Je me suis arrêté la. Le chômage ce n'est pas des congés. Reste dans ta ville de clodo. N'essaie pas de paraître sophistiqué, le tract te siffle encore dans les oreilles.
Au retour, vous retournerez dans votre poubelle, comme après chaque fessé qu'on vous met depuis 20 ans....