Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Fans de l'ASVEL

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Olimas
    a crée une discussion Fans de l'ASVEL

    Fans de l'ASVEL

    1948-1965: les années André Buffière

    Le club a été fondé en 1948 de la fusion de l'Éveil Lyonnnais et de l'AS Villeurbanne, un club laïc affilié à la Fédération sportive et gymnique du travail. L'équipe, dont le premier président est Mr Millet, évolue à la Maison des Sports de Villeurbanne.
    L'ASVEL remporte son premier titre de champion de France en 1949, puis en gagne cinq autres pendant les années 1950. Les joueurs majeurs de l'équipe sont notamment André Buffière, François Nemeth et Raymond Sahy. Ils sont rejoints de 1949 à 1955 par plusieurs internationaux : Henri Grange, Gérard Sturla et Henri Rey, et évoluent sous la conduite de l'entraîneur Georges Darcy.
    Après une période de six saisons sans titre, de 1958 à 1963, l'ASVEL retrouve le chemin de la victoire avec un nouveau président, Raphaël de Barros, un nouvel entraîneur, André Buffière, et à partir de 1965 un nouveau joueur plein de talent et déjà international : Alain Gilles.



    1965-1992: Les années Alain Gilles

    En tant que joueur, Alain Gilles conduit l'ASVEL à huit titres de champion de France de 1966 à 1981 (par la suite, il n'obtient pas de titre de champion en tant qu'entraîneur). Avec lui, plusieurs joueurs ont remporté au moins trois titres de champion de France pendant cette période: Alain Durand, Michel Duprez, Gilbert Lamothe, Bruno Recoura, Michel Le Ray, Jean-Pierre Castellier, Gérard Moroze, Gérard Lespinasse et Bernard Magnin.
    Après avoir longtemps résisté à la tentation d'enrôler un joueur américain, l'ASVEL cède à son tour en 1970 en recrutant John Rucker, mais les deux joueurs majeurs de l'équipe restent Alain Gilles et Alain Durand.
    L'arrivée en 1972 d'un autre américain plus performant, Bob Purckiser, permet à l'ASVEL d'être champion de France en 1975, après son départ l'ASVEL remporte le titre en 1977 et est finaliste en 1976 et 1978.
    Dans les compétitions européennes, l'ASVEL parvient en demi-finale de la Coupe Kora? en 1974, elle est éliminée par Cantù qui remporte le titre cette année là. En 1976, les verts se qualifient pour les demi-finales de l'Euroligue, leur victoire contre le Real Madrid au match retour ne suffit pas pour être qualifié en finale (77-113, 101-99).
    Le dernier titre de champion de France de l'époque Alain Gilles est obtenu en 1981, par la suite il faut attendre l'arrivée d'un autre meneur de jeu, Delaney Rudd, pour que l'ASVEL remporte un autre titre de champion (ce sera en 2002).
    L'ASVEL dispute sa première finale européenne en coupe Saporta, en 1983 les verts battent Den Bosch en demi-finale mais s'inclinent en finale contre Scavolini Pesaro (111-99); Philippe Szaniel et Larry Boston se distinguent avec respectivement 26 et 24 points1,2.
    En 1986, Alain Gilles devient entraîneur de l'ASVEL après avoir disputé 21 saisons avec les verts en tant que joueur.
    Les verts parviennent à nouveau en demi-finale de la coupe Saporta en 1987, mais sont battus par le Cibona Zagreb de Drazen Petrovic.


    1995-2001: Delaney Rudd et l'Euroligue

    À partir de 1995, l'équipe évolue à l'Astroballe, une salle de 5600 places. Depuis 1992 et jusqu'en 2001, Gregor Beugnot est l'entraîneur de l'ASVEL.
    Le titre de champion de France échappe pendant plusieurs années à l'ASVEL, mais les verts évoluent régulièrement dans les épreuves européennes. En 1996, l'ASVEL élimine l'Alba Berlin en quart de finale de la Coupe Kora? mais sa route s'arrête en demi-finale face à Milan3.
    Elle fait mieux l'année suivante en se qualifiant pour le tour final (Final Four) de l'Euroligue 1997 sous la conduite de Delaney Rudd. Pour se qualifier l'ASVEL obtient des victoires chez des clubs prestigieux comme le Panathinaikos et le FC Barcelone, grâce notamment à la réussite de Rudd qui marque respectivement 31 et 35 points. En quart de finale l'ASVEL réussit l'exploit de battre Efes Pilsen à Istanbul lors du troisième match (62-57), alors que les deux équipes avaient remporté chacune un match, et de se qualifier ainsi pour son premier tour final.
    Lors du Final Four, les verts sont battus par le FC Barcelone (77-70) puis par l'Olimpija Ljubljana (86-79) lors de la petite finale4. Les joueurs majeurs de l'équipe sont alors Delaney Rudd, Brian Howard, Alain Digbeu, Georgy Adams, Ronnie Smith et Jimmy Nébot5
    Les verts atteignent les quarts de finale de l'Euroligue en 1998-996, puis à nouveau en 1999-2000 l'ASVEL ne s'incline en quarts de finale que de deux points, contre Efes Pilsen Istanbul, lors d'un match d'appui (85-93, 77-60, 66-68)7. Les meilleurs marqueurs de l'ASVEL se nomment Shea Seals, Moustapha Sonko, Jim Bilba, Marlon Maxey, Jay Larranaga et Laurent Pluvy8.
    En 2000-2001, l'ASVEL parvient pour la 3e année consécutive en quarts de finale de l'Euroligue avec une équipe notablement renouvelée, mais qui a conservé Jim Bilba et Laurent Pluvy, elle peut compter sur l'adresse de Bill Edwards qui marque en moyenne 19.9 points9.
    Si l'ASVEL ne remporte pas de titre de champion de France pendant 21 ans, après celui de 1981, elle parvient cependant très près du but à de nombreuses reprises, en étant sept fois finaliste en 1985, 1986, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001.



    Depuis 2001: Adecco ASVEL


    Entrée de l'Astroballe où évolue l'Adecco ASVEL
    L'ASVEL Lyon-Villeurbanne devient l'Adecco ASVEL en 2001 avec l'apport d'Adecco, première entreprise d'interim dont le Siège est à Lyon, en partenaire principal.
    L'ASVEL remporte son dernier titre de champion de France en 2002 en battant Pau-Orthez en finale par deux victoires à zéro (77-68 et 65-64). Villeurbanne avait battu Cholet en demi-finale (94-74 et 82-72) et Le Mans en quarts de finale (81-71, 72-73, 89-81). Les meilleurs réalisateurs (à la moyenne de points par match) de l'ASVEL sont: Nikola Vuj?i?, Yann Bonato, Kyle Hill, Nikola Radulovi?, Reggie Freeman et Harold Mrazek10. Selon une légende locale, l'ASVEL et l'Olympique Lyonnais n'obtiendraient pas de bons résultats en même temps, elle est mise en défaut en 2002 car l'OL remporte le Championnat de France de football en 2002 pour la première fois de son histoire.
    Les verts sont finalistes du championnat de France en 2003 mais doivent s'incliner devant Pau-Orthez, leur rival de l'époque.



    Palmarès

    International
    Finaliste Coupe Saporta : 1983
    Final Four de l'Euroligue en 1997
    Demi-finale de la Coupe Kora? en 1974 et 1996
    National
    Champion de France (16) : 1949, 1950, 1952, 1955, 1956, 1957, 1964, 1966, 1968, 1969, 1971, 1972, 1975, 1977, 1981, 2002.
    L'ASVEL est très nettement en tête au bilan du nombre de titres de champion, avec 16 titres contre 9 à ses suivants immédiats : le CSP Limoges et l'Élan Béarnais Pau-Orthez.
    Finaliste Championnat de France : 1954, 1959, 1965, 1967, 1976, 1978, 1985, 1986, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003.
    Coupe de France : 1953, 1957, 1965, 1967, 1996, 1997, 2001.



    Source wikipedia


    Voila je pense qu'il faut fallait faire un topic sur l'asvel

  • Izihood69
    a répondu
    Theo maledon taille patron en edf.
    hier il a abbattu toutes ses cartes pour impressionner collet.
    il ira peut etre en chine cet été

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    Envoyé par 69FAJA Voir le message

    C'était attendu...par contre aucune communication sur KABA qui est encore sous contrat 1 an.
    Alpha Kaba, pivot de LDLC ASVEL, a été convoqué devant la commission de discipline de la FFBB pour une affaire de paris illicites.




    Aux côtés de deux autres joueurs de Jeep Elite, il aurait placé des paris sportifs sur un match de son club. Selon l'Equipe, l'un d'entre eux aurait même parié pour une défaite de son équipe.



    La pratique des paris sportifs pour un joueur licencié de la FFBB est clairement interdite par le règlement. Alpha Kaba risque une peine pouvant aller jusqu'à une suspension, une amende ou un licenciement.
    Kaba va partir, il se blesse toutes les 3 semaines de jeu en.moyenne, il apporte au final 0 garantie.
    malgré le fait qu'il soit monstrueux en defense.
    parker pourrait se servir de ses paris en lignes, pour s'en debarasser.

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par Izihood69 Voir le message
    Le mvp des finales demarcus nelson, quitte l'asvel
    C'était attendu...par contre aucune communication sur KABA qui est encore sous contrat 1 an.
    Alpha Kaba, pivot de LDLC ASVEL, a été convoqué devant la commission de discipline de la FFBB pour une affaire de paris illicites.




    Aux côtés de deux autres joueurs de Jeep Elite, il aurait placé des paris sportifs sur un match de son club. Selon l'Equipe, l'un d'entre eux aurait même parié pour une défaite de son équipe.



    La pratique des paris sportifs pour un joueur licencié de la FFBB est clairement interdite par le règlement. Alpha Kaba risque une peine pouvant aller jusqu'à une suspension, une amende ou un licenciement.

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    Le mvp des finales demarcus nelson, quitte l'asvel

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    Officiel pour diot
    pari risqué dut a ses dernieres bkessures.
    mais c'est un ex de la ville lyonnaise.
    on verra bien

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par Izihood69 Voir le message
    On negocie aussi yabusele guerschon fraichement coupé par les celtics de boston
    Je ne connais pas...
    L’ASVEL aimerait récupérer Guerschon Yabusele

    By Christophe Brouet

    - 11 Juillet 2019, 12:20

    - In Europe, France, Rumeurs Transferts NBA Free Agency

    Comments (0)

    @Christophe Brouet
    Guerschon Yabusele a été coupé hier par les Boston Celtics, où il jouait très peu depuis le début de sa carrière et ce malgré un contrat garanti de 3 117 240$. preuve que la franchise ne comptait pas du tout sur lui.

    Désormais c’est la grande incertitude sur la suite pour l’ailier fort car on ne sait pas si des équipes NBA sont intéressées par ses services, car malgré son talent il n’a pas pu montrer grand-chose en deux saisons (6.6 minutes en 74 rencontres) et son début de summer league était très inquiétant. On peut bien sûr penser aussi à un retour en Europe et si on en croit Vedran Modric, l’ASVEL, qui jouera l’Euroleague, l’aurait dans le viseur. Après Edwin Jackson et Antoine Diot ce serait une nouvelle belle recrue française pour Tony Parker, cependant on peut penser que l’Europe ne serait pas son plan A.

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    On negocie aussi yabusele guerschon fraichement coupé par les celtics de boston

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    90+5

    http://www.twitter.com/DiotAntoine/s...08306232061953

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par Izihood69 Voir le message
    Antoine diot c'est quasi officiel a 99.99%
    ANTOINE DIOT A CHOISI : CE SERA L'ASVEL !


    Crédit photo : EuroCup Les négociations avancent à grands pas et l'affaire est désormais pratiquement bouclée : le meneur aux 93 sélections en équipe de France est tout proche de s'engager avec LDLC ASVEL, un contrat de trois ans à la clé.

    Cinq ans et demi après sa dernière apparition sur la grande scène européenne, un soir de décembre 2013 sur le parquet du Rhénus contre Milan, Antoine Diot (1,93 m, 30 ans) va connaitre sa quatrième campagne d'EuroLeague la saison prochaine. Et après Le Mans lors de ses années rookies (2007/09) puis Strasbourg en 2013/14, ce sera une nouvelle fois sous les couleurs d'un club français puisque le champion d'Espagne 2017 est tombé d'accord avec l'ASVEL selon nos informations.

    La fin probable d'un processus de réflexion, engagé il y a une quinzaine de jours suite à l'officialisation de son départ de Valence. La perspective d'un retour en France a rapidement pris de l'épaisseur, renforcée par la nécessité de redonner un nouvel élan à sa carrière, après deux saisons quasiment blanches (444 jours d'absence ; 1 point à 21% et 1,9 passe décisive en 20 matchs de Liga Endesa en 2018/19), le triomphe en EuroCup comme rare éclaircie.

    L'ASVEL rassurée sur son état physique

    Levallois, Limoges et Monaco ont manifesté leur intérêt, comme avait pu le faire Frédéric Sarre tout au début de l'intersaison du côté de la JL Bourg, sans néanmoins créer l'unanimité au sein du club bressan. Finalement, le duel s'est joué entre deux clubs, à qui Antoine Diot a rendu visite la semaine dernière afin d'y passer des visites médicales : l'ASVEL et Strasbourg. Vainqueur de la Leaders Cup et de la Coupe de France en 2015 avec la SIG, avec qui il avait également été sacré MVP Français de Pro A un an plus tôt, l'international français aurait pu effectuer le choix du cœur en rejoignant Vincent Collet en Alsace.

    Mais il est certain que rejoindre l'ASVEL, afin d'y remplacer DeMarcus Nelson, avait beaucoup plus de sens : outre le fait de retrouver le plus haut niveau européen et de rejoindre le champion de France en titre, Antoine Diot va retrouver des visages connus à Villeurbanne : des collègues champions d'Europe 2013 dans l'équipe dirigeante (Tony Parker et Nicolas Batum) et surtout son meilleur ami, Edwin Jackson, dans l'équipe sportive. Depuis leur jeunesse commune au Pôle du Lyonnais et à l'INSEP, les deux s'étaient toujours promis d'évoluer ensemble en professionnel. De plus, s'installer à Lyon lui permettra de se rapprocher de sa famille, restée à Bourg-en-Bresse, une petite soixantaine de kilomètres au nord.

    Après quatre saisons en Espagne, Antoine Diot devrait ainsi s'engager jusqu'en 2022 avec l'ASVEL. Soit un nouveau retour d'envergure pour la Jeep ÉLITE, qui voit revenir l'un de ses anciens MVP Français (2014) dans ses rangs. Forcément une bonne nouvelle.

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    Antoine diot c'est quasi officiel a 99.99%

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par Vann Voir le message
    C'est dommage de perdre Miro Bilan qui avait un gros QI basket. Mais le Nigérian a l'air d'être solide. Athlétiquement on sera plus dense à l'intérieur avec la signature de Payne. Excellente nouvelle. Maintenant si on pouvait réussir à garder Nelson...
    Excellente nouvelle car il peut jouer en poste 5 et aussi celui de NOUA, ailier fort

    Dommage effectivement que BILAN parte (pourvu qu'il ne signe pas à Monaco...) mais il s'en va pour des raisons fiscales et c'est aussi pour cela que Nelson partira.

    Comme toi je souhaiterais qu'ils restent mais cela paraît fort improbable. Bilan est déjà remplacé et l'ASVEL est sur DIOT pour remplacer Nelson

    Les recrues m'ont l'air excellentes

    Laisser un commentaire:


  • Vann
    a répondu
    C'est dommage de perdre Miro Bilan qui avait un gros QI basket. Mais le Nigérian a l'air d'être solide. Athlétiquement on sera plus dense à l'intérieur avec la signature de Payne. Excellente nouvelle. Maintenant si on pouvait réussir à garder Nelson...

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    Payne !!!!!
    il reste 1 an de plus, c'etait du 50-50 pour qu'il signe

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    OFFICIEL : ISMAËL BAKO RENFORCE L'ASVEL


    Crédit photo : FIBA L'ASVEL a officialisé la signature du pivot belge Ismaël Bako pour les deux prochaines saisons.

    Un jour, une officialisation tôt le matin. L'ASVEL vient ce mercredi de confirmer la signature du pivot belge Ismaël Bako (2,08 m, 23 ans) jusqu'en 2021. Après deux saisons à Anvers, il va donc vivre sa première expérience professionelle à l'étranger. Doté d'une marge de progression aussi grande que son envergure (2,20 m), le membre du cinq idéal de la saison 2018/19 de Ligue des Champions remplace donc Alpha Kaba dans le rôle de l'intérieur bondissant. Il formera un duo très athlétique avec un des autres futurs pivots de l'effectif, le Nigérian Tonye Jekiri.

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    OFFICIEL : TONYE JEKIRI NOUVEAU PIVOT DE L'ASVEL


    Crédit photo : FIBA Tonye Jekiri est bien le nouveau pivot de l'ASVEL.

    L'ASVEL a officialisé la signature de Tonye Jekiri (2,13 m, 24 ans) ce mercredi. Le pivot nigérian remplace Miro Bilan. Il partagera le poste 5 avec le Belge Ismaël Bako et Adreian Payne (ou son remplaçant si ce dernier venait à ne pas prolonger).

    Après une saison en deuxième division turque en 2016/17, un exercice mitigée (un production inégale mais un titre au final avec le trophée de MVP des finales) à Ostende en 2017/18, Tonye Jekiri a réalisé de grosses statistiques à Gaziantep en première division turque sur la saison écoulée (12,7 points à 61,4%, 10,3 rebonds et 2,4 passes décisives pour 20,9 d'évaluation en 30 minutes en championnat turc).

    Grand, long, mobile et athlétique, il possède un importante marge de progression et espère s'affirmer au niveau EuroLeague en 2019/20 sous les ordres de Zvezdan Mitrovic.

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    OFFICIEL : RIHARDS LOMAZS NOUVEL ARRIÈRE DE L'ASVEL


    Crédit photo : FIBA C'est officiel, Rihards Lomazs est un nouveau joueur de l'ASVEL.

    Auteur d'une grosse saison en Ligue des Champions (BCL) avec le BK Ventspils (17,1 points à 51,6% de réussite aux tirs dont 50% à 3-points, 2,9 rebonds et 2,6 passes décisives en 33 minutes), le poste 2 shooteur letton Rihards Lomazs (1,93 m, 23 ans) va découvrir l'EuroLeague avec l'ASVEL à la rentrée. Le club rhodanien a annoncé ce jeudi matin sa signature, déjà connue, pour les deux prochaines saisons. A l'arrière, en rotation d'Edwin Jackson, il va amener son adresse extérieure. Il a été conseillé au président de l'ASVEL Tony Parker par son ancien coéquipier des San Antonio Spurs Dāvis Bertāns.



    Rihards Lomazs sur le parquet d'Antarès lors d'un match de Ligue des Champ

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    Bako et lohmazs ont signé c'est fait

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    Envoyé par 69FAJA Voir le message

    Et on essaye aussi avec DIOT, souvent blessé....
    D’après nos informations, l’ASVEL s’intéresse notamment au profil d’Antoine Diot, l’international français, pour renforcer son effectif cet été.

    Championne de France, l’ASVEL veut continue à briller la saison prochaine, en France comme en Europe. D’après nos informations, le meneur de jeu Antoine Diot, international français, est sur les tablettes du club villeurbannais. Diot, champion d'Europe en 2013 avec l'équipe de France, vient de quitter le club de Valence, où il a effectué quatre saisons. Il connaît très bien Edwin Jackson, qui va faire son grand retour à l’ASVEL la saison prochaine.
    2015 - 2019 : un chapitre se ferme pour Antoine Diot, qui ne sera pas prolongé par Valence cet été.

    Alors qu'il rêvait depuis le tout début de sa carrière professionnelle d'évoluer un jour en Espagne, à tel point qu'il était déjà censé partir à Fuenlabrada en 2011, Antoine Diot a trouvé au cours des quatre dernières saisons ce qu'il était parti chercher à Valence en 2015. L'international français a connu le très haut niveau européen, et surtout il a remporté des titres : le doublé Championnat - Supercoupe d'Espagne en 2017, et l'EuroCup cette année. Mais l'ancien Strasbourgeois a également connu nombre de coups durs : son histoire avec Valence fut marquée par de nombreuses blessures et en quatre saisons, le natif de Bourg-en-Bresse n'a pu disputer que 132 rencontres officielles, passant notamment 444 jours sur la touche entre septembre 2017 et décembre 2018.

    C'est sûrement cette fragilité physique qui a poussé Valence à ne pas renouveler le contrat de son combo-guard tricolore, malgré les nombreux services rendus. Antoine Diot restera notamment dans la mémoire collective de la Fonteta pour son importance capitale dans le sacre surprise de Valence en 2017 après avoir successivement éliminé Barcelone, Vitoria et le Real Madrid (8,5 points et 5,1 passes décisives de moyenne sur les matchs décisifs).

    Des playoffs en lettres d'or, qui seront malheureusement presque restés sans lendemain. Forcément à court de rythme après une telle indisponibilité, le champion d'Europe 2013 a éprouvé beaucoup plus de difficultés à sortir du lot cette saison (1 point à 21% et 1,9 passe décisive en 20 matchs), malgré un superbe saison rayon de soleil au cours de la finale de l'EuroCup où son intelligence de jeu l'a (re)mis sous le feu des projecteurs lors de la belle contre l'ALBA Berlin (2 points, 5 rebonds, 7 passes décisives et 4 interceptions). Preuve qu'Antoine Diot peut encore rendre de beaux services, une conviction partagée par quelques clubs français qui sont venus aux renseignements ces dernières semaines.
    Si mes souvenirs sont bons et ils le sont,
    edwin et antoine etaient a l'ecole ensemble ici a lyon.

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par Izihood69 Voir le message

    C est un pari, il a ete nul pendant 2 ans, il revient a un bon niveau
    Et on essaye aussi avec DIOT, souvent blessé....
    D’après nos informations, l’ASVEL s’intéresse notamment au profil d’Antoine Diot, l’international français, pour renforcer son effectif cet été.

    Championne de France, l’ASVEL veut continue à briller la saison prochaine, en France comme en Europe. D’après nos informations, le meneur de jeu Antoine Diot, international français, est sur les tablettes du club villeurbannais. Diot, champion d'Europe en 2013 avec l'équipe de France, vient de quitter le club de Valence, où il a effectué quatre saisons. Il connaît très bien Edwin Jackson, qui va faire son grand retour à l’ASVEL la saison prochaine.
    2015 - 2019 : un chapitre se ferme pour Antoine Diot, qui ne sera pas prolongé par Valence cet été.

    Alors qu'il rêvait depuis le tout début de sa carrière professionnelle d'évoluer un jour en Espagne, à tel point qu'il était déjà censé partir à Fuenlabrada en 2011, Antoine Diot a trouvé au cours des quatre dernières saisons ce qu'il était parti chercher à Valence en 2015. L'international français a connu le très haut niveau européen, et surtout il a remporté des titres : le doublé Championnat - Supercoupe d'Espagne en 2017, et l'EuroCup cette année. Mais l'ancien Strasbourgeois a également connu nombre de coups durs : son histoire avec Valence fut marquée par de nombreuses blessures et en quatre saisons, le natif de Bourg-en-Bresse n'a pu disputer que 132 rencontres officielles, passant notamment 444 jours sur la touche entre septembre 2017 et décembre 2018.

    C'est sûrement cette fragilité physique qui a poussé Valence à ne pas renouveler le contrat de son combo-guard tricolore, malgré les nombreux services rendus. Antoine Diot restera notamment dans la mémoire collective de la Fonteta pour son importance capitale dans le sacre surprise de Valence en 2017 après avoir successivement éliminé Barcelone, Vitoria et le Real Madrid (8,5 points et 5,1 passes décisives de moyenne sur les matchs décisifs).

    Des playoffs en lettres d'or, qui seront malheureusement presque restés sans lendemain. Forcément à court de rythme après une telle indisponibilité, le champion d'Europe 2013 a éprouvé beaucoup plus de difficultés à sortir du lot cette saison (1 point à 21% et 1,9 passe décisive en 20 matchs), malgré un superbe saison rayon de soleil au cours de la finale de l'EuroCup où son intelligence de jeu l'a (re)mis sous le feu des projecteurs lors de la belle contre l'ALBA Berlin (2 points, 5 rebonds, 7 passes décisives et 4 interceptions). Preuve qu'Antoine Diot peut encore rendre de beaux services, une conviction partagée par quelques clubs français qui sont venus aux renseignements ces dernières semaines.

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    Envoyé par 69FAJA Voir le message
    C'est officiel, Jordan Taylor rejoint l'ASVEL pour la saison 2019/20.

    C'est officiel, Jordan Taylor renforce l'ASVEL. Il y partagera la mène avec Théo Maledon et un autre "combo-guard", capable d'évoluer sur les positions 1 et 2. Ancienne star de l'Université du Wisconsin, le Minnésotain n'a pas été drafté en NBA mais s'est vite lancé dans une belle carrière européenne (Rome, Hapoël Holon, ALBA Berlin...). Celle-ci a semblé tourner au vinaigre quand, gêné par des soucis de hanche, l'impact de Taylor a chuté. A Galatasaray en 2017/18, il n'était plus l'ombre que lui même. Mais l'appel du Limoges Cercle Saint-Pierre en octobre 2018 l'a conduit dans le Limousin où il a pris ses marques petit à petit jusqu'à réaliser une excellente fin de saison. A la recherche d'un meneur pour remplacer Mantas Kalnietis, le staff et les dirigeants rhodaniens ont donc choisi de s'attacher ses services de ce joueur impactant des deux côtés du terrain.
    C est un pari, il a ete nul pendant 2 ans, il revient a un bon niveau

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par Izihood69 Voir le message
    L'asvel annonce le depart de kalnietis et l'arrivée de taylor de limoges
    Villeurbanne est en negociations avec le bressan antoine diot, qui vient de quitter valencia
    C'est officiel, Jordan Taylor rejoint l'ASVEL pour la saison 2019/20.

    C'est officiel, Jordan Taylor renforce l'ASVEL. Il y partagera la mène avec Théo Maledon et un autre "combo-guard", capable d'évoluer sur les positions 1 et 2. Ancienne star de l'Université du Wisconsin, le Minnésotain n'a pas été drafté en NBA mais s'est vite lancé dans une belle carrière européenne (Rome, Hapoël Holon, ALBA Berlin...). Celle-ci a semblé tourner au vinaigre quand, gêné par des soucis de hanche, l'impact de Taylor a chuté. A Galatasaray en 2017/18, il n'était plus l'ombre que lui même. Mais l'appel du Limoges Cercle Saint-Pierre en octobre 2018 l'a conduit dans le Limousin où il a pris ses marques petit à petit jusqu'à réaliser une excellente fin de saison. A la recherche d'un meneur pour remplacer Mantas Kalnietis, le staff et les dirigeants rhodaniens ont donc choisi de s'attacher ses services de ce joueur impactant des deux côtés du terrain.

    Laisser un commentaire:


  • Izihood69
    a répondu
    L'asvel annonce le depart de kalnietis et l'arrivée de taylor de limoges
    Villeurbanne est en negociations avec le bressan antoine diot, qui vient de quitter valencia

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Miro Bilan quittera-t-il l'ASVEL ?

    Miro Bilan (2,13 m, 29 ans) a signé un contrat d'une saison plus une autre optionnelle à l'ASVEL à l'été 2018. Le pivot croate avait jusqu'au 30 juin pour activer sa clause de sortie, sinon il était automatiquement reconduit jusqu'au 30 juin 2019. L'ancien joueur de Strasbourg a choisi de l'utiliser suite à l'intérêt de clubs étrangers, notamment en Turquie, mais aussi au vue de sa situation avec le fisc français, comme pour DeMarcus Nelson. Reste à savoir si le club rhodanien sera en mesure de faire une offre à la hauteur de ce qui va être proposé à Bilan à l'étranger.

    Miro Bilan était la pierre angulaire de l'attaque de l'ASVEL en 2018/19. Pivot aux mains d'or, au QI basket très développé, notamment sur pick & roll, il a fini avec la meilleure évaluation de son équipe en Jeep ELITE (15,4, en 23 minutes) et a terminé dans le deuxième meilleur cinq idéal de la saison d'EuroCup 2018/19.

    Son éventuel serait un coup dur pour l'ASVEL qui devrait se trouvait un autre poste 5 de son impact.

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par oliver69 Voir le message
    Je ne sais pas si l'asvel a des accords avec les vendeurs d'éventails, mais à une époque ou la canicaule va faire de plus en plus d'apparitions, il serait certainement bon de consacrer du temps et de l'argent pour modifier la température de la salle.
    L'Astrobale est une étuve en cas de fortes chaleurs

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X