Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cyclisme 2019

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Un final au sprint d'un groupe de 12 dans un col Hors Catégorie dans l'étape reine du tour de France.

    Envie de vomir.

    La jumbo n'a fait qu'éliminer des coureurs déja affaiblis qui ont sauté tout seul.

    Je suis content que Pogacar batte Roglic au sprint.... Mais quelle deception ce tour de France pour le général.

    Le plateau est le plus faible jamais vu?

    Commentaire


    • Très bien Porte, il fait plaisir encore :) Et encore un excellent Pogacar, cela donne une vraie concurrence à Roglic c'est toujours ça, difficile de faire plus sur cette fin d'étape.

      Commentaire


      • Etape reine c'est plutôt le Col de la Loze à priori, et c'est un col qui permettra des mouvements plus lointains contrairement à aujourd'hui.

        Commentaire


        • Je pense que la solution c'est une attaque au pied du col de la Loze par Pogacar s'il n'a rien a perdre. Roglic ne pourra pas le laisser partir et faire rouler son equipe et la jumbo explosera des le debut de l'ascension.

          Commentaire


          • Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message
            "
            C'est toi avec le short rouge ?

            "tu veux un ricard gerard ? "
            Il est beau mon short hein ?
            Les avis c'est comme les trous du cul...... tout le monde en a un

            Commentaire


            • Le truc avec les Jumbo c'est que OK ce sont tous de très bons coureurs mais
              Tous au top de leur forme
              Tous en même temps et sur (presque) 3 semaines.
              Y a comme un gout de déjà vu....... Us postal.....Sky/Ineos.

              Et puis comme ça a déjà été dit mais Van Aert qui rince des purs grimpeurs sur plusieurs bornes dans un col comme le grand colombier........ comment dire.
              Y a un commentateur de France tv (me rappelle plus lequel) qui a dit pendant l’étape (sur le ton de l'humour) "Il faudrait que la science s’intéresse a ce coureur par ce qu'il est très très bon partout".

              Sinon sur l’étape en elle même.
              J'ai bien aimé Pogacar qui gagne l’étape, j'ai trouvé Guillaume Martin bien courageux de s'accrocher et revenir a plusieurs reprises.
              Ça fait vraiment bizarre de ne voir aucun spectateurs dans le grand colombier.

              Les avis c'est comme les trous du cul...... tout le monde en a un

              Commentaire


              • Bon bah encore une étape par élimination qui aura bien éclairci les choses pour le général à défaut de nous avoir régaler.

                Ineos/Sky ne remportera donc pas un 8ème tour de France en 9 ans, Bernal a cédé définitivement perdant 7 minutes.
                C'est guère mieux pour Quintana qui fléchit gravement
                Et malheureusement le 3ème perdant du jour c'est bien Martin notre dernière chance pour le top 10 qui voit ce top 10 s'éloigner, alors certes il est 11ème et y'a un Quintana déclinant devant lui mais y'a aussi Valverde qui est revenu à 7 secondes et y'a toujours Bernal (qui peut avoir un sursaut d'orgeuil) et Caruso pas loin derrière donc ça sent clairement pas bon, même si un revirement est toujours possible, il faudra peut-être tenter le tout pour le tout et partir de loin à un moment ?

                Voilà pour les gros perdants, j'ai pas évoqué l'abandon de Bardet hier ou avant-hier du coup suite à sa chute, dans la droite lignée des désillusions françaises sur ce Tour, on risque de finir hors top 10 alors qu'on avait 3 coureurs dans les 8 premiers un moment dont un favori et 2 bons outsiders, faudra en reparler mais grosse gamelle pour notre cyclisme une nouvelle fois sur le Tour national.

                Encore un doublé slovène, avec une nouvelle victoire de Pogacar au sprint, encore une fois on regrette le temps perdu à Lavaur, il y aurait un autre suspense s'il était dans les temps de Roglic. D'ailleurs pour le CLM de samedi, plutôt Roglic ou Pogacar, Sypik ton avis ? En tous cas la Jumbo gère bien, Roglic gère bien mais qu'est-ce que c'est chiant. L'an passé Kruisjwijk a fait 3 sans jamais attaquer, cette équipe est bourré de talents mais bordel c'est des somnifères sur pédales, rendez nous le temps des Contador quoi. Un peu de fun quoi une tentative d'attaque à plus de 500 mètres de la ligne, c'est vraiment prendre un risque de dingue ??? Au pire si Pogacar suit, il coupe l'effort, ça paraît tellement fou.

                Au moins Yates a tenté lui, respect parce que c'est le seul, ça a pas marché mais il a insisté un peu sans être trop puni derrière.

                Porte est très bien, il n'a plus été aussi bien depuis la Sky non ?

                Je vois bien sûr un doublé slovène sauf accident à Paris mais la 3ème marche c'est très ouvert, Uran, Porte, Lopez, Landa, Yates peuvent tous la choper sur ce qu'on voit. Les Movistar sont mieux, Mas est 8ème, Valverde revient à quelques encablures du top 10 et peut griller Quintana et Martin vu la petite forme de ces 2 là. On note aussi que Dumoulin a intégré le top 10, en plus de jouer son rôle d'équipier de luxe, il peut franchement être minimum 9ème.


                Envoyé par JuniGarde Voir le message
                La bataille pour le maillot vert est plus féroce que pour les 3 autres maillots.

                Je pense que Bob Jungels est fautif, jamais il ne doit faire un si grand écart sans regarder derrière lui en ralentissant autant; s'il fait un écart simple et normalc'est un choc de face mais gerable pour higuita, là iil lui fauche complètement la roue et le renverse direct sur le coté.
                Des témoins ont vu Higuita prendre une ambulance pour se faire justice lui-même

                https://twitter.com/LeGruppetto/stat...04243503161351

                Commentaire


                • Envoyé par Upe Voir le message
                  Au-delà de Bernal qui n'avait pas montré une forme de fou sur le Dauphiné, ou de Quintana qui est depuis plusieurs années sur le déclin et qui a des séquelles de sa chute, c'est surtout le fait que Van Aert emmène un tempo d'enfer à ce stade de la course, jusqu'à mi-pente dans les % difficiles de l'ascension finale. La prochaine étape c'est quoi, Van Aert qui gagne au sommet du Mortirolo?
                  Un sprinter rouleur grimpeur qui gagnera le Tour dans quelques années, ou pas parce que Remco est programmé pour remporter les éditions 2022 à 2032...

                  Bref autant nos amis belges ont bien le seum pour le foot, autant pour le cyclisme on risque de l'avoir encore bien des années.


                  Envoyé par Sypik Voir le message
                  Etape reine c'est plutôt le Col de la Loze à priori, et c'est un col qui permettra des mouvements plus lointains contrairement à aujourd'hui.
                  Le col de la Loze ça ne peut être que pour Pinot franchement, je sais pas comment mais c'est écrit.

                  Commentaire


                  • Même Thomas avait plus de panache que Roglic .... Même Bernal l'année dernière avait attaqué une fois. Roglic peut gagner le tour sans une seule attaque, il reste grossomodo une étape pour le voir.

                    J'espère une victoire finale de Pogacar mais la règle qui ne se déments jamais fait que le tour de France n'est jamais gagné par le coureur que je souhaite voir en jaune. Dommage pour le jeune slovène.

                    Commentaire


                    • Envoyé par JuniGarde Voir le message
                      Même Thomas avait plus de panache que Roglic .... Même Bernal l'année dernière avait attaqué une fois. Roglic peut gagner le tour sans une seule attaque, il reste grossomodo une étape pour le voir.

                      J'espère une victoire finale de Pogacar mais la règle qui ne se déments jamais fait que le tour de France n'est jamais gagné par le coureur que je souhaite voir en jaune. Dommage pour le jeune slovène.
                      T'es mauvaise langue il a attaqué là... enfin lancé le sprint à 500 mètres de la ligne quoi... quoique j'ai même un doute c'est peut-être bien Porte qui le lance

                      Commentaire


                      • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                        T'es mauvaise langue il a attaqué là... enfin lancé le sprint à 500 mètres de la ligne quoi... quoique j'ai même un doute c'est peut-être bien Porte qui le lance
                        Oui, Porte, le coureur qui n'attaque jamais non plus a tenté sa chance le premier. Est ce que Evans avait attaqué dans son tour de France victorieux?

                        Commentaire


                        • C'est la première fois que je vois une telle défaillance d'un leader de la Sky sur le Tour. Ajoutez à ça un Carapaz pas au niveau, Castroviejo et Kwiatkowski qui ne volent pas (d'ailleurs le Polonais ça fait un moment qu'il ne vole plus mais faut pas oublier qu'à une époque pas si lointaine il faisait à peu près ce que WVA fait aujourd'hui), et Sivakov qui traverse le Tour comme un fantôme...

                          Je ne sais pas si c'est rassurant pour le cyclisme compte-tenu de la domination slovène et de la Jumbo, mais c'est vraiment curieux de voir ça.

                          Porte fait un Tour très solide au moment où on l'attend le moins, va-t-il avoir sa traditionnelle craquante?

                          Et j'ai rien contre Uran mais si Porte, Landa ou Yates pouvaient le remplacer sur le podium je ne dirais pas non.

                          Commentaire


                          • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                            Oui, Porte, le coureur qui n'attaque jamais non plus a tenté sa chance le premier. Est ce que Evans avait attaqué dans son tour de France victorieux?
                            Je me souviens plus précisément pour Evans mais dans la fameuse étape du Galibier où Andy Schleck fait son numéro, Evans assume tout le poids de la course dans le Galibier en menant pendant 9-10 kms le groupe des favoris alors que c'est Voeckler qui a le jaune et qui a Rolland à sa disposition pour rouler donc bon rien que pour ça je lui reconnaissais bien plus de panache que Roglic aujourd'hui. Evans ne s'était pas caché sachant aussi qu'il avait le CLM la veille de l'arrivée pour faire la différence mais il a fait ce qu'il fallait pour aller le chercher. Là Roglic ne fait rien, il joue la sécurité jour après jour espérant que ses adversaires s'éliminent d'eux-mêmes. Il va continuer comme ça en contrôlant Pogacar désormais son seul rival, moi aussi je déteste ça, chaque jour qui passe me fait regretter toujours plus Contador, le dernier grand coureur GT de panache comme je les aimais. J'étais pas fan de Contador, il a été rattrapé par la patrouille aussi mais bordel avec lui on s'ennuyait pas quand il était en forme.

                            Commentaire


                            • Envoyé par lyonestmagique Voir le message
                              C'est la première fois que je vois une telle défaillance d'un leader de la Sky sur le Tour. Ajoutez à ça un Carapaz pas au niveau, Castroviejo et Kwiatkowski qui ne volent pas (d'ailleurs le Polonais ça fait un moment qu'il ne vole plus mais faut pas oublier qu'à une époque pas si lointaine il faisait à peu près ce que WVA fait aujourd'hui), et Sivakov qui traverse le Tour comme un fantôme...

                              Je ne sais pas si c'est rassurant pour le cyclisme compte-tenu de la domination slovène et de la Jumbo, mais c'est vraiment curieux de voir ça.

                              Porte fait un Tour très solide au moment où on l'attend le moins, va-t-il avoir sa traditionnelle craquante?

                              Et j'ai rien contre Uran mais si Porte, Landa ou Yates pouvaient le remplacer sur le podium je ne dirais pas non.
                              Uran ne paie pas de mine, mais il est quand même souvent là et peut faire un 2ème podium sur le Tour après sa 2ème place l'édition 2017 quand il déloge Bardet sur le chrono à Marseille.

                              Commentaire


                              • Je reviens sur hier rapidement, beaucoup de monde sur le bord des routes, j'espère que Doucet l'aura bien noté...
                                Le parcours était sympa, le final a bien permis des offensives après un écrémage de peloton. SKA fort et surtout malin. Sagan encore dépassé au sprint malgré un plateau réduit.


                                Bref concernant l'étape du jour.
                                Sypik, oui Hincapie c'était différent, mais bon, tu vois ce que je veux dire, c'est indécent.
                                Et oui Froome attaquait au moins, là Roglic nous casse les c... à rouler sur les échappés et au final il attaque à 200mètres ... Pfff...
                                Bravo à Rolland pour sa fougue.

                                Pogacar il fait le service minimum, ça ressemble un peu à la fin de Vuelta où il était un poil mieux que Roglic et le battait au sprint. Aura-t-il les couilles d'attaquer de loin? Je crains qu'il soit un peu soumis/un peu jeune : l'an dernier sur la Vuelta on sentait du respect pour Roglic. Je crains qu'il ne fasse rien tant que la 2ème place ne sera pas assurée. Mais j'y reviens...

                                Bernal quelle défaillance, on le sentait pas super mais de là à prendre un tel éclat y compris sur Porte Landa Uran etc. c'est chaud.

                                Uran qui n'attaque jamais, fait chier lui; sinon Porte c'est un peu une résurrection inattendue. Il était fort chez BMC mais malchanceux, puis déclinait. Sinon Landa toujours là, régulier.

                                Martin a pas eu de bol avec son problème mécanique au pied du Colombier, mais sans ça il aurait quand même pété.

                                Bref, je pense que mardi il ne se passera rien mais l'échappée pourrait aller au bout. Rolland le retour?
                                Mercredi, c'est pour Pinot le Col de la Loze, obligé! Je crains que Jumbo roule encore à bloc... Mais ils feraient mieux de ne pas rouler pour que les échappés prennent les bonifs. Je ne pense pas que Pogacar attaquera au pied. Peut être dans les 2-3 derniers km si Uran, Porte, Landa ont sauté.
                                Donc mes 2 options "rêvées" : 1/ Pogacar attaque et prend le maillot mercredi ; 2/ Pogacar reprend un peu de temps. Il se rapproche à une quinzaine de secondes. Et samedi il bat Roglic sur le CLM et gagne le Tour pour 8 secondes ( :p ).

                                Quoi qu'il en soit on est à un niveau de suspicion énorme concernant pas mal de mecs là ...


                                Sinon je viens de voir le Stade2 sur le semi Iron Man de Théo Curin, le mec est amputé bras et jambes... ça c'est du sport bördel.

                                Dans la catégorie "frissons" aussi, même si y a un arrière-goût de dope, la bande-annonce du Giro c'est quelque chose aussi...
                                Envoyé par stadier
                                - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                Commentaire


                                • Cela a été actif ici depuis hier ^^ En vrac :

                                  Demain aucune chance que ce soit pour autre chose que l'échappée, ou alors il faudrait vraiment des circonstances de course exceptionnelles. On a de surcroit de nombreux baroudeurs frustrés et la situation du maillot vert tendue qui peu faire espérer une grosse bataille autour d'une action de la Bora dés le départ (c'est l'une des rares occasions de Sagan pour refaire son retard là). L'étape est forcément cochée par Rolland bien sur, mais aussi par Alaf et un grand nombre de baroudeurs costauds et grimpeurs/puncheurs hors CG.

                                  Mercredi pour la Loze pour moi c'est du 50/50 c'est une étape qui doit faire saliver les leaders, mais je ne vois pas lequel pourrait avoir intérêt à faire rouler. Roglic vient de se faire battre sur la dernière ascension, il aura plus à perdre qu'à gagner, et vu son caractère excessivement prudent (pour être soft) il devrait être bien heureux de laisser les échappés prendre les bonifs. Pogacar n'a pas l'équipe pour de grandes manœuvres. Alors qui pour rouler? Bernal ou Pinot l'auraient voulu si ils avaient été dans le coup. A voir si un autre outsider se sent bien au départ mais j'y crois moyen.
                                  Une attaque de Pogacar au pied ce serait du suicide. Avec l'effectif de Jumbo c'est juste bien trop simple à gérer sans aucun stress, et non Roglic ne sautera pas dans la roue, tout simplement parce qu'il n'est pas nécessaire d'être dans la roue. Au mieux cela fera juste sauter plus vite qu'à l'accoutumée les étages Bennett/Gesink/WVA de son train. Il faut une équipe pour attaquer une équipe, c'est tout le problème de ce genre d'effectifs. Mais les 4 derniers kms sont très favorables à l'attaque d'un leader en forme, ce serait déjà bien.

                                  Jeudi c'est stratégiquement peut être l'étape la plus importante de la semaine. Une étape très difficile à contrôler sur laquelle les équipes seront importantes (ce qui va rendre les ds encore plus prudents la veille) et à deux jours d'un itt déterminant. Je suis très curieux du déroulement de cette étape.

                                  L'ITT entre Pogacar et Roglic je ne sais pas. Roglic à plus d'expérience et peu se permettre de rouler défensif cette dernière semaine, donc il devrait avoir un avantage de fraicheur. Mais je pense que Pogacar aura l'ascendant au train sur l'ascension. On y verra plus clair de toute façon jeudi soir suivant la fraicheur des un et des autres. A l'heure actuelle plutôt Roglic.

                                  Pinot qui gagne à la Loze (ou ou que ce soit sur cette fin de Tour) je n'y crois pas une seconde, sauf vrai miracle durant cette journée de repos mais il n'y a pas de raison. En condition normale il serait l'un des grand favoris pour cette étape, mais là il est clair qu'il ne peu pas, il a bien trop mal, bien trop vite, on l'a vu encore hier. Il va finir le Tour dans le gruppetto, prendre 10 jours de repos et préparer sa fin de saison pour y chercher quelques résultats.

                                  Les Jumbo tous en forme en même temps c'est normal, comme pour un peu toutes les équipes. La saison est particulière, très condensée, avec des objectifs regroupés, les situations et préparations sont automatiquement plus proches qu'à l'accoutumée.

                                  WVA comme principal concurrent d'Evenepoel sur le Tour dans quelques années, j'y crois, il a le profil en tout cas. A voir si il est prêt à se plier à la discipline nécessaire. En tout cas Wout est, sans contestation possible, le meilleur coureur du monde aujourd'hui. Et un grégario de luxe pour Roglic ^^

                                  Pour le Grand Colombier il est tout de même difficile de reprocher aux adversaires de Roglic le manque d'offensive, ce final d'ascension ne le permet pas vraiment. Partir sur du 4% alors que tu as Dumoulin qui te roule déjà dessus, voilà quoi. Tout ce qui décollait avant les 500 derniers mètres était voué à l'échec. Il aurait fallu Ineos en forme pour faire un peu de ménage plus tôt dans l'étape afin que de l'action soit envisageable. Ce n'était bien sur pas le jour pour ça...

                                  Porte était bien plus fort aux époques Sky et BMC, mais là il n'a toujours pas eu son gros pépin habituel. C'est miraculeux, on croise les doigts (Si il termine sans coup du sort cela pourra donner de l'espoir à Thibaut en bonus!).
                                  Dernière modification par Sypik, 14/09/2020, 18h38.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Sypik Voir le message
                                    Pinot qui gagne à la Loze (ou ou que ce soit sur cette fin de Tour) je n'y crois pas une seconde, sauf vrai miracle durant cette journée de repos mais il n'y a pas de raison. En condition normale il serait l'un des grand favoris pour cette étape, mais là il est clair qu'il ne peu pas, il a bien trop mal, bien trop vite, on l'a vu encore hier. Il va finir le Tour dans le gruppetto, prendre 10 jours de repos et préparer sa fin de saison pour y chercher quelques résultats.
                                    J'ai lu l'interview de Pinot aujourd'hui, je pensais qu'il se remettait tranquille pour pouvoir faire quelque chose en 3ème semaine mais en fait non il est effectivement toujours au même point. Partant de ce constat (et si c'est vrai mais Pinot n'est pas trop le genre à bluffer) je comprend pas qu'il soit encore là, plus vite il s'arrête pour soigner tout ça, plus il aura de chance de faire encore quelque chose en fin de saison. Là ça va s'enchainer vite, impossible de disputer les mondiaux, le Giro ou la Vuelta je pense, quels objectifs donc ? Le Tour de Lombardie c'est déjà passé. Je sais même pas s'il va encore courir en fait. Terminer pour terminer par respect pour le Tour et les équipiers, je comprends la logique pour un coureur lambda qui n'est jamais sûr de pouvoir le refaire l'année suivante mais pas pour un leader appelé à avoir des résultats sur le Tour mais aussi les autres courses.

                                    S'il est là pour aider un autre GFDJ à gagner une étape, ça risque pas d'emmener grand chose. Gaudu handicapé dès le début ne fait pas un bon Tour, Madouas et Reichenbach ont montré leurs limites, dans une échappée ça sera jamais les plus forts à priori. L'espoir fait vivre et il faut montrer le maillot blablabla mais un leader comme lui se doit d'avoir d'autres ambitions que voir les Champs pour l'honneur quoi.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                                      J'ai lu l'interview de Pinot aujourd'hui, je pensais qu'il se remettait tranquille pour pouvoir faire quelque chose en 3ème semaine mais en fait non il est effectivement toujours au même point. Partant de ce constat (et si c'est vrai mais Pinot n'est pas trop le genre à bluffer) je comprend pas qu'il soit encore là, plus vite il s'arrête pour soigner tout ça, plus il aura de chance de faire encore quelque chose en fin de saison. Là ça va s'enchainer vite, impossible de disputer les mondiaux, le Giro ou la Vuelta je pense, quels objectifs donc ? Le Tour de Lombardie c'est déjà passé. Je sais même pas s'il va encore courir en fait. Terminer pour terminer par respect pour le Tour et les équipiers, je comprends la logique pour un coureur lambda qui n'est jamais sûr de pouvoir le refaire l'année suivante mais pas pour un leader appelé à avoir des résultats sur le Tour mais aussi les autres courses.

                                      S'il est là pour aider un autre GFDJ à gagner une étape, ça risque pas d'emmener grand chose. Gaudu handicapé dès le début ne fait pas un bon Tour, Madouas et Reichenbach ont montré leurs limites, dans une échappée ça sera jamais les plus forts à priori. L'espoir fait vivre et il faut montrer le maillot blablabla mais un leader comme lui se doit d'avoir d'autres ambitions que voir les Champs pour l'honneur quoi.
                                      Je suis tout à fait d'accord sur le fond, l'idéal cela aurait été de diagnostiquer immédiatement, abandonner au matin du second jour et lancer un cycle complet pour la Vuelta. Là il risquait plus d’aggraver les choses qu'autre chose. Bon la partie diagnostic ce n'était pas possible avant la première journée de repos. Et clairement il sent le besoin de finir un GT là tout simplement.
                                      Pour la fin de saison je pense qu'il doit viser des étapes en fin de Vuelta. Il n'aura pas le temps (ni Gaudu d'ailleurs) de se remettre en condition pour jouer le général, mais si il fait un vraie coupure dés la fin de Tour et revient sur les ardennaises (cela peu lui donner l'occasion de les découvrir au passage) il devrait avoir une condition suffisante pour jouer quelque étapes en 3ème semaine de la Vuelta.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Sypik Voir le message
                                        Cela a été actif ici depuis hier ^^ En vrac :

                                        Demain aucune chance que ce soit pour autre chose que l'échappée, ou alors il faudrait vraiment des circonstances de course exceptionnelles. On a de surcroit de nombreux baroudeurs frustrés et la situation du maillot vert tendue qui peu faire espérer une grosse bataille autour d'une action de la Bora dés le départ (c'est l'une des rares occasions de Sagan pour refaire son retard là). L'étape est forcément cochée par Rolland bien sur, mais aussi par Alaf et un grand nombre de baroudeurs costauds et grimpeurs/puncheurs hors CG.

                                        Mercredi pour la Loze pour moi c'est du 50/50 c'est une étape qui doit faire saliver les leaders, mais je ne vois pas lequel pourrait avoir intérêt à faire rouler. Roglic vient de se faire battre sur la dernière ascension, il aura plus à perdre qu'à gagner, et vu son caractère excessivement prudent (pour être soft) il devrait être bien heureux de laisser les échappés prendre les bonifs. Pogacar n'a pas l'équipe pour de grandes manœuvres. Alors qui pour rouler? Bernal ou Pinot l'auraient voulu si ils avaient été dans le coup. A voir si un autre outsider se sent bien au départ mais j'y crois moyen.
                                        Une attaque de Pogacar au pied ce serait du suicide. Avec l'effectif de Jumbo c'est juste bien trop simple à gérer sans aucun stress, et non Roglic ne sautera pas dans la roue, tout simplement parce qu'il n'est pas nécessaire d'être dans la roue. Au mieux cela fera juste sauter plus vite qu'à l'accoutumée les étages Bennett/Gesink/WVA de son train. Il faut une équipe pour attaquer une équipe, c'est tout le problème de ce genre d'effectifs. Mais les 4 derniers kms sont très favorables à l'attaque d'un leader en forme, ce serait déjà bien.

                                        .


                                        Je ne partage pas ton analyse. Historiquement sur le tour de France, aucune équipe n'a pu rouler sur un leader au général en pleine bourre dans une ascension finale pour la simple et bonne raison que l'effet peloton est extrêmement limité dans les ascensions. Rouler en tête de peloton est plus psychologique qu'autre chose dans un col.

                                        Si Pogacar attaque au pied du col, il fait sauter la jumbo visma quasiment immediatement.

                                        1) Soit la jumbo continue comme prévue, Pogacar creuse un écart rapide sur les plus faibles des jumbo visma et il gagne le tour

                                        2) Les jumbo visma reagissent et les plus fort comme dumoulin ou kuss roulent de suite, la motié de leur équipe est éliminée. Pogacar est plus fort qu'eux donc il va creuser et prendre un ecart superieur aux 40 secondes dans les 5 premiers kms, il peut perdre du temps en fin d'ascension mais il lancé sur son effort il peut tenir et encore creusé puisqu'il est plus fort qu'eux.

                                        3) Roglic saute immediatement dans la roue et toute l'équipe jumbo vista dégage, c'est ce qui va se passer car Roglic a suivi toutes les attaques dangereuses dans les pyrénées et il sait qu'il ne peut pas laisser un trou a Pogacar sous peine de ne jamais le revoir.

                                        Et là il faut que Pogacar continue a accelerer au moins 5 km pour mettre loin les jumbo derriere et essayer de mettre Roglic dans le dur.

                                        Les jumbo ne peuvent rien contre cette strategie d'une attaque au pied. Ils sont forts mais moins que Pogacar, ils ne pourront pas le suivre excepté Roglic. Et uns fois qu'ils ont sauté ils sont morts. Jamais Roglic ne restera derrière à laisser Pogacar creuser l'écart.

                                        Il faut transformer l’ascension en mano à mano comme Contador/Rasmussen ou Contador/Schleck il y a quelques années.

                                        Commentaire


                                        • Dépends des cols et du vent, mais sur du 6-7% à la vitesse à laquelle montent les pros il y a encore de l'aspiration. Et la montée jusqu'à Meribel c'est dans ces eaux là.
                                          Dans le cas de figure d'une attaque au pied Roglic il lui suffit de rester dans les roues, demander à son équipe de réguler le train pour monter sans acoup en maintenant une trentaine de secondes d'écart (pour encourager Pogacar à ne pas se relever et rester seul devant), éventuellement de le reprendre sur les dernières sections les plus simples à la station. Il se présentera au pied de la succession de murs de la Loze avec un sérieux avantage de fraicheur. Stratégiquement c'est une très bonne idée de contrôler un adversaire à distance comme ça quand dans le cas contraire il se contenterais de monter dans les roues.
                                          Les scénarios rêvés dont tu parle appartiennent à une autre epoque : Trop de densité de niveau/qualité de prépa entre les meilleurs coureurs aujourd'hui, et plus personne n'a la faculté de multiplier les attaques en conservant un train soutenu comme cette stratégies l'exige.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Sypik Voir le message
                                            Dépends des cols et du vent, mais sur du 6-7% à la vitesse à laquelle montent les pros il y a encore de l'aspiration. Et la montée jusqu'à Meribel c'est dans ces eaux là.
                                            Dans le cas de figure d'une attaque au pied Roglic il lui suffit de rester dans les roues, demander à son équipe de réguler le train pour monter sans acoup en maintenant une trentaine de secondes d'écart (pour encourager Pogacar à ne pas se relever et rester seul devant), éventuellement de le reprendre sur les dernières sections les plus simples à la station. Il se présentera au pied de la succession de murs de la Loze avec un sérieux avantage de fraicheur. Stratégiquement c'est une très bonne idée de contrôler un adversaire à distance comme ça quand dans le cas contraire il se contenterais de monter dans les roues.
                                            Les scénarios rêvés dont tu parle appartiennent à une autre epoque : Trop de densité de niveau/qualité de prépa entre les meilleurs coureurs aujourd'hui, et plus personne n'a la faculté de multiplier les attaques en conservant un train soutenu comme cette stratégies l'exige.
                                            J'ai trouvé un exemple plus récent et plus comparable.

                                            2015 Alpes D'Huez (victoire d'étape de Pinot). Quintana attaque au pied de l'Alpes D'Huez. La Sky a les mutants Poels et Porte comme equipiers de Froome au moins au niveau de Kuss et Dumoulin de cette année.. Poels répond à l'attaque , rattrape Quintana , essaie de le décourager en se portant à la hauteur. Quintana attaque , une, deux, trois, quatre fois, la quatrieme fois Poels se rassoit et est incapable de revenir. Froome n'a pas les jambes pour y aller non plus.

                                            Quintana a le relais de Valverde pendant 20sec puis d'un autre equipier pendant deux minutes mais sinon fait toute la montée tout seul. Poels emmenne Froome puis Porte, puis Froome finit seul a 1 km du sommet, il perd 1:20 sur Quintana, Porte finit à 2 minutes et Poels à 2:30 et Quintana revient a 1:10 au general. Il a fait sauter la Sky en attaquant au pied.

                                            Là il n'y a que 40 secondes et pas 2:30.

                                            L'écart est prenable mais il ne faut pas attaquer a 3km du sommet. Pogacar doit avoir une stratégie offensive sur tout le col. Il prend seulement le risque de rester deuxième si Roglic est plus fort.

                                            Commentaire


                                            • Quand tu vois Martin décrocher comme hier, t'as l'impression de revivre le cyclisme des années 2000, où c'était un miracle de voir un français suivre les meilleurs dans un col avec arrivée au sommet, genre Moreau parfois quoi. Ca fait franchement bizarre. Ce n'est qu'une conjoncture et la comparaison s'arrête là, mais quel berezina...
                                              Ca crie aux chaudières, et évidemment que ça chauffe, mais il faut constater aussi que personne ne semble capable de coup de force, on n'a pas d'Indurain, d'Armstrong ou de Froome ; c'est Van Aert qui biaise tout, mais je pense que lui, c'est surtout un monstre.

                                              Sinon Pinot a besoin de finir ce Tour mentalement, j'suis d'accord qu'il ferait mieux physiquement d'abandonner, mais je pense que c'est important pour lui, au regard de son équipe, qui donne tout pour lui, de ne pas être ce mec qui quitte le course même quand il peut rallier Paris. C'est d'ailleurs ce que globalement il dit, c'est triste à dire, mais il est dans une optique coureur lambda là. Il a aussi besoin de se prouver qu'il a ce mental.
                                              Son "c'est un tournant dans ma carrière" ne voulait pas dire qu'il allait l'arrêter, comme on a pu l'entendre, il faut apprendre le français, un tournant, ça veut bien dire qu'elle continue, mais qu'il songe à renoncer à son statut de leader indiscutable. J'ai l'impression d'enfoncer une porte ouverte en disant cela, mais visiblement, il est difficilement compris.
                                              Ca fait bizarre car il n'a que 30 ans, mais je constate bien aussi que son son moral est incroyablement atteint en ce moment : et comment y remédier? Pour moi c'est inconcevable qu'il devienne simple équipier, déjà car il n'est pas vieux, que c'est un coureur fabuleux, et ensuite parce que Gaudu est trop léger (dans tous les sens du terme) pour l'instant ; et Madouas est très loin du niveau d'un leader.
                                              L'entre deux le plus plausible serait une équipe tournée vers Démare et lui, qui lui enlèverait de la pression, ou avec deux "véritables" leaders Gaudu et lui. Ou les trois, sans ambition affichée, en mode "on verra".

                                              Pour les championnats du monde, j'ai confiance en Alaphilippe, il est visiblement tourné vers cela depuis qu'on connaît le nouveau profil, hier il fait grupetto par exemple ; on ne peut quand même pas dire qu'il est en petite forme en ce moment, a gagné une étape, encore très bon avant-hier, et il a été énorme sur Milan San-Remo. Evidemment, vu le potentiel du mec... mais il faut arrêter de se référer à l'année dernière. Il sera au rendez-vous, j'ai par contre du mal à cerner le profil du nouveau parcours : est-ce que cela a vraiment changé, que ce ne sera pas trop dur pour lui, comme y'a deux ans, où il était désigné seul leader de manière difficilement compréhensible? J'imagine que oui, ça a changé, au regard de son comportement ; cette année, y'a pas le choix, y'a que lui, de toute façon.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                                J'ai trouvé un exemple plus récent et plus comparable.

                                                2015 Alpes D'Huez (victoire d'étape de Pinot). Quintana attaque au pied de l'Alpes D'Huez. La Sky a les mutants Poels et Porte comme equipiers de Froome au moins au niveau de Kuss et Dumoulin de cette année.. Poels répond à l'attaque , rattrape Quintana , essaie de le décourager en se portant à la hauteur. Quintana attaque , une, deux, trois, quatre fois, la quatrieme fois Poels se rassoit et est incapable de revenir. Froome n'a pas les jambes pour y aller non plus.

                                                Quintana a le relais de Valverde pendant 20sec puis d'un autre equipier pendant deux minutes mais sinon fait toute la montée tout seul. Poels emmenne Froome puis Porte, puis Froome finit seul a 1 km du sommet, il perd 1:20 sur Quintana, Porte finit à 2 minutes et Poels à 2:30 et Quintana revient a 1:10 au general. Il a fait sauter la Sky en attaquant au pied.

                                                Là il n'y a que 40 secondes et pas 2:30.

                                                L'écart est prenable mais il ne faut pas attaquer a 3km du sommet. Pogacar doit avoir une stratégie offensive sur tout le col. Il prend seulement le risque de rester deuxième si Roglic est plus fort.
                                                L'Alpes d'Huez 2015 la bataille est lancée dés la croix de fer et la Sky est déjà à genoux avant le pied de l'Alpes, Quintana ne fait pas ça seul, il y'a un vrai travail de sape de son équipe avant ça et il a un Valverde de feu avec lui. Comme dit plus haut il faut une équipe pour éliminer une équipe, quand Quintana attaque dans l'Alpes il n'y a plus que Poels et Porte avec Froome et les deux avaient déjà travaillé et craqué dans la croix de fer.
                                                Et les montées n'ont rien à voir, L'Alpes d'Huez c'est du 9% tout le long quasiment, alors que Méribel c'est du 6.5% à peine. Le premier et naturellement bien plus favorable pour une attaque au pied que le second (surtout au vu du final du col de la Loze qui est monstrueux).
                                                Puis c'était la dernière étape Froome pouvait gérer sa mauvaise journée en connaissant sa marge de manœuvre, je ne pense pas qu'il ai trop stressé.

                                                Pogacar il va utiliser qui pour éliminer la Jumbo dans la Madeleine ? Polanc et De La Cruz ? En pratique au pied on aura encore au minimum 6 Jumbo, quelles que soient les gesticulations des UAE.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Sypik Voir le message
                                                  L'Alpes d'Huez 2015 la bataille est lancée dés la croix de fer et la Sky est déjà à genoux avant le pied de l'Alpes, Quintana ne fait pas ça seul, il y'a un vrai travail de sape de son équipe avant ça et il a un Valverde de feu avec lui. Comme dit plus haut il faut une équipe pour éliminer une équipe, quand Quintana attaque dans l'Alpes il n'y a plus que Poels et Porte avec Froome et les deux avaient déjà travaillé et craqué dans la croix de fer.
                                                  Et les montées n'ont rien à voir, L'Alpes d'Huez c'est du 9% tout le long quasiment, alors que Méribel c'est du 6.5% à peine. Le premier et naturellement bien plus favorable pour une attaque au pied que le second (surtout au vu du final du col de la Loze qui est monstrueux).
                                                  Puis c'était la dernière étape Froome pouvait gérer sa mauvaise journée en connaissant sa marge de manœuvre, je ne pense pas qu'il ai trop stressé.

                                                  Pogacar il va utiliser qui pour éliminer la Jumbo dans la Madeleine ? Polanc et De La Cruz ? En pratique au pied on aura encore au minimum 6 Jumbo, quelles que soient les gesticulations des UAE.
                                                  Nous sommes d'accord sur le fait que Pogacar ne peut pas faire rouler d'équipe dans le col d la Madeleine, c'est aussi pour cela qu'il faut qu'il attaque au pied. Le col de la Loze fait 21 km, soit 7-8 de plus que l'Alpes d'Huez, le terrain est propice pour une longue bataille d'usure.

                                                  L'Alpes d'Huez, c'est 7.9% de moyenne (la même moyenne que le Col de la Loze), certes ça attaque plus fort les deux premiers kms mais il y a largement de quoi faire au pied du col de la Loze. Tu dis que Quintana avait Valverde, certes, mais il lui a servi a quoi au fond? Il l'a relayé 20 secondes puis Quintana est repartit seul parce que Valverde le ralentissait. C'est ça la vérité dans une ascension. Si tu es le plus fort, tu pars seul et aucune stratégie d'équipe n'y peut rien.

                                                  S'il y a 6 jumbo au pied du col de la Loze, ça va changer quoi? Ils vont passer les 6 au train pour rouler sur Pogacar? Ce n'est pas une chasse sur le plat derrière une echappée. Si Van Aert roule sur un Pogacar lancé pendant 10km, c'est du 2 minutes de bénéf pour Pogacar, que Roglic risque de ne jamais revoir.

                                                  Je ne vois que deux scénarios si Pogacar attaque des le pied et a les jambes, soit Roglic saute dessus s'il le peut et ça finit en duel, soit il fait rouler Dumoulin s'il n'a pas les jambes pour suivre et il essaie de sauver les meubles.

                                                  Mais dans tous les cas tous les autres jumbo explosent. Jamais ils vont laisser Pogacar prendre 2 minutes, ce qu'il fera facilement sur tout autre jumbo que Roglic ou Dumoulin.

                                                  Tu prônes une strategie prudente, conservatrice, celle qu'on voit habituellement, avec des étapes pétards mouillées, des escarmouches a 2 km du sommet qui donnent des écarts de 10 secondes. C'est le cyclisme mortifère qui perd. Si Pogacar veut gagner le tour, il doit se lancer, surtout pas faire l'épicier.

                                                  Commentaire


                                                  • Comme dit plus haut, le travail de la Movistar et de Valverde en 2015 a débuté à la Croix de Fer. Au pied de l'Alpes d'Huez on est déjà dans une configuration de bataille entre favoris dans un groupe réduit et avec la majorité des équipiers éliminés. Et tous avaient déjà travaillé et été éliminés dans la Croix de Fer, la faiblesse de Froome ce jour là y avait déjà été exposée d'ailleurs. Aucune équipe n'aura les moyens de faire ce travail préparatoire dans la Madeleine et certainement pas les UAE.

                                                    Col de la Loze c'est bien moins de 7.7% si tu compte 21km, les 15 premiers kms jusqu'à Méribel sont à peine à 6% de moyenne. Ce sont les 6 derniers kms qui sont monstrueux, et plus précisément les rampes qui tapent du 15-20% (parce qu'il y a aussi pas mal de plat sur ces 6kms). Partir avant ça pour un adversaire de Roglic c'est suicidaire.
                                                    Et non jamais Pogacar ne va prendre 2mn à Van Aert sur du 6% de moyenne, et encore moins à Van Aert+Dumoulin+ le reste des Jumbo. Il prendrait très exactement ce que la Jumbo voudrait lui laisser. Qu'il soit 100m devant ou dans leurs roues il ne serra de toute façon jamais une seconde aux commandes. Et la seule chose qui pourrait changer ça serait une défaillance de Roglic.

                                                    Ce que je préconise c'est d'attaquer là ou il y a matière et là ou c'est possible. Donc après Méribel. Sur ce terrain personne ne pourra être en sécurité et Roglic peut tout à fait y craquer. Mon avis serait différent si on avait des leaders en forme avec des effectifs fournis pour s'opposer à la Jumbo et lancer une offensive de très loin. Ce n'est pas le cas.
                                                    Dernière modification par Sypik, 15/09/2020, 00h28.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X