Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Tribune Littéraire

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • J'avais lu "Petit traite sur l'immensité d u monde" et j'ai la même réflexion que toi
    C'est un recueil de notes, de reflexion...... mais y a pas d'histoire et a la fin je me suis dit "Oui.... bon....OK"
    Quand les types de 130 kilos parlent, ceux de 60 kilos les écoutent

    Commentaire


    • J'ai également lu avec intérêt le dernier Olivier Norek intitulé Impact

      Synopsis :
      Face au mal qui se propage et qui a tué sa fille
      Pour les millions de victimes passées et les millions de victimes à venir
      Virgil Solal entre en guerre, seul, contre des géants


      Avis : Dans ce roman l'écrivain change de registre. L'intrigue policière est relégué en arrière-plan pour permettre à l'auteur de pousser une diatribe contre une situation préoccupante dans le monde d'aujourd'hui : l'écologie. il s'agit d'une grosse charge contre tous les pollueurs de la terre. Le sujet d'actualité est traité avec une mise en scène inspirée du film "V for Vendetta". Ça se lit bien, on se prend à soutenir les actions du "héros" Virgil Solal tout en sachant très bien qu'une issue positive semble compliquée. Et pourtant ...

      IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

      Commentaire


      • J'ai découvert avec grand plaisir le roman d'Eric Grange intitulé "Et mon coeur se remit à battre"

        Synopsis : Tony apprend soudainement qu’une dégénérescence cardiaque le condamne à court terme. Alors, il quitte tout pour enfin réaliser son rêve d’enfant : le tour du monde !
        Surpris par une première expérience mystique dans la grande pyramide de Kheops, son voyage va devenir initiatique au sens fort du terme : il s’éveillera progressivement à lui-même en rencontrant des personnalités spirituelles, mais aussi en déjouant les propositions illusoires de certains charlatans. Il pratiquera de mystérieux rituels le reliant à des forces invisibles et bienfaisantes. S’ouvrant à l’amour, l’homme condamné et ordinaire va alors accomplir son improbable guérison en devenant un initié dépositaire de secrets de sagesse.


        Avis : Grand amateur de voyages, j'ai été gâté par ce livre qui nous trimballe dans de nombreux pays (Egypte, Bali, îles Moustique, île de Pâques, Chili, Mongolie, Inde, Australie) mais avec un fil conducteur. Pour le héros, il s'agit d'un voyage initiatique destiné à guérir son coeur malade. On se retrouve donc dans des lieux paradisiaques, des situations incongrues, des atmosphères mystiques, le tout entouré de personnages charismatiques (chamans, guérisseurs, gourou)

        Le style d'écriture est assez fluide même si certains passages peuvent être 'techniques", avec notamment des explications sur les formes de guérison de peuples ancestraux (Incas, aborigènes,...) ou les expériences spirituelles du héros. Mais ça se lit bien. À noter une belle histoire d'amour en filigrane ainsi que des maximes de vie à chaque fin de paragraphe.
        En résumé, c'est une belle découverte qui (re)donne envie de voyager. (Spéciale dédicace au forumeur Tioneb, il est pour toi ce bouquin )



        IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

        Commentaire


        • Deux grosses baffes dans la gueule avec les romans de Karine Giebel, Le purgatoire des Innocents et Meurtres pour rédemption

          Le purgatoire des Innocents

          SYNOPSIS : Raphaël a passé des années en prison pour vols à main armée puis pour récidive. Pendant son absence, sa mère est morte de chagrin tandis que son jeune frère William prenait le même chemin que lui. Raphaël, à sa libération, entraîne celui-ci dans leur premier braquage en commun, une bijouterie de la place Vendôme, avec la complicité d’un jeune couple. L’affaire tourne mal, un policier et une passante sont tués, et William est grièvement blessé. Leur cavale devient pour Raphaël une véritable course contre la montre : il faut sauver son frère.

          Les quatre fuyards atterrissent à quelques heures de Paris, et trouvent le numéro d’une vétérinaire, Sandra, qu’ils prennent en otage chez elle, dans sa ferme isolée, et forcent à soigner William. Sa vie contre celle du braqueur. C’est dans cet état d’esprit que Sandra doit opérer dans son salon, sans trembler, elle qui n’est pas chirurgienne. Mais les jours passent et William n’est toujours pas en état de reprendre la route. Et lorsque le mari de Sandra prévient sa femme de son retour, tous attendent. Les uns de le prendre également en otage et Sandra d’être sauvée… ou peut-être autre chose… Car ce que Raphaël ignore, c’est qu’ils sont dans la demeure du diable.


          AVIS : Monstrueux. J'ai été scotché par les multiples retournements de situation. Si le début du roman s'apparente à une banale fuite de gangsters, suite à un braquage ayant mal tourné, l'histoire prend une tournure épouvantable. Je n'ai pas vu arriver le terrible cliffhanger qui change complètement la physionomie du bouquin. On bascule dans une autre histoire, bien sordide et tellement proche d'une certaine réalité (Je fais allusion à des histoires et des personnages réels auxquels on ne peut s'empêcher de penser en lisant cette descente aux enfers)

          J'avais toujours considéré La conjuration primitive de Maxime Chattam comme le nec plus ultra dans l'horreur humaine. Je révise mon jugement avec le Purgatoire des innocents. À lire pour les amateurs de sensations fortes.

          Dernière modification par Torpedo, 20/02/2021, 08h33.
          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

          Commentaire


          • Meurtres pour rédemption

            SYNOPSIS : Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.

            Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes. Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l'esprit au-delà des grilles. Grâce à l'amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres.

            Pourtant, un jour, une porte s'ouvre. Une chance de liberté. Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n'aspire qu'à la rédemption.


            AVIS : Un roman étouffant qui décrit l'univers carcéral avec une violence insoupçonnable. On suffoque avec la personnage principale. On a qu'une hâte, qu'elle s'en sorte. Mais tout n'est pas aussi simple. Toutes proportions gardées, le bouquin fait un peu penser au film Nikita de Luc Besson. Il y a des similarités de comportement entre Marianne de Gréville et Nikita bien que l'histoire soit différente.

            J'ai bien aimé ce livre qui remue les tripes et nous amène, malgré tout, à se prendre d'affection pour cette prisonnière meurtrière et hors de contrôle.

            e
            Dernière modification par Torpedo, 20/02/2021, 08h35.
            IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

            Commentaire


            • Et la troisième baffe qui m'achève : Toutes blessent, la dernière tue toujours de Karine Giebel

              SYNOPSIS : Maman disait de moi que j'étais un ange. Un ange tombé du ciel.
              Ce que maman a oublié de dire, c'est que les anges qui tombent ne se relèvent jamais.
              Je connais l’enfer dans ses moindres recoins. Je pourrais le dessiner les yeux fermés. Je pourrais en parler pendant des heures.
              Si seulement j’avais quelqu’un à qui parler…

              Tama est une esclave. Elle n’a quasiment connu que la servitude.
              Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer.
              Une rencontre va peut-être changer son destin…

              Frapper, toujours plus fort. Les détruire, les uns après les autres. Les tuer tous, jusqu’au dernier.

              Gabriel est un homme qui vit à l’écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures. Un homme dangereux.
              Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique. Qui est-elle ? D’où vient-elle ?

              Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi, vite !
              Parce que bientôt, tu seras morte.


              AVIS : Je pensais être descendu au plus bas de l'échelle de l'horreur humaine. Avec ce roman, je replonge dans une histoire bouleversante, qui puise son authenticité à travers des faits réels et malheureusement encore d'actualité. Je veux parler d'esclavage humain. On se prend de pitié avec la petite Tama, on souffre avec elle, on redoute les paragraphes à venir. C'est assez incroyable comment Karine Giebel arrive à nous prendre à la gorge avec ses bouquins. Maltraitance, torture, actes de barbarie ... tout y passe. Et lorsque l'on termine ce roman de 700 pages, on reste scotché par cette terrible fin. On ferme ce bouquin en se disant que l'on a une belle vie et que l'on a pas à se plaindre.

              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

              Commentaire


              • J'ai enfin terminé la fameuse trilogie de Don Winslow retraçant un demi-siècle de lutte contre la drogue aux États-Unis et au Mexique. Débutée par La Griffe du chien, poursuivie par Cartel qui lui a valu des menaces de mort, sa trilogie, qui totalise près de 2 300 pages, s’achève en apothéose avec La Frontière.

                De cette fresque tentaculaire se détache une galerie de portraits avec Art Keller, le policier de l’unité antidrogue aux États-Unis, Adan Barrera, son ami puis son ennemi juré à la tête du cartel de Sinaloa (dont le parcours est étroitement inspiré par El Chapo), le sadique Ochoa, Chuy, l’enfant-soldat polytraumatisé, Marisol, médecin courageuse grièvement blessée par les narcos.

                Outre l'histoire, l'intérêt est de suivre des histoires parallèles à travers des personnages complètement différents : cultivateurs de pavot, dealeurs, junkies, flics, sicarios, enfants issus de bidonvilles, politiciens, membres de la DEA et CIA, ... Mais on reste toujours connecté à travers le fil conducteur de cette histoire.

                Certains passages sont vraiment très marquants, voir traumatisants comme le match de foot organisé par les narcos entre les membres d'un village. Le ballon est remplacé par une tête décapitée d'un villageois.

                Dans une entrevue, Don Winslow a expliqué qu'il a mis 20 ans pour écrire cette trilogie. Il s'est rendu un nombre incalculable de fois au Mexique, pris des informations auprès de nombreux protagonistes. Bref, il a réalisé une enquête complète avant de se lancer dans l'écriture. Le résultat est monstrueux et hors-norme. Un grand bravo !

                Je salive déjà à l'idée qu'un réalisateur puisse adapter cette trilogie au cinéma.




                IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                Commentaire


                • Envoyé par Torpedo Voir le message
                  J'ai enfin terminé la fameuse trilogie de Don Winslow retraçant un demi-siècle de lutte contre la drogue aux États-Unis et au Mexique. Débutée par La Griffe du chien, poursuivie par Cartel qui lui a valu des menaces de mort, sa trilogie, qui totalise près de 2 300 pages, s’achève en apothéose avec La Frontière.

                  De cette fresque tentaculaire se détache une galerie de portraits avec Art Keller, le policier de l’unité antidrogue aux États-Unis, Adan Barrera, son ami puis son ennemi juré à la tête du cartel de Sinaloa (dont le parcours est étroitement inspiré par El Chapo), le sadique Ochoa, Chuy, l’enfant-soldat polytraumatisé, Marisol, médecin courageuse grièvement blessée par les narcos.

                  Outre l'histoire, l'intérêt est de suivre des histoires parallèles à travers des personnages complètement différents : cultivateurs de pavot, dealeurs, junkies, flics, sicarios, enfants issus de bidonvilles, politiciens, membres de la DEA et CIA, ... Mais on reste toujours connecté à travers le fil conducteur de cette histoire.

                  Certains passages sont vraiment très marquants, voir traumatisants comme le match de foot organisé par les narcos entre les membres d'un village. Le ballon est remplacé par une tête décapitée d'un villageois.

                  Dans une entrevue, Don Winslow a expliqué qu'il a mis 20 ans pour écrire cette trilogie. Il s'est rendu un nombre incalculable de fois au Mexique, pris des informations auprès de nombreux protagonistes. Bref, il a réalisé une enquête complète avant de se lancer dans l'écriture. Le résultat est monstrueux et hors-norme. Un grand bravo !

                  Je salive déjà à l'idée qu'un réalisateur puisse adapter cette trilogie au cinéma.



                  Merci pour tes retours, tes pitchs me font souvent envie, mais la tu m'as convaincu, je vais vite me procurer cette trilogie
                  Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                  Ewa a raison

                  Commentaire



                  • Commentaire


                    • Lu coup sur coup les deux derniers bouquins de Bernard Minier intitulé La Vallée et La Chasse

                      La Vallée
                      Synopsis : " Je crois que quelqu'un est en train d'agir comme s'il se prenait pour Dieu... "
                      Un appel au secours au milieu de la nuit.
                      Une vallée coupée du monde.
                      Une abbaye pleine de secrets.
                      Une forêt mystérieuse.
                      Une série de meurtres épouvantables.
                      Une population terrifiée qui veut se faire justice.
                      Un corbeau qui accuse.
                      Une communauté au bord du chaos.
                      Une nouvelle enquête de Martin Servaz




                      La Chasse
                      Synopsis : « Il y a des ténèbres qu’aucun soleil ne peut dissiper. »
                      Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt.
                      L'animal a des yeux humains.
                      Ce n'est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l'Ariège…

                      Dans ce thriller, Bernard Minier s'empare des dérives de notre époque.
                      Manipulations, violences, règlements de comptes, un roman d'une actualité brûlante sur les sentiers de la peur.




                      Avis : J'avais beaucoup aimé les précédentes enquêtes du commandant Martin Servaz. Son premier roman (Glacé) avait d'ailleurs fait l'objet d'une adaptation TV. Et N'éteins pas la lumière était vraiment excellent, avec un final qui tient bien en haleine.

                      La Vallée et la Chasse utilisent les mêmes ficelles que les précédents bouquins, avec toutefois des thématiques différentes. Mais j'ai l'impression que l'auteur s'essouffle. L'intrigue est bonne mais ce n'est pas excellent. À force de le lire, tout est construit de la même façon. Et puis surtout, on voit venir le dénouement final à des km à la ronde. Du coup, je reste quelque peu sur ma faim.
                      Dernière modification par Torpedo, 27/05/2021, 13h33.
                      IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                      Commentaire


                      • Vous fréquentez quelles librairies ?

                        Commentaire


                        • Lu beaucoup de choses ces derniers temps. Du bon, du moins bon, du passable ...
                          Un bouquin sort du lot mais ce n'est pas de la littérature. Je mets la chronique ici sachant qu'il n'y a pas de topic dédié à cet effet

                          Il s'agit de la biographie d' Elon Musk que j'ai trouvé passionnante.
                          Ce mec est un OVNI. D'ailleurs son septième enfant - oui, il a 7 enfants !!! - s'appelle, tenez vous bien, X Æ A-12
                          Bref, c'est un touche-à-tout qui a un seul rêve : celui d'aller sur Mars, de coloniser cette planète et d'y être enterré.
                          Peu importe le reste. Il est complètement dévoué à cette cause, multiplie les business les plus dingues, gagne des fortunes qu'il engloutit dans son projet.

                          J'ai retenu quelques trucs qui sont assez révélateurs du personnage. D'abord, il ne vient pas d'une famille riche. Il a même travaillé dans des mines au Canada pour 18 $/h dans des conditions extrêmes. Lorsqu'il arrive à monter son premier business Zip2 avec une foi inébranlable dans les débuts d'Internet, il crée une banque en ligne X.com et réussit à s'acoquiner avec un de ses rivaux pour créer PayPal qui lui amènera sa première fortune de 180 M$.

                          Cette fortune, il va la dépenser jusqu'au dernier dollar, et même s'endetter, dans sa nouvelle entreprise Space X, en tentant d'envoyer des satellites dans l'espace, suite à un appel d'offres de l'armée américaine. Il réussit une fois de plus et lance plein de projets parallèles dont l'un des plus connus et profitable, Tesla. Mais il ne s'arrête pas là puisqu'il réfléchit à un nouveau mode de transport hypersonique sur rails, capable de se déplacer à 1 200 km/h en emportant des passagers dans des capsules. Le projet Hyperloop est toujours en cours.

                          Pour faire cours, il a imaginé et développé toute une flopée de projets plus ou moins extravagants, hors-normes comme Powerwall (Système de stockage d'énergie), Open AI (sur l'intelligence artificielle), Neuralink (Implant cérébral sans fil) et The Boring Company (installation d'un réseau de voies de déplacement souterraines destiné à supprimer les bouchons)

                          Je passe sur les détails. Il en ressort un gars extraordinaire, un visionnaire qui a des dizaines d'années d'avance sur le commun des mortels. Pour lui, l'argent n'est pas une finalité, elle lui sert à accomplir ses projets. J'ai dévoré sa bio bien que certaines parties soient parfois assez difficile d'accès compte tenu des explications techniques qui en découlent.

                          Son parcours est incroyable. Il a ce mérite d'innover constamment.
                          Ce mec va certainement laisser sa trace pour les générations futures.

                          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                          Commentaire


                          • Bonjour, je suis nouveau ici et je cherche des bons livres sur le sport, vous en auriez à me conseiller par hasard ?
                            J'ai l'impression de les avoir tous lu
                            Bonne journée !!

                            Commentaire


                            • Envoyé par jeangrgtfoot Voir le message
                              Bonjour, je suis nouveau ici et je cherche des bons livres sur le sport, vous en auriez à me conseiller par hasard ?
                              J'ai l'impression de les avoir tous lu
                              Bonne journée !!
                              Je ne sais pas trop quels types de livres tu recherches précisément lorsque tu évoques des bouquins sur le sport.
                              La brochette est assez large : Histoire du sport, rétrospectives d'évènements, biographie d'athlètes et de journalistes sportifs, ...

                              Je suis plutôt branché littérature, aventure, thriller, roman policier. Dans cette optique, je peux te conseille le bouquin de Jorge Zepeda PATTERSON intitulé "Mort contre la montre"

                              C'est une histoire fictive lors d'un Tour de France avec deux adversaires sur fond de meurtres autour d'eux. J'avais déjà fait la chronique sur le Topic Cyclisme mais ça date.

                              Scénario : "Pour gagner une étape du Tour, certains cyclistes sont prêts à mourir dans des descentes suicide à plus de quatre-vingt-dix kilomètres/heure ; et je sais maintenant que d'autres sont prêts à tuer." Une enquête palpitante pour une plongée inédite dans les coulisses du circuit professionnel : les financements, les stratégies, les relations entre leaders et porteurs d'eau, les vicissitudes de corps toujours à la limite de la rupture.

                              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                              Commentaire


                              • Envoyé par Torpedo Voir le message

                                Je ne sais pas trop quels types de livres tu recherches précisément lorsque tu évoques des bouquins sur le sport.
                                La brochette est assez large : Histoire du sport, rétrospectives d'évènements, biographie d'athlètes et de journalistes sportifs, ...

                                Je suis plutôt branché littérature, aventure, thriller, roman policier. Dans cette optique, je peux te conseille le bouquin de Jorge Zepeda PATTERSON intitulé "Mort contre la montre"

                                C'est une histoire fictive lors d'un Tour de France avec deux adversaires sur fond de meurtres autour d'eux. J'avais déjà fait la chronique sur le Topic Cyclisme mais ça date.

                                Scénario : "Pour gagner une étape du Tour, certains cyclistes sont prêts à mourir dans des descentes suicide à plus de quatre-vingt-dix kilomètres/heure ; et je sais maintenant que d'autres sont prêts à tuer." Une enquête palpitante pour une plongée inédite dans les coulisses du circuit professionnel : les financements, les stratégies, les relations entre leaders et porteurs d'eau, les vicissitudes de corps toujours à la limite de la rupture.

                                Si notre ami cherche un roman d'un coureur français gagnant le Tour, faut le diriger vers le rayon Science-Fiction de la FNAC
                                Nono : "Qui parle de sportif?"

                                Commentaire


                                • Envoyé par Torpedo Voir le message

                                  Je ne sais pas trop quels types de livres tu recherches précisément lorsque tu évoques des bouquins sur le sport.
                                  La brochette est assez large : Histoire du sport, rétrospectives d'évènements, biographie d'athlètes et de journalistes sportifs, ...

                                  Je suis plutôt branché littérature, aventure, thriller, roman policier. Dans cette optique, je peux te conseille le bouquin de Jorge Zepeda PATTERSON intitulé "Mort contre la montre"

                                  C'est une histoire fictive lors d'un Tour de France avec deux adversaires sur fond de meurtres autour d'eux. J'avais déjà fait la chronique sur le Topic Cyclisme mais ça date.

                                  Scénario : "Pour gagner une étape du Tour, certains cyclistes sont prêts à mourir dans des descentes suicide à plus de quatre-vingt-dix kilomètres/heure ; et je sais maintenant que d'autres sont prêts à tuer." Une enquête palpitante pour une plongée inédite dans les coulisses du circuit professionnel : les financements, les stratégies, les relations entre leaders et porteurs d'eau, les vicissitudes de corps toujours à la limite de la rupture.

                                  Merci ! jvais commencer par le premier, "mort contre la montre" je pense :)




                                  https://www.nouveaux-consos.fr/

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                    Lu beaucoup de choses ces derniers temps. Du bon, du moins bon, du passable ...
                                    Un bouquin sort du lot mais ce n'est pas de la littérature. Je mets la chronique ici sachant qu'il n'y a pas de topic dédié à cet effet

                                    Il s'agit de la biographie d' Elon Musk que j'ai trouvé passionnante.
                                    Ce mec est un OVNI. D'ailleurs son septième enfant - oui, il a 7 enfants !!! - s'appelle, tenez vous bien, X Æ A-12
                                    Bref, c'est un touche-à-tout qui a un seul rêve : celui d'aller sur Mars, de coloniser cette planète et d'y être enterré.
                                    Peu importe le reste. Il est complètement dévoué à cette cause, multiplie les business les plus dingues, gagne des fortunes qu'il engloutit dans son projet.

                                    J'ai retenu quelques trucs qui sont assez révélateurs du personnage. D'abord, il ne vient pas d'une famille riche. Il a même travaillé dans des mines au Canada pour 18 $/h dans des conditions extrêmes. Lorsqu'il arrive à monter son premier business Zip2 avec une foi inébranlable dans les débuts d'Internet, il crée une banque en ligne X.com et réussit à s'acoquiner avec un de ses rivaux pour créer PayPal qui lui amènera sa première fortune de 180 M$.

                                    Cette fortune, il va la dépenser jusqu'au dernier dollar, et même s'endetter, dans sa nouvelle entreprise Space X, en tentant d'envoyer des satellites dans l'espace, suite à un appel d'offres de l'armée américaine. Il réussit une fois de plus et lance plein de projets parallèles dont l'un des plus connus et profitable, Tesla. Mais il ne s'arrête pas là puisqu'il réfléchit à un nouveau mode de transport hypersonique sur rails, capable de se déplacer à 1 200 km/h en emportant des passagers dans des capsules. Le projet Hyperloop est toujours en cours.

                                    Pour faire cours, il a imaginé et développé toute une flopée de projets plus ou moins extravagants, hors-normes comme Powerwall (Système de stockage d'énergie), Open AI (sur l'intelligence artificielle), Neuralink (Implant cérébral sans fil) et The Boring Company (installation d'un réseau de voies de déplacement souterraines destiné à supprimer les bouchons)

                                    Je passe sur les détails. Il en ressort un gars extraordinaire, un visionnaire qui a des dizaines d'années d'avance sur le commun des mortels. Pour lui, l'argent n'est pas une finalité, elle lui sert à accomplir ses projets. J'ai dévoré sa bio bien que certaines parties soient parfois assez difficile d'accès compte tenu des explications techniques qui en découlent.

                                    Son parcours est incroyable. Il a ce mérite d'innover constamment.
                                    Ce mec va certainement laisser sa trace pour les générations futures.

                                    C'est franchement flippant de se rendre compte que ce mec force l'admiration chez certaines personnes. Alors que la planète est à bout de souffle et que nous devons nous aller vers plus de sobriété et de partage, lui avance avec ces délires de gigantisme, faisant croire qu'on peut toujours faire plus avec plus, plus haut, plus fort, plus loin. Rien que l'idée de coloniser Mars montre la dinguerie du bonhomme.

                                    Enfin bon, quand tu vois une couverture pareille, tu te doutes bien que tu ne vas pas lire un truc franchement objectif.

                                    Commentaire


                                    • J'ai eu un moment d'hésitation lorsqu'un de mes amis m'a suggéré de lire L'ami impossible de Bruno de Stabenrath. Sans vraiment savoir ce que le bouquin contenait réellement, j'avais cette appréhension de voyeurisme face à cette terrible affaire que celle de Xavier Dupont de Ligonnes. Les paroles de mon ami m'ont convaincu et je ne le regrette pas.

                                      Résumé : En 1977 à Versailles, Bruno, le narrateur, fait son entrée en Terminale au collège Saint-Thomas-d'Aquin. Lui et sa famille viennent d'emménager dans la ville suite à la nouvelle mutation du père, officier militaire. Le premier jour au lycée, le narrateur fait la connaissance de son voisin de table, Xavier de Ligonnès. Les deux adolescents habitent dans la même rue, partagent la même passion pour la musique et les voitures américaines : Beach Boys, Elvis Presley, Cadillac, Corvette, etc.

                                      Dans cette ville où les familles respectent des valeurs traditionnelles et fréquentent l'église assidûment, c'est une bouffée d'oxygène pour les deux garçons en quête de sensations. Xavier mène une vie insouciante, voyage aux États-Unis, le narrateur poursuit une carrière d'acteur au cinéma, mais les deux garçons demeurent complices.Au début des années 90, le narrateur découvre que son ami fréquente une secte religieuse, Philadelphie, dirigée par sa mère. Malgré son aversion pour ce type de fanatisme religieux, Bruno conserve son amitié pour Xavier.

                                      C'est en juin 1995 que le délire mystique de la secte - et de la mère de Xavier - atteint son paroxysme. Cette dernière a fait une prophétie : le 30 juin 1995, le chanoine Ridofli ressuscitera et il désignera Xavier comme « l'élu » pour régner sur le monde. Bien sûr, rien de tout cela n'arrive, le monde chimérique de Xavier et de sa mère s'écroule. Premier coup dur pour Xavier de Ligonnès, qui commence à manquer d'argent. En mars 1996, le narrateur a un terrible accident de voiture qui le laisse tétraplégique. Xavier se rend à son chevet et lui apporte du réconfort. Ensuite Bruno répare doucement son corps, tandis que la famille Ligonnès s'agrandit, sans qu'aucune des sociétés créées par Xavier ne fonctionnent. Au tournant des années 2000, les problèmes financiers s'accumulent...

                                      Quand l'affaire éclate, Bruno de Stabenrath, en parallèle, mène sa propre enquête, en quête de vérité et de cet ami « présumé assassin » qu'il ne reconnaît plus mais qu'il croit toujours vivant.Ce texte profondément original restitue les nuances de la personnalité complexe de Xavier de Ligonnès et donne des clés inédites pour mieux comprendre les rouages de cette affaire criminelle hors norme.

                                      "Je t'écris depuis longtemps et je continuerai à le faire car ces mots, mon ami, je les adresse à toi, rien qu'à toi. Ils portent en eux les fulgurances de notre rencontre, l'aventure de notre amitié, la vérité de notre histoire."Bruno de Stabenrath connaît Xavier de Ligonnès depuis 1977. Née sur les bancs d'un lycée à Versailles, leur amitié est restée profonde et sincère. Jusqu'à ce que Xavier de Ligonnès devienne le fugitif le plus recherché de France. Voici un portrait intime qui restitue la jeunesse, puis la vie de famille de cet homme énigmatique. L'auteur mène sa propre enquête et suit les traces d'un ami qu'il ne reconnaît plus, avec la conviction qu'il est toujours vivant.


                                      Avis : On découvre un monde parallèle, celle de la noblesse avec ses codes, ses réseaux, ses dérives (religieuses notamment). Le personnage Xavier Dupont de Ligonnès est très complexe, parfois mystique, très souvent mytho, à la limite du bipolaire. En lisant son parcours, j'avais l'impression de voir le film (me souviens plus du titre) ou le personnage principal avait une double vie, se faisait passer pour un médecin auprès de sa famille et de ses amis, alors qu'il glandait la journée entière sur les aires d'autoroute.

                                      En termes d'écriture, Bruno de Stabenrath maîtrise bien son sujet et sa plume est plutôt agréable (Il n'en est pas à son premier bouquin). Il se perd parfois dans des détails inutiles mais l'ensemble est de bonne facture. Ça se lit vite et bien. On essaie de comprendre avec lui le fonctionnement de son ami impossible et comment De Ligonnès a pu en arriver là. Chacun se fera son opinion sur le bonhomme, là n'est pas le sujet. C'est le parcours pour en arriver à cette tragédie qui est surtout mis en avant.

                                      Bref, un livre difficile à classer, mais que j'ai lu jusqu'au bout car l'histoire est justement hors-normes.



                                      IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                      Commentaire


                                      • Ca donne envie de le lire en tous cas
                                        Envoyé par stadier
                                        - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                        Commentaire


                                        • Terminé 1991 de Franck Thilliez

                                          Il s'agit d'un préquel, la première enquête de l'inspecteur Franck Sharko, l'un des personnages récurrents de Thilliez avec Lucie Hennebelle.

                                          Résumé : En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l'école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l'affaire des Disparues du Sud parisien. L'état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.

                                          Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu'à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d'entrer en possession d'une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu'il a pu imaginer...


                                          Avis : On retrouve avec plaisir l'inspecteur Sharko et la superbe patte de Franck Thilliez qui nous délivre l'une de ses plus belles enquêtes avec un tueur en série complètement déjanté. Le scénario est tordu à souhait avec beaucoup de fausses pistes et de faux-semblants. C'est gore, complexe, machiavélique même. Cette fois-ci le spécialiste du thriller nous emmène dans une enquête avec une thématique alléchante : la magie.

                                          Si Houdini et ses passe-passe sont logiquement évoqués, on file directement vers le vaudou, les envoûtements voir beaucoup plus ... (Je vais éviter de spoiler mais on aborde des univers peu connus et très dérangeants)

                                          Bref, tout ça pour dire que c'est un bouquin que l'on ne lâche pas. Je ne l'ai pas lu d'une traite compte tenu de mes activités professionnelles intenses mais dès que j'avais un moment, je me jetais dessus.

                                          Sans conteste, un des meilleurs Thilliez

                                          IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                          Commentaire


                                          • Dévoré Le rêve australien de Guillaume Besson.

                                            Résumé : Trois jeunes Français, prisonniers de l’échec, décident de s’enfuir en Australie, comme ces détenus anglais envoyés au bagne deux siècles plus tôt. Il y a Pierre, menuisier désœuvré, Valentin, étudiant en droit déprimé, et Elsa, hédoniste angoissée, à la recherche d’expériences nouvelles et de liberté.

                                            Tous les trois se rencontrent à Sydney, se lient d’amitié et partent en van à la découverte des terres sauvages australiennes. Ensemble, ils croiseront la route de surfeurs nationalistes, d’aborigènes coincés entre les temps, et connaîtront l’exil au fin fond du bush. Fuyant les responsabilités, en quête de paradis artificiels, ils tenteront de se défaire des chaînes du passé et de surmonter les aléas de l’amour.

                                            Le Rêve australien est un premier roman générationnel, qui raconte cette jeunesse prête à tout quitter pour se découvrir dans le voyage. Pour trouver un sens à son existence.


                                            Avis : Guillaume Besson est un jeune auteur de 28 ans, parti en Australie pour un an. Il est tombé sous le charme de ce pays et nous emmène pour un formidable voyage initiatique. À travers ses personnages, il restitue parfaitement, dans ce premier bouquin, tous ses émois vécus au cours de ce long road trip : les plages de surf, les communautés de riders australiens, le fameux bush, les rencontres avec les aborigènes, les parcs nationaux (comme celui de Kakadu) et réserves naturelles quasi mystiques, la communion totale avec la nature, ..

                                            On est littéralement plongé au coeur de ce fascinant pays. L'histoire est prenante, les sentiments des uns et des autres, les états d'âmes, les paysages, tout est décrit avec justesse et sincérité. On est amené à se remettre en question, sur son mode de vie, ses choix, ses envies, ...
                                            Pour un premier roman, c'est une réussite qui est aussi une invitation au voyage. En cette période de Covid, c'est aussi un beau moment d'évasion



                                            IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                            Commentaire


                                            • Lu Les Promises de Jean-Christophe Grangé

                                              Résumé : Les Promises, ce sont ces grandes Dames du Reich, belles et insouciantes, qui se réunissent chaque après-midi à l’hôtel Adlon de Berlin, pour bavarder et boire du champagne, alors que l’Europe, à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, est au bord de l’implosion.

                                              Ce sont aussi les victimes d’un tueur mystérieux, qui les surprend au bord de la Spree ou près des lacs, les soumettant à d’horribles mutilations, après leur avoir volé leurs chaussures...

                                              Dans un Berlin incandescent, frémissant comme le cratère d’un volcan, trois êtres singuliers vont s’atteler à l’enquête. Simon Kraus, psychanalyste surdoué, gigolo sur les bords, toujours prêt à faire chanter ses patientes. Franz Beewen, colosse de la Gestapo, brutal et sans pitié, parti en guerre contre le monde. Mina von Hassel, riche héritière et psychiatre dévouée jouant les martyrs dans un institut oublié.

                                              Ces enquêteurs que tout oppose vont suivre les traces du Monstre et découvrir une vérité stupéfiante. Le Mal n’est pas toujours du côté qu’on croit...


                                              Avis : Lorsque j'ai appris que Grangé sortait un nouveau roman, ma première réaction a été de faire la moue. Ces deux derniers bouquins (La dernière chasse et le jour des cendres) étaient très décevants de la part d'un auteur qui nous a pondu plusieurs livres d'excellentes factures (Rivières pourpres, Miserere, L'empire des loups, Congo Requiem et Lontano entre autres).

                                              Bref, je n'étais pas parti pour le lire mais le résumé m'a plu et intrigué. C'est avec un immense plaisir que j'ai retrouvé un Grangé en très grande forme. Ce roman est brillant ! Il nous plonge dans un Berlin nazi tentant de vivre à l'aube de la seconde guerre mondiale. L'auteur nous dresse un portrait très réaliste et précis de cette ville, son atmosphère étouffante, renforcée par les rafles et les exactions de la gestapo. C'est très bien documenté. De plus, l'histoire et l'intrigue sont passionnantes, les personnages sont attachants avec leurs côtés borderline.

                                              J.C Grangé nous trimballe dans une enquête effrayante à multiples pistes. On plonge dans l'horreur et la terreur de cette Allemagne nazie, on bascule souvent dans la folie et l'on ressent une tension extrême tout au long de ces 650 pages. Le tout pour arriver à un final palpitant et bien ficelé.
                                              Chapeau Monsieur Grangé !

                                              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                              Commentaire


                                              • L'éventail du vivant, suivi de Comme les huits doigts de la main, de Stephen Jay Gould.

                                                Un historien des sciences, officiant dans une école américaine reconnue, pratique régulièrement des vulgarisations scientifiques dans une revue connue aussi, reprises en dessins faciles à percuter. Sa capacité de simplification (dans la bonne humeur) de sujets complexes est saluée; il décide donc d'écrire simplement, avec des exemples faciles à imager, sur les thèmes de sa vie: la nature et l'évolution.

                                                J'avais été nul à l'école, ni scientifique ni littéraire. C'est en zieutant le verso de l'Eventail du vivant, dans une bibliothèque rarement pratiquée, que je me dis "pourquoi pas", même si le sujet du livre ne me concernait pas du tout. Petite curiosité au hasard, et puis BOOM !

                                                En dehors de l'esprit ouvert de l'auteur, qui transforme des données réservées à des spécialistes en petites histoires assimilables par tous, j'ai apprécié sa volonté de conciliation permanente (dans les deux bouquins et surtout dans Le renard et le hérisson, lu plus tard). Gould donne l'impression de s'amuser avec des enfants, puis on finit par comprendre que les enfants... c'est nous. On croit lire une théorie parmi d'autres, il nous retire les oeillères.

                                                Commentaire


                                                • Lu L'espion français de Cédric Bannel

                                                  Résumé : Il existe au sein de la DGSE une entité dédiée aux missions tellement sensibles qu'elles ne peuvent être confiées à ses membres officiels. Edgar, trente-trois ans, parisien, est l'un de ces agents de l'ombre très spéciaux. S'il tombe, il tombera seul. Sa prochaine destination : la frontière entre l'Iran et l'Afghanistan. Là, dans une des tours du silence de l'antique foi zoroastrienne, sa cible l'attend.

                                                  Avis : L'histoire est haletante : Les services anti-terroristes de la DGSE captent une conversation entre deux individus, l'un en Afghanistan et l'autre en France, où il est question de kidnapping d'infirmières d'une ONG japonaise. Dès lors, une course contre la montre démarre. On suit l'enquête avec les moyens du bord des hommes du commandant Kandar, à Kaboul. À Paris, l'enquête est menée par les Sigma, un groupe secret antiterroriste. La mission est chapeautée par l'espion français Edgar Scan.

                                                  Cédric Bannel maîtrise parfaitement son sujet, surtout pour ce qui est de l'Afghanistan, ses modes de vie, sa culture et ses traditions moyenâgeuses, voir barbares pour certaines. C'est réaliste, bien documenté. On apprend une foule de choses sur les talibans, daesh, les différentes castes et les multiples clans ethniques qui contrôlent le pays, souvent au sein-même du gouvernement mis en place.

                                                  L'ensemble est bien foutu et m'a fait penser, toutes proportions gardées, au fameux J'irai tuer pour vous d'Henri Lovenbruck

                                                  IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X