Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message

    C'est pas tellement le sujet, je parlais de l'exactitude des chiffres sans doute difficile a etablir dans ces pays

    Pour ce qui est de la population, oui, y'a plus de jeunes dans ces pays la, en % dans la population
    Par contre niveau qualité et accés aux soins, je pense que ce n'est pas non plus comparable a la France
    Sans oublier qu'il y a au Bresil et maintenant surtout en Inde, des variants du virus beaucoup plus agressifs
    Oui mais ça a son importance quand même quand on compare les situations des 2 pays.

    - L'Inde a l'avantage d'avoir une population plus jeune donc moins à risque
    - L'Inde a par contre beaucoup moins de moyens que la France pour faire face en dépistant, soignant ou protégeant.

    Avec cet avantage contre cet inconvénient, plus un nouveau variant encore mal identifié, on comprend aisément leur situation. On peut se douter qu'effectivement l'écart entre les cas journaliers officiels (350 000) et les cas réels est beaucoup plus grand qu'il ne l'est en France, en Europe, aux US tout comme doit l'être le nombre de décès, beaucoup de décès ne seront jamais attribué au COVID alors que la France avec le Royaume-Uni et la Belgique sont les pays les plus proches de la réalité en terme de bilan de la pandémie.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Autre problème, la part des plus de 65 ans dans la population, un peu plus de 6% en Inde, de 9 % au Brésil.

    En France c'est 20 %.
    C'est pas tellement le sujet, je parlais de l'exactitude des chiffres sans doute difficile a etablir dans ces pays

    Pour ce qui est de la population, oui, y'a plus de jeunes dans ces pays la, en % dans la population
    Par contre niveau qualité et accés aux soins, je pense que ce n'est pas non plus comparable a la France
    Sans oublier qu'il y a au Bresil et maintenant surtout en Inde, des variants du virus beaucoup plus agressifs

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Vous oubliez l'autre probleme avec des pays comme l'Inde ou le Bresil

    La realité des chiffres. Perso, je suis pas convaincu qu'ils recensent correctement, et je ne parle pas du tout, d'une volonté de donner de faux chiffres mais bien de difficultés pour les recenser, tous les morts liés et encore moins le vrai nombre d'habitants contaminés par le virus du Covid19
    Autre problème, la part des plus de 65 ans dans la population, un peu plus de 6% en Inde, de 9 % au Brésil.

    En France c'est 20 %.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Vous oubliez l'autre probleme avec des pays comme l'Inde ou le Bresil

    La realité des chiffres. Perso, je suis pas convaincu qu'ils recensent correctement, et je ne parle pas du tout, d'une volonté de donner de faux chiffres mais bien de difficultés pour les recenser, tous les morts liés et encore moins le vrai nombre d'habitants contaminés par le virus du Covid19

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par ilovetokyo Voir le message

    Sans minimiser d'aucune façon ce qui se passe actuellement en Inde , ne jamais oublier de toujours mettre en perspective le nombre de cas , de DC avec la population du pays concerné .
    Nombre de cas vs population totale en Inde ? un cas n'est toujours pas un malade .
    Il faut regarder également la qualité de leur système de santé, l'espérance de vie et les conditions de vie .
    Même si on peut légitiment suspecter une sous -évaluation du bilan indien , il interroge quand même dès qu'il s'agit d'établir des comparaisons avec d'autres pays , occidentaux .
    C'est absolument pas les chiffres le problème, 300 000 cas par jour effectivement rapporté à une population d'1 milliard 3, ça n'a rien d'extravagant, ça vaudrait 15 000 cas chez nous, on les dépasse allègrement depuis 3 mois sans discontinuer...

    Le problème c'est que leur système est submergé, ils ont plus de place, plus d'oxygène et ça donne un désastre sanitaire. Rien de comparable avec notre situation malgré le fait qu'on est beaucoup plus touché (officiellement) qu'eux.

    C'est ce désastre sanitaire que l'on voulait éviter chez nous en fait en faisant le confinement, je sais que les anti-continement sont dans le déni et que ça pourrait pas nous arriver mais si ça peut en tirant sur la corde, la preuve en Inde. Si y'a plus assez de moyens, le système explose, c'est pas beau ce qu'il se passe là bas.

    Laisser un commentaire:


  • ilovetokyo
    a répondu
    Envoyé par Byzantin Voir le message
    C'est terrible ce qui se passe en Inde.

    Sans minimiser d'aucune façon ce qui se passe actuellement en Inde , ne jamais oublier de toujours mettre en perspective le nombre de cas , de DC avec la population du pays concerné .
    Nombre de cas vs population totale en Inde ? un cas n'est toujours pas un malade .
    Il faut regarder également la qualité de leur système de santé, l'espérance de vie et les conditions de vie .
    Même si on peut légitiment suspecter une sous -évaluation du bilan indien , il interroge quand même dès qu'il s'agit d'établir des comparaisons avec d'autres pays , occidentaux .

    Laisser un commentaire:


  • Byzantin
    a répondu
    C'est terrible ce qui se passe en Inde.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Byzantin Voir le message
    Bientôt une révolution en Iran ?

    https://csdhi.org/actualites/repress...ation-en-iran/

    Les mollahs ne l'auront pas volé.
    Je n'ai pas lu le début d'une information sur l'évolution du rapport de forces (qui, pourquoi, comment).

    Laisser un commentaire:


  • Byzantin
    a répondu
    Bientôt une révolution en Iran ?

    https://csdhi.org/actualites/repress...ation-en-iran/

    Les mollahs ne l'auront pas volé.

    Laisser un commentaire:


  • Byzantin
    a répondu
    Israël: violents affrontements entre Palestiniens et suprémacistes juifs à Jérusalem-Est

    https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/2...lem-est?ref=tw

    L'amour toujours...

    Laisser un commentaire:


  • Byzantin
    a répondu
    Au Pakistan, certains barjots empêchent les convois de bouteilles d'oxygène vers les hôpitaux accueillant des malades de la Covid-19.

    Des fous !

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    C'était un des risques majeurs du Brexit et il est en train de se produire.

    Les affrontements ont repris en Irlande du nord.

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    Pacifiste n'est pas le qualificatif qui me viendrait en priorité, concernant Trump. Il a passé son mandat à se quereller avec tout le monde.
    Par contre son côté isolationniste a eu comme conséquence positive qu'il n'a pas cherché à jouer au gendarme du monde.
    Quant au prix Nobel de la paix, c'est juste une aberration qu'il ait pu être attribué à un président des Etats Unis. Trump ne le mérite pas, ses prédessesseurs non plus.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Les faits, tu ne les connais visiblement pas donc je vais me permettre de les rappeler.

    La diminution des troupes américaines stationnées à l'étranger est en baisse continue depuis 2008 (très facilement vérifiable, on parle de 200 000 personnel militaire en moins). Trump s'inscrit donc ici dans la continuité de ce qui se faisait avant.

    Ensuite, les frappes de drones. Le nombre de frappes de drones sous Trump est très supérieur à ce qui se faisait avant. Rien qu'en Somalie par exemple, 40 frappes de drones ont eu lieu sur l'année 2020, ce qui, en une année, est autant que sur l'ensemble des mandats Obama et Bush, pris séparément.

    Et là, le lien avec l'argument précédent s'éclaire: pour frapper avec des drones, tu n'as pas besoin de troupes stationnées à l'étranger, c'est donc imparable. Tu n'as même pas besoin non plus d'être officiellement en guerre pour cela, vu que ce mode d'intervention est encore très largement dérégulé. Le bilan en pertes humaines est largement inconnu du fait de l'absence de transparence des administrations Obama et Bush, mais avec des centaines de frappes par an, (et encore, si on rajoute les interventions des forces spéciales et des frappes classiques, on est tout de suite sur une autre échelle), on atteint facilement plusieurs milliers de victimes tous pays confondus, et dizaines de milliers en comptant les autres modes d'intervention.
    Pire même, dans une large proportion de cas, les victimes sont, en plus, des civils (dont des enfants), et ce dans des zones où les Etats Unis ne sont même pas censés être en guerre donc.
    Ton argumentation est faible. Je ne vais pas défendre la politique de frappe de drones des américains, mais force est de constater qu'elle cause bien moins de chaos , de morts et de destructions que les politiques d'invasions, de changement de gouvernement par la force des prédécesseurs de Trump.

    C'est le plus pacifiste des présidents américains depuis longtemps.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Tu ne vas pas tarder à soutenir sa candidature au Prix Nobel de la paix
    Quand on voit qui l'a eu en 2019, on se dit qu'en effet Trump aurait fait un bien meilleur lauréat.

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Tu ne vas pas tarder à soutenir sa candidature au Prix Nobel de la paix
    Ben si Obama l'a eu....

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message
    Pourquoi vouloir nier les faits et dénier à Trump le mérite de ne pas avoir déclaré de guerre?

    Pourquoi tenez vous tant que ça à lui enlever ce crédit, en dehors de toute raison et contre tous les faits? Il est l'homme qui n'a pas déclaré de guerre et qui a , au contraire, réduit le nombre de troupes américaines en Irak, Afghanistan, Syrie, et a mis fin également au programme de la CIA d'Obama qui donnait des milliards aux rebelles islamistes syriens.
    Tu ne vas pas tarder à soutenir sa candidature au Prix Nobel de la paix

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message
    Pourquoi vouloir nier les faits et dénier à Trump le mérite de ne pas avoir déclaré de guerre?

    Pourquoi tenez vous tant que ça à lui enlever ce crédit, en dehors de toute raison et contre tous les faits? Il est l'homme qui n'a pas déclaré de guerre et qui a , au contraire, réduit le nombre de troupes américaines en Irak, Afghanistan, Syrie, et a mis fin également au programme de la CIA d'Obama qui donnait des milliards aux rebelles islamistes syriens.
    Les faits, tu ne les connais visiblement pas donc je vais me permettre de les rappeler.

    La diminution des troupes américaines stationnées à l'étranger est en baisse continue depuis 2008 (très facilement vérifiable, on parle de 200 000 personnel militaire en moins). Trump s'inscrit donc ici dans la continuité de ce qui se faisait avant.

    Ensuite, les frappes de drones. Le nombre de frappes de drones sous Trump est très supérieur à ce qui se faisait avant. Rien qu'en Somalie par exemple, 40 frappes de drones ont eu lieu sur l'année 2020, ce qui, en une année, est autant que sur l'ensemble des mandats Obama et Bush, pris séparément.

    Et là, le lien avec l'argument précédent s'éclaire: pour frapper avec des drones, tu n'as pas besoin de troupes stationnées à l'étranger, c'est donc imparable. Tu n'as même pas besoin non plus d'être officiellement en guerre pour cela, vu que ce mode d'intervention est encore très largement dérégulé. Le bilan en pertes humaines est largement inconnu du fait de l'absence de transparence des administrations Obama et Bush, mais avec des centaines de frappes par an, (et encore, si on rajoute les interventions des forces spéciales et des frappes classiques, on est tout de suite sur une autre échelle), on atteint facilement plusieurs milliers de victimes tous pays confondus, et dizaines de milliers en comptant les autres modes d'intervention.
    Pire même, dans une large proportion de cas, les victimes sont, en plus, des civils (dont des enfants), et ce dans des zones où les Etats Unis ne sont même pas censés être en guerre donc.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Pourquoi vouloir nier les faits et dénier à Trump le mérite de ne pas avoir déclaré de guerre?

    Pourquoi tenez vous tant que ça à lui enlever ce crédit, en dehors de toute raison et contre tous les faits? Il est l'homme qui n'a pas déclaré de guerre et qui a , au contraire, réduit le nombre de troupes américaines en Irak, Afghanistan, Syrie, et a mis fin également au programme de la CIA d'Obama qui donnait des milliards aux rebelles islamistes syriens.

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Les USA etaient deja engagés quand Trump est arrivé c'est pas lui qui a amené ca, ce sont Obama et Biden
    Je n'ai pas parlé de l'Afghanistan ou du Yemen pour ces derniers car comme pour Trump, leur predecesseur avait deja engagé les USA dans ces guerres la
    Dernière modification par Pr.Skinner, 25/01/2021, 22h57.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    Son successeur est celui qui etait au pouvoir avec Obama et a engendré un Coup d'Etat qui a déclenché une guerre en Ukraine, qui a soutenu les revoltes des freres musulmans dans tous le maghreb et le moyen-orient qui ont declenché une guerre en Libye et en Syrie, foutant la merde dans les pays autour dont le Mali.

    Amusant de le voir comme quelqu'un qui va peut-etre "calmer le jeu" par rapport a Trump !
    Personnellement je trouve incroyablement plus desastreux, le bilan de ceux qui ont volontairement entrainé des troubles et des guerres qui font des centaines de milliers de morts, juste pour placer leurs pions.

    Il n'y a pas de comparaison possible, entre le bilan de Trump et d'Obama au niveau international.
    Si on devait trouver un qualificatif pour les resumer, je dirais que celui de Trump est provocateur mais que celui d'Obama et Biden est criminel
    Une nouvelle fois, je te recommande fortement de regarder le bilan du gouvernement Trump en nombre de frappes aériennes et d'interventions de forces spéciales (c'est trouvable très facilement sur des sites américains); certaines d'entre elles ont même fait la une des médias d'ailleurs, dans le monde entier.
    Tu risques d'être très surpris. Ou alors, tu as une définition toute personnelle de la "provocation".

    Dans un autre registre, les sanctions maximales n'ont pas produit les moindres résultats en Iran ou au Venezuela. Et je ne qualifierai pas non plus leurs conséquences sur la vie des populations sur place de "provocatrices".
    Dernière modification par Elano, 25/01/2021, 13h05.

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Son successeur est celui qui etait au pouvoir avec Obama et a engendré un Coup d'Etat qui a déclenché une guerre en Ukraine, qui a soutenu les revoltes des freres musulmans dans tous le maghreb et le moyen-orient qui ont declenché une guerre en Libye et en Syrie, foutant la merde dans les pays autour dont le Mali.

    Amusant de le voir comme quelqu'un qui va peut-etre "calmer le jeu" par rapport a Trump !
    Personnellement je trouve incroyablement plus desastreux, le bilan de ceux qui ont volontairement entrainé des troubles et des guerres qui font des centaines de milliers de morts, juste pour placer leurs pions.

    Il n'y a pas de comparaison possible, entre le bilan de Trump et d'Obama au niveau international.
    Si on devait trouver un qualificatif pour les resumer, je dirais que celui de Trump est provocateur mais que celui d'Obama et Biden est criminel

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Trump s'en est donc allé et on peut tirer un bilan définitif de son action internationale finalement.

    Certains se contenteront de relever qu'il n'a déclenché aucune guerre contrairement à ses prédecesseurs. Certes mais à y regarder de plus près il n'y a guère de différence par rapport aux ères Bush et Obama.

    Trump s'est t-il retiré de Syrie ? S'est t-il rapproché des russes ? A t-il changé le logiciel ? Ben c'est pas franchement flagrant.
    Il a accentué une rhétorique guerrière contre l'Iran nous plaçant dans l'embarras, on avait durement acquis un répit.
    On peut dire pareil pour le Venezuela, on peut condamner bien sûr Maduro à juste titre, mais les USA ont cherché par la force à imposer Guaido, un interventionnisme même pas caché. Du coup pour le côté va t-en guerre qui aurait disparu, on repassera.
    L'opération séduction avec la Corée du Nord est un flan complet, absolument rien n'a été réglé, aucun progrès.
    Il a compliqué encore plus le conflit israëlo-palestinien avec la décision unilatérale de déplacer l'ambassade à Jerusalem.
    Et il a pris des sanctions à tout va, contre tout le monde, alliés comme ennemis parfois sans réfléchir on alors en le faisant très mal. Guerres commerciales plutôt que guerres militaires mais guerres quand même et avec toutes les tensions qui vont avec.
    Il s'est aussi acharné contre le projet Nord Stream II sur la Baltique, ne cessant de saboter l'entente européano-russe dans le dossier très sensible du gaz et plus généralement les USA ont toujours été prêt à tout pour détourner l'UE de la Russie quitte à ce qu'on paye plus cher notre énergie.

    Bref on sait que le bilan international des Etats-Unis est en général catastrophique quelque soit le président (Irak, Libye, Syrie pour ne citer que cela c'est toujours désastres sur désastres), mais franchement je trouve celui de Trump encore plus catastrophique que celui d'Obama, est-ce que c'est pire que Bush fils j'irais pas jusqu'à là parce que l'Irak c'est niveau champion du monde quand même.

    A l'heure où il faut accepter le multilatéralisme et composer avec, il a fait tout et son contraire, donnant des signaux contradictoires à ses alliés, et flirtant avec ses ennemis ou les insultant au gré de son humeur. De la géopolitique et de la diplomatie spectacle complètement aux antipodes du pragmatisme et de la raison qui devraient prévaloir.

    Dieu nous préserve de futures guerres... espérons que son successeur saura calmer le jeu avec l'Iran, normaliser (si tant est qu'il soit possible de retrouver un semblant de normalité) la situation en Syrie et que d'autres dossiers tendus style Libye, Yemen & cie pourront trouver des issues meilleures que guerre civile et menaces terroristes perpétuelles. Espérons aussi que les choses se normaliseront avec la Russie, qu'on pourra collaborer plutôt que de dégainer des trains de sanctions pénalisant nombre de nos secteurs dans une économie déjà fragilisée plus que jamais.

    Mais aucune illusion à se faire, les USA démocrates comme républicains, c'est le Deep State qui s'évertue à vassaliser l'UE et faire une guerre froide avec les russes et une guerre économique aux chinois, et à continuer des guerres ou en provoquer d'autres pour justifier une présence militaire aux 4 coins du monde, au Moyen Orient, en Corée ou en Europe de l'Est par exemple pour contrarier toujours la logique sino-russe. On continuera à rester en froid avec les russes, à faire tout et n'importe quoi au Moyen Orient, se comportant parfois comme les Etats voyous que sont le Sultanat de Turquie ou le Royaume saoudien. A tiens j'ai lu qu'Erdogan voulait se rapprocher de nous, quelle blague aussi celui là ! L'instabilité Trump en plus cinglé et plus dangereux, lécher Macron après l'avoir traité d'attardé mental, faut quand même avoir peur de rien.

    Bref la Guerre froide se poursuivra aussi longtemps que dureront les enjeux américains comme chinois, russes, etc. C'est une guerre froide différente de celle du siècle dernier, plus de menace nucléraire directe, juste de la lutte d'influence, de l'opposition par groupes armés interposés pour être stratégiquement positionné partout. Mais au fond pas grand chose n'a changé.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par Florentin Voir le message

    Il n'était évidemment pas en mesure d'empêcher les élections. Par contre plusieurs mois avant, il a commencé à dire que, s'il perdait, c'est que les élections étaient truquées. Ensuite, piloté par les démocrates et Obama (ce qui est leur droit) il y a en une grosse campagne pour demander, en particulier à la communauté noire, de s'inscrire et d'aller voter par correspondante. Plusieurs papiers de presse faisaient état de la difficulté à aller voter pour les noirs dans certains comtés républicains. Et, très vite, on a su que beaucoup de gens s'étaient inscrit pour voter par correspondance. Tout laissait à penser que ce serait plutôt des votes démocrates.
    A partir de là, Trump a commencé à dire que les votes par correspondance n'étaient pas légitimes et qu'il ne fallait pas les compter. Ca peut se discuter mais on ne change pas un mode de scrutin pendant une élection en cours. Les commentateurs commençaient à dire que si le vote était serré et donnait Trump en tête le soir de l'élection, son comportement risquait de poser un problème car il pourrait être capable de proclamer sa victoire en ignorant volontairement qu'il restait encore des millions de vote à dépouiller. C'est très exactement ce qu'il a fait et quand il s'est avéré qu'il ne pouvait pas empêcher de compter les votes par correspondance (les américains votent comme ça depuis 2 siècles), il s'est mis à les contester et à demander des recours partout. Il comptait aussi sur la cour suprême dont il ne s'est pas caché que les juges qu'il avait nommés étaient là pour l'aider. Mais c'était tellement gros que ses propres juges ne l'ont pas suivi.

    Je reécris le scénario pour bien montrer qu'il n'y avait rien d'improvisé ni de spontané dans tout ça. Trump était décidé à ce que le résultat des élections ne soit pas validé s'il perdait et la marche vers le Capitole s'inscrit comme la dernière étape de ce scénario. Il a essayé de forcer l'élection mais au dernier moment, c'est vrai qu'il a bloqué.
    Là je ne répond plus à toi mais à d'autres internautes qui ont tenté de nous présenter la marche vers le Capitole comme une gaminerie de scouts attardés alors que c'était juste la continuation du processus consistant à faire annuler l'élection de Biden.
    Oui c'est ce que je disais : des gesticulations de Trump durant plusieurs mois et une manif qui dégénère.



    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Il voulait se maintenir au pouvoir en trichant. Sa stratégie était simple, torpiller le vote par correspondance en le faisant passer pour une fraude massive. Certes le vote courrier est la porte ouverte aux irrégularités mais il s'est engouffré dans la brèche en voulant nous faire gober la nuit de l'élection qu'il avait gagner la Pennsylvanie de 12% par exemple sans compter tous les bulletins arrivé par courrier et la fin des dépouillements à Philadelphie. Il a innondé twitter de "STOP THE COUNT", je sais pas si on se rend compte, il a appelé à ne pas comptabiliser une partie des voix (bien sûr favorables à Biden). On est très très loin d'une contestation légitime et d'un recompte comme en Floride en 2000.

    Il ne vaut pas mieux que ces dirigeants africains qui truquent les scrutins pour se maintenir au pouvoir, la seule différence c'est que le système démocratique américain fait qu'il n'a pas réussi et qu'il a été débouté partout, mais tu ne peux pas dire que Trump n'a pas cherché à se maintenir au pouvoir par des procédés anti-démocratiques (dans la limite de ce qu'il pouvait faire bien évidément)
    Même réponse que ci-dessus.
    Sinon, je vais réécrire pour la 4ème fois (à se demander si certains font exprès ou ne savent pas lire) : il y a eu très souvent des contentieux électoraux aux USA, ça ne veut pas dire que 2020 est une situation identique à 2000 ...

    Quant à l'Afrique, c'est un peu différent car lors d'élections contestées, il y a des vrais truquages lors des scrutins, pas des gesticulations trumpistes, et parfois en Afrique il y a même l'armée dans l'histoire... c'est ce qu'on appelle... TADAM... un coup d'état...



    Envoyé par Florentin Voir le message
    Dernier discours de Trump avant son départ de la Maison Blanche:
    « Tous les Américains ont été horrifiés par l’assaut contre notre Capitole »

    Un commentaire ?
    Oui si tu veux : c'est une énième déclaration dénuée de sens. Ca m'étonnerait que TOUS les Américains aient été "horrifiés".

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Envoyé par Florentin Voir le message
    Tu as une grande qualité: tu es assez incompréhensible, mais tu t'en rends compte.
    Je crois comprendre que tu n'adhères pas au ruissellement (rebaptisé premiers de cordée), ni à l'augmentation de pouvoir d'achat (minima sociaux) des gens d'en bas. Est-ce bien ça ?
    Mon niveau ne garantit pas le tien, mais je vais essayer de répondre simplement, pour que tu ne plies pas trop ta grande hauteur de vue.

    Je n'adhère pas complètement à la théorie du ruissellement pour les raisons que j'ai indirectement indiqué au dessus. J'estime que le retour dans la boucle régionale ou nationale de fonds, n'est pas le même selon le profil de consommateur et/ou d'investisseur.

    - Un CSP- envoie la grande majorité de ses fonds dans des consommations nécessaires et immédiates (toit, nourriture, frais liés à sa vie professionnelle ou famille etc). Sa capacité d'investissement, participant au retour de fonds dans la boucle monétaire, est faible en dehors de l'obligatoire. J'ajoute que les dépenses de loisirs (TV, équipements, fringues) s'orienteront vers des produits venant de là où il n'y a pas de SMIC et d'acquis sociaux, pour des raisons que tu connais on dirait.
    - Une CSP +++ dépensera moins de la moitié de son budget dans la nourriture, le logement si propriétaire et les frais liés à sa vie professionnelle (remboursables, deduisibles?), famille etc (comparons en valeurs relatives, pas absolues). Comme ici les CSP+++ semblent imposées plus fort qu'ailleurs, elles "optimisent" donc pas mal de fonds sortent de la boucle régionale ou nationale (par comparaison avec 5 personnes qui touchent 5 fois moins). Amuses-toi à imposer plus, tu accélères la fuite des capitaux, donc tu donnes le pouvoir à l'extérieur à terme. La capacité d'investissement est fabuleuse si tu ne plombes pas trop, sinon c'est Titi et Grominet depuis un moment, pour longtemps encore.
    - Une CSP intermédiaire finance les minimas sociaux et l'Etat-providence quand elle raque presque tout à 100%. En cas de grabuge, elle n'a pas les mêmes solutions que d'autres, alors qu'en valeurs relatives multipliées par le nombre de contribuables "payeurs", elle est autre chose qu'un premier de cordée. Tu peux limiter son pouvoir d'achat si tu veux, mais l'incidence sur l'économie à T+x est directe.

    Je suis contre l'augmentation des minimas sociaux, QUAND je suis déjà au dessus (plus haut) des pays voisins, dont les entreprises concurrencent les miennes. Par effet domino sur l'économie locale, il faut que je trouve un autre moyen de transformer mes classes populaires en classes moyennes ou intermédiaires. Comme tout bon populiste, je veux augmenter tout le monde, no problemo, mais ce serait mieux si j'organisais des convergences avec les nations voisines, au lieu de vendre à l'antenne des frigos à des eskimos.

    Les minimas sociaux en France aujourd'hui, se situent comment par rapport aux autres pays européens, à l'Occident en general, à l'espace méditerranéen ?

    J'ajoute qu'il existe une différence entre donner des fonds d'urgence en période de vraie crise aux classes populaires, et édicter des lois angéliques où j'augmente tout le monde avec l'argent de ceux qui se barrent.

    Pour augmenter le pouvoir d'achat des CSP moyennes et intermédiaires, participant directement à ta relance, tu peux le faire en mitigeant certaines taxations directes, sans augmentation du salaire, puisque ça augmente ton coût du travail déjà superieur à tous les autres pays qui veulent te concurrencer (ce n'est pas moi qui demande ou encourage le mécanisme).

    Essaies de comprendre ceci: le premier de cordée ne fait rien sans la corde; il varappe dans la neige sans con pour trier ses latrines. Le dernier de cordée est prié de comparer sa corde avec celles à côté, en discutant de son calvaire avec les voisins d'en bas. La théorie du grand soir, ça fait longtemps qu'elle a fait ses preuves.

    Désolé pour l'exercice de contorsion. Bonne soirée, très cher !

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X