Je préfère perdre contre la Juve sans Cherki et le garder deux ou trois saison de plus plutôt que de le voir nous qualifier aux yeux du monde entier pour ne le retenir qu'une saison chez nous.
Ce gamin c'est plus que du prozak. C'est du bonheur en barre. Moi j'assume, je m'enflamme. Pourvu qu'il...