Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pop/Rock/Indép/Metal/Punk (concerts, matos, etc...)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tioneb 26
    a répondu
    Motivé. :fier:

    Ça renvoi un côté "désespéré", il faut bien l'avouer. :grn:

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Bon, tous ces commentaires m'ont conduit à sortir mes archives. On va dire qu'en plus de la perte d'audition, j'ai aussi une perte de mémoire car en regardant mes tickets de concerts, j'ai occulté certains shows mémorables.

    Alors, je ne recommencerai pas mon Top 5 mais juste rajouter quelques show additionnels qui ont également beaucoup compté pour moi, notamment un, celui de KORN (Mai 2000 - Palais des Sports de Lyon)

    Mais comment j'ai oublié ce show alors que c'est peut-être celui que je devrai obligatoirement placer en tête ? :crazy: Je vous rassure, ce n'était absolument pas pour la zique mais parce que j'ai passé mon temps à chercher ma future femme. :rolleye:

    Hé oui, un de mes potes, qui tenait un bar, voulait absolument me caser avec une superbe asiatique, qui selon lui, serait idéale pour moi, compte tenu de nos goûts respectifs. Du coup, il me la décrit et me dit : " En plus, elle adore le rock, je sais qu'elle va voir Korn " Houlà, ça m'intéresse !!!! J'ai sauté immédiatement sur l'occasion, pris mon billet et passé toute la soirée à me balader dans les travées du Palais pour repérer une asiat'. Quand j'y repense maintenant :mdr:

    Je suis rentré bredouille, déçu, sans avoir vraiment prêté attention au groupe. Le lendemain, je retourne, tout piteux, voir mon pote lui compter ma mésaventure. Compatîssant, il me dit : " Attends, je l'appelle et je t'organise un rencard ". On s'est enfin vu quelques jours plus tard dans son bar et quand elle a su que je l'ai cherché toute la soirée, elle a trouvé ça "Mignon tout plein " :rolleye:

    "Mais t'étais où ? " Elle me répond qu'elle était tout en haut au troisième étage en train de spliffer avec sa bande de potes et qu'elle n'a pas vu grand chose du show. Autant dire qu'on était fait l'un pour l'autre :grn: Et ça va faire 17 ans qu'on est ensemble, avec deux gones...

    Après relecture, je me demande si c'est le topic approprié ou celui des amoureux en détresse :grn:
    La suite pour plus tard ...
    Dernière modification par Torpedo, 12/01/2017, 20h47.

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message
    Torpedo je pensais que tu étais plus jeune, genre 40-45 ans maxi!
    Idem. Pour tout dire, je l'ai même soupçonné à un moment d'être un mec avec qui je frayais à l'école, fan d'ACDC du haut de ses 10 ans ^^

    Envoyé par Tioneb 26 Voir le message
    Un beau cadeau pour ton demi-siècle qui s'en vient.
    Et bim. :grn:
    Mais clairement il y a matière à écrire un petit bouquin sur tous ces savoureux souvenirs de concerts, notamment ceux sur la région.

    Laisser un commentaire:


  • Tioneb 26
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Pas un souvenir impérissable. C'était en 1981 au Palais des Sports si ma mémoire est bonne. J'étais jeune (14 ans) et complètement insouciant. Ce qui signifie qu'avec ma bande de potes, on se foutait des clivages musicaux et on a pas pris en compte le fait que The Clash rameutait plusieurs types de publics.

    Du coup, sur le chemin, on s'est fait agressé par une bande de skins. Vu qu'on était très jeunes, peu nombreux (4) et accoutrés hard (cheveux longs, full patch aux couleurs de groupes tel AC/DC, Rose Tattoo, Trust & Cie), ces connards nous ont mis une volée.

    Ils étaient en surnombre (9 je crois) et plus âgés que nous. Du coup, on s'est mangé quelques coups. Malgré cet incident qui nous a refroidi, on a quand même décidé d'aller au show, mais on était pas dans les meilleurs conditions psychologiques pour l'apprécier.

    En plus, l'atmosphère de ce show était très spécial. Public très hétéroclite composé de punks, skins, mods, rockers, ...
    Pas mal de bastons, ici et là (On avait enlevé nos vestes patchés pour éviter de se faire repérer, bien que nos cheveux longs à l'époque ne laissaient pas de doutes sur nos goûts musicaux ...).

    Et surtout on a évité la fosse car c'était un pogo général, très violent. Des mecs se projetaient sur les autres à coup de rangers en avant, ce qui créait des mouvements de foule très dangereux. On est resté dans les travées, un oeil sur la scène (ou les membres du groupe étaient assez statiques) et un oeil sur la fosse (où le spectacle était aussi présent en raison des mouvements de foule).

    En plus le son était bien pourri, mais bon ça c'est le Palais des Sports, qui, comme son nom l'indique, n'est pas fait pour des concerts. D'ailleurs, je n'ai jamais vu un bon show dans cette salle en raison de l'acoustique (Marillion à un degré moindre peut-être, mais je dis ça surtout parce que leur public est composé de fans fidèles et chaleureux qui chantaient par coeur toutes les paroles).

    Le seul autre concert où j'ai bien flippé au niveau public, c'était Motorhead à la Bourse du travail. Parce qu'à l'époque ce band' rameutait également des publics divers et variés (punks notamment). Mais surtout parce qu'à cette époque (1983-84 de mémoire), une bande de motards, les Prophètes de Satan, sévissaient sur Lyon et foutaient le bordel à tous les shows.

    Ils étaient en nombre et tout était prétexte pour déclencher une bagarre avec qui que ce soit. Du coup, ça s'est battu tout le long du show, un peu partout dans la salle. Salle ambiance, sans compter un son assourdissant. J'ai mis une bonne semaine pour m'en remettre.

    Mais bon, à l'époque, on ne mettait pas des BAB (Bouchons Anti Bruit), C'était le fameux adage de Ted Nugent qui primait : "Si c'est trop fort, c'est que t'es trop vieux". Et du coup, j'en ai pris plein les oreilles pendant une bonne quinzaine d'année ce qui me conduit aujourd'hui à être partiellement sourd d'une oreille. Le prix à payer pour tous ces grands moments de show ...

    Le show le plus fort auquel j'ai assisté étant sans conteste Manowar au Truck (Vénissieux) où on dû sortir de la salle car le plafond commençait à tomber à certains endroits. Mais là, c'était n'importe quoi au niveau sonore.

    J'avais d'ailleurs raconté que mon dernier show, Airbourne au Radiant (y' 2 ans, pas récemment) était le premier show de ma vie où j'ai mis des BAB. Et j'avais bien fait au vu du nombre de Marshall sur la scène ... :crazy:

    Je m'égare, je m'égare :grn: Tout ça pour dire que parfois, un NOM, ce n'est pas l'assurance d'un grand show. Cela dépend des conditions d'ensemble.
    Définitivement, va falloir se pencher sur un "Carnet de Concerts".
    Un beau cadeau pour ton demi-siècle qui s'en vient.

    Laisser un commentaire:


  • Tioneb 26
    a répondu
    Envoyé par Laulo1 Voir le message
    Pour les Red Hot j'y étais et c'est vrai que c'étais de la folie cette chaleur de fou :crazy: .
    C'était pas un concert c'était un combat.

    Envoyé par Laulo1 Voir le message
    Les Ogres de Barbaques qui jouaient en se baladant dans la fosse :fier:
    Ah oui, exact, j'avais zappé ce détail. :fier:

    Envoyé par Laulo1 Voir le message
    Pour Iggy Pop.
    Déjà au moment des balances effectuées l'après-midi, j'étais avec mon père dans son jardin potager situé à Sainte-Colombe (en face de Vienne et de l'autre coté du Rhône)
    Je suis un enfant de l'avenue Nivaggioli. ;)
    J'y ai vécu de 0 à 10 ans.

    Envoyé par Laulo1 Voir le message
    Et Dyonisos en première partie avait déjà bien chauffé le public et la différence de volume avec Iggy Pop ensuite était très très flagrante. :-)
    Oui oui oui !! Tu viens de me rappeler ce détail !! Le contraste avait d'ailleurs bien aidé à sur-motiver le public, d'ores et déjà conquis dès les 1ères notes.

    Bon, la question que je me pose, forcément : C'était pas toi ce gars discret... mais fort sympathique ? :grn:

    ---
    En tout cas c'est cool d'avoir 3 shows mémorables en commun ! :fier:
    On attend maintenant ton TOP 5, et si d'autres veulent se lancer. :oui:

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message
    Torpedo je pensais que tu étais plus jeune, genre 40-45 ans maxi!

    Sinon tu as vu les Clash?! Raconte!
    Pas un souvenir impérissable. C'était en 1981 au Palais des Sports si ma mémoire est bonne. J'étais jeune (14 ans) et complètement insouciant. Ce qui signifie qu'avec ma bande de potes, on se foutait des clivages musicaux et on a pas pris en compte le fait que The Clash rameutait plusieurs types de publics.

    Du coup, sur le chemin, on s'est fait agressé par une bande de skins. Vu qu'on était très jeunes, peu nombreux (4) et accoutrés hard (cheveux longs, full patch aux couleurs de groupes tel AC/DC, Rose Tattoo, Trust & Cie), ces connards nous ont mis une volée.

    Ils étaient en surnombre (9 je crois) et plus âgés que nous. Du coup, on s'est mangé quelques coups. Malgré cet incident qui nous a refroidi, on a quand même décidé d'aller au show, mais on était pas dans les meilleurs conditions psychologiques pour l'apprécier.

    En plus, l'atmosphère de ce show était très spécial. Public très hétéroclite composé de punks, skins, mods, rockers, ...
    Pas mal de bastons, ici et là (On avait enlevé nos vestes patchés pour éviter de se faire repérer, bien que nos cheveux longs à l'époque ne laissaient pas de doutes sur nos goûts musicaux ...).

    Et surtout on a évité la fosse car c'était un pogo général, très violent. Des mecs se projetaient sur les autres à coup de rangers en avant, ce qui créait des mouvements de foule très dangereux. On est resté dans les travées, un oeil sur la scène (ou les membres du groupe étaient assez statiques) et un oeil sur la fosse (où le spectacle était aussi présent en raison des mouvements de foule).

    En plus le son était bien pourri, mais bon ça c'est le Palais des Sports, qui, comme son nom l'indique, n'est pas fait pour des concerts. D'ailleurs, je n'ai jamais vu un bon show dans cette salle en raison de l'acoustique (Marillion à un degré moindre peut-être, mais je dis ça surtout parce que leur public est composé de fans fidèles et chaleureux qui chantaient par coeur toutes les paroles).

    Le seul autre concert où j'ai bien flippé au niveau public, c'était Motorhead à la Bourse du travail. Parce qu'à l'époque ce band' rameutait également des publics divers et variés (punks notamment). Mais surtout parce qu'à cette époque (1983-84 de mémoire), une bande de motards, les Prophètes de Satan, sévissaient sur Lyon et foutaient le bordel à tous les shows.

    Ils étaient en nombre et tout était prétexte pour déclencher une bagarre avec qui que ce soit. Du coup, ça s'est battu tout le long du show, un peu partout dans la salle. Salle ambiance, sans compter un son assourdissant. J'ai mis une bonne semaine pour m'en remettre.

    Mais bon, à l'époque, on ne mettait pas des BAB (Bouchons Anti Bruit), C'était le fameux adage de Ted Nugent qui primait : "Si c'est trop fort, c'est que t'es trop vieux". Et du coup, j'en ai pris plein les oreilles pendant une bonne quinzaine d'année ce qui me conduit aujourd'hui à être partiellement sourd d'une oreille. Le prix à payer pour tous ces grands moments de show ...

    Le show le plus fort auquel j'ai assisté étant sans conteste Manowar au Truck (Vénissieux) où on dû sortir de la salle car le plafond commençait à tomber à certains endroits. Mais là, c'était n'importe quoi au niveau sonore.

    J'avais d'ailleurs raconté que mon dernier show, Airbourne au Radiant (y' 2 ans, pas récemment) était le premier show de ma vie où j'ai mis des BAB. Et j'avais bien fait au vu du nombre de Marshall sur la scène ... :crazy:

    Je m'égare, je m'égare :grn: Tout ça pour dire que parfois, un NOM, ce n'est pas l'assurance d'un grand show. Cela dépend des conditions d'ensemble.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Torpedo je pensais que tu étais plus jeune, genre 40-45 ans maxi!

    Sinon tu as vu les Clash?! Raconte!

    Laisser un commentaire:


  • Laulo1
    a répondu
    Envoyé par Tioneb 26 Voir le message
    5/ Red Hot Chili Pepper / Halle Tony Garnier - 20 juin 2002

    Quel inconfort.
    Super bien placé au prix de nombreux efforts, 3 ou 4ème rang centre face à la scène, j'pourrais presque compter les poils du gros chibre à Fléa, nu comme souvent.
    Les titres s'enchaînent autant que les évacuations de personnes sujettes à des malaises.
    Les videurs près de la scène sont occupés comme pas permis à sortir des gens de la fosse et à asperger d'eau les premiers rangs. Moi, la gorge complètement desséché alors que je suis en sueur des pieds à la tête à cause de la compression d'une densité humaine intolérable : Il me faut presque 30 secondes pour libérer mon bras et venir me gratter la tempe.
    Un combat de 2 heures, dans une boîte de sardine où même de l'eau croupie serait bue goulûment.
    J'ai abandonné à 20 minutes de la fin, faisant signe aux musclés de me sortir de là. Ce qui est con c'est que mon short baggy n'avait pas de ceinture et que j'ai eu toute la misère du monde à pas offrir mon trou d'cul dans la face de 14000 personnes. :joue:

    Ai pu assisté depuis le fond de la salle aux rappels dont une superbe reprise de "Search & Destroy" des Stooges.
    Ai fini en caleçon pour rejoindre ma voiture dans les alentours de la Halle, mes fringues étant autant trempés que si j'étais tombé dans le puits.

    4/ Les Têtes Raides / Théâtre Antique de Vienne - Festival Côte du Rock 21 juillet 2004

    En compagnie des Ogres de Barbaque, la fanfare du Belgistan, La Rudasalska et de Babylon Circus, c'est une sacrée programmation menée de main de maître par Les Têtes Raides que je ne connaissais que très peu et qui vont me mettre une claque.
    La simplicité des effets scéniques est d'une efficacité redoutable (mention à l'abat jour sur "Ginette" qui donne un effet d'enfer dans ce théâtre antique).
    Public divers qui va se rallier en totalité à la cause du groupe phare de la soirée.
    Le théâtre Antique de Vienne est magique au coucher du soleil alors que scintillent les lumières de la scène.
    Une magnifique soirée d'été en plein air, en musique.

    3/ Iggy Pop / Théâtre antique de Vienne - 23 juillet 2002

    Le concert le plus confortable auquel j'ai pu assister.
    Une facilité / aisance incroyable pour se balader des gradins à la périphérie de la fosse, puis aucun problème pour participer aux pogos ni pour s’agglutiner aux barrières. Comme en possession d'un Pass FrontStage.
    Iggy a dominé la nuit Rhône-Alpine ce soir là.
    Une bête. Un Iguane.

    Un concert où je suis allé tout seul, mais juste avant l'entame je tombe sur un dude que je connaissais de vue, le gars discret dont personne ne parle et qui a ce côté "trop bon trop con".
    Alors que tout le monde slammait, on se regarde et on se dit "Allez, on le fait". Slammer sur la musique d'Iggy, put1, le trip total. Il veut commencer et demande mon aide. On rameute quelques gars autour et hop ! On le hisse, il part en slam, il me lance un regard ravi et disparaît soudainement.
    Je le cherche.
    Il réapparait, grimaçant en se redressant et se frotte l'arrière du crâne. Une bosse de taré.
    Je ne slammerais pas ce soir, coupé dans l'envie. :grn:

    Dyonisos était en 1ère partie, le chanteur a bluffé tout le monde en entamant au milieu d'une chanson calme le riff de "Smells Like Teen Spirit".
    Ensuite, sur la chanson "Coccinelle", le chanteur Matthias effectue un Slam depuis la scène jusqu'à la régie son.
    C'est un rituel du groupe. Tout le monde pousse et a les mains tendus au ciel.
    Le hasard veut qu'il me passe juste au dessus de la tête. J'essaye de tirer sur sa godasse, comme ça, juste pour voir. Solidement noués, les lacets.
    J'me tourne vers le gars discret pour lui confier que ses godasses sont vissées à ses pieds. Lui, hilare, s'exclame : "J'lui ai touché les couilles !"

    Pour les Red Hot j'y étais et c'est vrai que c'étais de la folie cette chaleur de fou :crazy: . Les organisateurs nous jetait des bouteilles d'eau, nous lançais de l'eau dessus, on voyait des gens évacués, les chiottes étaient plein ou tout le monde restait la tete sous l'eau :D
    En partant c'est comme si on était tous sortie d'une piscine tellement on était trempé...

    Les Cotes du Rock avec les Tetes Raides entre autres cette année là c'est vrai que c'étais une des plus belles de ce festival maintenant disparu :-(
    Les Ogres de Barbaques qui jouaient en se baladant dans la fosse :fier:
    Babylon Circus qui ont bien mis le feu au théâtre antique.
    Et la belle osmose entre les Tetes Raides et le public.

    Pour Iggy Pop.
    Déjà au moment des balances effectuées l'après-midi, j'étais avec mon père dans son jardin potager situé à Sainte-Colombe (en face de Vienne et de l'autre coté du Rhône) et on entendais le son monstrueux venant du théâtre antique.
    Je me suis dit que le soir même au concert j'en aurait plein les oreilles et ça a pas loupé. :crazy::crazy:
    Mon père n'avait jamais entendu le son lors des balances aussi fort.
    Et les jours qui ont suivi, ma famille et amis vivant à Vienne ont tous entendu le concert de chez eux comme si ils y étaient.:D

    Et Dyonisos en première partie avait déjà bien chauffé le public et la différence de volume avec Iggy Pop ensuite était très très flagrante. :-)

    Laisser un commentaire:


  • Laulo1
    a répondu
    Torpedo : Juste HALLUCINANT :crazy::crazy::lov::lov: ton top 5 et tous les autres que tu listes.
    Je ne m'en remet toujours pas :D

    C'est la que je me dit que j'ai finalement quasiment rien fait et rien vu. :-)

    Et ton anecdote est superbe. :fier:

    Laisser un commentaire:


  • Tioneb 26
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message

    Mais je suis surpris que ton mentor Damien Saez ne soit pas aussi bien classé :p
    Ce TOP5 ne sera définitif que sur mon lit de mort. ;)
    Et justement, il tourne cette année. :)

    Sinon, oui, géniale anecdote avec Anthrax!
    (Par contre leur musique ne vient absolument pas me chercher)

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par mon-olympique Voir le message
    Magnifique anecdote :fier::mdr:
    Sur le coup, ça fait très crétin, limite Waynes World...:grn: Le pire c'est que j'avais un album d'Anthrax "Spreading The Disease" mais franchement je ne l'avais pas du tout reconnu :o

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Tioneb 26 Voir le message
    T'as de la matière pour écrire un beau et solide "Carnet de concerts"...
    Ah ça c'est quelque chose que j'ai en tête depuis longtemps mais que je remets - comme d'habitude - au lendemain, faute de temps, d'inspiration et puis un peu de fainéantise, il faut l'avouer ...:o

    À noter que pour tes concerts préférés, ma femme était également à Vienne pour Iggy Pop. Elle m'a souvent parlé de Dyonysos qui a fait le show avec le passage très remarqué du chanteur marchant au-dessus de la foule. Ca l'a marqué...

    Mais je suis surpris que ton mentor Damien Saez ne soit pas aussi bien classé :p

    Sinon, est-ce que je peux refaire mon Top 5 ? :joue: :grn: Je vais faire mon chieur mais - honte à moi - j'ai oublié le fabuleux concert de 3h de Zappa Play Zappa à Montréal où Dweezil Zappa a mis le feu au Métropolis. Ca groovait sec ! Et avec, en plus, une belle apparition de Steve Vai vers la fin :lov:

    Le pire c'est que je n'ai toujours pas regardé ma pile de ticket de shows. Je suis certain d'avoir oublier quelques perles. Ben tiens, rien qu'en relisant d'autres posts : un super show de Pearl Jam à Montreal à la bonne époque (1992 - Album Ten) et aussi Foo Fighters à l'auditorium de Verdun. Pfff... trop dur ce classement :non:

    Laisser un commentaire:


  • mon-olympique
    a répondu
    Magnifique anecdote :fier::mdr:

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par mon-olympique Voir le message
    Pas mal Torpedo tout ça :)

    sympa à lire ! je retiens deux moments où j'aurais voulu être (Metallica 87 à Londres, et Nirvana en 91, mais bon j'avais 10 et 14 ans, pas facile lol)


    Perso, impossible de faire une liste, faudrait vraiment que je me remette sur mes billets aussi, on verra si je prends le temps, bon rien qu'en 2016, j'ai fait une quarantaine de concerts...

    Sinon juste deux moments mémorables pour ma part, c'est voir METALLICA, mon groupe préféré, en étant sur la scène à Milan et Reading à quelques mois d'intervalles en 2015...

    Puisque tu parles d'un regret avec Bon Scott, avoir été trop jeune pour voir Cliff Burton (parti bcp trop tôt)

    Ce show de Metallica au Club 101 était savoureux à plus d'un titre. D'abord parce que je l'ai découvert par hasard en voyant une grosse file de metalleux devant le Club. Je ressortais tout juste du Marquee où je venais d'assister à la prestation des Quireboys et je demande à un mec quel est le band' en question.

    Il me répond : Damage Inc avec un grand sourire. Du coup tout s'éclaire, Metallica était à l'affiche des Monsters Of Rock à Doninghton quelques jours plus tard (avec Wasp, Cinderella, Anthrax, Dio et Bon Jovi). C'était d'ailleurs la raison de mon voyage en Angleterre.

    Bref, je réussi à rentrer en soudoyant le portier et à l'intérieur de ce petit Club, les mecs de Metallica jouaient des reprises. Je m'installe près du comptoir et demande à un mec à côté de moi quel est le titre de la reprise car je ne la reconnais pas. Il me répond que c'est un titre d'un groupe punk...

    On commence à discuter car mon agent frenchy l'intrigue. Je lui paie une pinte, on parle vite fait des groupes et je lui dit que je vais à Doninghton. Il me répond : Moi également avec un gros sourire. Et il me pose la question ? Pour quel(s) groupe(s) ? Metallica of course, je réponds. Et toi ? Anthrax ! Et là il commence à se marrer franchement et je me demande pourquoi :dt:

    A ce moment là, James Hetfield hurle : "Scott ? Where are u motherfucker ?" Et le mec à côté, me regarde et me tend sa pinte en rigolant en me disant : "Garde-là moi, je reviens" Je le regarde ahuri monter sur la scène et taper le boeuf avec Metallica, mes deux pintes à la main.

    C'était Scott Ian, le gratteux d'Anthrax, que je n'avais pas reconnu (il avait les cheveux longs à l'époque, tout comme moi, mais ça, c'était avant). :mdr:

    Bon, il est pas revenu, happé par ses potes des Mets, mais je garde un bon souvenir de cette anedocte

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par RATM69 Voir le message
    J'aurais parié que t'aurais mis ta période 80's en tête avec ACDC notament. Voir Nirvana (même crados et bien grunge) en 91, le rêve... J'imagine en plus que tu nous a mis un tout petit échantillon de tes expériences... pff le pied que t'as du prendre.
    Généralement,les premiers concerts vus ne sont pas forcément les meilleurs car on est pas assez critique. On recherche avant tout l'ambiance, la défoule, l'énergie mais on prend moins de plaisir et de recul dans l'écoute et la performance des musiciens.

    C'est pour ça que mes premières années de concert ne sont pas impérissables. Elles étaient en plus axées davantage sur des groupes de hard/métal (Def Leppard, Motley Crue, Dio, Scorpions, Manowar, ...) et du coup on est moins objectif.

    Après il y a eu plein d'expériences avec des groupes mythiques qui m'ont déçu (Clash, Rolling Stones, ...) pour pleins de raisons, pas forcément musicales. Tu peux assister à un très bon show mais d'autres paramètres (Foule, baston, sono, attente, ...) peuvent te gâcher ton impression générale.

    Sinon, après réflexions, peut-être que je ferai rentrer dans mon Top 5 le fabuleux concert du guitariste Gary Moore, vu en 1985 à la Bourse du Travail. Une grosse claque ! Idem pour Morcheeba que j'ai vu au début des années 2000 dans un concert intimiste, lors de leur tournée d'adieu avec leur chanteuse d'origine.

    Laisser un commentaire:


  • Tioneb 26
    a répondu
    5/ Red Hot Chili Pepper / Halle Tony Garnier - 20 juin 2002

    Quel inconfort.
    Super bien placé au prix de nombreux efforts, 3 ou 4ème rang centre face à la scène, j'pourrais presque compter les poils du gros chibre à Fléa, nu comme souvent.
    Les titres s'enchaînent autant que les évacuations de personnes sujettes à des malaises.
    Les videurs près de la scène sont occupés comme pas permis à sortir des gens de la fosse et à asperger d'eau les premiers rangs. Moi, la gorge complètement desséché alors que je suis en sueur des pieds à la tête à cause de la compression d'une densité humaine intolérable : Il me faut presque 30 secondes pour libérer mon bras et venir me gratter la tempe.
    Un combat de 2 heures, dans une boîte de sardine où même de l'eau croupie serait bue goulûment.
    J'ai abandonné à 20 minutes de la fin, faisant signe aux musclés de me sortir de là. Ce qui est con c'est que mon short baggy n'avait pas de ceinture et que j'ai eu toute la misère du monde à pas offrir mon trou d'cul dans la face de 14000 personnes. :joue:

    Ai pu assisté depuis le fond de la salle aux rappels dont une superbe reprise de "Search & Destroy" des Stooges.
    Ai fini en caleçon pour rejoindre ma voiture dans les alentours de la Halle, mes fringues étant autant trempés que si j'étais tombé dans le puits.

    4/ Les Têtes Raides / Théâtre Antique de Vienne - Festival Côte du Rock 21 juillet 2004

    En compagnie des Ogres de Barbaque, la fanfare du Belgistan, La Rudasalska et de Babylon Circus, c'est une sacrée programmation menée de main de maître par Les Têtes Raides que je ne connaissais que très peu et qui vont me mettre une claque.
    La simplicité des effets scéniques est d'une efficacité redoutable (mention à l'abat jour sur "Ginette" qui donne un effet d'enfer dans ce théâtre antique).
    Public divers qui va se rallier en totalité à la cause du groupe phare de la soirée.
    Le théâtre Antique de Vienne est magique au coucher du soleil alors que scintillent les lumières de la scène.
    Une magnifique soirée d'été en plein air, en musique.

    3/ Iggy Pop / Théâtre antique de Vienne - 23 juillet 2002

    Le concert le plus confortable auquel j'ai pu assister.
    Une facilité / aisance incroyable pour se balader des gradins à la périphérie de la fosse, puis aucun problème pour participer aux pogos ni pour s’agglutiner aux barrières. Comme en possession d'un Pass FrontStage.
    Iggy a dominé la nuit Rhône-Alpine ce soir là.
    Une bête. Un Iguane.

    Un concert où je suis allé tout seul, mais juste avant l'entame je tombe sur un dude que je connaissais de vue, le gars discret dont personne ne parle et qui a ce côté "trop bon trop con".
    Alors que tout le monde slammait, on se regarde et on se dit "Allez, on le fait". Slammer sur la musique d'Iggy, put1, le trip total. Il veut commencer et demande mon aide. On rameute quelques gars autour et hop ! On le hisse, il part en slam, il me lance un regard ravi et disparaît soudainement.
    Je le cherche.
    Il réapparait, grimaçant en se redressant et se frotte l'arrière du crâne. Une bosse de taré.
    Je ne slammerais pas ce soir, coupé dans l'envie. :grn:

    Dyonisos était en 1ère partie, le chanteur a bluffé tout le monde en entamant au milieu d'une chanson calme le riff de "Smells Like Teen Spirit".
    Ensuite, sur la chanson "Coccinelle", le chanteur Matthias effectue un Slam depuis la scène jusqu'à la régie son.
    C'est un rituel du groupe. Tout le monde pousse et a les mains tendus au ciel.
    Le hasard veut qu'il me passe juste au dessus de la tête. J'essaye de tirer sur sa godasse, comme ça, juste pour voir. Solidement noués, les lacets.
    J'me tourne vers le gars discret pour lui confier que ses godasses sont vissées à ses pieds. Lui, hilare, s'exclame : "J'lui ai touché les couilles !"

    2 / Tiken Jah Fakoly / Olympia de Montréal - 27 fevrier 2012

    Tiken Jah est un artiste hors pair. Et sa présence sur scène est folle.
    Ce soir là, alors qu'il faisait -25 dehors, il a enflammé la salle.
    Le public en entier était électrisé, de A à Z, tout le monde a dompé en maudit.
    J'me souviens de ce speech qu'il a posé pour dénoncer les flux migratoires qui ne se font que dans un sens, l'union avec le public avait été particulièrement remarquable.
    J'ai d'ailleurs retrouvé le passage, que voici :




    1 / ACDC / Paris Bercy - 01/11/2000

    No contest.
    Apogée de ma vie de fan passionné.
    À peine majeurs, on prend le TGV pour la 1ère fois, on fait la queue, on se retrouve bien placé, l'attente est abominablement longue, puis le groupe se pointe et fait un contre-pied avec "You shook me all night long".

    Horreur totale durant toute la chanson et bien la moitiée de "Stiff Upper Lip", la suivante.
    Ceux de derrière poussent et ceux de devant sont écrasés, et du coup poussent vers l'arrière pour se dégager, créant des mouvements de foule continus d'avant en arrière et inversement, et même de gauche à droite.
    Les pieds ne touchent plus le sol, l'énergie déployée pour seulement tenir debout et ne pas chuter au sol est phénoménale. Tous les visages autour sont crispés par l'effort et la crainte d'une chute qui nous verrait nous faire piétiner.
    Je suis entre mes 2 potes que je tiens à bout de bras pour ne pas que l'on se perdre, emportés par la foule...
    Puis tout revient à la normale et le bonheur commence.
    Jusqu'à "Rock n Roll Ain't Noise Pollution" et ce T-Shirt blanc que j'ai dans la poche... oh wait... j'en ai déjà parlé ici, il me semble... Ce T-shirt que j'ai conservé comme une relique.

    Et j'ai beau avoir cherché ce concert en vidéo pour retrouver ce moment magique, que nenni.
    Sauf qu'aujourd'hui, I got lucky... :lov::lov::lov::lov::lov::lov:




    N'ayant pas mes tickets sous la main, j'ai peur d'en oublier...

    SOAD à la Halle 31 mai 2005, un mort au concert, des pogos d'une violence inouïe.

    Bernard Adamus en 2011 et 2012 aux Francofolies de Montréal. Du pur québecois roots.

    Stevie Wonder en 2009 Place des Arts à Montréal. L'impression que 80% de la ville y était. Tout était bouché de monde.

    Jean Leloup en 2010 au Métropolis. Au porte du Top 5, il avait fait swinguer toute la salle. :fier:

    Tomokawa Kazuki en 2014 à Kyoto. Mon artiste Japonais favori. Intimiste, 100 personnes. Une chaleur étouffante, des chaises, et moi qui m'endort, crevé de bosser de nuit... Shit...

    Gogol Bordello en 2012 au Métropolis. Au porte du Top 5 pour ce groupe musicalement super au point. Surtout que suite à un trouage de la sécurité, on a pu choper nos tampons au poignet sans avoir filés nos billets, du coup on est allés les revendre devant la salle au prix d'achat, et on a tout redonné au bar :grn:

    Saez en 2005 au Transbordeur
    Un concert de folie terminé avec son morceau fétiche "Tu y crois, toi" impressionnant d'interprétation. :shock:
    On entendait les mouches voler pendant que lui crachait ses tripes à la manière d'un adorateur de Brel.
    Dernière modification par Tioneb 26, 10/01/2017, 23h18.

    Laisser un commentaire:


  • mon-olympique
    a répondu
    Pas mal Torpedo tout ça :)

    sympa à lire ! je retiens deux moments où j'aurais voulu être (Metallica 87 à Londres, et Nirvana en 91, mais bon j'avais 10 et 14 ans, pas facile lol)


    Perso, impossible de faire une liste, faudrait vraiment que je me remette sur mes billets aussi, on verra si je prends le temps, bon rien qu'en 2016, j'ai fait une quarantaine de concerts...

    Sinon juste deux moments mémorables pour ma part, c'est voir METALLICA, mon groupe préféré, en étant sur la scène à Milan et Reading à quelques mois d'intervalles en 2015...

    Puisque tu parles d'un regret avec Bon Scott, avoir été trop jeune pour voir Cliff Burton (parti bcp trop tôt)




    ps : début février, direction Copenhague pour les voir :)
    Dernière modification par , 10/01/2017, 23h13.

    Laisser un commentaire:


  • RATM69
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Étant en déplacement, je m’y suis collé juste par les souvenirs et sans regarder mes anciens tickets de shows que j’ai gardé en partie. Ça a son importance car une seule image pourrait influencer mes choix. Mais que ce fût dur de choisir ...

    N°5*: John Cougar Mellencamp – Whenever We Wanted / 1993 Forum de Montréal
    Artiste de la trempe de Bruce Springsteen, mais sous-estimé en Europe, John Mellencamp réussi le tour de force de créer un climat intimiste dans ses shows. Que l’on soit 20 000 ou 200, on a toujours l’impression de se retrouver autour d’un feu de camp avec un conteur qui nous fait voyager. J’ai passé un grand moment, où de simples mots ne pourraient décrire mes sensations. Pourtant, à l’heure où je dois faire les comptes, je pense encore à ce show 25 ans plus tard… c’est dire la performance de cet artiste. Chapeau*! :fier:

    N° 4*: U2 – Achtung Baby Tour / 1992 Stade Olympique de Montréal
    U2 est loin d’être mon groupe préféré mais j’ai adoré cet album où le band’ a osé prendre un gros risque en évoluant sensiblement. Cet album coïncidait avec mon arrivée à Montréal. Le morceau «*One*» jouait dans tous les pubs, soirées et fêtes. C’est fort logiquement que je suis allé les voir, malgré ma réticence d’un show dans un stade de 60 000 places. Et pourtant*… un show parfait tant musical (choix des morceaux, acoustique, solos …) que scénique avec une grosse performance de Bono et surtout une petite scène en plein milieu du stade où, installé juste à côté, j’ai pu les écouter et les voir de très près sur 3 morceaux. :o

    N° 3*: Jimmy Page & Robert Plant / 1995 Halle Tony Garnier de Lyon
    Déjà l’affiche dit tout. Grand fan de Led Zeppelin, je ne pouvais pas ignorer ce show qui réunissait deux de mes idoles de jeunesse. Je n’ai pas été déçu et j’en ai pris plein les oreilles. Son impeccable malgré l’acoustique de la Halle (Une perf de l’ingé-son*!). Les meilleurs morceaux de Led Zep sont passés en revue mais pas seulement. Ces deux-là dégagent vraiment quelque chose sur scène. La grande classe ! :lov:

    N° 2*: Peter Gabriel - Us Tour / 1992 Forum de Montréal
    Pouah*! Quel talent*! Un show MA-GNI-FI-QUE*! Que dis-je GRAN-DIO-SE*! Le grand frisson lorsque la lumière s’éteint, une cabine téléphonique (anglaise) surgit sur la scène par une trappe et Peter Gabriel chante «*Come talk to me*» au téléphone avec des effets visuels d’enfer. Quel artiste*! Le reste est du même acabit pour un show de plus de 2h :lov:

    N°1*: David Lee Roth & Steve Vai - Skycraper Tour / 1998 Zénith de Paris
    LE show ! David Lee Roth restera, pour ma part, comme le meilleur entertainer musical. Une aisance scénique incroyable fait de chants, de voltiges, d’acrobaties, de blagues, de dérision.
    Le début du show est à l’image du personnage*: le mec débarque sur une planche de surf arrimé à deux câbles et il surf au-dessus du public tout en chantant. Il saute sur un ring de boxe, installé en plein milieu de la foule et entame le second morceau en s’échauffant tel un boxeur. Ça a été comme ça pendant 2 h.
    A cela, on rajoute un guitariste virtuose qui joue sur une guitare 3 manches et une paire bassiste-batteur de foux-furieux (les fameux frères Bissonnettes), on a les ingrédients pour un show d’anthologie (payé au marché noir 500 F) :folie:

    Cette liste a été très très difficile car j’ai eu de nombreux autres grands moments. D'ailleurs, je ne sais pas combien de shows j'ai vu dans ma vie. Mais plus de 1 000 c'est certain. En vrac :

    2004*: System Of A down*: Vu en plein air au Parc Jean Drapeau. Ambiance indescriptible avec 40 000 fans en transe. La bonne époque de SOAD :)

    2004 : Green Day : Ils étaient à leur apogée avec American Idiot. Je me souviens d'un pogo monstrueux sur Basket Case

    2004*: Linkin Park au Centre Bell de Montréal. Vu le show derrière le batteur. Ca change tout.

    2003*: Audioslave / Seether / 30 Seconds to Mars au Cepsum de Montréal. Endiablé*!

    2003*: Muse pour son premier show nord-américain à Montréal devant seulement 400 fans français (dont moi) alors que le groupe était énorme en Europe (Origin Of Simmetry) et inconnu aux US. J'ai payé mon billet 12 $ alors qu'il était à 35 € en Europe

    2003*: Mass Hysteria dans un petit club montréalais intimiste, dans un balcon, quasiment au dessus du groupe

    2002 : Arcade Fire on show/répétition dans une église de Montréal. Priceless*!

    2000*: Pleymo/Incubus/Deftones pour un braveheart d’anthologie à la Halle

    1999*: Massive Attack à Genève. Planant*! :stick:

    1999*: Kiss (Psycho tour) à Bercy avec des images 3D et des guitares qui volaient. On aime ou pas mais c'est des sacrés performers. Grandiose !

    1998*: La tournée Dream Theater*«*Scenes From a Memory*» que j’ai accompagné sur 7 dates (Zurich, Barcelone, Printemps de Bourges, Bruxelles, Luxembourg, Lyon et Paris) avec, à chaque fois, accès au backstage.

    1997*: Deep Purple à*Chalon avec le fabuleux Steve Morse qui a volé le show à lui tout seul. Monstrueux ! :shock:

    1995*: Bruce Springsteen à la Halle. 3 h de show*! et une apparition de Jon Bon Jovi en rappel*! Je me demande toujours ce qu’il foutait à Lyon ce soir-là ... :dt:

    1991*: Nirvana au Foufounes Electriques de Montréal devant 200 personnes. Le groupe était inconnu et plutôt mauvais à ce moment-là. Mais bon, présent au bon moment ! :proud:

    1988*: Dire Straits à Eurexpo de Lyon. Un grand plaisir que de voir jouer Mark Knopfler :)

    1987*: Metallica au Club 101 de Londres, jouant un répertoire de reprises devant 300 privilégiés (dont moi qui a réussi à soudoyer le portier avec 50 livres)

    1982*: AC/DC au Palais des Sports de Lyon. Ma première et ma dernière avec mon band’ préféré. Mon plus gros regret étant de n’a pas avoir pu voir Bon Scott, mon idole :-(

    1980*: Neil Young à Annecy … déjà*! (mais encore trop jeune pour tout apprécier)

    Note*: La période (1982 -1987) n’est pas la plus mémorable pour ma part. On dira que je n’étais pas assez attentif à la musique :siffle:J’ai pourtant vu de nombreux groupes et artistes (Bowie, Iggy, Santana, Clapton, REM, sans compter tous les groupes de hard*: Accept, Motorhead, Maiden, Judas, …)

    Voilà, voilà ...Sacrés moments quand j'y repense
    J'aurais parié que t'aurais mis ta période 80's en tête avec ACDC notament. Voir Nirvana (même crados et bien grunge) en 91, le rêve... J'imagine en plus que tu nous a mis un tout petit échantillon de tes expériences... pff le pied que t'as du prendre.

    De mon côté beaucoup moins de concerts à mon actif. SOAD en 2005 à la halle fut certainement mon concert le plus violent. Un pied d'enfer dans une fournaise incroyable. J'avais bien aimé deftones et incubus (toujours à la halle) mais j'avais préféré les voir à la coopérative de mai à Clermont devant seulement 1500 personnes. Quelle énergie et puis chi cheng (RIP). RATM (forcément :grn:) à bercy en 2008. Pas le concert du siècle mais les ayant ratés avant leur split de 2000 fallait à tous prix réparer ça. Et puis le dieu Vedder avec Pearl Jam à Arras. Les festivals c'est pas mon kif (et cet enfoiré de M qui a débordé reduisant ainsi la set list de PJ) mais voila, quoi, je ne pouvais pas vivre sur cette terre sans les avoir vus. METALLICA à la halle m'a également impressionné. Enfin, MUSE plusieurs fois à leur début (origin of symetry notamment) avec des concerts très rock, limite violent où ils jouaient très très fort (j'ai laché depuis). Sinon d'autres concerts mais moins marquant : RHCP, placebo, korn, soulfly, incubus, ben harper, christophe maé :grn: mon dernier concert date...SOAD en 2014. Va falloir que je remedie à ça et un petit U2 au POL ne serait pas de refus.

    Laisser un commentaire:


  • Tioneb 26
    a répondu
    Put1 Alain....
    Put1...
    :shock:

    T'as de la matière pour écrire un beau et solide "Carnet de concerts"...
    Dernière modification par Tioneb 26, 10/01/2017, 19h32.

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Envoyé par RATM69 Voir le message
    Pitain Aulas cherche désespérément une seconde date cet été pour un concert et on louperait U2? ça ferait tâche quand même.
    Il serait surtout temps d'arrêter les frais avec ce stade de France de ***** à l'acoustique déplorable. A croire que les groupes n'ont jamais joué là-bas, ou bien ils s'en foutent (pour certains).
    Sinon "Joshua Tree" étant dans mon Top 5 Albums des années 80, perso je ne vois pas comment j'échapperais à cette tournée, à Lyon ou ailleurs.

    Envoyé par Torpedo Voir le message

    N° 3*: Jimmy Page & Robert Plant / 1995 Halle Tony Garnier de Lyon
    Déjà l’affiche dit tout. Grand fan de Led Zeppelin, je ne pouvais pas ignorer ce show qui réunissait deux de mes idoles de jeunesse. Je n’ai pas été déçu et j’en ai pris plein les oreilles. Son impeccable malgré l’acoustique de la Halle (Une perf de l’ingé-son*!). Les meilleurs morceaux de Led Zep sont passés en revue mais pas seulement. Ces deux-là dégagent vraiment quelque chose sur scène. La grande classe ! :lov:
    J'y étais :fier: J'avais vraiment découvert Led Zep 2 ans plus tôt seulement avec l'album IV et peut-être la compil Remasters, et les voilà qui débarquent à la Halle avec leur orchestre marocain ou égyptien pour la tournée "No Quarter". Sans doute mon meilleur souvenir de concert (bon je n'en ai pas fait 150 non plus). Souvenir aussi d'une reprise de "Break on Through" des Doors pas dégueulasse (après le film d'Oliver Stone et avec les compils Doors et Jim Morrisson (An American Prayer), il y avait une certaine "doorsmania" à l'époque).
    J'avais remis ça début 1999 de mémoire, le binôme de LZ était repassé par la Halle.

    Edit : correction, c'était le 29/11/98. http://www.setlist.fm/setlist/jimmy-...-53d0f771.html
    Parfait pour fêter la fin de mon SN. :rolleye:
    Dernière modification par Cadole, 10/01/2017, 19h23.

    Laisser un commentaire:


  • mrbungle1977
    a répondu
    Haha Torp ! WHAT A LIST mon chum !!! :oui:

    Incubus/Deftones j'y étais ! (mais pas mémorable pour ma part)

    Alors en vrac :


    - Nashville Pussies à Toronto dans un club pourri à minuit en 2014 devant 150 personnes : Rock n Roll

    - TOOL à la Halle en 2006

    - Fantomas à l'Elysee Montmartre 2004

    - Guns n Roses/Bryan May/Suicidal Tendencies Halle Tony Garnier 1993

    - Tori Amos Elysée Montmartre 2003

    - Deftones tournée around the Fur dans un Transbo surblindé 1997

    Je dois en oublier certainement

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Étant en déplacement, je m’y suis collé juste par les souvenirs et sans regarder mes anciens tickets de shows que j’ai gardé en partie. Ça a son importance car une seule image pourrait influencer mes choix. Mais que ce fût dur de choisir ...

    N°5*: John Cougar Mellencamp – Whenever We Wanted / 1993 Forum de Montréal
    Artiste de la trempe de Bruce Springsteen, mais sous-estimé en Europe, John Mellencamp réussi le tour de force de créer un climat intimiste dans ses shows. Que l’on soit 20 000 ou 200, on a toujours l’impression de se retrouver autour d’un feu de camp avec un conteur qui nous fait voyager. J’ai passé un grand moment, où de simples mots ne pourraient décrire mes sensations. Pourtant, à l’heure où je dois faire les comptes, je pense encore à ce show 25 ans plus tard… c’est dire la performance de cet artiste. Chapeau*! :fier:

    N° 4*: U2 – Achtung Baby Tour / 1992 Stade Olympique de Montréal
    U2 est loin d’être mon groupe préféré mais j’ai adoré cet album où le band’ a osé prendre un gros risque en évoluant sensiblement. Cet album coïncidait avec mon arrivée à Montréal. Le morceau «*One*» jouait dans tous les pubs, soirées et fêtes. C’est fort logiquement que je suis allé les voir, malgré ma réticence d’un show dans un stade de 60 000 places. Et pourtant*… un show parfait tant musical (choix des morceaux, acoustique, solos …) que scénique avec une grosse performance de Bono et surtout une petite scène en plein milieu du stade où, installé juste à côté, j’ai pu les écouter et les voir de très près sur 3 morceaux. :o

    N° 3*: Jimmy Page & Robert Plant / 1995 Halle Tony Garnier de Lyon
    Déjà l’affiche dit tout. Grand fan de Led Zeppelin, je ne pouvais pas ignorer ce show qui réunissait deux de mes idoles de jeunesse. Je n’ai pas été déçu et j’en ai pris plein les oreilles. Son impeccable malgré l’acoustique de la Halle (Une perf de l’ingé-son*!). Les meilleurs morceaux de Led Zep sont passés en revue mais pas seulement. Ces deux-là dégagent vraiment quelque chose sur scène. La grande classe ! :lov:

    N° 2*: Peter Gabriel - Us Tour / 1992 Forum de Montréal
    Pouah*! Quel talent*! Un show MA-GNI-FI-QUE*! Que dis-je GRAN-DIO-SE*! Le grand frisson lorsque la lumière s’éteint, une cabine téléphonique (anglaise) surgit sur la scène par une trappe et Peter Gabriel chante «*Come talk to me*» au téléphone avec des effets visuels d’enfer. Quel artiste*! Le reste est du même acabit pour un show de plus de 2h :lov:

    N°1*: David Lee Roth & Steve Vai - Skycraper Tour / 1998 Zénith de Paris
    LE show ! David Lee Roth restera, pour ma part, comme le meilleur entertainer musical. Une aisance scénique incroyable fait de chants, de voltiges, d’acrobaties, de blagues, de dérision.
    Le début du show est à l’image du personnage*: le mec débarque sur une planche de surf arrimé à deux câbles et il surf au-dessus du public tout en chantant. Il saute sur un ring de boxe, installé en plein milieu de la foule et entame le second morceau en s’échauffant tel un boxeur. Ça a été comme ça pendant 2 h.
    A cela, on rajoute un guitariste virtuose qui joue sur une guitare 3 manches et une paire bassiste-batteur de foux-furieux (les fameux frères Bissonnettes), on a les ingrédients pour un show d’anthologie (payé au marché noir 500 F) :folie:

    Cette liste a été très très difficile car j’ai eu de nombreux autres grands moments. D'ailleurs, je ne sais pas combien de shows j'ai vu dans ma vie. Mais plus de 1 000 c'est certain. En vrac :

    2004*: System Of A down*: Vu en plein air au Parc Jean Drapeau. Ambiance indescriptible avec 40 000 fans en transe. La bonne époque de SOAD :)

    2004 : Green Day : Ils étaient à leur apogée avec American Idiot. Je me souviens d'un pogo monstrueux sur Basket Case

    2004*: Linkin Park au Centre Bell de Montréal. Vu le show derrière le batteur. Ca change tout.

    2003*: Audioslave / Seether / 30 Seconds to Mars au Cepsum de Montréal. Endiablé*!

    2003*: Muse pour son premier show nord-américain à Montréal devant seulement 400 fans français (dont moi) alors que le groupe était énorme en Europe (Origin Of Simmetry) et inconnu aux US. J'ai payé mon billet 12 $ alors qu'il était à 35 € en Europe

    2003*: Mass Hysteria dans un petit club montréalais intimiste, dans un balcon, quasiment au dessus du groupe

    2002 : Arcade Fire on show/répétition dans une église de Montréal. Priceless*!

    2000*: Pleymo/Incubus/Deftones pour un braveheart d’anthologie à la Halle

    1999*: Massive Attack à Genève. Planant*! :stick:

    1999*: Kiss (Psycho tour) à Bercy avec des images 3D et des guitares qui volaient. On aime ou pas mais c'est des sacrés performers. Grandiose !

    1998*: La tournée Dream Theater*«*Scenes From a Memory*» que j’ai accompagné sur 7 dates (Zurich, Barcelone, Printemps de Bourges, Bruxelles, Luxembourg, Lyon et Paris) avec, à chaque fois, accès au backstage.

    1997*: Deep Purple à*Chalon avec le fabuleux Steve Morse qui a volé le show à lui tout seul. Monstrueux ! :shock:

    1995*: Bruce Springsteen à la Halle. 3 h de show*! et une apparition de Jon Bon Jovi en rappel*! Je me demande toujours ce qu’il foutait à Lyon ce soir-là ... :dt:

    1991*: Nirvana au Foufounes Electriques de Montréal devant 200 personnes. Le groupe était inconnu et plutôt mauvais à ce moment-là. Mais bon, présent au bon moment ! :proud:

    1988*: Dire Straits à Eurexpo de Lyon. Un grand plaisir que de voir jouer Mark Knopfler :)

    1987*: Metallica au Club 101 de Londres, jouant un répertoire de reprises devant 300 privilégiés (dont moi qui a réussi à soudoyer le portier avec 50 livres)

    1982*: AC/DC au Palais des Sports de Lyon. Ma première et ma dernière avec mon band’ préféré. Mon plus gros regret étant de n’a pas avoir pu voir Bon Scott, mon idole :-(

    1980*: Neil Young à Annecy … déjà*! (mais encore trop jeune pour tout apprécier)

    Note*: La période (1982 -1987) n’est pas la plus mémorable pour ma part. On dira que je n’étais pas assez attentif à la musique :siffle:J’ai pourtant vu de nombreux groupes et artistes (Bowie, Iggy, Santana, Clapton, REM, sans compter tous les groupes de hard*: Accept, Motorhead, Maiden, Judas, …)

    Voilà, voilà ...Sacrés moments quand j'y repense

    Laisser un commentaire:


  • Tioneb 26
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Tu m'as piégé là .... :grn:
    Criss, c'est super difficile de répondre à cette question, faut que je réfléchisse et fasse des choix. Laisse-moi y penser
    J'vais reflechir au mien en attendant...
    Question ouverte au plus grand nombre, d'ailleurs. ;)

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Tioneb 26 Voir le message
    Et la question que nombreux doivent se poser est : Mais quel est donc ce TOP 5 ? :oui:
    Tu m'as piégé là .... :grn:
    Criss, c'est super difficile de répondre à cette question, faut que je réfléchisse et fasse des choix. Laisse-moi y penser

    Laisser un commentaire:


  • Tioneb 26
    a répondu
    Et la question que nombreux doivent se poser est : Mais quel est donc ce TOP 5 ? :oui:

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X