Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Tribune Littéraire

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La littérature "générale" m'ennuie beaucoup, je préfère la science-fiction, qui me sort de mon quotidien et revêt une part de poésie.

    En ce moment, je lis "Le fils de l'homme" de Robert Silverberg.

    Commentaire


    • Envoyé par garrincha125
      J'ai lu énormément ces derniers temps et je retiens un bouquin, dont j'attendais beaucoup et qui ne m'a pas déçu: Le bruit et la fureur: génial ce bouquin, par contre faut s'accrocher, Faulkner fait exprès de complexifier la lecture et la compréhension(deux personnages avec le même prénom, vers de poésie en italique parfois intégrés dans le texte, parfois non, utilisation de pronoms dont on ignore à qui ils se rapportent, passage d'une scène à une autre sans transition etc), mais on en ressort vraiment choqué, c'est quasi de la poésie en prose.
      Sinon j'vais démarrer du Gary là (je n'ai lu que Ajar pour l'instant), Les racines du ciel, on verra, j'espère que j'aimerai autant que Ajar (lisez Gros Câlin, tellement désopilant et intelligent ce bouquin, j'me suis jamais autant marré, ou plus connu La vie devant soi, très beau livre) avant de lire enfin du Dostoïevski(Crime et châtiment et Les possédés).

      Sinon quelqu'un a lu La conjuration des imbéciles ici? J'l'ai acheté sans trop en attendre, si quelqu'un peut me donner son avis. Merci
      2 Chefs d'œuvres
      Shh, white lightnin' !

      Commentaire




      • Je le recommande pour les amoureux de Science Fiction

        Commentaire


        • Je lis La Métamorphose de Franz Kafka.
          Pour l'instant je trouve ça très moyen.

          Commentaire


          • Tout d'abord, bonjour à toutes et à tous !

            Pour mon premier post sur ce forum - je suis néophyte dans le monde du foot,jusqu'à présent je n'étais à peine qu' une footix supportant une équipe de coeur (le Real Madrid de la belle époque - Raul / Morientes - et suivant un peu les pérégrinations du PSG et à présent de l'OL), mais je me soigne ! - je vais vous parler de ce que je connais le mieux : les livres.

            Mes étagères débordent de bouquins, aussi vous risquez de me voir souvent sur ce topic. Mais, quoi de mieux pour commencer, que la présentation d'un livre empreint de cynisme, d'humour noir et qui se laisse lire très facilement ?!

            Je vais donc vous faire une petite présentation de "la conjuration des imbéciles" de John Kennedy Toole.

            Je vous passe la biographie de l'auteur , en vous disant simplement qu'il n'a pas réussi à publier son livre de son vivant, c'est sa mère après son suicide qui va tout faire pour trouver un éditeur et qui, y parvenant, permettra à son fils d'obtenir le prix Pulitzer à titre posthume.

            Ce livre a été écrit en 1964, mais il est malgré tout très moderne dans l'écriture. Il commence par une citation de Jonathan Swift : « Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui. »

            Le personnage principal, le héros ou plutôt anti-héros, se prénomme Ignatius Reilly. Il n'est pas vraiment beau, mal accoutré, plutôt fainéant,pédant, qui ne travaille pas même s'il va devoir chercher un emploi - et ce ne sera pas triste.. - carrément hypocondriaque, un brin parano, qui vit toujours chez sa mère alcoolique et qui, malgré toutes ses tares, est très intelligent..même s'il n'utilise pas forcément ses facultés à bon escient. Il semble vivre en dehors de son temps, d'ailleurs, souvent les critiques le compare à une sorte de Don Quichotte, et je trouve que la comparaison est excellente ! (j'irai même plus loin en disant que c'est une sorte de mix entre Don Quichotte et Sancho Panza par moment, tant il est bêta dans ses actions !).

            En plus d'être un révolté dans l'âme, il est odieux avec les gens, ce qui amène des situations assez cocasses dans le livre, teinté d'humour noir et de cynisme.

            Ignatius n'est pas le seul protagoniste. A vrai dire, nous allons suivre, à travers les pages de ce livre, le destin croisé de plusieurs personnages hauts en couleurs, qui ont eu un jour le malheur de croiser la route d'Ignatius et à qui, suite à cela, va arriver des tas d'histoires rocambolesques. Je vous laisse le soin de découvrir ce cocktail de personnages...

            Pour situer l'histoire, imaginez vous la Nouvelle Orleans dans les années 60, et un langage typique. Dans ce livre, on vous le fait découvrir en écrivant comme on parlerait..par exemple, il est fait référence a des communistes, écrit :" communisse", ou encore le bowling devient "bouligne".

            Ce n'est pas grand chose, et pourtant, ça apporte une dimension nouvelle au livre qui nous plonge vraiment dans une ambiance particulière et qui nous fait parfois sourire, voire rire pour ma part.

            Les premières pages surprennent puis, au fur et a mesure, on se prend a aimer ces divers personnages, un peu paumés, un peu désabusés, et au final, que l'on n'arrive plus à quitter !

            Je ne sais pas si j'ai su correctement vous décrire ce livre, ou vous donner envie de le découvrir, si tel n'était pas le cas, je vous laisserai le soin de regarder quelques critiques sur le net, qui sauront mieux que moi vous convaincre de ne pas passer à côté d'un tel roman.

            Bon, la prochaine fois, je vous parlerai polar, car c'est ce qui compose majoritairement ma bibliothèque !
            Bonne lecture à tous.
            Ni pour, ni contre, toujours à la recherche d'un juste milieu...

            Commentaire


            • Bienvenue, c'est sympa cette petite présentation ! Je lis trop peu pour en faire, mais je peux toujours donner mon avis sur quelques livres lus.

              Pour ceux qui ont lu du Ajar / Gary, il fait des petits bouquins que je pourrais emprunter et lire sans les acheter (dans tous les cas ils ne sont pas chers), vous trouvez ça bien alors ? J'avais entendu une vieille interview de lui et je le trouvais vachement intéressant dans ce qu'il disait, ça m'a donné envie de le lire.
              sigpic

              Commentaire


              • - merci ! -

                Concernant Gary / Ajar, je ne connaissais pas du tout avant que vous ne l'évoquiez, mais, de nature curieuse, je viens de naviguer un peu sur les sites qui en parlent (on le compare à Hugo et Stendhal, rien que ça!) et j'ai trouvé ceci qui pourrait vous intéresser et donner une idée du contenu et du type d'écriture utilisé par cet auteur :

                http://www.babelio.com/auteur/Romain.../bibliographie

                il y a quelques citations de ses livres, si ça peut aider...à première vue, les morceaux choisis me semblent intéressants . Si je me laisse tenter, je vous dirais ce que j'en ai pensé.
                Ni pour, ni contre, toujours à la recherche d'un juste milieu...

                Commentaire


                • Je viens de commencer l'idiot !
                  Shh, white lightnin' !

                  Commentaire


                  • Envoyé par Livebythesea Voir le message
                    Je viens de commencer l'idiot !
                    Autobiographie ?





                    C'était trop tentant :grn:

                    Commentaire


                    • des avis dans la salle ?

                      Commentaire


                      • Envoyé par sonnybut81 Voir le message
                        Autobiographie ?





                        C'était trop tentant :grn:

                        On verra mec.
                        Shh, white lightnin' !

                        Commentaire


                        • Je viens de terminer le bouquin de Jerome Kerviel....

                          à lire pour comprendre la mécanique de la finance mondialisée (même si c'est compliqué)

                          www.agenceinfolibre.fr

                          https://www.facebook.com/agenceinfolibre

                          Commentaire


                          • On nous a demandé, pour notre cours d'anglais, de lire un bouquin en anglais non traduit. Du coup j'ai pris On the road, de Jack Kerouac, le titre me disait quelque chose. Des avis sur ce livre ?

                            Commentaire


                            • Il est réputé pour être un très bon livre. Sinon pour le reste, la difficulté et cie, je ne sais pas du tout. Je ne sais pas ton niveau d'anglais mais j'avais commencé Lolita (avant finalement de me lancer plutôt dans les Bienveillantes, que je conseille d'ailleurs, à part pour les suicidaires)qui d'un niveau abordable, en dehors de certaines descriptions.
                              sigpic

                              Commentaire


                              • Envoyé par Sgt. Pepper Voir le message
                                On nous a demandé, pour notre cours d'anglais, de lire un bouquin en anglais non traduit. Du coup j'ai pris On the road, de Jack Kerouac, le titre me disait quelque chose. Des avis sur ce livre ?
                                tiens on nous a demandé la même chose et j'ai failli choisir celui la mais finalement j'ai opté pour The wayward bus de Steinbeck. Pas sur d'avoir choisi la facilité.

                                En tout cas j'ai eu beaucoup de bons échos sur On the road.

                                Commentaire


                                • Steinbeck, j'ai Les raisins de la colère en anglais. Je me suis arrêté à la première page, ça a l'air d'être une écriture peu accessible si on n'est pas très à l'aise en anglais.
                                  sigpic

                                  Commentaire


                                  • J'ai lu High Fidelity de Nick Hornby, et j'ai vraiment beaucoup aimé. Par contre, il requiert une tonne de culture pop des années 70-80 il me semble.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Ishkar Voir le message
                                      Steinbeck, j'ai Les raisins de la colère en anglais. Je me suis arrêté à la première page, ça a l'air d'être une écriture peu accessible si on n'est pas très à l'aise en anglais.
                                      On verra, si je galère trop j'me rabattrais sur quelque chose de plus accessible. Ces derniers temps j'essaie de lire un livre de Crichton mais je galère à cause d'un vocabulaire beaucoup trop technique (pas facile quand je ne connais même pas les mots en français:grn:).

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par darkdevil666 Voir le message
                                        J'ai lu High Fidelity de Nick Hornby, et j'ai vraiment beaucoup aimé. Par contre, il requiert une tonne de culture pop des années 70-80 il me semble.
                                        en anglais?

                                        Commentaire


                                        • ça me iech' c'moi le mec qui lit le plus d'olweb maintenant
                                          Shh, white lightnin' !

                                          Commentaire


                                          • Je relis Human Punk de John King.

                                            Ca change de la trilogie "football factory" car moins foot mais toujours très bien avec plein de références musicales...
                                            Pour toujours et à jamais...

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par MS-DOS
                                              J'attends vivement de découvrir le nouveau Houellebecq (La carte et le territoire) qui sortira prochainement. Son Extension du domaine de la lutte m'avait plutôt plu!
                                              Très déçu pour ma part, alors que j'avais adoré certains de ses précédents ouvrages.

                                              M'enfin il aura le Goncourt....:grn:

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par zoxea Voir le message
                                                en anglais?
                                                Non, je l'ai lu en français et je le commence maintenant en anglais. Ca aide et je trouve.

                                                Commentaire


                                                • En train de lire 'Le visage de Dieu' des freres Bogdanoff.

                                                  Plutot plaisant a lire, ils sont restes tres simple pour que ca reste abordable par Mr tout le monde, ce qui est fort appreciable.
                                                  Maintenant j'en ai eu lu que la moitiee pour l'instant, j'ai passe la partie un peu historique et m'attaque a la partie plus actuelle et furtur.
                                                  En tout cas je trouve le sujet passionant.
                                                  Epic Meal Time

                                                  Commentaire


                                                  • Après la rigolade de la conjuration des imbéciles, voilà dans un registre plus sombre une nouvelle idée lecture (plus sombre certes, mais pas dépourvu de petites touches d'humour pour autant..!).

                                                    "L'ombre du vent" de Carlos Ruiz Zàfon (en version originale : La sombra del viento).

                                                    L'histoire :

                                                    Dans la Barcelone d'après guerre, en plein Franquisme, le jeune Daniel Sempere est initié en 1945 par son père à un rituel familial : visiter le cimetière des livres oubliés, y choisir un livre, pour pouvoir le sauver...
                                                    Il va trouver un roman qui l'entrainera dans les profondeurs des souvenirs , ses souvenirs, ceux des autres, et qui finalement mettra sa vie en danger..autant qu'il lui apportera ce qui lui manquait jusque là.

                                                    L'ambiance est pesante, le rythme soutenu, entre un livre plein de mystères, un jeune garçon intrépide et curieux, la répression et les ciseaux de la censure en toile de fond, un étrange personnage mi-homme mi-ombre , défiguré et qui s'est mis pour tâche de brûler tous les livres d'un auteur au passé trouble, faisant voyager le lecteur entre Paris et Barcelone, et pour conclure le tout, une petite dose d'amour , tortueux, torturé, qui accompagne les premiers émois du jeune héros et d'un homme plus vieux, un brin pervers, qui veut se reconstruire..

                                                    Avis aux amateurs !
                                                    Ni pour, ni contre, toujours à la recherche d'un juste milieu...

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X