Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cyclisme

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Superbe victoire de Quintana ! Bardet se console avec le maillot à pois.

    Pour le général il faut l'admettre, on a perdu la 1ère manche des Alpes. C'est pas foutu évidément mais Ineos était mieux aujourd'hui comme on pouvait le craindre en 3ème semaine. Attaque tranchante de Bernal qui a su conserver 30 secondes sur tous les autres favoris et passe du même coup 2ème au général. Alaf a montré ses limites une nouvelle fois, lors de l'attaque de Thomas, seul Pinot, Buchmann, Kruijswijk et Landa étaient en mesure de suivre ce qui montre que le général devrait bouger et qu'il sera très compliqué de résister à tous ces coureurs là (à part Landa qui est loin bien sûr). Heureusement pour lui c'est un habile descendeur et il a facilement bouché les 20 secondes qu'il avait perdu. Pinot a montré aussi ses limites, même s'il était assez costaud pour neutraliser Thomas, il s'est fait piéger par Bernal comme tous les autres et il est désormais derrière même si tout se tient en 20 secondes, tous les espoirs restent permis mais il n'est plus forcément le plus fort de ce Tour, il faudra voir, demain et samedi personne ne pourra se cacher.
    Thibaut sur l'attaque il semble attendre sur Gaudu (qui était archi cuit). Il a (enfin ils ont tous) beaucoup souffert de la chaleur aujourd'hui.
    David je pense d'ailleurs qu'après avoir laché dans l'Izoard il aurait sans doute du récupérer un peu aujourd'hui. Là il a fait de gros efforts pour pas grand chose.

    Commentaire


    • C'est dommage pour Bardet mais je suis content de la victoire de Quintana, c'est un super coureur. J'avais peur qu'il loupe complètement son tour, mais il le sauve avec une victoire d'étape comme l'année dernière. Dommage qu'il ne joue plus les tout premiers rôles comme il y a 5 ans. Je le voyais gagner le tour. Dommage qu'il n'arrive pas en forme optimale sur 3 semaines.

      La Movistar est aussi récompensée, c'est de loin l'équipe la plus active, la plus offensive, Ils reprennent la tête du classement par équipe.

      Pour nos français, je pense que Pinot a dégusté avec la chaleur, j'espère qu'il sera meilleur demain mais c'est un peu inquiétant. Alaphilippe encaisse, Bernal gagne du temps, mais à ce rythme, Alaphillipe gagne le tour. Les autres ne sont pas beaucoup plus fort et il a de l'avance.

      Commentaire


      • Envoyé par Sypik Voir le message
        Thibaut sur l'attaque il semble attendre sur Gaudu (qui était archi cuit). Il a (enfin ils ont tous) beaucoup souffert de la chaleur aujourd'hui.
        David je pense d'ailleurs qu'après avoir laché dans l'Izoard il aurait sans doute du récupérer un peu aujourd'hui. Là il a fait de gros efforts pour pas grand chose.
        Oui clairement coup de moins bien chez Groupama, Gaudu était HS sur cette étape, c'était une bêtise que de s'aider de lui pour essayer de contrôler Bernal, j'espère qu'il va récupérer et pourra à nouveau durcir la course comme dans les Pyrénées.
        Pinot je l'ai senti aussi moins bien, je pense qu'il préférait que ça ne bouge pas aujourd'hui, malheureusement Bernal a bien senti l'affaire. Par contre quand Thomas a bougé, là il a retrouvé un meilleur coup de pédale, avec un sacré jump qui a d'ailleurs condamné Alaf mais bon c'est pas totalement rassurant, j'ai peur que les courbes de forme se soient légèrement inversées. De plus Bernal semble plus à l'aise en haute altitude forcément et avec l'Iseran, Tignes et Val Thorens on est servi cette années, c'est pas la montagne du Dauphiné qui culminait à 1400m

        Bon cela dit l'effort était un peu court pour juger la hiérarchie. Bernal a creusé en profitant de la faiblesse du train de Mas qui était adapté pour Julian mais certainement pas pour les autres favoris qui ont perdu quasiment 40 secondes. Mais avec l'attaque de Thomas et l'accélaration de Thibaut, ils ont du revenir à 25" à peu près sauf qu'après Bernal descend mieux que Pinot et les autres donc au final je sais pas s'il est plus fort où s'il a plutôt profité de l'attentisme des autres et de la configuration de l'étape. Un peu comme au Tourmalet ça a accouché d'une souris mais ça va certainement plus bouger demain, certains ne peuvent plus se cacher.

        Commentaire


        • Personne n'osera attaqué avant la montée de Tignes parmi les coureurs du général, sauf peut être un movistar, qui prend le pari?

          Commentaire


          • RMC dit que Quintana a battu le record de la montée de Andy Schleck d'une minute.

            https://twitter.com/RMCsport/status/1154406976899731456

            Mais je ne comprends pas d'où ils partent, parce que 22 minutes, la Galibier fait sans doute beaucoup plus long que ça.

            Commentaire


            • Envoyé par JuniGarde Voir le message
              C'est dommage pour Bardet mais je suis content de la victoire de Quintana, c'est un super coureur. J'avais peur qu'il loupe complètement son tour, mais il le sauve avec une victoire d'étape comme l'année dernière. Dommage qu'il ne joue plus les tout premiers rôles comme il y a 5 ans. Je le voyais gagner le tour. Dommage qu'il n'arrive pas en forme optimale sur 3 semaines.

              La Movistar est aussi récompensée, c'est de loin l'équipe la plus active, la plus offensive, Ils reprennent la tête du classement par équipe.

              Pour nos français, je pense que Pinot a dégusté avec la chaleur, j'espère qu'il sera meilleur demain mais c'est un peu inquiétant. Alaphilippe encaisse, Bernal gagne du temps, mais à ce rythme, Alaphillipe gagne le tour. Les autres ne sont pas beaucoup plus fort et il a de l'avance.
              Malheureusement le seul moment où ça a vraiment accéléré suite à l'attaque de Thomas, on a vu au contraire que les Ineos bien sûr mais aussi Pinot, Kruijswijk, Buchmann, Landa semblent bel et bien supérieurs, ils lui ont pris 20 secondes en quelques hectomètres donc en théorie dans les vraies ascensions finales, ça va se débourser en minutes. Et j'ai l'impression qu'il décline aussi dans la hiérarchie, c'est à dire que Uran et Porte semblent aussi devant désormais, Barguil aussi ? J'ai pas bien vu donc j'ai peur qu'il soit même pas au niveau des coureurs de fond de top 10 sur les 2 dernières étapes. C'est assez inquiétant, normalement il devrait payer l'addition, c'est assez logique quand on connaît ses limites sur les enchainement de montagne, mais aussi suite à tous les efforts consentis depuis le début sans oublier le protocole qui pénalise aussi la récupération.

              Honnêtement je n'y ai jamais vraiment cru même si au fond on espère toujours un petit peu, j'espère qu'il saura limiter la casse pour rester devant les Movistar (soit 6ème) mais malgré une avance confortable ça sera très compliqué aussi faut pas se mentir. Si la bataille se lance vite et ça va forcément devoir se lancer plus vite, ça peut chiffrer.

              Commentaire


              • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                Malheureusement le seul moment où ça a vraiment accéléré suite à l'attaque de Thomas, on a vu au contraire que les Ineos bien sûr mais aussi Pinot, Kruijswijk, Buchmann, Landa semblent bel et bien supérieurs, ils lui ont pris 20 secondes en quelques hectomètres donc en théorie dans les vraies ascensions finales, ça va se débourser en minutes. Et j'ai l'impression qu'il décline aussi dans la hiérarchie, c'est à dire que Uran et Porte semblent aussi devant désormais, Barguil aussi ? J'ai pas bien vu donc j'ai peur qu'il soit même pas au niveau des coureurs de fond de top 10 sur les 2 dernières étapes. C'est assez inquiétant, normalement il devrait payer l'addition, c'est assez logique quand on connaît ses limites sur les enchainement de montagne, mais aussi suite à tous les efforts consentis depuis le début sans oublier le protocole qui pénalise aussi la récupération.

                Honnêtement je n'y ai jamais vraiment cru même si au fond on espère toujours un petit peu, j'espère qu'il saura limiter la casse pour rester devant les Movistar (soit 6ème) mais malgré une avance confortable ça sera très compliqué aussi faut pas se mentir. Si la bataille se lance vite et ça va forcément devoir se lancer plus vite, ça peut chiffrer.
                Attention, le profil de l'étape est un peu différent demain, la montée vers Tigne est courte mais difficile, au contraire de celle ci, longue mais plus roulante. C'est sur les montée sèches que Thomas a montré ses limites et que Alaphilippe lui avait prit du temps.

                Il montre des limites c'est sur mais vous l'enterrez un peu vite, il ne perd quasiment rien à chaque fois. Il ne reste que deux étape.

                Commentaire


                • Envoyé par JuniGarde Voir le message
                  Personne n'osera attaqué avant la montée de Tignes parmi les coureurs du général, sauf peut être un movistar, qui prend le pari?
                  C'est certain, les Ineos sont maintenant en position d'attente solide, ça flinguera à 7-8 kms de l'arrivée je pense sauf pour Landa effectivement qui doit nécessairement tenter quelque chose. Pour le reste comme du 2ème au 5ème ça se tient en 20 secondes, aucun intérêt de déclencher les hostilités trop tôt, durcir par contre oui pour préparer le terrain et mettre en difficulté Alaf.

                  Envoyé par JuniGarde Voir le message
                  RMC dit que Quintana a battu le record de la montée de Andy Schleck d'une minute.

                  https://twitter.com/RMCsport/status/1154406976899731456

                  Mais je ne comprends pas d'où ils partent, parce que 22 minutes, la Galibier fait sans doute beaucoup plus long que ça.
                  Du col du Lautaret j'imagine, 22 minutes ça me semble faible aussi parce qu'il me semble qu'il y avait 8-9kms d'ascension et pentue

                  Commentaire


                  • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                    Oui clairement coup de moins bien chez Groupama, Gaudu était HS sur cette étape, c'était une bêtise que de s'aider de lui pour essayer de contrôler Bernal, j'espère qu'il va récupérer et pourra à nouveau durcir la course comme dans les Pyrénées.
                    Pinot je l'ai senti aussi moins bien, je pense qu'il préférait que ça ne bouge pas aujourd'hui, malheureusement Bernal a bien senti l'affaire. Par contre quand Thomas a bougé, là il a retrouvé un meilleur coup de pédale, avec un sacré jump qui a d'ailleurs condamné Alaf mais bon c'est pas totalement rassurant, j'ai peur que les courbes de forme se soient légèrement inversées. De plus Bernal semble plus à l'aise en haute altitude forcément et avec l'Iseran, Tignes et Val Thorens on est servi cette années, c'est pas la montagne du Dauphiné qui culminait à 1400m

                    Bon cela dit l'effort était un peu court pour juger la hiérarchie. Bernal a creusé en profitant de la faiblesse du train de Mas qui était adapté pour Julian mais certainement pas pour les autres favoris qui ont perdu quasiment 40 secondes. Mais avec l'attaque de Thomas et l'accélaration de Thibaut, ils ont du revenir à 25" à peu près sauf qu'après Bernal descend mieux que Pinot et les autres donc au final je sais pas s'il est plus fort où s'il a plutôt profité de l'attentisme des autres et de la configuration de l'étape. Un peu comme au Tourmalet ça a accouché d'une souris mais ça va certainement plus bouger demain, certains ne peuvent plus se cacher.
                    Sur ces deux points (en gras), c'est tout de même une situation compliquée tactiquement pour Pinot aujourd'hui. J'ai le sentiment à la vue de la fin de l'ascension qu'il avait les jambes pour suivre Bernal, mais que c'était le job de Gaudu (briefing). Et c'est absolument logique, si Pinot accompagne Bernal celui ci arrètes de rouler, et soit Thibaut se retrouve à faire un long effort au bénéfice du colombien et pour un gain de quelque secondes, soit il se fait contrer par Thomas dés le regroupement.
                    Y'a pas des tonnes d'options ici, et à la vue de l'écart tout de même assez faible je pense qu'il a pris la bonne.

                    Cela a aussi l'avantage de remettre Ineos dans le bon sens, c'est clairement à eux de faire le job pour éliminer Alaf' désormais, et ils ne s'y sont pas trop collé jusqu'alors.

                    Commentaire


                    • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                      C'est certain, les Ineos sont maintenant en position d'attente solide, ça flinguera à 7-8 kms de l'arrivée je pense sauf pour Landa effectivement qui doit nécessairement tenter quelque chose. Pour le reste comme du 2ème au 5ème ça se tient en 20 secondes, aucun intérêt de déclencher les hostilités trop tôt, durcir par contre oui pour préparer le terrain et mettre en difficulté Alaf.



                      Du col du Lautaret j'imagine, 22 minutes ça me semble faible aussi parce qu'il me semble qu'il y avait 8-9kms d'ascension et pentue
                      Attente solide? Ils sont a deux jours de l'arrivée, a 1m30 d'un leader a qui ils n'arrivent quasiment pas a reprendre de temps, et avec 30 secondes d'avance sur 2 autres coureurs dont un qui les a mis dans le dur dans les Pyrénées. Ils se replacent mais cela n'est pas du tout confortable. Si ils attendent Tignes, Alaphilippe risque de leur faire le coup de la Planche des belles filles ou du Tourmalet et de leur reprendre même du temps. Ça me va bien.

                      Pour Quintana, ce qui est sur c'est qu'il est monté plus vite que tout le monde, y compris Bernal. Je me demande s'il va payer cash son effort demain ou s'il pourra jouer la victoire d'étape, dans une échappée de l'Iseran ou a la lutte dans le groupe des favoris.

                      Commentaire


                      • Envoyé par Sypik Voir le message

                        Sur ces deux points (en gras), c'est tout de même une situation compliquée tactiquement pour Pinot aujourd'hui. J'ai le sentiment à la vue de la fin de l'ascension qu'il avait les jambes pour suivre Bernal, mais que c'était le job de Gaudu (briefing). Et c'est absolument logique, si Pinot accompagne Bernal celui ci arrètes de rouler, et soit Thibaut se retrouve à faire un long effort au bénéfice du colombien et pour un gain de quelque secondes, soit il se fait contrer par Thomas dés le regroupement.
                        Y'a pas des tonnes d'options ici, et à la vue de l'écart tout de même assez faible je pense qu'il a pris la bonne.

                        Cela a aussi l'avantage de remettre Ineos dans le bon sens, c'est clairement à eux de faire le job pour éliminer Alaf' désormais, et ils ne s'y sont pas trop collé jusqu'alors.
                        Je pense que c'était la mauvaise option pour Pinot, s'il avait les jambes bien sur, mais je crois qu'il souffrait aujourd'hui. Reprendre Bernal et rouler aurait permis de gagner du temps sur Thomas, ce qu'il doit faire. Reprendre Bernal et ne pas rouler, c'est l'empêcher de lui prendre du temps.

                        Pinot devait y aller, Gaudu, ça ne sert a rien un coéquipier dans une ascencion finale s'il est incapable de rouler fort. Il doit l'oublier et y aller en fin d'étape comme ça.

                        Commentaire


                        • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                          Attention, le profil de l'étape est un peu différent demain, la montée vers Tigne est courte mais difficile, au contraire de celle ci, longue mais plus roulante. C'est sur les montée sèches que Thomas a montré ses limites et que Alaphilippe lui avait prit du temps.

                          Il montre des limites c'est sur mais vous l'enterrez un peu vite, il ne perd quasiment rien à chaque fois. Il ne reste que deux étape.
                          Au Tourmalet il n'a rien perdu c'est vrai, il a encore réussi à s'arracher mais c'est devenu de plus en plus limite au fil des jours.
                          Le lendemain à Prat d'Albis il concède je crois 1'30 sur Pinot, 1'10 sur Bernal et Buchmann et une trentaine de secondes à Thomas et Kruijswijk sur une montée sèche sur à peu près 5 kms, c'est donc déjà important, s'il concède encore la même chose demain ça lui ferait quasiment perdre le maillot.
                          Mais aujourd'hui ça me paraît encore plus inquiétant parce que s'il concède rien à l'arrivée (hors Bernal) ce qu'il faut observer en vue des 2 prochaines étapes c'est le classement en haut du Galibier, je l'ai pas en tête mais Bernal doit passer en tête avec 25" d'avance sur Pinot/Thomas/Buchmann/Landa/Kruijswijk, tu dois avoir Uran, Porte et Barguil pas trop loin et Alaf passe derrière avec 20" de retard sur Thomas/Pinot. Le tout sur une accélération de quelques centaines de mètres. Si les favoris avaient attaqué les hostilités à 5km du sommet, qu'est-ce que ça aurait donné ?

                          S'il veut garder le maillot demain soir, il est dans l'obligation d'être meilleur parce que là s'il fait 10ème des favoris demain (soit à peu près son rang en haut du Galibier), le retard risque d'être supérieur à la minute 30 mais peut-il être meilleur qu'aujourd'hui ?

                          Voeckler avait craqué et lâché le maillot déjà à la 19ème étape le vendredi, j'ai bien peur que l'histoire se répète mais le calcul que beaucoup de français ont fait c'est qu'il fallait que Thibaut passe 2ème avant ce moment fatidique pour perdre le maillot sans le perdre. Malheureusement il n'est que 5ème certes à 20 secondes de cette fameuse 2ème place mais avec des niveaux qui sont très ressérés et des Ineos qui semblent bien de retour aux affaires, il faudra être au minimum aussi fantastique qu'à Prat d'Albis pour pouvoir emporter la mise.

                          Commentaire


                          • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                            Au Tourmalet il n'a rien perdu c'est vrai, il a encore réussi à s'arracher mais c'est devenu de plus en plus limite au fil des jours.
                            Le lendemain à Prat d'Albis il concède je crois 1'30 sur Pinot, 1'10 sur Bernal et Buchmann et une trentaine de secondes à Thomas et Kruijswijk sur une montée sèche sur à peu près 5 kms, c'est donc déjà important, s'il concède encore la même chose demain ça lui ferait quasiment perdre le maillot.
                            Mais aujourd'hui ça me paraît encore plus inquiétant parce que s'il concède rien à l'arrivée (hors Bernal) ce qu'il faut observer en vue des 2 prochaines étapes c'est le classement en haut du Galibier, je l'ai pas en tête mais Bernal doit passer en tête avec 25" d'avance sur Pinot/Thomas/Buchmann/Landa/Kruijswijk, tu dois avoir Uran, Porte et Barguil pas trop loin et Alaf passe derrière avec 20" de retard sur Thomas/Pinot. Le tout sur une accélération de quelques centaines de mètres. Si les favoris avaient attaqué les hostilités à 5km du sommet, qu'est-ce que ça aurait donné ?

                            S'il veut garder le maillot demain soir, il est dans l'obligation d'être meilleur parce que là s'il fait 10ème des favoris demain (soit à peu près son rang en haut du Galibier), le retard risque d'être supérieur à la minute 30 mais peut-il être meilleur qu'aujourd'hui ?

                            Voeckler avait craqué et lâché le maillot déjà à la 19ème étape le vendredi, j'ai bien peur que l'histoire se répète mais le calcul que beaucoup de français ont fait c'est qu'il fallait que Thibaut passe 2ème avant ce moment fatidique pour perdre le maillot sans le perdre. Malheureusement il n'est que 5ème certes à 20 secondes de cette fameuse 2ème place mais avec des niveaux qui sont très ressérés et des Ineos qui semblent bien de retour aux affaires, il faudra être au minimum aussi fantastique qu'à Prat d'Albis pour pouvoir emporter la mise.
                            Il avait perdu 58 secondes sur Bernal et 27 sur Thomas, en 5-6 kms. Si c'est pareil demain, et comme les Ineos attaque rarement au pied, il peut garder le maillot. Ça se jouera a pas grand chose, l'étape en plus est beaucoup plus courte, ce qui devrait l'aider, il a plus souffert dans les étapes longues.

                            Commentaire


                            • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                              Je pense que c'était la mauvaise option pour Pinot, s'il avait les jambes bien sur, mais je crois qu'il souffrait aujourd'hui. Reprendre Bernal et rouler aurait permis de gagner du temps sur Thomas, ce qu'il doit faire. Reprendre Bernal et ne pas rouler, c'est l'empêcher de lui prendre du temps.

                              Pinot devait y aller, Gaudu, ça ne sert a rien un coéquipier dans une ascencion finale s'il est incapable de rouler fort. Il doit l'oublier et y aller en fin d'étape comme ça.
                              Les efforts du jour se payeront les jours suivants. Et derrière il y avait une descente qui ne l'avantageait en rien. Partir avec Bernal pour lui faire le train jusqu'au sommet et se faire griller dans la descente aurait été absolument stupide, surtout à la veille des deux étapes suivantes. Et neutraliser des attaques à tour de bras c'est comme ça que tu te fait péter le caisson. Si Thibaut a les jambes pour gagner le Tour ces 20 secondes ne seront pas un problème. Il faut qu'il prenne l'initiative au bon moment, ce sera bien plus compliqué si Gaudu n'est plus au niveau pour les Alpes parce qu'il perds la maitrise du timing, mais clairement cette fin de Galibier ce ne pouvait absolument pas être le bon moment.
                              Désormais les Ineos doivent éliminer Alaf et nous auront des arrivées au sommet qui seront plus favorables à Thibaut, l'avantage tactique des Ineos sera bien moins prépondérant.

                              Demain les 80 derniers km se courent au delà de 1700m, c'est monstrueux.
                              Dernière modification par Sypik, 25/07/2019, 17h45.

                              Commentaire


                              • Envoyé par Sypik Voir le message

                                Sur ces deux points (en gras), c'est tout de même une situation compliquée tactiquement pour Pinot aujourd'hui. J'ai le sentiment à la vue de la fin de l'ascension qu'il avait les jambes pour suivre Bernal, mais que c'était le job de Gaudu (briefing). Et c'est absolument logique, si Pinot accompagne Bernal celui ci arrètes de rouler, et soit Thibaut se retrouve à faire un long effort au bénéfice du colombien et pour un gain de quelque secondes, soit il se fait contrer par Thomas dés le regroupement.
                                Y'a pas des tonnes d'options ici, et à la vue de l'écart tout de même assez faible je pense qu'il a pris la bonne.

                                Cela a aussi l'avantage de remettre Ineos dans le bon sens, c'est clairement à eux de faire le job pour éliminer Alaf' désormais, et ils ne s'y sont pas trop collé jusqu'alors.
                                Je crois qu'il a surtout pas voulu se mettre dans le rouge en essayant de suivre Bernal donc essayer de s'appuyer sur Gaudu de ce fait. Si tu te mets dans le rouge et que tu te fais ensuite contrer par d'autres coureurs comme Thomas, Kruisjwijk & compagnie et que tu termines pas au sommet avec eux, derrière t'es dans la panade, Thibaut n'est pas le meilleur descendeur donc il a pas voulu prendre ce risque et ça je peux le comprendre. Quand Thomas s'est lancé à son tour, là il avait plus le choix parce que ça devenait vraiment dangereux et l'attaque du gallois était aussi moins tranchante.

                                Bernal et Thomas qui attaquent à tour de rôle, c'est évidément ce que doivent craindre Pinot comme les autres favoris, étant 1er et 2èmes (enfin 2èmes et 3èmes mais je me comprends) ils sont dans la situation parfaite pour procéder ainsi. On sait désormais que Bernal et Thomas ne sont pas franchement extraordinaires et qu'ils sont tapables et eux-même le savent mais ils ont ce gros avantage de la stratégie d'équipe qui est désormais leur meilleure carte couplée à leur position qui est la plus confortable même si c'est une histoire de secondes.

                                Autre élément, je crois que Kruijswijk a peut-être perdu Bennett qui a chuté 2 fois aujourd'hui, De Plus ayant aussi montré ses limites. Mas on le savait. Gaudu moins bien, Reichenbach présent mais limité et Buchmann aussi sans équipier. Ineos qui n'est pas beaucoup mieux parce que Poels a aussi lâché n'a peut-être pas l'équipe de l'an passé mais ils sont 2 dans le pire des cas quand les autres vont à priori être seuls pour gérer les ascensions finales.

                                Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                Il avait perdu 58 secondes sur Bernal et 27 sur Thomas, en 5-6 kms. Si c'est pareil demain, et comme les Ineos attaque rarement au pied, il peut garder le maillot. Ça se jouera a pas grand chose, l'étape en plus est beaucoup plus courte, ce qui devrait l'aider, il a plus souffert dans les étapes longues.
                                On verra, j'espère ne pas passer pour un défaitiste mais je me fais pas trop d'illusion, même si Ineos a faibli je pense qu'ils gèrent quand même bien l'affaire avec les moyens qu'ils ont (c'est à dire des moyens plus limités que les années précédentes que ce soit Froome absent et des équipiers décevants comme Kwiatkowski et Poels), Sky reste Sky ils gardent la clé de la course, ça peut craquer mais à la régulière je crois que seul un Pinot de gala en mode Tour de Lombardie ou Prat d'Albis ou le Kruijswijk niveau Giro 2016 pourront empêcher les britannique de rafler leur 7ème Tour sur les 8 dernières années. Pour Alaf même si le classement semble encore en sa faveur, les impressions ne poussent pas trop à y croire, je préférais encore la trajectoire de performance de Voeckler en 2011 qui ne semblait perdre quasi rien même s'il restait le problème du CLM final face à Evans, il gérait plutôt bien les écarts sur Evans, les frères Schleck, Contador & cie avant le vendredi. Là Alaf a plus d'adversaires directs (encore 5 mini contre 3 maxi pour Voeckler parce que Contador était éliminé le jeudi sur cette même étape du Galibier) et leur a déjà concédé du temps et montré plus de faiblesses que Voeckler au même stade (faiblesses constatées au Prat d'Albis et aujourd'hui)

                                Commentaire


                                • Envoyé par Sypik Voir le message

                                  Les efforts du jour se payeront les jours suivants. Et derrière il y avait une descente qui ne l'avantageait en rien. Partir avec Bernal pour lui faire le train jusqu'au sommet et se faire griller dans la descente aurait été absolument stupide, surtout à la veille des deux étapes suivantes. Et neutraliser des attaques à tour de bras c'est comme ça que tu te fait péter le caisson. Si Thibaut a les jambes pour gagner le Tour ces 20 secondes ne seront pas un problème. Il faut qu'il prenne l'initiative au bon moment, ce sera bien plus compliqué si Gaudu n'est plus au niveau pour les Alpes parce qu'il perds la maitrise du timing, mais clairement cette fin de Galibier ce ne pouvait absolument pas être le bon moment.
                                  Désormais les Ineos doivent éliminer Alaf et nous auront des arrivées au sommet qui seront plus favorables à Thibaut, l'avantage tactique des Ineos sera bien moins prépondérant.

                                  Demain les 80 derniers km se courent au delà de 1700m, c'est monstrueux.
                                  La trilogie est juste monstrueuse, je me demande si on bat pas des records de difficulté et de dénivelé en plus de l'altitude. Enchainer des légendes comme Izoard, Galibier, Iseran, Cornet de Roseland et cette incroyable ascension de 33 kms vers Val-Thorens, on peut guère imaginer faire plus corsé, maintenant faut que les coureurs nous donne ce feu d'artifice. Aujourd'hui c'était décevant, on a pas eu cette attaque de Landa dans l'Izoard, Soler a durci mettant tout le monde dans le rouge mais ça s'est dégonflé. D'ailleurs drôle d'étape pour Movistar parce qu'en bouchant presque 3 minutes sur l'échappée à ce moment là, ils ont empêché un plus gros rapproché de Nairo. Il pouvait quasi être sur le podium ce soir Quintana ! Personne n'y croyait, même le DS d'Ineos s'est foutu de la gueule de Thierry Adam lorsqu'il l'a interrogé sur la remontée de Quintana ^^ mais il a bien répondu le colombien, j'espère qu'il arrivera à faire encore ça quand il sera chez Arkea.

                                  Je pense pas que Bernal va payer grand chose demain, en montée il a attaqué à quoi ? 3 kms du sommet ? Les autres ont du s'employer aussi sur la fin et la descente tout le monde était à fond, je pense pas qu'on paye juste cet effort là, peut-être plus l'ensemble de l'étape avec la chaleur bien sûr mais c'est pour tout le monde. C'est sûr que la récupération va être la grande clé, je sais que Thibaut n'est jamais au top sur 3 étapes de montagne d'affilée. J'espère que là c'était son jour un peu moyen et que le meilleur reste à venir.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                                    La trilogie est juste monstrueuse, je me demande si on bat pas des records de difficulté et de dénivelé en plus de l'altitude. Enchainer des légendes comme Izoard, Galibier, Iseran, Cornet de Roseland et cette incroyable ascension de 33 kms vers Val-Thorens, on peut guère imaginer faire plus corsé, maintenant faut que les coureurs nous donne ce feu d'artifice. Aujourd'hui c'était décevant, on a pas eu cette attaque de Landa dans l'Izoard, Soler a durci mettant tout le monde dans le rouge mais ça s'est dégonflé. D'ailleurs drôle d'étape pour Movistar parce qu'en bouchant presque 3 minutes sur l'échappée à ce moment là, ils ont empêché un plus gros rapproché de Nairo. Il pouvait quasi être sur le podium ce soir Quintana ! Personne n'y croyait, même le DS d'Ineos s'est foutu de la gueule de Thierry Adam lorsqu'il l'a interrogé sur la remontée de Quintana ^^ mais il a bien répondu le colombien, j'espère qu'il arrivera à faire encore ça quand il sera chez Arkea.

                                    Je pense pas que Bernal va payer grand chose demain, en montée il a attaqué à quoi ? 3 kms du sommet ? Les autres ont du s'employer aussi sur la fin et la descente tout le monde était à fond, je pense pas qu'on paye juste cet effort là, peut-être plus l'ensemble de l'étape avec la chaleur bien sûr mais c'est pour tout le monde. C'est sûr que la récupération va être la grande clé, je sais que Thibaut n'est jamais au top sur 3 étapes de montagne d'affilée. J'espère que là c'était son jour un peu moyen et que le meilleur reste à venir.
                                    J'ai vu France 2 qui critiquait Movistar sur le résumé d'après étape. Mais je trouve cela dur, sans avoir pu voir l'étape, d'après ce que j'ai lu:

                                    Déja la Movistar ne pouvait pas être sure de Quintana, voir la dernière étape des Pyrénées, dans une échappée, il avait été mauvais. La Movistar ne pouvait donc pas parier sur un gros rapproché au général puisque même l'étape était incertaine, il lui on quand même donné un coéquiper à l'avant. Ils sont restés sur cette stratégie, course pour la victoire d'étape devant et course au général avec Landa, comme dans la dernière étape des pyrénées.

                                    Ensuite, il semble que s'ils ont réduit l'écart dans la montée de l'Izoard, cela a fait exploser les équipiers des autres équipes, et dans la descente l'écart a regrandit et qu'il a fallu un certain temps aux Ineos pour s'organiser et relancer la machine.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                                      La trilogie est juste monstrueuse, je me demande si on bat pas des records de difficulté et de dénivelé en plus de l'altitude. Enchainer des légendes comme Izoard, Galibier, Iseran, Cornet de Roseland et cette incroyable ascension de 33 kms vers Val-Thorens, on peut guère imaginer faire plus corsé, maintenant faut que les coureurs nous donne ce feu d'artifice. Aujourd'hui c'était décevant, on a pas eu cette attaque de Landa dans l'Izoard, Soler a durci mettant tout le monde dans le rouge mais ça s'est dégonflé. D'ailleurs drôle d'étape pour Movistar parce qu'en bouchant presque 3 minutes sur l'échappée à ce moment là, ils ont empêché un plus gros rapproché de Nairo. Il pouvait quasi être sur le podium ce soir Quintana ! Personne n'y croyait, même le DS d'Ineos s'est foutu de la gueule de Thierry Adam lorsqu'il l'a interrogé sur la remontée de Quintana ^^ mais il a bien répondu le colombien, j'espère qu'il arrivera à faire encore ça quand il sera chez Arkea.

                                      Je pense pas que Bernal va payer grand chose demain, en montée il a attaqué à quoi ? 3 kms du sommet ? Les autres ont du s'employer aussi sur la fin et la descente tout le monde était à fond, je pense pas qu'on paye juste cet effort là, peut-être plus l'ensemble de l'étape avec la chaleur bien sûr mais c'est pour tout le monde. C'est sûr que la récupération va être la grande clé, je sais que Thibaut n'est jamais au top sur 3 étapes de montagne d'affilée. J'espère que là c'était son jour un peu moyen et que le meilleur reste à venir.
                                      Tout le monde attendait cette attaque de Landa ^^ C'est ce que j’espérais pour débrider l'étape, à partir du moment ou la bataille n'était pas lancée dans l'Izoard c'était mort.

                                      Concernant le comportement des Movistar et le rapproché de Quintana, pour moi cela ne change absolument rien. Cela a juste permis de tirer un peu plus sur les organismes et de s'offrir une option tactique juste au cas ou. C'est invérifiable mais je suis à peu près persuadé que sans le lead de Soler Nairo ne serais pas arrivé avec un écart plus important pour autant. Non événement et cela ne mérites en tout cas ni grand débat, ni critique sur la stratégie de l'équipe.

                                      Ma remarque sur le fait de payer le lendemain dans mon esprit c'était assez générique. Parce que l'on vois trop facilement des incompréhensions quand un coureur n'attaque pas et ne se mets pas minable tous les jours. Les efforts se payent, et la condition physique se gère sur plusieurs jours. Il y a eu par exemple bcp de plaintes sur la décision tardive au Tourmalet, mais rien ne dit que Thibaut aurait eu la même condition sur Prat d'Albis si il avait concedé un effort plus long la veille.

                                      L'étape du jour va couter à tout le monde et un peu poil plus à Bernal. Sur le timing d'ailleurs, il attaque juste avant la section la plus facile au sommet, il creuse sur du faux plat (il donne l'impression d'être facile à ce moment parce que le terrain l'est) en profitant des tergiversations derrière. Il perds ensuite une 20aine de secondes très rapidement quand Thomas et Pinot bougent sur les %ages les plus raides.

                                      Commentaire


                                      • Sur le résumé, j'ai l'impression que Valverde paye le fait d'avoir voulu suivre Bernal. Mais est ce que Pinot l'aurait payé? Si Bernal perd 20 secondes sur le haut du col, c'est qu'il n'a pas du se mettre trop dans le rouge non plus.

                                        Si tu avais parlé d'une attaque dès le pied où il aurait roulé au fond d'accord, mais est ce qu'une attaque a 3km de l'arrivée, même pas super tranchante peut changer quelque chose à sa forme le lendemain? Je ne crois pas.

                                        Au passage, Thomas a grillé son coéquipier, je pense qu'il a eu peur que Bernal ne lui prenne trop de temps et il a décidé d'attaquer à son tour, limitant les dégats pour Pinot.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par JuniGarde Voir le message
                                          Sur le résumé, j'ai l'impression que Valverde paye le fait d'avoir voulu suivre Bernal. Mais est ce que Pinot l'aurait payé? Si Bernal perd 20 secondes sur le haut du col, c'est qu'il n'a pas du se mettre trop dans le rouge non plus.
                                          Ou tout simplement qu'il est un peu moins efficace que Pinot sur les forts %ages comme depuis le début du Tour ;)

                                          Envoyé par JuniGarde Voir le message
                                          Si tu avais parlé d'une attaque dès le pied où il aurait roulé au fond d'accord, mais est ce qu'une attaque a 3km de l'arrivée, même pas super tranchante peut changer quelque chose à sa forme le lendemain? Je ne crois pas.
                                          + la descente cela a fait un effort plus long qu'une attaque typique aux 2kms et les conditions n'aident en rien (altitude et climat). Comme dit juste au dessus : L'étape du jour va couter à tout le monde et un poil plus à Bernal.

                                          Envoyé par JuniGarde Voir le message
                                          Au passage, Thomas a grillé son coéquipier, je pense qu'il a eu peur que Bernal ne lui prenne trop de temps et il a décidé d'attaquer à son tour, limitant les dégâts pour Pinot.
                                          Là encore cela ne change pas forcément grand chose et cela valait le coup de tenter pour Thomas. Il est de plus tout à fait possible que Pinot fasse le même effort au même endroit sans l'attaque de Thomas pour profiter de %ages redevenus plus favorables et lancer la descente dans de bonnes conditions (c'est dans ses habitudes).

                                          Commentaire


                                          • Je trouve l'interview de Pinot annonçant qu'il n'avait pas de bonnes sensations aujourd'hui un peu étrange (et d'un côté très encourageante) : si c'est ça ne pas avoir de bonnes sensations pour lui, aujourd'hui...
                                            Le fait que Bernal devienne, a priori, ce qu'on attendait de lui depuis le début complique grandement les choses, mais je pense que plus de mauvaises sensations, c'est surtout la physionomie de la course qui a un peu inhibé Pinot : la descente qui suivait, ça c'est sûr, c'était pas son étape, on le savait, par conséquent je pense que c'est surtout le psychologique qui a parlé. Car la façon dont il a fondu sur Thomas, c'était impressionnant, non? Oui j'suis peut-être seul à penser cela, il est vrai que je n'ai pas vu l'étape dans les meilleures conditions.
                                            Et je suis d'accord avec ce qui a été dit plus haut, sa place n'était pas avec Bernal, ça paraît curieux étant donné qu'il perd 30 secondes sur lui, mais ce n'était pas son terrain et vont suivre deux arrivées au col. Pour moi tout est un peu normal.

                                            Commentaire


                                            • Etape sympa dans des paysages superbes, mais on aurait pu espérer mieux!

                                              Encore une fois ça a mis énormément de temps à sortir. Ca a flingué dans tous les coins.

                                              Quintana était le plus fort donc victoire logique. Pour Bardet, les pois vont faire du bien et je pense qu'on va le revoir devant.

                                              Chez les favoris, sacré chantier mis en route dans l'Izoard par la Movistar. Landa avait de bonnes jambes à ce moment-là, moins ensuite (Barguil a expliqué avoir ressenti la même chose).
                                              Mais au final si Ineos avait utilisé ses coureurs sur la durée, ça serait revenu au même je pense.

                                              L'explication tarde à venir, Bernal a semblé mieux que dans les Pyrénées. Thomas a vite plafonné par contre. J'ai le sentiment que les deux vont se rouler dessus.
                                              Pinot était pas mal, mais pas ouf, comme Buchmann (qui a assumé sa part de taf), et SK.
                                              Julian lui a bien fait illusion autant que possible, il coince sur la fin mais avec ses qualités de descendre il rentre bien. Au bon moment d'ailleurs, sur la partie technique, car rentrer sur les 5 derniers km, seul contre 5-6, c'était cuit.

                                              Petite mention à Julien Bernard sinon, il a fait un beau rallye dans l'Izoard, le voir seul dans la Casse Deserte, magnifique! Bon il a manqué 40 mètres pour ma Fantasy par contre :D


                                              Demain je pense que ça peut être le souk dans l'Izoard; de toute façon s'ils veulent renverser Alaphilippe, les autres doivent utiliser ce col. Si Alaf arrive au pied de Tignes avec les favoris, il peut encore garder son maillot. Bref ça promet.
                                              Envoyé par stadier
                                              - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                              Commentaire






                                              • On a maintenant 2 étapes courtes, ça promet plus d'animation sachant qu'il y a aussi plus le temps de se cacher, celle-ci est un peu particulière parce que pendant 90 km on alterne montée plat montée plat montée jusqu'à arriver à l'Iseran toît du Tour et aussi plus haut col routier des Alpes (2770 m, on ne pourra pas monter plus haut). S'ensuite une longue descente puis vallée jusqu'à la montée finale vers Tignes qui elle est très courte, une sorte de Planche des belles filles en plus simple. On va être en haute altitude toute la journée, à part au début de l'étape on ne sera jamais au dessous de 1400 m (alors qu'au Dauphiné dans les mêmes coins on était jamais monté au dessus de 1400 lol), Bernal sera t-il à l'aise sur le haut de l'Iseran qui doit correspondre à ses altitudes d'entrainement ? On a vu qu'au dessus de 2500 m il était très fort hier. La montée vers Tignes sera quand même un peu plus basse cela dit.



                                                Gare aux défaillances notamment sur les 3 dernièrs bornes avec des pourcentages importants à plus de 2500 m



                                                Je voyais la montée finale un peu plus dure quand même, elle est courte et irrégulière.

                                                D'après ce profil, on a donc 2 scénarios bien différents avec des conséquences bien différentes.

                                                - Soit la course se lance dans l'Iseran et on ne parle pas seulement de durcir, il faut des attaques, un vrai ménage avec des favoris qui s'isolent et essaient d'en décrocher d'autres. En gros les adversaires d'Alaf essaient de le lâcher dans l'Iseran.

                                                - Soit ça monte l'Iseran au train et ça attend la dernière ascension pour s'expliquer. Dans un tel scénario, Alaf devrait garder son maillot s'il craque pas. Un tel scénario dénoterait une mentalité très friable des autres prétendants et notamment d'Ineos, je n'y crois pas franchement à ce scénario mais on a tellement pu être déçu de l'attitude des leaders par le passé qu'il ne faut pas l'exclure.

                                                Je pense que ça va quand même tenter de mettre le feu aux poudres dans l'Iseran, c'est pas le rôle de Pinot et Kruijswijk qui pour le moment doivent se contenter d'accompagner les Ineos et leur laisser le travail. C'est le rôle d'Ineos pour mettre Alaphilippe dans le rouge et c'est aussi le rôle de Movistar qui a là certainement sa dernière chance de renverser le Tour et de faire revenir Landa dans la course au podium (pour Quintana il risque de payer la débauche d'énergie d'hier même s'il était impressionnant).

                                                La bataille pour l'échappée dès le début d'étape va aussi être intéressante, Movistar bien sûr mais aussi Groupama, Ineos vont essayer d'y envoyer du monde en prévision de la vallée entre Iseran et montée vers Tignes, ça sera le 1er enjeu du jour.

                                                Pour ceux qui veulent encore croire en la victoire d'Alaf, on ne pourra à priori compter que sur l'attentisme des favoris pour garder ce fol espoir. Il faudra compter les kilomètres et s'accrocher.
                                                Dernière modification par lochiba84, 26/07/2019, 09h08.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par InfosGones Voir le message
                                                  Julian il faut qu'il reste zen, pas de gaspillage d'énergie dans le stress, il a le droit de perdre du temps, c'est le seul coureur qui a le droit de perdre du temps pour gagner le tour. L'Objectif c'est de perdre 3 fois 30 secondes, ça ferait 1'30" et il a 1'35" d'avance, si il perd 0'30", puis 0'30" puis 0'30" : IL GAGNE LE TOUR ! Jeudi matin à Embrun il devrait partir en Jaune, Lundi-Mardi-Mercredi, 3 jours pour se refaire une santé.
                                                  Nous voilà Vendredi et toujours en Jaune, sa situation s'est amélioré, il a le droit de perdre 0'44" par étape sur les 2 étapes restantes.

                                                  Bernal lui a pris 0'32" à Valloire, donc il peut encaisser encore 2 fois ce genre d'attaque, ça ferait 1'04".

                                                  Petit classement ludique en divisant les temps en 2 étapes restantes.

                                                  1er : Alaphilippe : 0'44"/étape d'avance

                                                  2ème : Bernal : 0'45"/étape de retard
                                                  3ème : Thomas : 0'48"/étape de retard
                                                  4ème : Kruisjswijk : 0'54"/étape de retard
                                                  5ème : Pinot : 0'56"/étape de retard
                                                  6ème : Buchmann : 1'08"/étape de retard

                                                  Je ne vois pas Kruisjswijk et Buchmann, placé 2 attaques en 2 jours, et réussir, donc pour moi Alaphilippe finira devant eux au Général.

                                                  Il reste les INEOS et Pinot.

                                                  Les INEOS sont 2, et Pinot grimpe bien, le Km-11 de l'Iseran à 10,2% de moyenne sera IMPORTANTISSIME pour Alaphilippe. (Ce kilomètre effectué à 2600/2700 m d'altitude)

                                                  Pour moi ils sont 4 à pouvoir gagner le Tour : Alaphilippe, Bernal, Thomas et Pinot : 2 Français Vs 2 INEOS

                                                  Scénario Cauchemar : Pinot attaque à 3 kilomètres du sommet de l'Iseran, Alaphilippe ne peut pas suivre, les INEOS s'accrochent et bascule avec 0'25" de retard, ils reviennent dans la descente, Alaphilippe est à 0'55" au moment d'attaquer la montée sur Tignes, Bernal attaque à 2 kilomètres de l'arrivée et gagne l'étape avec 0'15" d'avance sur Pinot et Thomas, Alaphilippe franchit la ligne avec 1'55" de retard. Du coup Pinot fait perdre le Tour à Alaphilippe, et accentue son retard sur Bernal en concédant 0'15", Bernal a quasi gagné le Tour dans ce scénario.

                                                  Si Alaphilippe bascule au sommet de l'Iseran avec Bernal, il gagne le TOUR, non ?
                                                  Le Café du Commerce ça ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît !

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par InfosGones Voir le message

                                                    Nous voilà Vendredi et toujours en Jaune, sa situation s'est amélioré, il a le droit de perdre 0'44" par étape sur les 2 étapes restantes.

                                                    Bernal lui a pris 0'32" à Valloire, donc il peut encaisser encore 2 fois ce genre d'attaque, ça ferait 1'04".

                                                    Petit classement ludique en divisant les temps en 2 étapes restantes.

                                                    1er : Alaphilippe : 0'44"/étape d'avance

                                                    2ème : Bernal : 0'45"/étape de retard
                                                    3ème : Thomas : 0'48"/étape de retard
                                                    4ème : Kruisjswijk : 0'54"/étape de retard
                                                    5ème : Pinot : 0'56"/étape de retard
                                                    6ème : Buchmann : 1'08"/étape de retard
                                                    Avec ces 2 étapes, les mathématiques c'est un peu inutile, c'est le scénario de course et les jambes qui vont décider et ça peut faire des écarts assez improbables. En imaginant que ça s'explique dans l'Iseran et qu'Alaf ne parvienne pas à suivre et ne trouve ensuite pas d'aliés pour revenir avant le pied de Tignes, les calculs ne serviraient plus à rien, le débours se chiffrerait en minutes à l'arrivée.

                                                    Envoyé par InfosGones Voir le message

                                                    Je ne vois pas Kruisjswijk et Buchmann, placé 2 attaques en 2 jours, et réussir, donc pour moi Alaphilippe finira devant eux au Général.
                                                    Ca semble peu probable en effet qu'ils soient à l'attaque les 2 jours. Kruisjwijk semblait juste sur la fin du Galibier, il était déjà distancé dans la Planche et dans Prat d'Albis, des 5 poursuivants ça "semble" le plus friable même s'il faut toujours se méfier et que les trajectoires peuvent encore s'inverser. Buchmann semble (là aussi je dis bien semble) content de suivre mais il a pas l'air de pouvoir faire beaucoup plus.
                                                    Par contre non Alaphilippe n'est pas du tout sûr de finir devant eux au général, s'il craque dans l'Iseran et ne revient pas dans la descente ou alors revient au pris d'un très gros effort qu'il va garder dans les jambes, ça peut faire mal. 2 minutes ça se perd très vite dans ces conditions. Même sur la montée longue de Val Thorens ça risque de creuser pas mal parce que tout le monde donnera tout ce qu'il lui reste et à priori il en reste baucoup plus à un Bernal par exemple qu'à un Alaf.

                                                    Envoyé par InfosGones Voir le message
                                                    Il reste les INEOS et Pinot.

                                                    Les INEOS sont 2, et Pinot grimpe bien, le Km-11 de l'Iseran à 10,2% de moyenne sera IMPORTANTISSIME pour Alaphilippe. (Ce kilomètre effectué à 2600/2700 m d'altitude)

                                                    Pour moi ils sont 4 à pouvoir gagner le Tour : Alaphilippe, Bernal, Thomas et Pinot : 2 Français Vs 2 INEOS
                                                    A ce stade c'est les 4 les plus probables en effet mais ton match Ineos vs français ne peut pas marche même si par chauvinisme on rêverait de les voir s'entraider avec aussi Bardet et Barguil au passage, c'est des équipes différentes avec chacun ses intérêts et sa course, peut-être qu'ils seront emmener à faire cause commune à un moment comme à Saint-Etienne mais ce sera uniquement dicté par les circonstances de course et non pas une stratégie globale.

                                                    Envoyé par InfosGones Voir le message

                                                    Si Alaphilippe bascule au sommet de l'Iseran avec Bernal, il gagne le TOUR, non ?
                                                    Si c'est le cas, il sera bien parti pour garder le jaune ce soir parce que je le vois pas concéder 1'30 sur une montée assez courte et irrégulière comme ça. Mais le Tour ne sera pas fini ce soir...

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X