Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pop/Rock/Indép/Metal/Punk (concerts, matos, etc...)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Torpedo
    a répondu
    J'aime bien cette photo tiré d'un show récent de Rob Zombie

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Tioneb 26 Voir le message
    Reçu ! ;)
    Sur le passage en gras, ça nous fait un point en commun.
    J't'ai déjà raconté quand je suis allé me reccueillir sur la tombe de Bon ?
    Sérieux ? :shock: Est-ce que l'endroit est du même acabit que la tombe de Jim Morrison au père Lachaise ? :dt:
    En passant un biopic sur Bon Scott serait en cours de création...

    Laisser un commentaire:


  • Tioneb 26
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    AC/DC a été mon groupe fétiche. Celui avec qui j'ai grandi. J'ai tout lu et vu sur eux pendant mon adolescence.
    Et sur de nombreuses entrevues, bio, bouquins, documentaires, Angus expliquait qu'il avait recours au masque à oxygène pour récupérer pendant les shows. Son seul vice c'est effectivement les clopes mais pas de drogues et d'alcool contrairement à son grand frère Malcom, Phil Rudd et le défunt Bon Scott.
    Reçu ! ;)
    Sur le passage en gras, ça nous fait un point en commun.
    J't'ai déjà raconté quand je suis allé me reccueillir sur la tombe de Bon ?

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Moi ça ne me surprend pas plus que ça, il faut voir comment il se donne, le bougre.

    Sinon, vu MacDemarco l'autre jour. Bon petit set d'une heure.
    Assez surpris que le mec soit toujours très en retrait par contre. C'est un brun frisé (désolé, je ne connais pas le nom ^^) qui fait plus ou moins le show / parle au public.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Tioneb 26 Voir le message
    Le show à Paris sur la tournée "Let There Be Rock" le montre, en effet.
    Mais j'ai jamais vu d'autres exemples depuis.
    Tu es sur de cette info ?

    La grosse addiction du groupe est le tabac. Mais surtout le Rock n'roll. :oui:
    AC/DC a été mon groupe fétiche. Celui avec qui j'ai grandi. J'ai tout lu et vu sur eux pendant mon adolescence.
    Et sur de nombreuses entrevues, bio, bouquins, documentaires, Angus expliquait qu'il avait recours au masque à oxygène pour récupérer pendant les shows. Son seul vice c'est effectivement les clopes mais pas de drogues et d'alcool contrairement à son grand frère Malcom, Phil Rudd et le défunt Bon Scott.

    Laisser un commentaire:


  • Tioneb 26
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Quand à Angus, il carbure depuis de (longues) années au masque à oxygène entre les morceaux.
    Le show à Paris sur la tournée "Let There Be Rock" le montre, en effet.
    Mais j'ai jamais vu d'autres exemples depuis.
    Tu es sur de cette info ?

    La grosse addiction du groupe est le tabac. Mais surtout le Rock n'roll. :oui:

    Laisser un commentaire:


  • jopopmk
    a répondu
    Oyoy,

    j'reviens de Bugey C Trip, c'était franchement pas mal (à part la météo dégueu). Pour le "rock" on a eu Les Vaches Laitières que je connaissais pas qui sont plutôt bons, et Brassens not dead qui est juste énormes. Autrement y'avait un tit groupe de rap lyonnais sympathique Robse & Wone2.
    Dernière modification par jopopmk, 07/06/2015, 19h33.

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Je l'ai écouté qu'une seule fois en entier. Au premiers abords, il y a la patte FNM mais avec des trucs plus modernes en terme de sonorités notamment. J'ai bien aimé Cone of Shame du premier coup. Mais certains morceaux, comme Matador par exemple, nécessitent plusieurs écoutes pour bien accrocher.

    Dans l'ensemble, c'est assez posé. il manque un peu la folie des débuts hormis le morceau Superheros. Mais je vais approfondir ;)
    Après la première écoute, j'ai trouvé l'album assez inégal. Quelques très bonnes pistes, d'autres plus surprenantes. L'impression que j'ai eue fut assez comparable à ma première écoute de Chinese Democracy, mais en quand même plus positif : un long break pour un album attendu, qui n'a pas l'air mauvais, mais dont certaines musiques sont à des années lumières de ce qu'on se souvenait du groupe. Heureusement, chez FNM, on a quand même gardé plus de "fondamentaux".

    Je vais approfondir un peu de mon côté.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par fooooot Voir le message
    ils doivent quand même bien s'en mettre dans l'pif les p'tits vieux :grn:
    Hormis Phil Rudd qui a justement été écarté à plusieurs reprises pour ses problèmes d'addictions, c'est pas le style du band' qui est plutôt porté sur la boisson (Cf. Bon Scott et Malcom Young). Quand à Angus, il carbure depuis de (longues) années au masque à oxygène entre les morceaux.

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par Cadole Voir le message

    Le gros plus : le groupe et son énergie. Il y a quelque temps, j'avais vu une vidéo sur un TV américaine où ils semblaient jouer au ralenti et ça m'avait fait peur, mais c'était sans doute une demande de ladite TV. Non, ces types là n'ont rien perdu de leur pêche, et même s'ils se prennent 10 ou 20 secondes entre chaque titres pour reprendre leurs esprits (ce qui surprend un peu au début, car ça crée une coupure), ils restent au top, à commencer par Angus, tout bonnement déchaîné hier soir. A le voir en gros plan sur les écrans, on a toujours peur qu'il y reste. D'une certaine façon, c'est la meilleure chose qui pourrait lui arriver, mais le plus tard sera le mieux. :grn:
    ils doivent quand même bien s'en mettre dans l'pif les p'tits vieux :grn:

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Oui, j'étais en fosse mais les mecs avec qui j'ai fait le voyage étaient à différents endroits en latéral et ce n'était pas la fête. Finalement le mieux était peut-être plein centre, même si ce n'était pas parfait, ce qui fait quand même un peu tâche pour un groupe de ce calibre.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Au lire des commentaires sur plusieurs forums spécialisés, le show d'hier était beaucoup trop fort avec une saturation des aigus qui semble avoir gâché le spectacle de beaucoup de spectateurs. Ce n'est pas unanime mais cela revient assez souvent. Tout dépendait où l'on se trouvait dans l'enceinte du Stade de France.

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    De retour ce matin à 7h :crazy: du concert d'AC/DC au SDF.
    Un stade aux travées d'abord clairsemées pour les 2 premières parties sur lesquelles je vais vite revenir, puis bien bondé lorsque la nuit a enveloppé l'enceinte dyonisienne alors qu'Angus and co débutaient leur récital.

    Après-midi : tout le long de l'A6, la caravane des métalleux file vers sa Mecque. Pas une aire d'autoroute sans sa dizaine de t-shirts AC/DC. Un vrai petit pélerinage. Marrant.

    17h : ouverture des portes du stade et déjà une forêt de cornes rouges qui déchire le ciel clément du 93. Déjà des mecs bourrés, aussi, qui pour certains ne verront même pas le concert à force de s'être défoncés à la binouze. Les cons. A part ça, RAS de mon côté, tout le monde rentre sagement dans l'antre de France-Brésil 98.

    18h30 : enfin, ça bouge sur la scène. No One is Innocent verse le premier son et tente de sortir le public de son ennui. Une voire deux bonnes saillis ("Silencio"), mais prestation sans plus pour ma part. Ils ont même réussi à ******r "Révolution.com". Next.

    19h30 environ : Vintage Trouble prend son tour et c'est la vraie bonne surprise pour ma part. Un James Brown estampillé XXIe siècle qui pousse le mimétisme avec son modèle jusqu'au costume à carreaux et au micro millésimés 50s/60s. La voix et le jeu de corps sont là aussi. A suivre.

    20h15 environ : plus rien sur la scène, on poireaute en espérant un premier riff des Australiens à 20h30. Quelques olas occupent le bon peuple. Un gros mec torse nu et en jupe (une espère de La Boule de Fort Boyard) qu'on distingue à peine depuis la fosse fait son show au milieu de la travée B. Le gens se marrent, applaudissent ou sifflent quand les stadiers viennent lui dire de se calmer. Ça passe le temps. Deux types montrent leur cul au niveau de la C, histoire de ne pas être en reste.

    Finalement, AC/DC envoie la première salve sur les coups de 21h après qu'une vidéo à base d'astronautes et de météorites en feu, projetée sur les 2 écrans latéraux et celui du fond de scène, a planté le décor. A partir de là, les titres s'enchaînent dans une énergie toujours égale. Rock or Bust, Shoot to Thrill, puis Hell Ain't a Bad Place to Be donnent le la, avant que Back in Black n'embarque la procession des fans. Suivent Playball et Dirty Deeds Done Dirt Cheap repris par pas mal de monde. Le ciel sombre de l'IDF a beau se faire menaçant, les éclairs qui s'en viennent zébrer le paysage sont ceux des écrans géants : c'est parti pour Thunderstruck. Trois titres plus tard, enfin, le son d'une cloche résonne depuis le fond de la scène. Hell's Bells électrise les quelque 80 ou 90 000 ouailles présentes. Les pélerins de l'A6 tiennent leur grand-messe. Le mec devant moi, la soixantaine un peu raide, se lâche soudain. A deux pas de là, une grand-mère avec des cornes sur sa tête grise se prête au jeu du head-banging. Ça me permet de dire qu'il y avait de tous les âges à ce concert, de 17 à 77 ans. Ce n'est pas qu'une formule.
    Des séquences vidéos reviennent appuyer certains titres, comme You Shook Me All Night Long ou TNT, avant que la charnue Rosie ne détourne les regards jusque-là rivés sur le collégien des antipodes. Let There Be Rock conclue ce set devant un public en transe. Tout le stade est rouge des cornes qui clignotent dans le noir. Ça fait son effet. Le riff de Highway To Hell sonne le rappel et les écrans s'embrasent des flammes de l'enfer, puis, tradition oblige, For Those About to Rock (We Salute You) y va de sa canonade. C'est fini.

    Impression générale
    Le gros plus : le groupe et son énergie. Il y a quelque temps, j'avais vu une vidéo sur un TV américaine où ils semblaient jouer au ralenti et ça m'avait fait peur, mais c'était sans doute une demande de ladite TV. Non, ces types là n'ont rien perdu de leur pêche, et même s'ils se prennent 10 ou 20 secondes entre chaque titres pour reprendre leurs esprits (ce qui surprend un peu au début, car ça crée une coupure), ils restent au top, à commencer par Angus, tout bonnement déchaîné hier soir. A le voir en gros plan sur les écrans, on a toujours peur qu'il y reste. D'une certaine façon, c'est la meilleure chose qui pourrait lui arriver, mais le plus tard sera le mieux. :grn:

    Les moins : le son. Problème de balances ou stade mal foutu ? On va opter pour la 2e option. En tout cas, les guitares saturaient et crachotaient au milieu, et en latéral, certains avaient carrément un décalage entre batterie et guitare par exemple. Gênant.
    Le barnum. Niveau effets et décors, on a quand même le sentiment que AC/DC ne met plus complètement les petits plats dans les grands. Déjà les panneaux lumineux qui entouraient les écrans ne ressemblaient pas à grand chose éteints, mais c'était à peine mieux allumés, et pour ce qui du reste, la fameuse cloche est restée au fond de la scène, tout comme Rosie. Bref, pas d'effet de surprise qui serait descendu d'un coin du stade, par exemple.

    Voilà, satisfait tout de même d'avoir vu ces mecs en concert. Depuis le temps. :)

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par mrbungle1977 Voir le message
    Le nouvel album de Faith No More est une tuerie.

    Difficile de croire qu'ils aient arrêté pendant 18 ans ! Quel pied !

    Je l'ai écouté qu'une seule fois en entier. Au premiers abords, il y a la patte FNM mais avec des trucs plus modernes en terme de sonorités notamment. J'ai bien aimé Cone of Shame du premier coup. Mais certains morceaux, comme Matador par exemple, nécessitent plusieurs écoutes pour bien accrocher.

    Dans l'ensemble, c'est assez posé. il manque un peu la folie des débuts hormis le morceau Superheros. Mais je vais approfondir ;)

    Laisser un commentaire:


  • mrbungle1977
    a répondu
    Le nouvel album de Faith No More est une tuerie.

    Difficile de croire qu'ils aient arrêté pendant 18 ans ! Quel pied !

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu



    ahahah

    Laisser un commentaire:


  • bas
    a répondu
    Salut à tous, je vends une place pour le concert d'ACDC au stade de France le mardi 26 mai. La place est située en pelouse or, devant la scène. Pour les intéressé(e)s --> MP

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    HellFest : Le livre
    Le festival annonce la publication d’un livre pour ses 10 ans, en octobre 2015 aux éditions Hachette Pratique. Il comporte 320 pages avec des textes de Lelo Jimmy Batista (Noisey / Vice) et une préface de Phil Anselmo (Down / Pantera).

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Le nouvel album de Faith No More s'intitule Sol Invictus et sortira le 18 mai prochain



    J'aime bien la photo avec ce petit hommage à Pulp Fiction...

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Le Wacken Open Air, festival de métal allemand cultissime, propose un documentaire intitulé Wacken 3D qui sortira le 05 juin prochain dans plusieurs cinémas français (Méga CGR de Brignais dans le Rhône). Voici le trailer...

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Earls court Voir le message
    De la même manière, des rumeurs sont apparues cette semaine sur une possible reformation des Gun's N Roses, avec le line-up de départ. Idem, je n'irais pas les voir : quel intérêt de ressasser le passé, si ce n'est jouer sur la marque GNR et empocher le pactole ? Quelle innovation artistique ? Quel plaisir sur scène ? Là aussi, l'expérience Deep Purple au Hellfest l'an dernier et les échos que j'ai eu de quelques légendes comme Ozzy, ou, dans un style différent, de Bob Dylan, m'ont un peu vacciné contre ce type d'initiatives.
    Tu prêches un convaincu :rolleye:

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Bigdada Voir le message
    J'en ai parlé dans la rubrique cinéma et le documentaire est vraiment excellent. Tant sur le fond que sur la forme.
    Les anciens doc sur Kurt étaient plutôt mauvais c'est la raison pour laquelle une certaine méfiance s'est installée vis-à-vis de cette nouvelle production. Toutefois les critiques sont plutôt bonnes tout comme la tienne. A voir lorsque l'occasion se présentera.

    Laisser un commentaire:


  • Bigdada
    a répondu
    J'en ai parlé dans la rubrique cinéma et le documentaire est vraiment excellent. Tant sur le fond que sur la forme.

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    J'ai beau avoir été un fan inconditionnel de Nirvana pendant mon adolescence, je n'ai pas plus l'envie que ça d'aller voir le film. Pour moi, ça appartient un peu au passé (récent) et j'ai un peu peur que ça relance à nouveau le débat : "suicide ou bien meurtre" par extension. Après l'expérience "Last Days" de Gus van Sant, je suis assez sceptique.
    De la même manière, des rumeurs sont apparues cette semaine sur une possible reformation des Gun's N Roses, avec le line-up de départ. Idem, je n'irais pas les voir : quel intérêt de ressasser le passé, si ce n'est jouer sur la marque GNR et empocher le pactole ? Quelle innovation artistique ? Quel plaisir sur scène ? Là aussi, l'expérience Deep Purple au Hellfest l'an dernier et les échos que j'ai eu de quelques légendes comme Ozzy, ou, dans un style différent, de Bob Dylan, m'ont un peu vacciné contre ce type d'initiatives.

    Autrement, après les dégradations au Hellfest en début de semaine, des pasteurs et autres religieux ont publié un communiqué assez court mais pas inintéressant, qui a été repris par la presse chrétienne et catholique.
    http://www.lavie.fr/religion/protest...5-63037_18.php

    En creusant un peu, je suis tombé sur le site d'un pasteur fan de métal qui discute aussi bien de musique et de spiritualité avec des membres de différents groupes de la scène metal. Ci-dessous, l'interview de Head (Korn):
    http://www.beehave.fr/interview/brian-head-welch.html
    L'approche et le nouvel angle de vue sont assez intéressants. Ca mérite le coup d'oeil.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Le 04 mai prochain, le documentaire Kurt Cobain : Montage of Heck sortira en France dans 100 salles du réseau Pathé Live.

    Alternant séquences animées, vidéos d’archives souvent rares, extraits de journaux intimes et d’oeuvres personnelles de Kurt Cobain, il s’agit du film le plus complet qui lui soit consacré à ce jour. Le réalisateur Brett Morgen a eu un accès illimité aux archives de l’artiste et a pu également interviewer des personnes très proches : ses parents, sa soeur, sa petite amie des débuts, Courtney Love et Krist Novoselic.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X