Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • brisville
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Je t'arrête tout de suite, il n'y a pas de guerre en Ukraine. Effectivement, même toi, tu es victime de la propagande otanienne. Je rappelle donc ce qui se passe: c'est une opération militaire spéciale de dénazification.
    Oui oui ! Ce que les russes qualifie d'opérations spéciales et moi de guerre, se termine. Et ça ne donne pas envie de plaisanter.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Oui, j'ai vu. Les russes changent de format ! Centrales électriques, ponts, ports aéroports qui jusque là, malgré leur importance stratégique, n'avaient pas été ciblés sont détruits ou en cours de destruction. Des renforts acheminés, notamment plus de 3 000 tchètchènes, appartenant à des troupes d'élites. Tout ce qui contribue, de près ou de loin à l'effort de guerre ukrainien va être détruit. On monte d'un cran. Je ne sais pas si ça pue, ni quel est le cran immédiatement supérieur, mais on augmente tous les risques.

    Les missiles que les russes, soi-disant, n'avaient plus en quantité suffisante, recommencent à s'abattre sur l'ukraine !
    Méthode allemande puis américaine.
    CEtte montée en température, c'est quand même un constat d'échec de la doctrine militaire russe.

    Mais là, on est d'accord que les choses vont sérieusement s'accélérer si les russes poursuivent les efforts.

    Quand je dis que ça pue, je veux dire que les Russes sont désormais prêts à taper de plus en plus fort et que ça peut aller loin. Lors de leur intervention en Syrie, ils sont allés sacrément loin dans l'horreur de la guerre ...



    P.S : je met en comparaison la doctrine US et la doctrine Russe. Les US sont très forts pour mener une guerre éclaire, verrouiller le pays pour ensuite faire entrée l'armée de terre mais sur ce point ils sont mauvais. En revanche, les russes c'est l'inverse. Ils sont mauvais pour verrouiller un pays (no fly zone, surveillance des frontières et destruction des infrastructures). Mais ils sont excellents dans l'artillerie.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Ben tu vois, ce que j'ai grossi en gras est l'exemple type de l'auto-propagande. Elle t'imprègne à un point tel, qu'elle n'a plus besoin d'intervenir dans ta réflexion. Tu réponds à son appel sans qu'elle te sollicite. Sans preuves....c'est embêtant. Même moi, en voulant m'en affranchir, il m' arrive de réagir de cette façon avec les usa. (Bon, il faut avouer que c'est plus facile )
    Aucune guerre et aucun pays n'est propre.
    Pour Boutcha, c'était trop évident, trop opportun. Et si on laisse l'enquête à n'importe qui j'ai peu de doutes quant à ses conclusions.
    Je t'arrête tout de suite, il n'y a pas de guerre en Ukraine. Effectivement, même toi, tu es victime de la propagande otanienne. Je rappelle donc ce qui se passe: c'est une opération militaire spéciale de dénazification.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message
    Coupure d'eau, d'électricité, d'eau et de gaz sur une grande partie de l'est de l'Ukraine. On parlait de réaction russe ...

    Ça, ça pue sévère par contre.
    Oui, j'ai vu. Les russes changent de format ! Centrales électriques, ponts, ports aéroports qui jusque là, malgré leur importance stratégique, n'avaient pas été ciblés sont détruits ou en cours de destruction. Des renforts acheminés, notamment plus de 3 000 tchètchènes, appartenant à des troupes d'élites. Tout ce qui contribue, de près ou de loin à l'effort de guerre ukrainien va être détruit. On monte d'un cran. Je ne sais pas si ça pue, ni quel est le cran immédiatement supérieur, mais on augmente tous les risques.

    Les missiles que les russes, soi-disant, n'avaient plus en quantité suffisante, recommencent à s'abattre sur l'ukraine !

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Coupure d'eau, d'électricité, d'eau et de gaz sur une grande partie de l'est de l'Ukraine. On parlait de réaction russe ...

    Ça, ça pue sévère par contre.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    J'espère que ta parole a dépassé ta pensée : OTANisé ou pas, qu'il y ait des nazis dans leurs rang ou pas. Aucun soutien pour ces ordures pour ma part !

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Tu m'excuseras j'ai pas encore regardé ta vidéo en question, j'essaierai de prendre le temps de le faire, j'ai pris pour habitude de tout regarder que ça soit une machination ou pas, il faut s'intéresser à toutes les sources tout en restant bien critiques et prudents face à tout ce qu'on peut voir.

    Pour ce qui est de Boutcha, j'ai pas d'opinion tranchée, je me suis pas assez penché dessus et c'est difficile de trouver des infos fiables aussi. On sait que les "false flags" existent et que les américains en font (si tu vas sur le blog des chroniques du grand jeu d'ailleurs tu pourra retrouver des analyses des falses flags américains en Syrie y'a des années, ils s'y connaissent), il convient d'être toujours prudent face à ça, je sais pas si Boutcha en est un. Les russes ont commis des exactions faut pas se leurrer, est-ce que ce massacre était un crime des russes ou une machination à l'image de celle de la junte malienne avec la complicité des Wagner pour accuser la France d'un massacre (sauf que pas de chance on avait un drône qui a filmé ces cons en train de fabriquer la scène de crime ).

    Ah tiens tu voulais un contre-exemple, je viens de t'en donner un sans faire exprès, après tu vas me dire c'est chez le colonel Sponsz pas en Ukraine et que Wagner c'est pas l'armée russe officielle. C'est vrai mais enfin... ils opérent aussi en Ukraine, c'est un bras armé privé de Poutine qui tait son nom quoi.
    Ben tu vois, ce que j'ai grossi en gras est l'exemple type de l'auto-propagande. Elle t'imprègne à un point tel, qu'elle n'a plus besoin d'intervenir dans ta réflexion. Tu réponds à son appel sans qu'elle te sollicite. Sans preuves....c'est embêtant. Même moi, en voulant m'en affranchir, il m' arrive de réagir de cette façon avec les usa. (Bon, il faut avouer que c'est plus facile )
    Aucune guerre et aucun pays n'est propre.
    Pour Boutcha, c'était trop évident, trop opportun. Et si on laisse l'enquête à n'importe qui j'ai peu de doutes quant à ses conclusions.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Au moins souscris-tu sans réserve au 4eme principe de la propagande de guerre ! Voilà que les russes sont responsables des crimes ukrainiens ! C'est bien la propagande, c'est facile, suffit d' être propriétaire de tous les journaux ! On s'en fout des nazis parce que c'est bien ce qu'ils font ! La on touche le fond ! Et tu rejoins malheureusement l'autre abruti de tonton. Même plus besoin de justifier les massacres, suffit que ce soit des nazis qui les fassent et on applaudit. Je crains qu' à terme vous soyez déçus et là, on va voir votre haine et votre russophobie déferler sans barrages. Ca commence déjà !

    Je te rappelle que LEUR pays, ces sa.lo.es d'ukrainiens l'ont bombardés pour tuer SES habitants. Et qu'ils continuent ! Alors moi je sais ce que je veux ! Et j'espère que tous les déchets d'Azov, vont être condamnés à mort !
    Je suis sévère avec les russes parce qu'ils ont engagé un merdier et comme pour Zaporija ils ont une responsabilité dans tout ce qu'il se passe, y compris dans les réactions excessives que peuvent avoir les ukrainiens.

    Tu reproches sans cesse les provocations occidentales ayant entrainé l'escalade russe et l'irréparable et aujourd'hui tu me reproche de pointer les responsabilités partielles des russes dans les conneries que peuvent faire les ukrainiens comme bombarder une centrale nucléaire ou faire des "filtrations" (qu'est-ce que ça veut dire ça ? Va falloir essayer d'en savoir plus). Je trouve ça pas très cohérent. Quand y'a des trucs pas bien, on pointe tous les responsables principaux comme secondaires c'est important comme dans la cour de récréation pas de partialité, au coin tous les garnements. On met pas tout sur le dos d'un (Ukraine) parce que du coup les autres se sentiront forcément invulnérables car impunité.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    La video donne un exemple, plutôt qu'un anathème, j'attends un contre-exemple

    Mais se retrouver derrière le mauvais bourin c'est pas confortable, surtout celui qui a la casaque croix gammée !

    A part cépavrè et cépanou, y aurait une argument, une démonstration quelque chose qui étaye votre propos. Autre chose que la fameuse propagande resservie jusqu' à la nausée, Ouais mais on sait bien qu'avec les russes...mais bien sur mon bon monsieur ha ha ha ! Oui les russes...enfin bon ...n'est-ce pas ? Tenez ! Pas plus tard que l'autre jour ...enfin bref c'est pas le sujet et on sait bien...ha ha ha ! Oui bien sur , vous avez raison...les russses hahaha ! On les connait...la grand-mère de mon grand- père était russe, je vous parle en connaissance de cause. Ho mon pauvre monsieur ...Vous avrez survécu ? Quel courage ! Et si j'vous disais, un jour j'ai rencontré des russes en vacances hé bien c'était la même chose ! Ho mon pauvre monsieur, quelle horreur ! C'est bien les russes ça ! etc etc Demander une baguette de pain dans une boulangerie ya qu'les russes, mais bon ! Ne soyons pas médisant, ils auraient pu demander une flute ! Ha mais ça c'est les russes.....haha ha ( j'allais oublier le petit rire qui ponctue la phrase du bon petit propagandiste, censé sous-entendre tout et n'importe quoi)

    Que je sache, ils n'ont pas masqué que leur entrée en ukraine n'avait rien à voir avec une action humanitaire ? Un Timisoara russe, juste pour voir, par exemple ? A part raconter que toutes leurs bombes tombent sur des civils ? Normal, ce sont des russes , ils manquent tout. Allez savoir si ils sont humains...selon certaines théories de vos amis ?
    Tu m'excuseras j'ai pas encore regardé ta vidéo en question, j'essaierai de prendre le temps de le faire, j'ai pris pour habitude de tout regarder que ça soit une machination ou pas, il faut s'intéresser à toutes les sources tout en restant bien critiques et prudents face à tout ce qu'on peut voir.

    Pour ce qui est de Boutcha, j'ai pas d'opinion tranchée, je me suis pas assez penché dessus et c'est difficile de trouver des infos fiables aussi. On sait que les "false flags" existent et que les américains en font (si tu vas sur le blog des chroniques du grand jeu d'ailleurs tu pourra retrouver des analyses des falses flags américains en Syrie y'a des années, ils s'y connaissent), il convient d'être toujours prudent face à ça, je sais pas si Boutcha en est un. Les russes ont commis des exactions faut pas se leurrer, est-ce que ce massacre était un crime des russes ou une machination à l'image de celle de la junte malienne avec la complicité des Wagner pour accuser la France d'un massacre (sauf que pas de chance on avait un drône qui a filmé ces cons en train de fabriquer la scène de crime ).

    Ah tiens tu voulais un contre-exemple, je viens de t'en donner un sans faire exprès, après tu vas me dire c'est chez le colonel Sponsz pas en Ukraine et que Wagner c'est pas l'armée russe officielle. C'est vrai mais enfin... ils opérent aussi en Ukraine, c'est un bras armé privé de Poutine qui tait son nom quoi.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    J'ai bien sûr lu attentivement cet article comme les précédents. Alors en imaginant que ces craintes se révèlent vraies. La défense passoire des russes et leur mauvaise retraite lâchant tout en pan de territoire avec leurs habitants livrés à eux-mêmes. S'il y a des vengeances ils peuvent aussi s'en estimer en partie responsables d'avoir promis un monde merveilleux tout ça pour laisser tomber tout ce petit monde 3 mois plus tard. Ils sont beaux les libérateurs.

    Mais bon ce que je pense réellement c'est que les habitants de ces secteurs pro-russes au départ de la guerre en ont ras le bol de la guerre tout court, être russes ou ukrainiens ça leur est sans doute un peu secondaire tant que le conflit s'éloigne de leurs maisons et qu'on leur fiche la paix.

    Donc non moi évidément j'espère que les russes n'y reviendront jamais :
    - parce que c'est un territoire faisant partie d'un Etat souverain qu'est l'Ukraine.
    - parce que les habitants ne subiront au moins plus le conflit de près en passant dans un camp ou dans l'autre (reste le risque des bombardements quand même)

    Je ne peux que souhaiter la victoire finale de l'Ukraine OTANisé ou pas, qu'il y ait des nazis dans leurs rang ou pas, ils défendent malgré tout leur terre et ont le droit de garder leurs libertés. Quand aux habitants des zones séparatistes, ils ont le droit à la paix aussi et un nouveau processus type Minsk qui soit enfin respecté et débouche soit sur une large autonomie avec un respect de leurs valeurs et leur culture, soit un rattachement à la Russie mais bon ils ne tomberont jamais d'accord c'est un voeu pieu.
    Au moins souscris-tu sans réserve au 4eme principe de la propagande de guerre ! Voilà que les russes sont responsables des crimes ukrainiens ! C'est bien la propagande, c'est facile, suffit d' être propriétaire de tous les journaux ! On s'en fout des nazis parce que c'est bien ce qu'ils font ! La on touche le fond ! Et tu rejoins malheureusement l'autre abruti de tonton. Même plus besoin de justifier les massacres, suffit que ce soit des nazis qui les fassent et on applaudit. Je crains qu' à terme vous soyez déçus et là, on va voir votre haine et votre russophobie déferler sans barrages. Ca commence déjà !

    Je te rappelle que LEUR pays, ces sa.lo.es d'ukrainiens l'ont bombardés pour tuer SES habitants. Et qu'ils continuent ! Alors moi je sais ce que je veux ! Et j'espère que tous les déchets d'Azov, vont être condamnés à mort !

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message
    Rappel évoqué dans la vidéo : https://youtu.be/mQht8vpjujs

    Principe de la propagande de guerre

    - Cacher les intérêts économiques
    - Occulter l'histoire
    - Diaboliser par l'image
    - Inverser agresseur et agressé
    - Monopoliser l'info, étouffer les autres voix
    Mais ça correspond tout à fait à la politique de Poutine tout ça.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    On va essayer de s'améliorer en prenant exemple sur les russes alors, c'est vrai qu'eux
    - ont une démarche sincère en toutes circonstances
    - regardent l'histoire en face quand ça les arrange comme quand ça les dérange
    - ne diablisent ABSOLUMENT personne
    - n'inversent absolument pas l'agresseur et l'agressé, évidément que la Fédération de Russie s'est fait agresser directement par l'Ukraine
    - favorise le pluralisme des opinions et respecte les droits de l'opposition.

    Un modèle à suivre


    Les russes ont abandonné l'oblast de Kharkov, toute la partie nord le long de la frontière a été évacué et est en cours de reprise par l'armée ukrainienne. Ils se redéploient donc dans le Donbass et vont désormais défendre la ligne Lyman - Lyssyschansk / Serverodonetsk
    La video donne un exemple, plutôt qu'un anathème, j'attends un contre-exemple

    Mais se retrouver derrière le mauvais bourin c'est pas confortable, surtout celui qui a la casaque croix gammée !

    A part cépavrè et cépanou, y aurait une argument, une démonstration quelque chose qui étaye votre propos. Autre chose que la fameuse propagande resservie jusqu' à la nausée, Ouais mais on sait bien qu'avec les russes...mais bien sur mon bon monsieur ha ha ha ! Oui les russes...enfin bon ...n'est-ce pas ? Tenez ! Pas plus tard que l'autre jour ...enfin bref c'est pas le sujet et on sait bien...ha ha ha ! Oui bien sur , vous avez raison...les russses hahaha ! On les connait...la grand-mère de mon grand- père était russe, je vous parle en connaissance de cause. Ho mon pauvre monsieur ...Vous avrez survécu ? Quel courage ! Et si j'vous disais, un jour j'ai rencontré des russes en vacances hé bien c'était la même chose ! Ho mon pauvre monsieur, quelle horreur ! C'est bien les russes ça ! etc etc Demander une baguette de pain dans une boulangerie ya qu'les russes, mais bon ! Ne soyons pas médisant, ils auraient pu demander une flute ! Ha mais ça c'est les russes.....haha ha ( j'allais oublier le petit rire qui ponctue la phrase du bon petit propagandiste, censé sous-entendre tout et n'importe quoi)

    Que je sache, ils n'ont pas masqué que leur entrée en ukraine n'avait rien à voir avec une action humanitaire ? Un Timisoara russe, juste pour voir, par exemple ? A part raconter que toutes leurs bombes tombent sur des civils ? Normal, ce sont des russes , ils manquent tout. Allez savoir si ils sont humains...selon certaines théories de vos amis ?

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    ...

    Erwan Castel​
    J'ai bien sûr lu attentivement cet article comme les précédents. Alors en imaginant que ces craintes se révèlent vraies. La défense passoire des russes et leur mauvaise retraite lâchant tout en pan de territoire avec leurs habitants livrés à eux-mêmes. S'il y a des vengeances ils peuvent aussi s'en estimer en partie responsables d'avoir promis un monde merveilleux tout ça pour laisser tomber tout ce petit monde 3 mois plus tard. Ils sont beaux les libérateurs.

    Mais bon ce que je pense réellement c'est que les habitants de ces secteurs pro-russes au départ de la guerre en ont ras le bol de la guerre tout court, être russes ou ukrainiens ça leur est sans doute un peu secondaire tant que le conflit s'éloigne de leurs maisons et qu'on leur fiche la paix.

    Donc non moi évidément j'espère que les russes n'y reviendront jamais :
    - parce que c'est un territoire faisant partie d'un Etat souverain qu'est l'Ukraine.
    - parce que les habitants ne subiront au moins plus le conflit de près en passant dans un camp ou dans l'autre (reste le risque des bombardements quand même)

    Je ne peux que souhaiter la victoire finale de l'Ukraine OTANisé ou pas, qu'il y ait des nazis dans leurs rang ou pas, ils défendent malgré tout leur terre et ont le droit de garder leurs libertés. Quand aux habitants des zones séparatistes, ils ont le droit à la paix aussi et un nouveau processus type Minsk qui soit enfin respecté et débouche soit sur une large autonomie avec un respect de leurs valeurs et leur culture, soit un rattachement à la Russie mais bon ils ne tomberont jamais d'accord c'est un voeu pieu.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message
    Rappel évoqué dans la vidéo : https://youtu.be/mQht8vpjujs

    Principe de la propagande de guerre

    - Cacher les intérêts économiques
    - Occulter l'histoire
    - Diaboliser par l'image
    - Inverser agresseur et agressé
    - Monopoliser l'info, étouffer les autres voix
    On va essayer de s'améliorer en prenant exemple sur les russes alors, c'est vrai qu'eux
    - ont une démarche sincère en toutes circonstances
    - regardent l'histoire en face quand ça les arrange comme quand ça les dérange
    - ne diablisent ABSOLUMENT personne
    - n'inversent absolument pas l'agresseur et l'agressé, évidément que la Fédération de Russie s'est fait agresser directement par l'Ukraine
    - favorise le pluralisme des opinions et respecte les droits de l'opposition.

    Un modèle à suivre


    Les russes ont abandonné l'oblast de Kharkov, toute la partie nord le long de la frontière a été évacué et est en cours de reprise par l'armée ukrainienne. Ils se redéploient donc dans le Donbass et vont désormais défendre la ligne Lyman - Lyssyschansk / Serverodonetsk

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Rappel évoqué dans la vidéo : https://youtu.be/mQht8vpjujs

    Principe de la propagande de guerre

    - Cacher les intérêts économiques
    - Occulter l'histoire
    - Diaboliser par l'image
    - Inverser agresseur et agressé
    - Monopoliser l'info, étouffer les autres voix

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Suite du commentaire de Castel sur la situation des villages pro-russes :

    ".........Filtration"... quel doux euphémisme pour décrire ce qui n'est autre qu'une épuration ethnique violente qui est décrite depuis plusieurs années par les responsables, les victimes et les témoins de ce programme nationaliste ukrainien ethnocentré et russophobe.

    Car cette région de Kharkov, avec celles du Donbass et de la Novorossiya (d'Odessa à Dnipropetrovsk), sont identitairement russes et, malgré leur rattachement administratif à la République Socialiste Soviétique d'Ukraine, elles le sont restées indéfectiblement dans leurs vies quotidiennes, traditions, croyances, relations familiales et culturelles maintenues avec les parties de leurs territoires restés en Russie, et ce jusqu'à aujourd'hui.

    ...Après 1991, date de l'indépendance de l'Ukraine, le pouvoir kiévien, en cherchant à construire son mythe national (à l'instar de tout Etat-Nation) a progressivement laissé se développer depuis les régions occidentales ukrainiennes d'identité polono-lituanienne un discours nationaliste russophobe et bandériste violent et qui a fini par éclore officiellement au lendemain du coup d'Etat du Maïdan commandité par les officines occidentales.

    Depuis 2014, dans le sillage de ce mythe national ukrainien, les radicaux et paramilitaires bandéristes officialisés se sont multipliés sur la scène politico-militaire affichant une idéologie nazie décomplexée et absoute jusque dans les "démocraties droitdelhommistes" occidentales.... russophobie oblige !

    Depuis le massacre d'Odessa (2 mai 2014), les répressions dans le Donbass et la Novorossiya, les crimes de guerres divers des bataillons ultranationalistes et des services de sécurité ukrainiens (SBU) n'ont cessé d'augmenter et même d'être institutionalisés dans les mentalités ukro-atlantistes, et la métamorphose du conflit du Donbass provoqué et entretenu par le régime de Kiev en guerre russo-ukrainienne n'a fait qu'exacerber cette haine russophobe et impunie.

    Les incursions militaires ukrainiennes réalisées dans des localités russes du front dans le secteur de Kherson (Visokopole et une dizaine de villages) et celui de Kharkov, si elles ne sont pas un problème militaire irréversible pour la Russie eu égard aux réserves de combat dont elle dispose et dont nombre sont en train de faire mouvement vers le front, elles sont en revanche critique sur le plan humanitaire !

    Dans ces régions prisent au piège au milieu des flux et reflux militaires, la majorité de la population a exprimé publiquement son soutien filial et inconditionnel à la Russie et son armée, s'attirant les foudres du pouvoir de Kiev mais aussi d'une minorité devenue pro-ukrainienne, soit par migration familiale (c'est le cas par exemple de certains paysans de la Galicie invités sous Staline à s'installer en Novorossiya pour y développer l'agriculture) soit par un conditionnement nationaliste intégriste opéré depuis 1991 et dont la russophobie est exponentielle depuis 2014 (la plupart des quelques locaux pro-ukrainiens sont de ceux qui n'ont pas connus l'Union Soviétique).

    Début avril, le monde découvrait le massacre de Boutcha, et dans un narratif occidental qui pointait du doigt l'armée russe dans une russophobie hystérique balayant d'un revers de propagande une enquête pas encore commencée, la présence la veille de l'apparition des corps d'une unité spéciale ultra nationaliste de Kiev (bataillon Safari) et bien sûr une foule d'indices prouvant que les assassinats avaient eu lieu après le départ des soldats russes, après l'arrivée d'un bataillon punitif ukrainien et que de nombreuses victimes montraient qu'elles étaient pro-russes (brassards blancs) et prisonnières (mains liés dans le dos).

    Ce massacre de Boutcha du 2 avril 2022, avait plusieurs objectifs et qui sont toujours d'actualité :
    • Diaboliser la Russie encore plus auprès des populations ukrainiennes et occidentales
    • Saboter l'amorce de dialogue diplomatique réalisée lors de la déclaration d'Istanbul,
    • Terroriser les populations russophiles et russophones d'Ukraine,
    • Exciter la haine des bataillons spéciaux ukrainiens responsables du massacre.
    Sur Boutcha je vous recommande cette analyse pertinente de Michel Collon qui éclaire les zones d'ombre planant sur ce massacre....... "​



    Si l'armée russe, comme toute les armées du monde en campagne, n'échappe pas malheureusement au crime de guerre individuel commis par le soldat ne maitrisant pas leur stress et pour lequel, que soit l'uniforme qu'il porte ne mérite aucune indulgence ou même silence (je suis partisan pour que son châtiment soit violent et exemplaire). En revanche lorsque ce type de crime se généralise et devient massacre de masse, comme on peut l'observer du côté des forces ukrainiennes, il ne peut être que la conséquence d'une politique d'épuration ethnique animée par une idéologie génocidaire qui relève du crime contre l'humanité.

    Depuis la libération, par les armées russes et leurs alliés républicains, de Volnovakha, Marioupol, Izioum, Liman etc... des milliers de témoignages d''habitants ont confirmé les exactions et crimes de guerre commis par les bandéristes depuis 8 ans. Et la propagande ukro-atlantiste, exacerbée par la guerre depuis février 2022, n'a fait qu'augmenter cette haine russophobe et repousser encore plus loin ses limites criminelles (tortures, émasculations et exécutions sommaires de prisonniers russes, arrestations et tortures d'opposants politiques, répressions violentes des russophones, bombardements génocidaires augmentés...).

    Aujourd'hui, les regards inquiets sont légitimement tournés vers ce secteur de Kharkov où les soldats russes qui sont toujours présents dans certaines localités ont fait de l'évacuation des civils une priorité absolue et préalable à leur propre retraite salvatrice vers une nouvelle ligne de front. C'est la cas d'Izioum où hier encore, le 10 septembre, la mère d'une amie qui y réside témoignait de son effroi de voir revenir les soudards ukrainiens et de l'évacuation organisée en urgence par l'armée russe.

    Au 11 septembre, il semble qu'à son tour la ville d'Izioum soit tombée entre les mains des forces ukrainiennes suite à la retraite provisoire inévitable des forces russes échappant à un encerclement opératif. A confirmer.

    La nouvelle ligne de front russe à l'Est de la rivière Oskol reçoit aujourd'hui de très nombreux renforts venus de Russie et déjà les forces alliées obtiennent des victoires dans leurs premières riposte, écrasant les attaques ukrainiennes lancées depuis 2 jours dans les secteurs de Seversk et Liman.​

    Aujourd'hui, lorsque j'observe le tsunami des renforts russes convergeant vers le front russo-ukrainien, je n'ai aucun doute sur la prochaine et écrasante riposte militaire russe qui probablement va augmenter drastiquement ses objectifs, ses moyens et sa puissance et poursuivra sans relâche ni pitié jusqu'à la destruction du régime pro-atlantiste de Kiev et de tous ses collabos bandéristes, nazis oligarques et mondialistes.

    Mais, au vu de la libération et l'absolution totale des soudards ukro-atlantistes, et tout en priant les dieux que je me trompe, je crains que d'autres Boutcha ensanglantent cette terre russe labourée par la vieille tragédie européenne, cette fois réveillée par l'hégémonie mondialiste.

    Au vu de la situation actuelle du front de Kharkov, cette nouvelle offensive russe, qu'ici nous espérons de nos voeux les plus chers, n'est pas seulement une priorité existentielle pour la Russie mais aussi et surtout une urgence humanitaire pour les russes vivant au Sud et à l'Est de l'Ukraine !

    Erwan Castel​

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Eviter ce conflit ? Mais l'otan n'est là que pour créer des conflits ! Autour des pays qu'elle convoite pour les états-unis. Pour y installer des gouvernements serviles. Et quand elle échoue cette organisation laisse derrière elle un pays divisé en deux parties qui se feront la guerre aux frontières du pays qu'elle veut déstabilser. Il n' y a rien d'autre à faire que de subir ces fauteurs de guerre.
    Cette organisation criminelle est à l'origine de tous les conflits de notre monde !
    "tous les conflits de notre monde", rien que ça.

    Enfin, le ridicule ne tue pas.

    Je me répète, l'OTAN est une alliance défensive.

    Il n'y a pas de cas, à ma connaissance, où elle ait initié une guerre de son propre chef.

    Quant à la phrase "qu'elle convoite pour les Etats-Unis", elle n'a pas de sens.

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par ilovetokyo Voir le message
    J' y connais rien en stratégie militaire (j'ai pourtant fait mon service militaire pendant de très très longs mois ) et je ne suis même pas sûr que cela m'intéresse plus que ça d'ailleurs , mais si l'appellation n'avait pas été déjà prise je parlerais d'une "drôle de guerre".

    Bon , je suis déjà bloqué sur le fait que je n'arrive pas trop à comprendre que personne n'ait vraiment essayé clairement de l'éviter , c'est quand même toujours mieux de prévenir que de guérir selon moi , je bloque itou sur la façon dont l'UE et les US ont , à mon sens , surréagit immédiatement se privant d'office de possibilités ultérieures d'endosser un rôle de médiateur neutre pour tendre vers , ce qui devrait être l'objectif premier pour qui condamne la guerre , stopper les combats pour limiter les pertes humaines . Ça a été longuement évoqué ici , nous ( France/UE) avons visiblement une indignation à géométrie variable face aux conflits qui sont invariablement déclencheurs de communiqués présidentiels plus ou moins indignés et d'actions en fonction de critères variables , maintenant on sait que le critère de proximité géographique est celui qui l'emporte . Mais c'est aussi celui qui devrait inciter à la plus extrême prudence et diplomatie et certaines déclarations , provocations des uns ou des autres peuvent faire franchement flipper sur une éventualité de conflit qui dégénère et où nous pourrions être autrement impliqués qu'économiquement .
    En voulant surfer sur la peur des populations pour mieux les contrôler, il ne faudrait pas que les dirigeants européens ( ou la forme humaine mal définie au pouvoir Us) dérapent au point de trop provoquer un gus qu'ils dépeignent eux-mêmes comme incontrôlable . Les propos de nouvelle première ministre anglaise , alors candidate voulant afficher une détermination certainement toute électorale , sur son absence d'hésitation au recours de l'arme nucléaire sont déjà à la limite de la limite à mon avis .Le financement de la contre-offensive , qui semble réjouir les journalistes au détriment du bilan humain et d'une résolution du conflit , est aussi une belle forme de provocation .

    N'y connaissant rien , j'aurais naïvement pensé qu'une des premières choses à faire en cas d'offensive était de détruire les systèmes de communications , même notre chef de guerre es virus a fait interdire les médias russes , Poutine ne l'a pas fait pour une raison X mais pour le plus grand plaisir de Zelensky qui s'est transformé en super-VRP et qui distille allégrement son message, sa version , collecte des fonds etc et est omniprésent dans toutes les manifestations ne serait-ce qu'en France : au Medef la semaine dernière pour négocier soutien , résilience en échange de miroitants projets de reconstruction . Il tweet à une fréquence incroyable sa version qui non contredite devient la version officielle en France , seuls les témoignages de reporters sur place ou images pourraient éventuellement infirmer mais encore faudrait-il qu'ils soient traité rigoureusement à l'arrivée : on a eu une illustration fantastique avec France 2 et son missile cheminée , l'expression " prendre des vessies pour des lanternes " est définitivement remise au goût du jour " prendre des cheminées pour des missiles " .
    Ca doit aussi être une première , de voir le président d'un pays en guerre , envahi , faire un reportage photos pour une revue Glamour .

    En tout cas , en 59 ans d'existence , je peux citer sans hésitation l'image que j'ai trouvé la plus obscène : tous les députés français debout applaudissant Zelensky . Ce n'est pas du côté de l'opposition que des voix s'élèveront pour freiner Macron dans sa frénésie de suivisme .

    Ils vont finir tôt ou tard autour d'une table , le jusqu'au boutisme est certainement plus du côté Ukraine UE OTAN si on reprend les propos de Macron : Poutine ne va pas gagner , il ne doit pas gagner .
    C'est clair que s'il venait à gagner , baffe magistrale pour l'UE , pour l'OTAN nous n'en parlons même pas .
    J'espère qu'ils savent ce qu'ils font , mais malheureusement j'ai plus que de sérieux doutes .
    Le match va se jouer en 5 sets .
    Eviter ce conflit ? Mais l'otan n'est là que pour créer des conflits ! Autour des pays qu'elle convoite pour les états-unis. Pour y installer des gouvernements serviles. Et quand elle échoue cette organisation laisse derrière elle un pays divisé en deux parties qui se feront la guerre aux frontières du pays qu'elle veut déstabilser. Il n' y a rien d'autre à faire que de subir ces fauteurs de guerre.
    Cette organisation criminelle et les états-unis sont à l'origine de tous les conflits de notre monde !
    Dernière modification par brisville, 11/09/2022, 17h13.

    Laisser un commentaire:


  • ilovetokyo
    a répondu
    J' y connais rien en stratégie militaire (j'ai pourtant fait mon service militaire pendant de très très longs mois ) et je ne suis même pas sûr que cela m'intéresse plus que ça d'ailleurs , mais si l'appellation n'avait pas été déjà prise je parlerais d'une "drôle de guerre".

    Bon , je suis déjà bloqué sur le fait que je n'arrive pas trop à comprendre que personne n'ait vraiment essayé clairement de l'éviter , c'est quand même toujours mieux de prévenir que de guérir selon moi , je bloque itou sur la façon dont l'UE et les US ont , à mon sens , surréagit immédiatement se privant d'office de possibilités ultérieures d'endosser un rôle de médiateur neutre pour tendre vers , ce qui devrait être l'objectif premier pour qui condamne la guerre , stopper les combats pour limiter les pertes humaines . Ça a été longuement évoqué ici , nous ( France/UE) avons visiblement une indignation à géométrie variable face aux conflits qui sont invariablement déclencheurs de communiqués présidentiels plus ou moins indignés et d'actions en fonction de critères variables , maintenant on sait que le critère de proximité géographique est celui qui l'emporte . Mais c'est aussi celui qui devrait inciter à la plus extrême prudence et diplomatie et certaines déclarations , provocations des uns ou des autres peuvent faire franchement flipper sur une éventualité de conflit qui dégénère et où nous pourrions être autrement impliqués qu'économiquement .
    En voulant surfer sur la peur des populations pour mieux les contrôler, il ne faudrait pas que les dirigeants européens ( ou la forme humaine mal définie au pouvoir Us) dérapent au point de trop provoquer un gus qu'ils dépeignent eux-mêmes comme incontrôlable . Les propos de nouvelle première ministre anglaise , alors candidate voulant afficher une détermination certainement toute électorale , sur son absence d'hésitation au recours de l'arme nucléaire sont déjà à la limite de la limite à mon avis .Le financement de la contre-offensive , qui semble réjouir les journalistes au détriment du bilan humain et d'une résolution du conflit , est aussi une belle forme de provocation .

    N'y connaissant rien , j'aurais naïvement pensé qu'une des premières choses à faire en cas d'offensive était de détruire les systèmes de communications , même notre chef de guerre es virus a fait interdire les médias russes , Poutine ne l'a pas fait pour une raison X mais pour le plus grand plaisir de Zelensky qui s'est transformé en super-VRP et qui distille allégrement son message, sa version , collecte des fonds etc et est omniprésent dans toutes les manifestations ne serait-ce qu'en France : au Medef la semaine dernière pour négocier soutien , résilience en échange de miroitants projets de reconstruction . Il tweet à une fréquence incroyable sa version qui non contredite devient la version officielle en France , seuls les témoignages de reporters sur place ou images pourraient éventuellement infirmer mais encore faudrait-il qu'ils soient traité rigoureusement à l'arrivée : on a eu une illustration fantastique avec France 2 et son missile cheminée , l'expression " prendre des vessies pour des lanternes " est définitivement remise au goût du jour " prendre des cheminées pour des missiles " .
    Ca doit aussi être une première , de voir le président d'un pays en guerre , envahi , faire un reportage photos pour une revue Glamour .

    En tout cas , en 59 ans d'existence , je peux citer sans hésitation l'image que j'ai trouvé la plus obscène : tous les députés français debout applaudissant Zelensky . Ce n'est pas du côté de l'opposition que des voix s'élèveront pour freiner Macron dans sa frénésie de suivisme .

    Ils vont finir tôt ou tard autour d'une table , le jusqu'au boutisme est certainement plus du côté Ukraine UE OTAN si on reprend les propos de Macron : Poutine ne va pas gagner , il ne doit pas gagner .
    C'est clair que s'il venait à gagner , baffe magistrale pour l'UE , pour l'OTAN nous n'en parlons même pas .
    J'espère qu'ils savent ce qu'ils font , mais malheureusement j'ai plus que de sérieux doutes .
    Le match va se jouer en 5 sets .

    Laisser un commentaire:


  • brisville
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Les propagandistes pro-russes, il en cite quelques uns dans certains articles, je les connais pas mais il vise aussi des lambda sur les réseaux sociaux qui en gros disent que ça ne peut pas être une défaite des russes cette contre-offensive et que c'est plutôt une manoeuvre prévue pour débloquer le front en attirant les ukrainiens dans une nasse (voilà la gueule de la nasse, elle fait plus de 2000 km² là lol) et que dans quelques jours les ukrainiens coincés dans ce chaudron vont se faire allumer par la contre-offensive russe qui éliminera toute l'armée ukrainienne au nord et permettra de conquérie Kharkov puis Kiev tant qu'à faire.

    Son propos (approximatif) : "On ne combat pas sans prendre de coups" résume bien ça...." et aussi "... Et à ceux qui m'accusent d'être un "défaitiste" dès que j'évoque, ici une difficulté tactique russe ou là un succès tactique ukrainien (jusqu'à faire, comme certains insectes rampants pro-russes des rapports diffamatoires aux services républicains et russes), je leur réponds qu'on ne gagne pas une partie d'échec sans perdre des pions voire même des pièces en chemin et que se voiler la face révèle surtout la fragilité de son engagement car, dénoncer les défauts mineurs d'un être aimé n'entame pas l'amour profond qu'on lui porte... s'il est sincère et désintéressé ! "

    Concernant les représailles nazies. Il y a une différence entre "l'armée ukrainienne est nazie" et "il y a des nazis dans l'armée ukrainienne", la 2ème affirmation me paraît plus juste, il y a forcément des extremistes, un peu comme partout, reste à voir dans quelques proportions. Je veux bien qu'il y ait des bataillons de réputation peu glorieuse. J'ose espérer, que cette idéologie nauséabonde demeure marginalisée. Après sans doute qu'il y a une grande fibre nationaliste dans l'armée ukrainienne mais nationalisme ne rime pas toujours avec extremisme et encore moins avec nazisme, il y a des degrés divers dans le nationalisme et je ne goûte guère à cette rhétorique russe.

    PERSONNE n'a parlé d'une armée ukrainienne nazie, comme l'armée allemande ne l'était pas. J'ai évoqué quelque part, la réticence de soldats ukrainiens à faire cette guerre (en 2015). Leur étonnement et leur volonté de ne pas la faire. Mais les faits que je t'ai cité et dont tu refuses de parler sont sans équivoques. On peut penser ce que l'on veut de Poutine et de sa gouvernance, pour le moins personnelle et autoritaire, mais il avait raison quant à la nazification de l'ukraine, au regard de ce que je cite, toujours sans équivoque !! Je crois que vous n'arrivez pas à penser autrement qu'avec votre prisme de la propagande occidental. Le souvenir des russes, quant à la grande guerre, quelques soient leur opinions, est à ce point si vivace, qu'ils se regroupent et se crispent,dès que l'on parle d' une certaine idéologie qui professait que les slaves étaient des animaux. Ne sous-estime pas ce sentiment.

    Ta lecture sur les populations qui viennent d'être reconquises dans l'oblast de Kharkov est partielle, encore une fois la population a des sensibilités différentes. La majorité est russophone dans cette région mais pas forcément russophile (c'est devenu encore moins depuis le début de la guerre), bref pas sûr qu'il y ait un énorme pourcentage qui ait accueilli les russes en libérateurs. Bien sûr ceux qui ont fui font souvent partie des plus anti-russes ce qui mécaniquement augmente la proportion de pro-russes dans la population restée sur place. Au passage l'organisation de référendums d'auto-détermination est lolesque puisque les populations qui voteraient sont celles qui sont restées, soit par choix de vivre sous l'occupation russe donc probablement en s'accomodant parfaitement d'un rattachement à la Russie, soit ceux qui n'ont pas pu. La population résiduelle est donc souvent plus acquise aux russes ce qui biaise totalement les résultats d'éventuels référendums mais bon ça arrange bien les russes. Parce qu'à part au sein des RPD/RPL, dans des conditions normales et suite à l'opinion dégradée des russes depuis le déclenchement du conflit, ces référendums devraient être tous perdus par les russes (Kherson, Kharkiv, Zaporija...)

    Et pourtant...

    Voilà la grosse erreur des ukrainiens et qui représente ce que je disais au-dessus :


    Soutien à la rébellion du Donbass : 2022 (alawata-rebellion.blogspot.com)

    entre autre :

    "Les percée importantes ou minimes, des troupes ukrainiennes sur le front, si elles restent provisoires car à court terme gérables par des contre-offensives russes (s'en donnant les moyens adéquats), elles restent avant tout un drame pour les populations civiles prises au milieu de ce maëlstrom militaire qui voient revenir les séides bandéristes de l'OTAN dans leurs villes et villages, l'écume russophobe aux lèvres."

    " Au lendemain de la capture ukrainienne de Balaklaïa, qui depuis a été suivie par celles de Koupiansk et d'une quarantaine de petits villages situés entre ces 2 villes d'environ 25 000 habitants (augmentée bientôt par le secteur d'Izioum en cours d'évacuation plus au Sud), l'ukrainienne Olga Chikunova, porte-parole du SBI (Bureau d'enquête d'État ukrainien) à déclaré :
    "Après la libération de la ville de Balaklaïa par les
    troupes ukrainiennes, des mesures de filtration ont
    commencé dans celle-ci et dans d'autres localités."


    "Filtration"... quel doux euphémisme pour décrire ce qui n'est autre qu'une épuration ethnique violente qui est décrite depuis plusieurs années par les responsables, les victimes et les témoins de ce programme nationaliste ukrainien ethnocentré et russophobe."​​


    Poutine a pas trop le choix s'il veut pas perdre la face, il faut passer la vitesse, au minimum il faudra plus de troupes de toute façon. La vidéo de renforts c'est bien beau, mais on nous a montré la colonne de blindés et véhicules de 80 km de long lors de l'offensive sur Kiev, on a vu que ça n'a rien donné
    Je viens de revoir la video de la colonne : on y voit des camions de transport, un ou deux VAB russes et rien de probant. Mais c'est peut-être un peu logique. Pas de troupes et pas de chars ??

    Je ne sais pas ce que les russes voulaient à Kiev, mais peut-être ont-ils simplement voulu détruire des objectifs pouvant servir à la guerre, ou disperser les ukrainiens. Leur retrait rapide ne ressemble pas à une déroute. Mais bon, nous sommes là dans la supputation, (genre de phrase avec lesquelles, habituellement, j'attire l'autre imbécile )

    Ta propre lecture à toi semble bien biaisés quand même. Et se faire biaisée par la propagande ça doit faire mal Non, en 2014 ET 2015, il était quasi impossible pour un habitant du Donbass, d' émigrer en ukraine.Je ne pense pas que la situation ait changé. Elle a même du empirer avec la guerre. Souviens-toi du propos de ce journaliste qui voulait tuer 1,5 million d'habitants du Donbass...La grille de lecture de notre société est un non-sens par rapport à la société ukrainienne et la situation actuelle. Vous vous faites le relais d'une situation ou les habitants du Donbass comme les ukrainiens hairaient les russes. Ce fantasme occidental n'a aucune consistance en ukraine, ou règne l'arbitraire, l'autoritarisme de Zelensk et le nazisme rampant !
    Dernière modification par brisville, 11/09/2022, 17h43.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message
    Lolo, la colonne de blindés c'était une démonstration de force uniquement. Rien d'autre. On commence pas à attaquer une ville avec des blindés.

    Dans toutes les doctrines militaires (impulsé par les US), on commence par pilonner une ville avec l'armée de l'air. Or, les russes ne l'ont pas fait.
    Oui enfin à un moment donné, ils étaient censés servir quand même, pas juste pour se faire mousser où alors c'est complètement idiot.

    Les russes ont essayé de prendre Kiev mais ils pouvaient pas la pilonner comme Alep parce que le but c'était d'installer un gouvernement à la solde de Moscou, pas de raser l'Ukraine et de se faire maudire pour des siècles par les ukrainiens. Donc le pilonnage par l'armée de l'air dans des proportions considérables c'était exclu, ils avaient l'idée de procéder autrement et ça vient pas d'une analyse d'Hanouna hein c'est juste assez logique et tu penses la même chose que moi puisque tu dis que la Russie retient ses coups pour pas exploser un pays qui est un peuple frère...​

    Pour la compréhension géostratégique de ce qu'a voulu faire Moscou, c'est compliqué personne ne peut vraiment avoir le fin mot de l'histoire, mais tu peux trouver à droite, à gauche, des analyses très bien faites, très poussées. Je vous invite à lire par exemple l'un de mes blogs préférés, sur le grand jeu eurasiatique qui donne des clés d'explications que vous ne retrouverez ni sur le plateau de LCI, ni dans les twitter des poutinolâtres.

    La géopolitique autrement, pour mieux la comprendre...

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Si Lyman est tombé, tu vois quoi comme ligne de retraite à partir de Balaklia et Izioum pour rejoindre Donetsk (ou sa région) ?
    Je pense qu'ils ont quand même pu pour la majorité se retirer et rejoindre Lyssytchansk-Severodonetsk d'où les russes vont essayer de stabiliser le front pour essayer de garder la main sur la RPL parce que pour le moment ils ont perdu leurs positions dans l'oblast de Kharkiv + les positions tout au nord dans celui de Donetsk mais celui de Louhansk est encore intégralement sous contrôle pour l'heure. Ils peuvent s'appuyer sur la rivière Oskil pour cela qui protège les frontières de la RPL au Nord.​

    Envoyé par RERH92 Voir le message
    La mobilisation générale ou la déclaration de guerre ne sera probablement pas activée. Sauf si on a un retournement général du rapport de force.

    Les russes en ont sous le pied mais ne veulent pas mettre toute la gomme. Ils se retiennent parce que pour les russes, une partie de l'Ukraine est ethniquement russe et ont des scrupules à raser des villes entières. Chose qu'ils ont fait sans problèmes en Syrie (faudra parler un jour du nombre réel de mort en Syrie suite à l'intervention irano-russo-syrienne ...).

    Ma réflexion évolue sans cesse sur cette guerre. Et actuellement j'ai le sentiment que les Russes ne se donnent pas les capacités humaines de mettre toute leur patate et ont une baisse des munitions (ça, c'est pour le côté limite des russes) mais je pense aussi qu'ils pensent avoir un intérêt à faire durer cette guerre pour user les Ukrainiens et continuer à épuiser les stocks occidentaux.

    Et je ne parle pas des aspects économiques (monétaires et énergétiques principalement). Il se joue plus discrètement une lutte pour l'hégémonie mondiale qu'il faut voir à long terme. Et ceci relativise la prise de tel ou tel village par l'un ou l'autre des belligérants.
    A défaut de mobilisation générale, je comprends pas pourquoi les russes se retiennent autant. 200 000 hommes c'est trop peu pour un front de plus de 1000 kms au final. Leur avantage en matériel et en aviation est toujours présent mais l'avantage numérique (en hommes) qui est au bénéfice de l'Ukraine commence à être sérieusement problématique et peut provoquer le genre de situation inimaginable qu'on voit aujourd'hui avec des russes totalement impréparés et en sous-nombre sur une zone du front pourtant stratégique.

    Le concept de faire durer la guerre, j'ai du mal à voir à qui ça peut profiter. J'aurais tendance à dire les américains, plus la Russie s'arcboute, plus elle s'éloigne des européens et plus Tonton Sam a la main sur l'Europe et cette guerre ruine l'Europe comme la Russie. Les ukrainiens seront t-ils usés avant les russes, je suis pas convaincu qu'une guerre d'usure soit à l'avantage des russes, pas tant que l'OTAN est là derrière en tous cas.

    Après il peut y avoir des conséquences collatérales (dédollarisation) qui peuvent être défavorables aux US et donc favorables à la Russie (et surtout la Chine) mais bon ça me paraît un peu léger de miser là dessus parce qu'une guerre au final ça coûte cher sur tous les plans en contrepartie. Sur la question énergétique, pour le moment la Russie se gave sur le gaz parce que l'UE les finance encore... mais bon y'a pas encore de pipelines qui vont autrepart qu'en Europe, l'Inde et la Chine peuvent être des clients mais se priver de l'Europe est un pari audaceux. Sur le temps long beaucoup vont vouloir réduire leur dépendance aux énergies fossiles (en plus de l'enjeu climatique il y a désormais l'enjeu géopolitique de ne pas dépendre d'un pays comme la Russie), la conjoncture ne fait quand même pas le jeu des russes qui doivent beaucoup aux énergies fossiles pour son économie.

    Au final la Russie risque quand même de se foutre dedans avec cette guerre sur le long terme et ils peuvent devenir un pays de second rang à cause de ça. Ils pourraient finir par être à la Chine ce que nous on est pour les US, un vulgaire valet... bref loin des rêves de grandeur retrouvée de Poutine.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Je crois que lochiba s'appuie sur les analyses géostratégiques de Cyril Hanouna pour nous écrire

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Lolo, la colonne de blindés c'était une démonstration de force uniquement. Rien d'autre. On commence pas à attaquer une ville avec des blindés.

    Dans toutes les doctrines militaires (impulsé par les US), on commence par pilonner une ville avec l'armée de l'air. Or, les russes ne l'ont pas fait.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par brisville Voir le message

    Il met une video de "renforts russes" en mouvement. Oui on verra bien. Par contre pour les propagandistes ils parlent des pro-russes mais je ne sais pas qui ils visent nommément. Je ne connais que son site et ça me suffit.

    Pour les massacres de civils, les ukrainiens ont commencé il y a 8 ans, donc ça ne va pas les gêner de continuer avec le silence complice de nos médias, "libres" bien sur. Mais vous êtes drôle quand même. Il doit y avoir une dizaine de bataillons SS armés, formés, payés par des oligarques, il y a la réhabilitation de bandera le pétain local en pire, les parades miltaires et des rues en son nom, les déclarations d'Arno Klarsfeld sur la nécessaire dénazification avant l'entrée de l'ukraine dans l'europe, les patis svoboda ou pravy sektor qui ne cachent pas leur idéologie merdeuse ! Et l'armée ukrainienne, (qui utilise au passage des djihadistes) comprenant des nazis ne serait qu'une théorie ? Tu ne vas pas faire comme l'autre sous-mer.de de tonton ? A un moment il faut appeler les chats par leurs choses. Et appeler les russophones des collabos comme l'autre sous-me.rde c'est impropre. Ils ne sont pas ukrainiens et ne veulent pas de l'ukraine ! C'est un accident de l'histoire, mais ces gens sont des victimes d'un nazisme décomplexé et se rangent plus dans la case résistants aux porcs à la cervelle de mouton, que dans celle de "collabos " de gens qui les ont libéré. Eux c'est comme ça qu'il le voit. Vu ce qu'ils ont subi, c'est légitime. Vous fermez les yeux sur les massacres par l'ukraine et c'est de la négation. Tonton c'est pas pareil il est à sa place
    Pour la mobilisation générale, tu peux la déclarer mais pour remplacer des unités professionnelles qui elles, monteront au front. Je ne crois pas que Poutine va, et peut lacher l'affaire. Chaque fois il a été au bout de ses objectifs. Castel, qui jusque là s'est guère trompé, prévoit de nombreux morts et un prolongement du conflit sur 2023. Ce qui prolonge les risques de dérapages et de déflagration et ça ne me fait pas rire.


    Les propagandistes pro-russes, il en cite quelques uns dans certains articles, je les connais pas mais il vise aussi des lambda sur les réseaux sociaux qui en gros disent que ça ne peut pas être une défaite des russes cette contre-offensive et que c'est plutôt une manoeuvre prévue pour débloquer le front en attirant les ukrainiens dans une nasse (voilà la gueule de la nasse, elle fait plus de 2000 km² là lol) et que dans quelques jours les ukrainiens coincés dans ce chaudron vont se faire allumer par la contre-offensive russe qui éliminera toute l'armée ukrainienne au nord et permettra de conquérie Kharkov puis Kiev tant qu'à faire.

    Concernant les représailles nazies. Il y a une différence entre "l'armée ukrainienne est nazie" et "il y a des nazis dans l'armée ukrainienne", la 2ème affirmation me paraît plus juste, il y a forcément des extremistes, un peu comme partout, reste à voir dans quelques proportions. Je veux bien qu'il y ait des bataillons de réputation peu glorieuse. J'ose espérer, que cette idéologie nauséabonde demeure marginalisée. Après sans doute qu'il y a une grande fibre nationaliste dans l'armée ukrainienne mais nationalisme ne rime pas toujours avec extremisme et encore moins avec nazisme, il y a des degrés divers dans le nationalisme et je ne goûte guère à cette rhétorique russe.
    Ta lecture sur les populations qui viennent d'être reconquises dans l'oblast de Kharkov est partielle, encore une fois la population a des sensibilités différentes. La majorité est russophone dans cette région mais pas forcément russophile (c'est devenu encore moins depuis le début de la guerre), bref pas sûr qu'il y ait un énorme pourcentage qui ait accueilli les russes en libérateurs. Bien sûr ceux qui ont fui font souvent partie des plus anti-russes ce qui mécaniquement augmente la proportion de pro-russes dans la population restée sur place. Au passage l'organisation de référendums d'auto-détermination est lolesque puisque les populations qui voteraient sont celles qui sont restées, soit par choix de vivre sous l'occupation russe donc probablement en s'accomodant parfaitement d'un rattachement à la Russie, soit ceux qui n'ont pas pu. La population résiduelle est donc souvent plus acquise aux russes ce qui biaise totalement les résultats d'éventuels référendums mais bon ça arrange bien les russes. Parce qu'à part au sein des RPD/RPL, dans des conditions normales et suite à l'opinion dégradée des russes depuis le déclenchement du conflit, ces référendums devraient être tous perdus par les russes (Kherson, Kharkiv, Zaporija...)

    Poutine a pas trop le choix s'il veut pas perdre la face, il faut passer la vitesse supérieure, au minimum il faudra plus de troupes de toute façon. La vidéo de renforts c'est bien beau, mais on nous a montré la colonne de blindés et véhicules de 80 km de long lors de l'offensive sur Kiev, on a vu que ça n'a rien donné

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X