Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

Soutien scolaire, orientations et filières

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Bac +3 Management du Sport validé ! :teuf:
    Felicitations! T'as meme pas un p'tit stage non remunere (a l'OL par exemple) a faire? :grn:

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Bac +3 Management du Sport validé ! :teuf:

    Laisser un commentaire:


  • Miss-OL-Juni
    a répondu
    Je n'ai pas l'impression qu'il y ait beaucoup de "jeunes" comme nous l'étions il y a quelques années sur le forum. Ou alors ils restent dans OL Café à parler foot.
    Je me souviens du topic bac 2009, on était nombreux !

    On doit tous être dans la vie active maintenant :o

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par ganay03 Voir le message
    les parents qui ont un enfant en ESC connaissent ce topic:grn:
    En ecole de commerce? Comment ca? En tous cas, non, personne ne se sert de ce topic a present. Je suis juste retombe dessus en cherchant mes premieres explications sur le tirage de la LDC, et a l'epoque, plein de petits jeunes venaient faire leurs exercices ici.

    Laisser un commentaire:


  • denislamalice
    a répondu
    Une vraie usine à gaz ce CPF :crazy:

    Impossible de trouver des formations au secourisme , en l'occurrence PSE1 et PSE2 , histoire de complèter mes connaissances :oui:

    Je vais être bon pour me tourner vers ma boite , même si ces compétences ne vont pas s'appliquer sur mon site , le SST suffit largement ;)

    Laisser un commentaire:


  • ganay03
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
    Ca fait combien d'années qu'il n'y a pas eu de soutien scolaire sur ce topic? Depuis qu'on lui a rajouté "orientations et filières" peut-être? Ou bien n'y a-t-il plus de collegiens, lyceens, prepas, IUT, licence sur ce forum? Bizarre quand meme. Ca s'est arrete d'un seul coup. A moins que les plus jeunes ignorent l'existence de ce topic.
    les parents qui ont un enfant en ESC connaissent ce topic:grn:

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par thekiller69 Voir le message
    Ça coïncide avec la baisse d'activité générale sur le forum à mon avis.
    Ça serait intéressant d'avoir des chiffres concernant la participation sur le forum, d'année en année, mais on ne va pas vers des jours meilleurs malheureusement.

    Et quand on analyse la population du forum, on constate qu'elle se renouvelle difficilement, peu de nouveaux forumeurs régulièrement actifs, donc le forumeur lambda vieillit, rentre dans la population active et causalement, n'est plus concerné par ce topic.

    Puis je pense qu'internet est tellement riche en informations, qu'on peut trouver pratiquement toutes les réponses qu'on recherche.
    Effectivement, il y a peut-etre de ca aussi!

    @gilles: :D:D

    Bonne annee , au fait!

    Laisser un commentaire:


  • Gilles6975
    a répondu
    D'ailleurs il serait temps d'envisager un topic "carte vermeil, sonotone et points retraites" :grn:

    Laisser un commentaire:


  • thekiller69
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
    Ca fait combien d'années qu'il n'y a pas eu de soutien scolaire sur ce topic? Depuis qu'on lui a rajouté "orientations et filières" peut-être? Ou bien n'y a-t-il plus de collegiens, lyceens, prepas, IUT, licence sur ce forum? Bizarre quand meme. Ca s'est arrete d'un seul coup. A moins que les plus jeunes ignorent l'existence de ce topic.
    Ça coïncide avec la baisse d'activité générale sur le forum à mon avis.
    Ça serait intéressant d'avoir des chiffres concernant la participation sur le forum, d'année en année, mais on ne va pas vers des jours meilleurs malheureusement.

    Et quand on analyse la population du forum, on constate qu'elle se renouvelle difficilement, peu de nouveaux forumeurs régulièrement actifs, donc le forumeur lambda vieillit, rentre dans la population active et causalement, n'est plus concerné par ce topic.

    Puis je pense qu'internet est tellement riche en informations, qu'on peut trouver pratiquement toutes les réponses qu'on recherche.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par OniAkeshi Voir le message
    Les habitués de TL ont maintenant un travail, et les nouveaux arrivants se cantonnent à rester sur OL Café :oui:
    C'est dommage, non?

    Mais je me dis que le titre du topic peut-etre prete a confusion, et puisque personne ne pose (ou n'ose poser) de questions, le processus ne se remet pas en route.

    Laisser un commentaire:


  • OniAkeshi
    a répondu
    Les habitués de TL ont maintenant un travail, et les nouveaux arrivants se cantonnent à rester sur OL Café :oui:

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Ca fait combien d'années qu'il n'y a pas eu de soutien scolaire sur ce topic? Depuis qu'on lui a rajouté "orientations et filières" peut-être? Ou bien n'y a-t-il plus de collegiens, lyceens, prepas, IUT, licence sur ce forum? Bizarre quand meme. Ca s'est arrete d'un seul coup. A moins que les plus jeunes ignorent l'existence de ce topic.

    Laisser un commentaire:


  • rudy69140
    a répondu
    Bienvenu dans le monde du travail Ishkar...:grn:

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Merci Gilles :grn:

    Pour les joies de l'éducation, petite anecdote du jour. L'année passée, je travaillais dans un lycée à moins de 10 minutes à pied de chez moi. J'ai remplacé quelqu'un d'alcoolique, donc qui ne reviendra jamais d'ici sa retraite. L'année s'est bien passée.
    Je pensais, en tant que remplaçant, me voir réattribuer le poste, mais comme j'ai répondu négativement à un papier me demandant si j'acceptais de bosser toute l'année pour le rectorat, notamment pour des tâches administratives si aucun poste n'était vacant, je me suis fait niquer par quelqu'un qui lui l'aurait fait, alors qu'auparavant ça marchait à l'ancienneté de ce qu'on m'a toujours dit. J'avais pourtant téléphoné plusieurs fois pendant l'été et préparé mes cours en fonction des manuels de ce lycée.

    J'ai donc accepté un poste dans un autre lycée, à l'autre bout de Lyon. Le jour même de la rentrée, donc hier, je croise un collègue de mon précédent bahut, et surprise, ils n'ont personne sur mon poste ! En conséquence, alors que je connaissais les habitudes de la maison et aurait pu apprendre de mon expérience, notamment auprès de Sti, les élèves ne se retrouvent avec personne, et quand ils auront quelqu'un, ça sera quelqu'un qui devra découvrir le lycée et son fonctionnement.

    Laisser un commentaire:


  • Gilles6975
    a répondu
    Bonne rentrée à tous :)

    Une bonne nouvelle pour vous après deux décennies à défoncer le bac pour tenir l'objectif de 80% d'une classe d'âge au bac voila que notre président himself nous annonce un objectif de 60% d'une classe d'âge en licence. :fier:

    Vous ne vous en rendez sans doute pas compte mais la licence c'est hyper important pour finir caissière à Carrefour.

    Sur ce bon courage.
    Dernière modification par Gilles6975, 01/09/2016, 12h50.

    Laisser un commentaire:


  • Neron69
    a répondu
    Merci pour la réponse. J'espérais être un peu surpris, mais tant pis. Il faut espérer que ceux qui ont lu le bouquin le garderont dans un coin de leur tête pour que ça fasse tilt plus tard.

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Je leur avais donné car j'avais eu à le lire en seconde et j'avais adoré ; je n'ai pas l'impression qu'il soit très difficile d'accès.

    La novlangue, ils ne l'ont pas du tout abordée. Je pense que c'est tellement gros dans 1984 qu'ils n'arrivent pas à s'intéresser à ces questions à notre petite échelle. C'est, comme tu l'as deviné en fait, plutôt le côté surveillance de masse qui est revenu principalement. Dans tous les cas, sur 70 élèves, beaucoup ont choisi le meilleur des mondes, un peu plus court, certains n'ont rien lu, et dans ceux qui l'ont fait, c'est souvent lu "pour l'histoire" mais sans retour réflexif. J'ai dû avoir 5 réflexions vraiment intéressantes dans le tas...

    Laisser un commentaire:


  • Neron69
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
    Les secondes, cette année je leur avait fait lire notamment soit 1984 soit Le meilleur des mondes et pour les interroger j'avais posé la même question, à savoir en quoi ça vous fait réfléchir sur notre monde actuel. Malheureusement il y avait assez peu de recul. Je ne sais pas si c'est que je suis trop exigeant pour des enfants de 14 ou de 15 ans ou si vraiment très peu réfléchissent en lisant.
    Les élèves t'ont répondu quoi généralement ? Ils tiquent un peu sur les histoires de novlangue ?

    A cet âge, je comprends qu'on puisse s'ennuyer devant la lecture de 1984 et qu'on se force parfois à lire sans prendre de recul. Par contre, c'est un bouquin riche qu'on limite parfois trop actuellement à la surveillance de masse à cause du développement informatique et la lutte contre le terrorisme. Ça m'intéresse de savoir si les plus jeunes, en tout cas ce que tu connais, arrivent à aborder le récit sous d'autres angles. Il y a forcément des passages dans le bouquin où ils peuvent s'imaginer à la place de Winston.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Peut-etre l'important serait-il de ne pas evaluer le bachotage. C'est-a-dire de faire une difference entre ce qu'on apprend, comment on l'apprend, et l'evaluation proprement dite. Le but n'est pas de se preparer pour l'examen, mais d'apprendre des choses, et d'evaluer un objectif de niveau (qualitatif ou quantitatif, selon ce qu'on veut y mettre). Cela me parait deux choses differentes.

    Mais oui, c'est tjs interessant ce que tu dis. :grn: Sauf pour les prisons. :p

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Oui, c'est toujours très intéressant ce que je dis :grn:

    Si ça peut te rassurer, on n'a pas trop changé le programme depuis. Les Lettres persanes par exemple sont encore souvent dans les listes de bac, Hugo également, Chateaubriand un peu moins.

    Le collège, je suis d'accord. Certains font Zola en quatrième, je ne vois pas trop comment ça peut te donner goût à la littérature. Je me rappelle avoir fait Des souris et des hommes en troisième, j'avais beaucoup apprécié. En seconde, L'étranger fonctionnait très bien auprès des non-lecteurs habituels pour la simplicité de sa langue également.

    J'essaie également de faire le lien dans mes cours entre les textes et le contemporain. En fait, je pose toujours la même question à mes premières qui préparent le bac : pourquoi c'est encore pertinent d'étudier ce texte deux ou trois siècles après ?

    Les secondes, cette année je leur avait fait lire notamment soit 1984 soit Le meilleur des mondes et pour les interroger j'avais posé la même question, à savoir en quoi ça vous fait réfléchir sur notre monde actuel. Malheureusement il y avait assez peu de recul. Je ne sais pas si c'est que je suis trop exigeant pour des enfants de 14 ou de 15 ans ou si vraiment très peu réfléchissent en lisant.

    Pour en revenir au collège, les programmes changent tout de même, et certains textes sont tout à fait adaptés. Mais c'est un exercice très difficile de trouver des choses qui peuvent parler à des ado et qui restent de la bonne littérature.

    Laisser un commentaire:


  • whiteshark38
    a répondu
    Iskar, c'est très intéressant, ton vécu sur la notation, je me rend compte du coup, le pourquoi, des notes que je trouvais injustifiées, soit dans le bas mais aussi dans le haut.
    Le fait de faire des "croissements" de daubes et d'ouvrage plus pointus est une bonne idée.

    Je ne sais plus si nous en avions parlé lors du premier DVEF, de mon expérience en cours de français se rapproche un peu de celle d'Izzumo.

    Je n'aimais pas vraiment cette matière, alors que je lisais, pour mon âge et disons dans mon milieu social, beaucoup. Cela a engendré des lacunes en français, en écrit et à l'oral, mais que gamin j'avais acquis une excellente culture générale.
    En gros je me tapais des caisses en dictée, grammaire, orthographe, conjugaison, et surtout en poésie :( (j'y reviendrai), mais de bonnes notes en rédaction, compositions, explication de texte etc...
    Le déclic s'est fait en première ( la dernière année de français :grn: ) où pour moi enfin dans cette matière, j'étais en adéquation avec ce que l'on étudié à l'époque les philosophes et les romantiques. Je me souviens encore avec émotion des textes de Châteaubriant, Hugo, des "Lettres persanes"... etc...

    Alors qu'au collège nous étudions des textes, livres, poèmes, non adaptés à notre âge et à notre niveau, comme par exemple en début de cinquième : nous devions apprendre "Heureux Qui Comme Ulysse" de Joachim du Bellay très beau texte que maintenant je comprend, mais à l'époque à 12 ans j'avais un peu de mal avec le français du XVIeme siècle !

    Attention je ne dis qu'il faut étudier les textes de Maitre Gimms ou Bouba (pas l'ourson), bien au contraire, mais pour reprendre l'exemple d'Izzumo, sur la philosophie, j'ai eu la chance d'avoir un prof qui a réussi à nous passionner à cette matière, en utilisant des références de notre quotidien de l'époque transposées par petites touches dans son cours. D'une chose abstraite au premier abord grâce à ces apports plus contemporains, il réussissait à la rendre beaucoup plus concrète.

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Izzumo : Maintenant je l'enseigne donc je le trouve intéressant mais je comprends tout à fait tes difficultés puisque j'ai eu les mêmes : 3 au bac blanc également ! Bon, j'ai repris l'invention pour le bac donc j'étais monté à 14, ça correspondait mieux à mon talent :grn:

    Je suis d'ailleurs toujours partagé au moment de noter l'exercice. Certains élèves ont vraiment une sensibilité affichée face au texte mais ont du mal à expliquer avec le vocabulaire adéquat "comment le sens est créé". D'autres, et c'est d'ailleurs souvent le cas dans le lycée scientifique où j'enseigne, peuvent être excellents élèves mais on sent qu'ils ne sont pas passionnés de lecture et font une simple analyse, justement trop scientifique. Il faut bien les noter car ils rentrent dans les clous de l'exercice, et c'est la même chose quand on leur fait passer un oral, mais ce ne sont pas les élèves les plus enthousiasmants.

    En passant, je lis justement actuellement Zola car c'est au programme des secondes et que je dois vaincre mes démons, mais c'est encore moyennement pour mon plaisir :grn:

    Alain : Le problème serait plus la matière elle-même, qui s'appuie normalement sur de la culture littéraire et un intérêt au moins pour celle-ci. J'étais un peu comme Izzumo, je lisais des trucs d'ado en gros, mais par contre tout ce qui m'était donné à lire, dont les lectures complémentaires, je les lisais et ça m'ouvrait vers de nouvelles choses. Cette année je suis un peu désespéré, j'ai pas mal d'élèves avec un bon niveau donc ils font le boulot, mais ils ne semblent pas trouver ça très intéressant...

    Après l'exercice en lui-même, je suis partagé. Quand je dois préparer mes cours, il est vrai que de devoir réfléchir à la manière dont c'est écrit et ce que ça provoque, ça me permet de vraiment ressentir la profondeur de certains écrits. Mais à l'âge des lycéens... L'année prochaine je vais essayer de faire des nouvelles choses, genre croiser une daube avec un écrit de grande qualité (Céline vs Marc Lévy), peut-être que ça poussera les élèves à plus s'intéresser à la forme. Mais bon, quand tu ne comprends déjà pas le texte en lui-même, comment ensuite faire le lien entre forme et fond ?

    Paradoxalement, la seule épreuve que je trouve toujours pleinement calibrée, c'est la question sur corpus, qui est apparue justement pour faciliter le travail des élèves : croiser des textes et répondre à une question qui traverse tous ces texte, de façon très synthétique. C'est très utile et intéressant à bosser pour la méthode.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
    Je suis néanmoins partagé sur la chose. Est-ce que ce qu'on demande est encore en adéquation avec le niveau général des enfants ?
    Je prends l'exemple de ma matière : ils doivent faire un commentaire littéraire d'un texte... alors qu'en grande majorité, ils ne lisent plus. Et là je parle de l'extra-scolaire, pas de ce qui se fait au sein d'un cours. Comment noter autrement qu'avec mansuétude, sachant qu'ils ne peuvent objectivement pas avoir le même niveau et la même sensibilité que des élèves qui avaient notamment en loisirs la lecture ?
    Dans ce cas, c'est le sujet qui est mal calibré. Ce n'est pas a la notation de rattraper le coup.

    Laisser un commentaire:


  • Izzumo
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
    Je suis néanmoins partagé sur la chose. Est-ce que ce qu'on demande est encore en adéquation avec le niveau général des enfants ?
    Je prends l'exemple de ma matière : ils doivent faire un commentaire littéraire d'un texte... alors qu'en grande majorité, ils ne lisent plus. Et là je parle de l'extra-scolaire, pas de ce qui se fait au sein d'un cours. Comment noter autrement qu'avec mansuétude, sachant qu'ils ne peuvent objectivement pas avoir le même niveau et la même sensibilité que des élèves qui avaient notamment en loisirs la lecture ?

    J'ai toujours été un matheux/scientifique; aujourd'hui encore, mais (y'a pas si longtemps) j'ai toujours été intéressé par la lecture, même si je n'ai jamais lu Zola pour mon plaisir (je lisais des trucs de mon âge (HP/Eragon/Les orphelins Baudelaire et autres/au mieux j'ai lu (4 ou 5) des bouquins d'A.Nothomb car elle passait à la télé + les lectures scolaires obligatoire). Je dirai donc objectivement au-dessus de la moyenne (surtout dans une classe de S) de ce point de vu là. Pourtant j'ai toujours eu un blocage avec ce commentaire de texte... C'était vraiment la mer à boire pour moi.
    Je crois me souvenir 3 au bac blanc (panique car tombé sur le mauvais texte, donc aucun support auquel me raccrocher = impossible pour moi d'avoir le recul necessaire sur le texte pour improviser, bref). 10 au vrai, j'avais récité le poème (Spleen) par coeur, et recracher le plan du cours/9 à l'écrit (sans doute HS) ce qui correspondait à ma moyenne pdt l'année.

    Retrospectivement, même si je n'ai que peu de recul, c'est quelquechose que je me verrai bien faire maintenant (22 ans); je pense la même chose de la philo par ailleurs, je suis passé complètement à côté à 17 ans alors qu'aujourd'hui c'est un truc qui me plairait beaucoup plus. Pour moi ça arrive trop tôt.

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
    :crazy:

    Wah. Jusqu'où va le nivellement par le bas... J'ai tjs oeuvré pour qu'on sanctionne les tentatives qui sont souvent le fait d'arnaqueurs ou d'arnaqueuses plutot que de candidats qui ont failli trouver de bonne foi (apres, pour les langues etrangeres en cours ou dans la vraie vie, c'est different, il faut oser, sinon on ne se lance jamais, ca c'est le probleme classique de la culture francaise, mais pour un exam...). De meme, les QCM qui enlevent des points pour chaque reponse fausse (comme dans les concours Kangourou), je trouve ca bien mieux. Sinon, on perd la rigueur, et on gagne en tricherie.
    Je suis néanmoins partagé sur la chose. Est-ce que ce qu'on demande est encore en adéquation avec le niveau général des enfants ?
    Je prends l'exemple de ma matière : ils doivent faire un commentaire littéraire d'un texte... alors qu'en grande majorité, ils ne lisent plus. Et là je parle de l'extra-scolaire, pas de ce qui se fait au sein d'un cours. Comment noter autrement qu'avec mansuétude, sachant qu'ils ne peuvent objectivement pas avoir le même niveau et la même sensibilité que des élèves qui avaient notamment en loisirs la lecture ?

    Pour en revenir à l'allemand, j'ai toujours eu de grosses difficultés en langues et encore plus dans celle-ci, donc ça devait probablement être beaucoup de tentatives de structures grammaticales qui mises bout à bout donnaient un truc de raté. Je ne sais pas si tu en as fait, mais les phrases complexes en allemand, par exemple dont une avec weil en plein milieu, quand j'étais élève... J'ai eu 12 mais des amis qui habituellement tournaient à genre 8 s'en sont tirés vers 10. Je pense qu'il y avait valorisation des tentatives de phrases complexes quitte à ce qu'il y ait quelques fautes plutôt que valorisation des phrases disons enfantines.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X