Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Tribune Littéraire

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par whiteshark38 Voir le message
    Bon tant pis je me finis :
    Ouah quel fin ! C'est peut être un des meilleurs finals que j'ai jamais lu pour un thriller :lov:. Y'a match avec "Les Arcannes du Chaos" de Chattam.
    En fait j'suis un ancien de Mars 2006

    Commentaire


    • Envoyé par whiteshark38 Voir le message
      Ouah quel fin ! C'est peut être un des meilleurs finals que j'ai jamais lu pour un thriller :lov:. Y'a match avec "Les Arcannes du Chaos" de Chattam.
      Tiens, tu me surprends parce que, pour ma part, ce n'est pas forcément le meilleur de Bernard Minier. J'ai largement préféré ses trois premiers romans avec le commandant Servaz.
      IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

      Commentaire


      • Envoyé par Torpedo Voir le message
        Tiens, tu me surprends parce que, pour ma part, ce n'est pas forcément le meilleur de Bernard Minier. J'ai largement préféré ses trois premiers romans avec le commandant Servaz.
        Je parlais seulement que du final, pas de la totalité des livres.
        En fait j'suis un ancien de Mars 2006

        Commentaire


        • Fini de lire le récent roman de Maxime Chattam, intitulé Le coma des mortels

          Synopsis : Qui est Pierre ? Et d’ailleurs, se nomme-t-il vraiment Pierre ? Un rêveur ? Un affabulateur ? Un assassin ?
          Une chose est certaine, on meurt beaucoup autour de lui. Et rarement de mort naturelle.

          Rebondissements incessants, métamorphoses, humour grinçant… un livre aussi fascinant que dérangeant, en quête d’une vérité des personnages qui se dérobe sans cesse. Un roman noir virtuose dont l’univers singulier n’est pas sans évoquer celui d’un cinéma où David Lynch filmerait Amélie Poulain.


          Avis : Chattam s'éloigne de plus en plus des thrillers macabres avec tueurs en série dont il a le secret et nous raconte des histoires avec des personnages hors-normes. Pourtant, je suis resté sur ma faim. Le scénario est cousu de fil blanc avec une fin prévisible. Il y a toutefois des points intéressants mais dans l'ensemble on est très loin de ses premiers romans qui ont fait sa réputation (La Conjuration Primitive :lov:). Déjà que le précédent "Que ta volonté soit faîte" était plutôt décevant... Bref, pas conquis. :-(

          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

          Commentaire


          • Je viens de commencer Congo Requiem, en ayant juste relu la 3ème partie de Lontano, car je ne m'en rappelais plus bien :grn:.

            Un peu déçu par le début notament :

            Quand le fils Morvan dit à son padré que les archivse de l'affaire de l'Homme Clou, sont entreposées au lycée St Machin..., à plus de 40 balais être aussi naïf, quand ont un père comme le sien et qu'on est enquêteur à la crimm.... :crazy::rolleye:.
            Dernière modification par whiteshark38, 01/08/2016, 14h40.
            En fait j'suis un ancien de Mars 2006

            Commentaire


            • On vient tout juste de me passer Congo Requiem. Je le lirai au cours des prochaines semaines.
              WhiteShark : Je n'ai pas lu ton spoil qui m'a quelque peu inquiété. Mon pote qui l'a lu, l'a trouvé plutôt bon dans l'ensemble.
              On pourra comparer nos avis respectifs d'ici la fin de l'été

              Sinon, j'ai terminé Les lumières de Septembre, l'un des premiers romans que Carlos Ruiz Zafon a écrit dans sa jeunesse. Il fait partie d'une trilogie mais les histoires sont indépendantes.

              Synopsis : La famille Sauvelle, composée de Simone la mère et de ses deux enfants Irène et Dorian, emménage à la Baie bleue, un village côtier français. Simone a trouvé un travail au domicile de Lazarus Jann, un riche fabricant de jouets. Sa grande demeure abrite de nombreux automates qu'il a construits ainsi qu'une chambre dans laquelle se trouve son épouse, atteinte d'une étrange maladie qui l'oblige à garder infiniment le lit. Alors que Dorian s'adonne jours après jours à sa nouvelle passion pour la cartographie et qu'Irène rencontre Ismaël, un jeune adolescent de son âge et pour lequel elle se découvre une certaine attirance, d'étranges évènements se déroulent aux alentours de la maison de Lazarus. La famille Sauvelle va alors devoir affronter un enemi redoutable...

              On retrouve son style si particulier et son souci du détail. Toutefois, ce roman, à "l'esprit gothique" est moins abouti que l'Ombre du vent et le Jeu de l'ange, que je conseille vivement. L'atmosphère est très dark et tombe dans le fantastique. Cela m'a fait quelque peu penser au roman d'Oscar Wilde, le Portrait de Dorian Gray.Par contre, il plaira fortement aux ados.

              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

              Commentaire


              • Hello, y'en a qui sont passé a la liseuse ? ma bibliotheque commence a deborder et je supporte pas les livre de poche, du cout pas moyen de gagner de la place.
                J'ai un peu peur de franchir le pas, sa fait 45 piges que je lit du papier, j'ai l'impression que sa va pas le faire :-(
                On s'y habitue ou pas ?
                Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                Ewa a raison

                Commentaire


                • Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message
                  Hello, y'en a qui sont passé a la liseuse ? ma bibliotheque commence a deborder et je supporte pas les livre de poche, du cout pas moyen de gagner de la place.
                  J'ai un peu peur de franchir le pas, sa fait 45 piges que je lit du papier, j'ai l'impression que sa va pas le faire :-(
                  On s'y habitue ou pas ?
                  Perso, je travaille la plupart du temps sur ordinateur. Du coup, la liseuse ne me donne pas trop envie, je reste au format papier, beaucoup plus plaisant.
                  IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                  Commentaire


                  • Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message
                    Hello, y'en a qui sont passé a la liseuse ? ma bibliotheque commence a deborder et je supporte pas les livre de poche, du cout pas moyen de gagner de la place.
                    J'ai un peu peur de franchir le pas, sa fait 45 piges que je lit du papier, j'ai l'impression que sa va pas le faire :-(
                    On s'y habitue ou pas ?
                    Tu vas essayer, tu vas l'adopter et adorer. Toutes les personnes à qui j'en ai "vendu" une (enfin le principe) ont augmenté drastiquement leur volume de lecture.

                    NB : Le confort de lecture n'a rien à voir avec un écran LED/LCD d'ordinateur même perfectionné, c'est de l'E-ink et c'est équivalent/supérieur au papier. Avec pour certains modèles des features qui deviennent indispensables comme la possibilité de consulter les notes et de revenir à la page en un clic ou l'écran rétroéclairé qui permet de lire la nuit (et ça fait pas mal aux yeux).

                    En plus en petit bonus y a la possibilité de DL :grn: (bon dans tous les cas je continue d'acheter, certainement en quantité équivalente ou supérieure que quand j'étais au 100% papier).

                    Commentaire


                    • Envoyé par Torpedo Voir le message
                      Perso, je travaille la plupart du temps sur ordinateur. Du coup, la liseuse ne me donne pas trop envie, je reste au format papier, beaucoup plus plaisant.
                      Merci de ne pas m'aider :grn:
                      Faudrait que je trouve quelqu'un qui m'en prete une.
                      Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                      Ewa a raison

                      Commentaire


                      • Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message
                        Hello, y'en a qui sont passé a la liseuse ? ma bibliotheque commence a deborder et je supporte pas les livre de poche, du cout pas moyen de gagner de la place.
                        J'ai un peu peur de franchir le pas, sa fait 45 piges que je lit du papier, j'ai l'impression que sa va pas le faire :-(
                        On s'y habitue ou pas ?
                        Oui moi.
                        J'étais réticent au départ, car j'aime beaucoup le contact avec le livre traditionnel. De plus je suis devant 2 écrans géants d'ordi toute la sainte journée ( #depalmas).
                        C'est une sensation très différente des écrans style tablette, et c'est un confort visuel agréable. En avantage non cité, je rajouterais qu'il y a un dico intégré, bien sympa de cliquer sur le mot est d'avoir sa définition et bien sûr le fait de pouvoir transporter un nombre conséquent de livres dedans, c'est quand même un sacré confort que se transporté UN bouquin de 800 pages dans le train.
                        J'emprunte également des livres tradi à la bibliothèque, et pour moi la liseuse gagne le match.
                        Il y a un an je n'aurai jamais penser pouvoir écrire cela.
                        Fais l'essai et je pense que tu en sera séduit.
                        pour les inconvénient je n'en vois qu'un seul, comme un portable bien penser à la recharger.
                        En fait j'suis un ancien de Mars 2006

                        Commentaire


                        • Envoyé par whiteshark38 Voir le message
                          Je viens de commencer Congo Requiem, en ayant juste relu la 3ème partie de Lontano, car je ne m'en rappelais plus bien :grn:.

                          Un peu déçu par le début notament :

                          Quand le fils Morvan dit à son padré que les archivse de l'affaire de l'Homme Clou, sont entreposées au lycée St Machin..., à plus de 40 balais être aussi naïf, quand ont un père comme le sien et qu'on est enquêteur à la crimm.... :crazy::rolleye:.

                          J'en suis à la page 240 (Chap 48).

                          Par rapport à ton commentaire, je pense qu'Erwan voit surtout son père comme une personne égocentrique, qui veut tout gérer et diriger et qui ne supporte pas que son fils ré-ouvre SON enquête. Mais Erwan ne peut se résoudre à penser que son père entrave sa démarche car il ne sait pas, à ce moment précis du roman, son véritable rôle dans l'affaire. Erwan pense surtout que son père est obnubilé par son nouveau projet avec la nouvelle mine. Du coup, il ne se méfie pas assez.

                          Perso, j'aime bien pour l'instant.
                          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                          Commentaire


                          • En parlant de lecture , je me suis décidé à passer à la liseuse électronique et j'ai opté pour la Kobo Glo HD :oui: bon il y a pas le touché physique d'un vrai livre mais on s'habitue facilement et puis ca tiens peu place dans la valise au final , surtout quand tu te tape Game Of Thrones :grn:

                            Commentaire


                            • Envoyé par denislamalice Voir le message
                              En parlant de lecture , je me suis décidé à passer à la liseuse électronique et j'ai opté pour la Kobo Glo HD :oui: bon il y a pas le touché physique d'un vrai livre mais on s'habitue facilement et puis ca tiens peu place dans la valise au final , surtout quand tu te tape Game Of Thrones :grn:
                              La 6 pouces a 129 boules ?
                              Je pensait opté pour ce modele mais put1 6 pouces c'est plus petit qu'un livre de poche :-(
                              Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                              Ewa a raison

                              Commentaire


                              • Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message
                                La 6 pouces a 129 boules ?
                                Oui ....... chut c'était un cadeau :grn::fier:

                                Commentaire


                                • Envoyé par denislamalice Voir le message
                                  Oui ....... chut c'était un cadeau :grn::fier:
                                  oupssss :o
                                  Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                                  Ewa a raison

                                  Commentaire


                                  • Terminé Congo Requiem de Jean-Christophé Grangé. J'ai bien aimé dans l'ensemble cette histoire avec ces secrets de famille, ces personnages charismatiques et ces renversements de situation. Je ne m'attendais pas à cette fin. Elle a le mérite de boucler la boucle.

                                    J'attends ton avis Requin

                                    Prochains bouquins : J'ai une bio d'un groupe musical sur le feu mais comme c'est en anglais, je vais y aller tranquille. Sinon, j'attaque parallèlement W3 - le sourire des pendus, premier volet d'une nouvelle série des auteurs Jérome Camut & Nathalie Hug dont j'avais lu leur tétralogie Les voies de l'ombre.
                                    IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                      Terminé Congo Requiem de Jean-Christophé Grangé. J'ai bien aimé dans l'ensemble cette histoire avec ces secrets de famille, ces personnages charismatiques et ces renversements de situation. Je ne m'attendais pas à cette fin. Elle a le mérite de boucler la boucle.

                                      J'attends ton avis Requin

                                      [.
                                      Enfin fini ! Pas évident de lire les horreurs de la guerre en Afrique quand tu es en vacance en all inclusive :sick:.

                                      J'ai beaucoup aimé, même si pour ma part ce n'est pas le meilleur Grangé. Celui-ci a réussi à me faire apprécier les personnages de cette famille, et on va dire que c'était bien loin d'être gagné...
                                      Pareil que toi Torp' je ne m'imaginais pas cette fin...

                                      Bon je commence le dernier Giacometti/Ravenne : L'Empire Du Graal.



                                      J'aime bien le début.
                                      En fait j'suis un ancien de Mars 2006

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                        Prochains bouquins : J'ai une bio d'un groupe musical sur le feu mais comme c'est en anglais, je vais y aller tranquille. Sinon, j'attaque parallèlement W3 - le sourire des pendus, premier volet d'une nouvelle série des auteurs Jérome Camut & Nathalie Hug dont j'avais lu leur tétralogie Les voies de l'ombre.
                                        Beaucoup eu de mal à lire ce bouquin. C'est en partie ma faute car je n'y mets pas assez de temps, je privilégie plutôt les séries en ce moment. :rolleye:

                                        Mais il y a un point (paradoxal) qui me gêne sur ce livre : C'est une écriture à 4 mains et sur ce livre, il y a une différence sensible entre les parties de l'un et de l'autre. En gros j'apprécie le style de l'un mais pas de l'autre, ce qui est gênant. Pourtant cette gêne ne m'était pas apparu évidente lors de la tétralogie Les voies de l'ombre.

                                        Sinon l'histoire est intéressante mais je ne sais pas si je vais continuer. J'ai pourtant la suite intitulé Le mal par le mal mais cela ne me tente pas plus que cela. Wait & see.
                                        IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                        Commentaire


                                        • Un article sur 20 Minutes sur Favre, qui lit du Barnard Minier : http://www.20minutes.fr/sport/footba...avre-rouler-l1

                                          Nice-Lyon: On a parlé à l’auteur de polar qui permet à Favre de rouler sur la L1

                                          FOOTBALL L’entraîneur de l’OGC Nice se détend les jours de match en lisant la trilogie de Bernard Minier…


                                          De Lucien Favre, l’entraîneur suisse de l’équipe frisson du début de saison, l’OGC Nice, on pensait tout savoir. Son génie tactique, ses bons résultats en Allemagne, sa volonté de faire jouer les jeunes, son sens de la pédagogie pour faire revivre Mario Balotelli. Mais on était peut-être passé à côté de l’essentiel. Sa passion pour les romans de Bernard Minier, auteur d’une trilogie à très grand succès ces dernières années (Glacé, Le Cercle, N’éteins pas la lumière, aux éditions Xo). Vous vous demandez ce que les lectures de l’ancien coach de Mönchengladbach viennent faire dans ce papier ? On y vient, avec l’aide de Daniel Jeandupeux, ancien sélectionneur de la Näti et grand pote de Favre.

                                          « Un jour, on prend des nouvelles au téléphone, et il me dit : "Daniel, j’ai découvert un livre incroyable en ce moment. Ça s’appelle Glacé et je le lis les jours de match pour échapper à la pression, ça marche du tonnerre." Il avait raison, c’est bluffant. » Un bon polar au bon moment. Et si on tenait le secret qui fait de Nice la meilleure équipe de L1 (avant que ça change) ? On s’est renseigné sur le phénomène directement à la source avec Bernard Minier, amusé par la proposition. « Je ne savais que j’inspirais les entraîneurs de foot, mais c’est une bonne surprise. Je suis plutôt supporter de Monaco, mais avec ce que vous m’apprenez, je vais être à fond derrière Nice. »


                                          Tout le contraire du personnage principal de ses enquêtes policières, le commandant Servaz. « Plutôt le genre à faire des citations latines et à écouter de la musique classique, un type hors du temps et un peu élitiste qui déteste le sport. D’ailleurs, dans le deuxième tome, qui se déroule pendant la Coupe du monde 2010, mon personnage se retrouve obligé d’emmener ses collègues regarder le match des Bleus alors qu’il n’en a rien à faire. » Dommage : ce n’est donc pas Servaz qui a eu l’idée de faire jouer Nice en 3-5-2 à partir d’un indice trouvé sur les lieux du crime.

                                          Mais alors qu’est-ce qu’on trouve dans ce polar qui peut servir pour inspirer Jean-Michel Séri et Alassane Pléa le soir venu à l’Allianz Rivera ? Bernard Minier a pris le temps d’y réfléchir avant de nous parler. « N’allez pas écrire que c’est évident et que je conseille mes livres à tous les entraîneurs de L1, mais un meneur d’homme peut se retrouver dans le personnage de Servaz. Il s’agit d’un exemple pour ses collègues, très dévoué à son métier, un type droit qui ne transige pas, avec certaines qualités morales et une véritable opiniâtreté. » Deuxième élément, l’histoire se déroule à chaque fois dans la région toulousaine, où a brièvement évolué Lucien Favre lorsqu’il était joueur.

                                          Le premier opus s'est vendu à 450 000 exemplaires en France.
                                          Le premier opus s'est vendu à 450 000 exemplaires en France. - Maison d'édition Xo



                                          « Je vis dans le coin aussi, et c’est vrai que ça a participé à mon intérêt, confirme Jeandupeux. Mais il faut d’abord prendre cette trilogie comme un formidable moyen d’accélérer le temps lors des avant-matchs. C’est toujours un moment très difficile à vivre pour un entraîneur. On ressent la pression et on est parfois tétanisés par l’enjeu. Je me souviens d’une fois où j’avais eu l’impression de me faire une entorse sur mon canapé, tellement j’étais mal. Quand Lucien m’a dit que lire Minier l’aidait à oublier à ce qui l’attendait, je me suis dit que je devais essayer. Je n’ai pas été déçu, on ne pense qu’à ça quand on est dedans ». Et plus du tout aux dégâts que pourraient causer Nabil Fekir ou Alexandre Lacazette dans l’arrière-garde niçoise vendredi soir.


                                          :grn:
                                          En fait j'suis un ancien de Mars 2006

                                          Commentaire


                                          • Après le match d'hier c'est moins drôle :((


                                            Aussi lu "une pu**** d'histoire", et comme toi whiteshark, grosse surprise le final. J'ai tellement rien vu venir :grn:


                                            Pendant mes vacances, j'ai également lu



                                            ça se passe entre le Canada et l'Ecosse, c'est une enquête policiere mais traite aussi de l'immigration forcées de nombreux Highlanders au Canada au XIXe siècle.

                                            Je ne peux que vous inciter à lire sa trilogie ecossaise, meilleurs bouquins que j'ai lu depuis un moment. :lov:


                                            et un bouquin pour les ivr... euh, fans du topic du vin :



                                            Gil Petty était un critique redoutable dans le monde des vins, de ceux qui font et défont les rois. La publication de ses notes de dégustation était un moment redouté, susceptible de ruiner un vigneron, ou de lui apporter la fortune. Il s’intéressait au vignoble de Gaillac lorsqu’il a disparu. Et ses fameuses notes semblent s’être évaporées en même temps que lui. Mais, un an après, son cadavre réapparaît, dressé comme un épouvantail dans les vignes, revêtu du costume de cérémonie de l’ordre de la Dive Bouteille, et dans un sale état. Il semble bien avoir séjourné un moment dans une barrique de rouge… Précédé de sa flatteuse réputation d’enquêteur hors pair et bien décidé à approfondir les subtilités des vins de Gaillac, Enzo Macleod décide de reprendre une enquête restée au point mort. C’est que Petty ne manquait pas d’ennemis, en particulier en France où l’on n’appréciait pas cet Américain ayant le culot de dire aux Français si leur vin était bon ou pas. Mais, entre les dégustations de grands crus et l’offensive de charme de la fille du défunt, c’est bel et bien sa peau que Macleod met en jeu. Car le tueur n’est pas à un meurtre près. Bouteilles, cadavres et compagnie, on déguste avec Peter May !
                                            ça donne soif :grn:

                                            Commentaire


                                            • Je ne sais pas où je l'avais déjà posté mais Glacé sera adapté en version TV sur M6
                                              Il y aura 6 épisodes avec l'acteur Charles Berling dans le rôle du Commandant Servaz
                                              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                              Commentaire


                                              • Terminé W3 - Le mal par le mal, la suite du Sourire des pendus. Alors déjà, c'est un bouquin plus facile à lire tout simplement parce que les personnages sont connus et assimilés lors du premier volet.. Du coup, les repères sont plus faciles.

                                                Bonne intrigue dans l'ensemble bien qu'assez complexe. Comme d'habitude, on ne comprend le sens final qu'à la toute fin.

                                                Je ne l'ai pas lu d'une traite contrairement à mes habitudes, compte tenu d'une forte activité professionnelle depuis septembre. Du coup, c'était quelques pages par ci, par là. A mon avis, ça joue sur la perception finale. J'ai trouvé W3 intéressant, avec quelques personnages attachants, mais en le lisant par bribes, je n'ai pas pu m'attacher à eux et à l'histoire, comme cela pouvait être le cas dans d'autres romans.

                                                A noter qu'un troisième opus est sorti et s'intitule "Le calice jusqu'à la lie"...

                                                IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                                  De retour de vacances, où je me suis plongé dans plusieurs bouquins que l'on m'a filé.

                                                  Le premier roman s'intitule Yeruldelgger de l'écrivain Patrick Manoukian (Pseudo : Ian Mannok)

                                                  Il s'agit d'un roman policier qui se déroule en Mongolie. Je n'en dis pas plus car je suis tombé sous le charme du récit et de l'écriture de ce nouvel écrivain dont c'est le premier roman. Vraiment très bien, à la fois original, dépaysant et maîtrisé pour un premier essai.

                                                  Après cette très belle découverte, Ian Mannok a rempilé en sortant un second roman intitulé "La mort nomade". on y retrouve le vieux flic Yeruldelgger dans une nouvelle histoire pleine de rebondissements. C'est du même acabit que le premier :fier:

                                                  IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                                  Commentaire


                                                  • Enfin arrivé au bout de GOT :fier: place maintenant à Millenium 4 :oui:

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X