Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pop/Rock/Indép/Metal/Punk (concerts, matos, etc...)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Earls court
    a répondu
    Les plus belles photos de Clisson:


    excellent photographe par ailleurs !

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par OgOp Voir le message
    J'en ai parlé aujourd'hui avec un collègue de boulot qui est bénévole au Hellfest et qui connait un peu Ben Barbaud (un des fondateurs du festival), il m'a dit que c'était quasiment sûr que AC/DC venait pour la session 2015.
    Ogop : On verra bien. De toutes façons,, AC/DC devrait arrêter de tourner. Voir Angus en mode "papy en culottes courtes" et sans le métronome Malcom, cela n'a plus aucun sens. Enfin, c'est mon avis. je sais qu'un paquet de gens ne sont pas d'accord avec ça, incluant mes propres potes... :rolleye:

    Cadole : Je ne suis pas allé au HellFest mais cela doit être un site qui ne doit pas être facilement accessible sans billets compte tenu qu'une organisation anti-HellFest existe et qu'elle est assez virulente. Earls Court pourrait te renseigner à ce sujet...

    Upe : J'ai écouté ton band'. Quelques passages intéressants mais foutu en l'air par la voix et puis trop de beats electro à mon goût, pas assez de guitares :grn:

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Les festivals ont beaucoup changé. A la base les programmations étaient minimes. Les premiers Monsters of Rock anglais dans les années 80 proposaient sur une journée et sur une seule scène, 6-7 groupes d'envergure. Les fans se déplaçaient avant tout pour ces groupes et voir leurs prestations. C'était LA principale motivation. Tu rates un groupe et c'est la fin du monde...

    De nos jours, un festival c'est une communion, une célébration. On vient en pèlerinage participer à un week-end festif où, parmi la liste interminable de groupe - plus d'une centaine pour le HellFest - on choisit sa propre programmation. Tu assistes à une vingtaine de shows sur 3 jours et tant pis pour les autres.

    La musique n'est donc pas forcément le point primordial. On y vient pour rejoindre sa propre communauté musicale parmi les nombreuses présentes (les black-metalleux ne se mélangent pas aux hard-rockers traditionnels par exemple), échanger et vivre une expérience (Sessions autographes avec les band', soirées campings festif en marge du festival, ...), découvrir de jeunes groupes, acheter tout ce qui peut se rattacher à l'événement (Cf. le MetalCorner propose le merchandising de tous les groupes, CD, bootlegs et autres inédits & raretés)

    Ce changement s'illustre clairement par un fait : les festivals font souvent le plein AVANT d'annoncer leur programmation. Le meilleur exemple est probablement le mythique festival allemand Wacken, sold-out dès l'automne, sans divulguer ses têtes d'affiches...
    Merci pour la mise à jour sur les festivals ^^ Mais sinon, c'est strict niveau entrée ou c'est un peu la "fête au village" ?

    Laisser un commentaire:


  • OgOp
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Francis Zegut, toujours très bien informé lorsqu'il s'agit d'AC/DC a balancé sur son blog une info à ce sujet. Un album est prévu en Novembre ainsi qu'une date au Stade de France en Mai-Juin 2015. Si tel est le cas, pas de HellFest.
    J'en ai parlé aujourd'hui avec un collègue de boulot qui est bénévole au Hellfest et qui connait un peu Ben Barbaud (un des fondateurs du festival), il m'a dit que c'était quasiment sûr que AC/DC venait pour la session 2015.

    @Upe : Deep Purple, c'est quand même un pionnier du hard-rock.:grn: Status Quo oui par contre on peut trouver ça surprenant des les voir à ce festival, mais en tout cas y'avait beaucoup de monde à ces deux concerts (et pas que des vieux) !

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Cadole Voir le message
    Je me suis toujours posé une question sur ces festivals : on paie quoi en fait ? Parce que ces trucs en extérieur avec pleins de scènes, j'ai toujours l'impression que c'est ouvert aux 4 vents et qu'on peut y entrer comme dans un moulin, que c'est incontrôlable. Mais peut-être qu'inconsciemment je suis dans une réflexion trop woodstokienne / grand messe ouverte à tous :grn:

    Les festivals ont beaucoup changé. A la base les programmations étaient minimes. Les premiers Monsters of Rock anglais dans les années 80 proposaient sur une journée et sur une seule scène, 6-7 groupes d'envergure. Les fans se déplaçaient avant tout pour ces groupes et voir leurs prestations. C'était LA principale motivation. Tu rates un groupe et c'est la fin du monde...

    De nos jours, un festival c'est une communion, une célébration. On vient en pèlerinage participer à un week-end festif où, parmi la liste interminable de groupe - plus d'une centaine pour le HellFest - on choisit sa propre programmation. Tu assistes à une vingtaine de shows sur 3 jours et tant pis pour les autres.

    La musique n'est donc pas forcément le point primordial. On y vient pour rejoindre sa propre communauté musicale parmi les nombreuses présentes (les black-metalleux ne se mélangent pas aux hard-rockers traditionnels par exemple), échanger et vivre une expérience (Sessions autographes avec les band', soirées campings festif en marge du festival, ...), découvrir de jeunes groupes, acheter tout ce qui peut se rattacher à l'événement (Cf. le MetalCorner propose le merchandising de tous les groupes, CD, bootlegs et autres inédits & raretés)

    Ce changement s'illustre clairement par un fait : les festivals font souvent le plein AVANT d'annoncer leur programmation. Le meilleur exemple est probablement le mythique festival allemand Wacken, sold-out dès l'automne, sans divulguer ses têtes d'affiches...

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Pour illustrer le retour de Earls :



    Je me suis toujours posé une question sur ces festivals : on paie quoi en fait ? Parce que ces trucs en extérieur avec pleins de scènes, j'ai toujours l'impression que c'est ouvert aux 4 vents et qu'on peut y entrer comme dans un moulin, que c'est incontrôlable. Mais peut-être qu'inconsciemment je suis dans une réflexion trop woodstokienne / grand messe ouverte à tous :grn:

    PS : http://www.youtube.com/watch?v=tfNSPQsIUgg

    J'aurais bien aimé y être quand même. :fier:

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Tu dois faire référence aux deux principales scènes du festival (Mainstage I et II) qui sont côte à côte. Les shows sont alternés. Pendant qu'un band joue sur une scène, on prépare la seconde. Pour les autres scènes, elles sont réparties sur l'ensemble du terrain de façon à justement éviter une cacophonie sonore et d'ailleurs certaines sont sous chapiteau (Warzone, Altar/Temple, ...)

    148 000 festivaliers sur 3 jours quand même. Joli score ! :fier:
    Merci pour l'explication :)



    Envoyé par OgOp Voir le message
    La warzone n'est pas sous chapiteau (enfin pas cette année en tout cas), sinon tu as entièrement raison.

    148 000 personnes sur les 3 jours, ça ne m'étonne pas, ça doit être un record même.

    @Upe : Il y a 150 groupes sur les 3 jours donc il y en a pour tous les goûts. (tout en restant dans le thème hard-rock/metal).
    L'année prochaine, ils parlent de faire venir AC/DC, pour les 10 ans du festival...
    Ouaip', je me doute, mais c'est juste que Deep Purple et surtout Status Quo c'est pas très métal/hard rock etc. Mais deux groupes que j'aime beaucoup (qui n'aime pas en même temps?).


    Sinon rien à voir, mais Torpedo, tu disais il y a quelques temps que ça manquait de renouvellement, d'audace dans le monde pop/rock, guitares etc.


    Je te conseille de mater ça, par curiosité :



    Je sais pas si tu connais Dave Harrington, c'est le gratteux. Il accompagne Nicolas Jaar (un génie de 24 ans à peine...), ses claviers, son Mac... et franchement les amateurs de guitare saluent tous ce projet.

    Pour l'avoir vu live aux Nuits Sonores, c'était monstrueux, psyché, électro, le mec a balancé des rifs de ouf... une énorme claque.

    Laisser un commentaire:


  • noremorse
    a répondu
    hellfestttttttttttttttttttttttttttttt

    opéroooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo ooooooooooooooooooooooooooooooo

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    ******... j'étais à l'apéro dans le bois... :dt:

    Sinon, il y a de nombreuses critiques cinglantes sur le concert de Black Sabbath avant-hier soir. Apparemment, il n'y a pas que la chaleur qui a endormi la foule...

    Voix fausse, rythme foireux et impossible à suivre pour le reste du band, mouvements d'Ozzy limités à un carré de 2m²

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Waow ! Le monstrueux Wall of Death lors de la prestation des français de Dagoba au HellFest ! :shock: :fier:

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par OgOp Voir le message
    L'année prochaine, ils parlent de faire venir AC/DC, pour les 10 ans du festival...
    Francis Zegut, toujours très bien informé lorsqu'il s'agit d'AC/DC a balancé sur son blog une info à ce sujet. Un album est prévu en Novembre ainsi qu'une date au Stade de France en Mai-Juin 2015. Si tel est le cas, pas de HellFest.

    Laisser un commentaire:


  • OgOp
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Tu dois faire référence aux deux principales scènes du festival (Mainstage I et II) qui sont côte à côte. Les shows sont alternés. Pendant qu'un band joue sur une scène, on prépare la seconde. Pour les autres scènes, elles sont réparties sur l'ensemble du terrain de façon à justement éviter une cacophonie sonore et d'ailleurs certaines sont sous chapiteau (Warzone, Altar/Temple, ...)
    ]

    La warzone n'est pas sous chapiteau (enfin pas cette année en tout cas), sinon tu as entièrement raison.

    148 000 personnes sur les 3 jours, ça ne m'étonne pas, ça doit être un record même.

    @Upe : Il y a 150 groupes sur les 3 jours donc il y en a pour tous les goûts. (tout en restant dans le thème hard-rock/metal).
    L'année prochaine, ils parlent de faire venir AC/DC, pour les 10 ans du festival...
    Dernière modification par OgOp, 24/06/2014, 16h59.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message
    Prog sympa mais je trouve pas ça très "hellfest" perso... non ?

    Sympa la vidéo sinon :fier: je trouve les scènes proches par contre, c'est pas gênant sur les fois où seul le public chante par exemple ?

    Tu dois faire référence aux deux principales scènes du festival (Mainstage I et II) qui sont côte à côte. Les shows sont alternés. Pendant qu'un band joue sur une scène, on prépare la seconde. Pour les autres scènes, elles sont réparties sur l'ensemble du terrain de façon à justement éviter une cacophonie sonore et d'ailleurs certaines sont sous chapiteau (Warzone, Altar/Temple, ...)

    148 000 festivaliers sur 3 jours quand même. Joli score ! :fier:

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par OgOp Voir le message
    Hellfest hier.:lov:

    Cette ambiance, ce décors, Status Quo, Deep Purple...:lov:
    Prog sympa mais je trouve pas ça très "hellfest" perso... non ?

    Sympa la vidéo sinon :fier: je trouve les scènes proches par contre, c'est pas gênant sur les fois où seul le public chante par exemple ?

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    Envoyé par OgOp Voir le message
    Aerosmith a fait le show, après je ne suis pas vraiment fan du groupe. Mais c'était pas vraiment pas mal niveau visuel.

    J'ai été étonné de voir autant de jeunes (j'en fais parti) à Status Quo !

    Sinon, niveau ambiance, décors, convivialité, c'est vraiment extra. L'impression de rentrer dans un parc d'attraction avec pour thème le Metal.
    Il est vrai que les organisateurs ont bien fait les choses. D'un côté, ils ont réussi à mettre fin à toutes les polémiques locales et à mettre tout le monde de leur côté (producteur de Muscadet locaux qui servent et font leur business, beaucoup de stand de bouffes viennent du cru, les hôtels et les commerces des alentours sont heureux, réduction des nuisances au max avec notamment le "No Paper" cette année, stand de prévention, etc.) Ils ont également réussi à donner une meilleure image au festival malgré les polémiques qui l'ont agité, en rameutant des familles (si si!) et plusieurs générations à ce festival. Les locaux ont l'air heureux d'avoir Deep Purple, Extreme et Status Quo à côté de chez eux, et en profitent pour jeter un coup d'oeil à Aerosmith and Cie.
    Il y a donc un bon mélange générationnel ou chacun vient profiter de ce qu'il est venu chercher et tout le monde y trouve son compte.

    Le revers de la médaille, et je peux le comprendre, c'est que les métalleux les plus extrêmes passent finalement la plupart de leur temps dans la Warzone ou bien à l'Altar, le Temple ou le Valley, mais prennent bien soins de ne pas se mélanger avec le commun des mortels. J'ai entendu certains dans le bois parler d'une perte d'authenticité, ce que je peux comprendre. Maintenant, je n'ai aucun doute sur le fait qu'ils iront se consoler au Motocultor, à l'Xtreme Fest ou au Sylak.

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    Envoyé par jopopmk Voir le message
    Merci pour les retours sur le HellFest, j'avais ni le temps ni les moyens d'y aller :)

    Du coup j'écoute le dernier album de Soulfly (que je ne connaissais pas encore), toujours à mon goût depuis "propilète" (le petit nom qu'on a donné avec les potes à leur album "Primitive").
    J'avoue que je connaissais le nom depuis longtemps mais n'avais jamais vraiment pris le temps d'écouter plus en détail ni de me plonger dans les albums. Mais ça, c'était avant.
    Avant les 3/4 derniers mois même si finalement l'opulence de la programmation hellfestienne ne m'a pas permis de me pencher à fond sur tous les groupes et finalement de les survoler un peu tous, en faisant le tri ce que j'aimais bien et moins.

    Après ce que j'ai vu sur la Mainstage, je regrette de ne pas m'être penché davantage sur ce groupe. Quand un type au physique d'ogre balance "This is the Prophecy", et qu'une foule reprend "Root, Bloody Root", sur des riffs aussi lourds que précis et juste, ça m'a un peu scotché. Presqu'autant que les demoiselles gothiques en légère tenue qui s'exhibaient sur un tank et faisaient des bolasses ou bien rampaient sur le canon du char d'assaut.
    Pour ceux qui l'ont manqué, Arte est notre ami:
    Watch more than 300 concerts whenever you like. Electro, pop, rock, classical, jazz and our very own European opera season.


    Une cure de Sepultura et de Soulfly devrait arriver sous peu.

    Laisser un commentaire:


  • OgOp
    a répondu
    Bon c'est pas grand chose mais ça donne toujours un petit aperçu.:grn:

    Laisser un commentaire:


  • OgOp
    a répondu
    Aerosmith a fait le show, après je ne suis pas vraiment fan du groupe. Mais c'était pas vraiment pas mal niveau visuel.

    J'ai été étonné de voir autant de jeunes (j'en fais parti) à Status Quo ! Vraiment plaisant en tout cas, ils étaient en forme. Entendre le public gueuler "Stand up and fight" sur In The Army Now...:lov: Je mets d'ailleurs une vidéo assez courte (2 min environ) de cette chanson sur Youtube.

    Sinon, niveau ambiance, décors, convivialité, c'est vraiment extra. L'impression de rentrer dans un parc d'attraction avec pour thème le Metal.
    L'année prochaine, j'y vais les 3 jours.

    Sinon, il y a des très belles photos sur le site même du Hellfest : http://www.hellfest.fr/galerie.php?id_fi=412

    mais également ici (avec une review pour chaque journée) : http://www.metalorgie.com/
    Dernière modification par OgOp, 23/06/2014, 20h37.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Merci Earls pour ce compte-rendu.
    Voici un lien pour un photo-report bien sympathique de ce festival désormais incontournable.

    Laisser un commentaire:


  • jopopmk
    a répondu
    Merci pour les retours sur le HellFest, j'avais ni le temps ni les moyens d'y aller :)

    Du coup j'écoute le dernier album de Soulfly (que je ne connaissais pas encore), toujours à mon goût depuis "propilète" (le petit nom qu'on a donné avec les potes à leur album "Primitive").

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    La tête d'affiche de ce samedi au Hellfest, c'était évidemment Aerosmith, dont le show était programmé en mainstage entre 23h et 1h.
    Première surprise, si la programmation était programmé à la minute, nos copains d'outre-atlantique ont commencé avec un bon quart d'heure de retard, en envoyant un bon Back in The Saddle dans les dents. Réaction mitigée d'un public très nombreux mais assez varié, entre quelques beatnicks et motards sexagénaires venus avec bobonne, des touristes un peu plus jeunes en sac-à-dos, des midinettes n'attendant que Crying et Don't Want To Miss A Thing pour ôter leur soutif ou verser quelques larmes. Ce joyeux bordel au beau milieu de la communauté métal vétue de noir, âgée entre 20 et 40 ans, et passablement émêchée par les Muscadets peu onéreux à quelques mètres de là dans le petit bois.

    Tout ce beau monde est venu rendre hommage à ces légendes du rock qui ont traversé les âges, et notamment à ce fantastique Joe Perry et son acolyte Steven Tyler. Ce dernier avait la pêche et n'avait pas dû tourner qu'à l'eau fraiche avant de monter sur scène. Une moustache aussi épaisse qu'affreuse sur un visage ardemment maquillé, une trace imposante de rouge à lèvre sur la joue droite, un pantalon en cuir gris et des bras à l'air nu que des groupies ont du se faire plaisir à maquiller/tatouer en backstage.

    Le band commence avec Back In The Saddle, puis Train Kept Rollin' et enchaine de nombreux morceaux que je ne connaissais pas, jusqu'à Living On The Edge, que la foule, assez inerte jusque-là, commence par endroit à chantonner. Exclu du groupe qui joue un morceau de leur dernier album avec les paroles qui s'affichent sur l'écran avec un léger décallage empêchant tout karaoké. C'est peut-être pas plus mal. 45 premières minutes pas folichonnes, et de plus en plus de personnes dans la foule, déçues visiblement, commencent à quitter les lieux, d'autant plus que Phil Anselmo et ses Illegals se préparent à quelques mètres de là, tout comme Gorgoroth. Les plus métaleux évacuent les lieux. Puis après cette première partie franchement décevante quant à la set list, et non pas quant à l'énergie des bonhommes sur scène, on assiste à une très surprenante reprise de ... Come Together par nos Ricains. On se demande un peu ce qui justifie ce besoin de reprise étant donné le répertoire astronomique de tubes qu'Aerosmith a composé... l'anniversaire de Paul Mc Cartney ? Toujours est-il que le public réagit plutôt bien et s'anime notamment sur les refrains.

    Un autre concert comment alors.

    Nos gusses attendaient vraisemblablement minuit pour envoyer du lourd et ils s'y attèlent progressivement, avec Dude Looks Like a Lady, qui, malgré ses sonorités pop, est bien accueilli. S'en suit dans le désordre Crying, puis Don't Wanna Miss A Thing pour les demoiselles dont les cris stridents n'égaleront jamais la puissance des hurlements de Soulfly père et fils plus tôt dans l'après midi. Ces demoiselles sont rincées. Le vrai show rock commence alors avec les incontournables des premiers albums. No More No More, puis Walk This Way qui est repris par tous, puis Mamma Kin, qui, en tant que fan des Guns, me fait particulièrement plaisir.

    Le groupe s’éclipse et tout le monde attend le rappel. Les techniciens finissent d’installer un piano sur la partie avancée de la scène et Mr. Tyler revient et entonne les premières notes d’un remarquable Dream On, qui restera, à titre personnel, le meilleur moment de cet Hellfest. J’étais venu pour ça, et je l’ai eu. Inoubliable. Merci les gars, vraiment. Enfin, sans vraiment être contraint par le temps, nos bonhommes achèvent une prestation énergétique avec l’indémodable Sweet Emotion puis saluent la foule. Rideau.

    Finalement, ce fut un concert en dent-de-scie, avec une première partie avec laquelle je n’ai pas accroché, malgré un Steven Tyler en pleine forme, qui n’hésitent pas à aller en backstage pour faire chanter des fans, qui déconne volontiers avec le public, et qui balancent un énorme rôt sur scène, après qu’on a craint un instant que sa voie soit quelque peu abimée. Joe Perry est plus discret, mais diablement efficace : un guitariste hors pair qui joue avec une précision remarquable. Pour moi, ces mecs sont finalement tout ce que j’attends d’un groupe de rock : de l’entrain, des riffs ravageurs, des guitares bien grasses avec quelques tonalités sudistes à certains moments. Pas un hasard que Slash se soit identifié en eux.

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    Retour de la Hellfest.
    Etat: épuisé mais heureux.

    On est arrivé hier sur les coups de 15h, garés un peu n'importe comment dans les vignes pas trop loin des campings, avec Children of Bodom et Sepultura dans la voiture pour l'échauffer.
    Et puis ce fut le début des Muscadets dans le petit bois où l'on a retrouvé des amies pour ouvrir le bal. Commencement avec la fin de Dagoba puis Shining de mémoire, un autre groupe assez sympa (Schirenc plays pungent stench, à l'Altar sous la tente). Plutôt pas mal, parfois un peu hypnotique et berçant.
    Puis retour à l'apéro, loin de la poussière des différentes stages et surtout à l'ombre. Retour sur scène avec Soulfly qui réunissait la famille Cavalera sous un soleil de plomb. Bonne ambiance, un circle pit du départ qui a créé un tourbillon de poussière mais qui n'a en rien altéré à la qualité des protagonistes. Max Cavalera et son crew ont été plutôt bons, mais je dois dire que l'attraction fut plutôt la qualité du jeu de batterie du fiston. Sympathique aussi la présence du jeune Cavalera qui a fait un duo vocal avec son père, qui s'est finalement achevé par la reprise du riff de "The trooper" des Maiden.
    Deep Purple: pas fantastique pour ma part. Public vieux avec des sacs à dos qui attendaient qu'on leur joue Smoke On The Water. Ils ont essayé d'assurer le chaud en reprenant les plus grands morceaux d'un band qui n'a pas grand chose à voir avec la formation initiale. Pas fana.
    On a enchainé avec Aerosmith, avec une prestation particulière sur laquelle je reviendrai demain ou plus tard dans la semaine.
    Puis final en folie avec Carcass et enfin Avenged Sevenfold, pas mal non plus, même si j'ai préféré en version CD plutôt qu'en live.
    Retour à l'hôtel vers 4h du mat, lever à 10h... pfff... plus de batterie au sens propre comme figuré.

    Laisser un commentaire:


  • OgOp
    a répondu
    Hellfest hier.:lov:

    Cette ambiance, ce décors, Status Quo, Deep Purple...:lov:
    Dernière modification par OgOp, 22/06/2014, 12h06.

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    A l'époque, Twilight a été leur premier album distribué en Europe et celui qui les a révélé au niveau international. C'est la raison pour laquelle j'ai tendance à le considérer comme leur premier véritable album.

    Laisser un commentaire:


  • Minettos69
    a répondu
    Envoyé par Nono Red Devils Voir le message
    tu es sur que twilinght in olympus est leur premier album?
    j'ai commencé avec celui ci d'album, prod un peu dégeu, mais on retrouve toujours à peu pres le meme son depuis

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X