Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Tribune Littéraire

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Lu ça :



    comme pour le premier tome, c'est pas de la grande littérature, on sent bien les différentes sources d'inspiration de Chattam mais ça se laisse lire et ça permet de passer un bon moment.
    L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux !

    Commentaire


    • Envoyé par chris1308 Voir le message
      Lu ça :



      comme pour le premier tome, c'est pas de la grande littérature, on sent bien les différentes sources d'inspiration de Chattam mais ça se laisse lire et ça permet de passer un bon moment.
      Je me souvient aussi d'un maxime chatam l'ame du mal.
      du virage s'elevera une chanson que l'on aime lyonnais reprenons la...

      Commentaire


      • Je viens de finir "le couperet" de donald westlake, j'aime bien:)
        "tactiquement,jeannot va faire pleurer mourinho"@AJA.net
        :mdr::mdr::mdr:

        Commentaire


        • Envoyé par lisandro93 Voir le message
          Je me souvient aussi d'un maxime chatam l'ame du mal.
          J'ai adoré toute la trilogie du mal de Chattam, ce n'est certe pas de la grande littérature mais c'est du très très bon thriller. Le genre de bouquin qu'on lit en une nuit au fond de son lit. J'aime bien d'ailleurs ses conseils de musique à écouter durant la lecture qui donnent une ambiance encore plus pesante à ses romans.

          Commentaire


          • Envoyé par zoxea Voir le message
            J'ai adoré toute la trilogie du mal de Chattam, ce n'est certe pas de la grande littérature mais c'est du très très bon thriller. Le genre de bouquin qu'on lit en une nuit au fond de son lit. J'aime bien d'ailleurs ses conseils de musique à écouter durant la lecture qui donnent une ambiance encore plus pesante à ses romans.
            le meilleur auteur de thriller français en compagnie de Franck Thilliez.

            La trilogie du mal, le sang du temps, la trilogie sur l'espèce humaine : que du bon.

            A noter qu'Autre Monde n'a rien d'un thriller mais c'est de la Fantasy. Et là aussi Chattam est très très bon.
            L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux !

            Commentaire


            • Envoyé par zoxea Voir le message
              L'insoutenable légèreté de l'être, je n'en suis qu'au début mais wahou. J'suis déchiré entre le désir de le savourer et l'impossibilité de le lacher.
              D'autre livres de Kundera à me conseiller?
              Dans le même genre, t'as L'Immortalité, probablement l'un de ses meilleurs. Dans un genre plus roman traditionnel, t'as La Plaisanterie. (probablement l'un de ses meilleurs, vraiment bon bouquin)

              Enfin, fais chier zenobie_, elle sait tout. :fier:
              "On est jeune,on s'en fout,on est pas encore payé pour réfléchir..." NENEJR

              Commentaire


              • Hello !

                J'ai lu récemment "Un roman français" de Beigbeder, prix Renaudot.
                Pas mal, un peu plus éloigné du style Beigbeder en terme de cynisme mais toujours dans le style autobiographique, si ce n'est même plus qu'avant.

                Et j'ai fini hier "La contrebasse" de Patrick Süsskind. Monologue d'un contrebassiste (interprété par Jacques Villeret au théatre) sur la musique, qui déplace sa vie maritale telle qu'il l'aurait aimée sur son instrument de musique. Assez original, parfois un peu longuet, mais finalement très réaliste sur l'existence banale de M. Tous-Le-Monde.
                On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                Commentaire




                • après ma grosse claque littéraire de 2009, "Seul le silence", je viens de m'acheter le nouveau roman de R.J Ellory, "Vendetta"





                  Après Seul le silence, R. J. Ellory nous offre un thriller au suspense exceptionnel, doublé d’une impressionnante histoire de la mafia depuis les années 50 jusqu’à nos jours.

                  2006, La Nouvelle-Orléans. Catherine, la fille du gouverneur de Louisiane est enlevée, son garde du corps assassiné. Confiée au FBI, l’enquête prend vite un tour imprévu : le kidnappeur, Ernesto Perez, se livre aux autorités et demande à s’entretenir avec Ray Hartmann, un obscur fonctionnaire qui travaille à Washington dans une unité de lutte contre le crime organisé. À cette condition seulement il permettra aux enquêteurs de retrouver la jeune fille saine et sauve. À sa grande surprise, Hartmann est donc appelé sur les lieux. C’est le début d’une longue confrontation entre les deux hommes, au cours de laquelle Perez va peu à peu retracer son itinéraire, l’incroyable récit d’une vie de tueur à gages au service de la mafia, un demi-siècle de la face cachée de l’Amérique, de Las Vegas à Chicago, depuis Castro et Kennedy jusqu’à nos jours. Quel est le véritable enjeu de cette confrontation ? Pourquoi Perez a-t-il souhaité qu’Hartmann soit son interlocuteur ? Alors que s’engage une course contre la montre pour retrouver Catherine et que, dans l’ombre, la mafia et les autorités s’inquiètent du dialogue qui s’établit entre les deux hommes, Hartmann ira de surprise en surprise jusqu’à l’étonnant coup de théâtre final.

                  Avec ce roman d’une envergure impressionnante, R. J. Ellory retrace cinquante ans d’histoire clandestine des États-Unis à travers une intrigue qui ne laisse pas une seconde de répit au lecteur. Maître de la manipulation, il mêle avec une virtuosité étonnante les faits réels et la fiction, le cinémascope et le tableau intime, tissant ainsi une toile diabolique d’une rare intensité.

                  R. J. Ellory est né en 1965. Après l’orphelinat et la prison, il devient guitariste dans un groupe de rock, avant de se tourner vers la photographie. Après Seul le silence (Sonatine Éditions, 2008), Vendetta est son deuxième roman publié en France.





                  les critiques sont unanimes, je vais me régaler



                  ps: au fait Chris, tu as fini "Seul le silence" ?

                  Commentaire


                  • Ionesco - La Cantatrice Chauve, et j'ai entamé La leçon dans la foulée... :-)

                    Commentaire


                    • Envoyé par Zlatan le Magnifique Voir le message

                      ps: au fait Chris, tu as fini "Seul le silence" ?
                      je l'ai pas repris depuis la dernière fois. Comme tu dis, vu l'unanimité des critiques, c'est le prochain bouquin dans lequel je me replongerais.
                      L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux !

                      Commentaire


                      • Envoyé par Pike_ Voir le message
                        Dans le même genre, t'as L'Immortalité, probablement l'un de ses meilleurs. Dans un genre plus roman traditionnel, t'as La Plaisanterie. (probablement l'un de ses meilleurs, vraiment bon bouquin)

                        Enfin, fais chier zenobie_, elle sait tout. :fier:
                        J'ai récupéré la plaisanterie je vais voir ça quand j'aurais fini toute la réserve de livre qui traine chez moi, ha si je pouvais être étudiant ou au chômage^^
                        zenobie a disparue, on peut pas compter sur elle!

                        Sinon j'ai découvert que j'adorais me balader partout avec un bouquin dans la poche, comme ça on peut me déposer n'importe ou, tant qu'il fait pas trop froid et trop humide ca va:grn:

                        Commentaire


                        • Envoyé par Earls court Voir le message
                          J'ai lu récemment "Un roman français" de Beigbeder, prix Renaudot.
                          Pas mal, un peu plus éloigné du style Beigbeder en terme de cynisme mais toujours dans le style autobiographique, si ce n'est même plus qu'avant.
                          Pourquoi lire un truc pareil? Voir même: comment?

                          (ce sont de vraies questions, hein..)


                          zoxea: Kundera est bien pour ça, tu peux le lire par petites tranches (surtout à la fin où il s'écarte énormément du roman classique par la forme..), enfin La plaisanterie, tu prends un jour férié, tu le finis dans la journée normalement.. ça tombe bien, t'en as deux qui arrivent là. :grn:
                          "On est jeune,on s'en fout,on est pas encore payé pour réfléchir..." NENEJR

                          Commentaire


                          • Envoyé par Pike_ Voir le message
                            Pourquoi lire un truc pareil? Voir même: comment?

                            (ce sont de vraies questions, hein..)


                            zoxea: Kundera est bien pour ça, tu peux le lire par petites tranches (surtout à la fin où il s'écarte énormément du roman classique par la forme..), enfin La plaisanterie, tu prends un jour férié, tu le finis dans la journée normalement.. ça tombe bien, t'en as deux qui arrivent là. :grn:
                            Parce que j'avais 4h30 de train à faire et que j'ai trouvé le bouquin chez Relay.
                            Parce que j'ai bien aimé Vacances dans le coma et 99 francs
                            Parce que j'aime bien Beigbeder.
                            On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                            Commentaire


                            • Envoyé par Earls court Voir le message
                              Parce que j'aime bien Beigbeder.
                              Comme quoi, tout se tient!! :p
                              "On est jeune,on s'en fout,on est pas encore payé pour réfléchir..." NENEJR

                              Commentaire


                              • Envoyé par Pike_ Voir le message
                                Pourquoi lire un truc pareil? Voir même: comment?

                                (ce sont de vraies questions, hein..)


                                zoxea: Kundera est bien pour ça, tu peux le lire par petites tranches (surtout à la fin où il s'écarte énormément du roman classique par la forme..), enfin La plaisanterie, tu prends un jour férié, tu le finis dans la journée normalement.. ça tombe bien, t'en as deux qui arrivent là. :grn:
                                ouai mais le 25 c'est en famille a me blinder le bide donc pas trop possible et le 1er risque d'être compliqué, j'pense que j'aurais envie de mourir ou un truc du genre :grn:

                                J'ai choppé Citadelle aussi de st ex, d'après ce que j'ai compris c'est pas à lire d'un coup non plus^^

                                Commentaire


                                • Envoyé par Pike_ Voir le message
                                  Comme quoi, tout se tient!! :p
                                  Il dit qu'il voit pas le rapport...
                                  On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                                  Commentaire


                                  • Z'allez arrêter de toujours vous prendre le bec :grn:

                                    T'as un véritable don choca :crazy:

                                    Commentaire


                                    • zoxea: Kundera, tu peux le lire en autant de fois que tu veux (cf. le nombre de chapitres qui peuvent tous -ou presque- être lus séparément), mais c'est faisable d'un coup.. (surtout la plaisanterie, qui est encore très proche formellement..) Et j'ai pas lu Saint Exupéry, donc je sais pas si c'est comparable..


                                      Earls: Cherche un peu. J'ai confiance en toi, t'y arriveras. :proud:
                                      "On est jeune,on s'en fout,on est pas encore payé pour réfléchir..." NENEJR

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Pike_ Voir le message
                                        zoxea: Kundera, tu peux le lire en autant de fois que tu veux (cf. le nombre de chapitres qui peuvent tous -ou presque- être lus séparément), mais c'est faisable d'un coup.. (surtout la plaisanterie, qui est encore très proche formellement..) Et j'ai pas lu Saint Exupéry, donc je sais pas si c'est comparable..


                                        Earls: Cherche un peu. J'ai confiance en toi, t'y arriveras. :proud:
                                        Pas mal le coup de se donner l'air mystérieux et subtil tout ça pour cacher son ignorance ou le fait qu'on ne sait tout simplement pas ce qu'on veut dire.
                                        Tu peux postuler dans l'administration militaire.
                                        On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Earls court Voir le message
                                          Pas mal le coup de se donner l'air mystérieux et subtil tout ça pour cacher son ignorance ou le fait qu'on ne sait tout simplement pas ce qu'on veut dire.
                                          Tu peux postuler dans l'administration militaire.
                                          Tu l'as dit, tu l'as avoué sans en avoir conscience : tu aimes Beigbeder. Qu'ajouter? C'est clair, pas besoin de mystère, c'est pas enfoui, c'est là, c'est présent, c'est presque une oeuvre d'art, cette phrase, une vraie déchirure, une révélation, un dévoilement de l'être : "J'aime Beigbeder", et voilà, c'est DIT, c'est FAIT. Et après ça, forcément, tout étant lié par ailleurs, on sait, on te connaît, t'es nu comme un vers devant nous, y a plus rien à rajouter, bref comme je disais précédemment: tout se tient.

                                          Pour le poste dans l'admiration militaire, maintenant que tu l'amènes d'une façon si géniale, j'y penserais.
                                          "On est jeune,on s'en fout,on est pas encore payé pour réfléchir..." NENEJR

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Pike_ Voir le message
                                            Tu l'as dit, tu l'as avoué sans en avoir conscience : tu aimes Beigbeder. Qu'ajouter? C'est clair, pas besoin de mystère, c'est pas enfoui, c'est là, c'est présent, c'est presque une oeuvre d'art, cette phrase, une vraie déchirure, une révélation, un dévoilement de l'être : "J'aime Beigbeder", et voilà, c'est DIT, c'est FAIT. Et après ça, forcément, tout étant lié par ailleurs, on sait, on te connaît, t'es nu comme un vers devant nous, y a plus rien à rajouter, bref comme je disais précédemment: tout se tient.

                                            Pour le poste dans l'admiration militaire, maintenant que tu l'amènes d'une façon si géniale, j'y penserais.
                                            Oui, j'aime bien lire Beigbeder. Et alors ?
                                            Tu m'expliques ce que tu en conclues ?
                                            On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Earls court Voir le message
                                              Oui, j'aime bien lire Beigbeder. Et alors ?
                                              Tu m'expliques ce que tu en conclues ?
                                              Arrêtez de tourner autour du pot, choca trouve que beigbeder c'est de la merde et toi t'aimes. Maintenant si vous expliquiez les raisons de ces sentiments a ceux qui ne connaissent pas comme moi ca pourrait être bien plus consctructif:grn:

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par zoxea Voir le message
                                                Arrêtez de tourner autour du pot, choca trouve que beigbeder c'est de la merde et toi t'aimes. Maintenant si vous expliquiez les raisons de ces sentiments a ceux qui ne connaissent pas comme moi ca pourrait être bien plus consctructif:grn:
                                                perso j'aime bien le cynisme qui se dégage de certains de ces bouquins. J'aime bien également son côté jmenfoutiste et humour borderline. Je regrette par contre le côté autobiographique de temps à autre (dans Un Roman Français, c'est intégralement autobiographique, ce qui me chiffonne un peu), mais ça a le mérite d'être juste et précis sur les situations énoncées.
                                                On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Earls court Voir le message
                                                  Oui, j'aime bien lire Beigbeder. Et alors ?
                                                  Tu m'expliques ce que tu en conclues ?
                                                  Que t'aimes bien Beigbeder, parce qu'il n'y a rien d'autre que lui-même dans ses bouquins. Or, Beigbeder étant ce qu'il est, l'aimer n'est pas un fait dont on se vante en général, surtout dans un sujet où il est attendu qu'on parle de littérature. Aimer Beigbeder, c'est un peu assumer de faire partie de ces gens qui mènent une vie dont l'immondice n'a d'égale que leur insoupçonnable crasse intellectuelle, faite autant de bêtise que d'inculture. Bref, ça colle tellement que je me demande comment a pu me surprendre une telle sortie de ta part, donc encore une fois : tout est lié. :oui:
                                                  "On est jeune,on s'en fout,on est pas encore payé pour réfléchir..." NENEJR

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Earls court Voir le message
                                                    perso j'aime bien le cynisme qui se dégage de certains de ces bouquins. J'aime bien également son côté jmenfoutiste et humour borderline. Je regrette par contre le côté autobiographique de temps à autre (dans Un Roman Français, c'est intégralement autobiographique, ce qui me chiffonne un peu), mais ça a le mérite d'être juste et précis sur les situations énoncées.
                                                    Je regrette le côté autobiographique, - mais ce que j'aime dans les livres de cet auteur, c'est sa personnalité.

                                                    "Logique du sens", Earls.
                                                    "On est jeune,on s'en fout,on est pas encore payé pour réfléchir..." NENEJR

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X