Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cyclisme 2019

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Upe Voir le message
    Magistral Nans Peters, sa victoire sur le Giro l'an dernier c'était déjà la classe. Très très content pour lui.
    Et Ag2r récompensé après de belles tentatives.

    Concernant le CG, un peu déçu par le cirque des Jumbo, ça roule fort et puis Roglic va chercher les mecs mais sans rouler. J'en serai presque à souhaiter qu'il lui arrive une belle merde.
    Bien aimé le comportement de Pogacar, Bardet, Martin et Quintana. Ca serait super que l'un des 3 prenne le maillot demain. Faites péter Yates dans Marie Blanque svp :p

    Pour Pinot grosse déception, je suis pas complètement convaincu que ça soit lié à sa chute. Il a quand même bien réagi / suivi dans certains passages compliqués.
    Je pense qu'il va repartir pour voir ce que ça donne, et il sera temps ensuite soit de bâcher et aller au Giro, soit de continuer et essayer de prendre une étape.
    J'aimerais aussi voir Madouas et Gaudu aller dans les échappées, ils méritent d'avoir carte blanche et ce sont des mecs qui peuvent faire des résultats.
    Tout comme toi
    J'ai bien kiffer la victoire Peters (la maniere dont il a resisté dans peyresourde m'a vraiment plu)
    J'ai rien compris a la "tactique" de Jumbo et effectivement en regardant faire Roglic je me disais "Il aurait l'air bien con si dans les prochains jours et que les autres le "flingue"
    Trés dèçu pour Pinot.
    Les avis c'est comme les trous du cul...... tout le monde en a un

    Commentaire


    • Reaction de Pinot.

      Arrivé à Loudenvielle 64e à 25’23’’ de Nans Peters, il pointe désormais à la 30e place du classement général, à 18’16’’ du Maillot jaune, le Britannique Adam Yates. Lui qui volait l’an dernier dans les Pyrénées a résumé au micro de France Télévisions, très abattu sur la ligne d’arrivée :

      «Je me suis raccroché à l’étape d’hier (vendredi, 7e étape), à Orcières-Merlette (4e étape), où j’avais des signes qui étaient encourageants, sinon c’était la galère. Depusi samedi, je me bats tellement… J’ai tellement mal au dos que je n’arrive pas à pédaler. C’est comme ça… je ne vais pas quitter le Tour. En aucun cas je n’ai eu cette idée. Mais c’est une journée compliquée... Je m'excuse auprès de mes coéquipiers, de ceux qui me soutiennent... Ça fait beaucoup d'échecs pour tout le monde, pour l’équipe, pour moi. Aujourd'hui c'est peut-être un tournant dans ma carrière. Il y a trop d’échecs pour moi. J'ai toujours dit que le vélo c'était se battre et prendre du plaisir, de gagner des courses mais là c'est trop d'échecs. Je suis à chaud, le Tour continue, on va essayer de se battre. L’équipe est très forte, je vais croiser les doigts pour qu'on gagne une étape, elle le mérite.»

      Commentaire


      • Envoyé par -zed- Voir le message

        mouais enfin le tour de lombardie, le podium du tour et meilleur jeune, des victoires de prestige dans les trois grands tours
        y en a qui n'ont jamais fait le quart de ça hein... Donc que de déceptions... oui et non c'est pas son année pour le général c'est sûr
        On pourrait aussi ajouter Milan-Turin, le Tour des Alpes... C'est sûr qu'il a un sâcré palmarès, et surtout il a fait des choix de carrière osés qui ont payé (ce qu'on pourrait reprocher à Bardet par exemple, qui aura sûrement un palmarès bien moindre à la fin de sa carrière, pour un niveau pas loin d'être équivalent).

        C'est juste que Pinot est tellement fort, avec moins de malchance et un "comportement" différent (enfin c'est ce qui fait son charme), il aurait pu avoir un palmarès bien plus prestigieux. Notamment vis-à-vis du Tour, qu'il n'a pas suffisamment marqué compte-tenu de ses capacités...

        Commentaire


        • Envoyé par lyonestmagique Voir le message

          On pourrait aussi ajouter Milan-Turin, le Tour des Alpes... C'est sûr qu'il a un sâcré palmarès, et surtout il a fait des choix de carrière osés qui ont payé (ce qu'on pourrait reprocher à Bardet par exemple, qui aura sûrement un palmarès bien moindre à la fin de sa carrière, pour un niveau pas loin d'être équivalent).
          Heu... non :D Ce n'est pas une question de choix de carrière la différence de palmarès entre Pinot et Bardet, leurs facultés physiques ne sont pas comparables. Bardet est un coureur endurant, appliqué et très bon descendeur. Mais Thibaut est capable de faire des différences au train sur des efforts longs dont Romain est tout simplement incapable (que ce soit en chrono ou en montagne). Il est également bien plus puissant ce qui lui donne un avantage important sur Bardet comme sur la quasi totalité des pures grimpeurs quand il s'agit de faire une différence : Meilleur finisseur, plus explosif. (Au passage l'explosivité de Pinot sur les efforts typés puncheurs c'est un bon moyen de vérifier son niveau de forme et de prépa).

          Le palmarès de Thibaut, notamment sur le Tour est gâché par 3 choses :
          -Ses programmes surchargés de 2013 à 2017 : On le pointais tout de même tous les ans. Chaque année il ne levait quasiment pas le pied du printemps jusqu'au Tour. Il atteignait un niveau qui ressemblait à un pic de forme durant le printemps ce qui lui permettait de bien performer en début de saison et arrivait au Tour tout simplement cramé. Dans cette série son seul Tour correct c'est 2014 parcequ'il se fait le genoux en entrée de saison, puis tombe malade sur les Tour de Romandie et Suisse ce qui le force à lever le pied. Il n'est pas en parfaite condition ni proche d'un pic de forme sur cette édition mais au moins il n'est pas cuit d'emblée. Depuis fin 2018 il est parfaitement préparé pour ses objectifs, mais il a tout de même fallu 6 ans au staff et un drôle de concours de circonstance pour que l'on observe la valeur réelle du coureur en WT durant un pic de forme.
          -Ses faiblesses sur descentes rapides : Elles lui ont couté quelques résultats importants notamment sur les courses d'une semaine de début de saison dans la période que je citais ci dessus. Il n'a jamais été handicapé sur les descentes techniques, d'ailleurs sur le CLM de Sion qu'il remporte face à Dumoulin/Quintana et consorts il fait la différence sur une descente très technique et sous la pluie. La vitesse est toujours un problème relatif par contre, mais n'est plus un handicap (toute façon on ne gagne pas le Lombardie si l'on est pas au minimum un descendeur correct).
          -Simple et pure malchance : Son dernier Giro, ces deux derniers Tours, mais aussi quelques courses d'une semaine sont gâchés par des coups du sorts, et pourtant les efforts sont faits pour se prémunir d'un maximum d'impondérables. Après il y a des coureurs comme ça (demandez à Porte!).

          Commentaire


          • Sinon on s'en doutait mais cela bataille énormément pour l'échappée aujourd'hui et les Jumbo ne veulent pas laisser partir.

            Commentaire


            • Envoyé par Sypik Voir le message
              Trauma du dernier Giro ? Je n'en sais rien mais cela fait plusieurs jours que je m'interroge ici à ce sujet.
              Je ne sais pas pourquoi il a si peur d'assumer son statut de grand favori alors qu'il dispose de l'équipe pour, mais il est clair qu'il ne veut surtout pas du maillot jaune et qu'il souhaite laisser la responsabilité de la course à d'autres aussi longtemps que possible. Toute sa tactique de course là tourne autour du principe primordial de ne surtout pas porter le jaune. C'en est à un point caricatural.
              A une époque les CSC et avant eux Phonak/Landis voire BMC/Evans avaient aussi comme stratégie de prendre le maillot de leader le plus tard possible.
              Mais là c'est clairement excessif et caricatural oui. J'en suis à souhaiter une bonne crevaison dans un final avec bordure la semaine prochaine ...



              Envoyé par JuniGarde Voir le message
              Reaction de Pinot.

              Arrivé à Loudenvielle 64e à 25’23’’ de Nans Peters, il pointe désormais à la 30e place du classement général, à 18’16’’ du Maillot jaune, le Britannique Adam Yates. Lui qui volait l’an dernier dans les Pyrénées a résumé au micro de France Télévisions, très abattu sur la ligne d’arrivée :

              «Je me suis raccroché à l’étape d’hier (vendredi, 7e étape), à Orcières-Merlette (4e étape), où j’avais des signes qui étaient encourageants, sinon c’était la galère. Depusi samedi, je me bats tellement… J’ai tellement mal au dos que je n’arrive pas à pédaler. C’est comme ça… je ne vais pas quitter le Tour. En aucun cas je n’ai eu cette idée. Mais c’est une journée compliquée... Je m'excuse auprès de mes coéquipiers, de ceux qui me soutiennent... Ça fait beaucoup d'échecs pour tout le monde, pour l’équipe, pour moi. Aujourd'hui c'est peut-être un tournant dans ma carrière. Il y a trop d’échecs pour moi. J'ai toujours dit que le vélo c'était se battre et prendre du plaisir, de gagner des courses mais là c'est trop d'échecs. Je suis à chaud, le Tour continue, on va essayer de se battre. L’équipe est très forte, je vais croiser les doigts pour qu'on gagne une étape, elle le mérite.»
              Je ne comprends pas sa réaction (et suis toujours complètement convaincu par la blessure au dos).

              Il dit qu'il n'abandonnera pas (je suis sceptique aussi) et puis la phrase sur le tournant de sa carrière, le "trop d'échecs" etc. c'est la déception qui parle mais c'est n'importe quoi...
              Envoyé par stadier
              - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

              Commentaire


              • Envoyé par Upe Voir le message
                Je ne comprends pas sa réaction (et suis toujours complètement convaincu par la blessure au dos).

                Il dit qu'il n'abandonnera pas (je suis sceptique aussi) et puis la phrase sur le tournant de sa carrière, le "trop d'échecs" etc. c'est la déception qui parle mais c'est n'importe quoi...
                La blessure au dos c'est confirmé par lui et Madiot, et c'est en ligne avec ses réactions d'après course depuis une semaine. Donc oui pas de doute là.

                Le reste c'est une réaction à chaud d'un garçon qui est toujours à fleur de peau, on y est habitués. Et c'est aussi ce tempérament avec très peu de filtre qui fait apprécier ce coureur ;)

                Commentaire


                • Reichenbach descend toujours comme un fer à repasser (Zakarin la "chèvre" aussi)

                  pas pu voir l'étape hier, beaucoup de choses à dire, j'y reviendrai.

                  Commentaire


                  • Magnifique étape encore. Partie sur les chapeau de roue, pas d'échappée autorisée, gros ménage dés Hourcère. Excellent boulot de Pinot sur l'ascension pour lancer ses équipiers. Hirschi encore une fois impressionnant, et encore une fois mal payé, c'est une perle. Et victoire d'une autre perle qui la mérites complètement, Pogacar a quasiment refait son débour sur les autres outsiders déjà et n'est plus qu'à une 15aine de secondes du podium.
                    Roglic obligé de porter le jaune, enfin!

                    Commentaire


                    • Déçu, je pensais que Quintana avait retrouvé la forme de sa jeunesse..... mais visiblement il coince toujours.

                      Commentaire


                      • Envoyé par lyonestmagique Voir le message

                        On pourrait aussi ajouter Milan-Turin, le Tour des Alpes... C'est sûr qu'il a un sâcré palmarès, et surtout il a fait des choix de carrière osés qui ont payé (ce qu'on pourrait reprocher à Bardet par exemple, qui aura sûrement un palmarès bien moindre à la fin de sa carrière, pour un niveau pas loin d'être équivalent).

                        C'est juste que Pinot est tellement fort, avec moins de malchance et un "comportement" différent (enfin c'est ce qui fait son charme), il aurait pu avoir un palmarès bien plus prestigieux. Notamment vis-à-vis du Tour, qu'il n'a pas suffisamment marqué compte-tenu de ses capacités...
                        Milan-Turin ou le Tour des Alpes c'est des "petites courses".
                        Pinot c'est des victoires d'étapes sur les 3 Grands Tours, des top10 au CG sur les 3 GT aussi, un Tour de Lombardie, et ça c'est significatif.

                        Après c'est aussi des ratés liés à la malchance ou des défaillances.

                        Mais n'oublions pas non plus que lui, contrairement à d'autres, il peut se prévaloir d'une certaine propreté.




                        Envoyé par Sypik Voir le message
                        Heu... non :D Ce n'est pas une question de choix de carrière la différence de palmarès entre Pinot et Bardet, leurs facultés physiques ne sont pas comparables. Bardet est un coureur endurant, appliqué et très bon descendeur. Mais Thibaut est capable de faire des différences au train sur des efforts longs dont Romain est tout simplement incapable (que ce soit en chrono ou en montagne). Il est également bien plus puissant ce qui lui donne un avantage important sur Bardet comme sur la quasi totalité des pures grimpeurs quand il s'agit de faire une différence : Meilleur finisseur, plus explosif. (Au passage l'explosivité de Pinot sur les efforts typés puncheurs c'est un bon moyen de vérifier son niveau de forme et de prépa).

                        Le palmarès de Thibaut, notamment sur le Tour est gâché par 3 choses :
                        -Ses programmes surchargés de 2013 à 2017 : On le pointais tout de même tous les ans. Chaque année il ne levait quasiment pas le pied du printemps jusqu'au Tour. Il atteignait un niveau qui ressemblait à un pic de forme durant le printemps ce qui lui permettait de bien performer en début de saison et arrivait au Tour tout simplement cramé. Dans cette série son seul Tour correct c'est 2014 parcequ'il se fait le genoux en entrée de saison, puis tombe malade sur les Tour de Romandie et Suisse ce qui le force à lever le pied. Il n'est pas en parfaite condition ni proche d'un pic de forme sur cette édition mais au moins il n'est pas cuit d'emblée. Depuis fin 2018 il est parfaitement préparé pour ses objectifs, mais il a tout de même fallu 6 ans au staff et un drôle de concours de circonstance pour que l'on observe la valeur réelle du coureur en WT durant un pic de forme.
                        -Ses faiblesses sur descentes rapides : Elles lui ont couté quelques résultats importants notamment sur les courses d'une semaine de début de saison dans la période que je citais ci dessus. Il n'a jamais été handicapé sur les descentes techniques, d'ailleurs sur le CLM de Sion qu'il remporte face à Dumoulin/Quintana et consorts il fait la différence sur une descente très technique et sous la pluie. La vitesse est toujours un problème relatif par contre, mais n'est plus un handicap (toute façon on ne gagne pas le Lombardie si l'on est pas au minimum un descendeur correct).
                        -Simple et pure malchance : Son dernier Giro, ces deux derniers Tours, mais aussi quelques courses d'une semaine sont gâchés par des coups du sorts, et pourtant les efforts sont faits pour se prémunir d'un maximum d'impondérables. Après il y a des coureurs comme ça (demandez à Porte!).
                        Je suis assez d'accord. J'ajoute qu'en 2014 il bénéficie aussi des abandons de Froome et Contador ou de l'absence de Quintana (au Giro).



                        Envoyé par Sypik Voir le message
                        La blessure au dos c'est confirmé par lui et Madiot, et c'est en ligne avec ses réactions d'après course depuis une semaine. Donc oui pas de doute là.

                        Le reste c'est une réaction à chaud d'un garçon qui est toujours à fleur de peau, on y est habitués. Et c'est aussi ce tempérament avec très peu de filtre qui fait apprécier ce coureur ;)
                        Je ne doute pas que la chute l'a touché mais quand tu vois comment il a tenu sur un "effort explosif" (Eze), la semaine avec les ascensions ou les bordures, c'est étonnant. Sa performance sur le Dauphiné m'avait interpellé aussi pour être franc.

                        Sinon sa réaction me surprend dans le sens où l'an dernier il tient un même discours à Madiot dans sa chambre. Il n'a que 30 ans, il sait qu'il va revenir, et il sort ça devant les médias. Ca va accréditer la thèse du "il a pas de mental il gagnera jamais" ...
                        Envoyé par stadier
                        - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                        Commentaire


                        • Envoyé par Upe Voir le message
                          Milan-Turin ou le Tour des Alpes c'est des "petites courses".
                          Pinot c'est des victoires d'étapes sur les 3 Grands Tours, des top10 au CG sur les 3 GT aussi, un Tour de Lombardie, et ça c'est significatif.

                          Après c'est aussi des ratés liés à la malchance ou des défaillances.

                          Mais n'oublions pas non plus que lui, contrairement à d'autres, il peut se prévaloir d'une certaine propreté.
                          Je pense que t'as pas capté mon message, j'ajoutais ces courses parce que pour moi elles sont aussi significatives, bien que moins importantes que celles que tu as citées évidemment. C'est quand même pas mal d'avoir gagné une course montagneuse par étapes et une semi-classique, c'est quelque chose que Bardet n'a jamais fait d'ailleurs.

                          Et je plussoie ton passage sur le dopage.

                          Commentaire


                          • Envoyé par Sypik Voir le message
                            Heu... non :D Ce n'est pas une question de choix de carrière la différence de palmarès entre Pinot et Bardet, leurs facultés physiques ne sont pas comparables. Bardet est un coureur endurant, appliqué et très bon descendeur. Mais Thibaut est capable de faire des différences au train sur des efforts longs dont Romain est tout simplement incapable (que ce soit en chrono ou en montagne). Il est également bien plus puissant ce qui lui donne un avantage important sur Bardet comme sur la quasi totalité des pures grimpeurs quand il s'agit de faire une différence : Meilleur finisseur, plus explosif. (Au passage l'explosivité de Pinot sur les efforts typés puncheurs c'est un bon moyen de vérifier son niveau de forme et de prépa).

                            Le palmarès de Thibaut, notamment sur le Tour est gâché par 3 choses :
                            -Ses programmes surchargés de 2013 à 2017 : On le pointais tout de même tous les ans. Chaque année il ne levait quasiment pas le pied du printemps jusqu'au Tour. Il atteignait un niveau qui ressemblait à un pic de forme durant le printemps ce qui lui permettait de bien performer en début de saison et arrivait au Tour tout simplement cramé. Dans cette série son seul Tour correct c'est 2014 parcequ'il se fait le genoux en entrée de saison, puis tombe malade sur les Tour de Romandie et Suisse ce qui le force à lever le pied. Il n'est pas en parfaite condition ni proche d'un pic de forme sur cette édition mais au moins il n'est pas cuit d'emblée. Depuis fin 2018 il est parfaitement préparé pour ses objectifs, mais il a tout de même fallu 6 ans au staff et un drôle de concours de circonstance pour que l'on observe la valeur réelle du coureur en WT durant un pic de forme.
                            -Ses faiblesses sur descentes rapides : Elles lui ont couté quelques résultats importants notamment sur les courses d'une semaine de début de saison dans la période que je citais ci dessus. Il n'a jamais été handicapé sur les descentes techniques, d'ailleurs sur le CLM de Sion qu'il remporte face à Dumoulin/Quintana et consorts il fait la différence sur une descente très technique et sous la pluie. La vitesse est toujours un problème relatif par contre, mais n'est plus un handicap (toute façon on ne gagne pas le Lombardie si l'on est pas au minimum un descendeur correct).
                            -Simple et pure malchance : Son dernier Giro, ces deux derniers Tours, mais aussi quelques courses d'une semaine sont gâchés par des coups du sorts, et pourtant les efforts sont faits pour se prémunir d'un maximum d'impondérables. Après il y a des coureurs comme ça (demandez à Porte!).
                            Pareil je suis d'accord sur les différences évidentes entre les deux coureurs, même si avec le temps les deux sont devenus plus semblables (Bardet moins puncheur qu'à ses débuts, Pinot bien meilleur descendeur par exemple). Pour moi les deux ont le potentiel pour gagner un GT, des courses par étape et les classiques Ardennaises/Lombardie, même avec leurs qualités différentes. Et à ce niveau Bardet s'est peut-être un peu trop focalisé sur un TDF trop dur à gagner, et Pinot a fait les bons choix en se tournant vers l'Italie par exemple. Je parlais pas de qualités mais de niveau global.

                            Pour le manque de mental de Pinot j'achète pas, c'est un coureur "différent", à fleur de peau, pas un cyborg comme peuvent l'être certains coureurs du peloton, ce qui lui a probablement joué des tours (comme au dernier Dauphiné). Mais non, il a su tellement rebondir (et ses victoires en "costaud" ne sont pas rares loin de là) que je ne suis pas d'accord pour dire qu'il n'a pas de mental.

                            Commentaire


                            • Bon pas pu voir les étapes de week-end, enfin juste quelques passages par intermittence mais j'ai loupé la bagarre. Mais en tous cas sur les résultats, bien des choses à dire.

                              Roglic prend le jaune c'était attendu, est-ce qu'il a essayé de l'éviter le plus longtemps possible ? Est-ce de la frilosité ou finalement est t-il plus limité qu'il n'y paraît ? Je n'ai pas d'avis, il faudrait que je vois les replay.
                              Pogacar revient dans le coup, c'est clairement le gagnant des Pyrénées après avoir été le perdant de la bordure vendredi. Il a fait clairement le même schéma que Pinot l'an dernier, piégé dans la bordure dans le Tarn puis victoire d'étape et remontada dans les Pyrénées. Je lui souhaite une autre fin mais clairement il redevient un vainqueur potentiel.
                              Derrière les 2 slovènes on a aussi 2 français et une colonie de colombiens.
                              Quintana est bien dans le coup ça fait toujours plaisir, après tout il est moitié breton maintenant ^^
                              Il faudra quand même compter sur Bernal, souvenons que l'an dernier il était aussi un poil juste dans les Pyrénées. Lopez, Uran, Porte, Landa également présents. Mas un peu plus loin.

                              2 grands perdants notables de ce week-end, on a bien sûr Dumoulin qui laisse du coup la place de leader à Roglic, ça a le mérite d'éclaircir les choses (de la même manière Carapaz aura bien du mal à remplacer Bernal si ce dernier a une défaillance)

                              Et on a malheureusement surtout Pinot, alors bon je comprends pas très bien, les conséquences de la chute, mais ça fait quand même une semaine, mal de dos, j'ai quand même l'impression que 95% des coureurs se seraient remis de cette chute mais pour Pinot c'est toujours compliqué. Sur le papier c'est une belle machine capable des meilleures performances mais le moindre grain de sable est suffisant pour l'enrayer. N'oublions que s'il abandonne l'an passé et se prive d'une potentielle victoire finale, c'est parce que sur un ralentissement il heurte 2 ou 3 jours avant son guidon avec le genou, un truc vraiment anodin. Quelle dommage, au delà du côté chauvin, qu'un coureur gâche sa carrière à cause de sa fragilité et sa malchance, je dirais plus fragilité que malchance parce que malheureusement la 1ère engendre la 2ème. Il pourrait avoir un palmarès dingue, il faut se poser la question maintenant de réorienter peut-être un peu les objectifs, c'est quand même compliqué de gagner une course de 3 semaines parce qu'il peut y en avoir des grains de sables en 3 semaines, sur les courses d'un jour en revanche un Pinot bien préparé peut faire mal bon le problème c'est que peu de courses d'un jour s'adressent à ses qualités, à part le Lombardie, mais bon j'aimerais le voir plus sur les strade Bianche, LBL malgré tout... je dis pas qu'il faut abandonner le CG des GT attention, je dis juste un rééquilibrage et une refonte des objectifs, on aura le temps d'en reparler. Et puis je maintiens qu'il y a pas que le Tour et qu'il serait très bien sur le Giro. Et j'aurais aimé y voir Bardet aussi mais enfin c'est un autre débat.

                              Parlons des autres français justement, je passe sur Alaf on savait qu'il ne viserait pas le général. Je rebondis quand même là dessus parce que Sypik tu me disais qu'à ce compte là Bardet et Yates non plus ne visaient pas le général. Je voulais distinguer sur ce coup volonté affichée et capacité. Je suis d'accord que Bardet a déclaré vouloir gagner une étape mais tu sais comme moi que c'est de l'affichage, on ne connaissait pas le niveau de forme de Bardet sur ce Tour et il avait décliné ces 2 dernières saisons mais on sait bien que si Bardet retrouve ses meilleurs jambes, sur une édition comme celle-ci il joue la gagne, ou au moins podium/top 5 donc c'est toujours un objectif même s'il est tenu secret. Par contre Alaphilippe je me souvient que l'an passé tu te faisais aucune illusion sur ses capacités de rester en jaune à Paris et moi non plus, cette année nous savions qu'il ne serait jamais dans le top 10 parce que ça ne l'intéresse pas, que les circonstances de l'année dernière restaient exceptionnelles et qu'il ferait ce Tour là différement, il chassera les étapes et y'en a quelques unes qui seront belles à aller chercher.
                              Donc bon pour revenir à Bardet, il fait une 1ère semaine impeccable comme Pinot et Martin, il est un peu juste pour suivre les meilleurs mais le top 5 reste largement accessible pour lui voire mieux, ce serait l'année ou jamais avec l'absence de CLM pour spécialistes.

                              Et évidément je suis tellement heureux pour Martin, un coureur de l'ombre, il faut se lever de bonne heure pour qu'on en parle, mais c'est presque la meilleure chance française aujourd'hui, aucune fausse note enfin je pense pas, j'ai pas vu les étapes pyrénnéennes mais en tous cas il est toujours bien là au classement, solidement en 2ème rideau, un top 5 serait exceptionnel et il en a vraiment les capacités mais attention bien des difficultés arrivent à commencer par l'étape dangereuse de demain (je sais pas s'il y aura du vent). Martin n'a pas eu le 10ème de l'exposition d'Alaphilippe mais j'espère que son heure va venir et que le plus beau reste à venir justement, en tous cas je garde l'espoir le concernant même s'il n'est clairement pas favori pour le podium, Roglic, Pogacar et Bernal sont au dessus à priori mais il y aura encore des rebondissements, il faudra éviter de loser, je sais que c'est compliqué de dire ça pour un français, que comme un bon coureur français, il devrait se faire piéger dans une bordure ou avoir une défaillance au pire moment dans le col de la Loze (qui pourrait bien porter son nom) mais bon en tous cas pour le moment c'est parfait.

                              Commentaire


                              • Envoyé par lyonestmagique Voir le message

                                Pareil je suis d'accord sur les différences évidentes entre les deux coureurs, même si avec le temps les deux sont devenus plus semblables (Bardet moins puncheur qu'à ses débuts, Pinot bien meilleur descendeur par exemple). Pour moi les deux ont le potentiel pour gagner un GT, des courses par étape et les classiques Ardennaises/Lombardie, même avec leurs qualités différentes. Et à ce niveau Bardet s'est peut-être un peu trop focalisé sur un TDF trop dur à gagner, et Pinot a fait les bons choix en se tournant vers l'Italie par exemple. Je parlais pas de qualités mais de niveau global.

                                Pour le manque de mental de Pinot j'achète pas, c'est un coureur "différent", à fleur de peau, pas un cyborg comme peuvent l'être certains coureurs du peloton, ce qui lui a probablement joué des tours (comme au dernier Dauphiné). Mais non, il a su tellement rebondir (et ses victoires en "costaud" ne sont pas rares loin de là) que je ne suis pas d'accord pour dire qu'il n'a pas de mental.
                                Pinot n'a en effet aucun problème mental, son problème c'est sa fragilité physique avant tout, capable de choper tous les virus qui trainent ou de se faire des blessures cons, il ne chute pas souvent habituellement mais le moindre accroc peut être fatal. Il est pas verni non plus, en bon français il a une dose de scoumoune assez importante mais encore une fois la malchance est provoquée aussi par sa fragilité. Son mental est au dessus de la moyenne contrairement aux idées reçues.

                                Je dirais pas qu'il est en verre comme Gourcuff mais c'est un peu l'idée.

                                Commentaire


                                • Envoyé par lyonestmagique Voir le message

                                  Je pense que t'as pas capté mon message, j'ajoutais ces courses parce que pour moi elles sont aussi significatives, bien que moins importantes que celles que tu as citées évidemment. C'est quand même pas mal d'avoir gagné une course montagneuse par étapes et une semi-classique, c'est quelque chose que Bardet n'a jamais fait d'ailleurs.

                                  Et je plussoie ton passage sur le dopage.
                                  Si si j'ai bien, capté, je disais juste que ce sont des coures secondaires, et qu'il a gagné "bien mieux" ailleurs.


                                  Sinon demain, bordures? Le Pont vers l'lle de Ré sera décisif!
                                  Envoyé par stadier
                                  - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Upe Voir le message

                                    Si si j'ai bien, capté, je disais juste que ce sont des coures secondaires, et qu'il a gagné "bien mieux" ailleurs.


                                    Sinon demain, bordures? Le Pont vers l'lle de Ré sera décisif!
                                    C'est mal barré, pas un pet de vent apparemment...

                                    Fallait s'y attendre parce que là je suis devant mon téléviseur ce qui n'était pas le cas pour l'étape de Lavaur ou celles des Pyrénées, par contre j'avais suivi le final d'Orcières Merlette et du Mont Aigual. Si je n'ai pas un imprévu en fin d'étape ça sera sans doute une purge donc.

                                    Du coup je vais mettre en même temps le replay de Peyresourde vu que j'avait pas encore vu les Pyrénées, au moins c'est l'occasion vu qu'il se passe rien.

                                    Commentaire


                                    • Victoire de Bennett aujourd'hui au sprint devant Ewan. Il reprends le vert par la même occasion. Sagan va devoir être offensif ^^ Pour le reste je n'ai suivi que d'une oreille mais pas eu l'impression qu'il se soit passé grand chose.

                                      Envoyé par Upe Voir le message
                                      Je ne doute pas que la chute l'a touché mais quand tu vois comment il a tenu sur un "effort explosif" (Eze), la semaine avec les ascensions ou les bordures, c'est étonnant. Sa performance sur le Dauphiné m'avait interpellé aussi pour être franc.
                                      Il a passé une IRM hier Thibaut, 10 jours après la chute il a encore une inflammation du sacrum et des hématomes aux lombaires. Il a du sérieusement douiller sur le vélo toute la semaine.
                                      L'étape d'Eze cela avait été plutôt peinard quand même. L'attaque d'Alaf arrangeait un peu tout le monde, bref, rien de si explosif que ça pour les leaders. Le fait que cela joue très calmement les étapes escarpées l'a certainement aidé, mais même là il était incapable de pousser gros et n'a jamais participé à un sprint par exemple (alors qu'il le fait normalement toujours).
                                      Qu'est ce qui t'a surpris sur le Dauphiné ? Il y est en bonne forme, pas encore à 100%, donc manque d'explosivité comme toujours à ce stade de sa prépa. Mais rien d'anormal pour moi, il y avait juste matière à être très confiant sur sa condition physique.

                                      Commentaire


                                      • Sagan je ne suis pas sur là, on verra comment les juges se positionnent mais ça sent la disqualification ce qui compromettrait largement le vert pour lui.
                                        Suite du duel Ewan/Bennett sinon, en faveur du premier, pas grand chose d'autre à voir ^^

                                        Commentaire


                                        • L'étape de hier, c'était largement moins bien que ce que j'espérais et que l'étape de Lavaur mais c'était quand même mieux que ce que j'anticipais au départ de l'étape en apprenant qu'il n'y avait pas ou peu de vent.

                                          Y'a eu quand même de la nervosité, des chutes, des cassures et quelques alertes pour les leaders, c'était pas une étape de sieste quoi.

                                          Le tracker nous a fait une belle frayeur quand même au passage, il nous mettait Martin 1 km derrière le peloton avant le Pont de l'ïle de Ré mais c'était juste son ancien vélo posé sur la voiture Cofidis. Le temps qu'on cogite qu'il avait changé le vélo c'était quand même crédible un moment parce qu'il a failli être dans la bordure.

                                          Et M.A Lopez a eu chaud, heureusement que ça a pas embrayé trop fort sur le Pont parce qu'il était ralenti par la chute et sur le coup je pensais qu'il reviendrait pas mais les conditions n'étaient pas trop favorables pour faire les écarts.

                                          ------------------


                                          Voilà et aujourd'hui belle victoire d'Ewan sur un sprint assez chaud où Sagan est passé par un trou de souris à droite de Van Aert, y'avait même pas la place à vrai dire, il l'a un peu bousculé c'était chaud. J'espère qu'il sera pas déclassé, la bataille pour le maillot vert est vraiment emballante pour une fois, d'habitude il écrase tout.

                                          Commentaire


                                          • Merci pour les précisions pour l'étape d'hier, j'aurais fait plus attention si il y avait eu du vent. Mais les étapes de transition comme ça c'est soit l'image, soit le son, et dans les deux cas je ne suis pas concentré sur l'étape jusqu'à la prépa du sprint.

                                            Donc au final déclassement (dommage mais logique) pour Sagan.

                                            Commentaire


                                            • Sypik : sur le Dauphiné je l'ai simplement trouvé un peu "juste" physiquement, Pinot.
                                              Sur le Tour sa chute a laissé des traces, mais j'ai du mal à croire que c'est uniquement ça.


                                              Hier étape tendue mais sans trop d'éclats au final, et aujourd'hui sprint assez beau même si houleux. Sagan méritait d'être déclassé (pas exclu).

                                              Demain ça devrait être sympa vu le final. Julian le retour?
                                              Envoyé par stadier
                                              - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                              Commentaire


                                              • https://www.lci.fr/politique/tour-de...t-2164153.html

                                                Le maire de Lyon c'est le pire de l'écologie et du parti EELV, il veut s'attaquer à tout, à notre OL, maintenant au Tour de France (machiste et polluant non mais lol), y'a la course des féminines, s'il n'y a pas un Tour de France féminin c'est parce que ça marche pas et qu'il y a un gros problème de promotion et d'attractivité du cyclisme féminin. Est-ce la faute du Tour de France si les gens s'intéressent pas au cyclisme féminin. Le tennis féminin, l'athlétisme féminin intéressent presque autant que les hommes, le football féminin ça s'y met un peu mais ça reste encore à des années lumières. Le cyclisme féminin par contre c'est le néant, que peut t-on y faire, on peut pas attacher les gens à leur canapé pour qu'ils regardent de force les courses féminines...

                                                Quand à la pollution, on rappellera que plus que jamais le Tour fait tout pour laisser intacts les paysages traversés. Et on rappellera à M. Doucet que c'est à chacun d'entre nous qu'appartient le choix de juger s'il est suffisamment pratique aujourd'hui de se mettre à l'électrique et qu'on peut être incité mais pas forcé s'il y a des gros inconvénients ou des incompatibilités personnelles derrière.

                                                Bref on peut pas non plus demander à quelqu'un qui promeut l'écriture inclusive d'être empli de bon sens mais Lyon méritait quand même mieux que ça. Quelle tristesse. Ah on peut critiquer Collomb bien sûr, mais c'était quand même autre chose et Lyon ne s'en portait que mieux. Bref...

                                                -------------------------------------

                                                Sur le Dauphiné, j'ai vu la dernière étape, je pense pas que ça soit physique le problème de Pinot, il avait un peu buté lorsque tout le monde l'avait attaqué dans Domancy mais bon c'est un peu logique, le problème vient d'un manque total de contrôle de la course (responsabilité de l'équipe surtout). Après il est resté avec Dumoulin, Martin, Bardet, la plupart de ceux qui le suivaient au général sauf Martinez et Pogacar donc si Pinot était juste les autres aussi alors, il ne pouvait pas être à son pic de forme 2 semaines avant le Tour, les jours d'avant j'ai pas trop vu mais il est dans les temps des autres favoris Roglic, Bernal donc bon c'est satisfaisant. Ce qu'on peut lui reprocher sur cette dernière étape à lui personnellement c'est d'avoir affiché sa frustration en jetant violemment son bidon. Evidément que tout coureur serait frustré de voir la course lui échapper mais faut éviter de le montrer comme ça et ne pas étaler ta faiblesse même si on la devine forcément, ça peut renforcer mentalement les adversaires. Ce n'est pas un manque de mental contrairement à ce que des gens pensent, même les plus forts mentalement auront ces moments de frustration mais c'est juste que Pinot a plus de mal à se cacher lui, il est un peu trop vrai, un peu trop brut, un peu trop coeur à vif, c'est une qualité et aussi un défaut dans ce sport où tout est savemment calculé.

                                                Sur les étapes d'Eze, Orcières et Mont Aigual, l'effort était relativement court et c'est monté au train à un petit rythme, il a pu s'accrocher et faire illusion je pense, juste suivre les meilleurs mais sur des efforts longs et sur une journée où la douleur était peut-être plus handicapante ça passait plus du tout. Le problème est qu'une semaine, 10 jours après il soit encore handicapé par cette chute, peut-être que c'est que de la malchance mais je pense qu'il a un corps plus fragile que la moyenne et ça handicape énormément sa carrière, On commence à plus compter les pneumonies, mononucléoses et blessures diverses qui ont réduit à néant des chances de top 5, de podium voire de victoire finale sur les GT. Là c'est encore une, la seule consolation c'est qu'au moins on aura eu beaucoup moins d'espoir que l'an dernier, l'an dernier y'avait la place pour le gagner, là on ne le saura jamais, il aurait peut-être pu jouer la victoire comme faire 7ème/8ème y'avait une belle concurrence, il reste quand même Bardet et Martin même si je suis un peu pessimiste et j'ai peur qu'ils soient juste en deça du top 5. Pinot restait la meilleure carte quand même, les 2 autres sont à un 2ème niveau, je les vois pas concurrencer Roglic, Pogacar voire Bernal en 3ème semaine mais j'espère me tromper.
                                                Dernière modification par lochiba84, 10/09/2020, 10h45.

                                                Commentaire


                                                • Upe : C'est surprenant en fait cette impression que tu as eu de Pinot sur le Dauphiné, parce qu'au contraire à ce stade de sa prépa (environ 3 semaines avant son pic de forme) il paraissait particulièrement costaud. Probablement même plus qu'il ne l'a jamais été.
                                                  Si c'est en rapport avec la dernière étape, comme l'a déjà précisé lochiba, il y a deux choses à prendre en compte :
                                                  1/ Il n'avait pas l'équipe pour protéger un leader. En début d'étape Landa (second au général) était très actif et a tenté à plusieurs reprises de créer un coup, Pinot a du lui même répondre à ces attaques dés l'entame de l'étape, il n'avait pas d'équipier pour le faire et on ne laisse pas partir des offensives qui comptent Landa et Dumoulin. En fin d'étape Dumoulin n'était pas vraiment plus frais que lui, Landa a complètement explosé, les efforts se payent dans le cyclisme moderne.
                                                  2/ Comme dit plus haut il était environ à 3 semaines de son pic de forme. Et Pinot quand il n'est pas à son pic de forme n'a pas l'explosivité pour répondre à ce type d'attaques, il a toujours de grosses capacités au train/sur les efforts longs pour encaisser les coups, mais sur un effort diesel, pas explosif.
                                                  Automne 2018 : Tour de Pologne il est solide mais zéro explosivité, début de Vuelta toujours mou du genoux. Par contre sur la fin de la Vuelta et jusqu'à la fin de saison il est certainement le grimpeur-puncheur le plus fort du circuit que ce soit sur les efforts courts ou longs. Même chose été 2019 : Dauphiné ce n'est pas ça, par contre il pic un peu avant le Tour et il est encore une fois capable de suivre les attaques du meilleur puncheur en activité tout en étant plus fort que jamais sur les efforts longs. Cette année son niveau de base semblait encore plus élevé et je suis persuadé que son pic de forme était mieux ciblé mais ça on ne pourra pas le savoir.

                                                  lochiba : Tout à fait d'accord avec ta réponse sur le sujet. Concernant sa fragilité aux maladies on ne peu qu'être du même avis mais il fait tellement attention à tout que c'est bien moins un soucis aujourd'hui. Sur blessure par contre je ne trouve pas particulièrement qu'il soit fragile, il a toujours évité les blessures graves, et il a eu relativement peu de blessures de manière générale dans sa carrière, c'est juste que là il en a eu deux coup sur coup qui sont mal tombées. C'est de la malchance.
                                                  Sur le Dauphiné d'ailleurs il faut se souvenir qu'il prends un gros gadin (il fait un soleil en descente sur du gravier) sans conséquence. Et sur le Tour ce n'est même pas la chute proprement dite qu'il l'a handicapé c'est le vélo qui lui rentre dans le dos ensuite.
                                                  Dernière modification par Sypik, 10/09/2020, 15h09.

                                                  Commentaire


                                                  • C'est tellement mérité pour Hirschi, cela fait plaisir. C'est le plus gros animateur de la première partie de Tour avec son équipe d'ailleurs. Il est extrêmement impressionnant.
                                                    Alaf était bien, mais il a trop attendu.
                                                    Belle étape, bien tracée, bien exploitée.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X