Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Tu as totalement raison pour le problème démographique de la Russie.

    Mais tu penses que les 20 millions d'ukrainiens en question vont accepter de devenir russes comme ça ? Encore plus avec ce qu'il se passe ? La ligne que tu traces c'est bien beau mais à l'intérieur t'as pas que les habitants de Crimée et du Donbass qui eux se sentent plus russes qu'ukrainiens. Tu crois que ça peut vraiment se faire comme l'annexion de la Crimée ?

    Ils peuvent toujours annexer un territoire mais combien d'habitants y seront restés avec l'avancée des combats et le resteront encore sous domination russe c'est la question ?

    Russophones mais de moins en moins russophiles par les temps qui courent voilà comment sont généralement qualifiés les habitants du sud et de l'est hors Crimée et Donbass, bref ils vont pas accueillir les russes à bras ouverts. Même si les russes veulent les incorporer de force et en finir avec la culture ukrainienne (au passage alors qu'ils reprochent la même chose aux ukrainiens de brimer les russophones et la culture russe, merci de montrer l'exemple).

    La Russie ne vaut pas mieux que la clique néonazie de Kiev que vous dénoncez tant, Lavrov peut se pavaner autant qu'il veut et vous boire ses paroles mais c'est la stricte réalité, qu'ils reviennent déjà autour de la table au lieu de nous servir leur propagande rance.
    Il y a eu trop d'actions engagées pour qu'il y ait des négociations sérieuses. La Russie doit au minimum prendre le Donbass pour afficher une victoire militaire. Les dirigeants ukrainiens ne peuvent pas négocier des concessions, sauf si la situation parait catastrophique, sinon ils seraient renversés et lynchés.

    Il y aura négociation si victoire décisive ou si long enlisement où aucune ligne ne bouge, et dans ce cas ce serait plus une pause avec sans doute une reprise des années après.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Le passage sur la Belgique est tellement révélateur de l'état d'esprit de cette clique mafieuse au pouvoir: "qu'est ce qu'il se passerait si la Belgique interdisait le français, ou l'Irlande l'anglais?" ... Bah rien mon con, qu'est ce que tu voudrais qu'on y fasse? Envoyer des soldats pour forcer les gens à parler français?
    Je vois que tu as retenu le plus pertinent de l'interview, l'exemple n'est pas le meilleur c'est​​​​ clair

    La ou tu vois une clique mafieuse je vois des dirigeants déterminé à se faire respecter.
    Qui rappelle avec un discours simple, sans mise en scène et escalade verbale la chronologie qui nous amène à la situation d'aujourd'hui.

    Qui nous rappelle ( surtout à toi et tes comparses) que le monde n'est pas tenu d'appliquer des règles faites par et pour une minorité dominante.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Article de RFI

    Donbass: la colère des soldats ukrainiens du front


    https://www.rfi.fr/fr/europe/2022053...ievierodonestk

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    C'est le premier ministre actuel en effet, qui accueille les entreprises russes désireuses de contourner les sanctions en opérant depuis un territoire non russe, et qui s'est clairement positionné au soutien de l'invasion de l'Ukraine.
    Son économie dépend beaucoup de la Russie. La prudence du pays tient plus de l'opportunisme que de convictions qui restent d'intégrer l'OTAN à terme et que la Russie ne permettra pas.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message

    Le président actuel de la Géorgie, c'est une présidente déjà. Et elle est pro-OTAN.
    C'est le premier ministre actuel en effet, qui accueille les entreprises russes désireuses de contourner les sanctions en opérant depuis un territoire non russe, et qui s'est clairement positionné au soutien de l'invasion de l'Ukraine.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Mais pourquoi changer dans ce cas? Autant garder le même. Qu'est ce que te garantit, 10 ans plus tard, d'avoir toujours les mêmes mecs qui vont consciencieusement dire oui à tout ce que tu leurs demandes? Ton plan n'a pas de sens. C'est bien trop dangereux, et il y a trop peu de bénéfices à la clé, de faire ça.

    Regarde en Géorgie, le président actuel (élu je précise, pas nommé par le mafieux Vladimir) préconise un rapprochement avec la Russie, et le type a été élu quand même avec ce programme.
    Le président actuel de la Géorgie, c'est une présidente déjà. Et elle est pro-OTAN.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Le passage sur la Belgique est tellement révélateur de l'état d'esprit de cette clique mafieuse au pouvoir: "qu'est ce qu'il se passerait si la Belgique interdisait le français, ou l'Irlande l'anglais?" ... Bah rien mon con, qu'est ce que tu voudrais qu'on y fasse? Envoyer des soldats pour forcer les gens à parler français?
    Et pourtant ce serait judicieux d'annexer la partie francophone de la Belgique !
    Nous pourrions devenir un acteur stratégique mondial dans la production et la distribution de ... moules frites.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Le passage sur la Belgique est tellement révélateur de l'état d'esprit de cette clique mafieuse au pouvoir: "qu'est ce qu'il se passerait si la Belgique interdisait le français, ou l'Irlande l'anglais?" ... Bah rien mon con, qu'est ce que tu voudrais qu'on y fasse? Envoyer des soldats pour forcer les gens à parler français?
    Surtout que les russes veulent imposer le russe et interdire l'ukrainien dans les régions ukrainiennes conquises comme Kherson. De profonds humanistes.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message

    Serge Lavrov à justement rappelé dans une interview donné à LCI le rôle néfaste de suiveur de l'UE par rapport aux Américains et notamment la perte d'autonomie de la France au niveau diplomatique et militaire.

    interview intéressante pour ceux qui ne l'ont pas vu:
    https://www.tf1info.fr/international...v-2221386.html
    Le passage sur la Belgique est tellement révélateur de l'état d'esprit de cette clique mafieuse au pouvoir: "qu'est ce qu'il se passerait si la Belgique interdisait le français, ou l'Irlande l'anglais?" ... Bah rien mon con, qu'est ce que tu voudrais qu'on y fasse? Envoyer des soldats pour forcer les gens à parler français?

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message

    Une fois que tous les politiciens hostiles aux USA ont été éliminés, physiquement pour beaucoup, ou réduit au silence, mis en prison, poursuivi en justice, avec des medias controlés c'est assez facile de jeter le pion mis en place précédemment et détesté par tous, pour en mettre a la place un nouvel employé, celui de Kolomoisky, deja au service des USA en 2014 puisque c'est lui qui financait le bataillon Azov a l'epoque et mettait a prix les tetes des politiciens pro-russes, un candidat sympatoche, qui n'etait pas un politique, un candidat jeune, avec une belle gueule de gendre ideal qui promet tout et n'importe quoi dans un grand coup de "et en meme temps" et qui est projeté avec la publicité médiatique qu'il faut.

    Bien entendu, "toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé en France, ne saurait être que fortuite".
    Mais pourquoi changer dans ce cas? Autant garder le même. Qu'est ce que te garantit, 10 ans plus tard, d'avoir toujours les mêmes mecs qui vont consciencieusement dire oui à tout ce que tu leurs demandes? Ton plan n'a pas de sens. C'est bien trop dangereux, et il y a trop peu de bénéfices à la clé, de faire ça.

    Regarde en Géorgie, le président actuel (élu je précise, pas nommé par le mafieux Vladimir) préconise un rapprochement avec la Russie, et le type a été élu quand même avec ce programme.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message

    Je pense que le Donbass ce n'est pas assez pour les russes. Trace une ligne Kharkiv Tiraspol et tu te retrouves avec une grande partie de la richesse ukrainienne sous contrôle. Sans parler que tu récupères 20 millions de personnes. Le grand problème de la Russie, c'est sa démographie. Et 20 millions de personnes en plus c'est une augmentation de 15% de ta démographie.
    Tu as totalement raison pour le problème démographique de la Russie.

    Mais tu penses que les 20 millions d'ukrainiens en question vont accepter de devenir russes comme ça ? Encore plus avec ce qu'il se passe ? La ligne que tu traces c'est bien beau mais à l'intérieur t'as pas que les habitants de Crimée et du Donbass qui eux se sentent plus russes qu'ukrainiens. Tu crois que ça peut vraiment se faire comme l'annexion de la Crimée ?

    Ils peuvent toujours annexer un territoire mais combien d'habitants y seront restés avec l'avancée des combats et le resteront encore sous domination russe c'est la question ?

    Russophones mais de moins en moins russophiles par les temps qui courent voilà comment sont généralement qualifiés les habitants du sud et de l'est hors Crimée et Donbass, bref ils vont pas accueillir les russes à bras ouverts. Même si les russes veulent les incorporer de force et en finir avec la culture ukrainienne (au passage alors qu'ils reprochent la même chose aux ukrainiens de brimer les russophones et la culture russe, merci de montrer l'exemple).

    La Russie ne vaut pas mieux que la clique néonazie de Kiev que vous dénoncez tant, Lavrov peut se pavaner autant qu'il veut et vous boire ses paroles mais c'est la stricte réalité, qu'ils reviennent déjà autour de la table au lieu de nous servir leur propagande rance.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    C'est à dire? Il n'a pas changé le président ukrainien entre temps? Les ukrainiens ont voté, non (vraiment voté je veux dire, pas comme en Russie)? Et quand tu organises un coup d'Etat, ce n'est pas plus simple de mettre une marionnette, au lieu d'organiser des élections?
    Une fois que tous les politiciens hostiles aux USA ont été éliminés, physiquement pour beaucoup, ou réduit au silence, mis en prison, poursuivi en justice, avec des medias controlés c'est assez facile de jeter le pion mis en place précédemment et détesté par tous, pour en mettre a la place un nouvel employé, celui de Kolomoisky, deja au service des USA en 2014 puisque c'est lui qui financait le bataillon Azov a l'epoque et mettait a prix les tetes des politiciens pro-russes, un candidat sympatoche, qui n'etait pas un politique, un candidat jeune, avec une belle gueule de gendre ideal qui promet tout et n'importe quoi dans un grand coup de "et en meme temps" et qui est projeté avec la publicité médiatique qu'il faut.

    Bien entendu, "toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé en France, ne saurait être que fortuite".

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    C'est à dire? Il n'a pas changé le président ukrainien entre temps? Les ukrainiens ont voté, non (vraiment voté je veux dire, pas comme en Russie)? Et quand tu organises un coup d'Etat, ce n'est pas plus simple de mettre une marionnette, au lieu d'organiser des élections?

    Concernant de Gaulle, quand la France se prend une banane en Egypte en 1956, c'est déjà la fin des puissances coloniales européennes hein, de Gaulle aura eu le mérite de permettre à la France de conserver un peu d'influence, mais elle est déjà à cette époque très très loin de ce qu'elle était au début du 20ème siècle par exemple. Parce que déjà à l'époque, un pays comme la France ne pèse pas lourd face à des pays continents comme les USA ou l'URSS.
    Les gentils démocrates, d'un côté, et, les méchants dictateurs, de l'autre. C'est ta vision de la géopolitique ça ?

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    En effet, de Gaulle n'était pas du tout pacifiste, aucun doute là dessus. Ceci étant, si on prolonge le parallèle avec 1938, il paraît difficile de lui donner tort, étant données les conséquences du pacifisme de l'époque: "le déshonneur, et la guerre quand même", pour reprendre Churchill, au lieu du déshonneur et la paix, ce qui était l'objectif au départ des accords de Munich.

    Plus généralement, je ne crois pas moi qu'en acceptant toutes les revendications d'un dictateur, on l'amène à se calmer. Je pense même tout le contraire, et s'il y a bien 2 hommes politiques qui ont défendu ce point de vue, c'est de Gaulle et Churchill.
    T'es arrivé à Lviv ou pas encore ?

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message

    Sur et certain j'en sais rien

    Parce que je pense que De Gaulle n'aurait pas accepté le coup d'Etat américain en Ukraine en 2014 et n'aurait pas reconnu la légitimité du nouveau pouvoir pro-US et ses agissement, au mieux, il n'aurait certainement pas considéré ce pays comme democratique, libre et independant.

    M'enfin encore une fois, on discute un peu, beaucoup, sur du vent. Bien avant tout cela De Gaulle n'aurait deja jamais accepté de perdre notre souveraineté monétaire, économique, diplomatique et je crois que sa priorité aurait ete, comme elle l'a toujours été, l'indépendance et les interets de la France. Pas des USA/OTAN ou de l'UE.
    C'est à dire? Il n'a pas changé le président ukrainien entre temps? Les ukrainiens ont voté, non (vraiment voté je veux dire, pas comme en Russie)? Et quand tu organises un coup d'Etat, ce n'est pas plus simple de mettre une marionnette, au lieu d'organiser des élections?

    Concernant de Gaulle, quand la France se prend une banane en Egypte en 1956, c'est déjà la fin des puissances coloniales européennes hein, de Gaulle aura eu le mérite de permettre à la France de conserver un peu d'influence, mais elle est déjà à cette époque très très loin de ce qu'elle était au début du 20ème siècle par exemple. Parce que déjà à l'époque, un pays comme la France ne pèse pas lourd face à des pays continents comme les USA ou l'URSS.
    Dernière modification par Elano, 31/05/2022, 11h53.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message

    Dans ce cas, je t'invite à nous devancer nous autres pauvres pacifistes en allant sur le front. Tu nous raconteras ton héroïsme sur place, grâce à Elon, sur Twitter.
    En effet, de Gaulle n'était pas du tout pacifiste, aucun doute là dessus. Ceci étant, si on prolonge le parallèle avec 1938, il paraît difficile de lui donner tort, étant données les conséquences du pacifisme de l'époque: "le déshonneur, et la guerre quand même", pour reprendre Churchill, au lieu du déshonneur et la paix, ce qui était l'objectif au départ des accords de Munich.

    Plus généralement, je ne crois pas moi qu'en acceptant toutes les revendications d'un dictateur, on l'amène à se calmer. Je pense même tout le contraire, et s'il y a bien 2 hommes politiques qui ont défendu ce point de vue, c'est de Gaulle et Churchill.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Ce qui est sûr et certain surtout, c'est que de Gaulle n'aurait jamais laissé un pays européen en envahir un autre sans intervenir. "Nous boirons le calice jusqu'à la lie" disait il en 38, alors que la France n'est pas menacée, et qu'un pays voisin a pris comme prétexte la présence de minorités germanophones pour justifier ses revendications territoriales (je te laisse faire le parallèle avec la situation actuelle).
    Sur et certain j'en sais rien

    Parce que je pense que De Gaulle n'aurait pas accepté le coup d'Etat américain en Ukraine en 2014 et n'aurait pas reconnu la légitimité du nouveau pouvoir pro-US et ses agissement, au mieux, il n'aurait certainement pas considéré ce pays comme democratique, libre et independant.

    M'enfin encore une fois, on discute un peu, beaucoup, sur du vent. Bien avant tout cela De Gaulle n'aurait deja jamais accepté de perdre notre souveraineté monétaire, économique, diplomatique et je crois que sa priorité aurait ete, comme elle l'a toujours été, l'indépendance et les interets de la France. Pas des USA/OTAN ou de l'UE.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Se coucher devant les dictateurs ne faisait pas vraiment partie de sa doctrine politique faut dire.
    Dans ce cas, je t'invite à nous devancer nous autres pauvres pacifistes en allant sur le front. Tu nous raconteras ton héroïsme sur place, grâce à Elon, sur Twitter.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message

    De Gaulle, dans la suite de Napoléon, qui irait en Russie pour "ne jamais laissé" une invasion se produire. Bah voyons !

    Pour le reste du post, j'assimile ça à de l'hystérie.
    Se coucher devant les dictateurs ne faisait pas vraiment partie de sa doctrine politique faut dire.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message

    Serge Lavrov à justement rappelé dans une interview donné à LCI le rôle néfaste de suiveur de l'UE par rapport aux Américains et notamment la perte d'autonomie de la France au niveau diplomatique et militaire.

    interview intéressante pour ceux qui ne l'ont pas vu:
    https://www.tf1info.fr/international...v-2221386.html
    Dans des termes plus imagés, il nous met le caca sous notre nez.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Ce qui est sûr et certain surtout, c'est que de Gaulle n'aurait jamais laissé un pays européen en envahir un autre sans intervenir. "Nous boirons le calice jusqu'à la lie" disait il en 38, alors que la France n'est pas menacée, et qu'un pays voisin a pris comme prétexte la présence de minorités germanophones pour justifier ses revendications territoriales (je te laisse faire le parallèle avec la situation actuelle).
    De Gaulle, dans la suite de Napoléon, qui irait en Russie pour "ne jamais laissé" une invasion se produire. Bah voyons !

    Pour le reste du post, j'assimile ça à de l'hystérie.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message
    La Grèce qui se fait toutou des américains en arrêtant un cargo pétrolier transportant du pétrole iranien , saisissant sa cargaison pour la remettre aux Etats-Unis qui vont voler ce pétrole.

    Les iraniens qui réagissent a juste titre, dans leur bon droit, en saisissant avec leurs forces spéciales deux pétroliers grecs dans le détroit d'Ormuz


    Comment veut on parler de l'UE comme une puissance quand les 3/4 voir plus des pays de l'UE ne sont que les valets des américains? Je rappelle que l'UE est officiellement contre les sanctions américaines contre l'Iran.
    Serge Lavrov à justement rappelé dans une interview donné à LCI le rôle néfaste de suiveur de l'UE par rapport aux Américains et notamment la perte d'autonomie de la France au niveau diplomatique et militaire.

    interview intéressante pour ceux qui ne l'ont pas vu:
    https://www.tf1info.fr/international...v-2221386.html

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par RERH92 Voir le message

    D'où l'importance de reprendre notre pleine et entière souveraineté dans tous les domaines pour ne s'allier avec n'importe quel pays uniquement lorsque ça sert nos intérêts.

    Mais bon, les mecs vont te dire qu'on est trop petits, trop isolés, toussa toussa. Et après ça se dit gaulliste.
    Ce qui est sûr et certain surtout, c'est que de Gaulle n'aurait jamais laissé un pays européen en envahir un autre sans intervenir. "Nous boirons le calice jusqu'à la lie" disait il en 38, alors que la France n'est pas menacée, et qu'un pays voisin a pris comme prétexte la présence de minorités germanophones pour justifier ses revendications territoriales (je te laisse faire le parallèle avec la situation actuelle).

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Tu penses que la Russie va repartir sur une guerre de mouvement?

    Cela suppose une arrivée de renforts (il y a des réserves stationnées dans la région limitrophe de Kharkiv).

    La Russie a changé de stratégie pour finir le Donbass finit les grands mouvements avec des blindés qui traverse de grandes zones et sont vulnérables aux embuscades. Ils détruisent d'abord tout avec l'artillerie, aidée par l'aviation et les frappes de missiles plus en profondeur, puis avancent, nettoient et sécurisent avant de recommencer.

    Cette stratégie limite leurs pertes et est rendue nécessaire par les fortifications ukrainiennes très bien préparées dans Le Donbass.

    Il est possible que si l'armée ukrainienne s'écroule dans le Donbass, la Russie repasse sur des offensives plus rapides sur des objectifs moins bien défendus. Ou qu'ils déplacent leur arsenal vers Kharkiv.

    Par contre je pense que l'armée ukranienne résistera plus de 10 jours encore au Donbass, cette armée montre des signes de fragilité et a de moins en moins envie de résister, mais les russes ne sont pas pressés et vont prendre leur temps pour finaliser leurs avancées.
    Je pense que le Donbass ce n'est pas assez pour les russes. Trace une ligne Kharkiv Tiraspol et tu te retrouves avec une grande partie de la richesse ukrainienne sous contrôle. Sans parler que tu récupères 20 millions de personnes. Le grand problème de la Russie, c'est sa démographie. Et 20 millions de personnes en plus c'est une augmentation de 15% de ta démographie.

    Laisser un commentaire:


  • RERH92
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message
    La Grèce qui se fait toutou des américains en arrêtant un cargo pétrolier transportant du pétrole iranien , saisissant sa cargaison pour la remettre aux Etats-Unis qui vont voler ce pétrole.

    Les iraniens qui réagissent a juste titre, dans leur bon droit, en saisissant avec leurs forces spéciales deux pétroliers grecs dans le détroit d'Ormuz


    Comment veut on parler de l'UE comme une puissance quand les 3/4 voir plus des pays de l'UE ne sont que les valets des américains? Je rappelle que l'UE est officiellement contre les sanctions américaines contre l'Iran.
    D'où l'importance de reprendre notre pleine et entière souveraineté dans tous les domaines pour ne s'allier avec n'importe quel pays uniquement lorsque ça sert nos intérêts.

    Mais bon, les mecs vont te dire qu'on est trop petits, trop isolés, toussa toussa. Et après ça se dit gaulliste.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X