Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pop/Rock/Indép/Metal/Punk (concerts, matos, etc...)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Torpedo Voir le message
    C'est difficile de débattre lorsque les arguments de plagiat sont mis en avant comme tu le fais. Tous les groupes de rock (au sens large du terme) ont plagié, que ce soit de façon consciente ou inconsciente. La liste est très longue. Du coup, taper sur Led Zep comme tu le fais sous ce prétexte est ridicule.
    Rappelons au départ que c'était trois mots dans un texte de cinq paragraphes hein, et que ce n'était pas le sujet de la discussion. J'exprimais un certain désaccord avec Earls en essayant d'argumenter sur autre chose. Quelque part c'est toi qui a isolé ces propos, donc bon, je me suis permis de m'exprimer. Quant au plagiat, je laisse libre à chacun de juger, les faits sont là et les faits sont têtus.

    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Que tu n'aimes pas, c'est ton droit. Maintenant on est sur un topic qui parle essentiellement de musique rock. Tu le sais très bien. Alors arriver avec tes grands sabots en tirant à boulets rouges sur des groupes que certains, dont moi, apprécient, ce n'est pas malin. Tu cherches la polémique et c'est la raison pour laquelle tu n'amènes rien de positif et que j'en resterai là avec toi.
    Je n'ai même pas dit que je n'aimais pas, j'ai dit que je les trouvais surestimés, ce qui est bien différent (et, encore une fois, ce n'était qu'un point mineur à titre d'exemple dans mon propos). Après, si tu préfères avoir les mêmes conversations avec les mêmes personnes qui ont le même avis sur les mêmes groupes, très bien, je me retire. Je ne recommencerais pas, promis. Perso, les conversations c'est comme les albums, j'aime bien changer de temps en temps.


    fooooot : ça je veux bien croire qu'il y a un effet de génération, c'est pour ça que j'aime bien certains groupes des années 90 qui, objectivement, ne cassent pas trois pattes à un canard (un peu comme on aime les dessins animés de son enfance). Et je n'ai aucun mal à reconnaitre qu'entre les années 60, 70, 80 et maintenant, il n'y a pas photo,. Après, avoir accès à tout de nos jours, ça permet aussi de prendre du recul, n'importe qui (ou presque) peut écouter du Palestrina ou du Justin Bieber - pour faire le grand écart - les Beatles ou Michael Jackson, si ça lui chante. Après, on peut aussi faire une overdose face à ce trop plein...
    Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

    Commentaire


    • Dans un tout autre registre, John Lydon en dédicace à la FNAC de St Lazare mardi midi. Vu que c'est à deux pas du taf, je pense que je vais aller faire ma groupie auprès de Dieu le P(unk)ère.
      En feuilletant quelques pages de son pavé de biographie, j'ai vu qu'il avait continué sous le groupe Public Image Ltd (PIL).

      Des avis sur ce groupe ?
      On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

      Commentaire


      • Envoyé par fooooot Voir le message
        faut avoir passé quelques soirées l'oreille contre son poste radio à écouter wango tango pour apprécier tout ces groupes, pas d'internet et de téléchargement à la pelle à l'époque espèce d'enfant gâté :p

        C'est certainement l'émission de radio qui m'a permis de développer et élargir ma culture musicale. Francis Zegut n'est pas sectaire contrairement aux apparences, même si le fond de commerce était rock à tendance hard / métal.

        J'ai écouté dernièrement son format Pop Rock Station (RTL2 - 22h-24h). On retrouve ce melting-pot même si le ton s'est adouci. Exemple de sa programmation :

        RTL2 Pop Rock Station by Zegut, jeudi 16 octobre 2014.

        22 h 00

        Red Hot Chili Peppers : Dani California

        La reprise l’original :

        - Paul Brady & The Forest Rangers : Gimme Shelter

        - The Rolling Stones : Gimme Shelter

        Paolo Nutini : Iron Sky

        ……………………

        Prince : Sign O’ The Times

        La nouveauté :

        Alt-J : Left Hand Free

        The Chemicals Brothers : The Test

        Richard Ashcroft : Keys Of The World

        ……………………

        Alice In Chains : Would ?

        La nouveauté :

        Mastodon : The Motherload

        Them Crooked Vultures : Scumbag Blues


        23 h 00

        Patti Smith : Frederick

        La reprise l’original :

        - Bruce Springsteen : London Calling

        - The Clash : London Calling

        La nouveauté :

        Noel Gallagher’s High Flying Birds : In The Heat Of The Moment

        The National : England

        …………………

        Isaac Hayes : Theme from Shaft

        Booker T & The Mg’s : Green Onions

        Baby Huey : Listen To Me

        Earth Wind & Fire : Power

        …………………

        Dead Can Dance : Children Of The Sun

        La nouveauté :

        Vaults : Premonitions
        IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

        Commentaire




        • :lov:
          Envoyé par stadier
          - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

          Commentaire




          • Pour Earls qui ne connaissais pas assez :lov:

            Commentaire


            • En ce moment, The Story of Wish You Were puis le live à Pompéi de Pink Floyd sur Arte. :lov:

              Commentaire


              • Envoyé par JackBauer54 Voir le message
                En ce moment, The Story of Wish You Were puis le live à Pompéi de Pink Floyd sur Arte. :lov:
                Déjà vu. Ca fait plaisir de constater qu'une chaîne propose ce genre de programmation. Trop rare...
                IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                Commentaire


                • Vingt ans après nous avons écouté le nouveau pink floyd

                  Après une pause de vingt ans, les rois du rock progressif sortent un nouvel album, nostalgique et définitif.






                  A l’annonce d’un nouveau Pink Floyd en mai dernier, la planète musique s’est mise en émoi. Qu’est-ce que le vieux flamand rose, en sommeil depuis 20 ans, pouvait bien avoir encore à dire ? Au début de l’été, Pink Floyd précisait que «The Endless river» serait avant tout un album composé uniquement de plages instrumentales, enregistrées entre 1993 et 1994 et retravaillées depuis 2013 par David Gilmour et Nick Mason, Rick Wright le claviériste étant mort en 2008. Point de Roger Waters donc, sortant pourtant de trois années de triomphe avec «The Wall». Dommage. Point de nouvelles compositions donc. Dommage également. Mais l’apparition sur les ondes récemment d’un single chanté a attisé notre curiosité. Et si «The Endless river» était un projet intéressant ? D’autant que les premières interviews accordées par Mason et Gilmour en Angleterre donnent un peu plus de lumière sur le contexte de ce disque. Il s’agit avant tout d’un hommage à Rick Wright, dont le rôle au sein du Floyd, selon Gilmour, aurait toujours été «trop sous-estimé».


                  Et effectivement dès les premières notes de «Things left unsaid», on entend une longue intro de clavier très classique du son Pink Floyd des années 90. «It’s what we do» semble être un lointain cousin de «Welcome to the machine», et vous fait immédiatement décoller dans vos souvenirs, dans un univers que vous avez tant écouté et tant aimé. Première émotion sur ce titre mélancolique, assez long, éclairé par de magnifiques parties de guitare de Gilmour. Les puristes rêveraient d’une partie chantée, mais l’affaire ici est avant tout musicale. Mason et Gilmour prolongent le plaisir en retrouvant leur vieux pote sur ces parties de claviers mises en boites il y a plus de 20 ans. Le savoir-faire est éclatant, c’est rassurant, mais la prise de risque, elle, est minimum. La première partie de l’album se conclut sur «Ebb and flow», permettant à David Gilmour de déployer tout son art. Conçu comme un double album de quatre faces, «The endless river» s’écoute en réalité sous forme de quatre longues pièces divisées ensuite en plusieurs sous-morceaux. «Sum» qui ouvre la deuxième partie est un joli clin d’œil à «a saucerful of secrets» ainsi qu’à «The Wall» mélangeant joyeusement les sons de l’époque. Même chose pour «Skins» qui n’hésite pas à reprendre le gimmick de batterie de «Time» ou l’hélico de «The Wall » (Waters va adorer…).


                  UNE CATHÉDRALE SONORE


                  «Anisina» mériterait clairement des paroles, mais le saxo vintage et les chœurs au milieu du titre en font l’un des points d’orgue du disque. «The Lost art of conversation» fera vibrer les fans de «Shine on you crazy diamond», quand «Night Light» rappelle «Take it back». Vous l’aurez compris, Gilmour et Mason se sont amusés à glisser plein d’allusions à leur glorieux passé, comme pour mieux conclure une épopée démarrée il y a presque 50 ans. La troisième partie, de loin la plus rock, vous emmènera dans des contrés gothiques, mais aussi dans la fin des 60’s quand Gilmour faisait ses gammes dans les cafés «Autumn’ 68». En fin de parcours, la cathédrale sonore construire par Pink Floyd vous enverra directement dans l’espace avec ce «Calling» magique ou ce «Surfacing» presque champêtre. Le bouquet final s’appelle «Louder than words» et fait office de single pour les radios, car il s’agit du seul titre chanté de l’album. «Cette chose que nous faisons, dit Gilmour, de sa voix grave, est plus forte que les mots».


                  Alors préparez vous à plonger les yeux fermés dans cette rivière sans fin. Mais sachez que l’aventure est bel et bien terminée. Pink Floyd met un point final à son élégante carrière le 10 novembre prochain avec la commercialisation du disque. Pour le plus grand bonheur des fans. Et leur plus grande tristesse aussi.




                  http://www.parismatch.com/Culture/Musique/Nous-avons-ecoute-The-Endless-river-le-nouveau-Pink-Floyd-635738
                  Dernière modification par denislamalice, 26/10/2014, 11h28.

                  Commentaire


                  • Envoyé par denislamalice Voir le message
                    Après une pause de vingt ans, les rois du rock progressif sortent un nouvel album, nostalgique et définitif.






                    A l’annonce d’un nouveau Pink Floyd en mai dernier, la planète musique s’est mise en émoi. Qu’est-ce que le vieux flamand rose, en sommeil depuis 20 ans, pouvait bien avoir encore à dire ? Au début de l’été, Pink Floyd précisait que «The Endless river» serait avant tout un album composé uniquement de plages instrumentales, enregistrées entre 1993 et 1994 et retravaillées depuis 2013 par David Gilmour et Nick Mason, Rick Wright le claviériste étant mort en 2008. Point de Roger Waters donc, sortant pourtant de trois années de triomphe avec «The Wall». Dommage. Point de nouvelles compositions donc. Dommage également. Mais l’apparition sur les ondes récemment d’un single chanté a attisé notre curiosité. Et si «The Endless river» était un projet intéressant ? D’autant que les premières interviews accordées par Mason et Gilmour en Angleterre donnent un peu plus de lumière sur le contexte de ce disque. Il s’agit avant tout d’un hommage à Rick Wright, dont le rôle au sein du Floyd, selon Gilmour, aurait toujours été «trop sous-estimé».


                    Et effectivement dès les premières notes de «Things left unsaid», on entend une longue intro de clavier très classique du son Pink Floyd des années 90. «It’s what we do» semble être un lointain cousin de «Welcome to the machine», et vous fait immédiatement décoller dans vos souvenirs, dans un univers que vous avez tant écouté et tant aimé. Première émotion sur ce titre mélancolique, assez long, éclairé par de magnifiques parties de guitare de Gilmour. Les puristes rêveraient d’une partie chantée, mais l’affaire ici est avant tout musicale. Mason et Gilmour prolongent le plaisir en retrouvant leur vieux pote sur ces parties de claviers mises en boites il y a plus de 20 ans. Le savoir-faire est éclatant, c’est rassurant, mais la prise de risque, elle, est minimum. La première partie de l’album se conclut sur «Ebb and flow», permettant à David Gilmour de déployer tout son art. Conçu comme un double album de quatre faces, «The endless river» s’écoute en réalité sous forme de quatre longues pièces divisées ensuite en plusieurs sous-morceaux. «Sum» qui ouvre la deuxième partie est un joli clin d’œil à «a saucerful of secrets» ainsi qu’à «The Wall» mélangeant joyeusement les sons de l’époque. Même chose pour «Skins» qui n’hésite pas à reprendre le gimmick de batterie de «Time» ou l’hélico de «The Wall » (Waters va adorer…).


                    UNE CATHÉDRALE SONORE


                    «Anisina» mériterait clairement des paroles, mais le saxo vintage et les chœurs au milieu du titre en font l’un des points d’orgue du disque. «The Lost art of conversation» fera vibrer les fans de «Shine on you crazy diamond», quand «Night Light» rappelle «Take it back». Vous l’aurez compris, Gilmour et Mason se sont amusés à glisser plein d’allusions à leur glorieux passé, comme pour mieux conclure une épopée démarrée il y a presque 50 ans. La troisième partie, de loin la plus rock, vous emmènera dans des contrés gothiques, mais aussi dans la fin des 60’s quand Gilmour faisait ses gammes dans les cafés «Autumn’ 68». En fin de parcours, la cathédrale sonore construire par Pink Floyd vous enverra directement dans l’espace avec ce «Calling» magique ou ce «Surfacing» presque champêtre. Le bouquet final s’appelle «Louder than words» et fait office de single pour les radios, car il s’agit du seul titre chanté de l’album. «Cette chose que nous faisons, dit Gilmour, de sa voix grave, est plus forte que les mots».


                    Alors préparez vous à plonger les yeux fermés dans cette rivière sans fin. Mais sachez que l’aventure est bel et bien terminée. Pink Floyd met un point final à son élégante carrière le 10 novembre prochain avec la commercialisation du disque. Pour le plus grand bonheur des fans. Et leur plus grande tristesse aussi.




                    http://www.parismatch.com/Culture/Musique/Nous-avons-ecoute-The-Endless-river-le-nouveau-Pink-Floyd-635738
                    J'avais déjà lu ça. Pareil, il y a d'autres critiques qui trainent à droite à gauche, et l'avis est unanimement bon.

                    Pour les autres extraits que t'as postés, j'avoue ne pas les avoir écoutés. Hormis Louder Than Words et les 3 p'tits extraits de 30", j'veux rien écouter d'autre avant la sortie. :grn:



                    Torpedo : Pour le live de Pompéi, c'est du vu et revu. Mais le reportage sur WYWH est assez récent (2 ans) et je ne l'avais pas encore vu en VF (uniquement en VO). Même si on apprend pas grand chose de nouveau, c'est toujours intéressant de voir des membres du groupe (ou de l'encadrement) parler de ce qu'ils ont fait. J'avais toutefois préféré le "making of de Dark Side" qui contenait plus de musique et d'enregistrements originaux. Sinon, j'trouve ça toujours aussi étonnant la façon dont ils parlent de Barrett, même 40 ans après. On sent vraiment qu'ils ont encore les boules.
                    Il est dispo à la demande pour encore 7 jours.

                    Commentaire


                    • Envoyé par JackBauer54 Voir le message
                      Il est dispo à la demande pour encore 7 jours.
                      Je devrais pouvoir le récupérer sur mon disque dur

                      Commentaire





                      • Nouveau Foo Fighters, excellent je trouve. as toujours convaincu par les morceaux des dernières années, mais alors celui-ci putaïn :)


                        En bonus un morceau dans tout autre style, assez psychédélique :
                        https://www.youtube.com/watch?v=eGLXkdVKIAg
                        Envoyé par stadier
                        - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                        Commentaire


                        • Envoyé par JackBauer54 Voir le message
                          Torpedo : Pour le live de Pompéi, c'est du vu et revu. Mais le reportage sur WYWH est assez récent (2 ans) et je ne l'avais pas encore vu en VF (uniquement en VO).

                          T'inquiète, je l'ai également vu. De manière générale, je regarde, écoute et lis tout ce qui concerne les groupes de rock. Ca reste une passion même si j'ai mis le frein sur les shows.
                          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                          Commentaire


                          • Envoyé par Torpedo Voir le message
                            Déjà vu. Ca fait plaisir de constater qu'une chaîne propose ce genre de programmation. Trop rare...
                            Sans Arte, ma télé serait quasi bonne pour la poubelle (une poignée de bonnes choses sur le service public, dommage que Fr4 ait arrêté "Monte le son" d'ailleurs, enfin l'émission de plateau).

                            Qu’est-ce que le vieux flamand rose, en sommeil depuis 20 ans, pouvait bien avoir encore à dire ?
                            Non mais allô, ils le font exprès ?
                            – Le monde est petit. – Oui. Il est également mauvais...

                            Commentaire


                            • Envoyé par Cadole Voir le message
                              Sans Arte, ma télé serait quasi bonne pour la poubelle (une poignée de bonnes choses sur le service public, dommage que Fr4 ait arrêté "Monte le son" d'ailleurs, enfin l'émission de plateau).
                              clairement.
                              Entre les émissions un peu alternatives type Tracks (quoique je sais pas si ça passe encore), les retransmissions du Hellfest, sans compter toutes les émissions culturelles d'intérêt (je suis tombé cette semaine sur un reportage sur Churchill assez remarquable...)
                              Et puis niveau infos, c'est quand même autre chose que les BFM/TF1/iTélé/France 2 etc.
                              On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                              Commentaire




                              • Un an après... John Cale du VU rend hommage à son pote Lou Reed.

                                Je trouve cet hommage super beau...
                                Envoyé par stadier
                                - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                Commentaire


                                • L'autre jour en Angleterre, il y a eu un "John Peel Day" pour les 10 ans de sa mort.

                                  Pour ceux qui ne connaissent pas, c'était un DJ/animateur Anglais, dénicheur de talents.

                                  En gros il a découvert/aidé pas mal de groupes (de Manchester et alentours notamment), genre Joy Division, Happy Mondays, et des plus connus comme Bowie, The Smiths...

                                  Du coup une page que je suis, a balancé pas mal de "Peel sessions", vu que beaucoup de groupes jouaient pour lui dans ces occasions.


                                  J'en mets une en lien direct :



                                  Groupe un peu méconnu mais très bon...


                                  Une autre des Smiths, avec un How Is Soon Now du tonnerre... https://www.youtube.com/watch?v=zsJNjwHwQtA

                                  Y en a plein sur youtube si ça vous intéresse. Une mine d'or! ;)
                                  Envoyé par stadier
                                  - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                  Commentaire


                                  • Je suis en train de lire des entrevues de musiciens rock, glanés ici et là et je tombe sur une anecdote très sympa de Bernie Marsden, ex-guitariste de Whitesnake :

                                    " ... Mon second souvenir est plus personnel. George Harrison (The Beatles) est venu un soir à un show de Whitesnake à Oxford. J’étais, comment dire, honoré, intimidé. A la fin du show, je vais le voir pour lui demander s'il avait apprécié le concert. Il me dit avec sa gosse voix : c’était un peu fort, non ? (rires). Tu joues un peu comme Eric Clapton ! Je lui dis alors que je joue aussi un peu comme lui (rires).

                                    Mes parents étaient également présents ce soir-là. Je leur présente George Harrison et ma mère lui dit : « George, tout est de votre faute. Si Bernie n’a rien fait à l’école, c’est à cause des Beatles ! » (rires). Et moi, je me prends la tête à deux mains en criant : nooooonnnnnn ! (rires). Quelle soirée ! Je me suis excusé auprès de George et il m’a tout de suite dit de ne pas m’excuser, ma mère lui rappelant la sienne ! C’était un truc de mère."


                                    J'imagine la scène :grn:
                                    IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                    Commentaire


                                    • Je ne sais si on pourra dénicher The Endless River via un disquaire indépendant , avant la sortie officielle lundi prochain.

                                      En tout cas la semaine va être longue :oui:

                                      Commentaire


                                      • un vieil audio pirate de Nirvana refait surface ces derniers temps. On y trouve notamment une sorte de classement des morceaux préférés de Kurt Cobain, du moins ceux qui l'ont influencé. Ci-dessous la liste:

                                        "The Men In My Little Girl's Life" by Mike Douglas
                                        * "The Sounds of Silence" by Simon & Garfunkel
                                        * "Being for the Benefit of Mr. Kite!" by The Beatles
                                        * "A Day In The Life" by The Beatles
                                        * "Eruption" by Van Halen
                                        * "Hot Pants" by James Brown
                                        * "Gypsies, Tramps and Thieves" by Cher
                                        * "Go Away Little Girl" by Donny Osmond
                                        * "Rocky Mountain High" by John Denver
                                        * "Everybody Loves Somebody" by Dean Martin
                                        * "The Candy Man" by Sammy Davis, Jr.
                                        * "In A Gadda Da Vida" by Iron Butterfly
                                        * "Wild Thing" by William Shatner
                                        * "Taxman" by The Beatles
                                        * "I Think I Love You" by The Partridge Family
                                        * "Are You a Boy or Are You a Girl?" by The Barbarians
                                        * "Queen Of The Reich" by Queensryche
                                        * "Last Caress/Green Hell" covered by Metallica
                                        * "Whole Lotta Love" by Led Zeppelin
                                        * "Get Down, Make Love" by Queen
                                        * "ABC" by The Jackson Five
                                        * "I Want Your Sex" by George Michael
                                        * "Run to the Hills" by Iron Maiden
                                        * "Eye Of The Chicken" by Butthole Surfers
                                        * "Dance of the Cobra" by Butthole Surfers
                                        * "The Shah Sleeps in Lee Harvey's Grave" by Butthole Surfers
                                        * "New Age" by The Velvet Underground
                                        * "Love Buzz" by Shocking Blue
                                        * Orchestral music from 200 Motels by Frank Zappa
                                        * "Help I'm A Rock" / "It Can't Happen Here" by Frank Zappa
                                        * "Call Any Vegetable" by Frank Zappa
                                        * "The Day We Fall In Love" by The Monkees
                                        * "Sweet Leaf" by Black Sabbath (intro)
                                        * Theme from The Andy Griffith Show
                                        * Mike Love (of The Beach Boys) talking about "Transcendental Meditation"
                                        * Excerpts of Jimi Hendrix speaking at the Monterey Pop Festival
                                        * Excerpts of Paul Stanley from KISS' Alive!
                                        * Excerpts of Daniel Johnston screaming about Satan
                                        * Excerpts from sound effects records
                                        * Various children's records (Curious George, Sesame Street, The Flintstones, Star Wars).

                                        Cette liste a quand même plusieurs choses de surprenant. Tout d'abord, c'est l'ouverture musicale du personnage et la présence de groupes qu'on ne soupçonnerait (James Brown, Cher, George Michael, les Jackson Five). Ensuite, c'est la présence de Metallica, Van Halen, Iron Maiden ou Black Sabbath. Cobain a très longtemps craché sur les icones du Hardrock et du metal qu'il considérait comme des machos archaïques et prétentieux...
                                        La liste date de 1988. Bleach, le premier album de Nirvana, c'est l'année suivante si mes souvenirs sont bons...
                                        On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par denislamalice Voir le message
                                          Je ne sais si on pourra dénicher The Endless River via un disquaire indépendant , avant la sortie officielle lundi prochain.

                                          En tout cas la semaine va être longue :oui:
                                          En tout cas de mon coté le vinyl est préco. :grn:
                                          sigpic

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par DarkY69 Voir le message
                                            En tout cas de mon coté le vinyl est préco. :grn:
                                            :grn:

                                            Pas de précommande pour ma part, mais j'serai là à l'ouverture et j'prendrai le CD+Bluray.


                                            Sinon Denis, il y a 2 autres morceaux qui sont écoutables officiellement : Anisina (sur la BBC) et Allons-Y (sur Spotify). J'ai préféré faire l'impasse.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par JackBauer54 Voir le message
                                              :grn:

                                              Pas de précommande pour ma part, mais j'serai là à l'ouverture et j'prendrai le CD+Bluray.


                                              Sinon Denis, il y a 2 autres morceaux qui sont écoutables officiellement : Anisina (sur la BBC) et Allons-Y (sur Spotify). J'ai préféré faire l'impasse.
                                              Version CD+Bluray pour moi aussi :fier:

                                              Oui j'étais au courant pour ces deux morceaux , mais je résiste à la tentation de les écouter. :grn:

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Earls court Voir le message
                                                un vieil audio pirate de Nirvana refait surface ces derniers temps. On y trouve notamment une sorte de classement des morceaux préférés de Kurt Cobain, du moins ceux qui l'ont influencé.
                                                Cette liste a quand même plusieurs choses de surprenant. Tout d'abord, c'est l'ouverture musicale du personnage et la présence de groupes qu'on ne soupçonnerait (James Brown, Cher, George Michael, les Jackson Five). Ensuite, c'est la présence de Metallica, Van Halen, Iron Maiden ou Black Sabbath. Cobain a très longtemps craché sur les icones du Hardrock et du metal qu'il considérait comme des machos archaïques et prétentieux...
                                                La liste date de 1988. Bleach, le premier album de Nirvana, c'est l'année suivante si mes souvenirs sont bons...
                                                trois morceaux de Zappa, respect Kurt!
                                                pour la phrase en gras il y a peut-être une sorte d'admiration/frustration pour quelqu'un défini par beaucoup comme un anti guitar hero :grn:
                                                http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par fooooot Voir le message
                                                  trois morceaux de Zappa, respect Kurt!
                                                  pour la phrase en gras il y a peut-être une sorte d'admiration/frustration pour quelqu'un défini par beaucoup comme un anti guitar hero :grn:
                                                  y'a meme pas besoin d'aller jusqu'au guitar héro, cobain a pondu plusieurs chanson avec 3 accords avec des fois des paroles pas bien plus varier que du nicki minaj,
                                                  y'en a qui aiment, d'autrent non, moi je n'ai pas aimé nirvana

                                                  image hosting

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Nono Red Devils Voir le message
                                                    y'a meme pas besoin d'aller jusqu'au guitar héro, cobain a pondu plusieurs chanson avec 3 accords avec des fois des paroles pas bien plus varier que du nicki minaj,
                                                    y'en a qui aiment, d'autrent non, moi je n'ai pas aimé nirvana
                                                    d'un point de vue perso je ne suis pas fan non plus et trouve sa musique plutôt "simpliste", peu d'arrangement et de mise en place etc...
                                                    mais je lui reconnait un certain talent dans cette simplicité à avoir trouver un truc à lui, une personnalité reconnaissable, et son jeu de guitare avec des accords simple n'est pas aussi facile qu'il en a l'air.
                                                    http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X