Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Fans de l'ASVEL

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Fans de l'ASVEL

    1948-1965: les années André Buffière

    Le club a été fondé en 1948 de la fusion de l'Éveil Lyonnnais et de l'AS Villeurbanne, un club laïc affilié à la Fédération sportive et gymnique du travail. L'équipe, dont le premier président est Mr Millet, évolue à la Maison des Sports de Villeurbanne.
    L'ASVEL remporte son premier titre de champion de France en 1949, puis en gagne cinq autres pendant les années 1950. Les joueurs majeurs de l'équipe sont notamment André Buffière, François Nemeth et Raymond Sahy. Ils sont rejoints de 1949 à 1955 par plusieurs internationaux : Henri Grange, Gérard Sturla et Henri Rey, et évoluent sous la conduite de l'entraîneur Georges Darcy.
    Après une période de six saisons sans titre, de 1958 à 1963, l'ASVEL retrouve le chemin de la victoire avec un nouveau président, Raphaël de Barros, un nouvel entraîneur, André Buffière, et à partir de 1965 un nouveau joueur plein de talent et déjà international : Alain Gilles.



    1965-1992: Les années Alain Gilles

    En tant que joueur, Alain Gilles conduit l'ASVEL à huit titres de champion de France de 1966 à 1981 (par la suite, il n'obtient pas de titre de champion en tant qu'entraîneur). Avec lui, plusieurs joueurs ont remporté au moins trois titres de champion de France pendant cette période: Alain Durand, Michel Duprez, Gilbert Lamothe, Bruno Recoura, Michel Le Ray, Jean-Pierre Castellier, Gérard Moroze, Gérard Lespinasse et Bernard Magnin.
    Après avoir longtemps résisté à la tentation d'enrôler un joueur américain, l'ASVEL cède à son tour en 1970 en recrutant John Rucker, mais les deux joueurs majeurs de l'équipe restent Alain Gilles et Alain Durand.
    L'arrivée en 1972 d'un autre américain plus performant, Bob Purckiser, permet à l'ASVEL d'être champion de France en 1975, après son départ l'ASVEL remporte le titre en 1977 et est finaliste en 1976 et 1978.
    Dans les compétitions européennes, l'ASVEL parvient en demi-finale de la Coupe Kora? en 1974, elle est éliminée par Cantù qui remporte le titre cette année là. En 1976, les verts se qualifient pour les demi-finales de l'Euroligue, leur victoire contre le Real Madrid au match retour ne suffit pas pour être qualifié en finale (77-113, 101-99).
    Le dernier titre de champion de France de l'époque Alain Gilles est obtenu en 1981, par la suite il faut attendre l'arrivée d'un autre meneur de jeu, Delaney Rudd, pour que l'ASVEL remporte un autre titre de champion (ce sera en 2002).
    L'ASVEL dispute sa première finale européenne en coupe Saporta, en 1983 les verts battent Den Bosch en demi-finale mais s'inclinent en finale contre Scavolini Pesaro (111-99); Philippe Szaniel et Larry Boston se distinguent avec respectivement 26 et 24 points1,2.
    En 1986, Alain Gilles devient entraîneur de l'ASVEL après avoir disputé 21 saisons avec les verts en tant que joueur.
    Les verts parviennent à nouveau en demi-finale de la coupe Saporta en 1987, mais sont battus par le Cibona Zagreb de Drazen Petrovic.


    1995-2001: Delaney Rudd et l'Euroligue

    À partir de 1995, l'équipe évolue à l'Astroballe, une salle de 5600 places. Depuis 1992 et jusqu'en 2001, Gregor Beugnot est l'entraîneur de l'ASVEL.
    Le titre de champion de France échappe pendant plusieurs années à l'ASVEL, mais les verts évoluent régulièrement dans les épreuves européennes. En 1996, l'ASVEL élimine l'Alba Berlin en quart de finale de la Coupe Kora? mais sa route s'arrête en demi-finale face à Milan3.
    Elle fait mieux l'année suivante en se qualifiant pour le tour final (Final Four) de l'Euroligue 1997 sous la conduite de Delaney Rudd. Pour se qualifier l'ASVEL obtient des victoires chez des clubs prestigieux comme le Panathinaikos et le FC Barcelone, grâce notamment à la réussite de Rudd qui marque respectivement 31 et 35 points. En quart de finale l'ASVEL réussit l'exploit de battre Efes Pilsen à Istanbul lors du troisième match (62-57), alors que les deux équipes avaient remporté chacune un match, et de se qualifier ainsi pour son premier tour final.
    Lors du Final Four, les verts sont battus par le FC Barcelone (77-70) puis par l'Olimpija Ljubljana (86-79) lors de la petite finale4. Les joueurs majeurs de l'équipe sont alors Delaney Rudd, Brian Howard, Alain Digbeu, Georgy Adams, Ronnie Smith et Jimmy Nébot5
    Les verts atteignent les quarts de finale de l'Euroligue en 1998-996, puis à nouveau en 1999-2000 l'ASVEL ne s'incline en quarts de finale que de deux points, contre Efes Pilsen Istanbul, lors d'un match d'appui (85-93, 77-60, 66-68)7. Les meilleurs marqueurs de l'ASVEL se nomment Shea Seals, Moustapha Sonko, Jim Bilba, Marlon Maxey, Jay Larranaga et Laurent Pluvy8.
    En 2000-2001, l'ASVEL parvient pour la 3e année consécutive en quarts de finale de l'Euroligue avec une équipe notablement renouvelée, mais qui a conservé Jim Bilba et Laurent Pluvy, elle peut compter sur l'adresse de Bill Edwards qui marque en moyenne 19.9 points9.
    Si l'ASVEL ne remporte pas de titre de champion de France pendant 21 ans, après celui de 1981, elle parvient cependant très près du but à de nombreuses reprises, en étant sept fois finaliste en 1985, 1986, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001.



    Depuis 2001: Adecco ASVEL


    Entrée de l'Astroballe où évolue l'Adecco ASVEL
    L'ASVEL Lyon-Villeurbanne devient l'Adecco ASVEL en 2001 avec l'apport d'Adecco, première entreprise d'interim dont le Siège est à Lyon, en partenaire principal.
    L'ASVEL remporte son dernier titre de champion de France en 2002 en battant Pau-Orthez en finale par deux victoires à zéro (77-68 et 65-64). Villeurbanne avait battu Cholet en demi-finale (94-74 et 82-72) et Le Mans en quarts de finale (81-71, 72-73, 89-81). Les meilleurs réalisateurs (à la moyenne de points par match) de l'ASVEL sont: Nikola Vuj?i?, Yann Bonato, Kyle Hill, Nikola Radulovi?, Reggie Freeman et Harold Mrazek10. Selon une légende locale, l'ASVEL et l'Olympique Lyonnais n'obtiendraient pas de bons résultats en même temps, elle est mise en défaut en 2002 car l'OL remporte le Championnat de France de football en 2002 pour la première fois de son histoire.
    Les verts sont finalistes du championnat de France en 2003 mais doivent s'incliner devant Pau-Orthez, leur rival de l'époque.



    Palmarès

    International
    Finaliste Coupe Saporta : 1983
    Final Four de l'Euroligue en 1997
    Demi-finale de la Coupe Kora? en 1974 et 1996
    National
    Champion de France (16) : 1949, 1950, 1952, 1955, 1956, 1957, 1964, 1966, 1968, 1969, 1971, 1972, 1975, 1977, 1981, 2002.
    L'ASVEL est très nettement en tête au bilan du nombre de titres de champion, avec 16 titres contre 9 à ses suivants immédiats : le CSP Limoges et l'Élan Béarnais Pau-Orthez.
    Finaliste Championnat de France : 1954, 1959, 1965, 1967, 1976, 1978, 1985, 1986, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003.
    Coupe de France : 1953, 1957, 1965, 1967, 1996, 1997, 2001.



    Source wikipedia


    Voila je pense qu'il faut fallait faire un topic sur l'asvel
    Tenetevi il milliardo

  • #2
    Enfin un topic sur l'ASVEL.

    Mais bon, l'ASVEL de Moretton est quand même bien plus fade que celle de Beugnot et Bilba.

    Mais, ils ont réussi à se qualifier pour les play-off alors, bonne chance à eux!!!

    Allez l'ASVEL!!!
    Envoyé par psgmagic69
    qui pour nous battre ?
    j'vois pas :lov::fier:

    Commentaire


    • #3
      Je croyais que le vert vous donnait des boutons ? :(

      Nan j'ai toujours bien aimé l'ASVEL.Quand j'étais gamin c'était la référence absolue
      "Jon Snow, I denounce and attaint you for fornication with the enemy"

      Commentaire


      • #4
        Yesssssssssss qualifiéééééé

        105 a 103 avec un match de fou :shock:
        Tenetevi il milliardo

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Olol Two
          Je croyais que le vert vous donnait des boutons ? :(

          Nan j'ai toujours bien aimé l'ASVEL.Quand j'étais gamin c'était la référence absolue

          Oh purée, qu'est-ce que j'aurais naitre plus tôt quand il y avait les années Rudd.

          Mais franchement, l 'ASVEL d'aujourd'hui, c'est de la merde, ça arrête pas de changer de joueurs, on arrive plus du tout à suivre l'évlution de l'équipe et quand l'équipe gagne en 2002, on vire l'entraîneur.

          Moi, j'aimais bien Beugnot mais on avait l'impression qu'il portait la poisse.
          Envoyé par psgmagic69
          qui pour nous battre ?
          j'vois pas :lov::fier:

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par Olimas
            Yesssssssssss qualifiéééééé

            105 a 103 avec un match de fou :shock:

            Contre Strasbourg?
            Envoyé par psgmagic69
            qui pour nous battre ?
            j'vois pas :lov::fier:

            Commentaire


            • #7
              Yes quel match suspense merci l'ASVEL, beaux quarts de finale, vivement les demies

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par le loup de mibu
                Oh purée, qu'est-ce que j'aurais naitre plus tôt quand il y avait les années Rudd.

                Mais franchement, l 'ASVEL d'aujourd'hui, c'est de la merde, ça arrête pas de changer de joueurs, on arrive plus du tout à suivre l'évlution de l'équipe et quand l'équipe gagne en 2002, on vire l'entraîneur.

                Moi, j'aimais bien Beugnot mais on avait l'impression qu'il portait la poisse.
                Moi c'est plutot Alain Gilles,Monclar et Szaniel :grn:
                "Jon Snow, I denounce and attaint you for fornication with the enemy"

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par le loup de mibu
                  Oh purée, qu'est-ce que j'aurais naitre plus tôt quand il y avait les années Rudd.

                  Mais franchement, l 'ASVEL d'aujourd'hui, c'est de la merde, ça arrête pas de changer de joueurs, on arrive plus du tout à suivre l'évlution de l'équipe et quand l'équipe gagne en 2002, on vire l'entraîneur.

                  Moi, j'aimais bien Beugnot mais on avait l'impression qu'il portait la poisse.
                  Rudd, Sonko Bilba Digbeu Palmer, c'était la bonne époque.

                  Mais là avec le sale caractère d'irlandais de Larranaga et la forme actuelle de Troutman et Barrett ils sont loin d'être ridicules.

                  Commentaire


                  • #10
                    1ère victoire chez un top 4 cette saison et cela dans les play-off... une victoire au forceps avec un retard de - 17 pts dans le 3è quart temps!! super mental avec un Larranaga de feu et 2 fautes injustement sifflées contre lui qui l'a précipité à finir le reste du match sur le banc... 5/6 à trois points! le joueur qui depuis son retour dans la maison verte a remis sur les bons rails l'ASVEL.

                    j'ai bien aimé le chuuuuuut de Masingue au public strasbourgeois!!:grn:

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par MIKEOL69
                      1ère victoire chez un top 4 cette saison et cela dans les play-off... une victoire au forceps avec un retard de - 17 pts dans le 3è quart temps!! super mental avec un Larranaga de feu et 2 fautes injustement sifflées contre lui qui l'a précipité à finir le reste du match sur le banc... 5/6 à trois points! le joueur qui depuis son retour dans la maison verte a remis sur les bons rails l'ASVEL.

                      j'ai bien aimé le chuuuuuut de Masingue au public strasbourgeois!!:grn:
                      C'est ce qui s'appelle semer un bordel monstre et j'aime ça Il faut avoir du caractère pour gagner.

                      Commentaire


                      • #12
                        J'ai toujours trouvé qu'un topic Basket Français manquait ici

                        Commentaire


                        • #13
                          Basket - Pro A - Play-offs - Le Mans crée l'exploit

                          Un seul succès suffisait à Roanne, jeudi soir lors des quarts retours, pour obtenir son billet pour les demi-finales des play-offs. Contrat rempli pour la Chorale, grâce à son net succès sur Cholet (74-60). Même verdict pour l'ASVEL, mais au terme d'une rencontre autrement plus disputée, remportée 105 à 103 après prolongation face à Strasbourg. Nancy, complètement absent à l'aller face à Gravelines s'est repris (89-66) et a gagné le droit de dispuetr un match d'appui. Tout comme Le Mans, qui a créé la surprise en parvenant à s'imposer sur le parquet de Chalon qui a pourtant cru à sa qualification en demies.

                          Le Mans en trombe
                          L'exploit de la soirée a incontestablement été réalisé par Le Mans (photo ci-contre). Les tenants du titre sont allés chercher à l'arraché la victoire au Colisée. Et il ne s'agit pas d'une simple formule d'écriture : les hommes de Vincent Collet étaient en effet menés de 11 points à la fin du troisième quart-temps (67-56) ! Pour s'imposer, ils ont donc infligé un cruel 29 à 11 aux Chalonnais dans le dernier quart-temps. Même un excellent Terrell Everett, auteur de 23 points (10 rbds, 5 pd) n'a rien pu faire face à la fin de partie en trombe des Manceaux. Passé à deux doigts de la sortie à dix minutes du buzzer, le MSB défiera, au contraire, une nouvelle fois Chalon samedi. «On est toujours vivant, s'est réjoui Vincent Collet. Au-delà de notre zone, dont le mérite a été de contenir un phénoménal Everett, notre première arme, c'est de ne pas avoir abandonné. Cette victoire, c'est d'abord celle du courage.»

                          Nancy respire
                          Après sa piètre prestation de mardi, Nancy avait beaucoup à perdre en recevant Gravelines. Mais grâce aux belles prestations de Cedric Banks (22 pts, 4 rbds, 5 pd), Maxime Zanvieni (16 pts, 6 rbds, 3 pd) et Cyril Julian (12 pts, 9 rbds), les Couguars se sont offert une bouffée d'air salutaire (89-66), puisque, alors qu'ils auraient pu être éliminés dès ce jeudi soir des play-offs, ils auront eux aussi l'opportunité de disputer un match d'appui à domicile samedi. «On a d'abord essayé de corriger certains constats qu'on avait faits mardi, a commenté l'entraîneur Jean-Luc Monschau. Il faut croire qu'on y est parvenus, mais il ne faut pas tirer de conclusions, ni par rapport au fait qu'on ait mieux joué, ni par rapport à l'écart qui est conséquent, mais qui ne veut rien dire en play-offs. Gravelines a lâché au dernier quart-temps, c'est de bonne guerre. C'est ce qu'on fait souvent pour leurrer l'adversaire qui gagne.» Côté Gravelines, l'ailier Pat Carroll a réaffirmé la motivation de son équipe : «On ne s'attend jamais à perdre avec un tel écart, mais c'est vrai que c'est dur de jouer dans cette salle. On va jouer à quitte ou double, et il faut qu'on donne tout ce qu'on a. En tout cas, c'est du 50-50 et ce sera excitant.»

                          Roanne, qualifié...
                          C'est fait. Grâce à sa victoire à domicile 74-60 face à Cholet, la Chorale a obtenu sa qualification pour les demi-finales des play-offs, cinq ans seulement après son retour dans l'élite. «Cholet est une bonne équipe, mais pour nous stopper il faut défendre 40 minutes, a expliqué Marc-Antoine Pellin. En play-offs, l'équipe qui en veut le plus gagne. Si on continue à en vouloir comme ça, on peut passer les demi-finales. Si on veut aller loin, il faut que je m'implique plus offensivement comme ce soir.» Dewarick Spencer a inscrit 20 points en 39' (7 rbds, 4 pd), bien épaulé par Aaron Harper (17 pts, 8 rbds, 4 pd). Du côté de Cholet, c'est forcément avec un peu plus de tristesse que ses coéquipiers que Jim Bilba a quitté le parquet, puisque l'ex-international tricolore a officiellement pris sa retraite à l'issue de la rencontre. L'histoire retiendra donc que sur son ultime feuille de stats, figuraient 4 points (en 22'), 8 rebonds et 3 passes.


                          ... Villeurbanne aussi !
                          Dire qu'il y a eu du suspense au Rhénus Sport serait un euphémisme. Alors que la SIG menait avec 17 points d'avance à 13 minutes de la fin, l'ASVEL a réussi une remontée fantastique pour revenir à égalité 92-92 à 43'' du buzzer. Un shoot à deux points de Rowan Barrett pour Villeurbanne alors qu'il ne restait plus que 2'', auquel a répondu une claquette de Chuck Eidson (94-94) a conduit les deux équipes à la prolongation. Et à ce jeu de nerfs, c'est l'ASVEL qui l'a emporté, de justesse (103-105) et a obtenu son billet pour les demies. «C'est le scénario que nous n'avions jamais vécu cette année, être capables de revenir de - 17 pour nous imposer après prolongation. C'est un bonus. Ça nous donne un surplus de confiance, a commenté le coach de l'ASVEL Yves Barratet. On revient de très loin. C'est un pur bonheur. Nous allons avoir quelques jours pour retomber sur terre et nous reposer, car nous avons laissé des forces. Mais je fais confiance aux joueurs qui ont donné une leçon d'humilité.» (avec AFP)
                          Tenetevi il milliardo

                          Commentaire


                          • #14
                            C'est bon pour l ASVEL

                            Qualifié

                            Quel est le meilleur tirage pour l ASVEL ? Graveline ou Nancy ?

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Romlelyon
                              C'est bon pour l ASVEL

                              Qualifié

                              Quel est le meilleur tirage pour l ASVEL ? Graveline ou Nancy ?
                              Ca dépend du 3ème, 1 partout pour le moment mais j'ai bien peu que Gravelines ne tienne pas le choc, on va tomber contre l'ogre Nancéen. Même faut se méfier des plus petits en play off, il vaut mieux prendre Gravelines.

                              Commentaire


                              • #16
                                Ca faisait un bail j'avais pas regardé un match de basket et surtout de l'asvel...Merci tracy

                                J'ai kiffé :fier:

                                Commentaire


                                • #17
                                  Enorme feuille de stats de Larranaga hier et de Troutman !
                                  Quel match ! Il manque juste une vraie rotation en 2-3 parce que Blanchard c'est de l'américain au rabais ! (et il fut dans l'effectif des spurs !:shock: )

                                  Ah, l'ASVEL, mon autre passion après l'OL, la Maison des Sports cours Emile Zola, Willie Redden, Leslie Reynolds, Damine Pastres, la 1/ à Gerland contre Sabonis et ce satané shoot de Larrouquis, le dépôt de bilan et les dons faits pour sauver le club, les fumis craqués lors des derbys contre la CRO...que de souvenirs !
                                  "Jérémie Janot en EDF ? Il est déjà en équipe nationale de la Loire. "

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    l'ASVEL a battu et éliminé Strasbourg....et nanananananananan: ev) : : ev) :

                                    match pourri par l'arbitrage, franchement les verts peuvent lui faire un bon chèque ...le nombre de fautes non sifflées pour la SIG et celles sifflées pour l'ASVEl....vous vous en sortez avec un cul pas possible!!!

                                    j'étais au match hier soir et vraiment, il y a de quoi être écoeurée, là on se dit que l'arbitrage au basket est aussi pourri qu'au foot:dead:

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Envoyé par noursette
                                      l'ASVEL a battu et éliminé Strasbourg....et nanananananananan: ev) : : ev) :

                                      match pourri par l'arbitrage, franchement les verts peuvent lui faire un bon chèque ...le nombre de fautes non sifflées pour la SIG et celles sifflées pour l'ASVEl....vous vous en sortez avec un cul pas possible!!!

                                      j'étais au match hier soir et vraiment, il y a de quoi être écoeurée, là on se dit que l'arbitrage au basket est aussi pourri qu'au foot:dead:
                                      On a pas du voir le meme 3eme 1/4 temps :grn:

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Envoyé par kenny693
                                        On a pas du voir le meme 3eme 1/4 temps :grn:
                                        le problème, c'est que les 3 points qui rentraient comme dans du beurre dans les 2 premiers 1/4 temps, ne rentraient plus après...la SIG a eu un méga coup de stop...
                                        mais franchement, les fautes non sifflées, quand on voit la différence de points à la fin...cela aurait normalement inversé le résultat, enfin, c'est comme ça...

                                        par contre l'ambiance était très sympa:proud:

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Envoyé par noursette
                                          le problème, c'est que les 3 points qui rentraient comme dans du beurre dans les 2 premiers 1/4 temps, ne rentraient plus après...la SIG a eu un méga coup de stop...
                                          mais franchement, les fautes non sifflées, quand on voit la différence de points à la fin...cela aurait normalement inversé le résultat, enfin, c'est comme ça...

                                          par contre l'ambiance était très sympa:proud:
                                          Et moi qui ai trouvé que c'était mort, y'avait plus d'ambiance à l'Astroballe.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Envoyé par t8
                                            Et moi qui ai trouvé que c'était mort, y'avait plus d'ambiance à l'Astroballe.
                                            certainement, mais tu sais pour un match à Strasbourg, il y avait de l'ambiance....comment pourrais je dire..disons que le public alsacien est un peu froid en principe:grn:

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Envoyé par noursette
                                              certainement, mais tu sais pour un match à Strasbourg, il y avait de l'ambiance....comment pourrais je dire..disons que le public alsacien est un peu froid en principe:grn:
                                              Ce n'est donc pas que Lyonnais la froideur du public:grn: Ca fait plaisirs.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Envoyé par noursette
                                                l'ASVEL a battu et éliminé Strasbourg....et nanananananananan: ev) : : ev) :

                                                match pourri par l'arbitrage, franchement les verts peuvent lui faire un bon chèque ...le nombre de fautes non sifflées pour la SIG et celles sifflées pour l'ASVEl....vous vous en sortez avec un cul pas possible!!!

                                                j'étais au match hier soir et vraiment, il y a de quoi être écoeurée, là on se dit que l'arbitrage au basket est aussi pourri qu'au foot:dead:
                                                Quelqu un pourrait expliquer a Noursette qu on a le droit de prendre le ballon avec les mains au basket et qu on a pas le droit de tacler ?:grn:
                                                On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  magnifique plongeon d'Eidson... même talent que C. Ronaldo!!:mdr:

                                                  il n'aurait pas des origines portugaises?

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X