Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pop/Rock/Indép/Metal/Punk (concerts, matos, etc...)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par pagnOL Voir le message

    Mmh tu avais donc une Gibson Les Paul ou SG Special :-)
    miam miam...
    La Framus c’est une thinline, un genre de ES330 sans poutre, avec vibrato. Ça devrait être assez organique :-)
    Non pas une les paul ou sg, celle-ci exactement, model faded:

    https://www.stillkickinmusic.com/pro...=3038428364840

    Je l'avais acheté d'occasion pas très chère par opportunité et curiosité et je regrette un peu de l'avoir vendu mais comme je la jouait que rarement à la maison...
    J'en garde un bon souvenir et elle était top pour faire du ACDC et des trucs rock dans le genre, facile à jouer niveau bends monté en 10/46.

    Je viens de regarder quelques images du net de Framus thinline, c'est vintage et bien beau, tu n'as pas peur de trop l'abimer pour faire passer les P90 qui sont plus gros que les micros simple d'origine?

    ps: En fait je t'ai lu trop vite et tu as raison c'est une Les Paul Special TV Yellow
    Dernière modification par fooooot, 29/04/2020, 15h55.

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message

    Ah les P90 ça sonne pas mal du tout, j'ai eu une Gibson TV yellow avec deux P90, un son rock bien nerveux que j'ai regretté d'avoir vite revendu, mais comme je suis plutôt stratoide compatible de nature...
    Framus c'est pas mal, j'ai eu une ou deux acoustique folk , connaît pas leurs modèles archtop.
    Mmh tu avais donc une Gibson Les Paul ou SG Special :-)
    miam miam...
    La Framus c’est une thinline, un genre de ES330 sans poutre, avec vibrato. Ça devrait être assez organique :-)

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par pagnOL Voir le message
    Tout le monde s’en fout, mais bon c’est le topic concerts et matos donc bon. Pendant ce confinement j’ai réparé 6 guitares dont 2 basses, finalement ça a du bon ce temps imposé, finir des trucs au placard depuis des lustres..
    Présentement en train de découper une vieille archtop Framus pour lui fixer des micros P90 et en faire une machine de guerre R&B (au sens noble).
    Bon dimanche !
    Ah les P90 ça sonne pas mal du tout, j'ai eu une Gibson TV yellow avec deux P90, un son rock bien nerveux que j'ai regretté d'avoir vite revendu, mais comme je suis plutôt stratoide compatible de nature...
    Framus c'est pas mal, j'ai eu une ou deux acoustique folk , connaît pas leurs modèles archtop.

    Laisser un commentaire:


  • sixtyniner
    a répondu
    Les décès tragiques et successifs de Duane Allman et Berry Oakley ont définitivement infuencé la destinée du groupe. Quand on voit le talent affiché à 20 ans à peine on peut imaginer ce qu'il serait advenu d'une telle force de frappe. Le destin est parfois cruel et il peut nous priver de moments privilégiés. Quoiqu'il en soit il reste une œuvre exceptionnelle et c'est un plaisir a chaque fois renouvelé que de l'écouter.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par sixtyniner Voir le message
    https://www.youtube.com/watch?v=yJ9twEldw_M petit retour aux sources...best rock band ever
    Très bon choix. La meilleure période du band' pour ma part

    Laisser un commentaire:


  • sixtyniner
    a répondu
    https://www.youtube.com/watch?v=yJ9twEldw_M petit retour aux sources...best rock band ever

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par pagnOL Voir le message

    Moi non plus, j’etais bien trop jeune..
    Grande classe pour le CBGB, tu as traîné tes guêtres à NY pendant un moment ?
    Le concert de Thunders à Lyon, c’est carrément une légende dans le petit milieu. C’était au West Side, en novembre 84. Le mythe dit qu’il était programmé 2 soirs. Le premier, tellement défoncé et à la rue qu’il a pas pu assurer le show, joué 20 minutes. Le lendemain, il avait dû trouver ce dont il avait besoin, et son set est carrément bien, enfin, plutôt d’aplomb on va dire. Les bandes sont excellentes, une repique de console, stereo, intelligible, impecc.
    J’avais dû remonter toute une série de contacts pour les chopper...ça a fuité un peu sur le net, elles sont connues..
    Aaah toute une époque en effet...
    J'ai habité Montréal pendant une dizaine d'années. À une période, j'allais souvent à NY pour suivre la scène musicale newyorkaise. J'en garde de grands souvenirs mais c'était une autre ambiance, une autre époque où tout était permis. La créativité musicale était dense. Aujourd'hui, c'est beaucoup plus aseptisé.

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message

    Je n'ai jamais eu l'occasion de le voir en show. C'est l'un de mes grands regrets.
    Par contre j'ai squatté le CBGB à une période de ma vie. On sentait vraiment que l'endroit était habité par le mouvement punk-rock de la fin des seventies.
    Moi non plus, j’etais bien trop jeune..
    Grande classe pour le CBGB, tu as traîné tes guêtres à NY pendant un moment ?
    Le concert de Thunders à Lyon, c’est carrément une légende dans le petit milieu. C’était au West Side, en novembre 84. Le mythe dit qu’il était programmé 2 soirs. Le premier, tellement défoncé et à la rue qu’il a pas pu assurer le show, joué 20 minutes. Le lendemain, il avait dû trouver ce dont il avait besoin, et son set est carrément bien, enfin, plutôt d’aplomb on va dire. Les bandes sont excellentes, une repique de console, stereo, intelligible, impecc.
    J’avais dû remonter toute une série de contacts pour les chopper...ça a fuité un peu sur le net, elles sont connues..
    Aaah toute une époque en effet...

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par pagnOL Voir le message
    Héhé. Excellent ce podcast. J’aurais pu l’écrire ;-)
    j’ai des bandes pirates de Thunders en concert à Lyon quelque part sur une K7..
    Je n'ai jamais eu l'occasion de le voir en show. C'est l'un de mes grands regrets.
    Par contre j'ai squatté le CBGB à une période de ma vie. On sentait vraiment que l'endroit était habité par le mouvement punk-rock de la fin des seventies.

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Héhé. Excellent ce podcast. J’aurais pu l’écrire ;-)
    j’ai des bandes pirates de Thunders en concert à Lyon quelque part sur une K7..

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Ah, tu me renvois à une sacré époque ...

    J'imagine que tu as lu Please Kill me, un must en matière de rock underground new-yorkais ... Il y a de nombreuses histoires et références à Johnny Thunders.



    Sinon, je te conseille ce podcast très sympa intitulé Johnny Thunders & le punk New-yorkais.

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Allez hop, sur la platoche avec mon Rully qui me chauffe sévère le sang :

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Tout le monde s’en fout, mais bon c’est le topic concerts et matos donc bon. Pendant ce confinement j’ai réparé 6 guitares dont 2 basses, finalement ça a du bon ce temps imposé, finir des trucs au placard depuis des lustres..
    Présentement en train de découper une vieille archtop Framus pour lui fixer des micros P90 et en faire une machine de guerre R&B (au sens noble).
    Bon dimanche !

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Creeping Death ... un de mes titres préférés de Metallica

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Le Grand Confinement - On s'met minable
    Une version surprenante de Don't stop me now de Queen avec un étonnant chanteur

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Rory Gallagher excellent, il y a peu j'écoutais quelques titres comme au bon vieux temps, je doit avoir pratiquement toute sa discographie en vinyle.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu


    Statue de l'immense guitariste irlandais Rory Gallagher dans sa ville natale de Ballyshannon.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Quand Chuck Berry met Keith Richards à l'amende ... Rare !

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message

    La double grosse caisse en triolet de double croche sur les refrains et le pont
    Immonde. J’ai failli tout rendre.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Le cultissime morceau "Take on me" de A-ah avec une partie de batterie death metal. Pas mal ...

    La double grosse caisse en triolet de double croche sur les refrains et le pont

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Je post ce sujet ici pour plus de visibilité pour les personnes éventuellement concernés:

    https://webcache.googleusercontent.c...&ct=clnk&gl=fr

    En gros neutralisation des périodes confinées pour les intermittents avec maintient des droits, cette saison risque d'être trééééés compliquée.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Le cultissime morceau "Take on me" de A-ah avec une partie de batterie death metal. Pas mal ...

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Le Hellfest recalé par sa compagnie d'assurance ....

    Message de la direction du Hellfest :

    Consciente des enjeux et de sa responsabilité, l’association Hellfest Productions avait pourtant pris le soin de contracter une assurance de type « tout sauf » avec la compagnie susnommée ALBINGIA, société française d’assurance ayant son siège à Levallois Perret, et ce pour la modique somme de 175 000 €, correspondant au montant de la prime du contrat censé nous couvrir de potentiels risques menant à une annulation. Ce même contrat d’assurance stipule clairement que seront prises en charge les pertes pécuniaires dues à d’éventuelles pandémies à condition que le contrat ait été signé avant l’apparition et la reconnaissance de cette pandémie par les autorités françaises ou par l’OMS. Notre contrat a été signé le 17 décembre 2019, soit avant l’apparition officielle du virus en Chine.

    Seulement voilà, notre chère compagnie d’assurance démontre à qui en doutait encore, qu’il est plus facile de payer des primes de contrat plutôt que d’obtenir réparation pour des préjudices censés être couverts : ALBINGIA nous a adressé une fin de non-recevoir sous prétexte que ce « type » de pandémie ne rentrait pas dans les termes de notre police d’assurance.

    Nous contestons évidemment cette lecture et cette prise de position. Pour ALBINGIA la solidarité c’est pour les autres, quitte à mettre en péril économiquement leurs assurés. Leur raisonnement est simple, prendre nos cotisations pour une assurance annulation : OUI, nous indemniser : JAMAIS. Pour ce faire, il suffit de jouer sur les mots et imaginer des interprétations pour entamer un procès qui durera des années. Années pendant lesquelles ALBINGIA gardera bien au chaud les sommes qu’elle nous doit. Une attitude que nous dénonçons aujourd’hui publiquement afin de faire la lumière sur ces pratiques que nous trouvons honteuses, surtout par les temps qui courent.

    La solidarité et le respect de leurs engagements devraient être au centre des préoccupations des assureurs.

    Bref, en attendant le début de cette longue procédure, deux mots nous viennent à destination de cette compagnie d’assurance censée être spécialisée dans les domaines de l’évènementiel et de l’audiovisuel : FUCK YOU!
    Dernière modification par Torpedo, 10/04/2020, 06h12.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Le Hellfest 2020 est officiellement annulé

    Le Hellfest devait fêter son 15e anniversaire du 19 au 21 juin à Clisson (Loire-Atlantique). Comme chaque année, le festival de Metal et de Rock affichait complet avec 180 000 spectateurs sur trois jours, ce qui en fait le 3e rassemblement musical hexagonal en affluence après l’Interceltique de Lorient et les Vieilles Charrues et le plus gros budget (24 millions d’euros). Mais le coronavirus est venu gâcher la fête. Le fondateur et directeur du festival, Ben Barbaud, annonce qu’il n’y aura pas de Hellfest en 2020 et qu’il est reporté du 18 au 20 juin 2021

    Pour rappel, il y a quelques jours, Ben Barbaud a réalisé une entrevue avec Ouest France. Lorsque l’interviewer lui a demandé si le Hellfest 2020 allait être annulé, il a répondu :

    C’est très probable, mais on ne peut pas le dire officiellement. Qui peut imaginer qu’on autorise en juin et juillet des festivals réunissant 60 000 personnes, dont 20 % d’étrangers dans notre cas, tous collés les uns aux autres, alors qu’on sait qu’il y aura sans doute quelques cas de Covid-19 à droite à gauche ? Les festivaliers ne comprennent pas pourquoi on n’annonce pas l’annulation. Mais on ne peut rien faire.

    Par la suite, l’interviewer lui a demandé de préciser les raisons pour lesquelles il ne pouvait rien faire :

    On attend que le gouvernement décide, comme c’est probable, de prolonger le confinement et l’interdiction de rassemblement, au-delà du 15 avril. Ça nous permettra de faire marcher la clause de force majeure prévue dans nos contrats avec les artistes. Dès lors, on ne pourra plus, matériellement, monter le festival en temps et en heure pour les dates prévues (19 au 21 juin). Ça permettra de justifier l’annulation. Mais si demain, je prends seul la décision, on pourra me reprocher d’avoir annulé de façon unilatérale, et donc il faudra payer. Donc il faut que l’État se positionne pour arrêter cette hémorragie. Malgré nos innombrables relances au ministère de la culture, on n’a même pas reçu un put… d’appel ni un put… de mail. Même pas un coup de téléphone ! Rien. C’est une honte. Plus les jours passent, plus on perd de l’argent

    Quant aux dégâts financiers, Ben a déclaré :

    On est déjà à plus de 2 millions d’euros de pertes sèches. On a un an de salaires payés pour un festival qui n’aura sans doute pas lieu. Tous les investissements sur le site, qui ont fait l’objet d’emprunts bancaires cette année, s’ajoutent aussi aux pertes. La crise du coronavirus pour les organisateurs de festival, c’est l’équivalent d’un an de boulot, pas quelques mois. Mais il est hors de question que je me sépare d’un seul salarié. Donc on assumera.

    Ensuite, Ben Barbaud a révélé que le Hellfest prévoyait de reporter le festival à l’année prochaine :

    On veut proposer à ceux qui ont leur billet 2020 de le garder pour 2021. On a la chance d’afficher complet depuis longtemps. Les billets du Hellfest sont précieux et on va miser sur la fidélité du public. On espère qu’il n’y aura pas beaucoup de demandes de remboursement, ce qui nous permettra de conserver de la trésorerie et de passer l’orage. Les banques vont aussi jouer leur rôle, je suis confiant



    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Photos prises avec un différentiel de 43 ans. La première est la photo de la pochette centrale de l'album Alive de KISS lors du show de Detroit.
    Les deux protagonistes ont voulu reproduire la même chose à l'occasion de la tournée d'adieu du groupe. Sympa


    Laisser un commentaire:

Chargement...
X