Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Noah et la potion magique espagnole

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par SoRcieR-Lo Voir le message
    Je suis pas très au fait, mais c'est quoi les casseroles de Noah, en dehors du fait de chanter de la soupe et de se prendre (un peu) pour un donneur de leçons ? :-)

    Moi je suis pour qu'il continue, j'aime bien les désastres médiatiques et les propos qui mettent mal à l'aise et je ne doutes pas qu'en politique ou dans le sport, cela mettent très mal à l'aise.

    Casseroles qu'il traîne : au moins les drogues récréatives qu'il se vante d'avoir pris avant ses matches , qui aujourd'hui valent aux tennismen des suspensions équivalentes en durée à ceux qui se font choper à l''epo .... ( Hiingis 2 ans pour une trace infime de coke , Gasquet qui a frolé la correctionnelle pour la même chose et qui heureusement a bénéficié de l'aide du clan Hingis pour éviter les mêmes erreurs de défense) Il y a des tests positifs dans le tennis , ils ne filtrent que par accident dans la presse ( cf la biographie d'Agassi) et le joueur/joueuse a le droit d'avoir le choix de justifier comme il/elle le souhaite son absence sur le circuit. Belle hypocrisie .



    Attaquer sous l'angle espagnol -Fuentès- Contador , est d' une débilité et d'une facilité qui ne peut pas le rendre crédible donc efficace à mon avis . On reproche aux instances sportives espagnoles d'avoir protégés les sportifs espagnols dans l'affaire Puerto et de n'avoir plombé que les sportifs étrangers . Rien que ce reproche prouve bien que l'affaire Fuentès dépasse largement l'Espagne et que les ramifications de la structure englobaient des sportifs d'autres nationalités et qui sont largement aussi suspects que les espagnols .

    Pour finir , pour ceux qui savent que Noah n'est pas qu'un chanteur ( certains s très jeunes le découvre apparemment ^^) , il est assimilé au tennis et là , sur ce qui est visible et rendu publique , si les instances françaises appliquaient la réglementation en matières de contrôles et récupération d'échantillon/prélèvements de la même façon que les belges par ex , nous n'aurions que Gasquet et Monfils autorisés à être sur un court de tennis . Avant d'attaquer les autres , règlons d'abord nos problèmes et exigeons au moins que nos sportifs fournissent l' urine et le sang nécessaires à prouver leur intégrité les 5 semaines de l'année où , dans le cas du tennis , ils sont sous la seule responsabilité des instances françaises .
    Halte à l'hypocrisie en effet .
    Dernière modification par ilovetokyo, 26/11/2011, 14h48.

    Commentaire


    • Envoyé par kaka717 Voir le message
      Real / Barca étaient nuls en pressing
      depuis quelques saisons, ce sont les meilleurs du monde dans ce domaine
      Si on prend une comparaison avec une autre formation européenne
      par exemple, le grand Chelsea de Mourinho / Grant / Hiddink / Ancelotti
      selon moi l'équipe la plus puissante, physiquement sur le papier avec des joueurs redoutables sur le plan athlétique comme Drogba, Essien, Lampard, Terry, Ivanovic, Alex, Malouda...
      avec le Barca équipe de joueurs, fin comme une tige de bambou, aussi haut qu'un schtroumpf
      Pourtant le plan du pressing et dans les duels, les Blaugranas sont largement supérieurs à ce Chelsea là
      Je comprends pas comment un Xavi ou Iniesta peuvent autant cavaler et faire des bornes au cours d'un match sans transpirer une goûte de sueurs
      Après avoir vu Milan - Barcelone avec Nesta qui se claque à force de courir de droite à gauche, Zambrotta qui finit sur les rotules
      et les catalans? NADA
      si certaines équipes espagnoles ne tournent qu'à l'eau, je m'en coupe une
      Tu n'as pas lu mon post: je pense qu'ils se dopent TOUS. Apres, c'est une histoire de dosage, que certains preferent s'arreter avant les autres. Mais ne parler que du Real ou du Barca, ca laisse entendre que les autres, non. Dans ce cas, je ne comprends pas pourquoi les autres sont si peu bavards sur le sujet.

      Commentaire


      • Envoyé par ilovetokyo Voir le message
        Casseroles qu'il traîne : au moins les drogues récréatives qu'il se vante d'avoir pris avant ses matches , qui aujourd'hui valent aux tennismen des suspensions équivalentes en durée à ceux qui se font choper à l''epo ....
        Je m'attendais à du lourd en fait, pour ça que je te posais la question. Les drogues récréatives, je me demande bien si un sportif de haut niveau n'a pas eu le nez dedans un jour, malheureusement. Là où il y a de l'argent...

        Envoyé par ilovetokyo Voir le message
        Avant d'attaquer les autres , règlons d'abord nos problèmes et exigeons au moins que nos sportifs fournissent l' urine et le sang nécessaires à prouver leur intégrité les 5 semaines de l'année où , dans le cas du tennis , ils sont sous la seule responsabilité des instances françaises .
        Halte à l'hypocrisie en effet .
        Tu me parles de Gasquet ou d'autres sportifs Français ou étrangers, mais les propos de Noah n'engage que lui, pas tous le sport français dans son ensemble. Il est libre de dire et penser ce qu'il veut. Moi ça me fait marrer, s'il pouvait même en rajouter une couche que je rigole encore un peu.

        Je pense aussi que le dopage est généralisé dans tous les sports, au grès des instances locales, selon les contraintes et lois en vigueur dans chaque pays. Après le dopage qui a ravagé le sprint Américain, la soupe de tortues chinoises, l'affaire Festina etc etc.. Nous sommes en 2011 et le TDF va toujours aussi vite, les balles de tennis vont de plus en vite et de plus en plus longtemps, quand aux footballeurs, ils n'ont jamais joué autant de match de haut niveau qu'aujourd'hui avec un engagement physique poussé à son paroxysme.

        Mais puisqu'on nous dit que la lutte anti dopage progresse, je m'inquiète pas, hein.

        Commentaire


        • Quand on voit ce que fait un type comme Messi, il n'y a pas trop à se poser de questions. Ce qu'il fait, c'est du domaine du surhumain, on a l'impression qu'il n'est jamais fatigué ce joueur.

          Pareil pour Ronaldo dont les stats, même si elles étaient très bonnes avant, sont devenues affolantes une fois qu'il a signé au Real.
          Envoyé par psgmagic69
          qui pour nous battre ?
          j'vois pas :lov::fier:

          Commentaire


          • Envoyé par le loup de mibu Voir le message
            Quand on voit ce que fait un type comme Messi, il n'y a pas trop à se poser de questions. Ce qu'il fait, c'est du domaine du surhumain, on a l'impression qu'il n'est jamais fatigué ce joueur.

            Pareil pour Ronaldo dont les stats, même si elles étaient très bonnes avant, sont devenues affolantes une fois qu'il a signé au Real.
            Messi il a été élevé aux hormones de croissance. Faut lui pardonner cette accoutumance. :grn:
            Rouge et Bleu

            Commentaire


            • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
              Tu n'as pas lu mon post: je pense qu'ils se dopent TOUS. Apres, c'est une histoire de dosage, que certains preferent s'arreter avant les autres. Mais ne parler que du Real ou du Barca, ca laisse entendre que les autres, non. Dans ce cas, je ne comprends pas pourquoi les autres sont si peu bavards sur le sujet.
              Oui, voilà sauf que dans le sport c'est :

              Espagne - USA - Chine - Russie
              .
              .
              .
              .
              .
              .
              .
              .
              .
              .
              et le reste .
              Rouge et Bleu

              Commentaire


              • [QUOTE] Je m'attendais à du lourd en fait, pour ça que je te posais la question. Les drogues récréatives, je me demande bien si un sportif de haut niveau n'a pas eu le nez dedans un jour, malheureusement. Là où il y a de l'argent...[/ QUOTE]

                Ah mais ce sont des produits dopants et prohibés , repris dans les listes de l'AMA donc interdits pour tous les sportifs .
                Une prise de coke a certainement d'ailleurs beaucoup plus de chance de modifier la performance sportive immédiate par ses effets décontractant et euphorisant qu'une injection de clenbutérol un jour de repos ( en ref au cas Contador ).
                Dans un sport comme le tennis - où l'on considère que la performance est liée pour 1/3 au physique 1/3 à la technique et 1/3 au mental - c''est un dopage du "critère mental " et c'est bien en ce sens, que la Féderation Internationale de Tennis a fait et justifié son appel de la décision française dans le cas de Gasquet en la jugeant trop légère . Noah est passé entre les gouttes , Agassi ,Wilander , pour ne citer que ceux qui ont avoués .

                Il faut prendre énormément de pincettes quand on parle de dopage et tests positifs , de quel produit parlons nous , en quelle quantité et en quoi cela modifie la performance sportive ( ça même l'AMA n'a jamais fait les études comparatives )

                Tu me parles de Gasquet ou d'autres sportifs Français ou étrangers, mais les propos de Noah n'engage que lui, pas tous le sport français dans son ensemble. Il est libre de dire et penser ce qu'il veut. Moi ça me fait marrer, s'il pouvait même en rajouter une couche que je rigole encore un peu.
                Il est bien évidement libre de penser ce qu'il veut , comme tout à chacun . Le dire et la façon de le dire , c'est une autre histoire .
                Noah n'a un écho ( heu je parle pas de sa carrière de chanteur ^^) que parce qu'il a existé à un moment en tant que tennisman de haut niveau . Quand il parle , il entraîne avec lui beaucoup de monde et quand il vise d'une manière générale le sport espagnol , il ne faut pas s'étonner des retours de bâton et des généralisations des autres . S'il voulait servir la lutte anti-dopage , il aurait pu s'y prendre autrement .
                Une déclaration de Francis Lalanne n'aurait pas eu plus mauvais effet , tout le monde se marrerait et il y aurait probablement moins de victimes collatérales .
                Dernière modification par ilovetokyo, 26/11/2011, 19h38.

                Commentaire


                • Envoyé par JaackOL Voir le message
                  Oui, voilà sauf que dans le sport c'est :

                  Espagne - USA - Chine - Russie
                  .
                  .
                  .
                  .
                  .
                  .
                  .
                  .
                  .
                  .
                  et le reste .
                  Faut quand même pas noircir le tableau, pour une "modeste" nation que nous sommes, on est tout de même champion du monde (et tout le reste !) en handball, finaliste de la CDM de rugby, finaliste en Basket, on a aussi raflé pas mal de médailles en natation etc etc... Sur l'échiquier mondial et avec la concurrence féroce on s'en sort pas si mal, même si ça eu été mieux.

                  Puis aux JO nous sommes régulièrement devant l'Espagne, l'Angleterre ou l'Italie. Les Français plus dopés que les autres ? :proud:

                  @ ilovetokyo : Tu as raison quand tu dis qu'il faut faire très attention lorsqu'on parle dopage et tests positifs, tout ça est très compliqué. Par ailleurs ta comparaison entre Lalanne et Noah est assez juste pour le coup, et pas que pour leur musique. :D

                  Commentaire


                  • Dopage: "le football, champion du monde de l'omerta". source Le Monde

                    Jean-Pierre de Mondenard, médecin du sport, auteur notamment de 33 vainqueurs [du Tour de France] face au dopage et Dopage dans le football, la loi du silence, dénonce l'incapacité de la lutte antidopage à identifier les tricheurs. Pour lui, Noah a eu raison de mettre en cause les Espagnols. Il dénonce également l'omerta qui règne dans le football

                    Qu'avez-vous pensé de la tribune de Yannick Noah ?

                    Noah a raison de mettre en cause les Espagnols. La présomption d'innocence, c'est du vent. On peut parler de suspicion légitime vu l'accumulation des affaires de dopage, révélées d'ailleurs la plupart du temps par la police. L'histoire nous rappelle qu'à chaque fois qu'un pays dominait le monde en sport, le dopage était derrière. On l'a vu avec la Chine en natation au début des années 1990, l'Italie en cyclisme, la Jamaïque récemment avec toute une ribambelle de sprinteurs qui se sont fait prendre par la patrouille, la Russie, les Etats-Unis… Dans cette sortie médiatique de l'ancien vainqueur de Roland-Garros, le problème n'est pas Noah ni les Espagnols, mais bien sûr l'incapacité de la lutte antidopage à identifier les tricheurs.

                    Comment renforcer les contrôles antidopage ?

                    Le problème numéro un de la lutte antidopage est le suivant : les sportifs prennent des substances que les laboratoires ne trouvent pas, et les laboratoires cherchent des substances que les sportifs ne prennent plus. Cela a toujours été le cas depuis que les premières législations sont apparues. David Douillet réagit politiquement en disant que nous avons les meilleurs laboratoires du monde, mais les Allemands vont dire la même chose, les Américains aussi. C'est chaque fois des coups d'annonce. L'autre problème est que la communauté scientifique est toujours en retard d'une guerre. Dans les années 1960, on considérait les anabolisants comme des vitamines.

                    Quel rôle doivent jouer les fédérations et les instances sportives internationales ?

                    Aucune fédération internationale ne peut apporter la preuve que les compétitions sont propres. Elles se glorifient à chaque fois du petit nombre de contrôles positifs pour en conclure qu'il n'y a pas de dopage dans le sport. C'est de l'hypocrisie. Cela fait cinquante ans que ce système fonctionne, mais ça ne peut pas marcher. Le monde du sport sanctionne les sportifs qui le font vivre. C'est comme si on demandait au renard de garder le poulailler.

                    Le public est-il plus tolérant dans certains pays ?

                    Le public est dépendant des médias. Pour moi, il n'y a pas d'opinion publique. L'affaire Contador est à ce titre exemplaire. Lorsqu'il est contrôlé positif au Tour de France 2010, la presse se gausse de son histoire de contamination alimentaire. Lorsque Contador se présente au départ de l'édition suivante, il est sifflé par la majorité du public. A l'inverse de tout le monde, je croyais à sa thèse pour des raisons précises. Il se fait prendre le jour de repos, alors que le produit qu'il prend, pour être efficace, doit être pris le jour de la compétition. Et s'il le prend pour avoir des effets anabolisants, cela doit être fait pendant plusieurs semaines. Quand cette thèse a été exposée, le public s'est tout de suite montré plus tolérant.

                    Qu'est-ce qui motive les sportifs à se doper ?

                    Pour certains, c'est l'argent qui a amené le dopage. C'est n'importe quoi. Ce qui fait vibrer les athlètes, c'est de gagner. C'est la compétition qui fait le dopage. Et le dopage existe dans toutes les activités humaines où l'individu peut se valoriser grâce à ses performances professionnelles, sociales, politiques, physique, mentales et même sexuelles. Les cols blancs, les politiques, les étudiants aux examens, … Même les aphrodisiaques, c'est du dopage sous la couette ! La triche est consubstantielle à l'homme.

                    Mais pour le cyclisme, par exemple, on met en avant les efforts surhumains demandés…

                    Ce n'est pas non plus la difficulté qui fait le dopage. Regardez le 100 mètres. Selon Victor Conte, le responsable du laboratoire Balco, pourvoyeur de dopants aux athlètes américains, la majorité des finalistes du 100 mètres aux Jeux olympiques de Sydney, en 2000, étaient "préparés". Pourtant, le 100 mètres, c'est au maximum "seulement" dix secondes d'effort intense. En vérité, le dopage étant efficace – différentes études scientifiques l'ont bien démontré – les soins spéciaux haute performance obligent tous les sportifs souhaitant réellement figurer dans les médias ou sur les affiches à se doper, même ceux qui, au départ de leur carrière, tournaient le dos au fléau.

                    La lutte antidopage est-elle plus laxiste aux Etats-Unis ?

                    La volonté de gagner exacerbe la prise de produits dopants. Ça remonte à loin. La guerre froide était une course aux armements de destruction massive, mais également une course aux armements biologiques pour dominer le monde sportif. C'était un moyen de montrer que le régime était plus performant que celui d'en face. Les Américains et les Russes, et les Allemands de l'Est par ricochet, étaient particulièrement préparés biologiquement. La prise de conscience aux États-Unis a toutefois déjà commencé. Désormais, il y a des contrôles plus stricts. L'affaire Balco a fait prendre conscience aux Américains qu'ils n'étaient pas toujours les plus forts pour des raisons uniquement sportives. Ça évolue lentement, mais ça évolue.

                    Le football semble plus épargné par les affaires de dopage…

                    Le football est le champion du monde de l'omerta. Récemment, l'international belge Bertrand Crasson, qui jouait à Naples de 1996 à 1998, raconte qu'il subissait deux perfusions par semaine. Bien entendu, les entraîneurs de la période en cause réfutent l'existence de ces pratiques. Bortolo Mutti, à la tête de l'équipe en 1997, se défend en précisant : "Les perfusions ce n'était pas du tout notre culture, ni la mienne ni celle de mes collaborateurs." Afin de minorer les déclarations de Crasson, un autre entraîneur de cette époque a indiqué de "ne pas se rappeler ce joueur. C'était il y a tant d'années. Il n'y avait absolument aucun dopage à Naples. Ne plaisantons pas". C'est extraordinaire, ils ne savent jamais rien ! Pourtant, le passé est éclairant de l'avenir. Ainsi, en 1958, un ancien footballeur de Bologne, Gerardo Ottani, qui va devenir médecin, mène une enquête dans le Calcio. Elle montre que 27 % des footballeurs italiens consomment des amphétamines, 62 % des stimulants du cœur ou de la respiration et 68 % des hormones et des stéroïdes anabolisants. Nous sommes en 1958 ! À seulement un match et deux entraînements par semaine. Aujourd'hui, en 2011 les footballeurs professionnels sont à deux trois matches par semaine et au minimum à un entraînement par jour, et ils seraient à l'eau de source ?

                    L'affaire de la Juve avait pourtant fait grand bruit.

                    La médiatisation de cette affaire a été moindre que dans le cyclisme par exemple. La presse française n'a pas enquêté très loin, alors que pour le cyclisme, certains vont même fouiller dans les tiroirs de l'UCI. Une icône comme Zidane a été épargnée. La presse ne lui pose pas de question, personne ne veut au choix, lui déplaire, le heurter ou l'indisposer de peur de ne pouvoir l'interviewer à nouveau. Dans une émission, Johnny Hallyday avait déclaré qu'il se faisait changer le sang deux fois par an dans une clinique "sur les conseils de mon ami Zizou", qui y allait lui-même deux fois par an. Un journaliste a osé poser la question à Zidane, qui a juste rétorqué qu'il n'était jamais allé dans cette clinique accompagné de Johnny. C'est un peu léger comme défense…"

                    Commentaire


                    • Les différentes sources du dopage en finalité auront toujours 10 ans d'avance sur la recherche ....

                      Commentaire


                      • Envoyé par SoRcieR-Lo Voir le message
                        Puis aux JO nous sommes régulièrement devant l'Espagne, l'Angleterre ou l'Italie. Les Français plus dopés que les autres ? :proud:
                        je dirait même systématiquement devant l'Espagne,ça doit être trés rare les années Olympique ou l'Espagne est devant nous.
                        http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                        Commentaire


                        • L'affaire de la Juve avait pourtant fait grand bruit.

                          La médiatisation de cette affaire a été moindre que dans le cyclisme par exemple. La presse française n'a pas enquêté très loin, alors que pour le cyclisme, certains vont même fouiller dans les tiroirs de l'UCI. Une icône comme Zidane a été épargnée. La presse ne lui pose pas de question, personne ne veut au choix, lui déplaire, le heurter ou l'indisposer de peur de ne pouvoir l'interviewer à nouveau. Dans une émission, Johnny Hallyday avait déclaré qu'il se faisait changer le sang deux fois par an dans une clinique "sur les conseils de mon ami Zizou", qui y allait lui-même deux fois par an. Un journaliste a osé poser la question à Zidane, qui a juste rétorqué qu'il n'était jamais allé dans cette clinique accompagné de Johnny. C'est un peu léger comme défense…"
                          Vous pouvez pas deviner à quel point je suis "surpris" de lire ce genre d'anecdote impliquant Zidane...

                          Commentaire


                          • Envoyé par fooooot Voir le message
                            je dirait même systématiquement devant l'Espagne,ça doit être trés rare les années Olympique ou l'Espagne est devant nous.
                            Sauf que nous on est bon à l'escrime.
                            Rouge et Bleu

                            Commentaire


                            • Envoyé par thanhtu5013 Voir le message
                              Vous pouvez pas deviner à quel point je suis "surpris" de lire ce genre d'anecdote impliquant Zidane...
                              C'était sur le plateau du JT de TF1, non ?
                              Il me semble me souvenir de cette "anecdote" de Johnny.

                              Commentaire


                              • Envoyé par fooooot Voir le message
                                je dirait même systématiquement devant l'Espagne,ça doit être trés rare les années Olympique ou l'Espagne est devant nous.
                                De mémoire, Barcelone 92 déjà:grn:
                                Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

                                Commentaire


                                • Envoyé par bobo79 Voir le message
                                  Il est illusoire de penser qu'il n'y a des produits dopants que pour la résistance physique. Il y a des produits dopants pour garder une précision extrême dans ses gestes, pour être très relaché dans l'effort, etc. Etre bien dopé, c'est trouver le bon mélange pour avoir la performance optimum suivant le sport que tu pratiques. Il est évident que l'Espagne a une très bonne pharmacopée dans une majorité de sport. La France a trouvé un bon mélange en natation par exemple.
                                  Exactement.

                                  Ne tournons pas autour du pot. Le dopage existe depuis les années 20. Toutes les équipes professionnelles de football sont dopés, à des degrés divers.
                                  Le dopage est inculqué aux jeunes dès l'âge de 15 ans dans les centres de formations. Il est assimilé de façon à ce qu'il devienne "courant" dans l'utilisation quotidienne de leur future carrière.

                                  Mais le dopage est différent d'une équipe à l'autre dans le sens ou les produits utilisés ne sont pas forcément les mêmes. Il y a plusieurs façons de se doper comme le rappelle très justement bobo79.

                                  Il y a des produits pour cacher la douleur d'une blessure, pour cacher la douleur de l'effort,pour prolonger l'effort, pour maximiser l'apport de l'oxygène dans le coeur (comme le sang de boeuf déprotéiné).

                                  Alors, Camp_Nou, je pense que t'es quelqu'un de sympa et j'adore le Barça qui est une équipe qui me fait triquer quand je la vois jouer. Mais arrêtes de faire le gars qui comprend pas quand on s'interroge sur des perfs physiques anormales.
                                  Non, un joueur qui court 15 km par match à ce niveau là, c'est pas normal, je suis désolé de devoir l'apprendre à certains, sachant que sur ces 15 km, t'as forcément 2-3 km minimum de sprint. Et quand bien même ils ne sprintent jamais, un homme normalement constitué ne peut pas tenir autant de temps et qui plus est en gardant sa lucidité.

                                  Mais les produits dopants, comme tout médicaments, ont leur effets secondaires...
                                  Personne ne s'est jamais demandé pourquoi des joueurs de 25-30 ans étaient déjà chauves ou ont des cheveux blancs à 30 ans ?
                                  Personne ne s'est demandé pourquoi Abidal, joueur du Barça, a eu un cancer ?

                                  Pas de dopage dans le foot, la bonne blague. On appelle ça une omerta (un silence approuvé par la majorité), tout simplement.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Astroboy Voir le message
                                    Exactement.

                                    Ne tournons pas autour du pot. Le dopage existe depuis les années 20. Toutes les équipes professionnelles de football sont dopés, à des degrés divers.
                                    Le dopage est inculqué aux jeunes dès l'âge de 15 ans dans les centres de formations. Il est assimilé de façon à ce qu'il devienne "courant" dans l'utilisation quotidienne de leur future carrière.

                                    Mais le dopage est différent d'une équipe à l'autre dans le sens ou les produits utilisés ne sont pas forcément les mêmes. Il y a plusieurs façons de se doper comme le rappelle très justement bobo79.

                                    Il y a des produits pour cacher la douleur d'une blessure, pour cacher la douleur de l'effort,pour prolonger l'effort, pour maximiser l'apport de l'oxygène dans le coeur (comme le sang de boeuf déprotéiné).

                                    Alors, Camp_Nou, je pense que t'es quelqu'un de sympa et j'adore le Barça qui est une équipe qui me fait triquer quand je la vois jouer. Mais arrêtes de faire le gars qui comprend pas quand on s'interroge sur des perfs physiques anormales.
                                    Non, un joueur qui court 15 km par match à ce niveau là, c'est pas normal, je suis désolé de devoir l'apprendre à certains, sachant que sur ces 15 km, t'as forcément 2-3 km minimum de sprint. Et quand bien même ils ne sprintent jamais, un homme normalement constitué ne peut pas tenir autant de temps et qui plus est en gardant sa lucidité.

                                    Mais les produits dopants, comme tout médicaments, ont leur effets secondaires...
                                    Personne ne s'est jamais demandé pourquoi des joueurs de 25-30 ans étaient déjà chauves ou ont des cheveux blancs à 30 ans ?
                                    Personne ne s'est demandé pourquoi Abidal, joueur du Barça, a eu un cancer ?


                                    Pas de dopage dans le foot, la bonne blague. On appelle ça une omerta (un silence approuvé par la majorité), tout simplement.
                                    Je plussoie, excepté sur la partie surlignée.
                                    Il y a de nombreux facteurs/ de nombreuses causes à la calvitie (comme à la canitie) et aux cancers.
                                    Difficile -à mon sens- de prouver le lien de cause à effet.

                                    Commentaire


                                    • Merci mais j'ai des cheveux blancs, quelques uns, depuis que j'ai 25 ans et je ne suis pas dopé :grn:
                                      No Ones Like Us, We don't care!

                                      Commentaire


                                      • C'est clair, faudrait peut être pas trop en rajouter non plus :crazy:
                                        Envoyé par stadier
                                        - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par prince-eristoff Voir le message
                                          Merci mais j'ai des cheveux blancs, quelques uns, depuis que j'ai 25 ans et je ne suis pas dopé :grn:
                                          C'est ce qu'on va vérifier... :grn:

                                          Plus sérieusement, aussi honteuse que mon ignorance puisse paraître, j'ignorais que ça pouvait arriver aussi jeune à des gens lambdas.
                                          J'aurais juré que ça avait un lien de cause à effet (une grande proportion de footballeurs pros sont chauves très jeunes alors que je n'ai jamais croisé quelqu'un de normal avec cette particularité).

                                          Commentaire

                                          Chargement...
                                          X