Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
    Les masques tombent.
    Ah bon tu découvres aujourd'hui que tout le monde sur le forum ne goûte pas la soupe du canal officiel ?

    Se poser des questions et émettre des doutes sur la bienveillance de l'establishment ne fait pas d'une personne un pro Trump.

    Cette tendance à la censure que tu véhicule depuis plusieurs posts est à l'image de cette société uniforme qui se profile en clouant le bec d'artistes, politiques, médias etc... qui ne sont pas dans le tempo, ça oui ça me fait vraiment peur.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Florentin Voir le message
    Un policier a été tué; tu es sûr qu'ils n'étaient pas armés ?
    Sinon, le fond de l'affaire, répété à l'envie par Trump, c'est qu'ils pensent que les élections ont été truquées. Vous le pensez aussi ?
    Le policier est mort des suites d'une commotion, il aurait reçu un coup d'extincteur sur la tête. Une manifestante non armée, vétéran de l'armée américaine est morte tuée par balles par les policiers quand elle a essayé de rentrer dans la chambre des représentants. Parmi les autres trois autres décès, il y a deux crises cardiaques chez les manifestants et un autre manifestant dont je n'ai pas trouvé la cause du décès.

    C'est certes tragique pour les personnes qui ont perdue la vie mais on est quand même très loin d'une tentative de coup d'état organisée vu l'absence d'armes constatées.

    Je rappelle qu'en France une femme est morte après avoir prit une grenade en pleine tête tirée par la police et que des très nombreux manifestants ont été mutilés par la police macroniste lors des manifestations des gilets jaunes.

    Les manifestations "Georges Floyd" ont causé bien plus de dégats et de victimes , et on été soutenues par les démocrates très ouvertement. Il faut donc savoir garder la raison.

    J'ai déja expliqué ce que je pensais du refus de Trump de concéder l'élection, c'est une décision qui du point de vue de son personnage et de l'image qu'il s'est construite était nécessaire pour ne pas perdre complètement la face. Mais il est allé trop loin en n'imaginant pas assez ce que sa base chauffée à blanc pouvait avoir envie d'entrer au capitole.

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Les individus loufoques c'est à priori pas des fakes, en tous cas le fameux avec sa peau de bison et ses cornes s'appele Jake Angeli, "QAnon shaman", c'est pas une invention de merdias pour le coup. D'autres ont aussi été identifiés et sont bien parmi les plus fervents trumpistes sur les réseaux sociaux
    Ha non mais ca bien sur, le fake ce ne sont pas les huluberlus peinturlurés qui sont tres facilement entré dans le Capitole pour y faire des seflies
    Ce sont les accusations, une fois encore, ce ne sont pas les premieres, ca ne seront pas les dernieres, de "tentative de coup d'Etat" soit disant orchestré par Trump

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    Un policier a été tué; tu es sûr qu'ils n'étaient pas armés ?
    Sinon, le fond de l'affaire, répété à l'envie par Trump, c'est qu'ils pensent que les élections ont été truquées. Vous le pensez aussi ?

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Les masques tombent.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Il est clair que la plupart des "pro démocrates" de ce forum sont des libéraux mondialistes, alors que cette idéologie est l'un des principaux problème actuellement dans le monde et qu'elle a particulièrement appauvri la France.

    Le protectionnisme maladroit de Trump reste au final une bien meilleure chose que le libéralisme de l'UE. Il fallait remonter à combien de président américains avant lui pour en trouver un qui n'avait pas lancer de guerres? Et cela tout en ayant l'aile néocons des républicains à repousser constamment.

    Toute cette agitation, cette disproportion faite sur cette histoire du congrès, c'est clairement un jeu, les démocrates vont en profiter pour en tirer des profits, ils sont très heureux que cela se soit passé en réalité. L'évènement a prit des proportions tout a fait exagérées.

    On a même lu ici quelqu'un qui croyait que c'etait un coup d'état. Quelle bêtise. Si les pro Trump avait voulu ils seraient venus armés, vu le nombre d'armes qui circulent aux USA, et au final on a eu des mecs à moitiés déguisés qui déambulaient dans des couloirs vides et prenaient des selfies après avoir escaladé un mur.

    Il est évident que Trump a été surprit de voir que sa base chauffée à blanc puisse allez aussi loin, mais dans les faits, cela n'aurait pas été dramatique si les policiers avaient mieux réagis.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par Florentin Voir le message

    D'accord qu'il ne rentre pas dans les cases de la mondialisation; c'est plutôt à son crédit. Mais l'appel à marcher sur le Capitole, tu en penses quoi ?
    Je réponds en même temps à Lyonnais921 qui me fait la même remarque que oui ça restera un détail insignifiant de l'histoire, et que comme le fait remarquer un forumeur chaque pets de Trump est amplifié au mégaphone sur tout les médias.
    Trump n'est certainement pas le plus élégant et raffiné des hommes politique, on le savait, mais il certainement un de ceux qui gênait le plus pour d'autres raisons que ses tweets qui sont livrés en pâture.
    Dernière modification par fooooot, 10/01/2021, 19h01.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    L'ayatollah Khamenei qui dit (sur twitter) que les vaccins américains et britannique pourraient servir à contaminer d'autres pays, ça passe en tous cas mieux que Trump qui refuse d'aller à l'investiture de son successeur faut croire.

    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    Entre Trump qui a voulu faire un coup-d'Etat en appelant par tweets a descendre une avenue et "marcher" contre le Capitole (une premiere aux USA l'appel a des marches devant les lieux symboliques a Washington) et un establishment qui peut-etre, n'attendait que ca que ca degenere et qui profite largement de cette -tres- facile invasion du Capitole par quelques meneurs, qui ont pu repartir tranquillement et une foule armée de pancartes et d'individus loufoques grimés en chamans qui prennent la pose devant les photographes, vous pensez vraiment que le plus vraisemblable c'est la tentative de coup d'Etat ?
    Les individus loufoques c'est à priori pas des fakes, en tous cas le fameux avec sa peau de bison et ses cornes s'appele Jake Angeli, "QAnon shaman", c'est pas une invention de merdias pour le coup. D'autres ont aussi été identifiés et sont bien parmi les plus fervents trumpistes sur les réseaux sociaux

    3 des personnes décédés étaient par ailleurs reconnus comme sympathisants trumpistes très actifs donc même s'il peut y avoir des intrus infiltrés, je pense que les extrémistes qui se sont introduits au Capitole sont pour la plupart bien des extremistes pro-Trump, à force de trouver de tout sur les réseaux sociaux, on finit par voir des complot dans tout et n'importe quoi et tout le monde peut se réfugier derrière un soi-disant complot quand il faute.

    Trump avait le droit d'organiser un évènement, cependant il n'a rien fait pour empêcher la violence, même s'il ne l'a pas directement incité, il a joué à l'apprenti artificier dans une poudrière et surtout pire encore il a été beaucoup trop long pour commencer à condamner les violences et a entretenu le soir-même un discours très ambigü. "I love you" a t-il dit destiné à ceux qui étaient entré dans le Capitole, 2 jours après il les a traité ensuite comme des criminels (ce qui pour le coup est justifié), ce double jeu est pour beaucoup dans le fait que ça ai dégénéré à ce point même s'il y a d'autres coupables. Clairement le dispositif de sécurité est une honte, comment ont t-il pu être si naïfs. Dans la vidéo posté un peu plus haut où tout a commencé, il y a une barrière et ils sont 3 policiers à s'opposer à la foule qui avance, alors ce n'était que le 1er cordon de sécurité mais la suite n'allait guère être mieux, ils ont peut-être bloqué l'accès à la porte, mais ils ont juste cassé les fenêtre à côté pour pénétrer dans le bâtiment et tenter d'aller lyncher Pelosi et Pence et d'autres démocrates et républicains "traîtres". Heureusement l'évacuation des parlementaires s'est faite sans encombre mais quel spectacle et quelle impuissance...

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Entre Trump qui a voulu faire un coup-d'Etat en appelant par tweets a descendre une avenue et "marcher" contre le Capitole (une premiere aux USA l'appel a des marches devant les lieux symboliques a Washington) et un establishment qui peut-etre, n'attendait que ca que ca degenere et qui profite largement de cette -tres- facile invasion du Capitole par quelques meneurs, qui ont pu repartir tranquillement et une foule armée de pancartes et d'individus loufoques grimés en chamans qui prennent la pose devant les photographes, vous pensez vraiment que le plus vraisemblable c'est la tentative de coup d'Etat ?

    Pffiu, a un poil de cul, les USA devenait une dictature Trumpiste.

    Pendant ces 4 ans, tout ce qui se passait a la maison blanche, ce qu'on disait a Trump et tout ce que Trump pouvait dire, a ses generaux lors de reunions strategiques secretes comme au jardinier qu'il pouvait croiser, se retrouvait 10 min plus tard, en infos en boucle sur les chaines d'informations, le plus souvent dans des versions deformées (son appel au President Ukrainien d'enqueter sur les faits de chantage dont s'est vanté Biden = Tentative de chantage sur le President Ukrainien pour embeter Biden, sa demande d'action possible pour empecher les iraniens d'enrichir l'uranium = exige des bombardements sur l'Iran)

    La, il a voulu faire un Coup d'Etat, en utilisant Twitter
    Et la PERSONNE n'a rien vu venir
    Aucun media n'a eu vent de la prise du Capitole que Trump preparait
    Le monde a ete surpris et choqué, le Coup d'Etat est passé a un cheveu.

    On apprend aujourd'hui que les Democrates via Nancy Pelosi avaient heureusement pour l'humanité, habilement manoeuvré pour tenter d'empecher Trump le psychopathe d'apres les eminents specialstes de la psychiatrie, de la poltique, du journalisme et sa belle soeur, d'utiliser la bombe atomique... au cas ou il aurait voulu s'en servir.

    Heureusement pour le monde et la Democratie: Biden est de retour au pouvoir

    La Democratie est sauvée. Le Monde est sauvé. Il va pouvoir a nouveau utiliser les services secrets pour fabriquer de fausses preuves, monter de faux dossiers, mettre sous ecoutes et lancer des enquetes tout azimuts pour empecher les adversaires de la Democratie US de revenir au Pouvoir.
    Il va meme a nouveau pouvoir apporter la Democratie au reste du monde qui en est encore privé, comme lui et Obama l'ont fait en Ukraine, en Libye ou en Syrie !

    Et il aura avec lui pour l'aider dans toutes ces merveilleuses taches, pour garantir les libertés et cette Democratie retrouvée, le soutien, la vigilance des medias libres independants et democratiques qui depuis quelques mois censurent, sur les ondes, dans la presse et meme sur internet, habillement les ennemis de la Democratie. Un grand Merci a ces medias independants, garants de la diffusion des vraies informations, verifiées et objectives.
    Dernière modification par Pr.Skinner, 10/01/2021, 19h03.

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    Certains démocrates demandent un 2è impeachment, mais Biden est contre, et il a raison. Il va devoir réconcilier les américains entre eux (ils ne vont quand même pas faire une 2è guerre de sécession!) et trouver des alliés chez les républicains raisonnables (je découvre avec surprise que G W Bush en est un).
    Il y a quand même un petit risque que Trump se lance dans un truc style bombarder l'Iran, en se disant "après moi le déluge". On va faire confiance à l'armée américaine.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message

    Ça en dit beaucoup plus long qu'un discours sur la belle démocratie défendu par certains qui implicitement sont pour la censure sur ce forum.
    Perso je m'en balance de Trump, j'observe juste que c'est un des rares président des USA à ne pas avoir déclaré de guerres, qu'on subit un bashing anti-Trump continuel depuis sa première campagne électorale.
    J'ai la désagréable impression et intuition que ce type tout autant détestable qu'il puisse paraître ne rentre pas dans les cases de la mondialisation programmé.
    Google,Twitter, Amazon me font autrement plus peur que Trump, quand les moutons bêllerons il sera trop tard, comme toujours.
    Oui on peut être farouchement anti-Trump et néanmoins s'interroger par la toute puissance de ces GAFA pour décider de qui a la droit de s'exprimer ou non.

    Je suis pas contre censurer même des personnages importants si leurs propos sont dangereux, peuvent emmener à la violence ou faire l'apologie du terrorisme bien sûr mais il ne faut pas que cette police soit aux seules mains de géants privés surpuissants du web.

    En faisant cela, en plus ils vont nourrir le discours victime de Trump, ils servent ses desseins, valait mieux le laisser comme il avait commencer à le faire à avaler son chapeau et le mettre devant sa connerie et ses propres contradictions...

    Bref il aurait été mieux que tout le monde descende d'un ton, dans les 2 camps.

    Trump n'a fait que rétropédaler à moitié, sa condamnation tardive est néanmoins bienvenue pour calmer les esprits mais il aurait du outre accepter la transition ordonnée, également être présent pour l'investiture du nouveau président, même si son ego personnel le contre-indique cette tradition républicaine bafouée prolonge la honte de la situation et le fiasco de sa fin de mandat.

    Quand aux démocrates, vouloir à moins de 2 semaines de la passation relancer un 2ème impeachment qui n'a aucune chance de se produire pour marquer le coup, je comprends la faute grave de Trump mais on pouvait aussi calmer le jeu et négocier une transition plus appaisée... d'autant qu'il y a des gens de bonne volonté et encore attachés à l'esprit républicain et la Consitution en face, Pence le premier. Par respect pour le processus et la continuité de l'Etat, y'avait peut-être mieux à faire. Même si encore une fois Trump est évidément le coupable n°1 incontestablement.

    Il est évident qu'en théorie, Mike Pence doit prendre immédiatement la présidence par intérim en l'attente de l'investiture, si on est normalement constitué y'avait pas d'autre option, mais quand t'as un demeuré à moitié cinglé qui est encore pour l'heure président, il faut négocier avec lui pour que ça se passe sans trop de heurts, en sauvant ce qui peut encore l'être dans l'intérêt général.
    Dernière modification par lochiba84, 10/01/2021, 13h59.

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message

    Ça en dit beaucoup plus long qu'un discours sur la belle démocratie défendu par certains qui implicitement sont pour la censure sur ce forum.
    Perso je m'en balance de Trump, j'observe juste que c'est un des rares président des USA à ne pas avoir déclaré de guerres, qu'on subit un bashing anti-Trump continuel depuis sa première campagne électorale.
    J'ai la désagréable impression et intuition que ce type tout autant détestable qu'il puisse paraître ne rentre pas dans les cases de la mondialisation programmé.
    Google,Twitter, Amazon me font autrement plus peur que Trump, quand les moutons bêllerons il sera trop tard, comme toujours.
    D'accord qu'il ne rentre pas dans les cases de la mondialisation; c'est plutôt à son crédit. Mais l'appel à marcher sur le Capitole, tu en penses quoi ?

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message

    Ça en dit beaucoup plus long qu'un discours sur la belle démocratie défendu par certains qui implicitement sont pour la censure sur ce forum.
    Perso je m'en balance de Trump, j'observe juste que c'est un des rares président des USA à ne pas avoir déclaré de guerres, qu'on subit un bashing anti-Trump continuel depuis sa première campagne électorale.
    J'ai la désagréable impression et intuition que ce type tout autant détestable qu'il puisse paraître ne rentre pas dans les cases de la mondialisation programmé.
    Google,Twitter, Amazon me font autrement plus peur que Trump, quand les moutons bêllerons il sera trop tard, comme toujours.
    Cette malheureuse victime d'une horrible censure n'aurait-il pas appelé ses partisans à"marcher sur le Capitole" pendant les opérations de désignation de son successeur, n'aurait-il pas mis 2 heures (2 heures !!!! ) pour condamner cet envahissement et demander qu'il cesse ?

    Un "détail de l'histoire" sans doute.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Oh ****** merde ils ont pas fait ça !?! => https://twitter.com/realdonaldtrump (!!!)

    C'est la distraction de la pause de 16 heures qui fout le camp.

    Mais le gars qu'est-ce qu'il va foutre le 21 Janvier ? Plus de twitter, plus de maison blanche...
    Ça en dit beaucoup plus long qu'un discours sur la belle démocratie défendu par certains qui implicitement sont pour la censure sur ce forum.
    Perso je m'en balance de Trump, j'observe juste que c'est un des rares président des USA à ne pas avoir déclaré de guerres, qu'on subit un bashing anti-Trump continuel depuis sa première campagne électorale.
    J'ai la désagréable impression et intuition que ce type tout autant détestable qu'il puisse paraître ne rentre pas dans les cases de la mondialisation programmé.
    Google,Twitter, Amazon me font autrement plus peur que Trump, quand les moutons bêllerons il sera trop tard, comme toujours.

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    Du golf ...

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Oh ****** merde ils ont pas fait ça !?! => https://twitter.com/realdonaldtrump (!!!)

    C'est la distraction de la pause de 16 heures qui fout le camp.

    Mais le gars qu'est-ce qu'il va foutre le 21 Janvier ? Plus de twitter, plus de maison blanche...

    Laisser un commentaire:


  • RATM69
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Cet article est très contestable, en mélangeant des causes et des conséquences. Toutes les études montrent, contrairement à ce que dit l'article, que diminuer les impôts des sociétés ou des riches n'a aucun effet sur les revenus des plus pauvres. Et c'est assez simple à comprendre: un type déjà extrêmement riche, ne va pas consommer d'avantage s'il est encore plus riche. Une société très rentable, va distribuer tout simplement plus de dividendes si elle doit payer moins de taxes sur les sociétés, et n'investira pas plus (et parmi les actionnaires des sociétés, on peut trouver des gens non riches, via des plans retraite etc mais globalement, tu as quand même une représentation beaucoup plus importante de gens déjà aisés parmi les actionnaires).

    En fait, ce qui a permis d'augmenter les revenus des plus pauvres aux Etats Unis, c'est bien plus la croissance, tout simplement, qui a été soutenue sous Trump, pour des causes multiples (à la fois structurelles et conjoncturelles, liées à sa présidence également), mais finalement peu liées à la réforme fiscale ou à la dérèglementation. D'autant que, si l'état fédéral a dérèglementé, ce n'est pas forcément le cas des états, loin de là même (où on est dans une situation très variable d'un état à l'autre).

    Enfin ça, c'était avant la gestion catastrophique du covid, avant que ces mêmes gens aient perdu leur boulot (parce que, pour voir son salaire augmenté, encore faut il avoir un travail).
    Pas si simple. Premièrement, derrière la famille ARNAULT, le premier actionnaire du CAC 40 est l'état français (devant les fonds d'investissement). Donc quand le CAC 40 verse des dividendes records, le premier bénéficiaire est l'état français (2 Mds € grosso modo). Donc la collectivité.

    Deuxièmement, les recettes fiscales de l'état (3,5 Mds en 2018) et de la sécurité sociale (+ 400 M€ en 2018), basées sur les dividendes ont également battu des records... dans un contexte de baisse de la fiscalité avec l'instauration du PFU.

    Donc oui la baisse de la fiscalité a pu bénéficier à la collectivité.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Tu parles de morts sur les rond-points du à des chauffards ? Moi je parlais des manifestations des samedis, j'ai pas le souvenir de morts pourtant il y en a eu des samedis et il y a eu aussi des bavures policières mais si vous avez vu la vidéo où un policier tire à bout portant sans sommation sur une femme qui en est décédé, je me dis qu'on est finalement pas si mal lôti chez nous.

    Oui j'ai pensé au ministère de Griveaux mais ils n'ont fait qu'attaquer la porte il me semble, ils n'y ont pas pénétré pour aller le chercher dans son bureau comme Pelosi



    Oui d'autant plus qu'ils étaient prévenus quoi, y'avait de gros risques d'affrontements entre manifestants pro-Trump et contre-manifestants et/ou forces de l'ordre. Là en gros ils ont essayé de rentrer par la porte on les a refoulé, ils sont passé par les fenêtres... La facilité déconcertante avec laquelle cette institution (qui est peut-être la 2ème par ordre d'importance après la Maison Blanche) a été prise d'assaut comme tu le dis sans armes me laisse également sans voix. Après bien sûr y'a l'effet de foule dont ne bénéficierait pas des terroristes armés mais si des terroristes ou des individus dangereux armés avaient réussi à s'introduire parmi ceux qui ont pénétré le bâtiment comme des Black blocks infiltrent les manifestations, ça aurait pu être bien plus grave. Là y'a finalement pas eu tant de casse que ça au final.

    ----------------

    Ah Trump est de retour sur twitter, visiblement dépassé par les évènements il a posté une vidéo enfin "raisonnable" pour condamner tout cela (sans s'excuser pour l'avoir un peu initié cela dit faut quand même pas rêver) et "accepter" au final sa défaite pour préparer une transition dans le calme, il ne reconnaît pas la victoire de Biden mais accepte de partir dans l'ordre plutôt que de subir l'humiliation de se faire dégager de force.

    Il était de toute façon dos au mur, lâchés par pas mal de monde, une fuite plus en avant n'aurait fait que renforcer encore le ridicule de sa sortie et amoindrir encore plus ses chances de rebondir. Il est plus givré et borné qu'idiot donc ce rétropédalage était finalement assez prévisible
    La dame citée par Faf est effectivement morte "d'une balle perdue" (je ne sais plus si c'est une grenade ou un flashball).

    Pour le Ministère de Griveaux, les GJ sont entrés dans la cour et dans un bâtiment. Mais ils étaient peu nombreux. Et Griveaux s'était barré, lui et d'autres personnes.
    Là au Capitole, du nombre fait que personne n'hésite à y aller.




    Envoyé par Torpedo Voir le message

    Un début de réponse via l'article de Valeurs Actuelles (Septembre 2020) : Trump, le "président des riches" qui a enrichi les minorités, les pauvres et les classes moyennes

    Pour ceux qui "tiquent" parce que c'est Valeurs Actuelles, j'avais vu un reportage sur France 2 (pas du même bord donc) qui disait la même chose. C'est vrai, Trump a permis à des ouvriers de s'enrichir, notamment dans la filière automobile, par ses mesures (protectionnisme, heures sups je crois).




    Envoyé par Elano Voir le message

    Il y a énormément de raisons différentes, qu'il est difficile de regrouper et synthétiser je pense: déjà, tu as 70 millions de personnes qui ont voté pour lui. Donc autant dire que cela fait des gens extrêmement hétéroclites: du néonazi, au noir conservateur, en passant par le libertarien anti environnement, le type très religieux, ceux très riches aussi, très contents de la réforme fiscale etc etc liste non exhaustive.

    Si on essaie quand même de regrouper ces électeurs, on a, à mon avis, les électeurs très sensibles à la religion qui, pour un nombre significatif d'entre eux, ont vu dans la présidence Trump une avancée très positive de leurs combats, du fait du nombre record de juges très conservateurs nommés par Trump à la cour suprême. Pour ces gens, cet aspect du mandat Trump est bien plus important que tout le reste, avec même l'espoir, pour les plus hardcores d'entre eux (parce qu'il y a aussi des gens qui sont simplement conservateurs modérés), que l'état fédéral revienne sur l'arrêt Row v Wade permettant l'avortement, par exemple.

    On a aussi, parmi les minorités notamment mais pas seulement bien sûr, des gens proches des valeurs conservatrices (noirs, hispaniques, asiatiques) incarnées d'avantage par les républicains à leurs yeux: d'un point de vue morale, religieux, sur des sujets sociétaux comme le port d'arme ou la liberté d'expression, le patriotisme, l'immigration, la loi et l'ordre... Toutes ces valeurs, que l'on peut défendre quel que soit ses revenus, mais qui, quand on est pauvre, ont encore plus d'importance que quand on est plus aisé (et là aussi, certaines études l'ont montré).

    Et ajouté à ces populations, qui je pense, forment la majorité de l'éléctorat Trump, on a tous les mecs allumés: anti Etat, masculinistes, néonazis etc Mais comparé aux 70 millions d'élécteurs, ils sont très minoritaires (bien que très visibles).

    Le génie électoral de Trump aura été de réussir à ce que, en étant parfois à l'opposé, par son comportement, des valeurs qu'il représente, de continuer à les représenter quand même.

    Finalement, je pense que l'économie joue un rôle mineur, puisque finalement, les gouvernements font tous plus ou moins la même chose: l'endettement de l'Etat a explosé sous Trump (mais était de toute façon très élevé sous Trump ou Bush, donc c'est juste une différence d'échelle), aucune remise en cause fondamentale du système capitaliste, intervention de l'Etat directement dans l'économie là aussi sans précédent pour un mandat républicain etc etc... les différences se sont assez estompées finalement entre les 2 parties, d'un point de vue économique (sauf à ce que les idées type Sanders deviennent majoritaires au sein du parti démocrate).
    Totalement en phase!

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    Ce qui a sans doute beaucoup plu aux américains c'est son discours nationaliste. Ils ont l'impression (tout comme nous) qu'ils sont en train de se faire bouffer tous leurs emplois par les asiatiques et c'est le point qui, pour moi, serait positif dans sa politique: arrêter ces traités de libre échange qui font qu'on mange plus de poulets et boeufs venant du bout du monde que des poulets de Bresse ou du boeuf charollais.
    Sinon, sur son revirement d'hier, c'est sûr qu'il a reçu des pressions (jusqu'à son vice président), mais avant toutes les recommandations lui glissaient dessus. C'est comme s'il venait de réaliser que partir à l'assaut du Capitole et laisser 4 morts sur le carreau, ce n'était pas un jeu. Par contre les extrémistes qui ont pris le Capitole doivent avoir sacrément l'impression qu'il les a lâchés. Avant hier il les aimait et hier il les traitait de voyous.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Cet article est très contestable, en mélangeant des causes et des conséquences.
    Soit. C'est possible. Il y a probablement des exagérations comme dans tous les médias. Toutefois, si je le relaie, c'est justement parce qu'il va dans le sens de ma perception.

    Je suis retourné aux USA au cours de l'été 2019. J'ai rencontré des amis et mon ancien réseau professionnel sur New-York et Chicago (en plus de Montréal). En abordant parfois le sujet, ils ont corroboré le fait que la politique intérieure de Trump était positive tout en pointant du doigt sa politique internationale, son attitude et sa communication désastreuses.

    P.S : Encore une fois je n'interviens que très rarement lorsqu'il s'agit de politique (surtout française car je n'y connais pas grand chose). Par contre, ayant vécu 12 ans en Amérique du Nord, au cours des vingts dernières années, je suis plus sensible à ce qui se passe sur ce continent où je compte terminer ma vie.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Elano, ton message est très intéressant, sur le fond et la forme..

    2 bémols.

    Je pense que tu sous-estimes le poids des "inconditionnels" de Trump dans l'électorat du GOP.

    Il me semble suffisant pour inquiéter les "élus traditionnels" du GOP. Je crois ceux-ci considèrent comme acquis localement l'électorat républicain "traditionnel 'la Loi et l'Ordre alors que l'électorat trumpiste se détermine par la proximité avec leur idole. Même si les sénatoriales de Georgie sont la limite de cette réflexion. Je pense que c'est l'électorat traditionnel qui a fait défaut aux républicains (plus une forte mobilisation démocrate).

    Les choix économiques de Trump me semblent conservateurs (énergie, automobile), plus tourné vers les activités du passé que de l'avenir.

    Sinon, des idées sur le revirement (partiel et tardif) de Trump ?

    J'en vois 3 de plausibles :

    - le sentiment que cette volte-face ne lui fera perdre aucune voix "extrémiste" alors que la poursuite de sa ligne, suite aux émeutes séditieuses, lui aliénait durablement l'électorat traditionnel

    - des messages de grands contributeurs aux campagne faisant savoir que "trop c'est trop" et qu'il ne fallait plus compter sur leur générosité si ça continuait

    - un coup de téléphone de Mike Pence disant qu'il avait assez de soutien pour engager la procédure du 25 ème amendement alinea 4 et que même si le temps ne permettait pas d'aller au bout de la procédure, celle-ci serait suffisamment avancée pour que lui soit définitivement attribué l'étiquette de "président destitué".

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Florentin Voir le message
    Peut-être que la conséquence positive de cet assaut du Capitole est que Trump s'est déconsidéré. Je n'en suis pas sûr car je ne suis pas américain et je ne peux pas me mettre à leur place.
    ​​​​​​Mais déjà je vois tous les républicains qui le lâchent. Ca aurait dû être fait avant mais c'est positif.
    C'est un milliardaire dont la principale mesure a été de baisser l'impôt des plus riches. J'ai de la peine à comprendre que "l'Amérique d'en bas" vote pour lui. Et pourtant c'est le cas.
    Il y a énormément de raisons différentes, qu'il est difficile de regrouper et synthétiser je pense: déjà, tu as 70 millions de personnes qui ont voté pour lui. Donc autant dire que cela fait des gens extrêmement hétéroclites: du néonazi, au noir conservateur, en passant par le libertarien anti environnement, le type très religieux, ceux très riches aussi, très contents de la réforme fiscale etc etc liste non exhaustive.

    Si on essaie quand même de regrouper ces électeurs, on a, à mon avis, les électeurs très sensibles à la religion qui, pour un nombre significatif d'entre eux, ont vu dans la présidence Trump une avancée très positive de leurs combats, du fait du nombre record de juges très conservateurs nommés par Trump à la cour suprême. Pour ces gens, cet aspect du mandat Trump est bien plus important que tout le reste, avec même l'espoir, pour les plus hardcores d'entre eux (parce qu'il y a aussi des gens qui sont simplement conservateurs modérés), que l'état fédéral revienne sur l'arrêt Row v Wade permettant l'avortement, par exemple.

    On a aussi, parmi les minorités notamment mais pas seulement bien sûr, des gens proches des valeurs conservatrices (noirs, hispaniques, asiatiques) incarnées d'avantage par les républicains à leurs yeux: d'un point de vue morale, religieux, sur des sujets sociétaux comme le port d'arme ou la liberté d'expression, le patriotisme, l'immigration, la loi et l'ordre... Toutes ces valeurs, que l'on peut défendre quel que soit ses revenus, mais qui, quand on est pauvre, ont encore plus d'importance que quand on est plus aisé (et là aussi, certaines études l'ont montré).

    Et ajouté à ces populations, qui je pense, forment la majorité de l'éléctorat Trump, on a tous les mecs allumés: anti Etat, masculinistes, néonazis etc Mais comparé aux 70 millions d'élécteurs, ils sont très minoritaires (bien que très visibles).

    Le génie électoral de Trump aura été de réussir à ce que, en étant parfois à l'opposé, par son comportement, des valeurs qu'il représente, de continuer à les représenter quand même.

    Finalement, je pense que l'économie joue un rôle mineur, puisque finalement, les gouvernements font tous plus ou moins la même chose: l'endettement de l'Etat a explosé sous Trump (mais était de toute façon très élevé sous Trump ou Bush, donc c'est juste une différence d'échelle), aucune remise en cause fondamentale du système capitaliste, intervention de l'Etat directement dans l'économie là aussi sans précédent pour un mandat républicain etc etc... les différences se sont assez estompées finalement entre les 2 parties, d'un point de vue économique (sauf à ce que les idées type Sanders deviennent majoritaires au sein du parti démocrate).

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message

    Un début de réponse via l'article de Valeurs Actuelles (Septembre 2020) : Trump, le "président des riches" qui a enrichi les minorités, les pauvres et les classes moyennes

    Cet article est très contestable, en mélangeant des causes et des conséquences. Toutes les études montrent, contrairement à ce que dit l'article, que diminuer les impôts des sociétés ou des riches n'a aucun effet sur les revenus des plus pauvres. Et c'est assez simple à comprendre: un type déjà extrêmement riche, ne va pas consommer d'avantage s'il est encore plus riche. Une société très rentable, va distribuer tout simplement plus de dividendes si elle doit payer moins de taxes sur les sociétés, et n'investira pas plus (et parmi les actionnaires des sociétés, on peut trouver des gens non riches, via des plans retraite etc mais globalement, tu as quand même une représentation beaucoup plus importante de gens déjà aisés parmi les actionnaires).

    En fait, ce qui a permis d'augmenter les revenus des plus pauvres aux Etats Unis, c'est bien plus la croissance, tout simplement, qui a été soutenue sous Trump, pour des causes multiples (à la fois structurelles et conjoncturelles, liées à sa présidence également), mais finalement peu liées à la réforme fiscale ou à la dérèglementation. D'autant que, si l'état fédéral a dérèglementé, ce n'est pas forcément le cas des états, loin de là même (où on est dans une situation très variable d'un état à l'autre).

    Enfin ça, c'était avant la gestion catastrophique du covid, avant que ces mêmes gens aient perdu leur boulot (parce que, pour voir son salaire augmenté, encore faut il avoir un travail).

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Florentin Voir le message
    Peut-être que la conséquence positive de cet assaut du Capitole est que Trump s'est déconsidéré. Je n'en suis pas sûr car je ne suis pas américain et je ne peux pas me mettre à leur place.
    ​​​​​​Mais déjà je vois tous les républicains qui le lâchent. Ca aurait dû être fait avant mais c'est positif.
    C'est un milliardaire dont la principale mesure a été de baisser l'impôt des plus riches. J'ai de la peine à comprendre que "l'Amérique d'en bas" vote pour lui. Et pourtant c'est le cas.
    Un début de réponse via l'article de Valeurs Actuelles (Septembre 2020) : Trump, le "président des riches" qui a enrichi les minorités, les pauvres et les classes moyennes


    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    Peut-être que la conséquence positive de cet assaut du Capitole est que Trump s'est déconsidéré. Je n'en suis pas sûr car je ne suis pas américain et je ne peux pas me mettre à leur place.
    ​​​​​​Mais déjà je vois tous les républicains qui le lâchent. Ca aurait dû être fait avant mais c'est positif.
    C'est un milliardaire dont la principale mesure a été de baisser l'impôt des plus riches. J'ai de la peine à comprendre que "l'Amérique d'en bas" vote pour lui. Et pourtant c'est le cas.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X