Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Terrorisme et attentats

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Askeladd Voir le message

    Peut-être ne lis-tu pas les autres messages que je poste. Je vais donc te répondre point par point.

    Déjà, il n'y a ni pudeur à avoir concernant ces sujets. Peut-être me suis-je mal exprimé, mais ce que j'explique est pourtant très simple à comprendre. L'extrémisme islamique et l'extrémisme identitaire sont les 2 faces d'une même pièce, et moi, je m'inquiète de la montée de ces 2 extrêmes, c'est ce qui s'appelle prendre du recul sur la situation. On peut parler de l'attentat ou bien du problème dans sa globalité, je ne vois pas où est le souci.

    Je ne minimise rien du tout. Au-delà de ces histoires de slibar, peux-tu alors me donner des exemples de ces "accumulations toujours plus nombreuses" ?

    J'ai fait bien assez le droit pour savoir ce qu'est la laïcité. J'aimerais savoir ce que toi tu entends par ce principe de laïcité ? Si nous ne sommes pas d'accords, sûrement que l'un de nous en a une définition dévoyée.

    Un exemple de ce que tu avances concernant le fait " d'utiliser nos droits et libertés pour avancer des pions " ? J'aimerais bien qu'à un moment donné, tu me donnes des exemples concrets. Parce que là ça brasse du vent.

    Enfin, je n'ai absolument aucun problème avec le fait que ces gens-là s'expriment, au contraire, je suis pour la pluralité politique et des avis. Seulement je m'inquiète du fait que le lendemain d'une attaque terroriste, les médias importants unanimement la parole à ces gens-là, au discours stigmatisant et dangereux. J'aimerais que les médias fassent un travail de médias et qu'ils donnent la parole à tout le monde, pas seulement à ces gens dans la recherche de buzz. Où sont les gens de gauche par exemple ? Où est le contradictoire ?

    Bonne fin de journée à toi aussi.
    Désolé je répond à un message à la fois,

    le souci pour répondre à ta globalisation du problème c'est que tu amalgames dans le but d'exonérer ta religion de toute responsabilité, c'est ton droit mais pas très crédible.
    Ta pièce tu l'auras remarqué tombe toujours avec la même face sur la tête (gorge pour être précis) des pauvres victimes, j'ai pas spécialement d'affinités avec les identitaires mais un peu de sérieux merci.

    Pour le reste je vais te laissez sortir de ta grotte et faire des recherches sur la rétrospective des 3 dernières décennies de faits divers concernant les problèmes liés aux incursions islamique (ou radicalisation si tu préfères) dans notre société.

    Je pourrais remplacer les mots droits et liberté par lâcheté ce qui est beaucoup plus parlant et explique bien mieux la situation actuelle.

    C'est très drôle de parler de discours stigmatisant et dangereux alors que des gens se font décapiter dans nos rues, et puis les gens de gauche ne font pas le buzz c'est connu.



    http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

    Commentaire


    • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

      tu as écrit



      tu connais mal l'histoire du catholicisme.
      C'est pas leur histoire qui nous concernent dans ce débat mais la place qui est la leur aujourd'hui dans notre société , le catholicisme ne pose pas de problème.
      http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

      Commentaire


      • Envoyé par fooooot Voir le message

        C'est pas leur histoire qui nous concernent dans ce débat mais la place qui est la leur aujourd'hui dans notre société , le catholicisme ne pose pas de problème.
        Ce n"est pas ce que tu as écrit.

        Tu parlais du catholicisme et de l'Islam sans aucune référence historique.

        Et sans non plus de considération géographique.

        Ce qui se passe actuellement en Pologne sur le droit à l'avortement montre qu'une fraction du catholicisme n'a pas renoncé à imposer à l'ensemble de la société son opinion.

        Tu as oublié aussi les actions violentes pour faire déprogrammer une pièce de théâtre jugée blasphématoire.

        Le salafisme est aujourd'hui dominant dans le monde sunnite. Il faut en comprendre les raisons si l'on veut "lutter" contre.

        Commentaire


        • Envoyé par Elano Voir le message

          Mais ça, ça ne concerne pas que les religieux pour le coup, très loin de là même.Je ne suis pas sûr non plus qu'on vive mieux ensemble en cachant nos pensées.

          Qu'on le veuille ou non, on peut observer un retour du religieux (ou en tout cas, au moins une forte demande des valeurs que les religions représentent, même si elles ne sont pas les seules à le faire), sous une forme différente toutefois de la forme traditionnelle. Les scouts par exemple, n'ont pas de mal à remplir leurs sections, et y accueillent d'ailleurs, des gens bien plus divers qu'il y a 40 ans, dont des musulmans, des juifs etc
          Le problème du religieux, c'est quand il commence à agir sur la loi. Par exemple, sur les questions type PMA ou GPA, sur la question du mariage homosexuel, qui sont à l'origine des questions d'éthique, c'était épuisant de voir que le discours religieux a monopolisé énormément de temps de parole sur ce débat. Sans du tout dire qu'il est obligatoire d'être en faveur du mariage homosexuel, entendre les cathos qui disaient que les 3 piliers du mariage c'était l'amour, la procréation et je ne sais quoi et que si l'on autorisait le mariage homo, alors on faisait sauter ces piliers, donc qu'on allait finir par autoriser la zoophilie...

          Où je trouve ce que dit Alain d'intéressant, c'est qu'en évoquant plus le religieux pendant un moment, on pourrait en revenir à des choses plus intéressantes : que penser, en tant qu'individu, de telle ou telle chose, et pas que penser à travers ce qu'un livre ou un religieux m'indique de penser.
          Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

          Commentaire


          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

            Ce n"est pas ce que tu as écrit.

            Tu parlais du catholicisme et de l'Islam sans aucune référence historique.

            Et sans non plus de considération géographique.

            Ce qui se passe actuellement en Pologne sur le droit à l'avortement montre qu'une fraction du catholicisme n'a pas renoncé à imposer à l'ensemble de la société son opinion.

            Tu as oublié aussi les actions violentes pour faire déprogrammer une pièce de théâtre jugée blasphématoire.

            Le salafisme est aujourd'hui dominant dans le monde sunnite. Il faut en comprendre les raisons si l'on veut "lutter" contre.
            Ah oui excuse moi d'avoir manqué de précision, on aurait pu penser à l'inquisition Espagnole au 15 éme siècle , implicitement il allait de soi étant donner le topic en question que le sujet se situe "aujourd'hui en France", franchement ce qui se passe en Pologne hein... et c'est bien d'avoir trouvé une déprogrammation de pièce de théâtre mais désolé ça joue pas dans la même division, et je suis loin d'être catho.
            http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

            Commentaire


            • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
              Où je trouve ce que dit Alain d'intéressant, c'est qu'en évoquant plus le religieux pendant un moment, on pourrait en revenir à des choses plus intéressantes : que penser, en tant qu'individu, de telle ou telle chose, et pas que penser à travers ce qu'un livre ou un religieux m'indique de penser.
              Bon courage les gars, on met le réveil à quel heure?
              http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

              Commentaire


              • Envoyé par fooooot Voir le message

                Ah oui excuse moi d'avoir manqué de précision, on aurait pu penser à l'inquisition Espagnole au 15 éme siècle , implicitement il allait de soi étant donner le topic en question que le sujet se situe "aujourd'hui en France", franchement ce qui se passe en Pologne hein... et c'est bien d'avoir trouvé une déprogrammation de pièce de théâtre mais désolé ça joue pas dans la même division, et je suis loin d'être catho.
                Jamais quelque chose se situe aussi simplement par "aujourd'hui en France".

                Il y a une dimension historique des choses qui ne peuvent pas être ignorées. ("le temps long" de Braudel).

                Commentaire


                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                  Jamais quelque chose se situe aussi simplement par "aujourd'hui en France".

                  Il y a une dimension historique des choses qui ne peuvent pas être ignorées. ("le temps long" de Braudel).
                  Tu tricotes, si on doit avoir lu/ assimilé Braudel et tout les historiens avant d'émettre un avis sur la place de la religion dans la France d'aujourd'hui on est mal, mais merci pour la référence.
                  http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                  Commentaire


                  • Envoyé par fooooot Voir le message

                    Tu tricotes, si on doit avoir lu/ assimilé Braudel et tout les historiens avant d'émettre un avis sur la place de la religion dans la France d'aujourd'hui on est mal, mais merci pour la référence.
                    La situation à un instant T n'est pas figée.

                    Mais là où elle va dépend de là d'où elle vient (entre autres).

                    Et les évolutions de ce qui est comparable (et le "totalitarisme de l'Islam et du Catholicisme sont comparables) aide.

                    Mais c'est plus facile dire aux autres là où ils doivent aller.

                    Mais ça ne marche pas comme ça.

                    Commentaire



                    • Tiens, j'ai trouvé sur twitter une phrase (en anglais) qui résume assez bien le problème que j'ai avec certains musulmans qui viennent actuellement nous donner la leçon sur la liberté d'expression, la laïcité et le droit au blasphème, quand ce n'est pas sur l'islamophobie... Voilà le malaise pour moi :

                      C'est drôle comment ça marche n'est-ce pas? D'un côté, nous avons le musulman «radical», qui décapite les gens. Et de l'autre côté, nous avons le musulman «modéré», qui nous donne des instructions pour que cela ne se reproduise plus.
                      Non seulement c'est malvenu, mais c'est énervant.

                      Ce qu'on peut voir ici ou là comme les jeunes cons provocateurs qui célèbrent l'attentat de Nice à la Guillotière ou les ultranationalistes turcs qui vont menacer les Arméniens à Décines, Vienne ou Dijon ne sont évidemment pas là pour nous rassurer.

                      Les religions monothéistes font un retour en force sous l'effet démographique (Moyen-Orient, Afrique, Amérique du Sud...) et force est d'admettre qu'il semble que Huntington avait raison. Dans le même temps, l'intelligence est en chute libre. Ca annonce bien des décennies de malheur. Puis arrive le réchauffement climatique, son cortège de catastrophes et de réfugiés climatiques... Ca va être fun.

                      En tout cas, on va déjà essayer de survivre jusqu'à la fin de l'année, parce que le combo état d'urgence sanitaire + plan vigipirate en urgence attentat est déjà pas mal.
                      Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

                      Commentaire


                      • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                        La situation à un instant T n'est pas figée.

                        Mais là où elle va dépend de là d'où elle vient (entre autres).

                        Et les évolutions de ce qui est comparable (et le "totalitarisme de l'Islam et du Catholicisme sont comparables) aide.

                        Mais c'est plus facile dire aux autres là où ils doivent aller.

                        Mais ça ne marche pas comme ça.
                        (Entre autres) mais pas seulement, de plus on est en 2020 avec un monde ultra connecté, j'espère que tu ne sous entends pas qu'il faudrait avoir 600 ans de patience...
                        Ce qui serait plus facile et simple de dire (aux autres) c'est ou nous avons décider et voulons surtout ne pas allez dans nos 550 000 KM carré, le reste ne m'intéresse pas.
                        http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                        Commentaire


                        • Envoyé par fooooot Voir le message

                          (Entre autres) mais pas seulement, de plus on est en 2020 avec un monde ultra connecté, j'espère que tu ne sous entends pas qu'il faudrait avoir 600 ans de patience...
                          Ce qui serait plus facile et simple de dire (aux autres) c'est ou nous avons décider et voulons surtout ne pas allez dans nos 550 000 KM carré, le reste ne m'intéresse pas.
                          En démocrate, les décisions sont remises en cause à chaque élection.

                          Et il n'y a pas unanimité pour ce qui doit être décidé.

                          Commentaire


                          • Envoyé par fooooot Voir le message

                            (Entre autres) mais pas seulement, de plus on est en 2020 avec un monde ultra connecté, j'espère que tu ne sous entends pas qu'il faudrait avoir 600 ans de patience...
                            Ce qui serait plus facile et simple de dire (aux autres) c'est ou nous avons décider et voulons surtout ne pas allez dans nos 550 000 KM carré, le reste ne m'intéresse pas.
                            Pas besoin de remonter à 600 ans.

                            L'interventionnisme catholique sur le droit à la contraception, le droit à l'avortement, le "mariage pour tous" c'est beaucoup plus récent.

                            Commentaire


                            • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                              Pas besoin de remonter à 600 ans.

                              L'interventionnisme catholique sur le droit à la contraception, le droit à l'avortement, le "mariage pour tous" c'est beaucoup plus récent.
                              En attendant, c'est au Bangladesh, au Pakistan, en Tunisie, en Turquie, a Londres que ça eructe, pousse au crime, ou manifeste contre la France. Paix et amour qu'ils disaient. Je préférais peace and love. Comment peut on encore croire a l'islam en tant qu'idee federatrice et de paix?

                              Commentaire


                              • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                En attendant, c'est au Bangladesh, au Pakistan, en Tunisie, en Turquie, a Londres que ça eructe, pousse au crime, ou manifeste contre la France. Paix et amour qu'ils disaient. Je préférais peace and love. Comment peut on encore croire a l'islam en tant qu'idee federatrice et de paix?
                                Je trouve rapide cette identification de l'Islam aux agissements au nom de l'Islam de partis islamiques.

                                Et je pense contre-productif de rendre les musulmans de France co-responsables de ces actions.

                                Commentaire


                                • Bon, l'afghan arrêté a Lyon avec un couteau de 30 cm voulait en fait couper du chocolat. S'il avait dit du jambon, peut être qu'on l'aurait pas cru, mais du chocolat, c'est plausible, je pense que nos magistrat ne vont pas être trop dure avec lui et vite le libérer avant qu'il porte plainte.
                                  Diego 1960 -

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Elano Voir le message

                                    Mais ça, ça ne concerne pas que les religieux pour le coup, très loin de là même.Je ne suis pas sûr non plus qu'on vive mieux ensemble en cachant nos pensées.

                                    Qu'on le veuille ou non, on peut observer un retour du religieux (ou en tout cas, au moins une forte demande des valeurs que les religions représentent, même si elles ne sont pas les seules à le faire), sous une forme différente toutefois de la forme traditionnelle. Les scouts par exemple, n'ont pas de mal à remplir leurs sections, et y accueillent d'ailleurs, des gens bien plus divers qu'il y a 40 ans, dont des musulmans, des juifs etc
                                    on observe un retour du religieux, comme on observe une augmentation du nombre de sectes, des stages de yoga . dès l'instant ou la politique n'ouvre plus d'espoir, de vision à long terme, et même d'utopie, dès l'instant ou un système renforce l'individualisme, ou la précarité se développe, beaucoup de gens recherchent un sens à leur vie, y réfléchissent. On constate aussi une augmentation forte de demandes de retraites dans des monastères ou du style, y compris de laïcs. Il y a une recherche pour échapper à la folie, à la "guerre", une recherche de calme,qui permet de se retrouver.
                                    le sens de la vie dès l'instant ou le monde dans lequel on vit n'en permet pas,c'est cela aussi qui donne le terrorisme individuel. Que ce soit en secte ou en matière de terrorisme, d'intégrisme religieux, la promesse d'un autre monde, mais cette fois après la mort, donne un sens à la mort.
                                    On pourra mettre des millions de caméras de surveillance,comme à Nice, on n'empêchera pas des actes comme ceux qu'on vient de vivre.La vidéo c'est pour l'après, pas en amont.C'est bien pour cela qu'existent des recherches pour trouver le moyen de lire dans les pensées, après avoir mis en place la lecture faciale. Le problème, c'est que ce sera pour tous et non pour des gens ciblés.On voit bien ce qui commence à sortir des débats actuels.

                                    Toujours orwell.

                                    Donc ce que tu appelles le religieux, c'est un besoin de croire à quelque chose, même si ca n'existe pas. Le besoin de se rassurer.Le besoin de l'homme ou de l'esprit providentiel.





                                    Noël au balcon, enrhumé comme un con

                                    Commentaire


                                    • DIRECT. Un prêtre orthodoxe blessé par balle dans une église à Lyon, le tireur en fuite https://www.francetvinfo.fr/faits-di...#xtor=CS2-765-[autres]-

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par peblyon Voir le message
                                        DIRECT. Un prêtre orthodoxe blessé par balle dans une église à Lyon, le tireur en fuite https://www.francetvinfo.fr/faits-di...#xtor=CS2-765-[autres]-
                                        Et merde...

                                        Ceux qui habitent vers Jean Macé, restez chez vous (puisque le confinement n'en est pas vraiment un) !
                                        Nono : "Qui parle de sportif?"

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

                                          Le problème du religieux, c'est quand il commence à agir sur la loi. Par exemple, sur les questions type PMA ou GPA, sur la question du mariage homosexuel, qui sont à l'origine des questions d'éthique, c'était épuisant de voir que le discours religieux a monopolisé énormément de temps de parole sur ce débat. Sans du tout dire qu'il est obligatoire d'être en faveur du mariage homosexuel, entendre les cathos qui disaient que les 3 piliers du mariage c'était l'amour, la procréation et je ne sais quoi et que si l'on autorisait le mariage homo, alors on faisait sauter ces piliers, donc qu'on allait finir par autoriser la zoophilie...

                                          Où je trouve ce que dit Alain d'intéressant, c'est qu'en évoquant plus le religieux pendant un moment, on pourrait en revenir à des choses plus intéressantes : que penser, en tant qu'individu, de telle ou telle chose, et pas que penser à travers ce qu'un livre ou un religieux m'indique de penser.
                                          Si tu écris ça, c'est que tu n'as pas lu ces textes. Et c'est aussi une partie du problème: combien de gens donnent leur avis sur le Coran, la Bible ou la Torah sans jamais les avoir ouverts? Le fait que certains de ces textes soient utilisés, et pas qu'un peu, en philo devrait pourtant amener à un peu plus d'humilité sur la sagesse humaine millénaire qu'ils contiennent.

                                          Pour le mariage homo, j'écrivais plus en amont que l'interdiction du mariage religieuse entre personnes de même sexe, ne devrait être, en aucun cas, un argument pour justifier l'interdiction du mariage civile, nous sommes d'accord donc.

                                          Commentaire


                                          • Hommage à Samuel Paty : un groupe d'individus encagoulés attaquent les profs d'un lycée à Nantes

                                            lun. 2 novembre 2020 à 4:16 PM UTC+1

                                            C’est une scène particulièrement violente qui a eu lieu à Nantes, alors que cette journée de rentrée est consacrée à la mémoire de Samuel Paty. Une trentaine de personnes a bloqué l’accès à un lycée et attaqué les enseignants. Un individu a été interpellé.


                                            Ce lundi 2 novembre est un jour de rentrée très particulier. Un hommage était en effet rendu dans toutes les écoles de France à Samuel Paty, ce professeur décapité par un terroriste lors de l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine, le 16 octobre dernier. Minutes de silence, lectures de textes, réflexions sur la liberté d’expression et la citoyenneté au sens large : il fallait que ce jour s’imprime dans la mémoire collective, pour que la mort de l’enseignant ne reste pas vaine. Après l’hommage national rendu à la Sorbonne le 21 octobre, la France était de nouveau au rendez-vous pour saluer Monsieur Paty.

                                            Cagoules, barrières et projectiles

                                            Mais au lycée Gaspard Monge La Chauvinière, au nord de Nantes, la journée a pris une allure bien différente. Selon France Bleu, vers 9h45, une trentaine de personnes aux visages masqués se sont attroupés devant le lycée. Ils ont d’abord lancé divers projectiles sur le corps enseignant, puis ils ont tenté de barrer l’accès au lycée et de couper la circulation de la rue de la Fantaisie. Heureusement, aucun professeur n’a été blessé, et la police est rapidement arrivée sur les lieux.

                                            Trop tard, cependant, pour réussir à interpeller plus d’une personne impliquée dans le rassemblement violent. C’est un jeune homme de 18 ans, déjà connu des services de police. Il a été aussitôt placé en garde à vue, puis mis en examen pour "participation à un attroupement violent et recel de vol". Une enquête a été ouverte après que deux bouteilles d'acide et un sachet contenant un liquide inflammable ont été découverts à proximité du lieu de l’attaque.

                                            Un avant-goût de blocages ?

                                            Le rectorat de l'académie de Nantes s’est ému d’un “événement majeur et exceptionnellement grave qui n'est pas anodin", précisant qu'il pourrait avoir un lien avec un appel au blocage des lycées, ce mardi 3 novembre, qui tourne actuellement sur les réseaux sociaux. Le député LREM de Loire-Atlantique François et ancien ministre, François de Rugy, a de son côté réagi à chaud : “Je condamne fermement l’attaque contre le lycée de la Chauviniere à Nantes au moment du temps de recueillement en hommage à Samuel Paty : c’est très grave et lourd de sens. Tous les acteurs politiques et éducatifs nantais doivent agir ensemble pour combattre ces comportements.”
                                            Comme je le disais a propos d'autres "Faits Divers", d'incendie, d'agessions, d'attaques contre Police et Pompiers et d'incendie contre une église", simples "faits divers" ou terrorisme ?
                                            Pour moi c'est du terrorisme
                                            Un soutien au terrorisme

                                            Evidemment pour notre classe politique et nos magistrats collabos, c'est juste une "participation a un attroupement"
                                            Une seule petite merde, bien evidemment, deja tres connu des services de polices, arretée
                                            Est-ce qu'on va lui foutre 135€ d'amende pour non absence d'autorisation de sortie ?
                                            Dernière modification par Pr.Skinner, 02/11/2020, 19h24.
                                            "Hmmm oui mère..."

                                            Commentaire


                                            • Vienne est une magnifique ville d'Europe que j'ai visité en partie il y a vingt ans. Ce que je retiens de là-bas est la propreté, une culture ouverte, des gens un peu introvertis, discrets, qui ne se marchent pas sur les pieds pour des conneries.

                                              Je suis écoeuré que cette nation européenne neutre soit victime de la barbarie des sous-merdes incultes. Je sais que l'Autriche a soutenu la France, suite aux attentats islamistes depuis 2015 jusqu'à ce jour. J'espère que la France sera à la hauteur de la solidarité autrichienne passée: les autrichiens sont nos frères ce soir, parce que nous sommes l'Europe, parce qu'une idéologie mortifère et rétrograde menace tous ceux qui refusent la domination idéologique des ordures.

                                              Vive l'Autriche, vive l'Europe des libre-penseurs.

                                              Commentaire


                                              • Attaque terroriste à Vienne en Autriche
                                                Nono : "Qui parle de sportif?"

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Hagical Voir le message
                                                  Attaque terroriste à Vienne en Autriche
                                                  Images insoutenables d'un civil exécuté en pleine rue qui font penser à l'assassinat d'Ahmed Merabet en 2015. Un homme et une femme marchent dans la rue, la femme sent que quelque chose ne va pas, recule, puis s'enfuit, l'homme a une hésitation, fait un pas, puis se planque, mais trop tard, le terroriste le voit et l'aligne, puis part à la poursuite de la femme. Il revient ensuite et tire encore deux coups sur la victime qui était encore vivante.

                                                  On est vraiment sur un attentat à la frères Kouachi.
                                                  Andrea Pirlo : "Malbranque a Lione era seduto accanto a noi anche sul pullman"

                                                  Commentaire


                                                  • Horrible.

                                                    Je n'ai pas d'autres mots. Il serait temps qu'on arrête l'angélisme et qu'on se donne tous les moyens pour eradiquer l'islamisme. Ce n'est qu'une question de volonté et de savoir se retrousser les manches.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X