Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pop/Rock/Indép/Metal/Punk (concerts, matos, etc...)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Torpedo Voir le message

    Je viens de le voir. C'est correct, sans être extraordinaire non plus.
    J'ai largement préféré le bouquin, beaucoup plus complet avec de nombreuses anecdotes.
    Le problème avec ce genre de biopic c'est qu'il y a tant de choses à traiter qu'il faut faire des choix. .
    Les acteurs s'en sortent convenablement. Mention à ceux qui campent le chanteur Vince Neil et le batteur Tommy Lee.
    Sinon, un petit moment émouvant dans cet océan de folie avec la mort de Skyler, la petite fille de Vince Neil. Dur ce qu'il a vécu ...
    Salut Torp',

    pareil, j'ai trouvé l'ensemble correct, qui retranscrivait assez bien l'ambiance de Sunset Strip dans les années 80. Par contre, c'est pas non plus incroyable. Le film dure 1h40 alors qu'il aurait pu/du en faire 3, avec une trame un peu "Agence tous Risques" : on les voit qui arrivent au sommet, puis la descente aux enfers et l'heure de la rédemption. Dommage qu'ils n'aient pas plus insisté sur les discographies du groupe, car au final, on n'a pas tant de morceaux que ça qui passent.
    On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

    Commentaire


    • Dans un tout autre registre, j'ai vu Bad Religion la semaine dernière au Trianon et:
      - j'adore le Trianon, cette salle est juste top, à taille humaine, bien foutue, le bar est facilement accessible, il y a une vrai proximité avec la scène (comme au Divan du Monde, au Petit Bain ou au Bataclan d'ailleurs).
      - le groupe n'est plus tout jeune, et son public non plus ! :D Ils en ont d'ailleurs plaisanté : This might be the last time you see us in Paris... you never know when you'll see Grandma next
      - MAIS, il ont encore la pêche et font le boulot plus que correctement !
      - un peu plus d'une heure et demie de concert avec les grands classiques (Them & Us, Fuck You, This is just a Punk Rock Song, Conquer the World, American Jesus, Generator, etc.) puis un mini break, avant de se lancer dans la reprise de l'album No Control (que j'ai, à titre perso, moins apprécié). mais ça reste un bon moment.

      Prochaine étape, Machine Fuck'ng Head dans ce même Trianon à l'automne, où peut-être Duff McKagan d'ici-là (et certainement la Paris Punk Rock Summer)
      On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

      Commentaire


      • Je viens de commencer le bouquin Sandinista consacré à The Clash de Vincent Brunner

        En 1980, The Clash choisit l’'aventure et l’'exploration.
        Alors que son dernier disque, London Calling, est considéré comme l’'équivalent du Blonde on Blonde de Dylan ou du White Album des Beatles, il se lance dans un pari fou : un triple album, riche de 36 morceaux qui vont lui permettre de fondre toutes ses influences, passées, présentes et mêmes futures. Rockabilly, funk, gospel, disco, rap, dub et même electro se télescopent. Le Studio 54 et la révolution au Nicaraguas. Mouvementée et pleine d’imprévus, la conception du disque ressemble à un roman.

        Sorti à la fin de l’année 1980, Sandinista ! déconcerte. Vincent Brunner est journaliste et auteur. Collaborateur des Inrockuptibles, de Libération, de Topo ou encore de Télérama, il écrit sur la musique. Il a interviewé à deux reprises Joe Strummer et a croisé Paul Simonon au sein de The Good The Bad and The Ugly, le groupe de Damon Albarn.


        J'ai lu les 50 première pages. C'est très instructif pour tous ceux qui apprécient ce groupe.



        P.S : Salut Earls ! Fait un bail ...
        IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

        Commentaire


        • Lu à la suite deux bouquins rock :

          Bon Scott, The Last Highway de Jesse Fink.
          Il s'agit d'un livre-documentaire retraçant les trois dernières années de sa vie à travers une multitude de témoignages de son entourage. C'est extrêmement détaillé (un peu trop même). Tout au long de ce bouquin, l'auteur cherchait à savoir comment est véritablement mort le chanteur, rejetant la version officielle. Plusieurs thèses sont avancées et comparées en fonction des récits des uns et des autres.

          On apprend pas mal de choses intéressantes notamment ses rapports avec les frangins Young qui régissent tout. Sa vie de débauche sur la route est bien décrite et son alcoolisme était particulièrement sévère. Fink conclue sur une thèse qui semble la plus plausible (que je ne spolierais pas).

          Bref, bouquin très instructif pour tous les fans du chanteur surtout lorsque l'auteur tente de prouver que les paroles de Back In Black (50 millions d'albums vendus dans le monde, classé N°2 dans l'histoire de la musique derrière Thriller de Michael Jackson) ont été écrites par lui et non Brian Johnson. Tout son entourage en est persuadé car il y a beaucoup de références personnelles du chanteur qui apparaissent notamment sur le morceau You Show Me All Night Long qui sont évidentes lorsque Fink les expliquent.

          J'avais toujours eu un doute à ce sujet. Il est désormais levé surtout lorsque l'on apprend que la "Succession Bon Scott", un fond spécifique créé pour la famille du chanteur touche discrètement depuis de nombreuses années, des droits d'auteur sur l'album en question (Les frères Young ont toujours été très discrets à ce sujet, se contentant de rejeter ce point).

          Enfin tout n'était pas rose du côté du band' australien. On apprend également qu'un autre musicien du groupe - non nommé - était accroc à l'héroïne au début des années 80 (Ceux qui connaissent bien l'histoire du groupe feront immédiatement le lien avec le musicien en question ...)




          Roger Daltrey, My Generation (Autobiographie)
          Je n'ai jamais été un grand fan des The Who malgré quelques titres cultes. Il faut dire que lorsque j'étais plus jeune, le band' était catalogué groupe mods et les rockers détestaient cette frange musicale en raison de l'apparence de leurs fans (Scotters, parkas, cheveux en brosse). C'était con comme attitude mais c'était comme ça à l'époque. C'est clair qu'aujourd'hui, il y a quand même plus de tolérance en la matière.

          Cette autobiographie est de bonne facture, sans être véritablement exceptionnelle. Roger Daltrey est un artiste plutôt sage qui passait son temps à tempérer ce chien fou qu'était le défunt batteur Keith Moon (un sacré numéro celui-là) ainsi que son alter-go, le gratteux Pete Townsend, un personnage à l'esprit véritablement torturé et principal architecte de la musique du groupe.

          Daltrey retrace 50 années de carrière avec la part belle aux débuts difficiles du groupe et aux années 70 (les plus intéressantes) jusqu'à la mort de Keith Moon. Les 30 dernières années sont vite parcourues car il n'y a pas grand chose d'intéressant (groupe culte, tournées dans les stades, maximum de cash, peu de conflits contrairement à leurs débuts ...). Le gars semble authentique et droit dans ses bottes, sans compromis. Sa vie de famille est équilibrée depuis des dizaines d'années (un point très rare chez les artistes-rockers).

          Dans l'ensemble, ça se lit bien mais ce n'est pas véritablement transcendant. On est à l'opposé de "The Dirt" de Motley Crue par exemple. Un livre pour les passionnés de rock et ceux qui veulent en savoir plus sur les années 60 et 70.

          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

          Commentaire




          • Printemps 1983 : Je découvre avec stupeur Kill' Em' All, le premier album de Metallica. Comme tous mes potes, je suis surpris par ce son et ces riffs incisifs qui sortent de ce vinyl. On était seulement une poignée à écouter cet album grâce aux critiques d'Enfer Magazine, la première revue française de métal.

            J'étais loin de m'imaginer que 35 ans plus tard, un morceau aussi violent que Creeping Death allait faire l'unanimité devant 80 000 spectateurs au Stade de France ...
            IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

            Commentaire


            • Dire que mon n+2, DRH, était à ce concert :) et quand j'étais en stage y a 9 ans, mon tuteur (juriste) était aussi allé les voir à la Halle :)


              Sinon Hetfield a pris un petit coup de vieux niveau visage je trouve. Par contre niveau performance ça a l'air toujours bon!
              Envoyé par stadier
              - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

              Commentaire


              • Envoyé par Torpedo Voir le message


                Printemps 1983 : Je découvre avec stupeur Kill' Em' All, le premier album de Metallica. Comme tous mes potes, je suis surpris par ce son et ces riffs incisifs qui sortent de ce vinyl. On était seulement une poignée à écouter cet album grâce aux critiques d'Enfer Magazine, la première revue française de métal.

                J'étais loin de m'imaginer que 35 ans plus tard, un morceau aussi violent que Creeping Death allait faire l'unanimité devant 80 000 spectateurs au Stade de France ...
                hs : je ne sais pas si c'est fait exprès, une erreur ou une confusion, mais creeping death c'est leur second album ride the lightning (la chaise electrique),
                et qu'il est nettement plus speed que kill 'em all, master, voir le plus rapide de toutes les discographies (fight fire with fire, escape)

                cet album est bourré de tubes for whom, the call of ktulu, notamment creaping death (leur hit peut etre le plus rapide), et leur première balade fade to black,
                et le public de metallica aime bien les anciens hits, faut voir les vidéos aussi d'anesthesia ou de call of ktulu joué par robert trujillo

                edit :
                c'est fou la qualité de leur video, outre le flux hd, le son est juste waouh...
                la balance est magnifique, sur le solo de kirk on entend bien tous les instruments très distinctement (hs : d'ailleurs on distingue bien toutes les notes de son solo, contrairement à mustaine où actuellement ça ressemble plus à une bouillie sonore).
                Niveau performance, lars ulrich se bonnifie vraiment avec le temps (un bon gros son à sur sa double caisse ça aide énormement), comme hietsfield, le temps leur a fait du bien, hammet aussi remarque

                Pour la chanson en elle même, en lisant wikipedia :

                Arrive ensuite Creeping Death, une des chansons les plus jouées en live par Metallica. Tout au long de la chanson, on retrouve des allusions aux Dix plaies d'Égypte, par exemple le Nil rougi par le sang, trois jours d’obscurité, une pluie de feu et d’autres images épiques. Le texte parle à la première personne en place de la « Mort rampante ». Le titre aurait été trouvé par Cliff Burton, lors du visionnage du film Les Dix Commandements. En voyant l'ange de la mort illustré sous forme de brouillard, Cliff Burton se serait écrié : « Whoa, that's like creeping death! » ; James Hetfield lui aurait alors répondu : « Whoa, man, that's fucking poetry! »5.
                c'est vrai que cette chanson s'y prête bien, hietsfield peut bien faire participer le public notamment sur le break avant le second refrain, et les riffs sont facilement reprenables par le public.
                Aussi quand j'ai commencé à faire de musique, et que l'on s'amusait à reprendre des chansons, celle-ci arrivait en tête, un riff principale tout kon, et facile, idem pour le refrain, idéal pour débuter le heavy


                merci pour ce partage !
                Dernière modification par Nono Red Devils, 19/06/2019, 11h16.

                image hosting

                Commentaire


                • Bonjour , je viens de m'apercevoir avec horreur que je n'ai pas fait de cr du concert de Metallica au Stade de France .
                  Je ne ferrais pas de commentaire sur les 2 premières partie , ce n'étais pas franchement mon style .

                  A part le fais que mon mari et moi on s'est gelé les fesses , j'ai trouvé le concert bon , set list d'enfer , bien jouer , j'ai trouvé le band en forme , mais aillant pris en coup de vieux . . Par contre comme j'étais dans les gradins derrière la fosse , décalage entre les images et le son qui nous parvenait , et , quel son de merde , saturé au possible , heureusement que j'avais mes bouchons ( plus de concert sans ) pour filtrer tout ça .
                  Et puis chanter du JH , euh comment dire , j'ai trouvé cela " déplacer " du Trust j'aurais compris mais là .

                  Niveau ambiance dans les gradins plutôt bonne .Alors gros bémol au 2 gugus a côté de moi qui connaissaient les chansons qu'a partir de l'album "noir ". Sérieusement ne pas connaitre les 2 meilleurs album que sont Ride the lightning et Master of puppets ( a mon gout bien sur , même si ma chanson préférer reste One ) , quand même , bref .
                  A l'opposer des 2 guignols , il y avait les 2 femmes a côté de mon mari , bien habiller ,maquiller , pouponner , envoyant des texto régulièrement à un groupe se trouvant quelque part dans le stade , bougeant la tête même pour la première partie , des fans de métal quoi , sauf qu'elles avaient au moins 65 ans . J'étais là wouaaaaaaaaaah , trop cool .

                  Commentaire


                  • imah06 ah excellent !
                    j'apprécie tes gouts en matière d'album de metallica
                    pourquoi tu trouve ça déplacer la reprise de JH, je trouve ça sympa, ils se mettent "au niveau" du pays qu'ils visitent, et puis même si je n'aimais pas l'homme, l'artiste je le supporte un peu, c'est quand même une icône de la culture française moderne

                    sinon, moi aussi ça me gonfle les gens qui passent leur temps sur leur tel à un concert,
                    tu te déplace, tu paye, pour passer un moment, donc en prendre plein la tronche et les oreilles, avoir la tête bourrée de souvenir, ça n'a pas de prix
                    c'est sur que c'est mieux de pouvoir faire défiler les clichés ou mater des vidéos, mais je préfère vivre l'instant présent au risque de ne pas en profiter après

                    image hosting

                    Commentaire


                    • Tu as raison Nono, j'ai confondu avec un autre titre (Seek and Destroy).
                      Quoi qu'il en soit, c'était quand même inimaginable à l'époque d'imaginer les Mets arriver à un tel niveau de popularité ...
                      IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                      Commentaire


                      • J'ai vu passer une rumeur Rammstein au Groupama Stadium...
                        Pour ma part je doit bientôt voir Muse au "stadeu vélodromeu"... Pas d'entrain particulier, ça ne peut être qu'une bonne surprise. Surtout si Weezer fait la 1ère partie comme ils ont fait dernièrement. Wait and see.
                        – Le monde est petit. – Oui. Il est également mauvais...

                        Commentaire


                        • Envoyé par Cadole Voir le message
                          J'ai vu passer une rumeur Rammstein au Groupama Stadium...
                          Oui l'info est sorti dans le Progrès il y a une semaine. Elle n'est pas encore officielle. Wait & See.
                          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                          Commentaire


                          • Torpedo ben dans le genre d'info qui me laisse sur les miches
                            j'ai appris que slayer ferait son dernier concert au hellfest cette année, et evidemment je n'y serais pas...
                            phoque
                            (oui je sais j'ai du retard)

                            image hosting

                            Commentaire


                            • Envoyé par Nono Red Devils Voir le message
                              Torpedo ben dans le genre d'info qui me laisse sur les miches
                              j'ai appris que slayer ferait son dernier concert au hellfest cette année, et evidemment je n'y serais pas...
                              phoque
                              (oui je sais j'ai du retard)
                              C'est leur tournée d'adieu et c'est effectivement leur dernier show en France. Mais ils seront au Wacken début août ...

                              Pour ma part, je suis supposé aller faire un tour au Heavy Montreal Festival les 27-28 juillet (Je serai dans le coin). J'aurai peut-être l'occasion de les revoir une dernière fois mais il y tellement de groupes et d'artistes intéressants (Anthrax, Corrosion Of Conformity, Devin Townsed, Ghost, Godsmack, Killswitch Engage ou Slash) que Slayer n'est pas forcément ma priorité.
                              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                              Commentaire


                              • Envoyé par Cadole Voir le message
                                J'ai vu passer une rumeur Rammstein au Groupama Stadium...
                                C'est confirmé pour 2020. Reste à connaître la date

                                IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                Commentaire


                                • Envoyé par Torpedo Voir le message

                                  C'est confirmé pour 2020. Reste à connaître la date
                                  Ce sera finalement le 09 Juillet 2020
                                  IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                  Commentaire


                                  • Vu Muse à l'Orangeade Vélodrome de Marseille, mardi soir. Bon show, ça se laisse regarder et écouter même sans être fan (clairement mon cas). Malgré tout, il y a toujours cette impression que c'est du rock facile et commercial pour ado, un peu comme Arcade Fire, sauf que AF, les paroles sont un peu plus recherchées et puis musicalement je préfère, à vrai dire.


                                    Muse, ça ne va vraiment pas chercher très loin dans le verbe. Exemple :

                                    Life's a race
                                    That I am gonna win
                                    Yes, I am gonna win
                                    And I'll light the fuse
                                    And I'll never lose
                                    And I choose to survive
                                    Whatever it takes

                                    Niveau rimes, c'est pas du Baudelaire, quoi. Ou encore des poncifs du style "You must fight to survive" qui apparaissaient à l'écran... No shit ?

                                    Quand même de bonnes surprises avec 2-3 titres inconnus de moi (je ne connaissais quasiment que Uprising) qui rendent très bien en live comme The Dark Side ou Simulation.
                                    Sinon le chanteur aime bien jouer avec la caméra qui diffuse sur l'écran géant, on sent que tout ça est parfaitement millimétré, calibré. Même le tifo sur la tribune du fond, c'est sans doute la prod qui est derrière. Bref, pas de regrets malgré tout. À 35 euros la place, je ne vais pas faire mon mauvais coucheur !

                                    Ah oui quand même un autre truc qui me dérange un peu : toute la symbolique visuelle. L'espèce de squelette avec un casque qu'on voit tout au long du show est censé représenter quoi ? Pour moi c'est un mix entre Alien et Terminator qui m'a fait penser d'emblée que la "recherche créative" n'était pas forcément l'axe principal du groupe. Un peu de facilité, là aussi. On est loin des dessins originaux de Pink Floyd (le "teacher" de The Wall ou le cochon de "Animals) Oui je place la barre un peu haut... mais ces mecs ont l'air de vouloir se mesurer aux géants du rock, alors il faut savoir ce qu'on veut.
                                    Dernier reproche : pas toujours de vrai enchaînement entre les morceaux. La fin des chansons est souvent nette, tranchée. Le silence, puis quelques secondes voire minutes avant d'embrayer sur le titre suivant.

                                    Bonne surprise enfin pour conclure sur une note positive : la reprise (trop courte à mon goût) de l'Homme à l'harmonica de Morricone avec le riff de guitare qui va bien.


                                    Si comme moi ça vous botte moyennement mais que vous voyez passer une place à prix modique, laissez-vous tenter, au moins pour le show visuel et les quelques morceaux très accrocheurs.
                                    Le public se compose essentiellement de trentenaires. Spectre assez large (de 20 à 50 ans) mais peu de cheveux gris.
                                    Le son était bon en fosse, pas forcément en latérale d'après ce que j'ai lu. Déjà ce que j'avais vu pour ACDC au SDF. Je me demande si ce n'est pas propre aux stades (ou juste aux stades mal foutus mdr).

                                    Je vous laisse, je retourne écouter "The Dark Side" (très AF pour le coup).

                                    PS : j 'ai oublié un GROS bémol : pas de rappel de la part du groupe ! Je crois que c'est la première fois que je vois ça.
                                    PPS : j'ai oublié aussi un point positif : les portables. Au début, tout le monde les mains tendues pour filmer, mais l'impression que plus le concert avançait, moins il y en avait. Les gens commenceraient-ils à comprendre qu'il faut voir avec ses yeux et non avec son smartphone ?
                                    PPPS : apparemment Muse ne fait jamais de rappel. Bon...

                                    Photos piquées sur le Net.





                                    Dernière modification par Cadole, 11/07/2019, 20h01.
                                    – Le monde est petit. – Oui. Il est également mauvais...

                                    Commentaire


                                    • Sacred Reich au Kao le 20 novembre prochain, y'en a qui bougent ?

                                      Commentaire


                                      • Pour ceux qui aiment les paroles recherchées Tool vient de sortir un nouvel album,"fear inoculum". Rien que le titre de l'album...

                                        Commentaire


                                        • Pour ma part, Sacred Reich c'est pas ma came.
                                          Et pour le dernier Tool j'ai juste écouté le morceau "single" de 9 mn. C'est quand même difficile d'accès mais j'ai envie de faire l'effort d'écouter l'album en entier car c'est un groupe hors-norme et cela m'attire ...

                                          En passant, avec beaucoup de retard, Rammstein est complet pour sa 1ère date au Groupama Stadium. Une seconde date (le lendemain) s'est rajouté. Allez un effort et on rejoint le record de Ed Sheran ...
                                          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                          Commentaire


                                          • Paul Mc Cartney en concert au Groupama Stadium, c'est imminent ....
                                            Show prévu courant Juin (4 dates au total sont prévues dans l'Hexagone (Paris, Lille, Lyon, Bordeaux)
                                            IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                              Paul Mc Cartney en concert au Groupama Stadium, c'est imminent ....
                                              Show prévu courant Juin (4 dates au total sont prévues dans l'Hexagone (Paris, Lille, Lyon, Bordeaux)
                                              Finalement, ce sera le 07 juin prochain. On ne connaît pas encore le prix des places mais ça va douiller sévère ...
                                              À noter que le même jour, Joe Satriani se produira au Transbordeur.
                                              Dernière modification par Torpedo, 15/11/2019, 21h10.
                                              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Torpedo Voir le message

                                                Finalement, ce sera le 07 juin prochain. On ne connaît pas encore le prix des places mais ça va douiller sévère ...
                                                À noter que le même jour, Joe Satriani se produira au Transbordeur.
                                                Marrant, on ne voit pas ta 2e phrase sur (celle sur Satriani) dans ton post, mais quand on "quote", elle apparaît dans le quote.
                                                Sinon ravi de voir que le forum est de retour, je pensais qu'ils l'avaient fermé pour de bon...
                                                – Le monde est petit. – Oui. Il est également mauvais...

                                                Commentaire


                                                • Les Red Hot Chili Peppers seront présent au Groupama Stadium dans le cadre du Festival Feylin les 19 et 20 juin 2020. Ce sera la seule date européenne du groupe. Les autres artistes / groupes annoncés sont: DJ Snake, Dadju et ImBadBunny
                                                  IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X