Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Tribune Littéraire

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Christo1308 Voir le message
    Je te l'avais conseillé.

    Content que ça t'ait plu.
    C'était donc toi ;) Merci pour ta recommandation, j'ai passé un sacré moment de lecture. Ma femme également.
    J'aimerai bien le voir adapté au cinéma.

    Pour W3, tu as lu le tome 2 ?
    IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

    Commentaire


    • Envoyé par Torpedo Voir le message
      C'était donc toi ;) Merci pour ta recommandation, j'ai passé un sacré moment de lecture. Ma femme également.
      J'aimerai bien le voir adapté au cinéma.

      Pour W3, tu as lu le tome 2 ?
      Non pas encore. J'attends qu'il sorte en poche.
      L'OL et Liverpool sont des formidables raisons d'être heureux

      Commentaire


      • Je viens de finir Maléfico, le dernier Donato Carrisi, célèbre pour son premier roman, le Chuchoteur. Ces derniers bouquins, notamment l'Ecorchée, m'avaient beaucoup déçu. C'était donc avec beaucoup de réticences que je me suis plongé dans Maléfico.

        On retrouve quelque peu la patte et la verve de Carrisi, qui semble retrouver des couleurs à travers ce thriller mystique.

        Synopsis : Marcus est un pénitencier. Un prêtre capable de déceler le mal enfoui en nous. Mais il ne peut pas toujours lui faire barrage. Sandra est enquêtrice photo pour la police. Elle photographie les scènes de crime. Et ferme parfois les yeux. Face à la psychose qui s'empare de Rome ils vont unir leurs talents pour traquer un monstre. Ses victimes : des couples. Une balle dans la nuque pour lui. Une longue séance de torture pour elle.Quel est l'être maléfique qui ne tue que des jeunes amoureux ?

        Dans l'ensemble, j'ai trouvé ce roman intéressant avec beaucoup d'investigations de la part de l'auteur. Il faut quand même suivre car l'enquête est assez complexe avec beaucoup de références religieuses et un certain nombre de personnages. Mais on dira que c'est un bon cru sans être toutefois à la hauteur de son premier roman.

        IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

        Commentaire


        • Terminé Les Assassins de l'écrivain américain R.J.Ellory, qui traite, dans ce bouquin, des serial-killer américains.

          J'avais adoré son roman, intitulé Vendetta qui était une fresque de 30 ans sur la mafia. L'équivalent du célèbre Parrain.
          J'ai lu également d'autres romans comme Seul le silence, les Anonymes, les Anges de New-York qui étaient de bonne facture. Seul son roman Mauvaise étoile ne m'avait pas convaincu.

          Et c'est avec de gros espoirs que j'ai commencé Les Assassins. Je n'ai pas été déçu. Il y a, de la part de cet écrivain, un travail d'investigation énorme pour nous restituer une histoire qui s'imbrique dans d'anciennes affaires authentiques.

          Synopsis : Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux.

          Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet que les quatre meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails.

          Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.

          Bouleversant tous les clichés de rigueur, R.J. Ellory transfigure ici totalement le genre du roman de serial killer, dont on pensait pourtant avoir fait le tour, en lui insufflant un souffle complètement nouveau, comme seuls les très grands écrivains savent le faire.

          Revenant sur les plus grandes figures des tueurs qui ont marqué les États-Unis, de Ted Bundy au fameux Zodiac, il poursuit son exploration du mal américain, interrogeant cette fois notre fascination pour les monstres. Avec le formidable sens de l’intrigue, des personnages, du suspense et le pouvoir d’émotion qu’on lui connaît, il nous donne ainsi le roman définitif sur le sujet.




          C'est vrai que le style de cet auteur est vraiment unique. Pour ma part, j'ai trouvé Les assassins très prenant (je l'ai lu en 2 jours). Il est très bien écrit, fortement documenté, l'histoire est originale. C'est un très bon roman. Toutefois, je conseille quand même de commencer par Vendetta qui m'avait beaucoup plus marqué et qui reste, pour moi, le must de cet écrivain
          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

          Commentaire




          • En morte-saison sur la Côte d'Azur, la vie continue, plus mouvante que jamais. Les habitants sont successivement bouleversés par la violente agression d'Antoine, gloire locale du football amateur, laissé pour mort, et par une tempête inattendue qui ravage le littoral, provoquant une importante série de noyades. Familles des victimes, personnel hospitalier, retraités, petits mafieux, vingt-deux hommes et femmes aux prises avec leur propre histoire, sont confrontés à la folie des éléments et emportés par les drames qui agitent la côte. Olivier Adam nous met en présence de ceux dont il n'est jamais question, ces gens à la vie banale, nous-mêmes.
            Du très bon, comme tous ses bouquins que j'ai lu jusque là.



            Et mon gros coup de coeur :



            Marqué par la perte récente de son fils unique, l’inspecteur Fin Macleod, déjà chargé d’élucider un assassinat commis à Edimbourg, est envoyé sur Lewis, son île natale, où il n’est pas retourné depuis dix-huit ans. Un cadavre exécuté selon le même modus operandi que celui d’Edimbourg vient d’y être découvert. Sur cette île tempétueuse du nord de l’Ecosse, couverte de landes, où l’on se chauffe à la tourbe, pratique encore le sabbat chrétien et parle la langue gaélique, Fin est confronté à son enfance. La victime n’est autre qu’Ange, ennemi tyrannique de sa jeunesse. Marsaili, son premier amour, vit aujourd’hui avec Artair. Alors que Fin poursuit son enquête, on prépare sur le port l’expédition rituelle qui, chaque année depuis des siècles, conduit une douzaine d’hommes sur An Sgeir, rocher inhospitalier à plusieurs heures de navigation, pour y tuer des oiseaux nicheurs. Lors de son dernier été sur l’île, Fin a participé à ce voyage initiatique, qui s’est dramatiquement terminé. Que s’est-il passé alors entre ces hommes ? quel est le secret qui pèse sur eux et resurgit aujourd’hui ? Sur fond de traditions ancestrales d’une cruauté absolue, Peter May nous plonge au cœur de l’histoire personnelle de son enquêteur Fin Macleod. Fausses pistes, dialogues à double sens, scènes glaçantes : l’auteur tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.


            Et il y en a un 3e, Le Braconnier du lac perdu que je n'ai pas encore lu mais j'ai hâte.

            Je me suis totalement laissée embarquer par l'intrigue, les personnage,et surtout le cadre. Tout se passe sur l'île de Lewis, pourtant pas reputée très hospitalière, mais ça donne franchement envie de découvrir cet endroit. L'atmosphère est incroyable :o.

            Commentaire


            • Un classique pour moi !

              Commentaire


              • J'ai commencé un livre qui s'appelle La mémoire dans la peau des fesses (un truc dans le genre), et comme un con, je lis la dernière phrase.
                Dernière modification par Space_opera, 03/02/2016, 22h24.

                Commentaire


                • De retour sur le fofo suite à un bug, je mettrais à jour mes dernières lectures sous peu.
                  L'OL et Liverpool sont des formidables raisons d'être heureux

                  Commentaire


                  • Fini de lire un bouquin que m'a passé une voisine, intitulé Am Stram Gram de A.J Arlidge

                    Synopsis : Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d'une piscine vide dont il est impossible de s'échapper. À côté d'eux, un pistolet chargé d'une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message: "Vous devez tuer pour vivre." Les jours passent, la faim et la soif s'intensifient, l'angoisse monte. Jusqu'à l'issue fatale.

                    Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n'avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire...


                    Le scénario ressemble aux premiers abords a un célèbre film mais la suite est beaucoup plus inattendue. C'est dans l'ensemble plutôt bien ficelé, l'écriture est agréable et la fin à la hauteur du suspens. J'ai passé un bon moment :)
                    IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                    Commentaire


                    • Avalé, englouti le dyptique de Franck Thilliez, à savoir le Syndrome E suivi de Gattaca. Qu'est-ce que c'est bon. Des scénarios tordus à l'extrême, des intrigues passionnantes, des personnages attachants, une approche scientifique, le tout avec d'une somme de détails d'une précision chirurgicale, voilà le cocktail que nous propose cet amateur de thriller à chacun de ses romans.

                      J'ai quasiment tout lu de Thilliez, il me reste juste Angor dont j'attends beaucoup. Mais ce sera pour plus tard, j'ai d'autres bouquins en attente...

                      P.S : Quel plaisir la lecture. beaucoup plus aboutie que l'image. Avant, je ne jurais que par les films ou les séries TV, mais ça c'était avant
                      IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                      Commentaire


                      • Envoyé par Torpedo Voir le message

                        P.S : Quel plaisir la lecture. beaucoup plus aboutie que l'image. Avant, je ne jurais que par les films ou les séries TV, mais ça c'était avant
                        Pourquoi ne pas t'orienter vers une lecture un peu plus variée alors? Les nouvelles de Stephen King, H.P Lovecraft ou Edgar Allan Poe? As-tu lu la trilogie new-yorkaise de Paul Auster?

                        Commentaire


                        • Envoyé par MockingBird69 Voir le message
                          Pourquoi ne pas t'orienter vers une lecture un peu plus variée alors? Les nouvelles de Stephen King, H.P Lovecraft ou Edgar Allan Poe? As-tu lu la trilogie new-yorkaise de Paul Auster?
                          Je suis dans ma période thriller depuis quelques années. Mais cela ne veut pas dire que je suis réfractaire à d'autres styles. J'ai déjà lu Lovecraft et Poe à une époque. Et bien entendu plusieurs romans de Stephen King. Mais le côté science-fiction, fantastique, fantasy ne m'intéresse plus.

                          Tout est une question de cycle finalement. Les goûts changent ou évoluent. Ce que tu lis aujourd'hui, sera différent dans 20 ans. J'ai une collection de BD (E.P.Jacobs, Loisel,...) et je ne suis plus capable de les relire. Par contre, mon premier fils découvre tout cela avec un grand plaisir.

                          P.S :Pour Paul Auster, que je ne connais pas du tout, j'y jetterai un oeil à l'occasion.
                          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                          Commentaire


                          • Fini Promesse, le dernier Jussi Adler Olsen. Toujours aussi bon, énigme intéressante, l'enquête du département V va de rebondissements en rebondissements, les personnages évoluent. Et puis la fin est à la hauteur. Bref, du tout bon !

                            IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                            Commentaire


                            • Je confirme pour Promesse :fier:

                              Bon autrement j'avance tout doucement avec Games Of Thrones , à l'attaque du Tome 5 :grn:

                              Commentaire


                              • A la suggestion d'un de mes potes, dont la soeur est libraire, j'ai lu le premier roman du canadien Robert Pobi intitulé l'Invisible. (Editions Sonatine)

                                Synopsis
                                Montauk, Nouvelle-Angleterre. Jack Cole revient pour la première fois depuis près de trente ans dans la maison où il a grandi. Son père, Jacob Coleridge, un peintre reconnu et célébré dans tout le pays à l’égal de Jackson Pollock, y vit reclus depuis des années, souffrant de la maladie d’Alzheimer. Son état a récemment empiré et une crise de démence l’a conduit à l’hôpital. Si ses jours ne sont pas en danger, ses moments de lucidité sont rares.

                                Jack, qui a le corps entièrement tatoué d’un chant de L’Enfer de Dante, souvenir d’une jeunesse perturbée, est lui aussi un artiste en son genre. Travaillant en indépendant pour le FBI, il possède un don unique pour lire les scènes de crime et entrer dans l’esprit des psychopathes. Alors qu’un terrible ouragan s’approche des côtes, Dan Hauser, le shérif de la ville, profite de la présence de Jack pour lui demander de l’aider à résoudre un double assassinat, celui d’une femme et d’un enfant dont on ignore les identités. Devant la méthode employée par le tueur, Jack ne peut s’empêcher de faire le lien avec un autre crime, jamais résolu, le meurtre de sa mère lorsqu’il avait 12 ans.

                                Alors que le village est bientôt coupé du monde par la tempête, les meurtres se succèdent et Jack est bientôt convaincu que son père connaît l’identité de l’assassin. La clé réside-t-elle dans les 5 000 mystérieux tableaux qu’il a peints inlassablement ces dernières années et qui semblent constituer une sorte d’étrange puzzle ? C’est dans l’esprit de son père que Jack va cette fois devoir entrer, comme il entre d’habitude dans celui des criminels, pour trouver une vérité complètement inattendue.

                                Dans ce premier roman impressionnant, Robert Pobi s’intéresse à un trait commun que partagent artistes, médecins et policiers, celui d’interroger obsessionnellement les apparences afin d’atteindre, peut-être, la vérité qui se cache derrière. Avec une efficacité et une maîtrise dignes des plus grands auteurs de thrillers, il tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page, au fil d’une intrigue machiavélique, jusqu’au coup de théâtre final, qui place le livre au niveau des plus grandes réussites du genre.



                                J'ai dévoré ce bouquin en deux soirs. Très bien décrit, le scénario maîtrisé, monte en intensité jusqu'à la toute fin. Pour un premier roman c'est une sacré réussite :fier:

                                IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                Commentaire


                                • J'ai commencé à le lire.

                                  Hélas, je ne suis pas rentré dedans du tout.
                                  L'OL et Liverpool sont des formidables raisons d'être heureux

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Christo1308 Voir le message
                                    J'ai commencé à le lire.

                                    Hélas, je ne suis pas rentré dedans du tout.
                                    Ah oui ? Sérieux ? Bien dommage. Si tu peux persévérer car ça monte en intensité....
                                    IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                    Commentaire


                                    • Enfin lu le premier roman de jean-Christophe Grangé, intitulé "Le vol des cigognes" et sorti en 1994.

                                      J'ai lu la plupart des romans de cet écrivain et toutes les personnes qui m'en parle, placent Le vol des cigognes comme l'un de ses meilleurs bouquins. Et bien, j'ai pris une belle claque. Il est, en effet, très bien écrit, très abouti avec un double scénario : deux histoires incroyables qui s'enchevêtrent pour un final surprenant.

                                      Ca monte en puissance et en intensité tout au long des pages. On a du plaisir à parcourir le périple du principal protagoniste à travers sa quête. Ce dernier nous fait voyager à travers le monde avec, à chaque fois, des rencontres, des aventures, des rebondissements, tout en gardant le fil conducteur de l'histoire.

                                      Je le place dans mon Top 3 des bouquins que j'ai lu dans la catégorie "Thriller" :lov:

                                      Par contre, on m'a dit d'éviter à tous prix l'adaptation TV (2 épisode d'1h30) qui est nullissime (comme la plupart des adaptations de Grangé : Miserere, Empire des loups). La seule qui tire son épingle du jeu est Les Rivières Pourpres. Pas encore vu le Passager...

                                      Il me reste à lire, de cet auteur, le Concile de Pierre,la Forêt des Mânes et son dernier et récent roman Lontano et je serai à jour.... :)
                                      IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                      Commentaire


                                      • Je me suis fait toute la série des Kenzie et Gennaro de Lehanne le mois dernier. Des ambiances tendues bourrées de passages ou tu rigoles. Lehanne, c'est vraiment le top de ce que j'ai lu dans le genre pour le moment.

                                        C'est aussi là que tu te rends compte à quel point l'adaptation cinématographique de Gone Baby Gone par Ben Affleck est à chier. On a tous en tête une image des protagonistes, une verve, un style... quand tu vois la gueule et le jeu des acteurs, ainsi que les largesses scénaristiques du film, tu deviens fou.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Trunky Voir le message
                                          Je me suis fait toute la série des Kenzie et Gennaro de Lehanne le mois dernier. Des ambiances tendues bourrées de passages ou tu rigoles. Lehanne, c'est vraiment le top de ce que j'ai lu dans le genre pour le moment.

                                          C'est aussi là que tu te rends compte à quel point l'adaptation cinématographique de Gone Baby Gone par Ben Affleck est à chier. On a tous en tête une image des protagonistes, une verve, un style... quand tu vois la gueule et le jeu des acteurs, ainsi que les largesses scénaristiques du film, tu deviens fou.

                                          Tu prêches un convaincu pour l'adaptation de Gone Baby Gone.... Je l'avais plusieurs fois évoqué sur le topic cinéma d'ailleurs.
                                          As-tu lu son dernier ?
                                          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                          Commentaire


                                          • @Torp Mon ami faut absolument qu'on se voit pour que tu me dises tes meilleures lectures du moment en terme de thriller "à haut potentiel cinemascope " :grn: Vais avoir besoin de matière première soon !
                                            "Who then now bitches..."

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par mrbungle1977 Voir le message
                                              @Torp Mon ami faut absolument qu'on se voit pour que tu me dises tes meilleures lectures du moment en terme de thriller "à haut potentiel cinemascope " :grn: Vais avoir besoin de matière première soon !
                                              Avec grand plaisir... Je dévore les thrillers ces derniers temps :)
                                              On peut toujours adapter Vegas ou presque dans ce format, ce serait sympa
                                              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                                Tu prêches un convaincu pour l'adaptation de Gone Baby Gone.... Je l'avais plusieurs fois évoqué sur le topic cinéma d'ailleurs.
                                                As-tu lu son dernier ?
                                                Quand vient la nuit ? Non. D'ailleurs il a apparemment aussi été adapté au cinéma...

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par denislamalice Voir le message
                                                  Bon autrement j'avance tout doucement avec Games Of Thrones , à l'attaque du Tome 5 :grn:
                                                  Ca ne t'ennuie pas ?

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Trunky Voir le message
                                                    Quand vient la nuit ? Non. D'ailleurs il a apparemment aussi été adapté au cinéma...
                                                    Non, il s'agit d'un roman beaucoup plus récent intitulé Ce monde disparu, sorti cet automne.

                                                    Synopsis : En 1943, le monde est en guerre mais aux USA la mafia est prospère. Après avoir régné sur le trafic d'alcool en Floride, Joe Coughlin a passé la main à son second Dion Bartolo. Joe agit comme conseiller occulte pour les gangsters Meyer Lansky et Lucky Luciano. Mais un jour, il reçoit la visite d'un gardien de prison qui est porteur d'un terrible message : quelqu'un veut sa peau.

                                                    Troublé par cette mise en garde, Joe cherche à découvrir qui est son ennemi. L'enjeu est d'autant plus sérieux qu'une taupe a rencardé la police sur l'existence d'un labo de drogue clandestin...

                                                    IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X