "Oui" avec des mecs qui peuvent voter 4 fois dans la journée, il compte j'imagine ?


    PS. Au cas où : je n'ai absolument aucun avis sur la question. Je ne pense pas qu'on soit bien renseignés, ni conscients des conséquences (qu'elle que soit l'issue de ce merdier).

    Laisser un commentaire:


  • oliver69
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message
    Du coup la nouvelle manif d'ampleur contre l'indépendance, dimanche dernier, vous en pensez quoi ?
    on sait ce qu'est et comment s'organise une manifestation gouvernementale à laquelle assiste le Roi. Sur les 7,5 millions d'habitants à Barcelone , la moitié viennent d'autres villes d' Espagne ou même d'ailleurs.

    Donc plutôt logique

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message
    Du coup la nouvelle manif d'ampleur contre l'indépendance, dimanche dernier, vous en pensez quoi ?
    Que ces gens sont sans doute majoritaires et que le Playmobil à la tête des excités soit-disant "opprimés" mérite un bon coup de pied au c.. direction la prison. Un irresponsable total, ce type. Qu'il reste bien planqué en Belgique.

    Laisser un commentaire:


  • Cramps
    a répondu
    Envoyé par MrMonplaisir Voir le message
    Quand on s'intéresse un peu à l'histoire de l'URSS. On s'aperçoit que ce n'était pas seulement le régime totalitaire stalinien qu'on nous dépeint à longueur de temps. Au hasard, les femmes obtiennent le droit de vote en 1917 et le droit à l'avortement en 1920. rappelle moi les dates en France?

    Il est certain que l'URSS a toujours fondé son modèle sur la coercition. Et qu'à partir du moment où cette coercition s'est assouplie, il y a eu disclocation.

    L'Union européenne, c'"tait d'abord la volonté d'adhérer, de créer de nouvelles coopérations. petit à petit l'UE devient un système sclérosé, avec des obligations, des impossibilités, des normes sacralisées à ne pas violer à géométrie variables qui arrangent les parties les plus fortes.
    Le droit de vote des femmes a été accordé dès Février 1917 par les 1er gvts Libéraux Russe.
    Les Bolcheviks n'ont fait qu'accentuer la chose.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Du coup la nouvelle manif d'ampleur contre l'indépendance, dimanche dernier, vous en pensez quoi ?

    Laisser un commentaire:


  • peblyon
    a répondu
    Encore une fois je suis entièrement d'accord avec le long post de Mr Montplaisir :proud:

    Ce qui se passe en Catalogne/Espagne risque de plonger ces 2 pays ainsi que l'Union Européenne dans une crise inédite durable et difficile à gérer, j'avoue que je suis partagé, la Catalogne ne pouvant survivre seule sans soutient d'aucune autre nation (en même temps j'aurais été étonné qu'un seul pays reconnaisse cette indépendance) mais j'avoue qu'au moins ca a le mérite de faire bouer les choses dans cette Europe figée qui n'a plus rien à voir avec son objectif de départ

    Et puis personnellement une Catalogne libre ca ferait plaisir :o:-)

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X