Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ski nordique : Biathlon, Fond, Combiné...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ski nordique : Biathlon, Fond, Combiné...

    J'ouvre le topic pour éviter de mélanger l'alpin et le nordique qui sont bien différents en plus des français brillent :
    Dernière modification par JaackOL, 06/03/2011, 11h25.
    Rouge et Bleu

  • #2
    Jez rentre dans l'histoire :
    Combiné nordique: le Français Lamy-Chappuis champion du monde
    De Benoît NOËL (AFP) – Il y a 3 jours

    OSLO — Le Français Jason Lamy-Chappuis, champion olympique en 2010, a remporté l'épreuve de combiné (grand tremplin) des championnats du monde de ski nordique mercredi à Oslo où il s'est imposé en patron devant les Allemands Johannes Rydzek et Eric Frenzel.

    Champion olympique au petit tremplin l'an dernier à Vancouver, sur le point de remporter la Coupe du monde pour la deuxième année d'affilée, le skieur de Bois d'Amont (Jura) a obtenu en Norvège le premier titre mondial de sa carrière, devenant le premier Français à obtenir l'or mondial dans cette discipline.

    Champion du monde et olympique, Lamy-Chappuis rejoint dans les livres de statistiques ses compatriotes Jean-Claude Killy (ski alpin) et Edgar Grospiron (ski acrobatique) eux aussi doublement titrés par le passé.

    "Le titre mondial, c'est peut-être un peu moins impressionnant qu'une médaille d'or olympique. Mais gagner à Holmenkollen, le fief du combiné nordique, c'est quand même quelque chose sur un palmarès. Ici, c'est un endroit mythique. Pour moi, c'est le plus beau stade du monde", s'est extasié Lamy-Chappuis.

    Le Jurassien qui s'est élancé en deuxième position des 10 km de ski de fond après le concours de saut -où seul le Norvégien Haavard Klemetsen l'avait devancé- a pris la tête de course dès le premier kilomètre pour ne plus la lâcher.

    "C'est la marque des tout grands champions car sur ces Mondiaux, il n'est peut-être pas au mieux physiquement. Mais mentalement, il a des ressources incroyables", a expliqué Etienne Gouy, le chef d'équipe du combiné français.

    "C'est du grand art", a renchéri le directeur du combiné Nicolas Michaud pour qui "Jason a atteint un degré de maîtrise impressionnant. Ce garçon, c'est un miracle", a-t-il dit au comble de l'émotion, en soulignant aussi "la superbe 9e place de François Braud".

    Lamy-Chappuis s'est finalement imposé en solitaire avec six secondes d'avance sur Rydzek.

    "C'est énorme, même si je pensais que je pouvais le faire. Je suis parti à mon rythme puis j'ai tout donné dans les deux derniers tours. A deux kilomètres du but, j'avais encore 30 secondes d'avance sur mes poursuivants. Je me suis dit à ce moment qu'ils venaient de prendre un coup au moral et ne pensaient plus à l'or", a-t-il expliqué .

    A 24 ans, le Jurassien né aux Etats-unis d'une mère américaine et d'un père français a déjà tout gagné mais "veut revivre des journées comme celle d'aujourd'hui".

    "Je ne vais pas fêter mon titre ce soir car il y a le combiné par équipes vendredi et j'aimerais aller chercher une médaille pour la partager avec mes équipiers", a assuré le skieur dont la performance a fait passer au second plan le succès de la Suède au sprint par équipes dames.

    Une victoire qui est revenue chez les messieurs à la paire canadienne composée de Devon Kershaw et Alex Harvey. La première médaille d'or masculine du Canada dans l'histoire des Championnats du monde de ski nordique.


    Relais mixte : la France en bronze
    L'équipe de France a remporté sa première médaille en terminant troisième du relais mixte, jeudi. La Norvège s'est imposé devant l'Allemagne.

    Marie-Laure Brunet, Marie Dorin, Alexis Boeuf et Martin Fourcade ont décroché la médaille de bronze du relais mixte.(AFP)

    «En Biathlon, ce n'est jamais fini. Ni en bien ni en mal !» Tout en sautillant sur place pour tenter de se réchauffer, Jean-Paul Giachino lâche cette phrase qui résume mieux que jamais la course à laquelle il vient d'assister : le relais mixte, épreuve d'ouverture des championnats du monde de Khanty Mansiysk (Russie) qui s'est achevé sur une médaille de bronze pour les tricolores. A la mi course, l'entraîneur de tir des féminines croyait pourtant bien que tout espoir était perdu. Après une entame ratée de Marie-Laure Brunet (12e avec 4 fautes au tir), Marie Dorin avait à peine redressé la barre (7e), mais les tricolores restaient à près d'une minute du podium virtuel. Cela faisait beaucoup.

    Mais la beauté de ce sport est que les situations les plus désespérées ne le sont pas. Alexis Boeuf effectua un rapproché à 15 secondes de la troisième place qui devenait dès lors un objectif à la portée de Martin Fourcade. Un sans faute au tir, et les Français entamaient ces championnats par une première médaille de bronze. Bien loin cependant des Norvégiens à la tête desquels Ole Einar Björndalen décrochait son quinzième titre, son premier en relais mixte, seule discipline qui manquait à son prestigieux palmarès.



    Le travail récompensé

    Après avoir cru tout perdu, le clan français savourait d'autant plus sa joie. «Pour nous, ce relais est vraiment très important car il représente le travail de tous les athlètes et de tout le staff », résumait Marie-Laure Brunet. «Cela fait d'autant plus plaisir que nous avons fait tous les quatre ensemble nos années juniors », se réjouissait pour sa part Alexis Boeuf, le seul membre du quatuor à n'avoir jamais décroché de médaille à ce niveau. Après des Mondiaux de ski de fond raté, il se trouve ainsi relancé pour la suite de la compétition.

    Martin Fourcade n'avait pas besoin de ça pour être en confiance, mais il a eu la preuve qu'il n'a rien perdu depuis sa victoire de Fort Kent, voici deux semaines. «Physiquement, j'étais bien sur le premier tour, dit-il. Je suis parti fort pour revenir et j'ai laissé un peu des plumes sur la fin, mais par rapport à mes dernières courses, j'ai l'impression que je suis bien.» Suite des événements, samedi avec le sprint. - Marc Ventouillac, à Khanty Mansiysk


    Les nations ont aligné leurs meilleurs éléménts car l'épreuve, qui associe deux femmes (2x6 km) et deux hommes (2x7,5 km) est pressentie pour faire son apparition au programme des JO d'hiver 2014 à Sotchi.

    Les résultats :
    1. Norvège 1h14'22"5 0 pénalités 7 recharges
    (Tora Berger, Ann Kristin Flatland, Ole Einar Bjoerndalen, Tarjei Boe)
    2. Allemagne à 22"9 0 8
    (Andrea Henkel, Magdalena Neuner, Arnd Peiffer, Michael Greis)
    3. France 1'16"2 0 8
    (Marie-Laure Brunet, Marie Dorin, Alexis Boeuf, Martin Fourcade)
    4. Suède 1'35"8 1 10
    5. Italie 1'55"1 0 9
    6. Russie 3'08"4 3 11
    7. Autriche 3'17"0 1 10
    8. Ukraine 3'20"4 2 9
    9. Finlande 3'24"2 1 10
    10. Belarus 3'54"3 1 10


    http://www.lequipe.fr/Ski/breves2011...ais-mixte.html
    Biathlon - ChM (H)
    Fourcade prend l'argent


    Après avoir pris le bronze en relais mixte, Martin Fourcade a décroché sa 2e médaille mondiale à Khanty-Mansiysk en Russie : l'argent en sprint.

    Martin Fourcade, médaillé d'argent du sprint.(REUT)
    Martin Fourcade doit avoir des dons de devins. «La veille de la course, raconte le Catalan, j'avais pensé que je terminerais deuxième derrière Peiffer. Il est bon sur les sprints et il aime bien cet endroit.» Le pronostic s'est avéré juste. Déjà vice champion olympique de la mass start l'année dernière aux Jeux de Vancouver, le Français a pris une nouvelle deuxième place samedi, à 13 secondes de l'Allemand et 12''2 devant le leader de la coupe du monde, le Norvégien Tarjei Boe. Cette médaille, on l'avait pourtant cru perdue pour le Français après le premier tir. Martin avait loupé deux balles au couché et les Français n'avaient pas été brillants jusque là. Partis avant lui, le champion olympique Vincent Jay s'est finalement classé 45e et Alexis Boeuf 70e. «J'avais l'impression de ne pas bien glisser», lâcha Jay, auteur d'une seule faute au tir. Pas faux. Et c'est finalement grâce à son échec et celui de Boeuf que Martin a eu les moyens techniques d'aller chercher cette médaille.

    «Je savais que l'écart était rattrapable et que j'avais le physique et les ressources pour aller chercher le podium.»

    «En voyant que Vincent et Alexis n'avançaient pas, les techniciens se sont rendus compte qu'il y avait un problème de glisse, raconte le coach Stéphane Bouthiaux. Christian Fabre a dû retourner en courant aux cabanes changer de produit et ils ont rapidement passé un nouveau fart.» In extremis, Fourcade a pu s'envoler avec cette nouvelle préparation. « J'avais le dossard 67, relève Fourcade. Si j'avais tiré le 42 comme Alexis, je serai parti avec les mêmes skis que lui...» Malgré ses deux fautes au premier couché, le cadet des frères Fourcade n'a jamais douté de ses chances de pouvoir réussir un truc. «Aujourd'hui, j'étais la force tranquille, dit-il. Je sentais que j'étais bien et que je pouvais bien faire. Après le premier tir (39e à 49''9 du leader Arnd Peiffer), je savais que l'écart était rattrapable et que j'avais le physique et les ressources pour aller chercher le podium.»

    Un sans faute au debout le replaçait dans la course. Sortant en quatrième position, il remonta Birnbacher et Boe sur le dernier tour de circuit pour aller décrocher la médaille d'argent, 48 heures après le bronze du relais mixte. Il est maintenant en situation idéale pour la poursuite d'aujourd?hui qu'il abordera en 2e position, 13 secondes derrière l'Allemand Peiffer. Son frère aîné Simon ne sera pas loin derrière. 13e à 59''2 du leader, il est lui aussi en position d'attente pour aller chercher un podium. Avec un condition impérative : bien tirer. «Je suis à environ 40 secondes du podium, c'est à dire deux balles au tir», constate-t-il à l'issue de son meilleur sprint de l'hiver. Handicapé par les problèmes de fart, Alexis Boeuf ne s'est pas qualifié pour la course de samedi, alors que le champion olympique du sprint Vincent Jay ne peut qu'espérer effectuer un rapproché. - Marc VENTOUILLAC



    Les résultats

    1. Arnd Peiffer (ALL) 24'34"0 1 pénalité
    2. Martin Fourcade (FRA) à 13"0 2
    3. Tarjei Boe (NOR) 25"2 1
    4. Andrei Makoveev (RUS) 30"0
    5. Emil Hegle Svendsen (NOR) 30"4 2
    6. Andreas Birnbacher (ALL) 31"8 1
    7. Christoph Stephan (ALL) 34"8 1
    8. Edgars Piksons (LAT) 42"9 1
    9. Michael Greis (ALL) 53"4 2
    10. Andriy Deryzemlya (UKR) 54"9 1
    ...
    13. Simon Fourcade (FRA) 59"2 1
    45. Vincent Jay (FRA) 2'19"2 1
    70. Alexis Boeuf (FRA) 3'10"0 4
    75. Lois Habert (FRA) 3'22"8 4

    NB: deux séances de tir (couché, debout), pénalité de 150 m par cible manquée

    http://www.lequipe.fr/Ski/breves2011...-l-argent.html
    Martin Fourcade en OR

    Martin Fourcade champion du monde de poursuite

    Publié le 06.03.2011, 10h41 | Mise à jour : 10h47


    Un an après sa médaille d'argent dans la mass-start des jeux Olympiques 2010, Martin Fourcade a remporté l'épreuve de poursuite aux Championnats du monde 2011 de biathlon, Khanty Mansiysk. | Natalia Kolesnikova
    Réagir

    Ni Diabolo ni Satanas, mais il y a bien de l'or au bout de la course poursuite... Martin Fourcade, 21 ans, décroche le premier titre mondial de sa carrière en remportant la poursuite (12,5 km) des Championnats du monde de Khanty-Mansiysk en Russie. Le Français, argenté sur le sprint samedi, devance les deux Norvégiens, Emil Hegle Svendsen et Tarjei Boe.

    La poursuite est cette épreuve du biathlon faisant concourir les compétiteurs côte à côte pour une course de rapidité à ski. Les cinq boucles du parcours homme sont émaillées de quatre séances de tir.

    Ni Diabolo ni Satanas, mais il y a bien de l'or au bout de la course poursuite... Martin Fourcade, 21 ans, décroche le premier titre mondial

    LeParisien.fr
    Dernière modification par JaackOL, 06/03/2011, 11h31.
    Rouge et Bleu

    Commentaire


    • #3
      Bravo Martin !! :lov: Avec une faute de plus ! C'est costaud sur les ski !! :fier:
      Bravo au frère également qui a fait une petite remontée aussi. :fier:

      Commentaire


      • #4
        Fourcade champion du monde !
        Après le bronze et l'argent, Martin Fourcade, 22 ans, enlève le premier titre mondial de sa carrière en remportant la poursuite (12,5 km) lors des Championnats du monde de Khanty-Mansiysk en Russie.
        Martin Fourcade enlève le premier mondial de sa carrière. (AFP)
        Martin Fourcade enlève le premier mondial de sa carrière. (AFP)

        Martin Fourcade, 22 ans, décroche le premier titre mondial de sa carrière en remportant la poursuite (12,5 km) des Championnats du monde de Khanty-Mansiysk en Russie. En 33'02"6 et trois pénalités au tir, le Français, déjà argenté sur le sprint samedi, devance les deux Norvégiens, Emil Hegle Svendsen (+3"8) et Tarjei Boe (+5"2). L'équipe de France enlève ainsi sa première médaille d'or dans ces Mondiaux, la neuvième de son histoire et la troisième en individuels. Le dernier titre en individuel pour les Bleus remontait à 2007 aux Mondiaux d'Anterselva avec un succès de Raphaël Poirée. Fourcade rafle lui sa troisième breloque après le bronze en relais mixte et l'argent sur le sprint. A noter que Simon, le frère aîné de Martin, prend la sixième place.

        «C'est une belle histoire, a déclaré Martin Fourcade au micro d'Eurosport. Après le titre de Vincent l'année dernière et celui de Raphaël Poirée, on poursuit la belle histoire du biathlon français. Je super heureux, j'ai pris beaucoup de risques au tir mais aujourd'hui après le bronze et l'argent, je voulais l'or. Et je suis également super content de revoir mon frère Simon revenir à son meilleur niveau.» - Rédaction

        L'equipe.fr

        :mdr::mdr::mdr:

        Poirée à 8 titres dont 7 en individuel, Niogret en a 2. en individuel et 1 par équipe... :mdr::mdr:

        Vive l'équipe
        No Ones Like Us, We don't care!

        Commentaire


        • #5
          Par contre la course des filles vient de se finir victoire de Makaranein devant Neuner qui a craqué sur le dernier tir.

          Brunet n'a pas pris le départ après son sprint complètement raté.
          Dorin a fait une correcte 15ème place malgré ces 3 fautes, mais elle aurait pas pu lutter pour le podium même en tirant mieux.

          Chez les filles ça risque de faire un 0 pointé, vu que Brunet qui est la seule au top niveau est à la rue physiquement.

          Le relais homme sera favori pour le podium et Fourcade sera l'un des favoris des 2 dernières courses individuel (avec Jay qui peut assurer sur le 20km).

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par boy176951 Voir le message
            Par contre la course des filles vient de se finir victoire de Makaranein devant Neuner qui a craqué sur le dernier tir.

            Brunet n'a pas pris le départ après son sprint complètement raté.
            Dorin a fait une correcte 15ème place malgré ces 3 fautes, mais elle aurait pas pu lutter pour le podium même en tirant mieux.

            Chez les filles ça risque de faire un 0 pointé, vu que Brunet qui est la seule au top niveau est à la rue physiquement.

            Le relais homme sera favori pour le podium et Fourcade sera l'un des favoris des 2 dernières courses individuel (avec Jay qui peut assurer sur le 20km).
            Martin je le vois sur la mass start plus que sur l'individuelle pourquoi pas Simon ou A. Boeuf sur l'indiv :confus:
            Rouge et Bleu

            Commentaire


            • #7
              BIATHLON FIN DES ChDM
              Du bronze pour finir
              (Sport24.com)
              13/03/2011 | Mise à jour : 12:46 Réagir
              Marie Dorin et les Françaises ont pris le bronze à l'occasion du relais Crédits photo : Panoramic
              L'équipe de France a remporté une ultime médaille de bronze à l'occasion du relais féminin 4x6km aux Mondiaux de Khanty-Mansiysk.

              Le relais bronzé
              Ultime course et ultime médaille pour le biathlon français aux Championnats du Monde de Khanty-Mansiysk. Le quatuor féminin composé d'Anaïs Bescond, Marie-Laure Brunet, Sophie Boilley et Marie Dorin a en effet décroché le bronze à l'occasion du relais 4x6km. Une belle médaille qui récompense d'excellents Mondiaux pour le camp tricolore (4 médailles pour l'équipe de France, 3e nation). Mené par les deux leaders naturels, Brunet et Dorin, le relais s'est transcendé. Il l'a fallu car Anaïs Bescond fautait trois fois sur son passage. Heureusement, Brunet était parfaite et lançait dans d'excellentes conditions Sophie Boilley, l'un des grands espoirs nationaux. Malheureusement, cette dernière ne pouvait tenir la cadence, et échouait par cinq fois au tir. La deuxième place envolée, Marie Dorin (1 faute) allait finalement décrocher la médaille de bronze, derrière l'Ukraine et l'Allemagne.

              Les Allemandes n'ont pas connu de difficultés pour remporter cet ultime titre mondial décerné en Russie. Intouchables sur les skis, les Allemandes (Henkel, Gössner, Bachmann et Neuner) se sont permis 15 fautes aux tirs (!), alors que les Ukrainiennes (Valj et Vita Semerenko, Pidhrushna et Khvostenko) n'ont commis que 4 fautes, mais terminent tout de même à 24 secondes !
              L’équipe de France a remporté une ultime médaille de bronze à l’occasion du relais féminin 4x6km aux Mondiaux de Khanty-Mansiysk.


              Déception pour Martin Fourcade à l'indiv (10eme) et sur la mass start (10eme) Boe et Svendsen respectivement sacré dans ces disciplines. Le relais homme a foiré 12ème alors qu'on les attendait sur le podium.
              Rouge et Bleu

              Commentaire


              • #8
                Ski de Fond

                Ski de fond Lahti-Poursuite (M): Deux Bleus sur le podium

                Maurice Manificat et Vincent Vittoz ont pris les deuxièmes et troisièmes places de la poursuite à Lahti, derrière le Suisse Dario Cologna. Il s'agit du deuxième double podium des Bleus après Rybinsk début février où Jean-Marc Gaillard et Maurice Manificat avaient réalisé la même performance sur la même épreuve de la poursuite.
                Rouge et Bleu

                Commentaire


                • #9
                  Combiné Nordique

                  DERNIER WEEK END A LAHTI EN FINLANDE

                  Jason Lamy-Chapuis, comment se sent-on après avoir remporté un 2ème globe de cristal consécutif ?
                  Super bien ! Ce fut encore une très belle saison. Je me suis mis à gagner dès le début de la saison, cela m’a mis en confiance. Une fois qu’on a le maillot jaune, on n’a pas envie de le quitter. J’ai été plutôt bon cette saison.

                  Comment s’est déroulée la dernière manche ?
                  Mon saut était correct, j’étais bien placé (4ème). Je suis également content de ma course. Je sens que les jambes sont là. Les Allemands étaient un peu trop forts pour moi dans le dernier tour mais je suis ravi avec cette 3ème place qui conforte ma position de leader au général.

                  Entre le titre de champion du monde acquis à Oslo il y a deux semaines et ce globe de cristal, lequel procure le plus de bonheur ?
                  C’est difficilement comparable. La course d’un jour, c’est une sensation d’explosion de joie, d’intensité à un moment précis. Le classement général se construit sur toute une saison, de course en course. Cela m’apporte un peu plus de fierté car il faut vraiment être bon du début à la fin de la saison.

                  Champion olympique, champion du monde et donc deux globes de cristal : que peut-on vous souhaiter de plus ?
                  Tant que je me fais plaisir dans mon sport comme je le fais en ce moment, je continuerai. Je vais essayer de remporter un maximum de compétition l’an prochain. C’est toujours plaisant de franchir la ligne d’arrivée en premier. Je défendrai mes titres olympiques et mondiaux en 2013 et 2014. Ces deux dernières saisons ont été parfaites.
                  DEUXIEME GLOBE POUR JEZ

                  Classement définitif de la saison 2010/2011 :
                  1 Jason Lamy Chappuis (FRA) France 894
                  2 Mikko Kokslien (NOR) Norvège 656
                  3 Felix Gottwald (AUT) Autriche 638
                  4 Eric Frenzel (GER) Allemagne 554
                  5 Mario Stecher (AUT) Autriche 481
                  6 Johannes Rydzek (GER) Allemagne 442
                  7 Björn Kircheisen (GER) Allemagne 435
                  8 Jan Schmid (NOR) Norvège 394
                  9 Tino Edelmann (GER) Allemagne 389
                  10 David Kreiner (AUT) Autriche 346
                  11 Akito Watabe (JPN) Japon 315
                  12 Magnus Moan (NOR) Norvège 293
                  13 Lukas Runggaldier (ITA) Italie 274
                  14 Håvard Klemetsen (NOR) Norvège 256
                  15 Sébastien Lacroix (FRA) France 245
                  16 Bernhard Gruber (AUT) Autriche 231
                  17 Wilhelm Denifl (AUT) Autriche 217
                  18 Janne Ryynänen (FIN) Finlande 212
                  19 François Braud (FRA) France 193
                  20 Christoph Bieler (AUT) Autriche 128
                  21 Seppi Hurschler (SUI) Suisse 120
                  - Alessandro Pittin (ITA) Italie 120
                  23 Miroslav Dvorák (CZE) République tchèque 106
                  - Espen Rian (NOR) Norvège 106
                  25 Todd Lodwick (USA) Etats-Unis 103
                  26 Maxime Laheurte (FRA) France 97
                  27 Ronny Heer (SUI) Suisse 88
                  28 Tomáš Slavík (CZE) République tchèque 86
                  29 Lukas Klapfer (AUT) Autriche 84
                  30 Bryan Fletcher (USA) Etats-Unis 75

                  A noter les 3ème et 5eme place dans ce dernier Week end de Jason.
                  Rouge et Bleu

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X