Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Tribune Littéraire

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Torpedo Voir le message
    Petite question pour les amateurs de ce topic. Connaissez-vous Kindle Direct Publishing sur Amazon permettant de publier ses propres bouquins ? J'aurai voulu avoir des échos concernant cette solution d'auto-édition ...
    Salut Torp,

    Je n'ai jamais utilisé KDP mais des connaissances se sont lancées dans l'auto-édition par ce biais.

    Sur la toile les avis sont plutôt positifs, sans être transcendants, pour autant.

    En fait, les réserves ne tiennent bien souvent pas tant à KDP itself, qu'à l'auto-édition en général. En effet, nul ou presque ne te conseillera l'auto-édition, pour partie en raison de l'ostracisme qui vise les auteurs ayant recours à cette solution. Tu entendras souvent : "C'est tout sauf un bon plan si vous comptez vous faire publier un jour..." Il faut pouvoir dépasser ça. Car certes, on publie vraiment de tout (Et beaucoup de grand n'importe quoi, soyons honnête...) en ligne, mais l'argument consistant à dire "Si l'auteur avait du talent, il aurait trouvé un éditeur." (Coucou les puristes !) ne tient pas. Ceux qui ont l'énergie, la foi et la confiance en eux de s'auto-éditer ne sont pas forcément les plus doués, mais ne sont pas non plus forcément les moins doués. Car non, les écrivains qui ne trouvent jamais d'éditeurs ne sont pas forcément mauvais, ni même seulement moyens. L'adage du "Si vous êtes talentueux vous trouverez sans nul doute un éditeur un jour" me semble absolument faux. Un génie ne passera bien sûr pas inaperçu (Quoique), mais un bon écrivain, qui raconte bien, ne trouvera pas forcément un éditeur. Tout simplement parce que les éditeurs français sont très limités dans leurs choix. Et qu'il n'y a pas de place pour tout le monde...

    Une fois dépassé cet ostracisme, il te faut garder à l'esprit que cela demande un grand investissement en temps et un certain état d'esprit. Un état d'esprit "d'entrepreneur", si je puis dire. ;-) En tant qu'auteur auto-édité, tu vas devoir prendre en charge toutes les étapes du processus : L'écriture, la production (Édition, correction, transformation des fichiers en mobi et epub, création des pdf en Indesign pour les livres papier, création des couvertures, création du matériel de marketing...), la promotion. Cela demande une véritable gestion de projet avec documentation des processus, amélioration permanente de ceux-ci et une recherche des meilleures solutions techniques (logiciels, plateformes...). Mais n'est-ce précisément ce que l'on cherche en s'auto-éditant ? Avoir la maîtrise complète du processus.
    Est-ce que les auteurs auto-édités vendent beaucoup ? Cela dépend de chacun. J'ai lu que sur Amazon.fr, il y a plusieurs auteurs auto-édités qui ont dépassé les 10.000 exemplaires. (S'agissant d'auteurs préalablement inconnus, c'est une sacrée performance.) Une seule certitude : cela prendra du temps pour te faire connaître. Mais il est gratifiant de recevoir 70% de droits d'auteurs sur chaque exemplaire vendu plutôt que 8 à 10%. ;-) Tout comme il est agréable de se constituer petit-à-petit un public de "fans" avec qui tu auras la possibilité d'un contact direct.

    Arguant que l'auto-édition numérique est une chance, et pour en revenir à KDP :
    KDP donne une liberté totale dans ce que tu publies, mais il t'impose de prendre en charge tout une partie du travail que ferait un éditeur : Relecture, mise en page, et surtout promotion du livre. Cela peut parfois paraître assez éloigné du métier d'auteur, mais c'est indispensable.

    Plus précisément :

    - Liberté complète. Il y a certes un délai de publication (48 heures environ) durant lequel le site doit vérifier le contenu, non pas en qualité (Les fôtes et les vilaines présentations passent très bien, ce n'est pas leur rôle.) mais dans une optique légale. Sinon tu es libre de faire ce que tu veux, tant pour la présentation que l'illustration, le nombre de pages, etc.

    - Le prix : Il faut cocher la redevance 70 % et choisir son prix de vente comme on veut. Le prix conseillé par Amazon n'est pas obligatoire. En pratique le plus simple est de choisir le prix de vente en dollars pour la plateforme américaine et cocher "Calculer les prix des autres plateformes par rapport au prix US".
    En cochant la case "KDP select" on s'engage à ne pas vendre l'ebook ailleurs (Pour l'édition papier tu fais comme tu veux.). En contrepartie le livre peut être emprunté par les lecteurs (Gain d'environ 1,7 € à chaque fois, me semble-t-il.) et surtout on peut proposer des campagnes de gratuité (Limitées à un certain nombre de jours par trimestre). C'est bien pour se faire connaître, surtout quand on est plus avide de lecteurs que de sous !

    Note que tout peut être modifié à tout moment, y compris les fichiers couvertures et textes (Ce qui est plutôt pas mal quand on retrouve des coquilles. ;-) Il faut seulement attendre une nouvelle vérification avant d'avoir la nouvelle version apparaître - en attendant le livre reste en vente dans son ancienne version.).

    En résumé KDP semble plutôt pratique pour finaliser ses écrits et les partager. Cela permet de tenter le coup. Et surtout, par rapport à l'auto-édition papier, c'est vraiment gratuit à 100 % ! (Même la couverture peut être faite soi-même (Il existe pour ce faire un outil gratuit KDP, mais je n'ai pas regardé comment s'en servir.) grâce aux images et polices libres de droit.)

    Mais :

    Il faut être perfectionniste pour proposer quelque chose de qualité. Prendre beaucoup de temps pour compenser l'absence d'éditeur, de correcteur, de graphiste...

    ---

    Bon courage dans ton projet !
    Et : La bonne journée ! ;)
    Dernière modification par Morgenrot, 28/03/2017, 08h40.
    « Tu crois aux fantômes ? »

    Commentaire


    • Merci beaucoup pour ces précisions Morgenrot. C'est une description bien complète :)
      Connais-tu d'autres solutions en matière d'auto-édition et plus particulièrement le fait d'avoir un véritable bouquin relié, à faible tirage ?
      IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

      Commentaire


      • Envoyé par Torpedo Voir le message
        Merci beaucoup pour ces précisions Morgenrot. C'est une description bien complète :)
        Connais-tu d'autres solutions en matière d'auto-édition et plus particulièrement le fait d'avoir un véritable bouquin relié, à faible tirage ?
        En ce qui concerne les sites d’auto-publication :

        1. Wattpad : Véritable phénomène dans l’univers de l’auto-publication, Wattpad est une plateforme conçue pour le partage d’histoires sérialisées. Lancé fin 2006, le site compte déjà 40 millions d’utilisateurs actifs.

        2. Blurb : Simple de prise en main et bénéficiant d’une interface soignée, Blurb est de loin l’une des références mondiales de l’auto-édition.

        3. Createspace : Lancé par le géant Amazon, CreateSpace vous permet d’éditer et de distribuer votre livre directement sur la plateforme pour un prix franchement intéressant. Et en plus de cela, les frais de ports sont offerts aux lecteurs par Amazon.

        4. iBooks Author : Apple n’est évidemment pas en reste dans le secteur de l’auto-édition avec son logiciel gratuit iBooks Authordisponible sur l’App Store. Un site bien fait, pour les propriétaires de Mac.

        5. Bookelis : Pour les francophones, le site Bookelis fait figure de référence en vous permettant de publier gratuitement votre livre au format papier ou numérique. Un indispensable.


        Concernant l’édition papier :

        Je ne peux que te recommander : www.lulu.com
        Le meilleur selon moi. (Et je n’ai aucune part dans la boite.)
        « Tu crois aux fantômes ? »

        Commentaire


        • Y'a riviere blanche aussi qui sort des livres a faible tirage et auto edition. Je connais pas trop le concept, je sais juste qu'un pote a sortie un ou deux bouquin avec eux puisque personne d'autre en voulait.
          Envoyé par fanfanserrano;n11625895
          Ewa a raison

          Commentaire


          • Envoyé par Torpedo Voir le message
            Il y a un film, sorti en 2015, dont le titre est Subbura. Est-ce l' adaptation cinématographique de ce roman ? :dt:
            A priori oui.
            Pas encore fini le livre, j'avance pas hyper vite.

            Intéressant avec plein d'histoires sur les différents réseaux sur la pègre romaine, napolitaine, calabraise mais pas aussi prenant que je ne l'aurais espéré...
            Pour toujours et à jamais...

            Commentaire


            • Merci pour vos infos, c'est bien apprécié. Je vais explorer ...
              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

              Commentaire


              • Envoyé par Torpedo Voir le message
                Merci beaucoup pour ces précisions Morgenrot. C'est une description bien complète :)
                Connais-tu d'autres solutions en matière d'auto-édition et plus particulièrement le fait d'avoir un véritable bouquin relié, à faible tirage ?
                Tu cherches à être publié ?

                Commentaire


                • Envoyé par Space_opera Voir le message
                  Tu cherches à être publié ?
                  Pas forcément. J'écris surtout pour moi-même, ma famille et mes amis car il y a beaucoup de choses que je veux mettre à plat à travers mon parcours de vie, dont le fil conducteur est la musique.

                  C'est une forme d'exutoire car il est parfois difficile d'expliquer de vive voix, certains aspects sombres de sa vie. Comme beaucoup, j'ai envie de laisser un témoignage, de le transmettre à mes enfants, leur révéler qui est véritablement leur père, à travers une vie intense et atypique.

                  Mais les commentaires reçus à travers les 40 premières pages, me poussent à tenter ma chance auprès d'éditeurs. Je compte en cibler quelques-uns mais je pense raisonnablement me tourner vers l'auto-édition afin de sortir une centaine d'exemplaires et les offrir à mon cercle familiale et mes amis. C'est mon objectif premier. Si le reste (l'édition) suit, tant mieux mais ce n'est pas une finalité.

                  Par contre, j'avoue que c'est un exercice très difficile. Si j'ai réussi à coucher les 200 premières pages d'une manière très rapide (moins de deux mois), j'ai beaucoup de mal à aborder une période délicate de ma vie. Je fais un blocage, comme si écrire cette période m'amenait à la revivre intensément, avec tous les désagréments que cela comporte. Et comme je ne veux pas m'auto-censurer, c'est pas gagné... :dt:
                  IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                  Commentaire


                  • Envoyé par Torpedo Voir le message
                    Pas forcément. J'écris surtout pour moi-même, ma famille et mes amis car il y a beaucoup de choses que je veux mettre à plat à travers mon parcours de vie, dont le fil conducteur est la musique.

                    C'est une forme d'exutoire car il est parfois difficile d'expliquer de vive voix, certains aspects sombres de sa vie. Comme beaucoup, j'ai envie de laisser un témoignage, de le transmettre à mes enfants, leur révéler qui est véritablement leur père, à travers une vie intense et atypique.

                    Mais les commentaires reçus à travers les 40 premières pages, me poussent à tenter ma chance auprès d'éditeurs. Je compte en cibler quelques-uns mais je pense raisonnablement me tourner vers l'auto-édition afin de sortir une centaine d'exemplaires et les offrir à mon cercle familiale et mes amis. C'est mon objectif premier. Si le reste (l'édition) suit, tant mieux mais ce n'est pas une finalité.

                    Par contre, j'avoue que c'est un exercice très difficile. Si j'ai réussi à coucher les 200 premières pages d'une manière très rapide (moins de deux mois), j'ai beaucoup de mal à aborder une période délicate de ma vie. Je fais un blocage, comme si écrire cette période m'amenait à la revivre intensément, avec tous les désagréments que cela comporte. Et comme je ne veux pas m'auto-censurer, c'est pas gagné... :dt:
                    Tes nuits au fucking blue boy avec rudy ? t'inquietes il nous a deja tout raconté.

                    :grn:
                    Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                    Ewa a raison

                    Commentaire


                    • Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message
                      Tes nuits au fucking blue boy avec rudy ? t'inquietes il nous a deja tout raconté.

                      :grn:
                      Je suis étonné qu'il en parle. Ce souvenir, il le porte tous les jours depuis que je lui ai tatoué sur les fesses : "Frappez avant d'entrer" agrémenté d'un fouet ...:rolleye:
                      IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                      Commentaire


                      • Envoyé par Torpedo Voir le message
                        Pas forcément. J'écris surtout pour moi-même, ma famille et mes amis car il y a beaucoup de choses que je veux mettre à plat à travers mon parcours de vie, dont le fil conducteur est la musique.

                        C'est une forme d'exutoire car il est parfois difficile d'expliquer de vive voix, certains aspects sombres de sa vie. Comme beaucoup, j'ai envie de laisser un témoignage, de le transmettre à mes enfants, leur révéler qui est véritablement leur père, à travers une vie intense et atypique.

                        Mais les commentaires reçus à travers les 40 premières pages, me poussent à tenter ma chance auprès d'éditeurs. Je compte en cibler quelques-uns mais je pense raisonnablement me tourner vers l'auto-édition afin de sortir une centaine d'exemplaires et les offrir à mon cercle familiale et mes amis. C'est mon objectif premier. Si le reste (l'édition) suit, tant mieux mais ce n'est pas une finalité.

                        Par contre, j'avoue que c'est un exercice très difficile. Si j'ai réussi à coucher les 200 premières pages d'une manière très rapide (moins de deux mois), j'ai beaucoup de mal à aborder une période délicate de ma vie. Je fais un blocage, comme si écrire cette période m'amenait à la revivre intensément, avec tous les désagréments que cela comporte. Et comme je ne veux pas m'auto-censurer, c'est pas gagné... :dt:
                        Peut-être qu'un blog suffirait.

                        En te lisant, tu suscites beaucoup de curiosité. Même moi j'ai envie de te lire.

                        Pour bien écrire, il faut beaucoup lire et beaucoup écrire. Avec la pratique, ton écriture va s'améliorer.

                        Commentaire


                        • Envoyé par Torpedo Voir le message
                          Pas forcément. J'écris surtout pour moi-même, ma famille et mes amis car il y a beaucoup de choses que je veux mettre à plat à travers mon parcours de vie, dont le fil conducteur est la musique.

                          C'est une forme d'exutoire car il est parfois difficile d'expliquer de vive voix, certains aspects sombres de sa vie. Comme beaucoup, j'ai envie de laisser un témoignage, de le transmettre à mes enfants, leur révéler qui est véritablement leur père, à travers une vie intense et atypique.

                          Mais les commentaires reçus à travers les 40 premières pages, me poussent à tenter ma chance auprès d'éditeurs. Je compte en cibler quelques-uns mais je pense raisonnablement me tourner vers l'auto-édition afin de sortir une centaine d'exemplaires et les offrir à mon cercle familiale et mes amis. C'est mon objectif premier. Si le reste (l'édition) suit, tant mieux mais ce n'est pas une finalité.

                          Par contre, j'avoue que c'est un exercice très difficile. Si j'ai réussi à coucher les 200 premières pages d'une manière très rapide (moins de deux mois), j'ai beaucoup de mal à aborder une période délicate de ma vie. Je fais un blocage, comme si écrire cette période m'amenait à la revivre intensément, avec tous les désagréments que cela comporte. Et comme je ne veux pas m'auto-censurer, c'est pas gagné... :dt:
                          Je trouve que parlais de soi est peut-être l'exercice littéraire le plus difficile. Dommage que Dimanche nous n'avons pas pu aborder tout cela.
                          En tout cas et si tu le veux bien j'aimerai beaucoup lire ce que tu as déjà écrit.
                          Et je veux bien être ton conseiller technique en ce qui concerne le vin, comme ça j'aurai enfin la consécration de ma vie :
                          avoir mon nom dans la dernière page d'un livre celle des remerciements :grn:.

                          Envoyé par Space_opera Voir le message

                          Même moi j'ai envie de te lire.

                          Pour bien écrire, il faut beaucoup lire et beaucoup écrire. Avec la pratique, ton écriture va s'améliorer.
                          Le retour de Modeste Space Opera :-).
                          En fait j'suis un ancien de Mars 2006

                          Commentaire


                          • White Shark : On en reparlera lors de la prochaine DEF

                            Space : L'écriture est effectivement un exercice de style et on ne peut que s'améliorer avec le temps, même si le style ne me pose pas trop de problèmes actuellement, c'est plutôt le fond avec un période difficile à relater ...

                            Cela dit, je suis plus en phase avec l'écriture d'un bouquin, que d'un blog. Je trouve la démarche beaucoup plus "noble".
                            IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                            Commentaire


                            • Envoyé par Torpedo Voir le message
                              White Shark : On en reparlera lors de la prochaine DEF

                              Space : L'écriture est effectivement un exercice de style et on ne peut que s'améliorer avec le temps, même si le style ne me pose pas trop de problèmes actuellement, c'est plutôt le fond avec un période difficile à relater ...

                              Cela dit, je suis plus en phase avec l'écriture d'un bouquin, que d'un blog. Je trouve la démarche beaucoup plus "noble".
                              J'avoue être assez curieux et surpris de la "période difficile à relater"que tu as du mal à écrire :confus:
                              Car je trouve que sur les 40 premières pages, sur certains passages tu t'es malgré tout bien livré. :oui:

                              Après je peut comprendre que si tu veut le faire lire à ta famille et à tes enfants en particulier, tu es du mal à t'ouvrir complètement sur certains passages de ta vie.
                              Et de l'autre coté tu semble tiraillé de ne pas pouvoir le faire complètement car tu souhaite aller jusqu'au bout des choses avec ce livre.
                              Sacré dilemme. :-(

                              Commentaire


                              • On me traite de goujat sur le Café, de dévergondé ici, décidément c'est ma fête...:grn:
                                Envoyé par el giovane
                                j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                                Commentaire


                                • Laulo : Les quelques pages que tu as lu est la partie acceptable et plutôt sympathique. Il y a d'autres périodes, beaucoup plus dark que j'ai du mal à évoquer et coucher sur papier. Tu comprendras en temps voulu, lors de la lecture finale.

                                  Rudy : Que veux-tu, ta réputation est faîte sur ce forum. Je ne fais que l'entretenir. Et encore je me retiens de mettre des photos...:siffle:
                                  IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par rudy69140 Voir le message
                                    On me traite de goujat sur le Café, de dévergondé ici, décidément c'est ma fête...:grn:
                                    Mais pourquoi tant d'euphémismes, les gens n'osent plus appeler un chat un chat ? :confus:
                                    Dans l'adversité, ne jamais lâcher.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                      Laulo : Les quelques pages que tu as lu est la partie acceptable et plutôt sympathique. Il y a d'autres périodes, beaucoup plus dark que j'ai du mal à évoquer et coucher sur papier. Tu comprendras en temps voulu, lors de la lecture finale.

                                      Rudy : Que veux-tu, ta réputation est faîte sur ce forum. Je ne fais que l'entretenir. Et encore je me retiens de mettre des photos...:siffle:
                                      Ok,donc je comprend que tu compte malgré ta difficulté à écrire cette période "dark" comme tu dit, à vouloir aller jusqu'au bout de ta démarche.
                                      J'en suis donc très content pour toi alors. :fier:

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                        Space : L'écriture est effectivement un exercice de style et on ne peut que s'améliorer avec le temps, même si le style ne me pose pas trop de problèmes actuellement, c'est plutôt le fond avec un période difficile à relater ...
                                        Une bonne histoire s'écrit quand on est "amoureux" de ce qu'on écrit.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                          Laulo : Les quelques pages que tu as lu est la partie acceptable et plutôt sympathique. Il y a d'autres périodes, beaucoup plus dark que j'ai du mal à évoquer et coucher sur papier. Tu comprendras en temps voulu, lors de la lecture finale.

                                          Rudy : Que veux-tu, ta réputation est faîte sur ce forum. Je ne fais que l'entretenir. Et encore je me retiens de mettre des photos...:siffle:
                                          Combien pour te racheter les photos?:sick::grn:

                                          P.S.: je comprends bien la difficulté de "l'introspection" dès lors qu'on aborde un chapitre de sa vie que l'on peut regretter ou dont on est peu fier.
                                          J'ai moi-même fait des "déni de parties de jambes en l'air" sans protection avec des nanas douteuses (stéphanoises, toussa...)...:joue:
                                          Envoyé par el giovane
                                          j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par rudy69140 Voir le message
                                            Combien pour te racheter les photos?:sick::grn:

                                            P.S.: je comprends bien la difficulté de "l'introspection" dès lors qu'on aborde un chapitre de sa vie que l'on peut regretter ou dont on est peu fier.
                                            J'ai moi-même fait des "déni de parties de jambes en l'air" sans protection avec des nanas douteuses (stéphanoises, toussa...)...:joue:
                                            Encore un euphémisme :grn:.
                                            En fait j'suis un ancien de Mars 2006

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par rudy69140 Voir le message
                                              Combien pour te racheter les photos?:sick::grn:

                                              P.S.: je comprends bien la difficulté de "l'introspection" dès lors qu'on aborde un chapitre de sa vie que l'on peut regretter ou dont on est peu fier.
                                              J'ai moi-même fait des "déni de parties de jambes en l'air" sans protection avec des nanas douteuses (stéphanoises, toussa...)...:joue:
                                              Oula rudy qui se met à raconter sa vie (débridée) sexuelle.

                                              Le topic sérieux, sobre de la littérature, rudy débarque et le transforme en orgie. :mdr:

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Space_opera Voir le message
                                                Une bonne histoire s'écrit quand on est "amoureux" de ce qu'on écrit.
                                                Qu'entends-tu par "BONNE histoire" ?
                                                Être AMOUREUX de ce que l'on écrit, qu'est-ce à dire ? S'astiquer la plume ?

                                                @Torp': Lorsque la plume bute sur le papier (Ou quand les doigts ne dansent plus sur le clavier.) et qu'on avait jusqu'alors plutôt à "canaliser un flot" , il faut s'astreindre à coucher les mots "en première intention". Pas de phrases construites, aucune mise en forme, juste des mots, en vrac, des émotions, et surtout des détails, c'est important. Une odeur, une image, un silence. C'est ce qui fera la richesse de ton récit. Et battre le coeur de l'ouvrage.

                                                Bon courage !
                                                « Tu crois aux fantômes ? »

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Morgenrot Voir le message
                                                  Qu'entends-tu par "BONNE histoire" ?
                                                  Être AMOUREUX de ce que l'on écrit, qu'est-ce à dire ? S'astiquer la plume ?

                                                  @Torp': Lorsque la plume bute sur le papier (Ou quand les doigts ne dansent plus sur le clavier.) et qu'on avait jusqu'alors plutôt à "canaliser un flot" , il faut s'astreindre à coucher les mots "en première intention". Pas de phrases construites, aucune mise en forme, juste des mots, en vrac, des émotions, et surtout des détails, c'est important. Une odeur, une image, un silence. C'est ce qui fera la richesse de ton récit. Et battre le coeur de l'ouvrage.

                                                  Bon courage !
                                                  Merci pour tes encouragements et tes tuyaux.

                                                  Mes sensations du moments sont très compliqués à décrire. Les mots et les phrases me viennent en tête, mais je rebute à les coucher, contrairement aux 200 premières pages. Ce n'est pas un syndrome de la page vide, bien au contraire. J'ai commencé à écrire quelques pages de cette période et à chaque fois je la revis intensément. Ce qui est très dur à supporter.

                                                  Je pourrais occulter cette partie mais c'est aussi celle qui donne un véritable sens à mon parcours. Je dois l'écrire et reste persuadé, qu'une fois finalisé, je serai soulagé et content d'avoir passé ce cap. C'est aussi une des raisons de ce bouquin introspectif.

                                                  Rudy : Je t'encourages vivement pour rédiger 50 nuances de Rudy :mdr:
                                                  IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                                    Merci pour tes encouragements et tes tuyaux.

                                                    Mes sensations du moments sont très compliqués à décrire. Les mots et les phrases me viennent en tête, mais je rebute à les coucher, contrairement aux 200 premières pages. Ce n'est pas un syndrome de la page vide, bien au contraire. J'ai commencé à écrire quelques pages de cette période et à chaque fois je la revis intensément. Ce qui est très dur à supporter.

                                                    Je pourrais occulter cette partie mais c'est aussi celle qui donne un véritable sens à mon parcours. Je dois l'écrire et reste persuadé, qu'une fois finalisé, je serai soulagé et content d'avoir passé ce cap. C'est aussi une des raisons de ce bouquin introspectif.

                                                    Rudy : Je t'encourages vivement pour rédiger 50 nuances de Rudy :mdr:
                                                    Écrire participe de la Catharsis, je ne t'apprends rien. Et écrire, c'est aussi se faire violence, parfois. Mais il faut du courage, je le sais, c'est pourquoi je t'y encourage. Lorsque tes mots seront sur le papier (Car ils y seront), ils n'auront plus la même résonance en toi, et tu seras comme libéré d'un poids. Pas parce que ça n'existera plus mais parce que tu en auras fait quelque chose.
                                                    Si cela peut t'aider à "faire le pas" : Imagine que tu racontes ici l'histoire de quelqu'un d'autre. La désincarner aide parfois à l'habiter davantage. Et cela aide surtout à prendre le recul nécessaire.

                                                    Prends ton temps, anyway. :)
                                                    « Tu crois aux fantômes ? »

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X